AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Thank you [ JASPER . BILLIE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Thank you [ JASPER . BILLIE ]   Mer 28 Oct - 9:55




    Bien le bonjour, le bonsoir, ou qu'importe le moment de la journée.

    Je ne sais pas pourquoi je prends la peine de vous écrire, en soi, je me permets même de me trouver bien ridicule puisqu'il n'y a pas de raison particulière à ce que je prenne cette plume pour vous écrire quelques mots. Une quelconque réponse apportait à cette question ne me vient même pas. Je ne sais pas, mais une chose est sûre, c'est qu'en tout cas, c'est un plaisir particulier de prendre cette plume pour vous écrire. Rien que de penser que se sera vous qui la lirait, je ne peux m'empêcher d'en être contente. J'espère que vous allez bien et que vous ne trouverez pas mes écrits déplacés. Même si vous vous rendrez bien vite compte que mes lettres n'ont alors absolument aucun but précis.

    C'est drôle, je ne vous connais pas, et vous avez près d'un siècle de plus que moi mais en ce jour où nous nous sommes rencontrés, j'ai l'impression qu'il y a un lien qui s'est tissés entre nous, aussi bizarre que cela puisse paraître bien sûr, puisque l'on ne peut pas vraiment dire que nous ayons beaucoup de choses en commun. Puisque je mourrais un jour tandis que vous, vous conserverez votre fraîcheur. Du moins, si je peux appeler cela de cette manière. Enfin voilà, d'une certaine manière, je pense également que vous vous êtes rendu compte que ma lettre n'avait pas vraiment de but précis, je n'ai pas dans l'intention de vous écrire un roman puisque de toute façon, je ne sais même pas quoi écrire. Même à travers une lettre, je me sens gêné face à vous, je ne me contrôle pas, si je puis dire, cela doit être ça. Vous avez un drôle d'effet sur moi.

    J'espère que vous allez bien, que vous n'avez plus peur de vous approcher des autres puisque rester dans un coin ne vous mènera à rien je pense. Vous avez la chance de vivre éternellement après tout, profitez en donc pour découvrir les générations qui ne sont pas les vôtres ! En plus, vous n'avez pas un physique ancien puisqu'il vous donne la vingtaine, peut être un peu plus. Vous pouvez vous en amuser, oui voilà, amusez vous avec les autres, riez. Vous le méritez. Personne ne doit rester seul dans son coin, cela ne mène à rien et c'est quelque chose qui fait toujours plus de mal que de bien en général. Je consens que cela puisse être dur puisque chaque Homme est empli de ce liquide que vous aimez tant. Ce liquide qui vous maintient en vie. Mais à mes yeux, si jusqu'à maintenant vous êtes parvenu à vous nourrir de sang animal, c'est que cela va pouvoir encore continuer et ce, en vivant parmi les humain. Essayez après tout. Vous ne m'avez pas tué moi alors que vous auriez pu le faire, vu la confiance que je vous accordais peut être bêtement. Non pas que l'on ne doive pas vous faire confiance, mais je ne vous connaissais pas après tout, donc... C'est que vous ne faite probablement pas aussi peur que vous ne semblez le croire à mon avis. Vous êtes un homme bon monsieur Told, il ne faut pas que vous en doutiez.

    Je pense que j'en ai déjà suffisamment dit et j'espère maintenant que déjà, vous recevrez cette lettre, puis ensuite que vous la lirez et que vous prendrez la peine de m'écrire. Je ne sais pas comment, mais vous m'avez beaucoup aidé. En me disant ses paroles, vous m'avez apporté beaucoup d'aide et je ne pourrais jamais vous remercier autant. C'est pour ça que je prend la peine de vous écrire. C'est parce que vous m'avez été d'une aide précise.
Mes salutations,
Billie Ziegler.

[ 627 ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Thank you [ JASPER . BILLIE ]   Mer 28 Oct - 17:36


    Miss Ziegler,

    Quelle ne fut ma surprise quand j'ai pu voir que vous m'aviez écris. Jamais il ne m'aurait venu l'idée que j'aurais de vos nouvelles après cette fameuse nuit. Mais en tout cas, sachez que cela me touche grandement de voir qu'une personne telle que moi et put attirer les faveurs d'une fille comme vous. Je ne puis dire réellement qui vous êtes, je ne vous connais pas et je n'ai pas eu la chance de vraiment pouvoir parler avec vous. Durant cette fameuse soirée, disons que les choses ont fait que nous ne parlions que des choses mauvaises de nos vies. Comme si nous nous étions retrouvés pour cette raison. Deux parfaits inconnus, racontant leurs vieilles histoires. Un humain et un vampire. Qui aurait pu penser ça n'est-ce pas ? Cela reste quelque chose d'étrange. D'ailleurs, est-ce que quelqu'un s'est aperçu de votre absence ? J'espère que cela ne vous a pas apporté d'ennui. Après tout, j'aurais très bien pu vous ramener aussitôt dans la forêt qui vous aurait mené à votre château. Mais malgré tout, j'ai jugé préférable de vous laisser dormir dans ma chambre.

    Je fus étonné de voir la confiance que vous n'avez pas hésité à m'accorder. Je suis pourtant, ce que beaucoup de personnes qualifieraient de monstres non ? Alors pourquoi m'avoir accorder une confiance que je ne méritais probablement pas hein ? C'est quelque chose qui m'a aussitôt échappé. Et c'est là que je me suis dit que je ne devais pas vous laisser partir. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai senti également que quelque chose nous lié. Peut être cette douleur dans le regard qui m'a rappelé la mienne, je ne saurais dire. Vous m'avez touché, je ne pourrais probablement jamais m'expliquer comment ni pourquoi mais en tout cas, soyez sûr que vous m'avez touché. Doucement. Vous m'avez montré que même si je ne suis plus humain, même si je ne suis qu'une créature vous voyez, on peut encore me faire confiance. Une sensation que je n'avais plus eu la chance de connaître avant votre rencontre. Alors et bien oui, je vous en remercie grandement, ça vous pouvez le croire.

    La peur, quant à approcher les gens est toujours bel et bien présente, je pense qu'elle ne peut pas s'en aller comme ça, c'est une peur que l'on ne peut pas contrôler, mais peut être qu'en continuant à parler aux autres, je pourrais un jour ne plus avoir à endurer cette peur, cela sera peut être plus simple oui. Mais à l'heure d'aujourd'hui, non ce n'est pas encore bon pour moi. Je vais attendre, encore un peu, histoire de voir si oui ou non, un jour je serais capable d'aller vers les gens. Ce n'est même pas la peur d'aller vers les gens mon problème. C'est bien pire en somme. C'est la peur de craquer, la peur de me mettre d'un seul coup à vouloir les mordre, de boire leurs sang. C'est de ça qu'il est question, c'est ça qui m'effraie vraiment. J'ai beau avoir un siècle, je ne me sens pas encore capable de résister à la tentation. Quand elle est faible, cela m'est possible, mais quand il y a vraiment beaucoup de monde, c'est tellement plus difficile pour moi.

    Je me vois dans l'obligation de vous laisser, et veuillez excuser mon écriture si critique, disons que je n'ai pas vraiment l'habitude d'écrire à des gens, à qui pourrais-je bien écrire. Ma famille ? Il y a si longtemps qu'elle nous a quitté...

    En espérant que cette lettre vous conviendra et sinon, veuillez bien sûr m'en excuser.

    Mes salutations,
    Jasper Told.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Thank you [ JASPER . BILLIE ]   Sam 31 Oct - 16:56



    Monsieur Told.

    Je suis heureuse de voir que vous avez pris la peine de gaspiller un peu de temps pour moi, j'ai encore du mal à réaliser que je suis en train de converser avec un vampire. Du moins, c'est un peu stupide de penser de la sorte puisque dans le fond, vous n'êtes qu'une personne comme moi j'en suis une. Je ne vous vois pas du tout comme un monstre ou quelque chose de ce genre, pour ma part, vous êtes une personne comme les autres. Sauf que vous êtes un solitaire, facteur que je ne puis oublier bien entendu. En tout cas, voilà, je souhaite que vous sachiez que ça me touche, et d'ailleurs, vous avez une très belle écriture, comparé à la mienne qui est grosse et peu soigné. Enfin bref, je ne vous écris bien entendu pas pour vous dire n'importe quoi, ni pour vous parler de votre écriture et j'estime que si c'était pour ça, cela serait vraiment mal placé parce que ce n'est pas ce qu'il est bon de raconter dans une lettre quoi. Enfin bref, je ne vais pas passer mon temps à raconter n'importe quoi parce que j'estime que cela serait vraiment inutile.

    Si je n'ai pas hésité un seul instant pour vous écrire et ainsi vous montrer ma confiance, c'est surtout pour une raison qui m'est inconnu, en faite, je ne suis même pas capable de vous expliquer les choses clairement. Vraiment. Dès l'instant où je vous ai vu, j'ai tout de suite senti que je pouvais vous faire confiance et ce, avant même que vous ne m'ayez dit que vous n'étiez pas humain. Vampire... Je pense que même si vous me l'aviez dit dès le départ, je vous aurai cru. En même temps, c'est un peu normal non ? Ce que nous sommes, cela ne change pas selon notre nature je pense. Et vous étiez un homme bon avant de devenir un vampire je pense. Alors c'est une chose qui n'a pas changé. Vous êtes devenu un vampire ? Et bien soit, mais cela n'a rien changé en vous. Vous êtes restés la personne que vous étiez, vous avez conservé votre état d'esprit. Et l'idée de tuer des gens a toujours été quelque chose que vous ne vouliez pas. Donc voilà ce qui fait que vous êtes un homme bon, un vampire bon.

    En tout cas, la partie où vous disiez que vous auriez pu me mordre, je dois bien dire que je m'en étais doutée. Après tout, je sais bien que vous auriez pu me tuer, lorsque j'ai dormi avec vous. M'enfin bon, comme je l'ai dit, je vous ai fait confiance. Je n'ai bien sûr pas pour habitude de dormir chez des inconnus, encore moins des inconnus capable de mordre. Mais avec vous, ça a été différent on dirait. Enfin voilà, je vous remercie, avec humour bien sûr, de ne pas m'avoir tuée, cette nuit là. Et j'espère que nous nous reverrons également. Cette correspondance me plaît bien sûr, mais parler de vive voix, c'est tellement mieux tu ne crois pas ?
    Je vais vous laisser je pense en avoir déjà bien assez dis.
    Billie Z.

    PS : La peur est bonne, oui, mais malheureusement, elle semble être excessive chez vous. Mais cela finira bien par passer si vous vous remettez à fréquenter les autres. Vous verrez, c'est facile.




{ 561 }
ZONKO
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thank you [ JASPER . BILLIE ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thank you [ JASPER . BILLIE ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Jasper & Alice Forever
» Bella Jasper... Fille de Antonio Jasper
» Billie-Eve ? Jesus, he knows me
» Billie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: