AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Poussin de sucre ou de sel [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Dim 13 Déc - 17:18



    Ce n’était pas tous les jours que le jeune Camille sortait de son village pour aller à Londres. Mais voilà, Nina et lui allaient entrer à Poudlard à la rentrée alors il leur fallait du matériel bien spécifique qu’on ne pouvait trouver que sur le Chemin de Traverse. « Allez Camille ! Bouge toi un peu ! » Le tança vertement sa sœur adoptive en le toisant de ses prunelles noisettes si chaleureuses. Camille lâcha la main que sa sœur tenait et la fixa un instant de son regard glacé comme un jour d’hiver. Hugh se retourna et lui sourit de toutes ses dents, comme pour l’encourager. Mais Camille trouvait ces courses ennuyeuses, il n’avait plus envie d’y participer. Sa mère se pencha un peu sur lui, cherchant ses yeux et passant la main dans les mèches brunes de Camille. « Quelque chose ne va pas mon poussin ? » Le petit garçon observa sa famille réunie dans la joie et dans la bonne humeur… qu’il ne partageait pas. Pas qu’il n’était pas content, il ne voyait juste pas l’intérêt de cette comédie en publique. Ils ne pouvaient pas juste fêter ça chez eux ? Avare de parole, Camille continuait à fixer ses parents, son frère et sa sœur d’un air sérieux avant de lâcher « J’aimerais manger une glace. Puis-je ? » Sous entendu, il en avait marre qu’on le traîne dans chaque boutique de cette rue interminable et il souhaitait prendre congé pendant qu’on achèterait le reste des fournitures sans lui. De toute façon, il laissait toujours Nina choisir pour lui.

    Après s’être mordu la lèvre inférieur en regardant son mari un court instant, Camille vit avec satisfaction sa mère sortir son porte monnaie et lui tendre quelques pièces. Après l’avoir remercié en un mot, il les quitta en laissant Nina et Hugh râler et gronder au favoritisme. La dernière chose que Camille entendit de leur conversation fut qu’ils auraient le droit à une glace aussi mais que pour le moment il fallait laisser Camille un peu seul. Ce n’était pas que sa famille le dérangeait, c’est juste qu’il s’ennuie. Il n’aimait pas faire les boutiques, côtoyer tout un tas de gens qu’il n’aimait pas par principe et voir Nina tellement dans son élément alors que lui ne se sentait pas du tout à l’aise.

    Arrivé au glacier, il y avait une fille devant lui, une grande, très grande, fille. Brune, plutôt jolie selon les critères de beauté des adultes même si trop vieille pour que Camille ait vraiment un avis sur la question. Il l’aurait sûrement ignoré si son gallion n’était pas tombé par terre et que la fille, faisant un petit pas en arrière pour éviter un passant, ne l’avait pas écrasé. Aïe. Il allait devoir parler. Il détestait parler. Il adorait écouter cependant, mais sa voix se faisait rarement entendre. Pourtant, il frôla le bras de la jeune fille du bout des doigts pour attirer son attention et il s’adressa à elle, posant préalablement son regard inexpressif de petit garçon sur elle. « Excusez moi mademoiselle, vous marchez sur ma pièce. » Pas un sourire, rien. Seulement un petit bout d’un mètre trente approximativement qui observait la demoiselle sans ciller et sans même prendre la peine de repousser les quelques mèches brunes qui lui tombaient sur le visage. Il était pourtant aimable, presque trop pour son âge, oui, c’était ça, il faisait trop sérieux, cela ne s’accordait pas avec son physique… certains trouvaient ça agaçant, d’autres s’en moquaient et d’autres encore trouvaient ça mignon. Dans quelle catégorie entrerait cette nouvelle rencontre ? Seul l’avenir le dirait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Dim 13 Déc - 18:17

    Ana n'était pas une personne très gourmande. Ou en tout cas, cela ne faisait que très rarement parti de son vocabulaire. Non pas qu'elle détestait manger des saloperies, c'était même tout le contraire, mais il ne fallait pas non plus se mettre à la mettre dans la catégorie des goinfres. Elle n'aimait pas trop grignoter entre les repas, elle n'aimait pas non plus grossir de toute façon. Et elle faisait partie des personnes qui n'avaient pas la chance de pouvoir manger tout ce qu'elles voulaient alors oui, voilà, elle devait faire attention. Mais ça ne la dérangeait pas puisqu'elle n'avait jamais réellement porté d'intérêt particulier aux bonbons ou autres bêtises à manger. Elle était comme ça, peu désireuse de faire plaisir à son palet, préférant avoir une bonne santé, de bonnes dents et une ligne super. Bon, là sur ce coup, elle allait peut être passer pour une fille trop stricte ou trop superficielle mais en faite pas du tout, il suffisait de lui parler pour le comprendre. Elle était une jeune fille qui avait toujours aimé plaire en plus. Enfin pas seulement aux garçons hein ! Elle aimait quand on lui disait qu'elle était jolie quoi. Et n'allez pas croire qu'elle savait que c'était gagné ! On lui avait déjà dit qu'elle n'était pas si belle que ça, ou ce genre de chose. Et en plus, elle gardait les pieds sur terre, elle savait qu'il y avait des filles bien plus jolie qu'elle. Et elle ne prenait peut être pas assez soin d'elle pour être qualifiée de superficielle. Il y avait tellement de chose qu'elle préférait faire avec les garçons plutôt que de le faire avec les filles ! Et puis même sauter, courir, tomber dans la boue, elle trouvait ça drôle !

    Enfin voilà, tout ça pour au final dire qu'elle n'aimait pas les sucreries, mais qu'elle n'était pas superficielle pour autant. Dès qu'elle refusait de manger quelque chose qu'on lui proposait, on lui faisait remarquer qu'elle n'avait aucune raison de faire attention, qu'elle était très bien et qu'elle ferait mieux d'être moins superficielle et de prendre un peu plus de poids, elle n'avait jamais compris, en quoi c'était superficielle de faire attention mais elle s'en moquait, elle n'allait tout de même pas se prendre la tête avec des broutilles de genre n'est-ce pas ? Cela serait tellement stupide en plus ! Et puis tellement pas son genre, elle, elle était plutôt de ceux qui laissaient parler et qui se moquaient de tout ça. Bien sûr qu'il y avait des paroles qui pouvaient blesser, mais de là à montrer que ça faisait mal, il y avait tout un monde, il ne fallait jamais montrer qu'on avait mal, c'était la pire des erreurs que l'on pouvait faire. Montrer qu'on était faible.

    Mais même si elle n'aimait pas les sucreries, voilà qu'on l'avait piégée ! Ah nan mais là, elle retenait son frère tiens ! Elle n'aimait pas les sucreries mais ne refusaient jamais une bonne glace, et voilà que le fourbe lui avait demandé d'aller lui en acheter une vu qu'il était en train d'essayer un nouvel uniforme. Quel malin aussi, il avait totalement explosé le sien. S'il arrêtait un peu de grandir et de faire du sport, ça ne serait pas arrivé ! Qu'il prenne des vitamines bordel ! Enfin voilà, lui il se musclait alors il craquait ses uniformes, mais elle, elle allait faire craquer à cause du poids ! Gros malin ! Il la tentait avec une glace ! Au chocolat en plus ! Bon, il ne la tentait pas tant que ça vu qu'elle n'était pas obligé d'en prendre une mais bon... Surtout qu'il lui avait donné assez pour deux glaces quoi ! Si ça, ça ne voulait pas tout dire ! Crétin de Tyler !

    Un passant tenta discrètement de la doubler. Il croyait quoi tiens, qu'elle allait se battre pour une glace ? Ne pouvait-il donc pas faire la queue comme tout le monde ? Comme s'il y avait des droits prioritaires pour les personnes âgées de plus de quarante ans ! Alors là, il se fourrait le doigt dans l'œil ! Dans ce cas, elle avait quoi, le droit de doubler parce qu'elle était à Poudlard ? Le résultat était le même, il n'avait aucun sens ! « Malotru ». Il se retourna, se reconnaissant bien sûr le fourbe, soupira et se remit bien à son aise. Elle lui aurait bien tapé sur l'épaule pour lui dire de dégager mais... Il était quand même plus grand qu'elle quoi ! Donc bon... Pourquoi c'était jamais Tyler quand il fallait hein ?

    Elle sentit alors un léger contact sur son bras et se retourna doucement. Un petit garçon, avec une bouille juste trop trop mignonne ! Si elle se laissait faire, elle serait probablement déjà en train de lui pincer les joues ! Mais elle savait une chose, à onze ans, on voulait jouer le grand et on voulait pas être materner ! Alors elle ne le fit pas, surtout qu'elle ne le connaissait pas en plus. Et elle se contenta de sourire, attendant qu'il lui dise ce qu'il voulait. Surprise par la demande, elle leva le pied et y vit la pièce du garçon. Elle se baissa elle même pour la lui rendre tiens. « Oh, excuse moi. Mais il y a des gens sans savoir vivre ici ». Encore un petit coup d'oeil à la personne concerné mais il ne fit aucun commentaire, mis à part un nouveau soupire. « Mais j'espère que je ne t'ai pas fait mal hein ? Je veux dire, quand ta pièce est tombée. ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Lun 14 Déc - 12:02

    Camille observait toujours la jeune fille sans ciller. Il fit non de la tête quand elle lui demanda si elle lui avait fait mal, un mouvement par ailleurs très léger, concentré sur autre chose. En vérité, ce n’était plus elle qu’il regardait mais celui qu’elle avait désigné un peu avant comme étant un malotru. Observant donc la silhouette massive derrière l’épaule de la jeune fille, il reprit sa pièce qu’elle lui tendait et lui jeta un coup d’œil qui chez lui signifiait qu’il allait agir. Il ne tenait pas à expliquer comment mais il allait faire quelque chose.

    Dépassant la fille, il dépassa aussi l’homme (mais pas la personne devant lui) et la file avançant, il se retrouva devant le glacier. L’homme allait lui posait la main sur l’épaule mais le regard glacé du petit garçon se posa sur lui. S’il le touchait, il hurlait, après, il ferait semblant de pleurer. Plan machiavélique auquel aucun adulte ne voulait se retrouver confronter car on croyait toujours le mignon petit garçon. Camille le savait d’expérience, et ça marchait encore mieux quand c’était Nina qui le pratiquait. A eux deux, ils étaient des vrais grands justiciers qui luttaient contre les petits délits des personnes impolies ! Au moins tout ça !

    C’est donc après ce petit coup d’œil que Camille se mit sur la pointe des pieds pour commander sa glace. Il tourna la tête vers la jeune fille, cherchant à deviner le parfum qu’elle désirerait… et finit par dire de sa voix plus douce que son regard « Une glace au chocolat pour moi et… une autre pour la jeune fille s’il vous plaît. En cornet. » Précisa-t-il enfin, ses talons retrouvant le sol. On lui tendit rapidement les deux glaces après qu’il eut rangé sa monnaie. Il prit les deux cornés et revint vers Ana. Il lui tendit une des deux glaces, l’air impassible. A l’intérieur, il était fier. Le malotru avait payé son impolitesse !

    « C’est pour toi. » Dit-il pour l’encourager à la prendre alors qu’il rentrait un peu le menton parce qu’il se sentait un peu gêné de parler à une grande. C’était presque une dame. Mais ce n’était pas grave, il protégeait tout le monde lui, il ne faisait pas de discrimination. D’ailleurs, avec cette chaleur, sa glace à lui commençait à couler alors il la mangea non sans avoir de nouveau jeté un coup d’œil au vilain monsieur, un petit sourire satisfait sur ses lèvres fines. Il avait fait sa BA du jour, il était content. Quand Nina reviendrait, il lui raconterait – à sa façon, c'est-à-dire en deux phrases – et elle serait contente aussi.

    Ayant selon lui déjà trop parlé, il pointa du doigt une table vide. Lui allait s’asseoir, ce qu’il sous entendait c’est que si elle voulait, elle pouvait venir avec lui. Il la protégerait des méchants ! Comment ça c’était pas crédible ? Mais lui il y croyait ! Ana se retrouvait donc avec un petit garde du corps inattendu tout mignon et néanmoins très efficace dans son genre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Mer 23 Déc - 21:55

    Ana n'était pas une personne mauvaise, loin de là d'ailleurs. Elle aimait aider son prochain, rendre service. Elle avait d'ailleurs toujours trouvé que c'était bien plus plaisant de rendre service et d'aider que de se montrer le plus désagréable possible. En même temps, voyez l'intérêt d'être méchant et de passer son temps à déranger ! Mais bien sûr, il fallait de tout dans le monde, et de cette manière, bah oui, voilà, cela expliquait l'existence du débile qui l'avait doublé pour une toute banale histoire de glace. Nan mais c'était vrai quoi, si Ana ne l'avait pas aussi mauvaise, elle se serait probablement déjà permise de rire quoi. Une glace, il avait peur qu'elle fonde ? Si c'était ça son inquiétude, et bien il aurait probablement mieux fait de réfléchir un peu parce que l'idée était stupide quoi ! Enfin bref, elle n'allait pas non plus se mettre à lui chercher des excuses alors que la seule chose qu'il méritait était un bon coup de pied là où il fallait ! Mais elle n'était pas de ce genre là, et elle trouvait plus mature d'ignorer ce genre de comportement justement. Il était bien trop stupide pour qu'elle puisse vouloir s'attarder sur un comportement comme le sien !

    Au regard du garçon, Ana comprit aussitôt. Et quand il doubla le vieux pas beau qui l'avait doublé, elle en fut assez contente. Bon, doubler à son tour n'était peut être pas la meilleure solution qui soit mais d'une certaine manière, c'était la seule chose qu'il méritait ! Et une chose était certaine, si ce crétin se mettait à s'en prendre au garçon, et bien là, Ana lui mettrait le coup de pied qu'il méritait et il était certain qu'après un coup comme celui-là, il ne ferait plus mais alors plus du tout le gros malin, obligé ! Parce qu'on avait beau dire, mais ce genre de coup de pied avait la faculté de pouvoir faire craquer vraiment n'importe qui et à n'importe quel moment. C'était assez marrant d'ailleurs. Elle n'avait peut être pas utilisé ce stratagème très souvent mais elle avait chopé l'expérience et maintenant, elle savait très bien que ça marchait.

    Elle fut plutôt touchée lorsqu'il commanda également une glace pour elle. Bon, à la base, elle était venue ici pour Tyler mais en soit, elle voulait aussi en prendre une donc bon. Et puis elle se voyait mal demander au garçon d'en prendre encore une. Au pire, elle l'achèterait plus tard, ou elle pourrait aussi envoyer Ty' voir ailleurs, ça aussi ça pouvait toujours être marrant. Elle avait beau adoré son frère, il était toujours assez drôle de le mener à bout ! Enfin bon, dans l'immédiat, elle verrait comment la situation évoluerait aussi. Là, la chose qui aurait été drôle, ça aurait été que l'autre imbécile n'ait plus de glace, mais bon, c'était un peu pas possible donc bon. Et puis, Ana avait beau trouver son geste méchant et malhonnête, ce n'était pas du tout son genre de souhaiter du mal aux autres. Quand il revînt vers elle et qu'il lui dit que c'était pour elle en la lui tendant, elle ne put s'empêcher de sourire. Ce garçon était vraiment trop mignon quoi ! « Merci ! Tu sais, il ne fallait pas, c'était ton argent après tout ! »

    Lorsqu'il l'invita à s'asseoir avec lui, elle hésita un instant parce que bon, Tyler l'attendait mais elle savait bien qu'il était capable de se débrouiller tout seul hein, il avait quand même un an de plus le garçon ! Alors il pourrait bien attendre encore un peu ou bien au pire, rentrer tout seul. Il avait deux jambes qui marchaient très bien après tout ! Alors autant qu'il s'en serve ! Elle le suivit donc et s'installa en face de lui. Et elle trouva alors le moment opportun pour se présenter. C'était plus poli non ? « Ah, je me nomme Ana Miller ». Voilà, c'était chose faite !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Lun 28 Déc - 16:13

    Camille fixait toujours son regard bleu ciel sur la jeune fille d’un air neutre, comme s’il ne pensait rien, ou qu’il réservait son jugement. En vérité, c’était exactement ce qu’il était en train de faire, il réservait son jugement. De base, Camille détestait tout le monde, pas juste les types qui doublaient à la file chez le glacier. Non, non, il détestait chaque être humain qui ne rentrait pas dans son cercle d’intime privilégié. Ne croyez pas que c’était parce qu’il était un pauvre petit orphelin, vous vous mettriez le doigt dans l’œil. Ce n’était ni pour ça, ni parce qu’il avait passé un an en centre avec son frère pour seul famille. La preuve, Hugh n’était pas comme lui. Non, ce qui le rendait si haineux ce n’était à l’évidence pas sa situation mais simplement son caractère. Il était méfiant, tout simplement. Il n’accordait pas facilement sa confiance et pour ne pas se tromper sur Ana, il gardait son jugement final pour plus tard. Il se laissait le temps de se fixer, ce qui était aussi un peu le but de la glace même s’il l’avait acheté en premier lieu pour faire les pieds au malotru… parce qu’il était toujours dans la peau de Super Camille là.

    « C’est pas mon argent, c’est celui de maman. » Dit-il simplement en réponse aux réserves de la jeune fille. Elle n’aurait qu’à remercier madame Moreau quand celle-ci passerait le récupérer, ce qui ne saurait plus tarder quand Nina et elle auraient terminés de dévaliser tout ce qui se faisait comme magasin de vêtements dans tout le chemin de traverse. Non que ça l’inquiète, lui il s’en fichait. Il se sentait d’un naturel plutôt conciliant en cette belle journée d’été. Sa famille pouvait bien mettre trois heures à le rejoindre, il trouverait bien des demoiselles en détresse à sauver en attendant.

    « Camille Moreau. » Enonça-t-il lorsqu’elle lui donna son nom. Il savait que dans certaines régions son prénom était un prénom de fille mais comme c’était la seule chose qu’il avait de ses vrais parents, il le gardait précieusement et n’éprouvait aucune gêne à le donner. En deça, il ne comprenait pas ces gens bourrés de complexes lui qui fait tourné son univers étriqués autour de trop peu de choses pour se sentir gêné aux entournures.

    Finalement, il lâcha sa première (et peut-être dernière vu son amour des mots) question « Tu as quel âge ? » simplement parce que ça le turlupinait. Pas beaucoup, mais un peu. Il se demandait s’il reverrait la fille à la rentrée ou pas, tout simplement. Ce pourrait être bien, ça prouverait à sa sœur et à son grand frère que non, il n’était pas totalement associable, la preuve, lui il connaissait quelqu’un et pas Nina. Enfin, quelque chose dans ce goût là en tout cas… Il n’avait pas encore fixé son avis sur Ana, donc il ne savait pas non plus s’il avait vraiment envie de la revoir une fois sa glace terminée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Mar 29 Déc - 22:28

    Oui bah le résultat était encore pire justement ! La mère de ce petit lui avait confié de l'argent et à coup sûr, lorsque sa mère se rendrait compte que la monnaie n'était pas exacte, soit elle penserait simplement que voilà, son fils avait gardé le reste et peut être qu'elle le gronderait, ce qu'Ana prendrait carrément trop mal déjà parce que bon, c'était de sa faute quoi. Donc déjà qu'elle n'aimait pas trop qu'on lui prête de l'argent, imaginez un peu si par sa faute, le petit venait à se faire gronder ! Elle en ferait des cauchemars quoi ! Et donc, soit, sa mère se mettait à penser ça, soit, encore pire, elle venait à imaginer que la jeune Serdaigle l'avait forcé à lui acheter une glace ! Et là, elle serait carrément au comble du désespoir hein ! Parce que c'était loin d'être son genre ! Elle était une jeune fille douce, gentille et droite. Incapable de faire la moindre chose méchante contre une innocente personne. Bien sûr que lorsqu'elle se faisait agresser, ne pas répondre était quelque chose d'impossible, après tout, on ne pouvait pas non plus se montrer gentille avec tout le monde, encore moins avec les personnes qui faisaient tout pour vous montrer une certaine hostilité quoi ! Bon après, elle n'était pas non plus une personne très douée pour être méchante, par la parole, si bien sûr, ce n'était pas bien dur d'insulter quelqu'un. Ce n'était pas très poli mais lorsque l'on ne pouvait vraiment pas s'en empêcher ben... On finissait bien sûr par craquer quoi. Enfin bref ! « Je te les rendrais tu sais, y a pas de soucis ». Bah oui voilà, elle n'aurait qu'à lui rendre l'argent et tout irait mieux, elle se sentirait moins mal d'ailleurs !

    Puisqu'elle s'était présentait, il en fit de même. Camille, c'était un bien joli prénom tiens. Autant pour une fille que pour un garçon. Et puis bon, de toute façon, importait peu le prénom que l'on pouvait porter, Ana avait, quant à elle, toujours penser que ses parents avaient eu la flemme de lui trouver un prénom bien ! Bien sûr que son prénom était très jolie, mais pour mettre trois lettres les unes à côtés des autres et surtout, avec deux lettres communes, la jeune fille devait quand même bien dire qu'ils ne s'étaient pas foulés ! Il y avait bon nombres de manières d'écrire son prénom. Hannah, Anna, Annah... Et non, ses parents avaient tout de même préféré choisi la manière d'écrire son prénom la plus petite qui soit. Trois lettres. Voilà tout. M'enfin bon, au moins, c'était moins compliqué à écrire lorsqu'elle devait sans cesse écrire son prénom quoi. Mais bon, disons qu'à Poudlard, elle avait l'occasion de rencontrer des personnes avec des prénoms tous plus beaux les uns que les autres alors bon... M'enfin bref, ce n'était quand même pas le moment de penser à ça quoi ! Et puis voilà, comme elle le disait si bien, peu importait le prénom, il était juste nécessaire pour appeler les autres quoi. Pour pouvoir donner un nom à chacun et ne pas les appeler 'Truc' ou 'Bidule' quoi. « C'est un très joli prénom je trouve ».

    Il lui demanda alors son âge et ne put s'empêcher de sourire en imaginer les visages offusqués de certaines personnes parce que bien sûr, les personnes les plus âgés étaient capable de faire de véritable scandales lorsqu'une personne se mettait à demander l'âge des autres. Et oui, c'était comme ça quoi. Mais bon, on ne pouvait pas non plus cacher ce genre d'information indéfiniment non plus quoi. Et puis Ana n'était pas encore suffisamment âgé pour se sentir gênée de dire son âge. Elle n'était qu'une jeune fille, ou plutôt, une jeune femme peut être. « Oh bah j'ai quinze ans. Et toi ? ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Mar 5 Jan - 14:17

    Camille continuait à manger sa glace en observant Ana, pas plus perturbé que ça par ce qui se passait autour alors même qu’en cette belle journée d’été il y avait foule dans la rue et chez le marchand de glace. Quand la jeune fille lui dit qu’elle lui rendrait l’argent, il cilla mais cela ne dura que quelques secondes avant que son expression ne redevienne totalement neutre. Comme elle était toujours en réalité. Le petit garçon passait souvent pour un insensible à cause de sa froideur mais dans sa petite tête cela tournait en réalité à 100 à l’heure tout le temps. Il trouvait ça bidon (bah oui, parlons franchement) qu’une fille veuille lui rembourser (enfin, pas à lui, à sa mère) une simple glace. Y’en avait pas pour une fortune non plus, surtout que c’était pas une glace ensorcelée mais une banale glace au chocolat. Finissant par hausser les épaules à défaut de savoir quoi faire d’autre, sa petite voix étrangement rauque s’éleva à nouveau. « C’est qu’une glace. Maman s’en fiche, elle croira seulement que j’ai été un peu gourmand. » Et pour être tout à fait honnête avec lui-même, il devait bien avouer que sa mère adoptive serait sûrement folle de joie si elle s’imaginait que son fils adoptif avait mangé deux glaces parce que ça signifierait que pour la première fois il sortirait des sentiers battus et se montrerait gourmand comme tous les enfants. Et bah non, raté madame Moreau ! Ceci étant, se prendre pour un super héros qui sauve les demoiselles en détresse, ça reste la marque que Camille sous ses airs de petit garçon trop mûr restait un gamin de 11 ans.

    « C’est mon ancienne maman qui l’a choisi. Mon frère s’appelle Hugh, j’préfère Camille. » Il ne commenta pas le Ana parce qu’il n’avait pas trop d’avis sur la question. C’était un prénom mignon mais pas formidablement original, un peu comme Nina quoi. Les Moreau étaient moins excentriques que les Taillebourg, il suffisait de voir les seconds prénoms du petit (Gilbert Samson). Camille, lorsqu’il pensait à ses premiers parents, se demandait ce qui avait motivé le choix de ses prénoms, comment sa mère en était arrivé là, tout ça… son actuelle maman était la meilleure amie de son ancienne maman mais elle n’avait pas su lui dire exactement comment elle en était arrivé là, il savait juste que Gilbert était le prénom du frère décédé jeune de sa première maman. Mais bon, la généalogie chez Camille c’est toujours un casse tête entre la nouvelle et l’ancienne famille, donc mieux valait qu’il ne se lance pas là dedans.

    « T’es grande. » commenta Camille qui, soit dit en passant, n’avait pas une vision très juste quand il s’agissait de donner des âges. Normal, à 11 ans on a encore une vision très étriquée du monde. « J’ai plus ou moins onze ans. » Camille savait qu’il était né un 28 juillet, il l’avait toujours su, mais il avait toujours refusé qu’on lui fête son anniversaire à cette date. Pour lui, Camille Moreau était né le jour de son adoption par ses nouveaux parents, c’est Camille Taillebourg qui est né un 28 juillet. De fait, il ouvrait toujours ses cadeaux un mois après qu’on les lui ait offert. La notion entre avant et maintenant, entre son ancienne famille et celle qu’il avait maintenant… il n’y avait rien de plus important pour lui, après tout, on lui avait toujours bien fait comprendre qu’il n’était pas vraiment un Moreau…


{584}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Ven 8 Jan - 17:29

    Bon, il était vrai que dire qu'elle allait le rembourser était peut être un petit quelque chose d'exagérer. Il était jeune et il allait probablement rentrer à Poudlard à la rentrée prochaine ou alors, il y était déjà mais elle n'avait pas encore eu l'occasion de le voir. Dans tous les cas, elle pourrait toujours lui payer des confiseries une fois à Poudlard à l'occasion, sur Pré Au Lard et les lui offrir non ? Et puis bah ouais, lui rembourser une simple glace, c'était un peu stupide et puis ouais, il pouvait toujours dire qu'il dire qu'il en avait manger deux, c'était plutôt commun d'une certaine manière. « Oui c'est vrai. Bah quand on sera à Poudlard, je te rendrais l'appareil, t'es okay ? Je t'achèterais des bonbons sur Pré Au Lard ». Bah oui, il ne semblait pas pouvoir sortir « Et ça me fera plaisir ne t'en fais pas ».

    Hugh... Aux yeux d'Ana, ce prénom-ci donnait plutôt l'impression d'être le salut indien. En clair, elle n'aimait pas du tout ce prénom là. Mais bien sûr, elle ne comptait pas le lui dire hein, ça serait pas pas poli après tout donc bon, il était probablement préférable de ne rien dire, à propos de ce prénom. Enfin bon, après tout, était-elle réellement en droit de critiquer ? Franchement, elle avait un sérieux doute. Donc elle n'en fit rien et elle préféra se contenter de confirmer ce que lui même disait et donc, le fait qu'il disait que voilà, son prénom, il le trouvait mieux que celui de son frère. Oh bah oui, elle trouvait aussi « Je dois bien dire que je trouve aussi en faite. Il est plus mignon ton prénom. Le sien, ça lui fait prendre dix ans. Il a quel âge ? » Mais c'est là qu'elle tilta. De quoi était-il en train de parler lorsqu'il disait « mon ancienne maman ». C'était une phrase assez bizarre quand même, elle devait bien le dire ne faire. « Comment ça, ton ancienne maman ? Désolée bien sûr si tu ne veux pas me le dire hein ».

    Grande... Rares étaient les fois où c'était à elle que l'on disait qu'elle était grande alors elle ne put s'empêcher de sourire. Surtout lorsqu'on se mettait à penser qu'elle n'avait que seize ans quoi, ce n'était pas si grand que ça. Bon, peut être que pour Camille, si, c'était grand bon, peut être, mais pour elle ce n'était pas le cas quoi. M'enfin bon, ça la faisait surtout rire parce que beaucoup de personnes se serait vexée en entendant ça. Les personnes plus âgées étaient toujours perturbés lorsqu'on les disait âgé justement. Mais Ana, c'était tout le contraire en faite, elle était contente de son âge. Bon, après, oui voilà, elle n'avait que seize ans, il ne fallait pas non plus oublier ça... « Bah toi aussi tu vas devenir grand tu sais, ça arrive à tout le monde. »

    Plus ou moins onze ans ? Comment pouvait-on avoir plus ou moins onze ans ? C'était quand même plutôt drôle tiens. Mais bon, après tout, il savait mieux qu'elle non ? Peut être qu'il allait sur ses onze ans et que donc, il ne les avait pas encore ? « Plus ou moins ? Ca veut dire que tu ne les as pas encore ? »


558
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Dim 10 Jan - 18:57

    Des bonbons ? Hum, pourquoi pas. Camille n’était pas hyper gourmand mais il aimait bien les sucreries alors si ça faisait plaisir à Ana de lui renvoyer l’ascenseur, il acceptait volontiers. Pour ce faire, il hocha la tête en signe d’assentiment. Eh, il avait déjà beaucoup parlé ! Point trop n’en faut quand on s’appelait Camille Moreau ! Le fil de ses pensées suivant son cours, il pensa à Poudlard. Il savait qu’il y avait un système de maison dans cette école et il se demandait s’il pourrait être dans la même maison que cette grande fille. Elle avait l’air gentille et enjouée, il aimait les gens comme ça. Des gens différents de lui… Après tout, parler avec ceux qui nous ressemblent est une forme de narcissisme. Ça ne l’intéressait pas. Il voulait être dans une maison remplie de gens comme Hugh et Nina… ou Ana. Bien que pour cette dernière il réserva encore son jugement.

    « Hugh a douze ans. » dit-il d’un air sérieux. Pour Hugh il n’y avait pas de plus ou moins qui tienne puisqu’il fêtait son anniversaire à sa date officielle. Passons, Ana avait tiqué sur l’ancienne maman… Comme ce n’était pas un secret, il prit le parti de ne pas s’en cacher. De toute façon, elle verrait Nina à Poudlard et rien qu’à les mettre côte à côte on sentait qu’ils n’étaient pas du tout du même sang. Ils avaient le même nom de famille mais si ce n’est une affection mutuelle, c’est tout ce qu’ils partageaient.

    « Mes vrais parents sont morts. C’est ma première maman qui a choisi mon prénom. » Et comme il ne voulait pas qu’elle le prenne en pitié comme la plupart des institutrices qu’il avait eut ces dernières années, il jugea utile de préciser « Mais j’ai une famille adoptive vraiment bien. Je n’ai, de toute façon, aucun souvenir de mes parents, j’étais trop petit. » Ses parents adoptifs avaient préférés ne rien cacher aux deux garçons et ils leur parlaient de temps en temps de l’époque où ils étaient tous ensemble. Camille avait vu tout un tas de photos de ses vrais parents aussi. Sa mère était très jolie. Elle ressemblait un peu à Ana, surtout au niveau de la coiffure et de la forme du visage… mais par contre la maman de Camille avait les yeux bleus elle.

    Pour ce qui était de grandir, il haussa les épaules d’un air nonchalant. Peu lui importait au fond tout ça, il ne se sentait pas trop mal dans son corps d’enfant et si grandir ne lui faisait pas peur, en revanche, il n’était pas spécialement pressé que ça arrive non plus. Tout vient à point à qui sait attendre, sage adage, un parmi d’autres que Camille suivait.

    « Si. Ça fait 11 ans que j’existe mais je ne fêterais mon anniversaire que fin août parce que c’est Camille Taillebourg qui est né en juillet, pas Camille Moreau. » puis, comme pour changer de sujet (alors qu’en fait c’est simplement qu’il avait pour manie de sauter du coq à l’âne), il dit, curieux « Tu es à Poudlard ? Dans une maison ? ». Pour lui tout ça c’était l’inconnu mais ça s’approchait à grand pas…


{537}

KING
Tous comptés
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   Jeu 14 Jan - 16:01

    Donc Camille était le plus jeune des deux frère, Ana se contenta de sourire, après tout, à quoi bon continuer encore et encore à parler de ça alors qu'à propos de son frère, il n'y avait plus vraiment de raison de poser des question non ? Et puis bon, elle n'était pas avec ce Hugh bien sûr, elle était avec Camille, et elle ne connaissait pas suffisamment Camille pour se mettre à poser des questions sur sa famille après tout. Et puis bon, ce n'était pas poli de poser des question sur les gens comme ça. Et elle voulait en savoir plus sur son interlocuteur elle ! Et non sur sa famille ! Fin voilà, ce n'était pas le moment pour se prendre la tête quoi. Bref ! Elle avait une de ces tendances à s'énerver avec elle-même parfois, ça en faisait franchement peur d'ailleurs. « Et il est dans quelle maison ? ». Oui bon, elle voulait voir un peu dans quelle maison il pourrait atterrir aussi, même s'il était stupide d'en conclure qu'obligatoirement, il serait dans la même maison que son frère. Elle avait peut être eu de la chance par rapport à Tyler mais il y avait un bon nombre de famille qui n'avait pas eu une telle chance.

    Quand il lui dit que ses parents étaient mort, elle regretta aussitôt d'avoir posé la question. Parce que bon, elle aurait très franchement dû y réfléchir un peu à tout ça quoi ! Elle était stupide ! S'il n'avait plus la même mère, elle aurait dû réfléchir à comment cela aurait pu arriver quoi ! C'était d'un débile tout ça que franchement... Mais bon, maintenant, il fallait vraiment qu'elle arrête de mettre un peu trop de gêne dans tout ça quoi. Quelle idiote, elle se trouvait très peu maligne et elle ne savait même pas comment est-ce qu'elle était censée faire pour se détendre après un tel coup quoi. En tout cas, il faisait tout pour qu'elle n'ajoute rien, pour qu'elle ne fasse pas genre 'j'ai de la pitié' quoi. C'était stupide mais dans un sens, il avait raison quoi. Totalement raison. Puisqu'il n'avait pas connu ses parents, il n'y avait aucune raison à lui montrer de pitié et tout ça, il ne pouvait pas ressentir la douleur de perdre un être cher au niveau de ses parents tout du moins.

    Elle, elle connaissait ça, la douleur, la tristesse, le mal. Elle avait perdu son père et ça faisait encore mal aujourd'hui. Ce n'était pas si récent que ça bien sûr, ça remontait maintenant, mais ça lui faisait mal parce qu'il était un homme bon, aimant et gentil. Mais on ne pouvait pas aller contre le destin et elle n'aimait pas la pitié non plus alors elle ne comptait pas lui en parler, c'était un truc à se faire du mal et à briser une nouvelle fois la petite bonne entente qui s'était installée entre eux ! « Et bien du moment que tu te sens bien avec cette famille qui t'a recueilli et que tu t'y sens chez toi et bien, c'est le principal n'est-ce pas ? »

    En faite, Ana comprenait mieux maintenant, son histoire de dire qu'il n'avait pas encore tout à fait onze ans. D'une certaine manière, lorsqu'il avait changé de nom de famille, il avait voulu tout recommencer quoi. Il avait voulu refaire sa vie, repartir à zéro et alors, considérer cette famille comme ayant toujours été la sienne, ce n'était pas tant une attitude si peu compréhensible en fin de compte, ça pouvait très bien passer pour un comportement normale et d'ailleurs pour tout dire, la jeune Serdaigle comprenait totalement. Et elle n'avait alors rien à ajouter. « Ah oui d'accord. Et bien tu n'as donc pas onze ans oui, et donc, et bien... Je t'écrirais pour te le souhaiter, fin août ! ». Elle aimait bien ce jeune garçon, vraiment bien. Elle le trouvait mignon, et plutôt gentil. Elle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir faire des trucs bêtement pour lui faire plaisir. Comme une mère... Stupide n'est-ce pas ?

    « Et bien oui, je suis à Poudlard, et je suis chez les Serdaigles d'ailleurs. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poussin de sucre ou de sel [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poussin de sucre ou de sel [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: