AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 306
Âge : 03.03.79 ;; 34 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Dim 13 Déc - 18:20

PV Christian Montgomery


    Ashaiah avait depuis quelques temps reprit sa carrière de mannequin. Elle était toujours aussi demandé que lorsqu’elle avait à peine la majorité, et sa grossesse n’avait pas stopper sa carrière en deux secondes. Elle avait donc pu reprendre, petit à petit, et maintenant, elle était complètement de retour dans le bain des paillettes, des maquillages et autres choses typiques du mannequinat. Bien évidemment, elle n’était plus aussi trash qu’avant que naissent les jumeaux. Elle était plus soft, même si on arrivait toujours à lui trouver un style particulier qui lui collerait à la peau. Et puis elle n’avait pas prit beaucoup de poids en attendant les jumeaux, et les quelques kilos qui avaient survécus après l’accouchement s’étaient vite faits avoir par une alimentation saine, et Ashaiah avait donc pu leur dire au revoir très rapidement.

    L’anniversaire des jumeaux avait été fêté avec toute la famille le premier week-end de juin, Noé et Candys étant nés le cinq, Ashaiah avait souhaité ne pas attendre trop longtemps. Et puis, c’était quand même leur un an ! Tout le monde avait été convié, y comprit les parties totalement étrangères aux Dunkel. Comprenez par là Raphaël et Nathanael McGowan. Car si Heaven, elle, ne pouvait pas supporter son nouveau demi-frère, Ashaiah ne voulait pas que la famille, qui avait connu de graves moments en un rien de temps n’ait à se chamailler encore un peu pour des broutilles. Visiblement, Raphaël avait fait une entrée remarquable dans le clan Clarks, qui l’avait accueilli à bras ouverts, même s’il remplaçait leur défunt fils, et ancien mari d’Ellasandra.

    Maintenant, le mois de Juillet était bien avancé, et Ashaiah ouvrait à peine les yeux. Dès le début de ce mois, elle s’était souvenue que tout était arrivé justement ce mois-ci. Si elle était avec Christian maintenant, si elle était mère, elle devait tout cela (ou presque) au mois de Juillet. Ils étaient sortis ensembles, et de fils en aiguilles, avaient construit un couple qui semblait tenir. Un an officiellement, un peu moins si l’on comptait à partir de leur mariage, qui était arrivé bien plus tôt que ne l’aurait pensé l’allemande. Tout c’était accélérer dès qu’Ashaiah avait révélé à Christian qu’elle était enceinte, et maintenant, elle ne regrettait rien. Sa jeunesse était toujours à ses côtés, et même avec deux bouts de choux dans ses bras, elle restait jeune, et savait toujours profiter de la vie. Bien entendu, beaucoup de choses avaient changé. Elle avait appris à mettre des couches, à être une bonne maman… Et elle en était plutôt fière. Et puis ce n’était pas comme si elle n’avait pas la présence du papa pour l’aider… D’ailleurs il l’aidait remarquablement bien le papa ! Un peu trop papa-poule, un peu trop protecteur et possessif, mais elle trouvait cela adorable… Et ne parlons même pas des jumeaux ! Ils étaient les plus beaux bébés qu’elle ait jamais vus !

    Une fois plus ou moins éveillée, la jolie blonde déposa un baiser sur les lèvres du brun étendu près d’elle. Christian dormait encore. Oh, plus pour longtemps sûrement, les jumeaux n’allaient pas tarder à se réveiller, mais s’ils pouvaient profiter d’un peu de temps rien que tous les deux, Ashaiah n’était pas contre du tout.


    « Bonjour mon amour… »


    Elle réitéra son baiser, dans le cou cette fois, avant de se coller contre lui. Les draps étaient fins, la chaleur de l’été déjà bien présente ne demandant pas une couette de trois tonnes. Un léger sourire aux lèvres, Ashaiah vivait déjà ce jour avec plein de bonne humeur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 306
Âge : 35 ans [07-09-78]
Actuellement : écrivain/journaliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Dim 13 Déc - 19:09



    La vie de Christian Montgomery était simple, bien rangée, tranquille. Sa femme avait certes repris son travail de mannequin mais l’aîné des garçons de la famille ne s’en mêlait pas. Il préférait rester très loin (le plus loin possible du moins) de cet univers qui ne lui correspondait pas du tout. En revanche, cette aversion certaine pour le clinquant ne le poussait pas à contrarier les ambitions professionnelles de sa tendre épouse. Il considérait que tant qu’elle ne l’obligeait pas à participer (genre les soirées c’était sans lui, il préférait faire la baby sitter), elle était totalement libre de ses actes, à cette restriction près qu’il aimait savoir où elle était. On ne sait jamais.

    Lui travaillait chez eux pour garder un œil sur Line et les jumeaux mais surtout parce qu’il surveillait les comptes familiaux (surtout ceux d’Anabelle, sa pupille jusqu’à sa majorité) et que c’était un peu ça son job. Tenir un minimum de cohésion dans la famille Montgomery, ça demandait de s’en occuper à plein temps. De toute façon, comme se plaisait à le souligner Anabelle, il était un écrivain raté. Vivre de ses rentes était encore ce qu’il faisait de mieux bien qu’il ambitionna de devenir journaliste politique.

    Ce matin là, il dormait encore quand il sentit Ash’ se coller contre lui. Christian dormait torse nu l’été (et seulement l’été) parce que la chaleur l’empêchait de trouver le sommeil. Sans ouvrir les yeux, il attrapa la blondinette et embrassa sa prise sur les lèvres avec un léger sourire. « Bonjour mon cœur. » Il soupira et attrapa le réveil, ouvrant un œil, il regarda l’heure et soupira. Dans quelques minutes les jumeaux allaient se réveiller et se mettre à hurler ce qui réveillerait aussi Line qui avait des poumons très efficaces quand il s’agissait de réclamer son petit déjeuner. Victoria devait sûrement être déjà partie au travail. Bref, c’était le moment où une nouvelle journée commençait.

    Reposant le réveil à côté de leur photo de mariage, il reprit Ash’ dans ses bras et referma les yeux. « Encore cinq minutes… » Marmonna-t-il en enfouissant son visage dans le cou de sa bien-aimée. Il était conscient qu’il s’en sortait bien dans la vie. Certes professionnellement il n’avait pas encore vraiment trouvé sa voie mais il avait Ash’, la femme qui avait accepté ses rêves, sa vie, ses défauts et ses qualités. Lui avait accepté le passé de la jeune femme et ses failles. Ils formaient un couple stable. Christian était tombé amoureux petit à petit, lentement, mais de manière plus mature que lors de sa précédente histoire. Il souffrait encore bien sûr, il n’en parlait jamais avec sa femme car ce domaine appartenait à quelqu’un d’autre, à Megan en l’occurrence. Christian était de ceux qui ne parlaient pas, il fallait le comprendre sans qu’il ait besoin de s’expliquer et c’était sa meilleure amie qui y parvenait le mieux. Cela ne l’empêchait pas d’être complice avec sa femme mais d’une manière différente et d’ailleurs l’ensemble était harmonieux car Ash’ savait respecter cet aspect de son caractère. Cette souffrance, Christian ne savait pas si elle partirait un jour… la perte de son père avant qu’il puisse le connaître rapidement suivit de celle de sa mère, la femme qu’il révérait plus que personne d’autre. La haine permanente de la famille White à son égard intimement liée à celle de sa jeune sœur Anabelle (qui ne le détestait quand même pas assez pour essayer de lui pourrir la vie, il lui en était à peu près reconnaissant). Tout un enchaînement d’évènement qui s’était heureusement finit pour lui par un happy end avec son mariage et la naissance de ses enfants. Il n’aurait jamais pensé que sa trahison initiale puisse déboucher par une belle histoire, une histoire simple et étrangement tranquille quand on avait connu les deux phénomènes qu’étaient Ash et Chris plus jeunes.

    Sous le drap, la main de Christian remonta de la cuisse de sa bien-aimée jusqu’à ses hanches, sa taille puis enfin son bras qu’il prit tendrement avant d’ouvrir de nouveau les yeux. « Penses-tu que les cinq minutes sont terminés ? » demanda-t-il avec douceur, s’attendant à chaque minute que Line ou les jumeaux se mettent à crier. Il fallait en profiter tant qu’ils pouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 306
Âge : 03.03.79 ;; 34 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Dim 13 Déc - 22:55

    Si quelqu’un aurait pu croire une seule fois que ces deux là finiraient mariés et parents il y avait de cela quelque années, une chose était sûre, Ashaiah comme Christian n’aurait en aucun cas cru la personne qui aurait émit cette hypothèse. Parce qu’ils étaient tous simplement presque trop différents il y a encore trois ans de cela, rien n’aurait pu les rapprocher… Si Christian n’avait pas fait le premier pas à la soirée pyjama des vipères, aujourd’hui, qui aurait pu penser qu’ils seraient ce qu’ils étaient ? Personne, même pas eux d’ailleurs… Et c’était sans aucun doute pour cela que les deux vivaient leur couple à fond. Et si Christian avait succombé aux charmes de la blondinette avec le temps, ils éprouvaient maintenant des sentiments sincères l’un envers l’autre. Le bonheur total quoi.

    Et si le brun n’était pas contre le fait qu’Ashaiah soit toujours mannequin, cette dernière ne manquait jamais de lui préciser où elle était, et avec qui. Et au moindre petit changement dans le programme initial, un petit message et le tour était joué. La blonde passait d’ailleurs de plus en plus de temps au téléphone, pour expliquer à Christian ce qu’il fallait faire pour les jumeaux (bien qu’elle savait parfaitement qu’il savait tout aussi bien qu’elle ce qu’il devait faire), mais que voulez vous, les instincts maternels on y échappe jamais ! Et puis il lui fallait aussi entendre les gazouillements de ses poupons chéris quand elle était absente trop longtemps (comptez par là approximativement deux heures sans les voir). Enfin bref. Ashaiah était presque tout le temps pendue à son téléphone (on remercie les moldus pour cette formidable invention) et même si Christian n’était pas un accro de la discussion, il faisait un effort pour son épouse.

    La blonde, dans les bras de son époux leva aussi les yeux pour regarder le réveil. Oui, l’heure allait bientôt arriver, et non, elle ne voulait pas se lever. Rester encore un peu dans ce lit, en si bonne compagnie, c’était ce qu’elle voulait en ce moment même. Mais pas sûr que les enfants soient du même avis… Après tout, les jumeaux s’accaparait très bien leurs parents, et Opaline avait elle aussi une place très importante au sein de la petite famille. Ashaiah s’en occupait comme si elle était sa propre fille, tout en rappelant à la demoiselle que sa mère, c’était Claire Montgomery, cette perle qu’on avait perdu depuis déjà trop longtemps.

    Fermant de nouveau les yeux, Ashaiah respirait tranquillement l’odeur de Christian. Elle en était folle depuis toujours, et de le savoir rien qu’à elle l’emplissait de bonheur. Mais même si ils étaient tous les deux très heureux de ce qu’ils avaient construits ensemble, il y avait une part d’ombre en chacun d’eux. Différente certes, puisque Christian avait encore en tête la mort de sa mère, et la disparition de son père, dont il ne parlait pas à Ashaiah, mais l’allemande ne lui en tenait pas compte. Tout ne pouvait pas être abordé, aussi, c’était pour cela qu’existait les meilleurs amis. Et Megan en était une magnifique pour Christian, et le blonde l’enviait parfois. Après tout, son meilleur ami à Ashaiah, il devenait quoi ? elle n’en savait rien. Ils s’étaient disputés et elle n’avait plus voulut qu’il s’approche d’elle avant qu’il n’ait radicalement changé… Et depuis le temps, il n’était toujours pas revenu… Etait-il donc si difficile pour le Suédois de changer son attitude de coureur de jupons ? La preuve que oui…


    « Hum… Je crois qu’on a encore un peu de temps devant nous… »

    Ashaiah déposa ses lèvres roses sur celles de Christian, les scellant par un baiser profond et doux. Sa main s’égara sur le torse de son mari, et elle ne put que bénir l’été d’être là… L’hiver, les pyjamas et autres t-shirts, c’était bien trop de tissus pour rien…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 306
Âge : 35 ans [07-09-78]
Actuellement : écrivain/journaliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Lun 11 Jan - 12:16

    Christian sourit et recommença son exploration matinale du corps de sa femme tout en l’embrassant dans le cou. Il était rare qu’il ne soit pas éveillé en sursaut pas les pleurs des enfants et donc encore plus rare qu’il puisse commencer la journée ainsi. Attention, Christian n’était pas la personne qui savait le mieux montrer son affection dans la famille Montgomery mais ce n’était pas pour autant qu’il était avare de tendresse ! Ou de câlins… c’était juste que le matin, c’était souvent impossible.

    « Le ‘un peu’ me fait peur. » ironisa-t-il tout en s’emparant des lèvres de son épouse pour l’embrasser tendrement. Pas la peine de s’enflammer puisque leur câlin serait interrompu à un moment ou à un autre par les enfants. Christian préférait éviter de voir Opaline débarqué ici sans prévenir parce qu’on aurait pas répondu assez vite à son appel, de même il ne savait pas où était Anabelle et vu comme sa sœur l’aimait, il préférait lui éviter tout spectacle dégradant. Néanmoins, comme Ash’ était toujours habillé, et lui aussi (plus ou moins), il en déduit que tout était sous contrôle.

    Oui, comme An’ le faisait si âprement remarqué quand elle le pouvait, Christian était quelqu’un qui aimait que tout soit sous contrôle. Il détestait quand les choses lui échappaient. Pas parce qu’il voulait tyranniser les plus jeunes (non, non) mais parce qu’il angoissait quand la route de sa vie et de celle de ses proches de perdaient dans le noir. Il avait perdu tant de monde malgré son jeune âge, il avait aussi perdu ce qui faisait autrefois la cohésion de son clan. D’ailleurs, pouvait-on encore parler d’un clan Montgomery ? Edward, Quentin et Isabelle étaient partis de la maison et on ne voyait dans la place que Quentin de temps en temps. Edward avait beau avoir fait amende honorable, il était trop occupé avec sa nouvelle vie pour se préoccuper de sa famille, surtout de ses neveux et de sa petite sœur Opaline. Quant à Isabelle, elle faisait actuellement le tour du monde et Christian n’en avait de nouvelles que parce que c’était lui qui gérait son compte en banque. Victoria était la seule à vraiment être proche du couple, néanmoins, elle restait égale à elle-même, soit très indépendante. Et on ne vous parle même pas d’Anabelle qui voulait absolument se faire adopter par les White ! Non, vraiment, si sa mère les voyait de là où elle était, elle ne devait pas être fière de son fils car le noyau familial explosait… sans qu’il arrive à recoller les morceaux. Peut-être n’essayait-il pas assez fort. Qu’en savait-il ?

    « Tu sais que ce silence m’inquiéterait presque s’il n’était pas aussi reposant ? » murmura-t-il dans un sourire à sa dulcinée une fois le baiser romput. Hum.. Anabelle aurait-elle étouffé les petits dans leur lit ? Bah quoi, elle dit tellement partout qu’elle déteste tout le monde qu’on peut se poser des questions

    « On devrait peut-être se lever, tu ne crois pas ? Si on prend le baby phone, je crois qu’on peut même aller prendre notre douche… ensemble. » Ce qui serait à la fois agréable et un gain de temps. Il faut toujours savoir rentabiliser les moments de calme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 306
Âge : 03.03.79 ;; 34 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Jeu 14 Jan - 0:47

    Ashaiah adorait les moments où elle et son adorable époux se retrouvaient seuls, rien que tous les deux, mais ce matin, mieux valait éviter de pousser les choses un peu trop loin, les jumeaux n’allaient sûrement pas tarder, et d’ici à ce qu’Opaline ne se sorte de son lit comme par magie pour venir râler dans la chambre de son frère, il n’y avait pas vraiment de sécurité. Et tandis que Christian l’embrassait toujours, la vipère passa son bras sur le torse de son mari pour l’enlacer. Si jamais un des enfants présents débarquaient dans la chambre parentale (bon, pas très parentales pour Opaline, et les jumeaux avaient encore un peu de mal à marcher), ils n’offriraient pas un spectacle horrifiant (aux yeux d’un enfant, of course).

    Quand Christian lui affirma qu’une partie de sa phrase lui faisait peur, elle comprenait tout à fait. Car malgré son statut de mannequin international, Ashaiah restait tout de même souvent chez elle. Et s’arrangeait généralement pour rentrer tous les soirs, même si on lui faisait prendre un avion pour Tokyo le matin même. Dire qu’elle dormait à poings fermés dans sa chambre et transplaner au Royaume-Uni puis retransplaner pour Tokyo, ce n’était pas très épuisant ! Quoi que… C’était le jour et la nuit, donc quand c’était de longues distances, Ashaiah était plutôt crevée le lendemain ! Mais bon, elle aimait ses enfants et Christian, alors elle était prête à tout. Déposant un baiser sur les lèvres de son bien aimé, elle lui sourit ensuite, reprenant la parole.


    « Je vais te rassurer alors… »

    Elle reprit les lèvres de son époux, approfondissant doucement le baiser, le rendant sensuel et langoureux. Ash’ adorait embrasser Christian, et d’une manière générale, elle adorait le contact de sa peau. En même temps, elle l’avait toujours aimé d’un amour trop poussé. Et cela depuis qu’ils étaient sortis ensemble lors de leurs quinze ans. Mais maintenant, l’amour qu’elle lui portait était partagé, et de cet amour étaient nés Noé et Candys… Que demander de plus ?! Rien, ou du moins, Ashaiah se trouvait comblée. Un mari formidable, des enfants calmes et adorables, et un boulot qu’elle aimait (et même si Chris ne l’appréciait pas spécialement, il la laisser faire sans protester !). Donc tout allait bien dans le meilleur des mondes… Du côté de l’ancienne vipère, mais du côté de son époux, les choses étaient plus compliquées. Annabelle voulait à tout prix se faire adopter par les Montgomery-White, qui eux, livraient une guerre incessante contre les Montgomery-tout-court, et le noyau familial que Christian tentait de conserver éclatait peu à peu. Et si Christian n’en parlait pas, Ashaiah savait que cela le tiraillait.

    « Oui… Mais pour une fois qu’ils dorment profondément, tu ne vas pas t’en plaindre hein… »

    Certes, les jumeaux étaient rarement calmes le matin. Ils étaient à peine réveillés qu’ils criaient et pleuraient déjà, mais ils étaient petits, et ils avaient faim ! Donc on ne pouvait pas leur en vouloir ! Mais il était vrai que de se réveiller sans les entendre crier faisait du bien… Tout comme cela pouvait inquiéter les parents un eu trop soucieux du bien de leurs progénitures !

    « Une douche, tous les deux ? Hum… C’est affreusement tentant tu sais… »

    Déposant un léger baiser dans le cou de Chris, la blondinette tendit le bras pour attraper le baby phone. Bon, ils y allaient dans cette douche ou pas ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Sport et culture

Parchemins : 306
Âge : 35 ans [07-09-78]
Actuellement : écrivain/journaliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Lun 18 Jan - 10:29

    Christian se laissa ‘rassurer’ non sans avoir une oreille tendue vers le baby phone au cas où l’un des enfants (Opaline, Noé ou Candys) se mettent subitement à crier. On ne pouvait pas dire que Chris’ n’aidait pas sa femme à s’occuper des enfants. Au contraire, comme il ne travaillait pas à l’extérieur, il était tout le temps auprès de ses petits. Oui, Line en faisait partie dans un sens. Elle était sa sœur bien entendu mais il l’élevait comme le ferait un père, après tout, son noyau familial, ses repères, c’était Ash, Vickie et lui, elle n’avait personne d’autres puisque les autres Montgomery faisaient les choses dans leur coin. Tout ça pour dire que pour Chris’, sa sœur était au même niveau que sa fille. Il avait peut-être tendance à la gâter un peu trop parfois parce qu’il avait peur qu’elle se sente moins aimée que ses vrais enfants mais la chipie avait bien compris comment en profiter et, visiblement, Christian et sa femme lui suffisait. Elle était heureuse et en bonne santé, Chris’ n’en demandait pas plus pour aucun membre de sa famille.

    « Je ne m’en plains pas. » dit-il simplement avec un petit sourire accompagné d’un baiser furtif. Il aurait pu développer s’il était du genre à beaucoup parler mais ce n’était justement pas du tout son style. Ce qu’il sous-entendait par là, c’est qu’il ne se plaignait pas mais que le côté inhabituel de la situation avait de quoi perturber. Enfin, ils se réveilleraient bien assez tôt ces chers petits, pour le moment, leurs parents allaient profiter de ce répit pour prendre une agréable douche bien chaude.

    « C’est le but… te tenter. » Dit-il en se levant pour ensuite attraper sa femme et la soulever en riant vers la salle de bain. « Tu tiens le baby phone et moi je te tiens. » il ouvrit la porte de la salle de bain et posa Ash’ au sol. Il lui prit l’appareil et le posa à l’abri des gouttes d’eau avant de mettre le son au maximum pour être sûr d’entendre même avec le bruit de la douche. Il aida ensuite sa tendre épouse à enlever ses vêtements (on ne sait jamais, qu’elle n’y parvienne pas) et alluma l’eau chaude avant de l’inviter à y entrer. Il allait suivre. La douche fût un véritable moment de bonheur – d’autant que ça faisait longtemps qu’ils n’avaient pas eût une matinée avec un début assez calme pour ça – mais à peine étaient-ils sortis que de grands cris résonnèrent. C’était Candys jugea Christian à la voix. Il embrassa sa femme et lui murmura amusé « Bien, il faut maintenant ré-endosser le rôle de parent. Souhaites-tu que je prépare le petit déjeuner et que tu ailles lever les enfants ou l’inverse ? » Un mari parfait, si, si… Il fallait bien qu’il y est un domaine où il excelle après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 306
Âge : 03.03.79 ;; 34 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   Dim 31 Jan - 19:13

    La douche fut un moment absolument irrésistible pour le jeune couple. Ils avaient pu profiter un maximum de l'autre, en prenant du plaisir et en étant en même temps complètement rentables. une douche à deux, on croirait pas, mais c'était plutôt pas mal pour un couple !!! Après tout, ils avaient en même temps un petit moment rien que pour eux, et ils prenaient leur douche du matin ! Alors quitte à commencer chaque journée de la sorte, Ash était partante elle !!

    Puis le baby phone laissa entendre aux heureux parents les cris d'un des enfants. C'était Candys, Ashaiah reconnaitrait la voix de sa fille entre mille ! Candys était beaucoup plus réactive que Noé... Elle devait tenir ce tempérament de sa mère ! Elle en avait déjà ses yeux donc bon ! Mais Noé et son calme légendaire canalisait sa soeur jumelle. Ce qui était plutôt relaxant quand les deux petits étaient ensembles ! Bon, par contre ça ne marchait pas sur Opaline... Et cela était plutôt dommage, car la petite dernière des Montgomery avait un sacré caractère. Pire encore que celui de la petite Candys.


    "Je m'occupe des petits, ils préfèrent voir leur maman au réveil ! C'est bien connu ça mon amour !"

    Elle déposa un léger baiser sur les lèvres de son époux, tout en lui souriant. Aorès tout, Ashaiah était souvent absente le matin, alors tant qu'elle pouvait voir ses tendres chéris, elle n'allait pas laisser la tâche à son époux pour aller faire la cuisine ! Il s'en sortait comme un chef avec la nourriture Christian, alors elle allait le laisser faire !

    Quittant la salle de bains après s'être séchée et habillée, la jeune maman se dirigea vers la chambre des jumeaux. Elle ouvrit la porte et trouva la petite Candys justement très en forme. Elle alluma la lampe de chevet, pour ne pas brusquer les yeux de ses petits. Noé émergeait à peine alors qe sa soeur braillait pour deux... Ashaiah déposa un baiser sur le front de sa brunette chérie tandis qu'elle la sortait de son lit.


    "Bonjour mes trésors... Maman est là, c'est fini..."

    Une fois sa petite princesse dans les bras, elle alla voir Noé, qui s'était mis debout un peu après l'arrivée de sa mère. Elle l'embrassa lui aussi, et le prit dans ses bras. Un jumeau pour chaque bras, et ashaiah était fin prête. Elle en avait l'habitude maintenant, puisqu'elle les portaient souvent tous les deux dans les bras. Elle les avaient bien portés dans son ventre durant neuf mois !

    "Oh, on a fait un bon gros dodo hein ? Aller, on va voir papa, il vous attend avec impatience."

    Une fois sûre qu'il n'y avait que les jumeaux étaient les seuls réveillés, et qu'Opaline dormait encore à poing fermés, elle quitta le premier étage pour retrouver Christian qui s'afferait derrière les fourneaux pour préparer à le petit déjeuner des deux garnements, ainsi que le sien et celui de sa femme. Elle se rapprocha de son mari et chacun des enfants déposa un bisou sur la joue de leur père, tandis que la blonde ajoutait :

    "Dites bonjour à papa mes chéris !"

    Elle laissa Christian dire bonjour à ses enfants, et elle déposa un nouveau baiser sur ses lèvres avant d'aller mettre chacun des jumeaux dans leurs chaises hautes. Se retournant vers Christian, qui se demandait où se trouvait sa petite soeur, elle lui accorda une réponse :

    "Opaline dort encore, j'irais la lever un peu plus tard..."

    Un sourire pour expliquer le pourquoi du comment, elle se remit à s'occuper de ses petits, et à les occupés en attendant que le petit déjeuner soit prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: