AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Dim 13 Déc - 23:05

Les quelques réverbères n’éclairaient pas totalement la longueur du chemin et la lune faisait de son mieux pour guider les passants. Pas de brin d’air, les flammes des bougies n’avaient pas de son et on finissait par percevoir des bruits qu’on n’aurait jamais imaginé, venant de si loin qu’on aurait dit qu’ils venaient d’outre-tombe.

Frédérique avait toujours aimé la nuit, son silence.
Elle n’y arrivait plus, comme étouffant dans un univers si peu familier. Elle avait préféré retrouver ses habitudes : sortir seule et la nuit avec pour seul compagnie le silence qui l’accompagnait.

Elle dépassa une place et elle rechercha un coin en retrait et calme pour se laisser envelopper par la nuit. Le Chemin de Traverse n’était pas le meilleur endroit pour flâner au beau milieu de la nuit. Mais Poudlard lui était inaccessible durant les grandes vacances et elle ne savait pas comme se rendre à Pré au lard. Alors qu’ici, elle avait pu s’y rendre en un instant.

Elle portait un de ses horribles sweet à capuche noir. Ce que porte tous les jeunes Moldus. Elle n’avait pas eu le choix quand elle l’avait piqué avant de filer de la maison où habitait sa famille d’accueil, elle aussi Moldu. Ses parents aimaient les Moldus et leur système. Ils avaient sans doute pensé au mieux quand ils avaient fait les démarches. Mais ils n’avaient pas demandé son avis.

Elle détestait les Moldues.

Elle ne comprenait pas comment ses parents, son propre sang, pouvaient apprécier des idiots pareils. Sa famille d'accueil était tout ce qu’il y avait de plus Moldu. Des gamins devant des jeux vidéo qu’elle ne comprenait pas, un père de famille qui regardait la télévision toute la journée et une femme qui discutait avec sa meilleure amie sur un ordinateur alors qu’elle l’avait vu toute la journée au travail. Une famille Moldue ordinaire et pathétique aux yeux de Frédérique. Elle avait fini par s’isoler dans la chambre qu’elle devait partager avec une fille de son âge, mais avec qui elle n’avait aucune discussion. Il lui était interdit de parler de magie alors parler de musique ou de cinéma lui était impossible vu qu’elle ne savait pas ce qu’étaient les groupes et les films qu’on lui donnait. Elle passait pour une demeurée, elle, la plus intelligente des Serpentard, elle qui sera sans doute la plus brillante élève de sa promotion.

Elle n’avait pas supporté cette énième soirée. Alors qu’ils dinaient et qu’on hurlait son nom, elle avait claqué la porte. Elle, elle n’hurlait pas. Elle était de nature calme, discrète et effacée. Elle était solitaire et voulait qu’on lui foute la paix. Elle en avait eu marre. Elle aurait 15 ans en novembre, pourquoi elle ne pouvait pas rentrer seule dans la maison de ses parents ? Non, elle devait attendre encore deux ans pour ça. C’était trop long. Elle allait finir par péter un câble.

Elle marchait donc entre les boutiques, fermées à cet heure là. Quand elle rentrera, elle le devra bien pour récupérer ses affaires, elle allait prendre pour son grade. Pire, on lui changera de famille. On pouvait aussi lui interdire de retourner à Poudlard. Elle y retournera quand même.
Elle avait pleuré, ses yeux étaient encore rouge et gonflés. Mais avec sa capuche, on ne pouvait pas voir son visage, pas de suite. Et pourtant, ce soir là, il y avait du monde dans les rues. Il y avait une fête qu’elle avait oublié ? Oublié… il fallait dire qu’elle était déconnectée de tout en ce moment…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Lun 14 Déc - 12:08

Les vacances, enfin. Le retour à la liberté, ou plutôt le retour des soirées passées dans les boites et autres night clubs de la capitale Londonienne… Heaven en avait presque trop l’habitude maintenant. Elle n’avait pas demandé à Siegfried de l’accompagné, car si il supportait sa présence sans problème, peut-être que cela n’était pas le cas pour des dizaines voire des centaines de personnes se mouvant autour de lui. Alors par pure précaution, et aussi parce qu’elle voulait sortir seule ce soir là, la brune s’était échappée en tout discrétion, grâce à un dénommé Lexy, mondialement connu, qui l’avait fait transplaner jusqu’à Traverse. Grâce à lui, elle pouvait sortir de temps à autre, mais elle savait qu’il n’irait pas jusqu’à provoquer la colère de Raphaël… Enfin, pour ce qu’elle en entendait encore parler de Raphaël… Bref.

Arpentant la rue dans ses Extremely High Miss Clichy de Louboutin, Heaven avait la démarche parfaite du mannequin. Ses cheveux noirs et fluides lachés sur ses épaules, une frange un poil trop long, mais qui lui allait parfaitement bien, ses quinze ans semblaient bien loin d’elle à ce moment là… Oui, avec sa mini veste en cuir, sa jupe noire, sa pochette de la même couleur et ses hauts talons, Heaven faisait tout, sauf quinze ans. Mais bon, elle en avait l’habitude de cela. Ce n’était pas comme si à chaque fois qu’elle sortait elle prenait trois à quatre ans de plus… Et puis de toute manière, ça lui allait à ravir, alors pourquoi chercher midi à quatorze heures ?! Elle s’habillait comme elle le voulait, et tout le monde était content ! (Ou pas, mais ça…)

Alors qu’elle avançait dans Traverse, dans le sens inverse de tous ceux qui s’y trouvaient, Heaven ne s’imaginait pas que d’ici quelques minutes elle se retrouverait nez à nez avec une fille de son école. D’ailleurs, il était étonnant que tant de gens se trouvent à Traverse à la nuit tombée, et des écolières encore plus, mais Heaven ne faisait pas vraiment écolière… Elle sentait les regards sur elle, mais ne se donnait même pas la peine de jeter un coup d’œil aux garçons trop idiots pour reluquer en silence…Et c’est là que le drame arriva. Enfin, le drame, j’exagère beaucoup, mais Heaven sentit son coude taper dans quelqu’un, et sur ses talons, la brune se tourna pour faire face à l’inconnu. Le visage caché par un sweat-shirt digne des moldus, Heaven se posa des questions. Un moldu, à Traverse ? Non, tout simplement impossible ! Et pourtant, le fait d’avancer tête baissée et encapuchonné, ça n’était que trop suspect.

« Hum, désolée… »

La brune allait se retourner pour reprendre son chemin initial lorsqu’il lui sembla reconnaître un visage familier. Fixant l’inconnu avec détermination, la brune reconnue finalement sa camarade de classe, Frédérique LeeRoy… Tiens, bizarre…

« Frédérique, c’est toi ? Qu’est-ce que tu fais ici ? »


Heaven voulu ajouter « et fringuer comme un clochard » mais voilà, ça craignait un peu non… Maintenant, y’avait plus qu’à attendre la réponse de la concernée !


She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Lun 14 Déc - 21:38

Alors que la petite LeeRoy marchait tête baissait, le regard vers le sol, la capuche lui recouvrant au maximum la tête. Elle marchait lentement, sans vraiment savoir où elle allait. Elle n’avait pas pu récupérer ses jolis vêtements de sorciers. Elle n’avait le droit de les récupérer que la vieille de son départ pour Poudlard. Un professeur passerait la récupérer, elle et d’autres élèves dans son cas. Alors elle était condamnée à deux mois à ressembler à une Moldue. Elle avait envie d’en vomir. Son pantalon en jean lui allait bien trop grand et il trainait sur le sol. Elle portait des Vans qui lui manquait de trébucher. Ses jolies chaussures cirées lui manquaient.

Mais à force de ne pas regarder ce qui se passait autour d’elle, elle fut percutée par quelqu’un. Cette personne s’excusa alors qu’elle allait grogner qu’elle aurait pu faire attention. Mais aucun grognement ne put sortir de sa bouche. A place, ce fut de la surprise qui en prit la place. Ce n’était pas une inconnue qui venait de la bousculer, c’était Heaven ! Sa camarade de Serpentard. Elles se connaissaient très bien, elles étaient de la même année. Par politesse, elle déposa ses deux mains de part et d’autres de sa capuche trop large et la rabaissa doucement découvrant ainsi sa tête et libérant ses cheveux longs et bouclés.

Elle, elle faisait femme. De beaux cheveux noirs lâchés magnifiquement bien sur ses épaules que sa fluidité rappelait le satin dont même la frange trop longue était digne des grandes actrices hollywoodiennes. Enfin, comme le lui avait longuement décrit la stupide Moldue qui était la fille de sa famille d’accueil.
Elle, elle faisait adulte. Fini les habits dépareillés d’ado ou d’enfant. Elle avait une jupe à la fois class et sexy, en cuir noir, digne des bad girl des grands quartiers. Elle arrivait à marcher sans soucis avec des talons hauts. Elle était majestueuse.

A coté d’elle, Frédérique était encore petite pour son âge et si frêle et menue qu’on pouvait se demander si elle n’était pas malade. Elle avait gardé des airs de petite fille, dans un corps d’adolescente. On avait du mal à lui donner plus que son âge. Et déjà, c’était un miracle si on trouvait son âge.

Elle l’avait bien évidement reconnu. Frédérique sourit doucement quand elle prononça son nom.


« Bonsoir Heaven… »

Elle la dévisagea alors qu’elle lui demandait ce qu’elle faisait ici. C’était longue et pathétique histoire. Elle détestait sa vie et sa nouvelle condition. Mais elle n’aimait pas se plaindre. Voila un an qu’elle était orpheline et personne, à part Natacha, n’en avait rien su. Si discrète la petite LeeRoy. Mais elle ne pouvait pas rester là, silencieuse, plus longtemps. Elle devait lui répondre.

« J’avais besoin, rien qu’un instant, retrouver le monde des sorciers… »

Elle se détestait. Elle qui venait d’une famille de sorciers purs, elle se demandait ce qu’elle avait fait de mal pour en arriver là ! Mais elle ne se plaignait jamais, jamais. Sa voix, son ton était toujours aussi calme et posée. Mais son intonation était plus sur, plus dure, comme si la petite fille craintive qu'elle était disparaissait de jour en jour.

« Et toi, qu’est ce que tu fais ici… ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Mar 15 Déc - 12:08

Heaven avait sûrement été aussi surprise que Frédérique de rencontrer une camarade de Serpentard à Traverse aussi tard. Non pas que cela ne lui plaisait pas, Frédérique n’était pas méchante, Heaven l’aimait bien, elles avaient passées une nuit entière à papoter une fois, et Heaven ne l’avait jamais regrettée. Cela avait eu pour résultat que Frédérique était dans liste des gentils que l’écossaise avait faite, un soir, avec Marie. Il y avait les gentils, les loosers (où se retrouvaient la plupart des élèves de Poudlard en fait) et les ennemis (et là, les demoiselles les avaient pourrit comme jamais… Les pauvres avaient du avoir les oreilles qui sifflaient !!!). Donc de ce côté-là, Frédérique avait plutôt eu de la chance, parce qu’Heaven pouvait être insupportable avec ceux qu’elle n’aimait pas… Et on ne pouvait pas dire que Frédérique avait été dans les starters depuis le départ…

La vipère était certes superficielle, et tout le petit monde qui l’entourait était sensiblement pareil, ou presque, mais Frédérique changeait de son petit manège habituel. Elle avait des lunettes, ses cheveux étaient parfois indisciplinés, mais elle était gentille. Alors forcément Heaven l’avait acceptée dans son entourage sans chipoter. Bien sûr, Frédérique ne pouvait pas lui faire d’ombre, donc cela était un plus, mais bon, ce n’était pas que pour cela que la brune avait accepté l’autre brune… N’allez pas croire tout et n’importe quoi ! Quand la deuxième vipère abaissa sa capuche, Heaven reconnut les traits de sa camarade.

« Retrouver le monde des sorciers ? Que veux-tu dire par là ? »


Heaven savait que sa camarade était très timide, et qu’elle parlait rarement d’elle-même aux gens, mais ses mots venaient de provoquer la curiosité de la jeune fille. L’adolescente était peut-être radicalement différente de la demoiselle en face d’elle, mais le peu d’amitié qui existait entre elles la faisait s’inquiéter quand même. N’imaginez pas qu’Heaven ait un cœur… Bon, d’accord, il était en train de naître depuis quelques temps, mais quand même, il n’était pas assez gros pour qu’on parle de cœur pour de bon ! Enfin bref.

La dégaine de la vipère avait cependant choqué l’écossaise. Oui, elle avait l’habitude de voir des gens mal fagotés, mais là, c’était une vipère ! Ce n’était pas pour louer la beauté des Serpentard ! Enfin bref. Ce qu’Heaven faisait ici ? Elle passait le temps. Elle sortait, comme souvent durant les vacances, dans les night clubs les plus fréquentés de Londres… Et puis elle oubliait aussi les problèmes qui la suivaient de trop près. Après son engueulade avec Raphaël, ses problèmes de poids étaient revenus, et elle avait encore perdu plus qu’il ne l’aurait fallut…

« Moi ? Je sors m’amuser… Mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas de problèmes… »

La vert et argent adressa un petit sourire à sa camarade. Si jamais cette dernière voulait parler, Heaven pouvait très bien lui accorder un peu de son temps. De toute manière, elle se faisait toujours attendre de manière, se faire désirer était une chose qu’elle appréciait beaucoup. Frédérique devrait essayer d’ailleurs, cela lui ferait sûrement beaucoup de bien !


She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Jeu 17 Déc - 19:30

Sa camarade était très populaire à Poudlard, pas comme elle, trop discrète, trop timide, trop effacée. Elle était Préfète de Serpentard. Une chance qu’elle aurait bien rêvé, mais elle savait bien qu’elle n’en avait pas le profil. Mais elle savait que si un jour elle devenait préfète, elle devrait aller au devant des personnes, surtout des forts caractères, et elle ne pourrait pas. Ça, elle n’en était pas prête mais si ça allait un peu mieux. Un peu…
Elle s’était toujours bien entendu avec Heaven, même si les deux filles étaient radicalement différentes. Mais n’était-ce pas pour ça qu’elles s’entendaient justement bien ? L’une ne pouvait pas faire de l’ombre à l’autre, alors il n’y avait encore jalousie, aucun conflit. Et puis elles pouvaient se parler, sans détour. On aurait presque dit deux cousines, qui se comprenait et s’écouter. Il y avait un échange. Mais elles n’étaient pas pour autant les meilleures amies du monde. Elles ne discutaient pas assez souvent comme ça. Mais ce n’était peut-être pas plus mal. Le peu qu’elles se croisaient la ravissait déjà beaucoup.

Les deux jeunes filles s’appréciaient mais ne se comprenaient pas toujours. Heaven était une véritable vipère. Elle, elle était plutôt une couleuvre. Depuis qu’on l’avait surnommé ainsi, elle adorait se le redire. Elle préférait ça a intello-binoclar. On le lui avait sorti une fois, une fois de trop. Mais était-ce sa faute si elle avait besoin de lunettes et qu’elle était une excellente élève ? Elle était la meilleure, elle aimait se le dire et le montrer. Une parfaite Serpentard de ce coté là, fière, imbu et dominante. Mais ça s’arrêtait là, d’où son soucis et ses remarques de l’année qui venait de s’écouler. On lui avait demandé plusieurs fois ce qu’elle faisait dans cette maison, pas d’une manière des plus sympathiques et là, on avait pu la voir en colère. En colère oui, mais pas gueulante.

Ce soir là, elle avait donc croisé sa camarade et une fois la tête dénudée et ses cheveux comme à l’ordinaire désordonnés malgré ses jolies boucles brunes.


« J’ai été obligé de vivre auprès de Moldus… Je ne le supportais plus, j’ai eu besoin de sortir et me voici… »

Frédérique avait parlé encore d’une manière calme, posée, détendue et réfléchie. Mais elle avait envie de vomir. Vomir de dégoût. Elle sentait Moldue, tout en elle dégagé du Moldu et elle se dégoûtait. Elle les avait toujours détesté. Cela pouvait agacer, mais elle était de bonne famille, elle avait toujours été de tenue des plus correct et class. Mais la voici dans de vulgaire vêtement de Moldue. Elle n’avait pas eu le choix. Elle n’avait pu absolument rien prendre de sa vie de sorcière, le bureau des orphelins du monde de la magie ne le tolérait pas. Et elle avait trop tendance à suivre les règles à ne pas faillir, sauf ce soir là. Elle en avait marre et avant beaucoup pleurer avant de s’engager dans cette rue. Elle voulait rentrer chez elle. Dans sa villa de Glastombury, ou à Poudlard.

Elle trouva Heaven relativement jolie et elle ne se négligeait pas, jamais. Elle savait s’habiller, se mettre en valeur. Rien à voir avec elle. La petite LeeRoy était mignonne mais à part Kaïn qui lui en avait fait le compliment, comme si il avait été le seul à avoir remarqué le potentiel de la petite, elle n’arrivait pas à s’apprécier alors elle ne parvenait pas à faire ressentir ses points forts. Elle savait que si elle se lâchait, si elle suivait le modèle de Heaven, elle deviendrait rapidement populaire. Mais si elle le faisait, ce ne serait plus elle.


« Pourquoi… ? Tu as des problèmes… Tu es Heaven Clarks, tu n’as pas de problème… »

Ce qu’elle avait dit était sincère. Elle n’imaginait pas un instant qu’une personne avec un tempérament aussi fort qu’elle pouvait avoir des problèmes. Elle, elle libre d’aller et venir dans le monde de la magie comme elle le souhaitait. Elle n’était pas obligée de supporter l’insupportable.

Elle lui avait souri, elle répondit faiblement à cela. Elle aurait aimé parvenir à s’amuser. Mais elle ne connaissait pas ça. Elle était une acharnée du travail. Tellement qu’elle ne savait pas parler, se confier ou simplement discuter. Un petit coup de pouce ne lui ferait pas de mal, mais s’amuser, ça s’était sur, sauf au Quidditch, elle ne savait pas faire. Elle se demandait, si pour ce dernier, la jeune fille lui poserait des questions pour son absence de l’année dernière…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Mar 22 Déc - 12:10

Heaven n’aurait jamais cru rencontrer Frédérique ici… Après tout, elle ne savait pas si la brunette sortait le soir, mais voilà, elle s’attendait plus à trouver les trois anciennes Perfects plutôt que la petite et si effacée Miss LeeRoy… Cependant, a révélation fut des plus surprenantes… Ainsi elle vivait chez des moldus ? Pour quelles raisons ? Est-ce qu’elle aussi avait perdu des membres de sa famille (et là, en l’occurrence, ses parent) dans la bataille finale de l’année passée ? Peut-être, tant de monde avait perdu la vie qu’à la fin on ne savait plus trop qui avait perdu de la famille et qui avait survécu… Sauf quand on était concerné bien entendu…

« Obligée de vivre avec les moldus ? Pourquoi ? Enfin, je comprends, ça doit être horrible… »

Heaven avait certes vécu quelques temps chez les moldus, oh, sûrement moins que Frédérique, mais deux semaines chez les Stanley lui avaient largement suffit ! Oui, ils étaient adorables, c’était vrai, mais ce n’était absolument pas dans les habitudes de la demoiselle, et cela ne le sera probablement jamais le cas… Une Sang-pur comme elle ne pourrait jamais vivre vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans un nid de moldus... Les Poufsouffles passeraient sûrement mieux… Ou bien même les Gryffondors ! Mais alors les moldus… C’était hors de question de chez hors de question !

La remarque de Frédérique lui arracha un petit rire. Oui, comme elle le disait, elle était Heaven Clarks, la fille parfaite avec zéros défauts et zéros problèmes… Ou pas. Ce n’était pas depuis hier qu’elle avait de gros troubles de l’alimentation… Et avec la mort de son père, elle avait sombré encore plus profondément là-dedans. Et si elle se persuadait que son petit ami lui avait fait remonter la pente sans s’en rendre compte, elle savait pertinemment que le premier obstacle qui se dresserait devant elle pourrait l’anéantir pour de bon… Elle n’était plus si forte que cela la miss Clarks !

« Un nom n’est pas forcément signe de bonheur… Mon père est mort lors de la bataille finale, contre… Tu-sais-qui… Alors, moi aussi tu vois, j’ai des problèmes… Je ne l’affiche pas mais ils sont là… »

En plus de cela, elle avait écopé d’un demi-frère totalement débile, et elle était persuadée qu’autre chose d’encore plus pire que Nathanael allait débarquer chez les Clarks-McGowan… Même en Haven elle ne trouvait plus la confiance qu’elle avait l’habitude d’avoir. Il était relativement neutre dans les nouvelles relations de cette fichue famille recomposée, et même si elle l’aimait toujours autant, elle avait du mal à le retrouver comme ils en avaient l’habitude lorsqu’ils étaient enfants. D’inséparables, ils s’étaient éloignés, un peu trop au gout de la vipère…


She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Mer 23 Déc - 17:07

Frédérique était à la fois contente et gênée d’avoir rencontré sa camarade ce soir là. Contente car elle ne regretterait pas d’être sortie et de pouvoir réellement discuter avec quelqu’un. Mais elle était gênée car elle n’avait jamais aimé s’expliquer, se justifier. Elle avait toujours été assez secrète sur elle. Peu pouvait dire qu’il la connaissait vraiment. Et il n’y avait jusque là, qu’une seule personne qui pouvait dire qu’elle savait ses secrets. Elle était réservée, parlée peu et passé presque pour une sauvage. Et pourtant elle aurait aimé avoir un groupe d’ami à qui parler, se confier, s’amuser tout simplement. Mais elle allait entrer en 5ème année et ça n’était encore jamais arrivé.

« Oui oui, obligée… Mes parents aimaient tellement les Moldus qu’ils n’ont pas hésité à mettre sur leur testament que ce soit des Moldus qui s’occupent de moi à leur disparition… Une chance que tant qu’il ne s’agisse que des grandes vacances et que je peux changer de famille d’accueil tous les ans… »

La petite LeeRoy avait parlé. Les mots étaient sortis de sa bouche. Ce qui était fait était fait. Et finalement, parler, même si s’était à Heaven, lui avait fait du bien. Bien plus de bien que lorsqu’elle se taisait. Elle avait parlé oui mais elle n’avait dit les choses qu’à demi-mots. On ne pouvait pas non plus changer et tout améliorer en si peu de temps.

« C’est plus que horrible… ! On s’ennuie chez eux… ! Et en plus je ne pouvais pas avoir un seul de mes livres… ! C’est nul de fixer leurs boites et en dehors de ça, ils n’ont aucune activité… Ils sont mou, plats, sans intérêt… J’ai hâte que les vacances finissent… »

La petite Vert et Argent avait toujours détesté les Moldus. Et cette famille, que tout le monde pouvait trouver des plus gentils, avait renforcé son dégout de leur monde. Avant on pouvait lui dire qu’elle n’avait pas le droit de critiquer sans connaitre. Soit. Mais elle avait vécu avez eux et elle pouvait en parler en long en large et en travers. Rien que de voir leur maison, elle en avait la nausée. Ils ne s’occupaient jamais de leur jardin. La mère négligeait sa maison qui n’était bien qu’un apparence. Le père n’avait qu’un semblant d’autorité et tout le monde tremblait quand il hurlait mais ça passait rapidement. Et les enfants, si ils n’étaient pas enfermés dans leur chambre, ils avaient faire des activités encore plus étrange. Rien que d’y penser, elle en avait la nausée.

« Non… Ce que je voulais dire ce n’était pas que ton nom soit signe de bonheur… C’est que tu es une personne qui semble si bien repousser les soucis… Chose que je ne sais pas faire, je réfléchis trop auquel je réfléchi trop… »

Heaven venait de lui faire une révélation à son tour. Il lui était arrivé la même chose qu’elle. Alors qu’elle la croyait si différente, elle avait des choses en commun, pas les meilleurs, mais elles pouvaient s’écouter et se comprendre. Mais rien n’était fait pour qu’elles soient amies, mais elles pouvaient le devenir. Et ça ne pourrait pas avoir de mal pour Frédérique d’avoir une amie qui la pousse comme sa camarade de bientôt 5ème année.

« Tu n’as pas été la seule à avoir des problèmes et qui ne veut pas l’afficher… Mes parents sont morts eux aussi lors de la bataille finale… Tu es dans une famille d’accueil toi aussi… »

Elle sourit doucement et fourra ses mains dans les poches de son pantalon…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Lun 28 Déc - 12:10

Ainsi, les parents de la Vert et Argent aimaient les moldus… Cela les rapprochait du défunt père de la jeune écossaise. Heaven n’aurait cependant jamais été jusqu’à penser que les parents de Frédérique avaient périt tous les deux dans la bataille finale. Cela pouvait traumatiser, la preuve avec Heaven elle-même qui avait refusé presque instinctivement de s’alimenter, suite à la mort de son père. Un choc certain, mais elle avait finit par passer par-dessus cela… Plus ou moins…

« Oh non, je ne suis pas en famille d’accueil ! Seul mon père est décédé, en protégeant ma mère… Je vis avec elle, son nouveau mari et son fils. Tu dois le connaître, il s’appelle Nathanael McGowan. »

Et même si la brunette ne supportait pas son demi-frère (quoi qu’au final ils n’avaient aucun lien de sang, mais bon, les voies du mariage sont impénétrables hein) et que Haven lui ne portait aucun jugement hâtif sur le fils McGowan, Heaven allait encore moins supporter la nouvelle qu’elle apprendrait d’ici peu. Et se sera probablement le moment décisif pour l’entente de toute la fratrie Clarks-McGowan. Enfin, là n’était pas le sujet de la conversation.

Heaven savait donc désormais que Frédérique était orpheline depuis un peu plus d’un an, et elle n’en n’avait jamais parlé au château… En avait-elle honte ? Après tout, peut-être que ses parents étaient du côté obscur… Et non du côté de Dumbledore et de l’Ordre du Phénix… Cela était fort probable. Les LeeRoy étaient des Sang-pur… Mais si Frédérique disait vrai et qu’ils aimaient particulièrement les moldus, cela était sans doute impossible qu’ils soient du côté du plus grand Mage Noir de tous les temps…

« Cependant, je dois t’avouer que si les soucis que j’ai ne sont pas une affaire d’état, je suis bien plus troublée que cela. Ne te fie pas aux apparences Frédérique, elles sont parfois bien trop trompeuses. Regarde-moi, qu’est-ce que tu vois ? Une fille sûre d’elle, n’est-ce pas ? Qui n’a peur de rien… Pas vrai ? Mais si je te disais la vérité, toute la vérité, tu ne me croirais peut-pas… »

Et elle pouvait donner plusieurs exemples à sa camarade… Ses problèmes de poids très importants, les conneries qu’elle avait pu faire avec Enry, même si elle l’avait voulu (quoi que cela, elle le gardait pour elle !), les problèmes qu’elle avait avec Raphaël, tout cela pouvait prouver que si la brune était parfaite en apparence, à l’intérieur elle était complètement anéantie, ou presque. Ses problèmes de famille recomposée n’aidant pas, Heaven était sacrément amochée… Alors Frédérique, penses-tu toujours que la petite Heaven était si parfaite que cela ?! La vipère elle-même en doutait fortement.


She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Lun 28 Déc - 16:00

Frédérique sentait qu’elle la dévisageait depuis qu’elle avait dit que ses parents aimaient les Moldues. Qu’elle ne se méprise pas. Elle avait toujours eu honte de ses parents, parlant absolument jamais d’eux. Elle ne comprenait pas à comment on pouvait aimer ses sous-espèces. Ils ne pouvaient rien avoir d’humain. Ils n’avaient rien avoir avec eux. Elle les détestait. Depuis la mort de ses parents, elle leur en voulait encore plus qu’avant d’être ce qu’ils avaient été. Fanatique des Moldues, anti-Voldemort. Ils n’avaient rien avoir avec ses propres convictions. Elle avait toujours espéré avoir été adoptée. Maintenant qu’ils n’étaient plus là, elle était encore plus convaincue de cette hypothèse. Même physiquement, elle ne leur ressemblait pas. Eux disaient toujours que ça sautait des générations. Sa mère était blonde, son père était grand et costaud. Elle, elle était petite, brune, bigleuse et menu.

« Tu as bien de la chance d’avoir de la chance a échappé à la famille d’accueil… »

Heaven lui apprit qu’elle n’avait perdu que son père. Père qu’elle semblait avoir été attaché. Il avait protégé sa mère. Son propre père devait être trop concentré à vouloir battre Voldemort et ses Mangemorts qu’il n’avait sans doute pas cherché à protéger sa mère qui se battait elle aussi. Elle se disait que la famille de Heaven devait être pro-Serviteur des Ténèbres. Si s’était le cas, elle les enviait. Elle ne se serait jamais sentie aussi mal si sa famille avait été ainsi.
Elle lui parla de son demi-frère, Nathanael McGowan. Elle en avait entendu parler même si elle ne lui avait jamais parlé directement.


« C’est chouette d’avoir un frère… ? Même si ce n’est qu’un demi-frère… »

La petite LeeRoy avait toujours grandi seule. Elle n’avait ni frère, ni sœur, ni cousin, ni cousine. Elle avait du partager sa chambre avec une autre fille qu’elle ne connaissait pas il y avait quelques jours et qu’elle ne considèrera jamais comme un membre de sa famille et encore moins comme une amie. Avoir une amie Moldue, ça gâcherait ses possibilités de devenir un jour Serviteur des Ténèbres ou mieux. Et elle voulait au moins continuer à découvrir la Magie Noire qui semblait l’attirer de plus en plus et elle ne comprenait pas pourquoi. Il fallait dire qu’elle ne voulait pas comprendre. C’était comme ça et puis c’est tout.

« Parfois comme tu dis… L’apparence est plus qu’un aspect… C’est plus qu’une carapace… Malgré soi, on montre qui on est, ce qu’on ressent… »

Vu comment elle était habillée, elle en montrait long sur ce qui lui arrivait. Elle se dégoutait toujours plus, déjà qu’elle ne s’aimait pas beaucoup, alors là…
Heaven lui avouait avoir des soucis, qu’elle était même troublée. Elle avait du mal à imaginer que la grande Heaven Clarks puisse être troublée. Qu’elle ait des soucis, tout le monde en avait, mais troublée, non !


« Tu sais Heaven… Je t’ai toujours admiré… Je voudrais avoir ton assurance, ta force, ton caractère… Je rêvais de faire partie des Perfect, d’être Préfète… Etre aussi populaire… Mais je ne suis que la grande intello timide de Serpentard à qui on demande encore et encore si elle ne sait pas tromper de maison… »

Sa camarade lui parlait de lui dire la vérité. De lui expliquer qu’elle n’était pas une fille sûre d’elle, qui n’avait peur de rien. Qu’elle ne devait pas se fier les apparences, pas avec elle. Elle ne comprenait pas. Elle était intriguée. Sa curiosité fut mise à l’épreuve. La jeune fille devait se douter qu’elle allait lui poser la question. Mais ça lui était égal, elle voulait savoir et elle devait tenter de lui demander. Ça ne coutait rien même si Heaven préférait ne rien lui révéler et l’envoyer promener. C’était si intriguant ce qu’elle venait de lui dire. Elle n’avait vu sa camarade parlait ainsi. S’était comme si elle s’était transformée. Méconnaissable. Elle fit un pas en avant et parla doucement, même si elle avait par habitude de parler toujours doucement.

« Oui je veux connaitre la vérité… Et si tu veux, après, tu pourras me demander de te révéler ce que tu veux sur moi… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   Mer 30 Déc - 20:40

Heaven était offusquée de savoir que des sorciers avaient laissés une Sang-Pur être élevée par de simples moldus… Ce n’était pas normal, il devait y avoir anguille sous roche ! Et l’écossaise était bien décidée à savoir le pourquoi du comment ! Par n’importe quel moyen !

« Les services sorciers n’ont rien fait pour toi ? Tu es pourtant une Sang-Pur ! Je peux en parler à ma mère si tu veux, elle est au département de la Justice… Ca pourra peut-être aidé… »

Bah oui, pourquoi ne pas en profiter ? Après tout, Ellasandra travaillait au Ministère, alors elle pouvait très bien trouver une famille sorcière qui prendrait Frédérique sous son aile ! Cela l’éviterait d’avoir à passer toutes ses vacances avec des familles de moldus inintéressantes, dans lesquelles elle ne pourrait même pas s’entraîner ! Elle était une très bonne élève, et la mettre ainsi chez des moldus, c’était ruiner son talent ! Heaven se demandait encore comment ses parents avaient pu faire une telle chose ! Quand à son frère… Enfin, son demi-frère, Frédérique se faisait des illusions !!

« Mon frère jumeau est adorable, là-dessus je n’ai pas à me plaindre, mais Nathanael est insupportable, crois moi, on se prend la tête toutes les demies heures ! »

Oh oui, Nathanael était vraiment chiant vingt quatre heures sur vingt quatre ! Et le pire dans tout cela, c’était que même si les deux là ne se supportaient pas, ils se retrouvaient à passer la moitié de leur temps libre ensemble à se cracher dessus et à se faire des coups bas… A croire qu’ils étaient complètement maso les deux là ! Mais bon, peut-être était-ce une haine qui les rapprochaient un peu plus chaque jour ! Sait-on jamais !

A la remarque de Frédérique sur le comportement de leurs camarades de Serpentard fit montée en l’écossaise une rage non mesurable. Ceux qui pensaient que la jeune fille n’avait pas sa place chez les héritiers de Salazar étaient des idiots de premières classes ! Elle avait sans aucun doute bien plus sa place chez les Vert et Argent que la plupart de ceux qui y prenait place !

« Je ne pense pas que tu te sois trompée de maison. Ta place est à Serpentard, tu es peut-être timide, et alors ? Tu es ambitieuse car tu te forces à travailler pour arriver à tes objectifs. Tu es une vipère Frédérique, n’en doute jamais ! »

Heaven pensait ce qu’elle disait. Pour elle, Luminas n’avait pas sa place chez les Vert et Argent, mais pas LeeRoy ! Ou Crabbe et Goyle, mais certainement pas Frédérique ! Certes elle n’était pas comme les poupées plastiques qu’étaient Heaven Clarks et Marie de Liechtenstein, mais elle était dotée d’un potentiel certain, et Heaven n’allait pas se priver de le faire se révéler !

« Ecoute, ce n’est pas contre toi, mais disons que l’endroit est plutôt mal choisit pour une conversation à cœur ouvert… Je te propose qu’on remette ça à une soirée tranquille à l’école… Je t’aime bien Freddy, t’es cool comme fille, même si tu ne veux pas le croire ! »

Heaven n’avait pas fait attention au surnom qu’elle avait donné à Frédérique, une appellation qu’elle n’avait jamais utilisée et qui ne plairait peut-être pas à la jeune demoiselle, mais qu’importe, c’était Heaven qui choisissait comment elle appelait les gens qu’elle côtoyait ! Mais bon, que la petite LeeRoy n’en fasse pas une montagne ! Au moins elle pouvait s’assurer que les dires de sa camarades étaient véridiques !

« Je vais te laisser, on doit m’attendre… Je t’aurais bien proposé de venir, mais je crois que cela sera un peu trop pour un début dans le monde des jeunes sorciers hypes… Mais t’inquiètes pas je pense à toi à la prochaine soirée ! Et hors de question de refuser ! »

Sur ces mots, Heaven reprit sa route de s démarche assurée dans la direction opposée de celle de Frédérique. Elle lui avait fait un clin d’œil avant de s’en aller, et elle disparut quelques secondes plus tard dans la pénombre de Traverse.


[Topic terminé <3]


She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuir... et changer {pv Heaven Clarks}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: