AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Entre les lignes... {PV Kaïn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Entre les lignes... {PV Kaïn}   Ven 15 Jan - 19:24

« Oui oui, chacun ses passions… Et chacun son avis sur les passions des autres… »

Il insista sur les passions de chacun mais elle comprenait qu’il ne la comprenait pas. Vous comprenez ?
Elle avait été comparé tantôt avec les Serdaigle et tantôt avec les Poufsouffle. C’était comme si on l’avait insulté. Mais là qu’il la traitait de folle, elle l’avait pris ce coup là comme de l’amusement. Ce ne pouvait qu’être cela, de l’amusement. Tant qu’on insultait ni son sang ni son rang, tout allait bien.
Lui il ne supportait pas étudier, elle, elle ne supportait pas les choses Moldus, alors oui, chacun ses goûts et sa manière de voir les choses. Mais il y avait des limites quand même !


« Je dirais plutôt, je faisais du Quidditch… Je manquais tous les entraînements l’année dernière, et je n’ai pas pu me présenter lors du premier match… Je n’ai même pas eu le courage de leur demander ainsi de me rayer de l’équipe… Il faut dire que personne n’est venue me chercher… J’adore toujours autant le Quidditch… Mais je n’ai plus la concentration et la volonté d’avant… Je ne reprendrais pas cette année je pense… Je n’y arriverais pas… »

Quand elle parlait de Quidditch, elle avait envie de pleurer, de hurler ou d’aller s’isoler. Mais pour les deux premiers, elle était incapable de le faire. Sa voix était trop calme et posée pour monter en décibel et ses yeux n’avaient jamais versé une seule larme donnant à son regard un coté brillant et lointain. Mais elle regrettait comment était arrivée les choses. Si ses parents étaient toujours là, si elle n’avait pas les pensées ailleurs, si elle trouvait un moyen de faire tout ce qu’elle voulait à fond. Et trop de si pour pouvoir justement faire tout ça. Elle était déjà fatiguée de tout ça et s’était sans doute pour cette raison qu’elle ne parvenait pas à se mêler aux autres et préférait s’isoler. Elle évitait ainsi les conflits et les questions trop pointues.

« Je suis ambitieuse… Quand je fais quelque chose c’est pour le faire jusqu’au bout… Si je ne donne pas mon maximum pour ce que j’entreprends c’est que j’ai échoué… Tu comprends… ? C’est comme pour le Quidditch en fait… Alors comme je me concentre sur mes études, il faut que je donne tout de moi pour cela… Et puis comme tu dis, c’est vrai que j’aime cela… Mais jusqu’à dire que j’en suis capable, personne ne doute de mes capacités… »

Il lui affirmait qu’elle était capable d’avoir comme elle le désirait tous les Optimal pour les examens. C’était gentil de sa part, elle n’aimait pas forcement la gentillesse comme il lui montrait. Elle avait l’habitude de tout sauf ça. Elle était brillante et aimait qu’on le reconnaisse. Mais pas qu’on lui parlait comme n’importe qui a peur pour ses examens. Elle était Frédérique LeeRoy, l’élite des Serpentard. Ce n’était pas vraiment donc les paroles qu’elle attendait. Mais il la connaissait encore si mal, si elle n’avait pas été un peu contrarié, elle lui aurait peut-être excusé cela.

« Excuse moi mais, je ne comprends pas… On m’a souvent fait la remarque sur le fait que je sois pas une réelle Serpentard car je suis trop simple et en retrait… Mais toi, je ne comprends pas… Tu as tout d’un Serpentard et pourtant tu aimes et te passionnes pour une chose Moldue… Je croyais que ce qui faisait la prestance de notre maison c’était qu’on aimait que les sangs purs n’aimant pas se mêler avec les autres… encore moins avec tout ce qui se rapproche à des Moldus… Surtout que tu dis que tu devras vivre à leur coté si tu veux suivre ton rêve… Pas que je trouve cela stupide, la stupidité n’est pas ce genre de chose… Non c’est que j’ai du mal là à tout saisir… »

Parler des Moldus, qui aurait imaginé que Frédérique aurait une discussion sur ses idiots ? Elle ne comprenait rien en eux et pire, elle ne voulait pas en apprendre plus sur eux. Il était stupide et désagréable. Alors elle trouva que c’était du gâchis qu’un garçon comme Kaïn puisse s’accoquiner avec eux. Il serait d’une des trois autres maisons, ça lui aurait été bien égale, mais là il déshonorait littéralement les verts et argents !
Réaliser ses rêves… n’était-il pas au courant que si il s’agissait justement d’un rêve c’était que justement ça ne pouvait pas entrer dans la réalité ? Son rêve à elle ? Epouser Drago et entrer dans la sublime famille des Malafoy, devenir directrice de Poudlard ou encore créer le Ministère des jeunes sorciers devenir Ministère à l’éducation magique… Des rêves quoi !
C’était pour ça qu’elle visait, dans la réalité, une place de professeur à Poudlard, ou ailleurs, tant qu’elle pourrait enseigner ça lui conviendrait qu’importe l’endroit où elle se trouvera.


« Tu as eu la chance d’être un sorcier formé dans la maison de Salazar… de gâche pas cela… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Entre les lignes... {PV Kaïn}   Ven 15 Jan - 23:40

    Oui voilà, chacun ses passions et d'ailleurs, avec le temps, il avait bien pris le temps de savoir que les passions de chacun pouvaient vraiment bien différer d'une personne à une autre. Il suffisait par exemple de voir sa passion à lui quoi. Une passion qui était carrément impossible à comprendre pour les sorciers. Il ne pouvait pas expliquer tout ça, il en était même incapable d'ailleurs, c'était ça son rêve, voilà tout et il était incapable d'en changer. Il avait bien trop bosser pour ça et puis il aimait bien trop ça aussi. On n'avait pas le droit de le juger pour ses actes parce qu'il avait tout donné pour ça, il avait vraiment tout donné pour être capable d'atteindre ce niveau, il avait tout donné pour être enfin capable « Oui voilà, et puis bon, on ne peut pas toujours comprendre les passions des autres ».

    Lorsqu'elle lui parla du Quidditch, il ne comprit pas non plus la jeune fille. Elle semblait vouloir montrer qu'elle voulait reprendre et pourtant, voilà que maintenant, elle lui disait qu'elle n'en avait pas envie. Cette antithèse était un peu incompréhensible quoi. Et puis c'était stupide de dire que personne n'était venu la chercher, après tout, les autres joueurs n'allaient quand même pas se mettre à ramper vers elle pour qu'elle revienne dans l'équipe quoi. On parlait des Serpentard quand même, et s'il y avait bien une chose qui était rentrée dans la tête du jeune Haner, c'était bien celle là justement. Les Serpentard étaient des personnes déterminées et fiers alors non, aucune d'elle n'était prêt à passer pour un imbécile en allant espérer des choses d'une personne quoi. En clair, il était impossible de s'imaginer qu'ils auraient en tête de revenir vers elle pour qu'elle rejoigne l'équipe quoi. Ca ne dépendait que d'elle, que d'elle seule voilà. Alors elle ne devait quand même pas se mettre à compter sur ce genre de chose pour qu'elles arrivent. « Ouais mais on parle de Serpents hein, tu crois franchement qu'ils seraient du genre à venir te demander de revenir vers eux ? Franchement ? Si tu as envie de jouer, c'est à toi et à toi seul d'y penser hein. Ils ne peuvent pas intervenir dans ton choix. Et adorer le Quidditch, ça peut très bien n'être qu'une passion de regarder aussi ! ».

    Après, quant à parler de ses capacités, très honnêtement, il ne parviendrait peut être jamais à comprendre cette envie de toujours vouloir donner le meilleur de nous même dans un domaine tel que l'école. Bon, bien sûr que c'était un moyen de pouvoir entrer dans les écoles que l'on voulait mais ce n'était quand même pas une raison de se rendre malade pour ça quoi ! Désirer de soi même d'avoir tous les Optimal, c'était une forme d'obsession maladive aux yeux du garçon vous voyez ? Alors il était juste totalement impossible pour lui de comprendre quoi. « Ne va quand même pas jusqu'à te rendre malade pour si peu Frédérique, je veux bien croire que tu puisses trouver l'école important et les cours chouettes, ce que déjà, j'ai du mal à comprendre, mais de là à te rendre malade pour avoir des bons résultats, y a tout un monde tu comprends ? ». Bon, pas sûr qu'elle comprenne et elle allait peut être mal interpréter son jugement.

    Et là, ce fut le drame. En vil Serpentarde qu'elle était, elle se mit presque à le traiter de traître à son sang ou ce genre d'absurdité qui l'énervait tant. Il était en parfait droit de faire ce qu'il voulait de son avenir après tout ! Ce n'était certainement pas à elle de décider ce qui était bien pour lui ou non, il voulait faire ça ? Et bien, il ferait ça oui, elle n'avait aucun droit de se mettre à le juger sans même vraiment le connaître. Elle n'était même pas une amie, juste une connaissance à qui il parlait de temps à autre, elle n'avait aucun droit. Serrant les points jusqu'à en avoir les phalanges blanches, il serra les dents aussi. C'était le genre de réplique qui pouvait vraiment l'énerver et il s'était même déjà battu pour moins que ça ! S'approchant dangereuse d'elle, il se mit à la toiser. Il ne supportait pas que l'on puisse s'en prendre à son rêve et il pouvait s'en montrer vraiment effrayant, mine de rien, lorsqu'il s'énervait ! « Je ne t'ai pas demandé de juger, tu sauras, je n'ai fait que de te parler de mon avenir, je ne t'ai pas demandé de dire si c'est bien ou pas, je ne t'ai même pas demandé ton avis. Je pensais pouvoir parler en toute liberté mais je me fais juger à peine arriver. C'est du foutage du gueule arrête. T'as aucun droit de juger de ce que je fais. Et tu sauras que je suis un né moldu cocotte, alors le monde moldu, je connais, et oui, je suis à Serpentard, tu viens de te rendre compte que je n'étais pas assez bien pour toi c'est ça ? Je ne fréquente pas ton genre de personne. Les imbéciles qui se jugent supérieurs par leurs maisons. Et je ne gâche rien du tout. Je fais ce que je veux. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Entre les lignes... {PV Kaïn}   Mer 20 Jan - 22:43

    « On peut comprendre les passions des autres justement… Ne pas comprendre et là un signe de stupidité… J’aime comprendre, et je ne juge pas quand e suis dans l’ignorance… »

    Elle haussa les épaules. Ils avaient chacun son avis et si ça continuait comme ça, ça allait s’envenimer. Mais de son coté, elle ne savait même pas se mettre en colère. Elle n’en voyait pas l’intérêt. Comme rire à se faire mal au ventre, ça non plus elle ne savait pas le faire et en voyait encore moins l’utilité. Elle ne risquait pas de se faire de rides plus tard. Mais elle avait du mal avec les différents états. Peut-être était-ce pas son apparente froideur qu’on l’avait mis à Serpentard. Elle se demandait si elle parviendrait un jour à aimer…

    « Les Serpents aiment les victoires… Si j’avais été un élément indispensable, ils se seraient débrouillés pour me récupérer… Ils n’auraient pas préféré des débuts sans expérience… Donc je me dis que je ne pourrais pas reprendre… je n’aimerais pas qu’on me juge sur mon année d’absence… »

    Il ne comprenait toujours pas son goût pour les études et sa volonté à être encore et toujours la meilleure. Ses parents avaient les derniers à la formater à cela. Tout venait d’elle et elle ne pourrait pas expliquer ce qui la poussait à être ainsi.
    Elle prit un livre juste à coté d’elle qui parlait justement des formations et métiers après les ASPICS. Elle fit vite toujours les pages, ce qui provoquait un petit courant d’air qui fit voler doucement ses mèches de cheveux les plus proches.


    « Ce n’est pas peu pour moi… Tu veux réussir dans ta passion et moi dans la mienne… Je ne suis satisfaite que quand je me donne à fond dans ce que je fais… Tes conseils me sont utiles… Mais j’aime avancer avec des buts… Les prochains sont les Optimal en BUSE… »

    Frédérique n’était pas du genre à se justifier. Elle n’aimait pas hurler, ni s’énerver pas même quand on la contrariait. Elle restait indéfiniment neutre. Comme un robot. Elle savait rire mais sans alerté toute l’assemblée. Là elle sentait que son camarade s’emportait. Elle ne craignait pas qu’on lui envoyait un coup de poing ou un sort pour la faire taire. Elle n’avait rien dit de mal. Elle le savait. Il n’avait absolument pas compris ce qu’elle voulait dire. Ce fut pour cela qu’elle voulait rétablir la situation. Si ils se fâchaient, soit. Mais elle au moins, elle n’aurait rien à se reprocher. Elle trouvait tout de même dommage qu’il s’énerve pour si peu. Il disait des choses qu’elle n’avait jamais dite. Il interprétait ses paroles, ce qu’elle n’appréciait pas vraiment. Quand on ne sait pas, on n’interprète pas. Une interprétation était toujours quelque chose qui nous arrangeait, mais jamais la réalité, à moins d’être devin. Ce que ni l’un ni l’autre ne pouvait se permettre d’être, pas à leur age ni à leur niveau.

    « Ai-je jugé quelqu’un… ? Je n’ai exprimé qu’une incompréhension, une interrogation… Je pense l’avoir répété assez de fois pour dire que justement je ne comprenais pas… Vois-tu un jugement dans le fait de demander une explication afin de mieux saisir les choses… ? Tu parles en toute liberté, ce qui est normal, je ne suis pas là pour te retirer cette liberté… Mais une conversation est un échange d’idée, d’explication… Mais si toi tu ne comprends pas qu’on veuille justement te comprendre, toi et ta passion, et bien à ta guise… Mais en vu de ta réaction, ça pourrait amener à te juger justement… En quoi il y a matière à s’énerver dans ce que je dis… ? Est-ce que je me suis énervée moi en t’écoutant… ? Et puis, quand je parle avec quelqu’un, passion ou pas, je ne pense pas au fait que cette personne pourrait être assez bien pour moi ou pas… Je vois que tu oses me traiter de folle pour mes propres passions, et que toi tu n’acceptes pas qu’on t’interroge, alors que je ne t’ai pas traité de fou… bien au contraire, tu n’es pas fou… Je ne l’ai pas mal pris pour ma part… Tu fais ce que tu veux de ta vie… mais perdre un sorcier, je trouve toujours ça dommage… J’ai donné mon avis, comme tu as donné le tien… Pour le reste, à ta guise… »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre les lignes... {PV Kaïn}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre les lignes... {PV Kaïn}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [PV Alh]
» Teal Mackenzie - Savoir lire entre les lignes...
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [Suite]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: