AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 TERMINE -[ Amie du soir ? ]-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Mer 23 Déc - 20:46

Il n’était pas moins de 21 heures quand Daw Kostovak arriva à la villa des of Curty. La russe connaissait bien l’endroit. Elle n’avait d’ailleurs pas eu besoin de côtoyer Erwan pour y être invitée. Elle-même faisait partie d’une famille noble et très ancienne de sang pur, et c’était en toute logique donc que Ievdoskia Södergren, sa tante et tutrice du temps où elle était encore mineure, avait entretenu de bonnes relations avec le Lord Charles of Curty. La russe avait donc le souvenir d’avoir été invitée par deux fois dans la villa. Elle y avait fait la connaissance d’Edward of Curty et de Marianne, la femme de Charles, mais jamais elle n’y avait vu la cadette de Marianne, à savoir Faith, une élève de Poufsouffle, d’après ce que lui avait rapporté Erwan dans ses lettres. C’était donc pour rencontrer cette charmante personne que la russe s’était présente à la demeure familiale ce soir là.

Elle avait aussi une autre raison. Une lettre de sa tante qui préférait qu’elle soit remise en personne au père d’Erwan. Alors que Ievdoskia tentait de pousser son époux en Angleterre pour porter cette missive, Dawn qui était venue voir sa famille, en profita pour se porter volontaire. Elle rassura sa tante et quitta peu de temps après la demeure familiale. Evidemment, le fiancé de la jeune danseuse n’était pas venu, puisqu’il détestait toujours son père (et que son père s’avérait être l’époux de Ievdoskia depuis le décès de son ancien époux). Oui, les histoires de familles chez les sangs purs sont toujours compliqués. D’autant plus si l’un vient à se remarier, on n’en finit jamais…

Bref, la jeune femme brune au teint de porcelaine frappa à la porte et ne du pas attendre plus d’une demi minute pour qu’un domestique ne lui ouvre. Elle sourit doucereusement et se présenta avec une assurance qui lui collait pratiquement à la peau. C’est avec une grâce non négligeable et un port quelque peu altier que la jeune femme suivit le domestique jusqu’au bureau de Charles of Curty.

« Oh, quel honneur pour moi d’accueillir ce soir une héritière russe sous mon toit. Comment se porte votre tante très chère ? »

« On ne peut mieux, je vous en remercie. Et votre femme ? »

« Bien, bien… »


Dawn avait prit place après les salutations dans la place qui faisait face au lord. Elle lui tendit la missive d’un air entendu. L’homme observa la lettre un instant avant de la poser au coin de son bureau.

« Bien, puis-je vous servir quelque chose ? Vous souhaitez peut-être passer la nuit ici avant de rentrer ? »

« Oh, ça devrait aller, je vous remercie… Mon fiancé m’attend. Une autre fois, peut-être… »


La jeune femme se releva et salua l’homme qui déposa un baise main sur la peau d’une paleur presque maladive de la jeune femme soviétique.

« Vous passerez mes plus respectueuses salutations à votre tante et votre ongle ? »

« Naturellement… »


Un dernier sourire, et la jeune femme quitta le bureau. Le domestique s’était éclipsé et la demoiselle en profita pour monter les escaliers, se dirigeant vers les appartements de son ami roumain. Tant qu’elle était là, elle pouvait bien le saluer… A mi chemin cependant, elle se souvint qu’il n’était pas ici, mais encore chez sa mère (logiquement) en Roumanie… Tant pis pour elle alors… Tandis qu’elle allait faire demi tour, elle repensa à la fameuse sœur dont il lui avait parlé… Faith. C’était l’occasion de faire sa connaissance, non ? La sorcière sourit doucement et retourna voir le père d’Erwan, plutôt que chercher la jeune fille autant aller la faire chercher, non ? Mais elle n’eut même pas à le demander puisqu’une chevelure brune croisa le chemin de la russe.

« Tiens, ça tombe bien je te cherchais. Faith. »

Dawn s’était arrêtée à la hauteur de sa cadette et sourit doucement en observant (enfin) la demi sœur d’Erwan qu’elle ne connaissait jusqu’alors que de vue.

« Je suis Dawn, une amie d’Erwan. »


Dernière édition par Dawn Kostovak le Sam 27 Fév - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Jeu 24 Déc - 17:47

La nuit commençait à tomber sur le domaine des Of Curty lorsque Faith posa finalement son violon. Elle n'avait pas tellement pris le temps d'en jouer pendant son année à Poudlard, et elle le regrettait infiniment. Elle avait l'impression d'avoir régressé et ça la faisait enrager. Du coup, depuis qu'elle était rentrée, elle avait pris de bonnes résolutions, à savoir, rattraper tout le temps qu'elle avait perdu. Enfin, au début elle ne l'avait pas vraiment fait, tout simplement parce qu'elle n'arrivait pas à s'y remettre, elle avait d'autres choses en tête, et elle ne voulait pas se forcer, ça devenait venir tout seul, naturellement. Et puis, la jeune fille avait brusquement réalisé qu'il ne lui servait à rien de se morfondre, et de gâcher toute sa vie, ou du moins toute ses vacances à cause du départ d'Eric, elle avait besoin de se changer les idées et quoi de mieux que la musique ? Elle avait passé sa soirée à jouer, sans même voir le temps passer et elle aurait même pu continuer ainsi, sauf que ... Son ventre s'était mis à produire des gargouillements plutôt inquiétants indiquant qu'il était temps pour elle d'aller prendre quelque chose à grignoter. Elle n'était qu'humaine après tout !

La Jaune et Noire descendit dans la cuisine en quête de nourriture, mais à son arrivée dans la pièce, elle tomba sur sa mère. Problème, elle n'était pas censée se nourrir avant l'heure du merveilleux repas en famille censé resserrer les liens entre eux. Pour l'instant, elle n'en voyait pas vraiment les effets, mais bon, si ça pouvait faire plaisir à sa mère ... Elle chercha aussitôt une excuse destinée à expliquer sa présence dans la cuisine genre "Je passe toujours par là pour aller à la salle de bain, c'est un raccourci en fait" mais n'eut pas besoin de dire quoi que ce soit. Je rentre tard ce soir, et ton frère n'est pas là, tu vas donc dîner avec ton beau-père. Elle hésita à demander où elle se rendait mais elle se retint, lui adressant seulement un regard qui en disait long sur ce qu'elle pensait de son idée d'un repas en tête à tête avec Charles. Comme pour l'appuyer, son ventre émit un nouveau gargouillement qui fit soupirer sa mère. Très bien, de toute manière Charles a du travail, je crois qu'il va dîner tard, capitula Marianne en jetant un dernier regard réprobateur à sa fille avant de quitter la cuisine. Pourquoi tant de haine ? Après tout, elle n'avait pas de contrôle sur son ventre hein, ce n'était pas vraiment de sa faute ...

Enfin rassasiée, Faith reprit la direction de ses appartements, décidée à reprendre ce à quoi elle était occupée avant d'être interrompue par son estomac. Mais alors qu'elle venait d'atteindre son étage, elle fut interpellée par une voix qu'elle n'avait jamais entendue jusqu'alors. En revanche, la jeune femme qui l'avait appelée semblait la connaître, elle, puisqu'elle avait utilisé son prénom. Se tournant totalement vers elle, la jeune fille la regarda, quelque peu impressionnée. Elle dégageait un charme incroyable avec ses yeux d'un bleu presque translucide et ses longs cheveux noirs. Mais, cela ne lui indiquait toujours pas qui elle était et pourquoi elle la connaissait ... Vraiment ? Pourquoi ? demanda-t-elle avec surprise. C'était une impression où il y avait beaucoup de jeunes femmes qui apparaissaient de nulle part ces temps-ci ? Une amie d'Erwan, bien entendu, Dawn ? Pourquoi ce nom lui disait-il quelque chose ? Enchantée, Dawn. Erwan m'avait déjà un peu parlé de ... toi ? Vous ? Elles ne devaient avoir que quelques années d'écart après tout, mais Dawn avait l'air tellement plus ... Femme ? Toi, finit-elle en souriant à son tour. Elle avait finalement penché pour le tutoiement, ça faisait moins formel, même si ça n'enlevait rien du bizarre de la situation. Elle faillit lui proposer d'aller chercher son demi-frère avant de réaliser qu'elle avait dit vouloir lui parler. Mais elle ne voyait vraiment pas pourquoi ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Dim 27 Déc - 16:16

Le visage livide de la brune était fermé. Malgré le léger sourire qui transperçait ses traits, elle ne donnait qu’une forte impression de froideur. C’était là tout le ‘charme’ de Dawn. Pas très grande (faisant à peine un mètre soixante cinq), elle n’avait pas de réel atout dans sa physionomie. Peu de formes, un corps très musclé (bien que cela ne se voit guère une fois habillée, puisque ses muscles étaient surtout développés en profondeur et en longueur plutôt qu’en épaisseur), elle avait un visage fermé, et il se dégageait d’elle une certaine sécheresse. C’était sans nul doute du à son regard d’un bleu translucide qui était on ne peut plus inexpressif. Si son frère pouvait s’avérait être un véritable livre ouvert, de part ses yeux d’un bleu électrique dans lesquels pouvaient se lire chacune de ses pensées (si tant est qu’on le connaisse un minimum, tout de même)… Dawn, elle semblait être complètement opaque, fermée au milieu extérieur. Il fallait souvent beaucoup de temps et une certaine ouverture d’esprit (ainsi que beaucoup de volonté) pour connaître la jeune femme russe. Elle ne s’ouvrait que très rarement et choisissait avec grand soin son cercle de familiers. Elle n’avait pas toujours été méfiante. Non, petite elle était même un sourire, un rayon de soleil à elle toute seule. Mais bien vite, la vie s’était montrée dure, cruelle, et elle avait appris la méfiance, tout en apprenant (bien trop vite pour son âge) à être d’une lucidité implacable…

Elle pouvait presque sembler être agressive, là, face à la jeune sœur de son ami. Après tout, si elle esquissait un sourire, ce n’était pas pour autant que le restant de ses traits suivait ses lippes. A la question que formula la jeune fille brune, la sorcière russe ne pu s’empêcher de répondre avec naturel :

« Et bien, je m’ennuyais et je me disais que casser la figure de la sœur d’Erwan pourrait être distrayant… ça te tente ? »

La jeune femme laissa passer un sourire amusé, tandis que ses doigts glissaient dans ses cheveux d’un noir de jais. Alors qu’elle se présentait, elle tendit sa main à la jeune Lady. Dawn ne faisait assurément pas son âge dans cette position-ci. Autant avait-elle tout d’une jeune fille quand elle était prise dans un cadre tout autre (comme l’école de danse, par exemple), autant faisait-elle facilement cinq bonnes années supplémentaires quand elle se trouvait dans des situations comme celle à laquelle elle avait mis fin quelques instants plus tôt.

Vêtue d’un tailleur noir, aux fines coutures d’un rouge délicat, son visage clos et son regard dur lui donnaient bien 25 ans, voir plus. Elle semblait être plutôt rigide et peu amène à rire de tout et de rien avec n’importe qui. A dire vrai, elle n’avait pas une allure qui donnait envie de l’aborder, comme ça, à froid. Et pourtant, tout cela n’était qu’image. Tableau qu’elle peignait avec grand soin, chaque jour passant. Parfaite amure face à l’indifférence, à la souffrance. Quelle meilleure protection au monde qu’un sourire glacé, voire quelque peu sarcastique et une attitude on ne peut plus distante ?

La russe ne savait pas qu’Erwan avait pu parlé d’elle, mais au fond, à bien y réfléchir, cela ne l’étonnait guère. Il parlait toujours trop. Et quoiqu’elle lui dise, il n’en faisait toujours qu’à sa tête, c’était plus fort que lui ! La russe aimait bien son cadet aux cheveux d’or. Il avait toujours été l’image du parfait petit frère pour elle. Une image à protéger. Un être cher qu’elle avait pour mission d’aider autant que faire se peut. Après tout, elle s’était toujours sentie terriblement responsable de l’accident qui avait fait perdre la vision à son cadet. Bien qu’elle n’ait pas conduit à l’époque, c’est bien en se sortant du véhicule qu’elle lui avait enlevé la vue… Sort qu’elle avait jeté inconsciemment, et qu’elle avait longuement regretté, une fois le jeune garçon entré dans sa vie.

« Il m’a aussi beaucoup parlé de toi. Surtout dernièrement… J’avais envie de te rencontrer. J’aime vérifier en personne les informations qu’on me donne… »

La russe se tenait droite, son regard froid fixé dans celui de sa cadette jaune et bronze. Dawn avait le vague souvenir de l’avoir croisé à Poudlard, jadis, mais elle ne lui avait jamais prêté une grande attention. Ombre dans la vie de la brune, Faith n’y avait jamais tenue une place importante jusqu’à présent.

« As-tu du temps à m’accorder ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Dim 27 Déc - 23:22

Avait-elle bien entendu ? Faith hésita entre rire et partir en courant le plus loin possible de cette jeune femme étrange. Finalement, elle se contenta de rester impassible en lui adressant un petit sourire poli, genre "Hahaha sympa ton entrée en matière, on me l'avait jamais faite", pourtant, elle ne voyait toujours pas où elle voulait venir, et surtout elle n'arrivait pas à savoir si elle était sérieuse. Juste par sécurité -sait-on jamais-, la Jaune et Noire aurait aimé pouvoir se reculer discrètement, mais elle était certaine d'échouer, elle se ferait forcément remarquer et pour l'instant elle avait le sentiment qu'il valait mieux jouer la discrétion. Pas vraiment non, navrée, répondit-elle finalement en lui adressant un sourire contrit. Comme si elle avait vraiment eu du mal à refuser une offre aussi alléchante ... Et puis d'ailleurs, elle n'était pas vraiment la sœur d'Erwan, techniquement, elle n'était que sa demi-sœur, mais elle songea que son interlocutrice n'avait pas tellement l'air d'être un bout-en-train et qu'elle risquait peut-être de ne pas super bien le prendre, juste une intuition. Bon, bien sûr, elle avait souri en prononçant ces paroles, mais même si un tueur en série annonce à ses victimes qu'il va les massacrer le tout en souriant, ça ne change rien au fait que c'est un psychopathe, n'est-ce pas ? Alors au fond, le fait que Dawn sourie ne rassurait pas pour autant la Poufsouffle sur ses intentions. Tu as des raisons de vouloir me frapper, ou c'est juste pour le plaisir ? ne put-elle finalement s'empêcher d'interroger. Tant qu'elles étaient là, autant essayer de comprendre ce que cette fille lui voulait. Et si elle avait de bonnes raisons eh bien ... Elle se défendrait quoiqu'il en coûte !

Dawn ajouta ensuite qu'Erwan lui avait beaucoup parlé de la jeune fille. Ça sentait étrangement le déjà vu tout ça, à combien de personnes son demi-frère était-il allé parler d'elle ? Keira d'accord, passons, mais Dawn, c'était tout autre chose. D'un parce que Faith ne la connaissait que très mal, et de deux, parce qu'elle était pour le moins ... Intimidante. Et elle n'aimait pas du tout cette situation, elle était juste hyper mal à l'aise. Et quel genre d'informations t'a-t-il donné ? risqua-t-elle malgré tout, désireuse de savoir exactement ce qu'Erwan pouvait bien aller raconter à toutes ces filles. Mais elle avait l'étrange sensation que techniquement, c'était plutôt Dawn qui avait des questions à lui poser, et pas l'inverse. Pourtant, elle avait besoin de savoir ce qui se passait là, parce que la situation virait un peu à l'irréaliste.

Lorsque la jeune femme lui demanda si elle avait du temps à lui accorder, Faith dut faire face à un important débat intérieur. D'un côté, elle ne connaissait pas cette fille, et elle avait initialement prévu d'aller pratiquer de l'instrument, mais de l'autre, elle restait une jeune fille parfaitement éduquée, et notamment au niveau des bonnes manières. Et enfin, elle ne se voyait pas franchement rembarrer Dawn avec un simple "Non désolée ... Mais on reste en contact hein !" avant de déguerpir vite fait bien fait. Eh bien oui, je ne faisais rien de particulier de toute manière. Le tout sur un ton poli accompagné d'un très léger sourire, pas besoin d'en faire des masses non plus, ce n'était pas comme si l'attitude de Dawn était très chaleureuse. Bon, eh bien, à présent elle n'avait plus trop le choix. On peut aller dans mes appartements ou dans le salon si tu préfères, ça sera plus simple pour parler. De préférence, un lieu d'où on puisse entendre ses cris de détresse si elle venait à être en danger ... Nan, elle en faisait peut-être un peu trop, après tout, Dawn était l'amie d'Erwan, elle n'allait pas l'attaquer juste comme ça ... Quoique ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Mer 30 Déc - 21:50

Amusée, la ruse haussa les épaules, l’air désolé :

« Oh, et bien tant pis, je vais me contenter de discuter avec toi alors. »

Et la brune se mit (enfin) à rire franchement à la question que lui posa (visiblement vraiment intéressée) la jaune et bronze. Alala ces blaireaux, c’est toujours aussi peureux de toute évidence… la vipère (ou plutôt ex vipère) répondit donc avec assurance et gentillesse (même si ça, ça ne se voyait aps forcément bien ^^’).

« Disons qu’Erwan m’a di le plus grand bien d’un punching ball dans cette maison… mais peut-être pensait-il à ton frère quand il m’a di ça ? J’avoue ne pas savoir de qui il parlait… »

Puis la brune posa un regard suspicieux sur sa cadette et reprit, plus sérieuse :

« Eu, je ne sais pas si tu avais compris, mais c’était une plaisanterie… Tu sais, on appelle ça des blagues, de l’ironie… »

Puis la brune sourit à la question que lui posa la jeune Lady sur les informations qu’avait pu communiqué le roumain à la danseuse… Fiou, si elle savait !!! La jeune fille d’origine soviétique esquissa un léger sourire avant de répondre, d’une voix on ne peut plus posée et plate :

« Je pourrais te dire qu’il m’a divulgué plein d’informations gênantes, mais tu risques de me croire, donc je vais me contenter d’éviter l’ironie avec toi. Il m’a simplement di qu’il avait une sœur très sympathique, et que c’était super bizarre par rapport à ton frère… Edward n’étant pas le meilleur ami d’Erwan, tu dois être au courrant… »

Puis finalement, la brune répondit à son aînée qu’elle n’avait rien de prévu et invita donc la russe à converser avec elle (bon, ok, Dawn s’était quand même bien invitée, mais bon…). La jeune danseuse répondit donc avec assurance à sa cadette, sans hésiter une fraction de seconde :

« Allons dans tes appartements alors, j’ai di à ton père que j’avais rendez-vous avec mon fiancé, ça ne le fait aps trop, s’il me voit encore ici dans une heure… »

La brune suivit donc d’un pas léger la jaune et bronze, légèrement intriguée par la personnalité de cette dernière. Bizarrement, Dawn ne l’avait pas imaginée comme ça. Pour l’instant, elle avait du mal à voir en quoi cette demoiselle pouvait être intéressante… Bon, d’accord, elle n’était pas franchement inintéressante, mais elle avait l’air un peu crédule quand même… Non mais c’est vrai quoi !!! Elle avait une façon de tout prendre au sérieux c’était juste… Ridicule quoi !!! Et puis, il fallait avouer que Dawn n’était pas habituée à ce genre de réaction, normalement, on ne la prenait pas autant au sérieux quand elle parlait comme ça… (en tout cas à Julliard ils ne la croyaient pas *bon, ok, ils ne savaient pas non plus qui elle était et n’avaient jamais entendu parlé d’elle comme on avait pu parler d’elle à Poudlard mais quand même !*).

Arrivées à destination, la brune observa les appartements de l’autre brune et eut un léger sourire admiratif :

« C’est sympa la déco… c’est toi qui l’a choisie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Ven 1 Jan - 22:22

Si le changement de ton de Dawn surprit Faith, elle n'en montra rien ne donnons pas d'armes à l'ennemii ! et la laissa rire, affichant quant à elle un petit sourire sans grande conviction. Quelque chose lui échappait, c'était clair et net. Dawn était juste tellement ... Etrange. Un instant elle avait l'air de lutter pour ne pas lui arracher la tête et la seconde suivante elle s'adressait à elle avec presque de la bienveillance. C'était pour le moins déconcertant. Mais en tout cas, si Erwan avait dit du bien de quelqu'un ce n'était clairement pas de son frère, aucune chance pour ça, et il était évident que la jeune femme le savait aussi bien qu'elle. Erwan et Edward étaient loin d'être les meilleurs amis du monde au grand dam de la Jaune et Noire.
Lorsque Dawn lui fit remarquer qu'elle plaisantait le tout en lui parlant comme on s'adresserait à un enfant en bas âge un peu trop lent à la détente, Faith lui jeta un regard dubitatif. Je sais ce qu'est une blague, merci de t'en inquiéter. Mais je t'assure que tes plaisanteries n'ont rien d'évident, du moins à mes yeux. Peut-être que les gens qui te connaissent bien s'en rendent aussitôt compte, mais je n'ai malheureusement pas cette chance. Et mes paroles étaient tout aussi ironiques que les tiennes, répondit-elle sur un ton égal. Elle n'aimait pas qu'on la prenne pour une demeurée, d'accord elle n'était pas toujours une flèche mais l'ironie était quand même à sa portée. C'était juste que cette femme projetait de telles ondes de froideur qu'il était difficile de la prendre pour une petite marrante. A moins qu'elle se spécialise dans l'humour noir bien entendu, ça restait plus crédible.

La jeune femme ajouta ensuite qu'elle allait éviter l'ironie avec elle et Faith arbora une légère grimace. Dawn la prenait définitivement pour une petite Poufsouffle un peu trop lente du cerveau avec qui il valait mieux parler le plus simplement possible. Mais elle passa outre en entendant la suite de ses paroles. Oui je sais que leur relation est plutôt conflictuelle, acquiesça-t-elle sur un ton morne. Edward et moi n'avons pas grand chose en commun, avoua-t-elle ensuite. Et il fallait être complètement à côté de la plaque pour penser le contraire. Elle doutait même parfois qu'ils soient réellement frère et sœur, il n'y avait pas un seul sujet sur lequel ils soient en accord, à tel point que ça en était presque désespérant. Ils étaient juste opposés en tout.

En réponse à la proposition de Faith, Dawn suggéra de se rendre dans la chambre de la Poufsouffle, admettant franchement qu'elle n'était pas censée être encore là. Personne ne te retient ! Je comprends, alors allons-y, accorda-t-elle en reprenant sa route initiale. Le trajet se fit dans un silence toujours être aussi incommodant, du moins pour la Poufsouffle. Elle ne comprenait pas comment elle était passée d'une soirée à jouer du violon à une soirée "papotage entre filles" avec Dawn Kostovak. Comme quoi la vie n'en faisait qu'à sa tête parfois.

Finalement, les deux jeunes femmes atteignirent la chambre de Faith qui invita Dawn à entrer avec incertitude. Elle n'avait pas franchement prévu de recevoir qui que ce soit et sa chambre n'était pas tout à fait impeccable. L'étui de son violon reposait toujours sur son lit, son bureau était couvert de parchemins et de bouquins sur lesquels elle devait plancher pour la rentrée. Pourtant, le commentaire de la jeune femme lui fit plaisir. Sur ce coup-là, elle ne s'y s'était vraiment pas attendue, comme quoi Dawn n'était peut-être pas si froide et hostile qu'elle l'avait cru au premier abord. Merci, c'est gentil. Elle lui adressa un sourire sincère. Oui, c'est moi qui l'ai décorée, mais là on ne peut pas dire ma chambre soit très ... Rangée. Désolée, je ne m'attendais pas à avoir de la visite, admit-elle sur un ton d'excuse. Elle finirait bien par s'y habituer, ce n'était pas la première visite surprise qu'elle avait après tout. Je t'en prie, assieds-toi où tu le souhaites, ajouta-t-elle avant d'aller se poser au bord de son lit à baldaquin sans trop savoir quoi dire de plus. Lorsqu'elle fut assise, elle laissa ses jambes se balancer négligemment, observant Dawn avec intérêt. Elle ne savait pas vraiment quelle serait la prochaine étape, nouveau changement d'humeur, ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Dim 3 Jan - 14:44

La russe sorcière posa un regard froid (donc on ne peut plus banal pour elle) sur sa cadette, haussant les épaules avec une certaine désinvolture. Cette fille était visiblement habituée aux personnes excentriques (en tout cas, aux yeux de la brune Erwan était déjà un personnage excentrique, elle qui montrait si peu ses sentiments, ne pouvait voir en lui qu’un personnage trop ouvert *bien que plutôt agréable, elle avait du mal à se faire à ce genre de personnalités qui étaient, à ses yeux, plutôt inhabituelle*). La voix de la sorcière au regard de glace s’éleva donc, toujours fortement soutenue par son accent de l’est :

« Et bien au moins, nous pouvons dire que nous sommes toutes deux loin d’être identiques. Ce n’est pas un mal. »

Oui, au fond il était préférable d’agrandir son horizon en faisant la connaissance de personnages aussi divers que variés et ce n’était pas parce qu’elles avaient des personnalités visiblement opposées *ou en tout cas très différentes* qu’elles ne pouvaient pas apprendre à se connaître pour autant. Du moins était-ce là l’avis de la sorcière de l’est. Après, libre à Faith de partager ou non son avis, Dawn n’était pas le genre de personne qui tentait d’influencer autrui d’aucune manière qui soit. On la suivait, ou pas. Elle ne privait généralement pas autrui de son libre arbitre, ainsi la brune fit comme si elle n’avait pas remarqué al grimace qui se dessina un bref instant sur le visage de sa cadette. Peut-être avaient-elles mal débuter leur ‘rencontre’, ceci dit, la sorcière russe trouvait que Faith ne mettait pas beaucoup de bonne volonté (comment ça c’est Dawn qui a commencé ? /sbaaf/) dans cette première discussion.

Quand le sujet dériva brièvement sur le frère de la jaune et bronze (et optionnellement demi frère d’Erwan), la russe sourit doucement… Elle s’en était doutée… il était vrai que de prime abord, la Poufsouffle ne ressemblait aucunement à son frère. Certes, physiquement ils avaient bien quelques traits en commun, mais rien qu’en les observant, on voyait immédiatement qu’ils n’avaient pas du tout la même personnalité. Dawn n’estima pas utile d’ajouter quoique ce soit à ce sujet, et se contenta donc d’un léger sourire entendu à l’intention de la brune Faith.

Les sorcières se dirigèrent ensuite vers les appartements de la fille du Lord, et la brune observa sans grand intérêt le chemin qui les menait jusqu’au lieu visé. Aussi souvent qu’est pu venir la russe en ces lieux, jamais elle n’avait quitté les salles de réception ou bureau pour aller ailleurs que dans la chambre d’Erwan où elle pouvait rester pendant des heures, juste pour parler avec lui. C’était donc la première fois qu’elle entrait dans cette partie-ci de la villa. Ceci étant, pour l’instant ça ressemblait énormément au restant… le tout était très sobre, classique. Erwana avait une chambre peu personnalisée, aussi avait-elle songé que c’était le cas pour Edward et Faith aussi. Pourtant, lorsqu’elle entra dans la chambre de cette dernière, la brune constata un grand écart avec le restant de la demeure, ce qui en soit était plutôt positif. Elle aimait le ton que la jaune et bronze avait donné à son environnement… la chambre n’était pas parfaitement rangée (ce qui aurait pu agacer la brune qui était du genre maniaque *faut dire les choses comme elles sont* mais ça donnait (à son avis) un joli contraste avec le restant de la villa… Une impression de cocon.

« En temps normal, je n’aime guère le désordre, ceci étant, Erwan est déjà bien moins ordonné que toi, hein… »

Oh, oui, elle avait vu la chambre du jeune homme dans des états juste pas croyables. Avec l’âge il s’était un peu arrangé, mais il restait plutôt bord**ique comme garçon, c’était certain… Et pourtant (et cela avait toujours étonné la russe) il parvenait toujours à retrouver ses affaires. C’était là un mystère qui n’était pas à la portée de Dawn…

« … et puis j’aime bien, ça donne une impression de ‘chez soit’. Ca fait un vrai contraste avec le restant de la villa… »

L’anglaise proposa ensuite à son ‘invitée’ (qui s’était plutôt imposée, certes) de s’assoire où elle le souhaitait tandis qu’elle-même prenait place sur son lit. La brune s’assit donc à côté d’elle, ce qui lui paraissait plus simple pour avoir une discussion décontractée, que si elle s’était assise au bureau de la Poufsouffle (par exemple). Le regard de la sorcière se posa une nouvelle fois sur son interlocutrice, la dévisageant avec la même froideur qu’à laccoutumée.

« C’est amusant, j’ai beau savoir que tu n’as aucun lien de sang avec Erwan, ça me fait quand même bizarre de constater à quel point vous êtes tous deux différents, physiquement parlant j’entends… »

Pourtant, elle-même avait eu des frères et sœur adoptifs, et elle ne leur avait jamais ressemblé en rien… mais étrangement, Erwan avait tant de fois cité le nom de Faith que la brune l’avait immédiatement imaginé plus ou moins semblable à Erwan…

« Alors comme ça tu joues du violon toi aussi ? »

Elle désigna l’instrument d’un signe du menton. La brune aimait bien le son de cet instrument. Erwan lui avait souvent joué des morceaux quand elle était venue le voir, et même à Poudlard, quand ils se voyaient tous les deux. C’était aussi apaisant que violent de sentiments, de volonté. Elle aimait ces chants aussi harmonieux que douloureux. Et avec les années de danse classique qui la précédaient, elle connaissait un certain nombre de morceaux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Mer 6 Jan - 22:44

Faith ne sut quoi ajouter après l'affirmation de Dawn concernant leurs différences, et elle se contenta donc d'un vague hochement de tête. Il était clair et net qu'elles étaient différentes, rien que physiquement ça se voyait. Elles n'avaient ni la même couleur de cheveux ou des yeux, ni la même taille, la jeune femme était plus grande qu'elle et elle espérait sincèrement avoir un air plus chaleureux que le sien. Le contraste n'était pas aussi saisissant que si Faith avait été carrément blonde, mais leurs caractéristiques physiques restaient néanmoins fortement différentes. Après, au niveau de la personnalité elle n'aurait pas su juger mais du peu qu'elle savait de Dawn, pour l'instant même sur ce point-là il y avait un écart entre elles.

La jeune femme ne parut pas trop perturbée par l'état de la chambre, en même temps comparée à celle d'Erwan forcément ... Quand on avait survécu à une visite dans sa chambre -oui oui survivre, vous ne savez pas les dangers que peut représenter une brosse à dent un placard bourré de fringues dont vous ouvrez inconsciemment la porte. Pire qu'une avalanche- on pouvait survivre à tout. Et Faith était loin d'être aussi désordonnée que son demi-frère, mais en même temps elle se disait que ça devait être une des particularités qui accompagnaient la possession d'un chromosome Y, le chaos total était inscrit dans ses gènes quoi, donc il n'était pas aidé le pauvre. Malheureusement cette théorie pourtant si bien trouvée n'avait pas encore été validée par les hautes instances, on se demande pourquoi. Oui, mais en même temps Erwan n'est pas vraiment un modèle à ce niveau-là, répondit-elle en affichant un air amusé. Il avait des qualités, certes, mais le rangement n'en faisait clairement pas partie.

La Poufsouffle sourit à la remarque que fit Dawn sur sa chambre. Un tel commentaire ne pouvait que l'enchanter, le reste de la villa était si uniforme, si sa chambre s'en détachait alors c'était exactement l'effet attendu. C'est l'objectif ! C'est pour trancher avec la sobriété du reste de la villa. Tout est tellement ... Classique ici, j'avais envie que ma chambre soit différente puisque c'est l'endroit où je passe le plus de temps lorsque je suis chez moi. Bon là elle racontait un peu sa vie, comme quoi quel que soit son interlocuteur elle ne pouvait s'empêcher de parler bien longtemps. Eh bien tant pis, si Dawn la trouvait trop bavarde elle n'aurait qu'à le dire, ou même à partir hein elle ne la retenait pas dans sa chambre contre son gré, et elle était certaine qu'elle n'hésiterait pas à s'en aller si la Jaune et Noire l'ennuyait.

Son invité vînt ensuite prendre place à côté d'elle lorsqu'elle alla se poser sur son lit, et elles se retrouvèrent donc à nouveau face à face (oui parce que Faith ne garde pas obstinément la tête tournée sur le côté, elle est bien éduquée hein !). Ses yeux noisette scrutaient la visage de la jeune femme, qui quant à elle affichait toujours le même masque d'indifférence. Cette fille était décidément une vraie comique, un rayon de soleil. Comment Erwan pouvait-il avoir des amies si différentes ? Parce qu'entre Dawn et Keira ce n'était pas un petit écart qu'il y avait, mais plutôt un fossé gigantesque, un abîme sans fond (non non elle n'exagère pas du tout). Son interlocutrice lui fit ensuite une remarque concernant les différences physiques qu'elle présentait avec son demi-frère et elle ne put que hausser un sourcil, affichant un air incertain. Pourquoi faisait-elle une fixette sur les différences entre les gens ? Est-ce qu'elle avait l'habitude de ne fréquenter que des clones ? Ben, il n'y a pas de raisons pour qu'on se ressemble au fond, et effectivement on n'a vraiment rien à voir sur le plan physique ... Je ne comprends pas trop pourquoi tu as cette impression, on est censé se ressembler ? commenta-t-elle avec hésitation. Elle s'attendait à ce qu'elle soit comment ? Blonde aux yeux bleus roumaine ? Eh ben non, Faith était brune aux yeux noisette, comme ça aucun risque de leur trouver la moindre similitude.

Pendant un bref instant, le regard de Dawn se détourna de Faith pour contempler quelque chose qui se trouvait juste derrière elles, et elle savait très bien ce que c'était. Son violon. Oui, j'en joue depuis quelques années maintenant, mais je ne joue certainement pas aussi bien qu'Erwan, confia-t-elle en souriant. Pourquoi sourire alors qu'elle venait d'avouer qu'elle était moins douée que son demi-frère ? Tout simplement parce qu'il jouait merveilleusement bien, et que c'était une des raisons pour lesquelles elle avait commencé à l'espionner, lorsqu'elle n'osait pas encore braver les interdictions de sa mère. A cette époque-là, son rêve le plus cher était de jouer un jour en duo avec son demi-frère, et d'ailleurs ça l'était toujours. Elle adorait l'écouter jouer, mais ils n'avaient encore jamais eu l'occasion de faire de duo, et elle le regrettait. Mais bon, ils avaient encore du temps devant eux, n'est-ce pas ? Tu joues d'un instrument toi aussi ? demanda-t-elle finalement sans cacher une pointe de curiosité. Si Dawn l'interrogeait à ce sujet c'était sans doute à cause d'Erwan, mais ça ne l'empêchait pas de pratiquer de la musique elle aussi, non ?

[872]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 2146
Âge : 31 ans [21 Décembre 1979]
Actuellement : Organisatrice de mariage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Jeu 7 Jan - 21:47

La russe ne pu que rire lorsque Faith lui fit remarque qu’Erwan n’avait jamais été un modèle pour tout ce qui touchait les modes ainsi que les différentes méthodes de rangement. Pour avoir raison, elle avait on ne peut plus raison, la jeune Poufsouffle, et cela, Dawn ne pouvait assurément pas le nier ! La vipère (ou plutôt ex vipère, quoique… Quitte-t-on réellement sa maison, un jour ? Pour Dawn, on y restait attaché à vie. Après tout, l’adolescence était l’âge où chaque être apprenait à se former, grandissant et évoluantbien d’avantage qu’à n’importe quel autre âge… Et sachant que les sorciers passaient l’intégralité de cette évolution (donc de leur adolescence) dans l’école de sorcellerie et plus précisément, dans la maison où le Choixpeau les avait envoyé, alors non, on ne quittait jamais sa maison.). La vipère ne répondit rien cependant. Il n’y avait rien à ajouter (d’après elle) aux dires de la jeune jaune et bronze, aussi n’éprouvait-elle pas le besoin de parler si cela revenait à ne rien dire. En compagnie d’autres personnes plus intimes, peut-être aurait-elle ressentit le besoin de prononcer une phrase sans intérêt, mais Faith n’entrait pas dans ce cadre-ci de personnes. Du moins pas encore. Peut-être qu’à l’avenir, il en irait autrement, qui sait ?

La brunette laissa venir le sujet de la décoration sans rien ajouter donc aux propos de sa cadette. Elle sourit discrètement (non pas volontairement mais plutôt qu’elle n’était généralement que très peu expressive) quand cette dernière lui parla de la décoration générale de sa villa. La brune acquiesça doucement, sans être plus choquée que cela.

« Il est vrai que Charles et Marianne n’ont jamais été très… ‘dans le mouvement’ pour ce qui est décoration. Ceci étant, c’est bien le cas de toutes nos vieilles familles sorcières… Le manoir de ma tante est encore plus sobre, tu sais ? Il faut dire qu’il est aussi beaucoup plus ancien que la demeure de ton père… »

Il était vrai que Ievdoskia vivait depuis toujours dans son manoir qui se transmettait de génération en génération depuis des siècles déjà. (bon ok, seulement deux siècles mais bon, deux cents ans ça commence à faire pour une demeure tout de même !).

Et puis là on peut dire… CA Y EST C’EST PARTI !!! Les nanas discutent… Et forcément, que se passe-t-il ??? (un bonbon pour celui qui trouve la réponse sans lire la suite !). Ben elles racontent leur vie. Et si c’était une habitude pour Faith (genre tout le monde sait que les Pouffy *surtout les nanas* racontent tout le temps leur vie aux autres (quoique… Erwan a tendance à le faire aussi, donc ça ne concerne pas que les nanas finalement.

« Ohhh trop bien t’as une trousse de maquillage !!! Moi j’adoooore l’ombre à paupière rose, et puis le vernis, généralement je préfère les tons prunes… tu mets quoi, toi ??? »

Non, stop, on parle quand même de Dawn là… la souris et le clavier se sont excités ça s’est écrit tout seul T_T. Vint alors le sujet de la ressemblance. Il était vrai qu’il était stupide d’imaginer un quelconque point commun entre les deux sorciers qu’étaient Faith et Erwan puisqu’ils n’avaient pas la moindre goutte de sang en commun, mais malgré tout, la vipère avait toujours imaginé Faith comme Merryl (plus ou moins). Merryl n’était certes pas le portrait craché d’Erwan, mais généralement, toutes les filles qu’il fréquentait étaient blondes (ok, Dawn n’était pas blonde, et Keira non plus… Mais à part elle-même et l’espèce de dérangée du cervelet qu’était la rouquine, Dawn ne l’avait toujours vu qu’avec des filles blondes. C’était un fait.)

« Non mais j’ai tellement l’habitude de le voir avec des filles blondes, déjà, que je t’imaginais blonde. Comme lui, quoi… C’est stupide, on est d’accord, mais inconsciemment je te voyais un peu comme sa première copine, tu voies ? Merryl… »

Bon, ce n’était pas di que Faith voit de qui il s’agissait. Merryl avait le même âge que cette dernière pourtant, mais elle avait quitté Poudlard en même temps que Keira, soit il y a deux ans déjà, pour sa 5ème année donc. Elle était partie pour Salem et n’avait plus quitté l’Amérique depuis. Quant à revoir Erwan, ils s’étaient seulement croisés à un concert de rock, mais ça s’arrêtait là.

« Bon je ne dis pas que Merryl et Erwan se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, mais ils avaient des caractéristiques communes je dirais... »

Quand vint le sujet du violon, la brune écouta sa cadette en parler avec attention. Si Dawn n’avait jamais fait de musique, ce n’était pas pour autant qu’elle n’y connaissait rien. La danse demandait une parfaite entente avec la mélodie qui l’accompagnait après tout. C’était une autre façon de voir et de vivre la musique.

« Tu voudrais bien me jouer quelque chose, là ? J’aime beaucoup le violon… »

C’était certes, peut-être déplacé comme question, mais Dawn n’était pas une femme qui s’embarrassait de manières et qui aimait à tourner autour du pot. Quand elle désirait quelque chose, elle le disait franchement. Et généralement elle était on ne peut plus explicite. Ceci étant, elle savait être subtile en cas de besoin. Mais sincèrement, elle ne ressentait nul besoin de faire part d’une quelconque subtilité pour demander à la brune de jouer du violon.

« Et pour te répondre, non, je ne joue pas d’un instrument… j’ai quelques bases de piano, c’est presque obligatoire, si je puis dire. Dans ma famille, en tout cas. Mais en ce qui me concerne, j’ai toujours préféré danser que jouer… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/s-o-r-a-y-a/video/x59sxo_dawn_webcam

Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   Mer 13 Jan - 21:52

Faith écouta Dawn lui expliquer qu'on retrouvait la décoration type uniforme hyper originale dans la majorité des vieilles maisons de sorciers. Elle en était limite choquée, ça montrait juste à quel point toutes ces maisons étaient impersonnelles et du même coup austères, et elle détestait ça. Oui, c'était d'anciennes maisons, on y respectait les traditions familiales et tout ce qu'on voudra, mais ce n'était pas incompatible avec le reste ! On pouvait respecter les traditions et avoir une maison plus ... Chaleureuse, au moins. Et tu ne trouves pas ça nul ? Je veux dire, si on ne s'attache même pas à faire de sa maison un vrai "chez soi", à quoi bon ? Je pense que la façon dont une habitation est entretenue et décorée reflète le caractère de ses habitants. C'est l'un des endroits où l'on passe le plus de temps, on devrait s'y sentir bien, à l'aise ... Non ? Là, elle avait clairement exposé son point de vue, impossible de la faire changer d'avis. Elle n'était pas à l'aise chez elle justement, dans sa chambre elle se sentait bien c'était comme son propre monde en quelque sorte, un peu à part des autres. Mais le reste de la villa... Tout était tellement identique, uniforme ! Un soir elle redécorerait toute la villa pendant que sa mère et son beau-père dormiraient ... Si seulement elle en avait le courage. Au fond, ce n'était pas pour rien qu'elle n'avait pas été répartie à Gryffondor.

Les raisons qu'avait Dawn de l'imaginer ressemblant à Erwan restaient toujours quelque peu obscures aux yeux de la Jaune et Noire. Oui, d'accord, elle comprenait son raisonnement, elle avait été influencée par la vue des fréquentations habituelles du blond, mais même ! Ça ne l'aurait pas dérangée de ressembler à son demi-frère, loin de là, mais ce n'était pas le cas, pas un seul trait en commun. Le jour et la nuit. Et au fond, elle le regrettait un peu sans doute, elle aurait aimé avoir quelque chose qui lui ressemble, un lien de plus ... La jeune femme lui parla ensuite d'une dénommée Merryl et si le nom lui disait quelque chose, le visage ne vînt pas tout de suite, mais elle parvint finalement à la revisualiser à peu près. Hmmm ... Oui, je vois à peu près qui c'est. Effectivement, je ne lui ressemble pas plus qu'à Erwan. En tout cas c'est un fait, je ne suis pas blonde. Et que ce soit bien clair, il n'y avait aucune trace de regret ou quoi que ce soit dans sa voix. Elle était brune et fière de l'être, tout comme Dawn d'ailleurs. Alors quoi ? Elle complexait sur sa couleur de cheveux ? Pourtant, Faith aimait bien ses cheveux, elle. Mais ça pas question de le lui dire, elles n'en étaient pas arrivées à se complimenter mutuellement. Elles discutaient juste de manière civilisée, point.

Faith hocha simplement la tête en signe d'acquiescement lorsque la brune lui parla des ressemblances physiques que partageaient Erwan et Merryl. Alors son ex petite amie lui ressemblait et pas sa propre demi-sœur ? Trahison ! Et dire qu'elle lui faisait confiance ... Quoique, il n'était pas vraiment responsable donc elle ne pouvait pas le blâmer pour ça. Dommage, il lui aurait fallu quelqu'un à accuser. Mais elle ne put pas s'étendre dans ses réflexions car Dawn lui fit alors ce qu'on pourrait qualifier d'une requête, en quelque sorte. On ne pouvait pas dire qu'elle ne s'y était pas du tout attendue, après tout son violon était sur le lit, elles parlaient de musique ... Mais de là à ce qu'elle le lui demande. Néanmoins, la jeune fille accepta. D'accord, si tu veux ... Je ne sais pas si tu connais par contre, c'est un morceau d'un musicien moldu, prévint-elle en se levant. Parce que ce n'était pas forcément évident, il y avait des musiciens sorciers tout comme il y avait des musiciens moldus. Et tous les sorciers n'aimaient pas les moldus. Elle ne savait pas si c'était le cas de Dawn et au fond elle n'en avait pas grand chose à faire parce que tout ça c'était de la musique, et qu'à ses yeux, dans ce domaine encore plus que dans les autres il n'y avait aucune frontière.

Avant de se saisir de son violon, elle écouta Dawn lui expliquer qu'elle faisait de la danse et sourit lorsqu'elle lui dit qu'elle savait un peu jouer du piano dans mes bras partenaire ! J'aime beaucoup le piano. Par contre, je ne comprends pas en quoi il est obligatoire pour toi de savoir en jouer, commenta-t-elle avec étonnement. Tu fais de la danse ? C'est génial ! Classique, moderne ? Sur ce, Faith prit son archet d'une main et son violon qu'elle avait déjà accordé un peu plus tôt de l'autre. D'un geste souple elle fit glisser l'archet sur les cordes, faisant retentir les premières notes du morceau. Elle jouait sans appréhension, juste pour le plaisir, et elle ferma les yeux, se laissant totalement emporter par la musique. Elle adorait ce morceau, c'était celui sur lequel elle avait travaillé lorsqu'elle avait "repris" le violon. Jouer de l'instrument l'apaisait, elle se sentait plus légère, plus libre. Dumbledore disait que la musique était magique, elle était tout à fait d'accord.

Finalement, dans un dernier soubresaut, la mélodie prit fin et Faith rouvrit les yeux, les posant automatiquement sur Dawn. Verdict ? Elle savait qu'elle n'était pas aussi douée qu'Erwan et ne s'attendait en aucun cas à impressionner la jeune femme, mais elle restait fière de la façon dont elle venait de jouer. Lorsqu'elle aimait un morceau il lui devenait très aisé de se laisser porter par la musique, ne plus réfléchir, seulement jouer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TERMINE -[ Amie du soir ? ]-   

Revenir en haut Aller en bas
 
TERMINE -[ Amie du soir ? ]-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche amie
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: