AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV   Dim 27 Déc - 13:56

PV : Anabelle Montgomery / Quentin Montgomery



« Non ! »

D’un geste boudeur Opaline repoussa l’assiette de lentilles qui lui était proposée et planta rageusement ses coudes sur la table, prête à défier toute forme d’autorité qui lui présenterait de nouveau l’assiette.

La fillette n’était pas spécialement en position de force en cet instant : le temps filait à toute allure et Ashaiah, déjà en retard, n'allait pas tarder à s'impatienter. Aussi, en attendant l'explosion de colère la gamine vivait chaque « non » comme une véritable petite victoire personnelle, elle demeurait légèrement inquiète par rapport au tressautement de plus en plus régulier qui agitait le sourcil de sa belle-soeur. Opaline secoua la tête d'un air rebelle et plaqua ses deux mains sur son visage, se coupant ainsi du monde extérieur et par la même occasion de tous convois de lentille qui tenteraient de forcer le passage vers ses lèvres.

C'est alors qu'une sonnette retentit. Quelqu’un venait d’arriver via le réseau de cheminée et Opaline découvrit le haut de son visage, juste le temps de voir sa belle-sœur lui tourner le dos afin d’accueillir ses invités. De qui s’agissait-il ? Opaline n’en avait pas la moindre idée et d’ailleurs ça ne l’intéressait pas le moins du monde ; elle ne voyait en cette intrusion qu’une superbe opportunité : celle de quitter la table et de s’enfuir.

S’agrippant de ses deux mains à chaque accoudoir de sa chaise haute, Opaline tenta de se laisser couler le long de la chaise et balança vivement ses petites jambes à la recherche du sol en dessous avant de s’appliquer à faire glisser ses fesses lentement le long de la chaise haute... L’idée n’était pas mauvaise, mais c'était sans compter sur la protection magique qui la forçait à se maintenir à sa place.

« Gniii »

Poussant un cri rageur, le visage d’Opaline s’empourpra de colère et après quelques tentatives infructueuses, elle fut forcée de se remettre en place. Pourquoi une chaise haute ? Elle était pourtant une si grande fille par rapport aux jumeaux ?

Quelques éclats de conversations s’élevèrent dans le salon et Opaline se tordit le cou afin d’apercevoir les invités qui pourraient peut-être la sauver de cette mauvaise passe. Mais malgré tous ses efforts elle ne parvint pas à distinguer les nouveaux arrivants et fut forcée de se reconcentrer sur quelque chose de bien plus vital dans l’immédiat : sa fuite.

Ne pouvant s’enfuir via le bas de sa chaise, il restait toujours à Opaline l’option de la fuite vers le haut. Elle ramena ainsi ses jambes le long de son petit buste et toujours appuyée fermement sur chaque accoudoir, elle fit mine de vouloir se mettre debout sur sa chaise. Cette deuxième tentative semblait mieux marcher que la première, et c’est en affichant un visage pour le moins concentré (et un brin inquiet) que la très jeune sorcière – toujours agrippée fermement aux accoudoirs – poussa doucement sur ses jambes tremblotantes afin de se redresser.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1795
Âge : 31 ans [16/05/80]
Actuellement : Gérant de la Jobarbille - Ménagerie magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Julian & Jason

MessageSujet: Re: Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV   Dim 3 Jan - 23:21

« Manoir des Montgomery. »

Une volée de flammes vertes engloutit Quentin tandis qu'une succession de maisons se dessinaient devant les yeux bleus du jeune homme. Une fois qu'il eut repéré les canapés blancs qu'ils côtoyait depuis de nombreuses années, le jeune homme sauta en avant pour attérir dans sa maison de jeunesse. Oui, on pouvait même dire son ancienne maison, puisqu'elle appartenait à présent à Christian et Ashaiah et qu'il habitait lui-même à Londres.

A peine arrivé, Quentin fut accueillit par sa belle-soeur qu'il embrassa avant de demander des nouvelles brèves d'elle et de Christian, il la savait pressée. Elle devait s'absenter et Quentin même n'était pas en avance, ce qui faisait qu'Ash' se dépêcha de partir. Alors que sa belle-soeur filait à l'étage se préparer, Quentin se dirigea vers la cuisine où il savait Opaline. Il avait eut pour mission de passer l'après-midi à garder Opaline, mais c'était aussi un prétexte pour voir ses deux petites soeurs, qu'il ne voyait que trop rarement. Anabelle, serait là aussi sans blague, elle vit ici..

Arrivé dans la cuisine, Quentin remarqua aussitôt sa soeur qui essayait de se faire la malle de sa chaise haute. Ben tiens ! C'est qu'elle avait de la ressource la gamine, il ne fallait pas croire ! Impressionné par les acrobaties de sa petite soeur, Quentin était néanmoins assez inquiet de son équilibre précaire et l'attrapa sans plus attendre par le dessous des bras.

« Et bien mon coeur, on fait des acrobaties ?! »

Une fois Opaline dans ses bras, un sourire radieux sur les lèvres de l'ex-Serpentard, le jeune homme appprocha sa soeur de son visage pour l'embrasser sur la joue. Quentin adorait littéralement sa soeur. Peut être pas autant qu'Anabelle (Anabelle était hors catégorie, il fallait dire. Même si Quentin ne s'abaissait pas à comparer l'amour qu'il donnait à ses proches) , parce qu'il fallait dire que Christian couvait tellement Line qu'elle semblait plus être sa nièce que sa propre soeur. Les histoires des Montgomery étant assez compliquées, il était dur d'y voir clair dans cette généalogie ambigüe. Ce qui était certains, c'était que Quentin aimait Opaline comme sa propre soeur et la gatait toujours un peu trop.

« Regarde ce que Quentin a apporté ! »

Loin de penser à l'assiette de lentilles qui allait revenir d'actualité peut être plus tard, Quentin tendit à Opaline un petit paquet cadeau, que la jeune fille s'empressa de déchiqueter. C'était un petit pantalon mauve de la taille à Opaline (c'est plus pratique) qu'il avait acheté un jour plus tôt. C'était que Quentin n'avait jamais manqué d'argent, et ça continuait, malgré sa condition de stagiaire ! Il ne faut pas croire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

avatar
Commerce

Parchemins : 585
Âge : 30 ans (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV   Mar 5 Jan - 19:01

Vacances. Manoir. Christian. Gamins qui braillent. Au secours. Telles étaient sensiblement les pensées qui tournaient sous la chevelure brune d'Anabelle depuis qu'elle était revenue de Poudlard. Car si un dégel s'était bel et bien amorcé dans les relations que la jeune fille entretenait avec Quentin, en ce qui concernait le reste de la famille, les négociations étaient au point mort. Seules Ash' - élément rapporté chez les Montgomery, il fallait bien le dire ! - et Isabelle échappaient encore à l'ire de la Poufsouffle. Quant aux autres... Anabelle aurait préféré se faire lapider à grand renfort de gravillons sur la place publique plutôt que de rester plus de trois minutes en leur compagnie. Dieu merci, Edward et Agapanthe gazouillaient gentiment dans leur petit nid d'amour (irony inside) ce qui, bien que terriblement niais, avait au moins le mérite d'épargner à Ana la vue de l'ennuyeux petit couple parfait. Certes, Christian demeurait, mais Christian était un problème gérable, ne serait-ce que parce qu'Anabelle le voyait fort peu. Victoria on n'en parle même pas, c'est une dépravée qui ne mérite pas l'attention de notre héroïne. Si, si, héroïne. Enfin les petits... Arf, les petits ! Comment s'appelaient-ils déjà ? Peu importait ! De toute façon, Anabelle les avait en horreur. Franchement, elle ne comprenait pas pourquoi la majorité des filles de son âge gagatisaient comme des imbéciles devant un mini humain adepte du mouillage de couches et du bavouillage débile. S'il y avait bien un truc qui la dépassait - en-dehors des relations amoureuses, j'entends - c'était bien cette capacité qu'avaient ses camarades - Elizabeth, pour prendre un exemple au hasard - à s'extasier devant un bébé ! Pour ce qu'elle en savait, Anabelle trouvait que les bébés étaient des créatures particulièrement assommantes, qui passaient leur temps à vous prendre le vôtre, de temps, justement, comme s'il s'agissait de la chose la plus naturelle au monde. Soit disant qu'ils apportaient joie et épanouissement. Anabelle était au manoir depuis plusieurs semaines déjà et très franchement, elle les cherchait encore, la joie et l'épanouissement.

Mais tout cela était peut-être lié au fait que son incapable de petite soeur - Opaline, pour ne pas la nommer - était franchement pénible, même comparée à la moyenne des fillettes de son âge. Capricieuse, boudeuse, incapable de tenir en place plus de trois secondes on se demande de qui elle tient et, tant qu'à faire, pas conciliante pour deux sous, Opaline était, aux yeux de son aînée, l'exemple type de la sale gosse. Une future Serpentard, à n'en pas douter ! Jusqu'à présent, toutefois, Anabelle s'en était bien tirée, et elle était plus ou moins parvenue à éviter de se retrouver dans la même pièce que sa soeur ou, en tout cas, elle n'était jamais restée très longtemps en sa présence. Malheureusement, la roue de la Fortune ouh, la métaphore qui tue tout venait de tourner pour changer de camp : ce jour-là, Anabelle allait devoir s'occuper de sa soeur. Ouais, carrément ! Elle allait devoir faire du baby-sitting à l'oeil sous prétexte que la donzelle à surveiller faisait partie de sa famille et qu'il serait de bon ton qu'elle s'en souvienne avant qu'il ne soit trop tard. Pfff ! Tout ça, c'était du blablabla bon à donner à manger aux pigeons ! En réalité, Christian était juste trop fauché radin pour prendre une vraie nourrice !

*C'est trop injuste, j'ai seize ans et je veux vivre ! En plus je suis encore une jeune fille irresponsable, on ne peut pas donner une enfant à garder à une jeune fille irréprochable !* maugréait-elle en son for intérieur, tout en traînant des pieds vers le champ de bataille la cuisine où sa victime soeur l'attendait.

Prudente de nature - elle n'était pas Poufsouffle pour rien ! - Anabelle commença par couler un oeil suspicieux dans la cuisine depuis le pas de la porte. Le spectacle qui l'y attendait n'était pas pour la rassurer : Opaline était apparemment dans un mauvais jour - si tant est qu'elle en ait des bons - c'est-à-dire dans un jour "Je vais ce que je veux et tu n'as qu'à t'adapter, na !" Avec un peu de chance, elle allait tomber de sa chaise haute, s'ouvrir le menton et Ash' devrait l'accompagner à Sainte Mangouste, ce qui permettrait à Ana de ne pas subir la corvée "gardienne de prison". Hélas ! Avant que la petite ne tombe, Quentin le traître surgit, tel le Zorro protecteur de la veuve et de l'orphelin (ce qui, soyons honnête, cache quelque chose de louche, surtout pour un Serpentard !), pour sauver la fillette d'une chute certaine. Caramba encore raté !
La brunette esquissa une moue de dépit et rejeta une mèche de cheveux en arrière. Bon, hé bien, puisqu'il n'y avait pas moyen de couper à l'opération "une après-midi avec Opaline"... Après avoir pris une profonde inspiration, Ana pénétra dans la cuisine d'un pas plutôt raide et accueillit son frère avec un sourire crispé (hors de question qu'elle l'approche tant qu'il était à moins de dix mètres d'Opaline !) :

- Salut Quentin, marmonna-t-elle, sans quitter Opaline des yeux, des fois que la gamine chercherait à lui balancer un truc à la figure.

(865 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV   Jeu 7 Jan - 13:00

L’opération « échappée folle de la chaise haute » se déroulait pour le mieux puisque Opaline était parvenue à se mettre debout sur celle-ci sans tomber. Prudemment elle lâcha une main et allait tenter un pas vers la table mais Quentin choisit ce moment pour faire son apparition et ruiner en deux enjambées toute l’opération « échappée folle » et pour la tirer de ce mauvais pas en la prenant dans ses bras.

Opaline n’eut pas le temps de se montrer contrariée par cet enlèvement et bien vite elle se montra ravie d’être débarrassée de sa chaise, ses lentilles et ses obligations de petite fille soit : faire aaah puis manger.

“Tintin !”

Un sourire radieux apparu sur son visage car elle aimait beaucoup Quentin. Son frère était très gentil et attentif avec elle, sans compter qu’il n’était pas rare qu’il arrive les bras chargés de cadeaux, ce qui était loin de déplaire à la mini Montgomery.

Ainsi enlevée dans les bras de son frère, Opaline dominait désormais la situation et se sentait telle une petite princesse. Certes la situation n’était pas top confort et bien sûr Quentin se sentit obligé de lui plaquer un énorme bisou sur la joue ce à quoi elle répondit par un « Aïe tu piques » seulement à demi vrai mais répliqué avec le plus grand sérieux.
Afin de regagner un peu de liberté de mouvement, Opaline se contorsionna quelque peu et parvint à passer ses deux petits bras autour du cou de son frérot. A son tour elle lui planta un gros bisou sonore sur la joue et cala sa petite tête contre la sienne.

Plan 1 « échappée folle de la chaise haute » = Renversement inattendu de la situation mais au global un succès
Plan 2 « attendrir Quentin à mort pour rafler un max de cadeaux » = En cours et plutôt bien parti

D’un geste souple, le brunet parvint à se libérer un bras et amena Opaline jusqu’à un paquet cadeau. Bingo ! La jeune fille ne put retenir une exclamation ravie : « Ouais super ! » et se hâta d’attraper le paquet afin d’en découvrir le contenu. En un rien de temps elle arracha l’emballage et découvrit un vêtement d’une teinte rose les plus charmantes.

« Super ! Je peux l’essayer ??? »

Le papier cadeau tombait à terre et Opaline serrait le petit pantalon dans ses bras tout en demandant la permission à Quentin de quitter ses bras pour aller enfiler son cadeau. C’est seulement à ce moment précis qu’elle se rendit compte qu’ils n’étaient pas seuls. ‘Belle était là aussi.

Au « salut Quentin », Opaline se raidit légèrement. On ne pouvait pas dire qu’elle n’aimait pas sa sœur (elle la voyait si peu…), mais elle aurait nettement préféré rester seule avec son frère. Déjà, ‘Belle n’était pas spécialement gentille avec Opaline… Elle ne lui offrait que très peu de cadeaux (voir pas du tout), ensuite elle ne s’intéressait pas du tout à ce que la très jeune sorcière pouvait faire ou raconter, et enfin quand elle était là elle attirait beaucoup trop l’attention sur elle (et Opaline tenait beaucoup à sa place de « star » de la famille).

Une fois reposée à terre, Opaline agrippa la main de Quentin et chercha à l’entrainer à sa suite pour une séance d’essayage.

« Tu m’aides Tintin ? »

Quant à ‘Belle, Opaline lui accorda bien quelques coups d’œil suspicieux, mais ne prit pas la peine de lui dire réellement bonjour.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby Sitting chez les Montgomery ~ PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flash-back] Baby-sitting chez les Mills [Henry Mills]
» Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo]
» Lolitta | Baby Sitting
» Baby-sitting
» Il a tes yeux, ta bouche, ton sourire... Du baby sitting, t'es sûre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: