AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Garçon à bord ! [ SMITH ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Garçon à bord ! [ SMITH ]   Dim 3 Jan - 17:15

    C'est une petite Helena Smith grave en retard qui arriva au quai de la gare avec beaucoup de retard. Essoufflée par sa course, elle se promit d'étrangler son jumeau lorsqu'elle l'aurait sous la main ! En clair, si elle avait couru, c'était parce que personne ne l'avait réveillé ! Leurs parents à tous les deux n'avaient pas réussi à prendre congé alors il n'avait été que tous les deux, et Hayden avait tout simplement oublié sa sœur ! Et là, si vous voulez savoir, c'était juste la grosse catastrophe quoi ! Mais au moins, elle n'avait pas ratée le train ! C'est avec un gros sourire aux lèvres, et en respirant vraiment très fort pour tenter de retrouver sa respiration qu'elle entra dans le train. Heureusement qu'il y avait le magicobus ! Ca vous pouvez le croire, sinon, elle ne serait jamais arrivée à temps ! Mais d'une certaine manière, le trajet avait vraiment été infernale et si elle n'avait pas une bosse en plein milieu de front, c'était qu'elle s'en sortait vraiment bien ! Parce que bon, elle s'était pris une barre en pleine tête à un moment où le bus avait freiné sans prévenir ! Mais bon, la douleur s'était vite estompée, c'était toujours ça, mais elle préférait ne pas toucher de peur justement de risquer de voir que c'était déjà enflée !

    Elle ne chercha pas Hayden, encore moins Friedrich tant qu'elle ne saurait pas si ce qu'elle avait sur le front était énorme et moche. Et vu qu'elle ne le saurait pas avant d'être à Poudlard, elle préférait ne pas y penser ! Elle décida d'ailleurs de s'installer dans le compartiment d'une personne qu'elle ne connaissait pas du tout, totalement plongé dans un livre. Elle lui fit un rapide signe de la main puis se mit assise en face d'elle, et passa tout le trajet à regarder par la fenêtre. Passionnant n'est-ce pas ? Mais elle n'aimait pas déranger alors elle n'avait tout simplement pas voulu lui couper sa lecture donc bon. Elle s'était plutôt trouvée gênée. La jeune Helena était en quatrième année et non, elle n'avait pas du tout le mérite de connaître tout le monde. D'une certaine manière, c'était peut être une première année qui se trouvait devant elle et alors là, les choses se comprenaient totalement. Mais bon, non, elle ne connaissait pas tout le monde donc bon.

    Et en plus, mine de rien, la petite Helena Smith, lorsque l'on n'avait pas la chance de la reconnaître par sa masse de cheveux blond, passait la plupart de son temps inaperçu de toute façon. Elle n'aimait pas se faire remarquer, et elle aimait passer son temps dans son coin, à vivre sa vie sans déranger personne. Et puis elle était très heureuse comme ça de toute façon. Elle avait Friedrich, le petit ami parfait et elle avait bon nombre d'amis sur qui elle était sûre de pouvoir compter. Alors les choses lui convenaient parfaitement comme ça. Et amplement en plus. Surtout que voilà, passer son temps à se plaindre parce qu'on n'est pas populaire, c'est plutôt stupide non ? En tout cas, oui, à ses yeux.

    Le train arriva à destination, comme convenu bien sûr, et la jeune fille se hâta parmi les gens pour aller au château. De toute façon, elle savait très bien que ses affaires seraient garder et emmener au château alors pourquoi est-ce qu'elle prendrait le temps de traîner hein ? Surtout que là, elle recommençait à sentir la douleur de son front, et elle n'avait plus qu'une seule envie, se dépêcher d'aller au toilette pour voir si elle avait une bosse si grosse que ça. Parce que bordel, si la douleur s'était d'un seul coup réveillé bah... C'était mauvais signe !

    Elle fit aussi vite qu'elle pouvait, malgré le fait qu'elle fut interceptée par Billie alors qu'elle entrait dans le château. Souriante, elle lui fit la conversation bien entendu. D'ailleurs, Billie fixa un moment le front de son amie mais ne fit absolument aucun commentaire, voilà donc une nouvelle raison de se rendre aux toilettes pour voir à quoi elle ressemblait ! Au moins, elle ne saignait pas, sinon, elle le lui aurait fait remarqué bien sûr. Lorsque la conversation prit fin elle fila. Elle fit signe de loin à Friedrich parce que bon, elle ne voulait pas qu'il la voit comme ça ! ( elle n'aimait pas ne pas être fréquentable devant lui ! ) et elle traça tout droit.

    Mais quelle surprise de tomber sur Hayden en ouvrant la porte des toilettes ! « Mais... Attends, qu'est-ce que tu fous là ? C'est un fantasme ? Tu rêvais de voir des filles faire pipi ? ». Non mais sérieux ! Qu'est ce qu'il pouvait bien faire là hein ? Un garçon dans les toilettes des filles ! Puis d'un seul coup, elle se souvint ! S'approchant rapidement d'un miroir, elle regarda son front. Une bosse, bien bleu. Affreuse. Tout ça de la faute de son stupide jumeau ! Bordel ! « Regarde moi ça, c'est affreux ! C'est de ta faute en plus ! Tu ne pouvais donc pas me réveiller ou quoi ? J'ai failli ne pas avoir le train ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Garçon à bord ! [ SMITH ]   Dim 3 Jan - 22:14






    Biiiiip biiiiip biiiiiip. Comment diable l'arbitre de foot pouvait-il faire un tel bruit avec son sifflet ? Du côté gauche, il passa rapidement au droit. Hayden regarda la balle blanche et noire passer de lui vers Matt, presque prise par l'équipe adverse, de très haut niveau elle aussi. Pourquoi, enfin, l'arbitre sifflait-il ?! Il n'y avait pas faute ! Juste à cette pensée, le bruit s'arrêta et tandis que Matt marquait le troisième but de la rencontre, remontant le score à ex aequo. La brun se permit de jeter un regard ennuyé à l'arbitre, pour se rendre compte que celui-ci n'avait pas de sifflet. Devenait-il fou ? Le ballon revint vers lui et le bruit, encore plus strident, retentit, plus près de ses oreilles, le faisant arrêter de courir et laissant le ballon aux adversaires qui marquèrent le dernier but de la rencontre, les faisant gagner. Ses coéquipiers arrivèrent l'asticoter de tous côtés, lui provoquant un mal de tête inimaginable, le tout ponctué par le bruit qui ne semblait résonner dans son esprit avec un volume assourdissant. Pourquoi seul lui semblait l'entendre ? Vu la tête rageuse des autres joueurs, qui commençaient d'ailleurs mystérieusement à ressembler à sa mère ( brrrr, vous imaginez l'horreur quoi ! ), ils ne l'entendaient pas. Ils s'approchèrent dangereusement du sorcier et celui-ci ferma les yeux fortement.

    Biiiiiip biiiiiiip. Hayden sursauta comme un fou, avec un hurlement de terreur sans nom et claqua son réveil contre le mur. Bien, au moins, tout le monde savait d'où venait l'horrible bruit strident qui l'avait réveillé et mis de très, mais vraiment très mauvaise humeur pour le reste de la journée. Et fou est celui qui n'est point au courant que mettre un Smith au courant est une mauvaise chose. Le jumeau lâche un bâillement digne d'un ours, avec, bien sûr, le bruit allant avec et se laissa aller dans ses couvertures avec plaisir, les yeux fermés. Ceux-ci même qui se rouvrirent bien vite, comprenant que le réveil enclenché voulait bien dire quelque chose de précis. Il fallu plusieurs minutes au cerveau d'Hayden pour se remettre en route et " tout " se rappeler : Le fait que ses parents n'avaient pas su prendre congé pour un événement plus qu'important. Et quel événement ? Les couvertures furent à moitié lancées dans la chambre, si bien qu'elles se trouvèrent plus près du dressing que du lit du grand brun. En se levant si brusquement, le jeune sorcier ne manqua pas de se cogner la tête contre le plafond prenant la forme du toit de sa chambre. On ne se refait pas, et la croissance du jumeau Smith semblait ne pas vouloir se finir, vu le nombre hallucinant de centimètres qu'il avait encore pris durant les grandes vacances.

    Le seul point positif au fait d'être un garçon, selon Hayden, était qu'on pouvait dormir en caleçon sans problème et ceci était grandement pratique lorsqu'on avait le cerveau d'une limace, comme lui, et que l'on oublie de se réveiller pour prendre le train menant au Poudlard Express. Comment expliquer exactement ? Peut-être en vous montrant ce qui va se passer dans les trente prochaines secondes de la vie d'Hayden Smith : Il se déplaça, manquant de s'étaler en chopant dans la couverture, vers le dressing où il attrapa, au milieu de tout le fouillis qu'était l'armoire, un jeans bagguy et un T-shirt trop grand pour lui. Il revint vite sur ses pas attraper la robe de sorcier qu'il avait mis sur le côté pour revenir vers le grand, et seul, miroir de sa chambre. Sans avoir un égo surdimensionné, le garçon put dire qu'il avait grandement changé durant les vacances, il avait grandi et s'était affiné, et les nombreux exercices qu'il avait fait avec Helena, Matt et ses amis Moldus lui avait permis de perdre le peu de poids qu'il avait en trop et de pouvoir se dessiner de beaux abdos. * Je ne suis pas trop mal * pensa-t-il avec un sourire fier. Il revint enfin à lui et, sans même changer de sous-vêtements, se disant qu'il changerait arrivé au château, il enfila ses vêtements et tint sa cape de sorcier contre lui. Il traîna difficilement sa lourde valise dans les escaliers, provoquant un boucan monstre, cette valise pesait son poids, et Hayden se demandait comment, avec si peu de vêtements à l'intérieur, elle pouvait tant peser. L'adolescent trouvait maintenant une utilité à ses parents : Le réveiller. Car on pouvait dire qu'à ce niveau là, il était comme tout autre mec adolescent, il ne savait pas se réveiller seul. Ou alors comme il venait de le faire aujourd'hui : Mal.

    Son déjeuner se passa vite, une petite tasse de café qu'il ne fit même pas, se contentant du thermo laissé par ses parents, sachant qu'Hayden avait commencé à aimer cela durant les vacances. Bref, il attrapa vite fait une tartine sur laquelle il mit une bonne couche de beurre et qu'il tint de la même main que sa cape. Vite fait, bien fait comme le disait le proverbe Moldu. Il traîna jusque la rue, difficilement, son bagage en se promettant que lorsqu'il aurait ses seize ans, il rétrécirait tellement cette valise qu'il la perdrait dans sa veste. Il resta durant plusieurs minutes sur la rue, assis sur sa valise et le Magicobus apparut enfin ; l'accompagnateur avait changé et même si le monde magique s'était relevé, le jumeau Smith voyait bien que ce n'était pas pareil. Il monta dans l'appareil et, arrivé au quai 9 3/4, il eût l'impression d'avoir oublié quelque chose. Il se creusa longtemps la tête, alors qu'il montait dans le wagon et trouvait le compartiment que Matt et les autres leur avaient réservé. Leur ? Ce n'était pas quelque chose qui lui manquait, mais quelqu'un ! Helena ! Mais quel idiot ! On dit que les jumeaux sont tellement proche qu'ils peuvent ressentir leurs émotions et cela arrivait souvent chez les Smith, mais là ! Là ! Oublier de la réveiller ! Mais quel crétin ! Il se mordit la lèvre et se laissa enguirlander par ses amis qui le traitait, pour l'insulte la plus gentille, de pauvre crétin sans cervelle. Le nommé espérait juste qu'elle se réveillerait à tant, ce dont il douta encore plus lorsque le train démarra ...

    Quelques heures plus tard, bagages défaits, il avait trouvé Abbygael avait qui il s'était réconcilié l'année passée et avec qui il avait gardé des relation très amicales. La première année était oubliée depuis un moment. Sans vraiment savoir comment, ni pourquoi ( enfin si, aucuns des deux ne trouvaient leurs amis respectifs, ça devait amplement justifier l'endroit où ils se trouvaient, non ? Non ? Bon, tant pis ! ), il s'était retrouvé dans les toilettes des filles, à " surveiller " la toilette d'Abby qui prétendait qu'avec les Serpentards et Mimi Geignarde, elle craignait un mauvais coup et qu'elle voulait qu'il garde un œil au cas où. Hayden s'était retenue de lui demander comment il l'aiderait si problème il y avait. Il n'allait pas rentrer dans les toilettes, tout de même ? Alors qu'elle serait dans une tenue plus qu'indécente ! Rien qu'à y penser, le jumeau devint pivoine et ses yeux s'écarquillèrent légèrement. Mon Dieu, pourquoi fallait-il toujours que ce soit lui coincé dans des situation pareilles ?! Et ce n'est que lorsqu'il entendit le cliquetis d'une autre porte que celle de la Poufsouffle qu'il se rendit compte qu'il pourrait se faire prendre par une fille et être pris pour un pervers ( ce qu'il aurait excusé, vu la situation ... ) mais il soupira de soulagement en voyant que ce n'était qu'Helena. Helena. Son soupir s'arrêta. Il l'avait oublié ce matin et ils ne s'étaient toujours pas revus depuis cet .... incident. Il ne manqua pas de l'entendre.


« C'est pas ce que tu crois Helena, je te jure ! Mais Abby avait peur que ... Mon Dieu, je dois vraiment passé pour un pervers. Mais je te jure que c'est pas le cas ! Dis-lui Abbygael ! Un grand oui lui répondit, venant du cabinet. Pour la bosse ... je suis désolé. Effectivement, c'est pas très ... beau. Mais je vais t'arranger ça, tout du moins, rien que pour la journée ... »


    Il s'attendait presque à ce qu'elle lui lance l'Avada s'il s'approchait. Mais il ne put s'empêcher d'éclater de rire devant la bosse et la mine affreuse de sa jumelle, il était vrai qu'elle était bien arrangée ! Et oui, que voulez vous ? Malgré que la guerre ait quelque peu assagi notre Hayden, il était relativement resté le même, avec ses qualités et défauts ... Le Gryffondor sortit sa baguette et la pointa vers la blonde, murmurant un sort de dissimulation qui fonctionna parfaitement. Elle serrait quitte de cette histoire pour une journée ... Néanmoins, les cris d'Helena avaient sans doute alertés beaucoup de monde. Raté pour la discrétion Smith, raté !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Garçon à bord ! [ SMITH ]   Dim 3 Jan - 23:37

    N'empêche, si un jour on lui avait dit que sa quatrième rentrée à Poudlard serait la pire de toute parce qu'elle se passerait comme elle venait tout juste de se passer, elle aurait probablement commencé par rire. Oui elle se savait malchanceuse bien sûr mais quand même pas au point de se manger dans un bus, une barre ! Et aussi, comment aurait-elle pu imaginer son frère en train de l'oublier ? Donc voilà, il était tout bonnement inconcevable que ce genre d'événement puisse arriver et pourtant, bah voilà, elle avait une bosse, un bleu trop moche, un mal de crâne affreux, en plus, elle se sentait crade d'avoir couru ! Si ça se trouvait, si l'autre fille ne lui avait pas adressé la parole du trajet, c'était parce qu'elle sentait mauvais ! Là, c'était la totale quoi ! Et tout ça parce que monsieur son frère chéri, était un débile sans cervelle, dénué d'intelligence ! Tiens ! Pour la peine, elle allait passer la nuit dehors et le rendre malade tiens ! Ca lui ferait les pieds !

    Bon, elle ne lui en voulait quand même pas encore au point de tomber malade exprès pour l'embêter hein. Et puis pour tout dire, elle détestait bien trop être malade pour ça de toute façon alors bon. Mais bon, elle devait lui faire payer non ? Ca serait dégueulasse et stupide de sa part de le laisser s'en sortir comme ça ! Mais là tout de suite, il n'y avait absolument aucune idée de vengeance dans ses pensées. Et pourtant, elle avait ruminé tout ça pendant tout le trajet jusqu'à Poudlard. Le regard plongé dans le paysage extérieure, mais l'esprit empli d'une rage énorme.

    Et voilà que là, elle se trouvait devant lui, dans la situation la plus abracadabrante qui aurait pu se produite. Hayden Smith dans les toilettes des filles. Alors, là, c'était juste trop la totale quoi ! Allez savoir ce qu'il pouvait bien faire là, allez savoir déjà pourquoi il était là et qu'est-ce qui pouvait bien pousser un garçon à pénétrer chez les filles vous voyez ! Si les toilettes des gars avaient été plains et qu'il ait voulu se soulager ici, elle aurait compris, mais elle n'avait vu aucune file devant les toilettes des gars alors l'hypothèse n'était pas possible ! Et puis il n'était même pas au toilette ! Il attendait là, tout seule, comme un crétin ! Mais il attendait quoi, c'était ça la question justement.

    En tout cas, il n'avait jamais montré de spécial penchant pervers ! Et pourtant, Helena était sa jumelle quoi, elle aurait dû être la première à s'en rendre compte non ? Après tout, elle était sa jumelle, celle qui l'avait toujours connu pour être né, à quelques minutes près, en même temps que lui ! Ils vivaient sous le même toit et tout en plus ! Est-ce que ça voulait dire que parfois, il regardait par le trou de la serrure lorsqu'elle était dans la salle de bain ?! Voilà que son esprit divaguait totalement ouais, elle était quand même en train d'imaginer son frère en sale voyeur ! Si là, ce n'était pas grave, qu'est-ce que c'était ! En même temps, il ne l'aidait pas vraiment sur ce coup-là hein !

    Donc, ce n'était pas ce qu'elle croyait. Fort heureusement parce qu'à coup sûr, il ne savait pas à quoi elle était en train de penser ! Si c'était le cas, il l'aurait regarder bizarre avant de parler. Dieu merci, le lien qui les unissait ne leur permettait pas de lire dans les pensées de l'autre ! Quoi que au moins, elle aurait juste eu à regarder dans sa tête pour savoir ce qu'il pouvait bien faire là et elle ne se serait posée absolument aucune question ! Et ça aurait mieux valu, lorsque l'on revenait sur les choses qui avaient eu le malheur de traverser son esprit ! Alors en ce qui concernait le fait qu'il soit en train de passer pour un grand pervers, elle aurait pu crier un grand oui elle aussi ! Et le fait qu'Abby confirme ce qu'il disait ne signifiait pas qu'elle allait les croire ! " Ouais ouais, c'est ça ouais ! Si ça se trouve elle est dans le coup et te sers juste d'alibi ! Obsédé sexuel ! "

    Et voilà que le jumeau en rajoutait une couche ! Bien sûr que ce n'était pas très beau ! Comme si elle n'avait pas remarqué tiens ! Elle avait la tête d'une morte ! Un cadavre, mort à coup de barre de fer sur la tête ! Oui bon, peut être qu'elle abusait quand même un peu mais l'idée était là ! Et la douleur aussi ! « Ouais bah merci Einstein, je sais bien que c'est pas très beau ! Pis j'ai mal hein gros malin ! » Quand il tenta de s'approcher avec sa baguette, elle eut un mouvement de recul. La maladresse les avait toujours touché tous les deux. Avec la chance qu'elle avait, elle allait perdre un bras ! Mais fort heureusement, il réussit son coup. Ouf d'ailleurs, sinon, elle n'aurait pas eu l'air très maligne. Se regardant dans la glace de long en large, elle finit par se retourner vers son frère, avec un regard tueur « T'as de la chance ! » Non mais oh ! Elle n'allait quand même pas le remercier ! Sans lui, il n'y aurait rien eu sur son front !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garçon à bord ! [ SMITH ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Garçon à bord ! [ SMITH ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Vestiaire des garçons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: