AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Dim 3 Jan - 18:55

Ceci est un Rp collectif pour tous les Gryffondor. Vu que c'est la semaine des 500 qui commence demain, je vous propose ce Rp pour permettre donc, à votre maison de gagner plus de points ! Allez quoi ! Vous aussi vous voulez que votre chère maison l'emporte n'est-ce pas ? Smile

    C'était la rentrée ! Chaque élève de Poudlard se devait, dès maintenant, de prendre le train ! Si ça, ce n'était pas magique tiens ! Il fallait à tout prix se montrait heureux de retourner dans cette magnifique école bien sûr ! Poudlard était une grande école. Une école de sorcellerie bien sûr, réputée pour être la meilleure. Et en soit, c'était même normale non ? En tout cas, tous les élèves de cette école ne pourrait s'empêcher de le penser. Mais peut être que ça rendait les choses quelque peu différente d'une certaine manière, chaque élève était en quelque sorte obligé de trouver que son école était la mieux non ?

    Billie Ziegler entrait en cinquième année. L'année des BUSES donc et elle devait bien avouer être assez pressée de voir à quoi cela pouvait bien ressembler ! D'une certaine manière, ça ne pouvait pas être si affreux que ce que les gens pouvaient bien dire. Mais bon. Elle allait devoir aussi passer une nouvelle année loin de son copain. Même si... Même si elle devait bien dire que c'était différent puisque... Puisque ce n'était plus le même copain. Elle était encore incapable de dire si ça avait été une bonne décision de faire ça mais elle n'avait pas pu s'en empêcher, voilà, et si elle se mettait une nouvelle fois à regretter, les choses n'iraient pas, encore une fois. Et puis elle ne voulait pas que ça aille mal, elle souhaitait vraiment que cette année se passe du mieux qu'elle puisse être de toute façon. Alors elle ne se prendrait pas la tête sur ce sujet bien sûr !

    Le trajet en train se passa bien. Elle se trouvait dans un compartiment avec Axel et Seth alors c'était dans le rire et la bonne humeur bien sûr. Le plus étrange était alors que Helena ne soit pas présente. Mais bien sûr, elle ne pouvait pas non plus être bien loin quand même non ? Tout ce qu'ils espéraient donc, c'était qu'elle n'ait pas raté le train. Ils avaient bien vu passé Hayden Smith mais ils n'avaient pas pensé à lui poser la question malheureusement. Ils passèrent donc le trajet sans elle, espérant la voie hors du train. Lorsqu'ils arrivèrent sur le Quai de Poudlard, ils se séparèrent, afin de la chercher. C'était probablement une bonne chose ça après tout non ? Sinon, il y avait de très grande chance pour qu'ils ne la trouvent pas. Pensée idiote, puisque bon, si elle était là, ils finiraient par la voir quoi, mais ça, ils ne réalisèrent que c'était une pensée stupide qu'après coup.

    Et c'est Billie qui trouva la jeune fille. Dans les couloirs du château, elle semblait pressée d'ailleurs. Et même si la jeune fille n'osa pas faire de remarque à la blonde, elle ne pouvait pas s'empêcher de fixer la bosse qui se trouvait sur son front. Qu'est-ce qu'elle avait encore fait ? Elle ne posa aucune question parce que la jeune Smith avait toujours eu un goût prononcé pour la malchance. Enfin pas vraiment un goût bien sûr, disons plutôt qu'elle n'était tout simplement pas douée quoi ! Et elle se faisait toujours mal de manière stupide en plus en général. Alors non, Billie ne fit aucun commentaire et lorsque la jeune blonde fila, elle la regarda s'en aller, avant d'aller se mettre à sa place, à la table des Gryffondor, dans la Grande Salle.

    Elle était entourée par plein de monde. Bien décidé à arrêter de faire son asociale parce que bon, elle devait bien avouer qu'elle s'était toujours contentée de ses amis, elle décida qu'elle allait se mettre à parler avec tout le monde, avec n'importe qui, et tout et tout. Donc en se mettant assise, elle sourit à tout le monde « Hey, salut vous. Bienvenue à Gryffondor ! Vous verrez, on est une grande famille hein ! Et en cas de problème, n'hésitez pas bien sûr. Moi c'est Billie Ziegler, votre préfète ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Mar 5 Jan - 14:53

    Fredericke avait passé un été plutôt ennuyeux dans la mesure où elle était coincée chez elle. Bon, ce n’était pas une torture insurmontable puisqu’elle avait Vincent pour elle toute seule H24 si on exceptait son temps de sommeil et qu’en plus le château Maiden était quand même de taille respectable. Malgré ça, Fredericke avait tourné comme un lion en cage sous le regard amusé de son oncle et de sa tante pendant toutes les vacances, surtout le matin puisque Vincent calmait en général ses accès de rage assez vite. C’est qu’il avait plus mauvais caractère qu’elle voyez-vous. Bref, l’été avait été sympa sinon. Elle avait passé une soirée (sous haute surveillance) avec Elyna, son amie de Serdaigle, et elle se sentait plutôt en forme pour commencer cette nouvelle année. Bien sûr, elle pensait aussi toujours à ce que Marie lui avait dit. Celle-ci avait affirmé que Vincent était amoureux, d’elle, Fredericke. Que ce soit l’ex de Vincent qui le dise avait un certain poids (plus que quand c’était Adrien disons) mais pour Fred’, ça restait du domaine de l’impossible. Elle connaissait les garçons et son modèle paternel lui avait même assez vite appris à savoir pas mal de choses sur les hommes. Hors Vincent était totalement insensible aux charmes de sa meilleure amie, comme s’il était immunisé. Ce n’était pas le comportement d’un garçon amoureux. C’était comme sa sale manie de vouloir absolument qu’elle se couvre de la tête aux pieds ! S’il l’aimait il voudrait plutôt qu’elle soit à son avantage, non ? Bref, Fred’ y avait pensé mais elle s’était arrêté là dans la mesure où elle ne pouvait tout simplement pas mieux puisqu’elle n’y croyait pas. Trop de choses lui faisaient penser le contraire. Vincent l’aimait à sa manière, mais ce n’était pas de l’amour, point. Il faudrait absolument qu’elle en reparle à Marie pour lui enlever ces idées ridicules de la tête.

    En attendant, elle souriait (niaisement ?) à tout le monde, sautillant au milieu de tous et elle adressa un signe de main aux gens qu’elle connaissait, fit la bise à ceux qu’elle croisait d’assez près pour ça et prit place à sa table, non loin de Billie. Cela faisait un mois et demi qu’elle n’avait pas été ainsi, réellement loin de Vincent (chez Elyna ça ne compte pas vraiment dans l’esprit de Fredericke puisqu’il était chez Seth pendant ce temps) et certaine de dormir loin de lui (leurs chambres au château sont mitoyennes). Elle avait pensé que ça l’attristerait comme l’année précédente mais tout bien réfléchie, elle pensait que c’était une bonne chose. S’ils étaient dans des maisons différentes c’est qu’il y avait une raison et puis là, elle se sentait bien. Elle savait que si elle avait besoin de voir son meilleur ami, elle saurait le trouver, elle ne ressentait pas ce grand vide comme l’année précédente. Elle avait un peu mûri et maintenant elle savait faire la part des choses. Ils ne pouvaient décemment pas vivre perpétuellement collés l’un à l’autre, cela ne voulait pas dire qu’ils s’aimaient moins ainsi. Elle avait réellement sa place à Gryffondor tout comme son meilleur ami avait la sienne à Serpentard, cela ne devait rien changer au reste et elle devait profiter à fond de sa vie au château Allemand comme au château Anglais, un point c’est tout.

    Quand Billie prit la parole, Fred’ l’applaudit discrètement et se leva à son tour, levant son verre aux nouveaux venus. « Bienvenue aux nouveaux Gryffondors ! Moi je suis Fredericke Maiden, l’attrapeuse de notre équipe de Quidditch. N’oubliez pas qu’on est toujours prêt à accueillir de nouveaux joueurs. » Dit-elle en souriant à tous avant de se rasseoir et de tourner son regard azur vers la préfète et les autres Gryffons de sa connaissance. « Vous avez passés de bonnes vacances ? Moi j’étais consignée, c’était… particulier. » dit-elle en riant avant de se servir un peu d’entrée.


{650}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Mar 5 Jan - 18:37

    Ce jour là n'était pas un jour ordinaire, (que ce soit pour les sorciers, ou pour les moldus, qui sont petite leçon : des personnes dépourvus de pouvoir magiques)car nous étions aujourd'hui le 4 Septembre 1999, soit, le jour de la rentrée scolaire. Le temps passait, vite, énormément vite. Les pré-adolescent grandissaient à une vitesse folle, que se soit physique ou mentalement. C'était à ce moment que les premières histoires amoureuses prenait part dans leurs vies. Les parents étaient comme d'habitudes curieux à l'égard de leurs enfants, ils voulaient savoir qui ils ou elles fréquentaient, mais le rendez vous parents-petit(e) ami(e) tardaient, ont trouvaient sans cesse des excuses pour ne pas que les parents le sache.. On pense enfin pouvoir dépendre de nous mêmes, on pense ne plus avoir besoin de nos parents, on s'enferme dans notre chambre, on sort la nuit pour finalement rentré tard, mais à quoi servaient çela? A part se distancé encore plus de nos parents,à rien... Ce même jour, Mike Con'Rad , un élève de Gryffondor, mais également beaucoup d'autres élèves se préparaient ou étaient déjà prêt pour leur retour à Poudlard. Il y avait les premières années, dont la séparation avec les parents était douloureuse, ou les parents promettaient d'envoyé chaque jour une lettre à leur enfant, puis les deuxièmes années qui étaient un peu plus habitués à sa, puisque s'était leur second retour à Poudlard. Puis les troisièmes années, qui ne pleuraient plus auprès de leur parents, qui murissaient de jour en jour, qui étaient heureux de revenir à Poudlard, mais pour quelle raison? Travailler, réussir leurs études, revoir leurs amis, pour faire les pitres, ou encore revoir la fille, l'élève de ses rêves, la fille, dont ses rêves l'habitaient jour et nuit, personne ne pouvait avoir réponse à cette question, sauf la personne concerné. Et s'était également aujourd'hui que Mike entrait en troisième année, il y avait beaucoup d'avantages à passé en troisième année, mais aussi beaucoup de défaut. Un avantage majeur, en troisième année, était Pré-Au-Lard. Un village pas très loin du château, accessible seulement à partir de la troisième année, et sous autorisation signé des parents, ou du tuteur de l'enfant.

    Bien évidemment, le jeune Mike avait tout de suite, dès son retour à la maison pour les grandes vacances, fait signé son autorisation pour Pré-Au-Lard. Des souvenirs de sa seconde années défilèrent dans sa tête, il se rappela le jour où une réunion avait été organisée par le professeur Slughorn, une sorte de test pour pouvoir faire partit du club de Slugh. Ce jour-là, il avait dû utilisé tout ses talents de ruses, tout ce qu'il avait dans la cervelle, pour échafauder un plan, afin de pouvoir se rendre à Pré-Au-Lard, sans être découvert par un professeur, ou par Argus Rusard et sa chatte Miss Teigne. Mais il fallait se le dire, cette opération avait été un succès. Biensur, sans ses condisciples de Gryffondor, il n'y serait sûrement pas arrivé. En plus de sa, il avait été pris dans le club du professeur Slughorn, qui était aussi maître des potions. Un professeur que Mike avait toujours admiré, il était toujours aussi drôle, pour un homme de son âge.

    Il y eut également un période sombre pour les sorciers, une période que jamais personne n'oubliera, mais qui était à présent terminé, le règne de Lord Voldemort et de ses Mangemorts sur le monde des sorciers. Cet homme reptilien d'après les descriptions faites part les élèves du château (et oui, Mike était en première année lorsque que sa fin eut lieu, et il n'était pas autorisé à sortir du dortoir, et donc, pas à combattre) était donc mort, il y a 2 ans, terrassé par le célèbre Harry Potter, l'Elu, un surnom qui lui allait très bien, puisqu'il avait débarrassé, le monde des sorciers, du plus grand Mage Noir de tous les temps. Un acte très honorifique, et un acte de talent. Il était l'un des rares sorciers à prononcé le nom de ce mage noir, et l'un des rares sorciers à ne pas avoir peur de ce mage. Paix à son âme, Albus Dumbledore avait succombé un an, avant l'entrée de Mike au collège Poudlard. Le meilleur sorcier qu'il soit, disait, et dit-on encore.

    Mike faisait son retour à Poudlard, bien sur pour les études, pour apprendre, pour développer; accroître sa maîtrise de la magie, et devenir un excellent sorcier. Mais également, pour revoir les amis qu'ils s'était fait, depuis sa première année à l'école de sorcellerie. Les amis étaient une chose importante dans une vie, pour lui, ils étaient la pour nous soutenir, et nous aidé à progresser, dans tous domaines qui soient. Venons-en au présent, Mike était devant le Poudlard Express, le train qui emmenait les élèves à Poudlard, et qui dégageait, une quantité incroyable de vapeur. Il avait sa lourde valise dans les mains (à roulette bien sur!) et il attendait, sans vraiment savoir ce qu'il attendait, peut-être qu'il s'imaginait déjà à Poudlard, avec ses amis autour de lui, avec le délicieux et succulent festin du début d'année, mais sûrement au tonnes de devoirs, que les élèves auraient à rendre à leurs professeurs. Il pensait peut-être également à la coupe de Quidditch, qui serait vainqueur pour cette année. Revenons un peu dans le passé, l'an dernier, il y avait eu deux premiers ex-aqueo au classement, Gryffondor et Poufsouffle, les deux grand vainqueurs de la Coupe de Quidditch. Mais quelques questions se bousculaient, un peu dans sa tête. Y''aurait-il de nouveaux professeurs, cette année? Ou les anciens professeurs, seraient toujours là pour assurer les cours de leurs élèves? Pour connaître la réponse à cette question, il n'y avait qu'une solution. Entrer dans le train, s'asseoir, et patientez le temps que le train parcours le long chemin, qu'il restait à parcourir avant d'arrivé à la gare de Pré-Au-Lard. Il regarda autour de lui, la plupart des élèves avaient déjà pris place dans le train, et s'était à présent à son tour. Mike s'avança vers le train, sa valise roulante derrière lui, il fit entrer avec un peu de mal sa grosse valise, et chercha un compartiment où il pourrait s'assoupir un moment, ou admirer le paysage, au choix. [...]

    Le temps était passé, il faisait à présent nuit, et Mike était devant la porte de la Grande Salle, sa valise était déjà dans son dortoir, il ne lui restait plus qu'à entrer, mangé, discuté avec ses amis, puis aller faire un gros somme, car demain, les premières cours l'attendaient. Il s'avança dans la salle, et prit place à la table des Gryffondors, plusieurs élèves y étaient déjà, notamment la nouvelle préfète. «  Hey, tu est la nouvelle préfète? Enchanté, je suis Mike Con'Rad, j'entre en troisième année »,en tendant une main. [color=red] « Et c'est pas trop tôt... » Il ne l'avait pas remarqué, mais oui, elle était là, Fredericke Maiden, l'attrapeur des Gryffondors (et excellente joueuse) elle et Mike avait fait un peu plus ample connaissance, l'année dernière. « Tiens, salut Fred' ! Sa dois pas être très sympa d'être consigné. Pour ma part, c'était des vacances tranquilles,

    [1187 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Mer 6 Jan - 18:27

    Camille avait patiemment attendu que l’on donne son nom pour que le choixpeau lui dise dans quelle maison il irait. Il passait juste avant Nina dont il serra la main très fort pour lui donner du courage après lui avoir fait un petit sourire, celui qu’il ne faisait qu’à sa famille et à ses (très rares) amis. Enfin on prononça son nom, enfin celui de sa famille d’adoption du moins. « Moreau, Camille » il monta sur l’estrade et on lui mit le choixpeau magique sur la tête. Il sentit alors l’objet magique réfléchir. Camille ferma les yeux et pensa « J’aimerais bien être avec Hugh » c’est alors que ce fut comme si le choixpeau riait dans sa tête et celui-ci prononça le choix fatidique « GRYFFONDOR ! » et c’est sous les applaudissement qu’il alla s’asseoir à côté de son frère, non loin du groupe des « grands » dont le centre était la préfète. Camille observa la répartition de sa sœur et quand celle-ci vint les retrouver à la table des Gryffondors, il décida de s’intéresser à tous ces gens qui étaient dans la maison de son frère et, à partir de maintenant, de la sienne.

    La préfète était vraiment très belle, elle faisait penser à Camille à une mannequin ou quelque chose comme ça. Mais il préférait Ana sans trop qu’il sache pourquoi, peut-être parce qu’elle ressemblait à sa première maman et pas Billie. Il repéra aussi l’autre préfet, un brun blafard aux yeux vairons. Lui, Camille ne le sentait pas. Allez savoir pourquoi… Une fille prit la parole juste après la préfète et Camille restait toujours à observer ce petit monde. La fille était plus ou moins de l’âge des préfets, elle était blonde et avait l’air d’être une Nina plus vieille. Au moins aussi fatigante. Elle invita les premières années à s’intéresser au Quidditch ce qui fit siffler de mépris Camille qui, cependant, garda le silence tandis que Hugh lui donnait un coup dans les côtes. Le jeune Moreau fusilla du regard son frère aîné mais contre toute attente, s’obstina dans son mutisme.

    De l’autre côté, il y avait d’autres Gryffons, Camille les regarda aussi. Il y avait une blonde peroxydée à l’air vulgaire mais plein d’entrain ce que le petit garçon apprécia à sa façon. Elle avait l’air amusante cette fille même s’il était quasiment persuadé qu’il ne lui parlerait jamais. Il y avait aussi une brune aux cheveux bouclés qui restait discrètement dans un coin et une autre nana qui semblait chercher quelqu’un du regard et ne pas être spécialement heureuse d’être de retour à l’école. Majorité de filles à première vue. C’est alors qu’un garçon parla, il semblait connaître l’attrapeuse et se présenta à son tour. Camille se demanda si on allait leur demander de se présenter aussi. Il n’en avait pas spécialement envie mais s’il le fallait… En fait, ce qui le dérangeait c’est l’idée qu’on puisse le comparer à sa sœur à côté de lui qui ne lui ressemblait absolument pas. De toute façon, c’était bien simple, s’il avait du avoir un contraire, ça aurait sûrement été Nina.

    Sans la moindre trace de sentiment, il se servit à manger et servit Nina. C’était une nouvelle vie qui commençait et, déjà, il avait l’impression d’étouffer au milieu de tout ces gens.


{551}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Jeu 7 Jan - 14:13

    Lorsqu'elle avait prit la parole, très franchement, Billie s'était presque attendue à ce qu'on vienne lui rire au nez. Ca pouvait arriver après tout et puis elle n'était pas du tout habituée à prendre la parole comme ça en faite. Elle, elle était plutôt du genre à laisser les autres parler, à les laisser dire et faire n'importe quoi et à se contenter de regarder, sans trop commenter. Bien sûr qu'elle avait un caractère bien particulier. Bien méchant et bien chiant aussi. Mais dès qu'elle le pouvait, elle préférait franchement rester dans son coin. Mais cette année, les choses étaient bien différentes. On avait décidé de la nommer préfète, comme si elle était capable de diriger, d'aider et d'être utile. Bien sûr qu'elle le pouvait hein, pour ses amis, ce n'était pas pareil pour les inconnus après tout bordel. On ne pouvait bien entendu pas en vouloir aux membres de Poudlard de l'avoir choisi bien sûr mais elle ne pourrait peut être jamais vraiment comprendre un tel choix vous voyez. C'était impossible hein, mais bon, elle avait malgré tout du mal à comprendre leur choix parce qu'ils savaient qu'en plus, elle n'était pas vraiment une personne très stable quoi. M'enfin bon, bien sûr, elle ferait tout pour convenir à ce poste après tout, elle devait bien dire qu'elle ne pouvait pas faire autrement quoi. Si on l'avait choisi pour ce poste, c'était parce qu'on la pensait capable de faire ce genre de chose après tout. Alors elle ferait tout son possible pour ne pas décevoir les gens et puis elle verrait bien après tout.

    Donc bon, on ne l'avait pas ignoré, c'était déjà bien non ? Elle n'allait tout de même pas se plaindre du fait que des gens répondaient à sa réplique ! En faite, franchement, elle devait bien avouer qu'elle en était plutôt contente. Mais maintenant, elle allait probablement devoir converser avec tout le monde non ? Mais bon, ce n'était pas toujours facile, bien qu'elle allait bien réussir à le faire bien entendu. Et puis parler, ce n'était pas non plus si compliqué que ça hein ! Enfin bon, elle n'allait pas se prendre la tête, elle inspira un grand coup, contente de voir qu'au moins, à la table des Gryffondors, elle parvenait plus facilement à attirer des gens à lui parler. Lorsqu'elle avait organisé la séance de foot, tout avait été moins facile quoi. D'ailleurs, elle pouvait parfaitement avouée qu'elle avait plutôt été déçu de voir que ça n'intéressait pas autant de personnes qu'elle ne l'avait cru. Mais bon, on ne pouvait pas non plus en vouloir aux gens de ne pas s'intéresser aux sport moldus bien sûr.

    Billie sourit, lorsque Fredericke se mit doucement à l'applaudir, au moins, ça lui montrait qu'elle avait un peu de soutien et ça, on ne pouvait pas l'oublier après tout ! Ce n'était pas un point des plus négligeable donc bon. Et lorsque l'on se rendait compte que l'on avait de l'appui, on se sentait plus fort et il était évident qu'on se sentait plus fort ! En tout cas, elle fut bien contente lorsqu'elle prit elle aussi la parole pour souhaiter la bienvenu aux nouveaux élèves débarquant à Gryffondor. Elle se présenta à son tour, appuyant donc la préfète. Le but de la manœuvre était bien sûr de montrer aux nouveaux en première année qu'ils étaient tombés dans la meilleure maison qui soit, que c'était comme une grande famille quoi. C'était ça en gros le bus de chaque maison après tout, montrer de la sécurité aux gens. Parce que sinon, si jamais ils avaient des problèmes, ils n'oseraient jamais venir en parler.

    Un autre élève se présenta aussi, Mike Con'Rad. Il entrait en troisième année. Et oui, c'était elle la nouvelle préfète ce n'était pas toujours évident oui, ça elle le savait bien mais bon, elle devait bien dire que bon, bah... Ca lui faisait un peu plaisir de voir qu'elle avait une nouvelle notoriété et puis bon, bah voilà quoi, être préfète donnait un peu une impression d'être quelqu'un d'important et d'influent. C'était super. « Et oui c'est bien moi la nouvelle préfète, et je suis enchantée aussi. Il était temps ? Bah il faut savoir attendre pour tout tu sais ? Tu es pressée de quitter l'école ? »

    Consignée pouah la dèche ! Surtout pour les vacances d'été quoi ! Parce que bon, elle devait bien dire que bah... Lorsqu'ils étaient à Poudlard, ils ne pouvaient pas franchement faire grand chose, ils n'avaient pas le choix, bien obligé de faire ce qu'ils avaient à faire. Et mise à part le château, et bien il y avait Pré Au Lard. Mais l'un comme l'autre, à force, c'était toujours la même chose quoi. Alors pendant les vacances, on n'avait qu'une seule envie, c'était de voyager, de faire de nouvelles rencontres, de faire la fête aussi de … Voir Nate ?

    D'une certaine manière, ça avait été ça, sa principale activité pendant les vacances. Voilà, elle avait vu Nathanaël, elle avait mis un bon moment à tout mettre au clair et au final, voilà qu'ils étaient de nouveau ensemble. On ne pouvait pas vraiment dire que c'était LA bonne décision mais c'était celles qu'ils avaient pris tous les deux et à leurs yeux, oui, c'était la bonne décision voilà. Il n'avait pas arrêté de se tourner autour après tout, alors il était mieux de se fixer une idée et voilà, c'était chose faite. Ils étaient de nouveaux ensemble. Et c'était mieux. Beaucoup mieux. Le lien qui les unissait était tellement fort que de toute façon, il n'aurait probablement jamais pu en être autrement. « Oh ben mes vacances sont plutôt froides par rapport à mes parents mais sinon, ça a plutôt été, j'ai passé un mois chez un ami moldu et après bah j'ai passé mon temps à sortir avec les amis sorciers ».

    Elle surprit le regard d'un garçon qui venait d'entrer la maison et lui sourit « Et toi alors qui es-tu ? ». Peut être se sentait-il gêné ou il ne savait peut être pas quoi dire de particulier. Billie n'était pas forcément le genre de personne capable de mettre les autres bien à leurs aises. Elle essayait bien sûr, mais bien souvent, elle faisait l'effet inverse.



1O42
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Jeu 7 Jan - 17:35

    Quel bonheur intense de pouvoir revenir à Poudlard, toutes ces choses lui avaient manqué pendant les grandes vacances, non seulement le château, mais aussi ce qu'il contenait.
    Des objets magiques, animé par des sorciers, ou tout autre sorte de chose magique. Pendant les vacances, Poudlard était vidé des élèves, puisqu'il était chez eux, avec leur famille, mais il y avait surement les fantômes qui restait au château, pour y veiller en l'absence du directeur. Est-ce que le concierge Rusard restait lui aussi ici, à continuer de faire les 100 pas, au cas où un intrus, ou une personne maléfiques aurait pénétré le château, ou bien était-il lui aussi en vacances, comme tous le monde, mais toujours accompagné de Miss Teigne. Pendant quelques secondes, Mike s'imagina Rusard dans son maillot de bain, allongé sur une serviette, à la plage, entrain de faire bronzette. Ce petit film imaginé le fit bien rire. Pendant ce temps, les répartitions continuaient, ils avait commencer depuis un moment, mais Mike ne les avait pas suivit avec attention. Beaucoup d'élèves avait rejoins les différentes tables du château, certains était accueillit chaleureusement, et avec des applaudissement à la table des Gryffondor. Tous était fier, et content de pouvoir à présent, et jusqu'à la fin de leur scolarité, défendre une seule et unique maison. Mais pour sa, il fallait se battre, participé en cours, rendre les devoirs, savoir se servir de la magie, et si l'on était joueur dans l'équipe une des équipes de Quidditch, tout faire pour que son équipe remporte la coupe. Comme à leur habitude (Mike les voyais), les Serpentard n'était pas très attentionné par la répartition, il discutait entre eux, rigolait, et peut-être qu'ils préparaient aussi des sales coups, comme des petits pièges à tendre au nouveaux venus dans cette école, faire peur, menacer les élèves, c'était tous eux sa. Parfois on se demandait comment était-il possible d'être méchant à se point...

    Son regard se tourna vers les autres tables de la Grande Salle, celle de Poufsouffle et de Serdaigle. Eux aux moins était des élèves exemplaires, et suivait la répartition avec attention, c'était un événement important, tous de même. Mike entendit le choipeau magique crier « GRYFFONDOR », et c'est ainsi qu'il sut qu'un autre Gryffondor venait de les rejoindre, et le cherchait du regard, et enfin le trouva. Il était petit, comme la plupart des nouveaux, et comme lui lorsqu'il était en première année, et avait une assez bonne mine. A son passage, son regard se tourna vers la nourriture, peut-être qu'il avait faim. « Non, au contraire, c'est un lieu merveilleux ici. Quand je disait enfin, c'était pour Pré-Au-Lard. Maintenant que je suis en troisième année, je peux m'y rendre tranquillement.  répondit-il à Billie. Tandis que le Gryffondor prenait place, la répartition prit faim, et le repas apparut, comme par magie. Les nouveaux élèves étaient étonnés, mais lui y était habitué. Il décida de prendre la parole pour engagé un peu la discution avec le petit Gryffondor, qui n'avait pas très l'air bavard.  « Salut, bienvenue à Gryffondor ! Tu verras, c'est une magnifique maison, avec beaucoup de gens sympathique, comparé au Serpentard dit-il, en lançant un méchant regard à la table des Serpentard.

[544 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Jeu 7 Jan - 19:38

    Fredericke sourit à Mike et lui fit un clin d’œil « Comme on se retrouve n’est-ce pas ? ». Elle avait été avec son amie dans le train à défaut de trouver sa meilleure amie Ophélia. Cela faisait déjà deux ans qu’elle squatter le compartiment de quelqu’un parce qu’elle n’arrivait pas à mettre la main sur la Poufsouffle. Il faudrait sérieusement songer à être plus organisé à l’avenir. D’autant que ça n’avait pas plu à Vincent. Enfin ça, il fallait s’y attendre puisque c’est comme si elle avait préféré passer le voyage du train avec quelqu’un d’autre. Il l’avait traité de lâcheuse du coup. Non que ça émeut plus que ça notre belle Fredericke qui avait déjà dû ne pas trop s’approcher des membres de Sterne pour que Vince’ ne pense pas qu’elle avait été dans le train avec Adrien… Là ça aurait été catastrophique. Ça aurait terminé en bagarre sûrement. Mais Vincent n’avait rien contre Mike. Fredericke n’était même pas certaine que son meilleur ami ait remarqué son existence. Elle ne parlait pas beaucoup au jeune gryffondor en dehors du terrain de Quidditch, hors Vincent n’assistait jamais aux entraînements. De toute façon, elle avait été dans la calèche avec son meilleur ami et s’il avait boudé, il avait fini par arrêter quand elle lui avait fait son habituel petit numéro du mais tu sais bien que c’est toi que je préfère et que c’est toi que j’aime le plus etc, etc… A plus ou moins long terme, ça marchait toujours.

    « Ouai être consigné ce n'était pas très drôle, mais bon, tu sais, j’ai un chien de garde qui a tendance à me surprotéger. » dit-elle ensuite tout en faisant un clin d’œil à Billie en souvenir de leur conversation de l’année passée. Fred’ avait appris que la vie amoureuse de sa préfète avait changé de direction et au début ça l’avait un peu traumatisé. Elle avait beau ne pas croire aux sentiments éternels (vous avez vu ses parents ?), elle pensait que Billie et Josh c’était pour la vie. Grosse déception donc. Qui l’avait renforcé dans l’idée que l’amour dans la vie c’était nul et qu’il valait mieux se cantonner aux livres.

    « Eh ! N’insulte pas les Serpentards Mike, j’y ai plein de potes moi. » S’écria Fred’ alors que toute l’attention se portait sur un petit nouveau qui visiblement n’en avait que faire de ce subit intérêt pour sa personne. C’était d’ailleurs ce qui faisait que tout le monde était intrigué sans doute. « Salut petit gars. Tu vas voir, Poudlard c’est la grande vie ! » Dixit une duchesse Allemande alors vous pensez bien qu’elle sait de quoi elle parle. Mais il est vrai qu’elle adorait Poudlard. L’idée de devoir quitter cette école dans quelques années lui faisait vraiment de la peine. Elle aurait adoré redoubler pour au moins pouvoir être dans la classe de Vincent mais elle ne pouvait pas, sa tante tenait à ce que sa nièce soit bonne élève. Enfin, par bonne on veut dire que Fred’ obtienne des notes potables parce qu’on ne peut pas dire que la blondinette soit une flèche. On peut pas être bon partout après tout et Fred’ était déjà une bonne joueuse de Quid’ et une excellente danseuse. Point trop n’en faut.


{543 Razz }
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Jeu 7 Jan - 22:06

    Houla, houla, du calme ! Pourquoi on lui parlait exactement ? Fronçant légèrement les sourcils, Camille détailla toutes les personnes qui venaient de lui adresser la parole. Globalement des gens qu’il venait tout juste de remarquer. Sûrement le centre névralgique de cette maison. Intéressant en un sens. Lui, la seule personne à cette table qui n’avait aucune envie de discuter avec eux, et bien ils lui parlaient. Il jeta un coup d’œil à Hugh (qui avait un an de plus dans cette maison) et celui-ci jeta un coup d’œil du côté de la préfète et rougit. Tiens, tiens, ça c’était drôle ! Un sourire narquois passa sur les lèvres du jeune Gryffondor qui posa son regard terne et sans sentiment sur les personnes alentours. Finalement, il avait bien envie de leur parler, rien que pour mettre Hugh dans l’embarras un petit peu. L’amour fraternel… c’est beau hein ?

    « Camille Moreau. » commença-t-il bien qu’on eut prononcé tout fort son nom précédemment ce qui lui fit penser que tous ces grands n’étaient pas très attentifs. En fait, là, il avait juste envie de casser du grand justement. Sauf peut-être la préfète, il voulait trouver pourquoi Hugh avait rougi en la regardant (bah oui, il la trouvait pas si bien que ça lui). « Je vois… » Commença-t-il quand la conversation partit sur les Serpentards. « Et vous êtes fiers de votre sectarisme je suppose ? Je ne sais pas qui sont les Serpentards mais si vous le permettez je préfère découvrir leurs défauts par moi-même. » Sur quoi, il posa son verre bruyamment alors que Hugh s’apprêtait à l’engueuler très sévèrement et publiquement pour son manque de politesse. Camille tourna la tête vers son frère, le regard aussi froid que de la glace, l’air de dire oserais-tu prétendre le contraire ?. Même si Hugh était l’aîné, le plus responsable avait toujours été Camille et ce genre de regard lui clouait toujours le bec. Leurs forces de caractères respectives n’avaient pas la même portée.

    « Billie. » dit-il ensuite de sa voix de tout petit garçon qui, il fallait bien lui admettre, n’avait pas froid aux yeux. « Qu’est-ce que tu as de spécial ? » Lui comprenait parfaitement le sens de sa question et il ne prenait pas garde que ce n’était peut-être pas le cas de tout le monde. En tout cas son frère avait bien compris lui et il s’était encore tassé sur son banc. Que Camille parle plus que lui tenait presque du miracle mais après tout, on avait été le chercher. Lui, il aurait volontiers passé tout le repas dans le silence le plus complet. Enfin, dans son propre silence, car la grande salle était pour l’heure très bruyante. D’ailleurs, tout en attendant la réponse à cette mystérieuse question, il prit un morceau de viande et commença à le grignoter. Heureusement que ce n’était pas de la volaille. Il détestait mangeait des oiseaux vu qu’il vouait une certaine passion pour l’étude de ces animaux. Il en faisait d’ailleurs de jolis croquis même si ce n’était pas tout à fait à l’ordre du jour vu que pour le moment il était très occupé à dévoiler à sa nouvelle maison son exécrable caractère. Camille n’avait jamais su se faire des amis. On comprend pourquoi !


{547}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Ven 8 Jan - 18:34

    Bon, peut-être qu'il avait eu un peu tort de dire du mal sur les Serpentard à ce petit nouveau. Après tout, il ne fallait pas l'impliquer dans les histoires et rivalités qu'avaient certaines maisons en elles. Ce n'était pas bon qu'il s'énerve ou ai une mauvaise opinion des Serpentard juste en les voyant, après tout, ce n'était pas tous les Serpentard qui était méchant, et en soif de faire des bêtises au autres conneries du genre. Il se retourna un nouvelle fois, pour regarder à la table des Serpents, beaucoup avait un tête sympathique, mais peut-être trompeuse, car il ne fallait jamais se fier aux apparences. Mike haussa les épaules et fit face à sa table, et aux délicieux mets concocté par les elfes de maisons, qui l'attendait lui, ainsi que tous les autres élèves qui mangeait dans cette salle. Sans oublier les professeurs, qui avaient aussi besoin de se nourrir et de s'abreuver, comme tous êtres vivants. Bref.. il devrait plutôt se concentré sur le repas, avant qu'il ne disparaisse, pour laisser place au dessert. Un gros poulet appétissant, de la soupe, des pommes de terres, un mélange de légumes;il y avait de tout, et il était difficile de faire son choix. Après avoir longuement réfléchit, il opta plutôt pour le mélange de légume accompagné d'un délicieux steack. Il était préférable de mangé équilibrer, plutôt que s'empiffrer, et être malade dès le 1er jour de la rentrée scolaire. Pendant ce temps, les autres élèves avaient également commencer à manger, et discutaient de tout et n' importe quoi, quand soudain, Mike sursauta et glissa légèrement. Fredericke n'était pas content que Mike ait insulter les Serpentard, en effet, il avait eu tord, mais il était à présent trop tard,le mieux était de s'excuser, et de se justifier.

    «  Excuse-moi.. Ce n'était pas mon intention,d'insulter tous les Serpentard, sans aucune exception. C'est vrai, tu à sûrement de nombreux amis là-bas, et ils sont surement très gentil, même avec les Gryffondor. Je parlais de certain Serpentard.. » répondit Mike, en espérant ne pas avoir blesser Fredericke. En tous cas, le nouveau venu s'appelait Camille Moreau, à première vu, c'était un élève comme les autres, pas très bavard, normal, il ne connaissait personne. Mais, en fait, il avait beaucoup de courage, il lançait des regards glaciales à la plupart des gens, et répondait plutôt avec insolence. Puis, lui aussi se joint à la petite discutions sur les Serpentards et répondit d'une manière, qui avait plutôt tendance à énerver Mike, mais sur ce coup çi, il resta très calme, et répondit, un sourire au lèvre «  Comme je l'ai dit juste avant, je ne visais pas tous les Serpentard. Et je ne t'empêcherai en aucun cas de te faire ta propre opinion sur eux. » Sur ce, Mike se reconcentra son son repas, tandis que Camille engageait la discutions avec Billie, la préfète des Rouges et Or.. Enfin, si l'on appelait ce qu'il venait de dire « engager la discutions ». En tous cas, on ne pouvait se mentir, ce jeune garçon avait du cran, pour oser parler de la sorte à ses aînés.

    [525 mots]


KING
TOUS COMPTES
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   Mer 13 Jan - 11:27

    Oh oui, Poudlard était tout simplement un lieu magique, fantastique aussi. C'était juste incroyable, d'ailleurs, cette école, c'était tous simplement un lieu à découvrir, dans la vie, c'était une chose que toute personne devrait souhaiter pouvoir faire. Bon, après ce n'était donné aux moldus mais bon, les sorciers oui quoi. Billie disait n'importe quoi là ! Ah bah oui voilà ! Mike pouvait désormais se rendre à Pré Au Lard donc forcément, ça changeait les choses bien sûr. Oui Poudlard était une école puissante, et fort intéressante et tout mais elle devait tout de même malgré tout bien dire que voilà, arrivé à un moment, ça énervé vraiment beaucoup quoi. « Ah bah oui, c'est vrai que Pré Au Lard, c'est un peu comme une libération, on peut enfin sortir de Poudlard en pleine période scolaire quoi. Mais arrivé un moment, tu verras que Pré Au Lard, c'est toujours la même chose, décoré différemment selon la saison quoi ».

    Un chien de garde... A cette évocation, et également au clin d'oeil que Fredericke lui fait, elle ne put s'empêcher de sourire, tout en jetant un coup d'oeil à la table des Serpentard. Elle se mit également à repenser à ce la conversation que la jeune préfète avait pu avoir avec Fredericke dans le dortoir. Ca avait d'ailleurs été la première véritable conversation qu'elles avaient eu en faite. Elles avaient beau être dans la même maison et également dans la même année, les choses n'avaient pas changé pour autant, et elles n'avaient jamais vraiment pris la peine de se parler. Et puis un jour, c'était arrivé quoi. Au final, Billie devait bien dire qu'elle s'entendait plutôt bien avec elle quoi, elle aimait bien lui parler donc. Mais bon, ce n'était pas non plus parce qu'elles se parlaient un peu plus qu'avant que maintenant bah... Elles étaient copines et tout hein, voilà quoi, donc disons qu'elles étaient des connaissances et qu'elles s'entendaient bien, bon après, ça pouvait être une situation changeante bien sûr. « Ah bah oui, c'est toujours comme ça les chiens de gardes tu sais, et puis le tien est plutôt du genre coriace hein ? ».

    Quant ils se mirent à parler des Serpentard et bien, Billie n'osait pas trop intervenir puisque disons, elle avait toujours eu une dent contre cette maison. Elle ne savait pas pourquoi en faite, elle ne savait pas du tout, c'était comme ça, peut être que les préjugés avaient réussi à empiéter sur elle en tout cas, tout ça pour dire qu'au final bah.. Elle n'aimait pas les gens de cette maison ! Quoi Nate ? Ah non mais ça ne comptait pas, il n'était plus à Serpentard ! M'enfin bon, il y avait quand même quelques exceptions quoi, pas tant que ça, mais il y en avait oui voilà. Mais parfois, la fierté avait tendance à faire qu'on n'avait pas envie de le dire. Stupide ? Non pas tant que ça hein, disons que bah... C'était dure et chiant quoi, et puis l'amour propre en prenait un coup et tout quoi. Mais en tout cas, elle en restait pas moins d'accord avec Mike après tout. Gryffondor était quand même une maison plus cool que Serpentard, avec des gens bien plus gentils aussi. Il y avait une plus grande marge de personnes sympa ici que dans la maison des verts quoi. Et puis ouais, voilà, elle n'allait pas se mettre à enfoncer elle aussi les Serpents alors que Fredericke venait de s'en prendre à lui, parce qu'elle y avait des amis. Oui, c'était la maison de son chien de garde donc ouais, forcément quoi « Bah oui, mais c'est pas que y a ton chien de garde là bas Fred, ça compte pas ! ». Bah oui, la maison de celui qu'on aime, elle paraît toujours aussi formidable quoi. Mais bon, elle n'ajouta rien de plus parce que de toute façon, à quoi bon hein ?

    En tout cas, ce Camille, il calma aussitôt l'ambiance, pour qui il se prenait ce sale môme de première année ? Bon, ce n'était pas son boulot que de dire ce genre de chose bien sûr, ce n'était pas à elle de dire ça, surtout que normalement bah elle était préfète quoi, alors se mettre à critiquer les gens de sa maison, ça craignait et non, elle ne comptait pas le faire. Et non, elle ne le dit pas. Elle se contenta de se mettre à rire « Et bah, je vois que t'as un super caractère toi, tu souris des fois ? Sinon, à 20 ans déjà, tu seras plein de ride ».

    Par contre, lorsqu'il lui demanda ce qu'elle avait de spécial, elle dut bien dire que franchement, elle n'en avait absolument aucune idée, et d'ailleurs, il la décontenançait totalement avec sa question là, elle était censée dire quoi ? Vanter ses qualités ? Balancer ses défauts ? Ce n'était pas son genre de se faire passer pour quelqu'un de formidable et tout ce genre de chose. Et en plus bah... Elle ne savait jamais où se trouver ses qualités ! Qu'il envoie donc une lettre à Nate pour lui demander, il sortait avec elle, il devait mieux savoir non ? « Ce que j'ai de spécial ? Et toi alors ? Parce que jusqu'à maintenant, je ne vois qu'un garçon de 11 ans qui ne semble pas capable du moindre respect et d'un peu de politesse. ».
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée des Gryffons [ GRYFFONDOR ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Kaji Tateishi (Gryffondor)
» Match ¤2¤ Poufsouffle <VS> Gryffondor
» Max T. Liners [ACCEPTE] ~ Gryffondor (6e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: