AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Tu te souviens ? [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Tu te souviens ? [FINI]   Dim 3 Jan - 23:53

[Corann !! =D]


Et voilà... Tandis que Shawn se dirigeait tranquillement vers la Cabane Hurlante, il se remémorait tout le trajet qu'il avait parcouru avant d'en arriver là, à marcher précisément vers ce lieu de rendez-vous si peu ordinaire.
Fini ! FI-NI ! Il en avait terminé avec Poudlard ! Bon, en fait, c'était pas le fait de quitter Poudlard qui le rendait si enthousiaste, car malgré tout il y laissait quand même quelqu'un qui lui était cher, mais plutôt le fait d'en avoir fini avec les études. Enfin, il allait pouvoir faire ce qui lui plaisait !
Bon, certes, il n'aurait plus ce malin plaisir qui lui était propre à embêter les profs, à mettre le bordel en classe... Mais bon, on peut pas tout avoir ! On ne peut pas à la fois faire chier les profs et être débarrassé des études...
Franchement, si ça n'avait tenu qu'à lui, il ne serait pas resté jusqu'au bout de cette dernière année à Poudlard. Mais deux éléments l'avaient persuadé de rester jusqu'au bout : premièrement, il y avait Corann qui avait donné une toute autre saveur à ses journées au château, et deuxièmement, il y avait sa mère, qui aurait certainement eu le coeur brisé si son unique fils n'avait pas passé ses ASPICS. Comme quoi, l'influence de deux personnes chères peut en arriver à enfouir au plus profond de lui la répugnance naturelle pour les études de notre garçon.
Il avait même eu ses ASPICS, par on ne sait quel miracle ! Bon, d'accord, au rattrapage et d'extrême justesse, mais il les avait eus (l'amour donne des ailes, peut-être ?). Cela ne lui servait strictement à rien pour ce qu'il voulait faire après, à savoir dans la pâtisserie ou la cuisine, mais bon, au moins sa mère pourrait dormir en paix.

On était en septembre, et cela faisait très (trop) longtemps qu'il n'avait pas vu Corann. Lui avait commencé directement sa formation d'apprentissage à la pâtisserie Warldof, et le démarrage avait été assez intense, tandis que la jeune blonde avait aussi eu un programme chargé, entre job d'été, famille et compagnie.
Evidemment, c'était pile au moment de la rentrée scolaire que Shawn devenait davantage disponible ! Normal, en même temps, le chiffre d'affaire de la pâtisserie était meilleur durant les vacances...
Notre garçon avait donc pris la poudre de cheminette pour arriver à Pré-Au-Lard en ce premier week-end de rentrée. Il avait atterri aux Trois-Balais, était sorti immédiatement pour suivre la Rue Principale jusqu'à arriver à la Cabane Hurlante. A vrai dire, il avait espéré que cette promenade forcée pour arriver au lieu de rendez-vous lui ferait récupérer du voyage qui le rendait malade (pourquoi diable avait-il raté son examen de transplanage ?), mais arrivé au lieu-dit, il se sentait encore obligé de faire des efforts monstrueux pour ne pas vomir son repas du midi sur les pieds du premier passant. Ah, il serait beau à voir, tiens !
Elle se marrerait bien, Corann, en le voyant là, tout livide ! Déjà qu'il n'avait pas vraiment pu bronzer pendant les vacances, lui qui était tout le temps fier de sa belle peau satinée à la rentrée de septembre... Là, niet, que dalle !

Shawn s'adossa contre un arbre, en espérant que ça l'aiderait à se sentir plus stable sur ses pieds. Il ferma les yeux, se rendit compte que ça lui donnait le tournis, les rouvrit, et aperçut une grande silhouette mince avec une crinière de lion qui arrivait... Il esquissa un sourire.
Au fur à mesure que Corann s'approchait, il essayait de trouver un moyen de tourner la situation à son avantage.... Mmmmh, pas facile, facile.

Alors qu'elle s'approchait de plus en plus, il brandit son bras en avant d'un air de dire "Non, ne m'approche pas", sans rien dire de plus. Vite, une réplique, une réplique !

"T'approche pas, j'vais vomir." dit-il en laissant en suspend l'explication. Ce serait bien évidemment à elle de l'interpréter comme elle le voulait. Bien sûr, il voudrait bien qu'elle s'imagine une seule seconde qu'elle était la cause de son état maladif, mais bon, ils se connaissaient si bien, à présent... Rien n'était moins évident.
D'autant plus que Shawn avait un peu de mal à cacher son enthousiasme de la voir. Un sourire le trahissait. Mais en même temps, un sourire, cela peut vouloir dire plein de choses, surtout chez notre garçon...


Dernière édition par Shawn Montgomery le Dim 31 Jan - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Lun 4 Jan - 19:06

    C'était parti, tout avait recommencé et ce, pour une dernière année à Poudlard ! Corann Stanley était prête et puis de toute façon, elle n'avait pas vraiment le choix ! Le fait de s'être attachée à des personnes plus âgées n'étaient pas facile. De ce fait, alors qu'elle entrait dans sa toute dernière année, voilà qu'elle se retrouvait d'un seule coup prise au piège du fait qu'ils avaient quitté Poudlard. Il y avait eu les jumeaux Sanders bien sûr, départ regrettable mais bon, il fallait bien quitter Poudlard un jour donc bon ! Elle se voyait mal les attacher dans un coin juste pour qu'ils ne puissent pas partir quoi ! Et puis bon, il y avait toujours un moment où certaines routes devaient se séparer aussi non ? Et du moment qu'elle réussissait à garder contact avec eux, ça lui convenait totalement. Et puis il y avait aussi, et surtout d'ailleurs parce que bon, voilà quoi, le fait que Shawn avait lui aussi quitté Poudlard ! Il était clair que là par contre, les choses seraient bien différentes ! Et même si elle n'avait pas hésité à lui faire des menaces de morts s'il ne lui rendait pas visite et s'il venait à la tromper, elle devait bien avouer que de le savoir si loin lui faisait un peu mal au coeur. Bon, ça, elle ne lui dirait pas directement bien entendu ! Elle n'était pas folle à ce point ! Mais quand même ! Malgré tout, il allait lui manquer !

    Et d'une certaine manière, il lui manquait déjà en faite. Parce que quoi qu'elle puisse dire, elle ne devait malgré tout pas oublier le fait qu'elle n'avait pas eu la chance de le voir pendant les vacances. Puisqu'ils avaient tous les deux obtenus un travail pour l'été donc bon, se voir était devenu d'un seul coup bien dur et ils avaient alors dû se passer l'un de l'autre. En clair, elle ne l'avait pas revu depuis qu'il avait quitté le château. Et non, elle ne lui dirait pas qu'il lui manquait et elle ne lui dirait pas non plus qu'elle voulait passer tout son temps avec lui ! Oui elle avait un coeur d'artichaut et dans sa tête, elle avait trouvé le garçon idéal et tout et tout ! Mais elle ne lui dirait peut être jamais parce que même si elle avait un coeur d'artichaut, elle était très loin d'être le genre de personnes qui passent son temps à dire je t'aime à quelqu'un, et encore moins à toujours coller quelqu'un et tout. Oui ça se voyait lorsqu'elle aimait quelqu'un, attention, elle ne disait pas le contraire. Mais de là à imaginer qu'elle était le genre de personne qui passait son temps à montrer ses sentiments... Ahah !

    Mais parfois, on ne faisait pas exprès et c'était ce qui arrivait en général avec l'autre énergumène Montgomery là ! Elle ne le faisait jamais exprès et d'ailleurs, elle faisait toujours tout pour lui résister mais elle n'y arriva pas de toute façon, il avait comme une sorte de pouvoir sur elle ! Et attention, pouvoir suprême ! Il était le seul qui était capable de la faire rougir et là, soyez en bien sûr, c'était un truc qu'il était le seul capable de faire ! Et puis il embrassait trop bien ! Il aimait l'embêter mais ça lui plaisait parce qu'elle n'aimait pas la routine et avec lui, elle ne savait jamais à quoi s'attendre en plus !

    En tout cas, la rentrée était arrivée, et maintenant, elle savait qu'elle allait devoir tout déchirer pour ses ASPICs. Tout simplement parce que ouais, elle ne savait pas du tout ce qu'elle ferait après. Mannequin ? Ahaha, elle se voyait mal se mettre à se pavaner de tout le monde hein ! Et donc, ce n'était pas dans son trip de faire la bimbo et tout ! A coup sûr qu'un blond comme le sien plairait, mais ce n'était pas un métier qui lui plairait, à elle ! A moins de vraiment lui donner envie de faire ça mais il y avait vraiment très peu de chance pour que ce genre de chose arrive ! C'était même une chance inexistante ! Mais le problème se posait tout de même alors, oui elle savait que dans le mannequinat, des portes pourraient lui être ouvertes, mais ça ne l'intéressait pas, mais mis à part ça, quel job pourrait bien l'intéresser et l'attirer hein ?

    Elle s'approchait doucement de la cabane Hurlante, là où tout avait commencé avec Shawn. Et c'était l'endroit où d'ailleurs, ils avaient décidés de se donner rendez-vous. Et puis, comme un retour aux sources, il avait été convenu qu'ils se retrouvent tous les deux là où ils s'étaient connus, si c'était pas mignon ça ! Lorsqu'elle le vit, un sourire apparut doucement sur ses lèvres. Il était toujours aussi beau, c'était un plus ! Ahah ! Il était adossé à un mur et bien sûr, la jeune fille s'avança vers lui, quoi de plus normal ! Mais il plaça sa main entre eux deux, lui faisant signe de ne pas avancer. Bien entendu, elle se stoppa net, quoi de plus normal, il avait peut être un problème ou allez savoir quoi ! Ou alors il se foutait tout simplement de ma gueule « Tu te moques de moi là ? ».

    Il se mit alors à lui dire de ne pas avancer, qu'il allait mourir. Baissant les yeux, elle commença machinalement par regarder sa tenue. Elle se trouvait bien habillée alors si c'était sa tenue qui lui donnait cette envie, elle allait la lui faire avaler tiens ! Non mais oh ! Il se prenait pour qui ce freluquet là hein ? Elle allait lui exploser les deux jambes et il comprendrait rien à la vie ! « Tout ça parce que la dernière fois qu'on est venu ici, je t'ai léché la joue. Tu penses qu'en me faisant croire que tu veux vomir, je ne vais pas t'approcher ? Tu sais, chériiii, si tu ne veux pas que je m'approche, je peux très bien repartir ». Et toc ! Qu'il décide ce qu'il voulait maintenant !

1O29
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Lun 4 Jan - 23:14

S'il ne s'était pas senti aussi mal, la réaction de Corann l'aurait certainement amusé et lui aurait procuré ce petit sentiment bien agréable qui lui signifiait qu'il pouvait faire d'elle un peu ce qu'il voulait... Quoique, en y pensant, dans l'autre sens c'était sûrement vrai aussi. Avec nos deux blonds, il n'y en avait jamais un qui dominait réellement l'autre. Ils se bataillaient toujours pour ça, d'ailleurs, mais au fond, s'il y en avait un qui dominait l'autre à un moment donné, ça n'était que provisoire.
Et là, en l'occurrence, Shawn pouvait sentir ce pouvoir qu'il avait sur Corann. C'était tellement sincère, sa réaction, là ! Pas besoin de faire semblant, elle était vraiment choquée qu'il ne veuille pas qu'elle s'approche de lui ! Et malgré son état maladif, il jouissait quelque peu. Pour une fois qu'il n'avait pas besoin de faire du cinéma pour arriver à un tel résultat ! Cela valait presque le coup d'avoir pris la poudre de cheminette ! Bon, ok, presque, parce que ça serait quand même vraiment pas cool qu'il soit malade toute l'après-midi.... Franchement, ce serait vraiment l'ironie du sort, là ! Cela faisait deux mois qu'ils ne s'étaient pas vus, et ils seraient obligés de rester à distance l'un de l'autre ? Ou même tout simplement, cela signifierait que Shawn ne serait pas en état de jouer leur jeu habituel ?
Naan, sérieux, la vie serait trop cruelle si elle leur imposait ça ! Certes, le désir s'accroît avec l'attente, mais bon, il y a des limites, tout de même ! Et d'ailleurs, même si ça plaisait à Shawn de voir Corann s'enflammer à propos de ses quelques mots, il avait tout de même une immense envie de se jeter sur elle...

En tout cas, la jeune lionne avait réagi exactement comme Shawn l'avait souhaité ! Comme quoi, même après tant de moments passés ensemble, elle arrivait toujours à tomber dans le panneau... Mais ça voulait dire quoi, ça au fond ? Est-ce que ça reflétait la peur qu'elle avait de le perdre ? Franchement, Shawn l'avait bien remarqué parmi tous ses sous-entendus pour dire simplement "retiens-moi, dis-moi que tu m'aimes !", et ça le désespérait assez... Aaah, ces filles alors, elles ne feraient donc jamais confiance aux mecs ? Bon, ok, en même temps, il y avait peut-être de quoi...
Mais là, quand même ! De toute façon, c'était trop tentant, même malade, il réussirait quand même à la titiller, elle lui tendait une perche trop magnifique ! S'accrochant toujours fermement à l'arbre, prenant une grande inspiration pour s'assurer que le fait d'ouvrir la bouche ne le ferait pas vomir, il déclara, impassible :

"Ben écoute, crois ce que tu veux... Si t'as envie de repartir, vas-y ! ça manque pas de filles à Aberdaron, tu sais..."

Il regretta assez vite ce qu'il venait de dire. En temps normal, il n'aurait pas du tout regretté, car il aurait pu profiter pleinement de la fausse attitude vexée de Corann qui consisterait à prendre à la lettre ce qu'il disait en tournant les talons. Il pouvait même dire ce qu'il aurait fait ensuite, en temps normal ! Il l'aurait rattrapée, bien entendu, lui aurait souri et l'aurait embrassée.
Mais là, c'était clair que si elle décidait de partir, il n'était pas sûr de pouvoir accomplir toutes ces belles choses. Déjà, se détacher de son arbre lui semblait laborieux, alors si en plus il fallait courir ! Ouais, cela risquerait de se passer exactement comme ce qu'il avait tenté d'éviter dès le début : lui vomir dessus au moment de l'embrasser.

Mais en même temps, il se mettrait en position délicate s'il décidait maintenant de se rétracter, d'abandonner le "combat" pour devenir un petit garçon tout pleurnichard et largement dominé... qui se contenterait de se plaindre des maux de transport que procure la poudre de cheminette.
Donc non ! Pas question ! Il trouverait bien un moyen de se dépatouiller !

"Ouais nan, laisse tomber, pars pas, j'suis pas en état pour te rattraper ! C'est juste que... j'me sens pas très bien, en fait. Gueule de bois d'hier soir, j'suis à la ramasse totale..."

Là, Shawn s'amusait lui-même. Ouais ouais ! Parce que ça le faisait rire d'inventer un prétexte comme ça. D'autant plus qu'on pourrait penser que c'est parce qu'il avait honte d'avouer qu'il avait le mal des transports... Mais lui savait que ça n'était pas du tout ça ! C'était juste un moyen de garder la domination, et en profiter pour titiller la curiosité de l'Irlandaise.

"Mais bon, j'regrette pas, c'était bien..." dit-il avec un petit sourire entendu.

C'était aussi un moyen de tester la jalousie de sa petite amie ! Aurait-elle le courage de lui demander ouvertement qui est-ce qu'il y avait comme filles à la soirée, s'il se rappelait ce qu'il y avait fait ? Ou emprunterait-elle des chemins détournés ? Dans tous les cas, cela amuserait grandement notre garçon... Dans la limite du tolérable, bien sûr, ce serait trop bête de la perdre pour une connerie pareille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Mer 6 Jan - 17:21

    Poudlard était plus qu'un château, c'était même devenu une maison avec le temps, et d'une certaine manière, Corann savait qu'elle pourrait toujours s'y sentir à sa place. Après bien sûr qu'elle regrettait le départ de ses amis, c'était un peu normal quoi. C'était un peu comme lorsqu'elle avait quitté l'Irlande et qu'alors, elle avait dû abandonner tous ses amis. Et là, peut être que ça avait été aussi dur parce qu'elle changé complètement de lieu, d'entourage. Elle perdait d'un seul coup tous ses repères et c'était un gros changement. Mais bon, elle avait appris à s'y faire en une année bien sûr et maintenant, tout baignait, elle était habituée. Mais une nouvelle fois, elle avait tout perdu. Et bah oui, elle avait toujours eu plus de facilités à se lier avec des personnes un peu plus âgées. Mais voilà, surprise, enfin non, pas tant que ça bien sûr, mais enfin bref, voilà oui, ils avaient quitté Poudlard.

    Mais de toute façon, elle n'avait pas le choix, c'était évident. Elle ne pouvait rien faire d'autre, absolument rien d'autre. Voir les jumeaux Sanders, à la rigueur, s'ils lui écrivaient, ça conviendrait. Bon, bien sûr qu'elle voudrait les voir aussi mais ce n'était pas pareil d'une certaine manière. Enfin si mais bon... Non, le problème c'était bien entendu le crétin qui se trouvait devant elle quoi. Shawn Montgomery, si lui il n'existait pas, elle prendrait un peu plus mal le fait qu'ils aient quitté Poudlard. Bah oui, il était son petit ami non ? Alors bah le fait qu'ils soient ensemble jouait beaucoup. Enfin bon, elle n'était pas non plus au point de se dire que ça allait lui prendre la tête. Parce que bien sûr qu'elle comptait le voir, bien sûr qu'ils allaient s'arranger pour se voir et même que y avait plutôt intérêt !

    Bon, bien sûr peut être que la distance finirait par le gêner, et qu'il voudrait la quitter... M'enfin bon, elle ne voulait pas spécialement penser à ça en faite. Ca lui faisait même un peu peur de penser à ce genre de chose en faite. De se dire que peut être, il trouverait quelqu'un de mieux. Elle se savait jolie bien sûr, mais elle avait malgré tout un caractère bien particulier après out. Et puis aussi, elle savait très bien que bon, peut être que leur jeu finirait par le laisser. En clair, peut être qu'elle n'avait jamais eu aussi peur non. C'était dur à dire aussi. Et puis de toute façon, elle ne le disait pas non, elle gardait tout ça pour elle oui, voilà. Peut être que le mieux serait de parler et oui, elle le savait ça. Mais elle n'y arrivait pas en faite. Elle n'y arriverait peut être jamais. Elle était tout simplement incapable de dire quoi que se soit parce qu'elle refusait de se montrer faible devant lui alors que leur jeu quotidien était justement de se montrer le plus fort qui soit.

    Il lui dit alors que si elle voulait partir, elle n'avait qu'à le faire. Et elle le prit vraiment mal. Elle n'en dit rien bien sûr, ce n'était pas dans ses habitudes mais en la voyant baisser les yeux, elle aurait probablement dû s'en douter d'une certaine manière, qu'il ne lui montrerait pas qu'il voulait qu'elle reste ou ce genre de chose. Mais lorsqu'il ajouta que là où il était, ça ne manquait pas de filles, elle ne put s'empêcher de ressentir un certain poids sur le coeur. C'était... Affreux comme sensation mais elle ne savait pas vraiment quoi dire ni quoi faire de toute façon. Et puis il avait peut être fait exprès de dire ça. En tout cas, ça la calma direct et elle cessa aussitôt d'avancer. « En faite, tu cherches juste à me faire partir pour que tu puisses aller draguer tes poufs ? Vas y je t'en prie, mais dans ce cas, c'est toi qui n'a qu'à partir ». Si elle le prenait mal ? C'était pire que ça. S'il voulait aller draguer ailleurs et bien qu'il parte, elle n'était pas venue ici juste parce que monsieur voulait lui apprendre qu'il voulait draguer hein !

    Puis il lui demanda de ne pas partir et elle pensa d'un seul coup au fait qu'il ne voulait peut être pas qu'elle parte, peut être qu'il était en train de regretter non ? Mais elle comprit bien vite que non. Il lui dit qu'il n'était pas en état de la rattraper. Crétin, si c'était ça qu'il voulait dire pour qu'elle reste là, elle espérait sincèrement qu'il regrettait franchement ! Il lui parla alors de gueule de bois. Quel crétin, mais quelle petite nature surtout bordel ! Il se prenait pour qui d'un seul coup hein ? Pour un gars plein de pouvoir et tout ? Franchement elle espérait sincèrement qu'il se moquait d'elle parce que la dernière gueule de bois que elle, elle avait eu, remontait à déjà deux ans. Depuis elle tenait bien mieux l'alcool et même lorsqu'elle était bien bourrée, bah tout allait bien, enfin... Tout en étant bien marrant quoi. Mais en tout cas, aucune gueule de bois le lendemain. Donc, c'était juste parfait. Mais lorsqu'il lui dit que c'était bien avec un sourire qu'elle trouva totalement idiot, elle crut qu'elle venait d'avoir une gueule de bois maintenant. Quel crétin bordel, c'était même pire qu'un crétin bordel ! Elle avait bien envie de partir maintenant oui ! « Ben tant mieux si c'était bien alors, t'es content d'avoir bien picolé hein ? Mais je dois bien dire que c'est un peu crétin d'avoir des gueules de bois. J'ai passé de nombreuses soirées en boîte et j'ai grave picolé avec mes potes, je dois bien dire que voilà, t'as l'air bien stupide avec ta gueule de bois. ».

    Elle était de mauvaise humeur, et ça se voyait. Il l'avait braqué d'un seul coup. Là, c'était comme si le jeu ne l'amusait plus mais pourtant, ce n'était pas ça hein, le problème c'était surtout que là, il jouait mal. Elle l'aimait et il lui parlait de ses beuveries mais aussi de son envie quant à draguer d'autres filles. Bordel... C'était n'importe quoi, et ça ne l'amusait pas non, ça l'énervait. Et ben tiens, qu'elle joue elle aussi à son jeu tiens ! « Moi j'ai embrassé Nathanael McGowan pendant les vacances. Tu vois, on s'amuse bien hein ».

1O61
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Jeu 7 Jan - 14:12

Et SBAM ! Prend ça dans ta figure, Shawn ! Certes, ce n'était pas un coup physique, mais c'était pire... Shawn resta muet de stupéfaction face à la première réaction de Corann par rapport au fait qu'il lui disait de partir si elle voulait... Lui qui pensait qu'elle savait parfaitement que tout ce qu'il disait était faux et n'était là que pour l'embêter. Et puis même, le but n'était pas de la faire chier, c'était juste un petit peu de provocation pour mettre du sel dans leur relation... Depuis le temps, quand même, elle devrait le savoir !
Donc il ne s'était pas du tout imaginé qu'elle réagirait comme ça. La manière dont elle lui disait d'aller draguer ses "poufs" ne reflétait pas de la provocation. Là, on était carrément sorti du jeu. Cela se voyait qu'elle avait été très blessée et qu'elle avait pris au premier degré tout ce qu'il avait dit.
Merde, ça commençait à se dégrader... Tout ça parce qu'il avait été malade à cause de la poudre de cheminette ! Voilà, à présent, Shawn commençait à maudire cette poudre qui était la cause de ce dérapage, alors que quelques instants avant il la remerciait presque de lui donner une occasion de faire marcher Corann. Remarque, ça avait marché, même trop bien. Tellement bien qu'elle l'avait cru sur paroles, alors que c'était que du bidon. A croire que le fait d'être malade le rendait bon acteur...
Ou alors c'était simplement le fait qu'ils ne se soient pas vus depuis longtemps et qu'il aurait peut-être mieux fallu enfouir le jeu le temps des retrouvailles. Dans tous les cas, Shawn ne savait plus comment réagir. Il était là, à la regarder s'énerver, en se sentant incapable de faire quoi que ce soit.

"Mais attend... qu'est-ce-qui te prend ?" furent les seuls mots qu'il parvint à prononcer, et encore, même pas sûr qu'elle les entende tellement elle semblait à fond dans son truc.

Shawn ne l'avait jamais vue comme ça. Certes, il avait déjà dépassé les limites dans le jeu, et d'ailleurs c'était à cette même période de l'année, l'année dernière. En fait, c'était pareil, ils ne s'étaient pas vus pendant les vacances, et à la rentrée il avait fait le con et avait failli la perdre. Sauf qu'à ce moment-là, ils n'étaient théoriquement pas ensembles. Alors que cette année, tout lui semblait acquis, d'où les prises de risque comme ça. Pour lui, c'était même pas un risque, d'ailleurs.
Mais même l'année dernière, elle ne paraissait pas aussi bouleversée, en colère, si... Il semblait y avoir tellement trop d'émotions en elle, Shawn n'arrivait même pas à les distinguer. Il encaissait les coups, à chaque fois il lui semblait qu'elle l'écrasait, le piétinait, le rendait plus misérable que possible.

Et pour le coup, il se sentait misérable. Misérable de l'avoir mise dans cet état, misérable d'avoir inventé ce mensonge pourri comme quoi il irait draguer les filles d'Aberdaron et comme quoi il avait la gueule de bois. Pour la première fois depuis le début de leur relation, il avait peur. Peur de la perdre. Et pourtant, il y en avait eu, des accrochages, quand même ! Avec un tempérament comme le leur, ça ne pouvait pas être la petite relation pépère, papi et mamie au coin de leur feu de cheminée... Non, avec eux, il fallait s'accrocher ! Mais jusqu'à présent, Shawn n'avait quand même jamais eu réellement peur...

Il avait peur, jusqu'à ce que Corann porte le coup final. Shawn eut l'impression qu'on lui donnait un coup de poing dans le ventre. La manière dont elle lui dit qu'elle avait embrassé Nathanael McGowan (mais putain, c'était qui ce type ?!) sembla l'achever. Là, ça ne pouvait pas être faux. On était sorti du jeu, elle ne faisait ça uniquement que pour le blesser.
Toute l'émotion que sentit monter Shawn face à ce coup de poignard sortit d'un coup. Mais pas de la manière dont il l'aurait voulu. Sans arriver à se contrôler, il se vit faire quelques pas en courant sur le côté et vomir son repas de midi... Voilà, mal de transport + émotion trop intense et trop surprise, ça donne ça.
En titubant pour revenir jusqu'à l'arbre, il se laissa glisser contre le tronc pour s'asseoir par terre, tenant sa tête dans ses mains.

"Ok..... Je vois.... C'était juste un jeu, pour toi.... Très bien, très bien..... T'as gagné, bravo...." dit-il d'une voix saccadée, en fixant un point sur le sol.

A vrai dire, il n'arrivait plus à mettre les choses au clair dans sa tête. Il aurait envie de lui crier dessus, de lui demander pourquoi elle avait fait ça, dans quelles circonstances c'était. Mais en fait, il n'arrivait pas. Il était juste là, pitoyable, par terre. C'était peut-être comme ça qu'il aurait fallu faire à un moment donné. Se montrer tel qu'il était, c'est-à-dire, pas si fort que ça, au fond...
En cet instant, la seule chose qu'il arrivait à se dire clairement dans sa tête, c'était que c'était la deuxième fois qu'il se faisait avoir par la jalousie des filles, et qu'il n'y en aurait pas d'autre ! Fini les filles, FI-NI !

"Ben moi ça m'amuse plus." dit-il en levant enfin la tête pour la regarder dans les yeux avec un regard noir. "T'as trouvé quelqu'un d'autre pour t'amuser, ben tant mieux pour toi ! Vas-y le rejoindre, qu'est-ce-que t'attends ? ça sera beaucoup plus drôle que de rester avec moi, c'est sûr !" ajouta-t-il en reprenant un peu sur lui pour montrer un minimum de rancœur...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Jeu 7 Jan - 15:38

    Corann était une idiote, et le pire dans tout ça, c'était qu'elle le savait. Elle se rendait juste compte que contrairement à d'habitude, le jeu prenait une drôle de tournure, c'était plus un jeu, et elle n'aimait pas ça. Mais si ce n'était plus un jeu, c'était avant tout de sa faute. A elle. Bien sûr que lui, il la cherchait. Mais ce n'était pas comme s'il ne l'avait jamais fait bordel... Il y avait toujours eu ce jeu entre eux, le but étant alors de voir qui irait le plus loin et qui craquerait le premier. Mais là, c'était comme si le jeu ne l'amusait plus alors qu'en venant ici, c'était le jeu qui l'avait intéressé à la base. Mais disons que voilà, peut être qu'elle n'avait juste pas supporté qu'il lui dise qu'il voulait aller en draguer d'autre ?

    La confiance, la fidélité et la sincérité, c'étaient des choses vraiment très importantes à ses yeux à elle. Et en soi, elle avait toujours voulu d'un copain qui respecte ces trois critère. Et la fidélité était vraiment très importante pour elle. Alors lorsqu'il se mettait à parler de vouloir la quitter pour en voir d'autres et bien oui, oui elle avait mal mais ça se comprenait non ? Est-ce qu'il y avait vraiment de quoi être étonné de voir que ça lui faisait mal qu'il puisse penser à d'autres filles ? Et bien non, pas pour elle, mais elle se retenait. Bon, elle savait aussi qu'elle avait probablement été trop dur dans ses propos. Et lui aussi, il semblait totalement surpris par ce qu'elle disait, par ses mots et tout. Il ne semblait pas comprendre pourquoi il disait ça et elle en venait à penser que peut être, il était encore dans leur jeu et qu'elle avait alors très mal réagi. Mais en même temps, le self control, ça n''avait jamais été son truc en faite. Alors oui, elle était plutôt perturbée par tout ça, blessé aussi. Elle avait mal, très mal. Mais il se contentait de jouer. Même si ça lui faisait peur, elle espérait de toute son âme, qu'il ne s'agissait que d'un vulgaire jeu...

    Lorsqu'il lui demanda ce qu'elle lui prenait, elle marqua une pause, elle ne savait même pas elle même ce qui lui prenait, et elle savait encore moins ce qu'elle pourrait bien lui dire. Elle était incapable de trouver les mots pour relancer le jeu ou allez savoir. La vérité, c'était qu'elle était jalouse, trop jalouse. Une idiote, voilà ce qu'elle était mais elle l'aimait. Alors elle ne pouvait pas s'en empêcher, elle n'avait peut être rien voulu de tout ça mais elle ne pouvait pas faire autrement oui. Baissant les yeux, elle chercha les mots qu'elle pourrait dire. Sans se montrer trop idiote mais elle en était incapable. Mais elle sentait qu'il était surpris, elle lisait l'incompréhension sur ses traits. « Désolée, je m'emporte pour... Rien ? Disons que maintenant que t'es plus à Poudlard, je ne pourrais plus te surveiller ahah... Non en vérité, je crois que je suis jalouse. Et c'est une première pour moi ! Donc... Je ne sais pas comment réagir... Je me doute bien que je m'emporte un peu trop... Désolée... ».

    Elle racontait n'importe quoi. Elle parlait, encore et encore, elle arrivait sans cesse à dire n'importe quoi, mais elle sentait que ça lui faisait mal. Elle n'aurait pas su dire pourquoi mais elle le sentait, elle le voyait sur son visage. Et plus elle parlait plus elle avait mal, elle aussi. Mais elle ne savait pas pourquoi, elle ne savait pas non plus comment elle pouvait dire tant de choses méchante en si peu de temps. Se taire aurait été la meilleure solution, mais elle semblait en être incapable, c'était ça le pire dans tout ça, elle était totalement incapable de se taire.

    Et elle était tellement lancée qu'elle parla de McGowan... Un épisode dont elle n'aurait jamais dû lui parler, qu'elle n'aurait jamais dû évoquer non plus. Et pourtant, elle en avait parler, et en plus, sur un ton affreux. Une manière de parler qui laissait à supposer que c'était avec Shawn qu'elle s'était amusée. Alors que ce n'était pas le cas ! Sa phrase était ironique, une manière de montrer qu'elle passait le pire moment de sa vie, mais elle était si maladroit bordel qu'au final, ça donnait de la véritable merde ! Voilà, elle n'était bonne à rien, à rien du tout. Juste à faire le mal ? Elle le vit partir, sur le côté et elle crut bien un moment qu'il partait pour de bon. Et elle eut peur. Mais il alla vomir en réalité. Et même si bon, ce n'était pas non plus l'idéal, elle en fut quelque peu soulagé. Et elle pouvait alors voir qu'il était vraiment mal au point, elle se demandait d'ailleurs, si c'était vraiment à cause d'une gueule de bois.

    Il revint alors et se laissa glisser vers l'arbre, elle ne savait pas très bien quoi faire, si elle devait avancer vers elle ou si elle devait le laisser comme ça, elle était incapable de savoir. Mais elle savait qu'elle devait faire quelque chose, elle n'avait pas voulu dire ce qu'elle avait dit. Elle n'avait pas voulu lui faire de mal. Elle l'aimait comme elle n'avait peut être jamais aimé et au final, voilà que tout partait en sucette...

    Lorsqu'il lui dit qu'elle avait gagné, en baissant les yeux, en tournant la tête vers le sol, elle comprit que non, elle n'avait absolument rien gagné et pour tout dire, à ses yeux, c'était évident, elle avait tout perdu. Absolument tout. Du moins, elle était sur le point de tout perdre, oui voilà, c'était ça le terme exact. Il fallait qu'elle essaie de recoller les morceaux, elle se devait d'essayer d'aider de faire ce qu'elle pouvait quoi... Encore fallait-il qu'elle trouve quoi faire. Elle s'apprêtait à prendre la parole quand il lui dit que ça ne l'amusait plus. Que si elle voulait le rejoindre, elle le pouvait sans problème, que ça serait plus drôle. Alors que tout aurait dû être différent, elle se mit à sourire et s'approcha de lui, doucement. Elle se glissa à côté de lui, et glissa sa main dans la sienne. « Tu es jaloux. On est tous les deux jaloux tu as vu. ».

    Avec un sourire maladroit, elle se mit à chercher les mots pour lui expliquer ce qu'il s'était passé avec McGowan. Surtout que bon, c'était parti d'une farce de la jeune fille, destiné à cet imbécile d'ancien Serpentard quoi.. « Je ne veux pas aller avec un autre, je ne veux aller avec personne d'autre parce que j'ai trouvé le garçon de mes rêves. Ahah, note bien ce que je dis, tu l'entendras peut être plus après, je ne suis pas du genre fleur bleu je te rappelle. Enfin bref, tout ça pour dire que tu es le garçon que j'ai toujours voulu. T'es juste idéal sérieux. Et si j'ai embrassé l'autre abruti, c'était parce qu'il avait un peu trop de confiance en lui à mes yeux. Sérieux, c'est un gars que je déteste totalement quoi. Enfin bref, et si je l'ai embrassé, c'était pour mieux le casser derrière tu comprends ? Ca ne comptait pas, et ça ne comptera jamais pour moi. Les seuls lèvres que je veux, se sont les tiennes, Shawn Montgomery... Du moins... Quand tu vomis pas ». Carressant doucement sa joue, elle l'embrassa sur le front. Corann Stanley qui se la jouait romantique, une preuve que ce garçon lui faisait tourner la tête !

1260
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Jeu 7 Jan - 21:53

Ah il était beau à voir, notre jeune blond ! Assis, ou plutôt écroulé contre un arbre, les coudes reposant sur ses genoux et les mains enfouies dans ses cheveux, avec la tête de quelqu'un qui venait de vomir et de se prendre une gifle virtuelle... Ouais, cette vue devait être franchement charmante. Cela faisait une raison de plus pour Corann pour aller retrouver cet idiot, là !
La réaction de la jeune fille l'étonna encore plus (décidément, il n'avait pas fini de s'étonner, visiblement !). Alors qu'elle était partie pour une grosse crise de colère, voilà qu'elle redevenait toute calme, et après ce que lui-même lui avait balancé à la figure, elle parvenait à répondre avec un sourire sur le visage. Nan mais c'était quoi, ça ? Elle avait pitié de lui ou quoi ? Shawn s'était plutôt attendu à ce qu'elle continue sur sa lancée, continue de l'accabler de tous les maux et puis tourne les talons...
Quoique, c'était sûr que si elle faisait ça, c'était la fin de leur histoire, car Shawn ne l'aurait pas rattrapé. Il était trop anéanti pour ça. Donc au fond, si elle restait, si elle prenait sur elle pour calmer le jeu, c'était peut-être qu'elle tenait à lui, quand même... Au fond, Shawn n'en doutait pas vraiment. C'était aussi parce qu'elle tenait à lui qu'elle s'était énervée juste avant. Mais ces pensées rationnelles, notre garçon les chassait de son esprit. Il avait sans cesse l'image qu'il s'était fabriqué de Corann en train d'en embrasser un autre. Nan mais sérieux, pourquoi elle avait fait ça ? Même si c'était pour s'amuser, elle ne pouvait quand même pas oublier que c'était un peu comme ça que ça avait commencé entre eux ! A cet endroit-même, d'ailleurs ! Tout avait commencé à cet endroit. Elle l'avait embrassé parce qu'il la provoquait, puis il s'était vengé en lui faisant un suçon, puis elle lui avait léché la joue, et c'était parti, quoi...
Donc même si elle lui disait que c'était pour s'amuser, ça ne l'excuserait pas du tout ! Au contraire, ça ferait d'autant plus peur à Shawn, parce qu'au fond, ça devait lui plaire vu qu'elle était restée un an avec lui sur cette base relationnelle !

Shawn la laissa donc s'approcher sans la regarder, en fixant de nouveau le sol (qu'est-ce-qu'il était passionnant ce sol, c'était dingue !), attendant de voir comment elle arriverait à s'en dépatouiller, et prêt à lui crier dessus si ça le satisfaisait pas... Il était partagé entre son envie de lui crier dessus et son envie de ne pas la perdre, c'est pourquoi il préféra se taire de peur que sa langue ne fourche. Jaloux... Tssss, c'est qu'elle avait raison, putain ! Raah, qu'est-ce-que c'était chiant d'en arriver là ! La preuve, cela leur avait fait bien du mal à tous les deux.
L'amour, l'amour, l'amour ! Lui qui s'était promis il y a un an et demi de ne plus être amoureux pour ne pas souffrir, il s'était laissé piéger ! Et d'ailleurs, c'était sur cette idée-là qu'il s'était laissé faire par l'histoire avec Corann, parce qu'à la base, ça ne semblait pas être destiné à ça ! S'il avait continué la ligne du jeu pendant tout ce temps, c'était justement pour fuir le côté trop sérieux d'une relation ! Le côté trop sérieux qui fait souffrir... Mais pendant tout ce temps, il s'était fait un mensonge à lui-même ! Il avait pensé qu'il pouvait se détacher comme il voulait, mais en fait non. Il s'y était bien attachée à cette fille... Et pareil pour elle, visiblement...
Quoiqu'en cet instant, il en doutait. Le nom de Nathanael McGowan revenait pour le lui rappeler. Ou alors, si elle avait fait ça, c'était peut-être sa faute... Peut-être qu'elle pensait que Shawn n'était pas assez attaché, et que ça ne lui ferait pas de mal qu'elle s'amuse avec d'autres mecs. Putain, mais il avait tout faux depuis le début !!

Tandis que Shawn se faisait un million de reproches, Corann lui prit la main. Il hésita à la retirer. Mais ce qu'elle lui dit le paralysa sur place. S'il n'avait pas relevé la tête et vu dans ses yeux à quel point elle était sincère, il aurait cru qu'elle se foutait de sa gueule. C'est vrai, c'était très ironique de lui dire en cet instant précis qu'il était le mec idéal, alors qu'il ne s'était jamais senti aussi pouilleux (à tous les coups, il devait avoir des traces de vomi sur lui, trop romantique, quoi).
Shawn resta complètement muet face à une telle déclaration. C'était la première fois qu'elle lui disait un truc pareil. Il n'était franchement pas habitué, alors en plus ça arrivait après déjà un trop plein d'émotions, donc il perdait complètement ses moyens. Lui qui d'habitude savait toujours quoi répondre tout le temps. Là il ne savait plus. C'était dire le pouvoir qu'elle avait sur lui, cette fille...
Tout comme il devait exercer un sacré pouvoir sur elle pour qu'elle parvienne à lui dire ça, après qu'elle lui ait crié dessus et inversement... Nathanael McGowan était maintenant à mille lieux de lui. Il avait même zappé toute la partie des paroles de Corann qui parlait de ça, comme si son cerveau avait fait un tri. Ces paroles étaient maintenant rangées dans la case "à voir plus tard" (ouais parce qu'il allait pas se contenter de si peu d'infos, quand même).
Il était à présent resté en bug sur le reste. Lui, Shawn Montgomery, avec tous ses défauts à la con, et tout le mal qu'il avait certainement dû faire à Corann avec ses jeux débiles, était malgré tout son mec idéal. Que pouvait-il répondre à ça ?

"Eh ben.... Je sais vraiment pas quoi dire ni penser..." chuchota-t-il.

Sa rancœur s'était momentanément envolée, mais il était toujours aussi perdu. Ce qui était sûr, c'est que dans ce contexte-là, il ne se sentait pas du tout mériter de telles paroles...

"Le mec idéal.... Je... C'est... J'mérite pas ce que tu viens de me dire... J'suis juste trop con, quoi. Pendant tout ce temps, je t'ai fait souffrir avec mes jeux à la con, alors que tu voulais juste un peu d'amour..." dit-il doucement à la fois pour Corann et pour lui-même.

"Amour que j'ai pas voulu te donner ouvertement par peur de souffrir... Pfff. Pauvre type. Egoïste en plus. Si c'est ça le mec idéal..." continua-t-il sur sa lancée, sans attendre spécialement de réponse. Ouais, il n'attendait pas de réponse, et surtout pas de "mais nooon, tu dis n'importe quoi !". De toute façon, il savait que Corann ne lui dirait jamais ça, parce que pour la première fois depuis le début, il analysait ouvertement et justement son comportement, et elle ne pouvait qu'approuver, certainement.

"Et pourtant, si j'suis maintenant dans un état aussi pitoyable, c'est bien parce que je t'aime, putain. Je t'aime, et j'ai jamais été fichu de te le dire... Putain, putain, putaiiiin !!" dit-il en finissant de plus en plus fort, comme si c'était les seuls mots qui pouvaient signifier à quel point il se sentait minable.
Il resta silencieux quelques instants, puis ne supportant pas de rester abattu aussi longtemps (et mine de rien, le fait de vomir plus de fait de libérer un poids sur le coeur lui avaient fait un grand bien), il se ressaisit, se redressa quelque peu en se tournant vers Corann, lui prenant fermement les mains.

"Bon. On va arrêter de se faire du mal pour rien, comme des idiots, ou simplement comme des ados pré-pubères qui osent pas affronter leurs sentiments - ce qu'on doit être, au fond, d'ailleurs. Déjà, si j'suis comme ça, c'est pas parce que j'ai la gueule de bois, c'est parce que j'ai pris la poudre de cheminette pour venir et que ça m'a rendu malade... De toute façon, t'as bien dû te douter que mon prétexte était bidon, parce que généralement c'est pas le lendemain de soirée qu'on vomit, hum. Ensuite, c'est pas vrai, ya pas plus de filles que ça, à Aberdaron, c'était juste pour te faire chier... - et j'pensais pas que ça irait si loin, putain. Et puis même s'il y en a, elles m'intéressent pas."

Voilà, comme ça c'était dit. Ouf ! Shawn avait dit tout ça d'un trait de peur de s'arrêter en plein milieu tellement il n'était pas habitué à dire ce genre de trucs, aussi simplement.

"Ah, et puis désolé de mettre des putain partout, ça doit être une manière de combler un peu le fait que j'sois déstabilisé..." ajouta-t-il en esquissant un tout petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Ven 8 Jan - 0:05

    Corann n'aimait pas parler de ses sentiments, elle détestait montrer ce qu'elle pensait, elle détestait totalement ça parce qu'elle avait alors toujours l'impression d'être faible et stupide. Pourtant, elle était plutôt intelligente hein. Et elle n'était pas une personne tellement cucul ou ce genre de chose. La jeune Gryffondor était une jeune fille dure, qui détestait qu'on voit à travers sa carapace, une carapace pas bien épaisse bien sûr mais malgré tout... Enfin bref, devant Shawn, elle avait toujours su de toute façon, qu'elle ne pourrait pas se cacher derrière une image, elle était elle-même avec lui, la fragile petite chose qui se trouvait derrière. Et bah oui, toute fragile et surtout, toute débile à ses yeux. Elle se trouvait minable devant Shawn. Après sa réplique, maintenant qu'elle était assise à côté d'elle, elle se trouvait stupide, se demandant ce qu'il allait dire. Le connaissant, peut être qu'il allait tout simplement se mettre à se moquer d'elle en faite. Parce que même elle, si ça avait été une toute autre situation, elle se serait foutu de sa gueule ! Alors vous imaginez bien que ça ne l'étonnerez même pas hein. Mais elle restait persuadée que ça n'arriverait pas. Enfin bon, elle n'allait bien sûr pas tarder à savoir.

    Mais lorsqu'il murmura qu'il ne savait pas quoi dire, ni quoi penser, elle fut totalement perdue en faite. Elle avait toujours eu l'habitude de le voir plutôt sur de lui, toujours capable de parler et pourtant, d'un seul coup, il semblait avoir perdu ses mots. Mais elle ne comprenait pas pourquoi il avait perdu ses mots ! Il cherchait quoi au juste ? Quelque chose qu'il détestait ? Enfin bon, ce qu'elle avait dit n'avait franchement pas servi à grand chose, et puis elle n'avait rien dit de bien exceptionnel malgré tout.

    Mais lorsqu'il lui dit qu'il ne méritait pas qu'elle dise qu'il était un gars idéal. Elle en fut bouche bée, c'était comme si, d'un seul coup, elle était perturbée par tout ce qu'il venait de dire. Alors qu'il n'avait pas dit grand chose ! Disons qu'il semblait d'un coup totalement différent, comme déçu par ce qu'il disait, comme manquant de confiance. Franchement, elle était totalement perdue, elle était incapable de dire quoi que se soit. Elle était juste capable de le laisser parler, de l'écouter. Elle avait peur d'ailleurs, peur qu'il lui dise qu'elle méritait mieux. Le genre de réplique bateau pour vous quitter en soi disant douceur. Mais il ne s'apprêtait pas à faire ça hein ? N'est-ce pas ? S'il l'avait fait souffrir avec ses jeux ? Et elle alors ? Il n'avait pas du tout à s'accuser de ce qu'il avait fait, parce qu'elle avait très bien participé elle aussi, alors pour cette raison, il ne fallait pas oublier qu'elle avait elle aussi pris un malin plaisir à jouer à ses yeux. Mais en tout cas, elle ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux lorsqu'il lui dit qu'elle voulait juste un peu d'amour.

    Elle n'avait jamais réellement réfléchi à ça... Quoique non, elle se mentait totalement là. Bien sûr qu'elle avait voulu de l'amour. Mine de rien, oui ce jeu l'avait toujours amusé. Mais aujourd'hui non, peut être que c'était parce que ça faisait un peu trop longtemps qu'elle ne l'avait pas vu, elle n'en savait franchement rien mais c'était comme ça après tout, on ne pouvait pas toujours contrôler nos propres gestes, nos propres actions et nos propres mots. . « Arrête et ne tentes même pas de te sous estimer ou de faire je sais pas quoi, en clair, ce que tu es en train de faire. J'aimais jouer hein, ne vas pas t'imaginer que je n'aimais pas ça ! Disons que je... Que tu m'as manqué, oui voilà. Alors aujourd'hui bah ça ne m'a pas trop amusé. C'est moi qui suis stupide. A se demander ce que tu me trouve hein ».

    Peur de souffrir, ça non plus elle ne s'y était pas du tout attendu. En même temps, elle ne savait rien sur les précédentes relations du garçon. Si ça se trouvait quelqu'un lui avait fait du mal ou allez savoir. En tout cas, elle n'aurait jamais pu imaginer qu'il puisse avoir peur de souffrir. Et non plus qu'il lui dirait comme ça quoi. Ca la surprenait, vraiment, mais alors totalement. Elle était d'ailleurs incapable de dire pourquoi on pourrait avoir peur de ce genre de sentiment. L'amour allait avec la souffrance, Corann avait toujours vu la chose comme ça, pour elle, c'était un peu comme une évidence d'ailleurs. « Parce que tu crois que j'aime souffrir ? Mais bordel, arrête de te dévaloriser, tu n'as pas du tout à le faire tu sais ? On a tous peur de souffrir... Tu n'as rien d'un égoïste. ». Si elle faisait tout pour le défendre ? Pas vraiment, enfin si peut être. Mais elle était incapable de vraiment dire pourquoi. Parce qu'elle l'aimait ? Oui bon, disons que ça, c'était même carrément une évidence quoi.

    Et là, il lui dit une chose qu'elle n'attendait plus. En soi, d'une certaine manière, elle avait longuement pensé qu'il lui dirait un jour, mais avec le temps, elle s'était vite fait à l'idée que non, bah... Il ne lui dirait pas, ce n'était peut être pas son genre, de dire ça. Pourtant, elle ressentait qu'il tenait à elle bien sûr. Mais il ne le lui avait jamais vraiment dit, même si elle l'avait toujours sentit dans ses gestes. « Ne te tourmentes pas Shawn, tu es en train de me le dire. Et même si tu ne le disais pas, inconsciemment peut être, tu me le montrais, je le sentais. Et moi non plus je ne te l'ai jamais dit je te rappelle. Moi aussi, j'ai été incapable de te le dire. Mais je t'aime hein, moi aussi je t'aime ! ».

    Il lui prit alors fermement les mains, chose qui la surprit plutôt mais bien sûr, elle se laissa faire, quoi de plus normal de toute façon hein ? Il voulait qu'ils arrêtent de se faire du mal, et franchement, elle était bien d'accord, c'était la dernière chose qu'elle voulait, le voir souffrir, et puis bizarrement, c'était ce moment, c'était le moment où ils avaient été sur le point de se perdre, qu'ils étaient les plus proches. Aussi incroyable que cela puisse être, c'était justement parce qu'ils avaient failli tout casser qu'ils se rendaient compte des choses qu'ils n'avaient pas dit, qu'ils n'avaient pas fait non plus. S'ils n'osaient pas affronter leurs sentiments ? Oui, c'était probablement même pour cette raison que leur relation était restée si longtemps un vulgaire jeu. Ce jeu insignifiant qui avait failli les séparer aujourd'hui. Alors oui, peut être que c'était le moment pour que ça cesse sinon, ça les détruirait peut être, un jour ou l'autre. Et c'était ça qui l'effrayait le plus. Maintenant, elle savait, elle savait qu'il l'aimait. Bordel, il le lui avait enfin dit. C'était... Comme une libération. Comme une preuve que ça n'avait pas été du vent, ce qu'il y avait eu jusqu'à maintenant. Et ça la touchait, vraiment. Parce que bordel, elle l'aimait, elle l'aimait tellement que ça lui ferait vraiment trop mal de le perdre pour de telles broutilles. Pour un jeu qui voilà oui, avait tellement trop duré.

    Et quand il lui dit la vérité pour son mal, elle ne put s'empêcher de pouffer. Bon, au moins, il était franc et il lui avouait la vérité c'était toujours ça quoi. C'était mieux, elle préférait. En clair, il voulait juste se montrer, à ses yeux, plus fort qu'il n'était ? Moins vulnérable ? Imbécile heureux va, qu'il se montre comme il était, c'était tout ce qui importait à Corann ne de toute façon. Juste pour la faire chier ? Ah oui, sur ce coup par contre, il avait bien réussi son coup le crétin, et même mieux qu'il ne l'avait sans doute espéré d'ailleurs ! Elle avait bien failli disparaître aussi vite qu'elle était venue d'ailleurs. « Elles ne t'intéressent pas ? Bah ouais attends, je suis sûre que y en a aucune qui rivalise avec ma blondeur et ma beauté ! Normal ! ». Elle plaisantait bien sûr, et il s'en doutait probablement. Si elle avait tant de confiance que ça, elle n'aurait pas eu peur, quelques instants plus tôt n'est-ce pas ?

    « Mais dis donc, j'ai réussi à déstabiliser le grand Shawn Montgomery, ça me touche va. Et peut être que si tu me redis que tu m'aimes... J'oserais même t'embrasser ! T'as vu la suicidaire un peu ! ». Elle riait, c'était d'ailleurs tellement plus plaisant de rire plutôt que de se brouiller avec les gens franchement. Enlaçant leurs doigts, elle posa doucement sa tête sur l'épaule du garçon, et plus pour elle même, elle ajouta « J'ai bien cru que j'allais te perdre... »

1473
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Ven 8 Jan - 13:32

Waouh... S'il s'était imaginé qu'ils en arriveraient là... Si quelqu'un, par don de voyance, lui avait dit avant ce qu'il se passerait, il ne l'aurait pas cru, et il se serait certainement foutu de sa gueule. Parce que ce n'était pas du tout le genre de notre petit couple d'autant se remettre en question, de dire autant de choses sincères, ou tout simplement de dire ouvertement ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. Bien sûr, ils le savaient. Il y avait d'autres manières de signifier à quelqu'un qu'on l'aimait. Et si Shawn se lamentait et pestait contre lui-même parce qu'il n'avait jamais été capable de lui dire qu'il l'aimait, il savait tout de même que Corann n'en doutait pas. Enfin, il espérait... Cet épisode lui avait fichu la trouille, quand même.
Donc s'il ne réagissait pas expressément à tout ce que la jeune fille lui disait pour qu'il arrête de se dévaloriser, ce n'était pas qu'il ne l'entendait pas, c'est qu'il s'était entêté à aller jusqu'au bout. Il n'avait pas l'habitude de se traiter de con, et tout ça... Certes, ça lui arrivait de le faire intérieurement, mais jamais ouvertement. Donc pour arriver au bout de sa pensée, il fallait qu'il ne se laisse pas avoir par toutes les paroles réconfortantes de Corann. Bien sûr qu'il savait qu'elle aimait jouer ! Bien sûr qu'il savait que tout le monde avait peur de souffrir ! C'était juste qu'il y en avait qui assumaient pleinement cette éventualité, alors que lui la fuyait totalement... Et puis, bien sûr qu'il savait que Corann sentait qu'il l'aimait...
Mais tout de même, ce n'était pas suffisant. Il avait besoin de se sentir minable une fois... Au moins une fois. Pour mieux repartir, certainement. D'ailleurs, on pouvait sûrement s'imaginer que ça serait la première et la dernière fois qu'il dirait des trucs pareils. Et idem pour Corann, d'ailleurs. Elle aussi était en train de dire que c'était elle la stupide, et tout ça... Aaah, ils devaient être comiques à voir, ces deux-là, en train d'inverser totalement leur jeu ! De passer de l'aspect "c'est moi le meilleur" à l'aspect "c'est moi le plus stupide". C'est qu'ils pourraient presque en venir à se disputer pour savoir qui était le pire dans l'affaire ! Alors qu'avant, c'était totalement l'inverse... Cette pensée fit sourire notre garçon. Cet inversement de la situation l'amusait, soudainement.

"Regarde-nous, un peu... Avant on se battait pour dominer l'autre, et maintenant on se bat pour être le plus minable... T'es pas stupide, cocotte. Ou alors, c'est peut-être qu'en tant que mec minable j'aime les filles stupides. Ouais, ça doit être ça, en fait, c'est pour ça que ça marche bien entre nous ! Un couple minable, stupide, et jaloux par dessus le marché !" dit-il avec un sourire, les couleurs revenant peu à peu sur son visage.

Ouais, c'était carrément dingue l'effet qu'elle avait sur lui. Elle avait le pouvoir de le mettre au bord du désespoir et de le faire revivre quelques minutes après... Putain, s'il s'était imaginé en la rencontrant que ça en arriverait là... Peut-être qu'il ne se serait pas lancé dans l'affaire, après tout. C'était franchement trop déstabilisant de perdre ses moyens, comme ça. Mais c'était quand même bien. Cela donnait du goût à la vie. Et quel goût !
Je t'aime.... C'est dingue comme de simples mots peuvent faire un effet de taré. Surtout s'ils étaient sous-entendus depuis longtemps, mais jamais prononcés, et puis attendus mine de rien... Ouais, attendus, même si c'était inconscient, car Shawn ne s'était jamais plaint que leur relation ne soit pas tombée dans le "je t'aiiime" dégoulinant avec des petits anges et des petites fleurs partout. Et pour lui, dire "je t'aime", c'était forcément tomber dans un romantisme trop planplan, trop envahissant, trop dégoulinant... Trop chiant, quoi.
Mais aujourd'hui, il s'était rendu compte de quelque chose. Que ce n'était pas parce qu'on disait à quelqu'un qu'on l'aimait que ça faisait sombrer la relation dans tout ce qu'on n'aimait pas, à savoir tout ce qu'on a dit ci-dessus. Shawn ne se sentait absolument pas plongé dans un romantisme affreux. La preuve, c'était quand même pas super romantique leur situation là, avec l'aspect vomi notamment... Et puis, le romantisme n'est pas forcément dégoulinant et chiant à mourir ! Quoique, ça, Shawn n'en était pas encore trop convaincu.

De toute façon, il suffisait d'entendre Corann poursuivre pour se rendre compte que ce n'était tout de même pas leur domaine de prédilection... Un petit retour à la réalité (bon, certes, un gros retour à la réalité ! Ce n'était pas possible d'oublier la grosse frayeur et les grosses émotions qu'ils s'étaient mutuellement apporté à cet instant !), ça ne faisait pas de mal. Cela rendait la situation plus saine, c'est sûr.
Shawn esquissa un sourire en entendant sa petite amie flatter sa blondeur et sa beauté. Ca, c'était le signe que leur relation avait survécu à la tempête qui venait de les secouer.

"Ouais, voilà...." dit-il simplement avec un sourire, parce qu'il était encore un peu trop bouleversé pour pouvoir reprendre ses remarques habituelles. En temps normal, il n'aurait certainement pas laissé passer une occasion pareille, mais là... De toute façon, il sentait que Corann n'attendait pas forcément autre chose.

"Suicidaire, ça c'est sûr ! Faudrait vraiment que tu sois folle amoureuse de moi - ou bourrée, j'vois que ça - pour m'embrasser alors que je viens de vomir !"

Et c'était vrai que maintenant que toutes ses émotions trop violentes étaient parties, il pouvait de nouveau sentir son état vomiteux qui n'était pas franchement agréable... Il se sentit soudainement honteux d'avoir Corann si proche de lui alors qu'il était si pouilleux. Mais cela ne semblait pas la gêner puisqu'elle posa sa tête sur son épaule, se rapprochant encore plus de lui, entrelaçant ses doigts dans les siens, lui chuchotant qu'elle avait eu peur de le perdre.
En parlant d'ado pré-pubère, Shawn se sentait véritablement en être un, étant donné l'effet que ça lui fit d'entendre ces simples mots. Oh putain, lui aussi il avait eu peur ! Peur et... autre chose, certainement, en tout cas, maintenant que c'était passé, il n'était pas capable d'analyser les sentiments qui l'avaient traversé. Il sourit timidement (c'était bien la première fois que ça lui arrivait ! Heureusement que Corann ne pouvait pas le voir, d'ailleurs !), toujours embêté par son problème de vomi... C'est sûr qu'il l'aurait bien embrassée, mais quand même, c'était franchement dégueulasse...
Il resta là, donc, silencieux, à lui caresser la main. Il se serait senti parfaitement bien s'il n'y avait pas eu cette meslifjesmlifjesi de sensation d'être tout pouilleux...

"Bon..." dit-il doucement comme s'il avait peur de réveiller ou de brusquer la petite boule qui s'était blottie contre lui, "C'est pas que j'aime pas me sentir pouilleux, mais presque..." dit-il en se dégageant et en se relevant. Une fois debout, il ajouta avec un sourire. "Et puis c'est aussi que j'ai envie de t'embrasser... ça en devient frustrant, là..."

Shawn sortit sa baguette, plein de bonnes intentions. Sauf que... Heuuu... Il ne savait pas vraiment quoi faire comme sort pour arranger ça. Décidément, s'il avait su à quel point ça lui aurait été utile d'un peu plus écouter le professeur Flitwick... Arf, c'est sûr que c'est toujours plus facile d'y penser après !

"Heuuu... Tu connais pas un sort pour arranger ça ?"

Ouais, il n'y avait pas à dire, le jour où Corann et Shawn seraient vraiment romantiques à 100%, du début à la fin d'un rendez-vous, n'était pas prêt d'arriver. Et tant mieux. C'était souvent le décalage entre leurs faits et gestes qui faisait le charme de leur relation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Ven 8 Jan - 14:30

    Lorsqu'il lui demanda de les regarder, elle ne put s'empêcher de pouffer. Non mais sérieux, qu'il avait raison, ils avaient l'air de quoi d'un seul coup hein ? A chercher à voir qui était le plus faible, le plus stupide. Ce qui pourtant était loin d'être dans leurs habitudes quoi, l'un comme l'autre, il aimait montrer qui était le plus fort après tout alors dire ce qu'ils étaient en train de se dire, c'était tout à fait le contraire, c'était comme une antithèse même. Oui voilà, il avait visé juste, ils était un couple stupide, mais à se l'avouer, ils montraient tout simplement qu'ils étaient meilleurs que les autres, oui voilà. Enfin bon, là, elle continuait plutôt à dire vraiment n'importe quoi. Elle essayait de voir s'il y avait un moyen de se sauver de l'instant, mais non, il n'y en avait pas, ça devait juste se passer comme ça, oui voilà. « Oui voilà, un vrai couple stupide mais bon, on ne va pas s'en vouloir pour ça quand même. On est les meilleurs quand même n'est-ce pas, et puis même si on est bête, on est les plus beaux, faut se dire ça ahah ».

    Lorsqu'il confirma son idée comme quoi elle était la mieux, elle ne put empêcher un nouveau sourire d'apparaître sur ses lèvres. Peut être qu'il n'était pas encore en état de dire quelque chose qui ne ressemblait pas à ce qu'il disait d'habitude. Du genre, lui faire comprendre qu'elle disait n'importe quoi ou qu'il y en avait des mieux et tout. Mais d'une certaine manière, il était encore un peu trop tôt peut être pour reprendre le jeu auquel ils étaient habitués de jouer et puis bah... Peut être qu'ils pouvaient s'en passer pour aujourd'hui après tout. Ce n'était pas comme si c'était un truc vital, ils pouvaient très bien s'en passer. Et puis n'oublions quand même pas après tout qu'il était question de sincérité entre eux aujourd'hui, aussi bizarre que cela puisse paraître bien sûr. Mais bon, ça ne durerait pas quoi.

    Folle amoureuse ? Oui elle l'était. Elle n'irait pas jusqu'à le lui dire mais elle était folle oui, de lui. Totalement folle. Mais elle ne pouvait pas s'en empêcher après tout, c'était juste plus fort qu'elle, c'était comme ça oui voilà. Elle n'aurait jamais pu croire qu'en quittant sa maison, en quittant l'Irlande, elle pourrait tomber sur un garçon comme lui. Elle savait bien sûr que l'amour débarquait lorsqu'on ne s'y attendait jamais ( ce que c'était kitsch dit comme ça ! ) mais alors là... Elle avait déjà connu des garçons bien sûr, mais pas tant que ça, et aucun qui avait eu un tel pouvoir sur elle en tout cas. D'une certaine manière, elle ne pouvait tout simplement pas comprendre comment est-ce qu'elle avait pu se sentir aussi proche de lui aussi vite. Le jeu qui les avait lié l'un à l'autre avait eu tellement d'effet, les avait lié si vite qu'elle n'avait pas pu s'en rendre compte tout de suite quoi... Bourrée ? Non elle ne picolait pas tout le temps hein, elle aimait faire la fête mais quand même ! D'ailleurs, elle espérait que la prochaine fois, il viendrait avec elle ! Elle était marrante bourrée, d'après ses proches Irlandais. Alors il fallait qu'il voit ça bien sûr ! Et oui, elle voulait l'embrasser, maintenant, c'était la chose qu'elle voulait le plus. « Ouh là, grillée, tu viens de découvrir que j'avais un peu bu ! Non je rigole, pas une goutte ! A croire que c'est l'autre option alors... Don Juan ».

    Ils restèrent comme ça un petit moment, à ne rien dire, à se contenter d'être l'un à côté de l'autre, c'était même bien suffisant après tout. Ils étaient très bien comme ça. Vraiment bien. Et ses caresses sur sa main lui faisait de drôle de sensation aussi. Elle avait presque oublié qu'il avait vomi, il y avait peu. Elle était bien là, en avait même fermé les yeux. Et elle aurait d'ailleurs pu rester là très longtemps. Parce que rien que de penser qu'à la fin de la journée, elle devrait retourner à Poudlard et lui de là où il venait, ça la démotivait quoi... Mais elle n'allait pas se mettre à penser à a maintenant après tout, la journée n'était pas terminée et pour tout dire, elle ne faisait que commencer donc bon. Enfin elle avait commencé depuis un moment mais ils avaient encore un bon moment devant eux. Mais attention hein, elle disait avoir presque oublié l'odeur, mais c'était juste presque hein ! Parce que non, elle n'avait pas du tout oublié, fallait pas rêver non plus !

    Il se dégagea d'elle, lui disant qu'il se sentait pouilleux et il finit d'ailleurs par se mettre debout, elle ne put s'empêcher de sourire, et bien sûr, elle en fit de même, se mettant bien droite devant lui. Elle se mit ensuite à rire lorsqu'il lui dit que c'était frustrant de ne pas pouvoir l'embrasser. Ah bah attendez, c'était qu'à elle aussi, ses lèvres avaient manqué ! Ca faisait plus de deux mois qu'ils ne s'étaient pas embrassés alors franchement... Et puis après ce qu'il venait de se passer, elle en avait encore plus envie. « J'avoue que monsieur, c'est vraiment très frustrant ! Alors il faut arranger tout ça mon cher, je veux que tu m'embrasses ! Maiiiis... Sans vomi ».

    Elle le vit sortir sa baguette, il était vrai qu'avec un sort, les choses seraient bien mieux vous voyez. Hop, ça serait comme s'il ne s'était absolument rien passé et ça serait bien mieux. Enfin, rien passer au niveau du vomi quoi, parce que sinon, si si, ils ne pouvaient pas obligés ce qu'il s'était passé aujourd'hui. Oui, ils semblaient plus proches aujourd'hui qu'avant. Aussi incroyable que cela puisse être. Cela faisait presque un an qu'ils étaient ensemble. Et c'était considérable quand même quoi. Mais à aucun moment, ils ne s'était dit qu'ils s'aimaient, à aucun moment ils n'avaient dit tout ce qu'ils pensaient, ils n'avaient jamais dit qu'ils ne tenaient vraiment l'un à l'autre. Et bien, aujourd'hui, c'était chose faite. Peut être que ça serait plus simple à l'avenir, plus simple et mieux.

    Un sort pour arranger ça ? Bordel... Elle ne put bien sûr pas s'empêcher de rire, quoi de plus normal hein ! Il était sorti de Poudlard, avait réussi ses ASPICS et il était pourtant incapable d'arranger tout ça. T bien c'était du beau tout ça tiens ! « Et bien, c'est à se demander qui a quitté Poudlard ! ». Se munissant de sa baguette, elle lança le sort idéal. Hop, c'était comme s'il ne s'était rien passé. Plus de trace de vomi, c'était tellement mieux tiens. Et puis maintenant, ils pourraient faire ce qu'ils voulaient faire. Surtout qu'il semblait aller beaucoup mieux quoi. « Tu vas mieux au moins hein ? Je n'aurais pas à utiliser ce sort une nouvelle fois hein, rassure moi ». Elle disait surtout ça parce que bon... Imaginez un peu qu'il lui vomisse dessus !

    « Et bien voilà, tout est arrangé maintenant ». Mais elle ne fit aucun mouvement. A lui de venir vers elle tiens ! Nameho !


1199

KING
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu te souviens ? [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: