AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Tu te souviens ? [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Ven 8 Jan - 22:52

Aah, ça allait mieux, tout d'un coup. Bon, certes, pas encore tout à fait au niveau du vomi et tout ça, mais sentimentalement, ça allait mieux... Enfin, ça faisait peut-être un peu cucul de dire ça... Mais étant donné qu'ils n'avaient jamais été aussi proches de la rupture (ouais, il fallait le dire, ça ne servait à rien de se voiler la face), la "réconciliation" et le retour des petites remarques humoristiques devenaient encore plus appréciables...
Forcément, après s'être roulés dans la boue, s'être écrasés sous les reproches, il fallait bien un peu gonfler son orgueil, ou du moins, le faire avec humour, même si on ne le pensait pas vraiment ! Mais si, il le pensait. Bien sûr qu'ils étaient beaux, tous les deux. Mais c'était le fait qu'ils soient tous les deux qui les rendait beaux. L'amour rend beau, non ? Ouais, l'amour rend bête, aussi, surtout...

"Mais oui, c'est bien connu, l'amour rend beau, et l'amour rend bête ! Il y a qu'à voir dans quel état on se met pour ça... Mais bon, ça fait du bien de se prendre un seau d'eau froide dans la figure, ça remet les idées en place ! C'est vrai, j'commençais à un peu trop m'enflammer, quand même !"

Ah ça, c'était sûr que ça remettait bien les idées en place ! D'ailleurs, malgré tout, Shawn pensait que cette histoire marquerait certainement un tournant dans leur relation... Ils ne s'en rendaient peut-être pas compte en ce moment, mais tout de même... En tout cas, Shawn réfléchirait maintenant un peu plus avant de sortir des mensonges bidons dans le seul but de provoquer Corann. Enfin, tout dépendrait du sujet, aussi... Il n'était pas en train de dire qu'il ne mentirait plus jamais, hein ! Car mine de rien, leur jeu de domination ne pouvait pas s'arrêter comme ça. Ils seraient trop déstabilisés, les pauvres petits ! Vous les imaginez, vous, avoir une relation normale de couple ? Passer une après-midi à se faire des sourires niais, des compliments tout mignons, et à s'embrasser ?
Peuh, non merci ! Si ça pouvait leur arriver de temps en temps (la preuve en cet instant, quoiqu'il n'y avait ni sourires niais ni embrassades excessives), ça n'avait de saveur que parce que ça n'était pas la règle générale !
D'ailleurs, c'était sûr que ça manquait d'embrassades, tout ça... Merde, ça faisait quand même plus de deux mois qu'ils ne s'étaient pas vus ! Certes, il y avait un philosophe mais lequel ? qui avait dit que plus on attendait pour réaliser un désir, plus la réalisation de ce désir procurait de plaisir... Cela risquait certainement d'être le cas, là, mais yen avait quand même marre d'attendre ! Surtout que Corann venait de dire par un moyen détourné (ouais, très détourné, mais Shawn avait quand même perçu le truc !) qu'elle était folle amoureuse de lui....

Dans un empressement presque enfantin mais après tout, n'étaient-ils pas des ados pré-pubères ?, il s'était levé pour se débarrasser de la seule chose qui l'empêchait à présent d'embrasser Corann. Sauf que comme un con, il ne savait pas quel sort il fallait faire... Heureusement que la jeune fille était plus douée que lui en sortilèges ! Tandis qu'il se sentait soudainement beaucoup plus propre (même l'odeur était partie !), Corann s'assurait qu'elle ne courrait aucun risque qu'il lui vomisse dessus ! Bon, ça va, au moins elle était pas folle !

"Bon, je vais peut-être pas dire que tu n'auras plus jamais à utiliser ce sort, mais pour aujourd'hui, j'crois que c'est bon... De toute façon, ça allait beaucoup mieux à partir du moment où j'ai compris que tu voulais quand même encore de moi..." dit-il avec un petit sourire.

Oulalaaaah ! Mais c'était dingue le nombre de phrases gentilles et sincères qu'il avait sorti depuis leur petit orage ! Il s'étonnait lui-même, là ! Bon, fallait tout de même se reprendre un minimum...

"Alors attend... C'était quoi, déjà, ce qu'il fallait que je dise pour que tu m'embrasses ?" continua-t-il en mettant sa main sur son menton, faisant mine de réfléchir...

"Je...." fit-il, l'air de chercher, tout en se rapprochant doucement de sa lionne préférée. "Je... Un pas de plus. "Je... Raah, c'est fou, je m'en rappelle plus ! Aide-moi, au lieu de rester plantée là !" Il se trouvait maintenant à quelques centimètres d'elle, avec de nouveau ce sourire qu'il n'avait pas affiché depuis le moment où il l'avait vue arriver de loin, adossé contre son arbre. Il lui prit les deux doigts de chaque main, en approchant un peu plus son visage du sien. "Je..."

Naaan, c'était pas possible, là ! C'était trop... trop... trop tout gentil, tout mignon, tout romantique, tout cucul ! Il ne pouvait pas faire ça ! Pourtant, il sentait qu'il avait besoin de le dire vraiment, parce que tout à l'heure il l'avait dit en coup de vent, comme ça, dans la conversation, et c'était ce qu'il se reprochait, d'ailleurs. Mais là, c'était trop...

"Naan, tu penses quand même pas que je vais tomber dans un romantisme aussi cucul ?" dit-il tout doucement d'un air de dire "désolé, c'est contre nature", alors que leurs lèvres étaient pourtant toutes proches. Ce n'était pas du tout de la provocation... C'était juste un constat. Il ne pouvait pas, c'était tout. Mais finalement, il n'y avait que les paroles qui signifiaient cela, car la manière dont il les avait dites ne tranchait pas vraiment avec le reste de sa démarche. C'était tout doux, ce n'était pas du tout provoquant. Et il finit tout de même naturellement son geste, en posant ses lèvres sur celles de celle qu'il aimait, même s'il n'arrivait pas à le lui dire de cette manière. Ce fut un doux baiser. Peut-être le premier de la sorte, d'ailleurs. Car avec eux, étant donné qu'ils étaient souvent (voire très souvent) dans le jeu, la provocation, le défi, leurs baisers étaient souvent surpris, vifs, passionnés.
Jamais vraiment doux, lents, amoureux... Et bien il y a un début à tout ! Shawn, restant même un instant en suspend, les lèvres à quelques millimètres, parvint tout de même à souffler :

.... t'aime."

Puis ses lèvres se collèrent de nouveau aux siennes. Il n'avait jamais autant apprécié embrasser qui que ce soit.... C'était une saveur nouvelle, quelque chose de nouveau qui lui procurait des frissons partout. Après un an, il ne pensait pas que cela était possible de ressentir cet effet qui était souvent réservé aux "premières fois".
Le résultat de toute cette histoire, cette dispute, cette crise ? Il était encore plus atteint qu'avant. Ah bravo...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Ven 8 Jan - 23:52

    L'amour rendait beau. Tiens, ça elle l'avait jamais entendu. En même temps, niveau phrase débile et cucul, fallait bien dire qu'elle ne s'y connaissait pas vraiment. Bien sûr que niveau sentiments, elle s'y connaissait un peu, comme tout le monde d'ailleurs, mais bon, de là, à savoir les phrases les plus débiles du monde entier franchement elle en était loin. Mais bon, il était vrai que bien souvent, elle avait eu l'occasion de voir des couples et de les trouver beau. La lumière, l'éclat qui illuminait leurs regards d'amoureux. Leurs gestes tendres et tout. C'était des choses qui plaisait à la jeune Gryffondor mais de là à les imiter, il y avait tout un monde. Elle n'était pas du genre douce, tendre et tout ça. Bon en même temps, elle n'avait jamais essayé et à la voir là, aujourd'hui, il fallait croire qu'elle était malgré tout quand même un peu douée non ? Bon, ça ne se reproduirait pas forcément hein, nuance.

    Par contre pour la deuxième partie, il avait tout à fait raison, oui, l'amour ça rendait bête et même plus que ça, complètement débile et tout et tout. Mais mine de rien, aujourd'hui, ils se prouvaient que l'un comme l'autre, ils tenaient l'un à l'autre. Et c'était quand même une certaine avancée dans leur couple mine de rien. Un pas à ne pas oublier quoi. Et ils étaient bien. Enfin, elle trouvait quoi. Bon, bien sûr, au début, ils avaient vraiment été plus que mal, et même pire que ça encore. Débile et ridicule, et même plus encore. D'ailleurs, oui voilà, il n'y avait qu'à les voir là, tous les deux, s'ils n'avaient pas l'air débile et bien elle se demandait bien de quoi ils avaient l'air ! Qu'on lui explique parce qu'elle serait probablement incapable de se l'expliquer !

    « L'amour rend très, très bête. Je me disais bien que tu ne pouvais pas être comme ça naturellement ! ». Elle plaisantait bien sûr. Mais il fallait un peu rire maintenant que ça allait mieux. C'était même préférable. Il fallait sourire, rire et que tout aille mieux. Parce que mine de rien, même si la séparation n'était plus dans les esprits, elle avait été là, tellement proche que la blonde la ressentait encore. Rien que la douleur de la sentir si proche lui broyait le coeur. Et pourtant c'était fini, ils n'allaient pas se séparer, la peur était loin. Mais la douleur était encore là et quoi qu'il se passe, elle resterait probablement là un moment. Et quand ils se sépareraient, parce qu'elle devrait rentrer à Poudlard et bien... Elle serait toujours là. A croire que ce qu'il venait de se passer avait réveiller le fait que voilà, on n'était jamais sûr de rien et là, c'était la preuve. Mais le pire c'était que... Elle n'avait jamais eu aussi peur. Et ça ne semblait pas vouloir la quitter quoi... Mais ça finirait bien par passer n'est-ce pas ? Bordel...

    A le voir se lever d'un coup, elle n'avait pas pu s'empêcher de sourire. C'était comme un empressement de sa part à se laver pour pouvoir l'embrasser. Bon, il était vrai que deux mois avaient séparés leurs lèvres quand même, c'était long mine de rien. Et maintenant qu'ils étaient réconciliés, il fallait à tout prix que leurs lèvres se rejoignent ! Mais pas avant que ses lèvres iraient mieux à lui ! N'empêche heureusement qu'elle maîtrisait la sortilège, sinon, elle se demandait bien ce qu'ils auraient fait ! Ils auraient eu l'air malin tiens d'aller demander à quelqu'un dans Pré Au Lard de les aider tiens ! La honte ouais ! M'enfin bon, ils n'avaient pas dû aller jusque là ! Ouf !

    Bon, au moins, pour aujourd'hui plus de vomi ! Mine de rien, c'était une sacré bonne nouvelle nouvelle ! Non pas que ce sort était chiant à utiliser hein ! Mais si elle était venue pour une engueulade et pour le voir vomir bah... Elle s'en serait passée ! Mais bon, aujourd'hui, c'était bon, plus de sorts plus rien, il ne restait plus au garçon qu'à poser ses lèvres sur les siennes et ça irait mieux ! Oui parce que tant que les lèvres de CE garçon n'aurait pas touché les siennes, elle décrétait que ça n'irait pas voilà ! En tout cas, la réplique qui suivait la surprit totalement. Et ce qu'elle redoutait à chaque fois se présenta à nouveau. Baissant doucement la tête, elle sentit ses joues se mettre à chauffer. Et voilà qu'elle rougissait une nouvelle fois, ah ben bravo tiens ! Ca elle s'en serait volontiers passer. Bordel... M'enfin bon, en même temps, pourquoi il se mettait à dire des choses comme ça hein ? Comme si avec un garçon comme lui elle pourrait vouloir aller voir ailleurs tiens ! « Bien sûr que je veux encore de toi nunuche. Comment pourrais-je me passer de toi ? Et si tu vomis, c'est qui qui va te débarbouiller hein ? ».

    Ah oui, elle ne l'embrasserait pas s'il ne lui disait pas ce qu'elle voulait entendre ! Bon, là, elle se la jouait un peu capricieuse bien sûr, et elle le savait mais elle ne pouvait pas s'en empêcher, elle voulait l'entendre, de sa bouche une nouvelle fois. Bon, bien sûr s'il venait vers ses lèvres sans rien dire, elle ne pourrait pas résister hein, c'était juste impossible et ça serait un véritable supplice quoi. « Tu crois que tu vas m'avoir comme ça ? Saligaud tu sais très bien ! ». Elle savait qu'il voulait l'embêter, comme si ça ne se voyait pas.

    Ou alors il ne voulait tout simplement pas le redire. Il lui avait bien fallu un an pour le dire après tout. Alors bon, peut être qu'il n'aimait pas le dire. Mine de rien, ça faisait quand même bien fleur bleu. Mais oui, de temps en temps, ça faisait du bien, de savoir que celui qu'on aimait, nous aimait aussi en retour, c'était un véritable plaisir, surtout lorsqu'on était surpris par ces doux mots. En tout cas, s'il croyait qu'elle ne le voyait pas s'approcher, il se mettait le doigt dans l'œil celui-là ! Qu'elle lui vienne en aide ? Ah non hein ! Ca serait bien trop facile ça ! « Ah mais non aucune aide ! Je ne suis pas un joker, je suis le jury donc pas de triche ».

    Mais non, elle l'avait senti, qu'il ne lui dirait pas, ce n'était pas son genre et puis elle ne comptait pas le forcer non plus, c'était pas dans sa nature et bien soit, elle ferait avec hein, elle avait fait avec jusqu'à maintenant. Alors qu'il ne lui disait rien, elle s'était faite la promesse de ne jamais lui dire qu'elle l'aimait sans qu'il ne lui ait dit avant. C'était compliquée et dure mais voilà, elle avait tenu non ? « Non tu ne tomberas pas dans un romantisme cucul, je le sais bien ». Une pointe de déception ? Si légère qu'elle se sentait à peine mais elle aurait aimé l'entendre une dernière fois avant qu'il ne le dise plus. Si ça se trouvait, il l'avait dit une fois et maintenant, il ne le redirait plus.

    Mais les lèvres du garçon étaient trop près pour qu'elle leurs résiste, trop près et tellement trop tentante que c'était impossible quoi. Et quand ses lèvres se posèrent sur les siennes, elle glissa ses bras autour du cou du garçon et se serra contre lui. Tant pis s'il ne lui disait pas, ce baiser était une manière silencieuse de lui dire. Parce que c'était un baiser doux, tendre. Amoureux ? Oui voilà. C'était le premier, le premier comme ça. D'habitude, ils étaient plus... Endiablée, oui voilà. Parce que c'était dans le feu de l'action, dans le jeu quoi. Là non, aucun jeu, juste lui et elle, et leurs stupides sentiments.

    Et il finit par lui dire, il lui avait redit, une nouvelle fois, il lui avait dit qu'il l'aimait. Et bordel, ce que ça faisait du bien ! C'était... Elle était même incapable de décrire ce qu'elle ressentait mais c'était plaisant, et même plus que ça encore. Bon bien sûr, elle lui aurait bien redemandé encore et encore de le lui dire mais elle n'en fit rien, elle savait se contenter de ce qu'elle avait et là, elle avait tellement... Il l'embrassa alors une nouvelle fois, pour un baiser encore meilleur que le précédent. Lorsqu'elle s'écarta, elle lui sourit, d'un sourire franc, éblouissant. « Je crois qu'on est atteint là, c'est foutu on est cuit ».


1428

KING
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Sam 9 Jan - 20:02

L'amour rendait bête... Ah ben ça... Avec eux, on en avait la preuve quotidienne ! Il suffisait de voir ce qu'ils étaient capables de dire, faire, simplement pour les beaux yeux de l'autre... Bon, d'accord, quand on utilisait cet adage, on ne pensait peut-être pas d'abord au style de couple que représentait le leur. On pouvait peut-être penser aux amoureux transis qui campaient des heures devant leur téléphone, se mettaient dans des états pas possibles pour pas grand chose (bon, ok, pour ça, Shawn et Corann n'étaient pas mal non plus...), coupaient toutes relations avec le monde extérieur... Ouais, là, ce n'était plus de la bêtise, c'était carrément de la maladie !
Ouais, voilà, jusqu'à présent, Shawn considérait que l'amour était une maladie... Quelque chose qu'on attrapait comme ça, sans trop savoir pourquoi, qui nous contaminait peu à peu jusqu'à nous paralyser totalement. Super vision de l'amour, hein ? Avec ça, pas étonnant que notre garçon restait d'ordinaire à une bonne distance des filles... Bien sûr, on ne voulait pas dire par là qu'il restait à minimum 2 mètres d'écart d'elles ! Non, c'était plutôt manière de dire qu'il s'en approchait, certes, mais que son cœur restait totalement fermé au moindre semblant de sentiment amoureux...
D'ailleurs, c'était peut-être triste à dire, mais quand ça avait commencé avec Corann, c'était ça. Il était encore dans sa période "ils me dégoûtent tous avec leurs relations amoureuses" et ne comptait surtout pas rejoindre ce clan ! Il voyait William complètement gaga de sa Gryffondor, là... D'ailleurs, il avait un peu de mal avec les Gryffondor filles, à ce moment-là, depuis Klaralye. Et puis, à ce moment-là, aussi, c'était le régime des Carrow. Impossible de s'amuser !
C'était à cause de tout ce contexte-là que Shawn s'était laissé "piéger" par Corann ! Déjà, c'était une nouvelle tête (ce qui commençait à être dur quand on arrivait vers la fin des années Poudlard), et elle était si pétillante et si joyeuse, tout cela contrastait tellement avec son état d'humeur quotidien qu'il avait été obligé de foncer dedans ! Enfin, foncer dedans pour retrouver sa bonne humeur.... A ce moment-là, il n'avait pas du tout l'intention de démarrer une relation amoureuse. Juste de passer du bon temps, d'oublier les soucis.
Vous imaginez la réaction de Corann s'il lui avouait ça, à présent ? Elle serait sûrement vexée. Mais en même temps, il n'y avait pas de quoi ! Elle pouvait se flatter d'avoir réussi à faire fléchir Shawn, à le faire changer complètement d'avis sur la question ! Parce qu'il était évident qu'après, cela changea complètement sa vie de sortir avec Corann et rendit ses jours à Poudlard bien plus heureux...

Eeeh ben ! Comment se faisait-il qu'il repensait à tout ça ? Peut-être parce que quand on est passé à deux doigts de la fin, on ne peut s'empêcher de se remémorer tout le trajet qu'on a parcouru pour en arriver-là. C'est un peu comme le changement d'année, on ne peut pas s'empêcher de faire la liste de toutes les choses qu'on a faites ou pas faites. Les trucs qu'on regrette, et les trucs qu'on regrette pas.

Et s'il y avait bien un truc que Shawn ne regrettait pas, c'était d'avoir rencontré Corann. Ouais, même après une crise comme celle qu'ils venaient de traverser...
Bon, d'accord, c'était certainement plus facile de penser ça maintenant, alors que son cœur s'emballait tandis qu'il s'approchait pour l'embrasser, qu'il la voyait rougir, qu'il tentait de lui dire qu'il l'aimait. Sans y parvenir, finalement. Ou du moins, pas dans la démarche qu'il avait adopté.
Quel doux baiser... Shawn n'aurait jamais imaginé que ça puisse un jour leur arriver. Bon, en fait, jusque-là, il ne s'en était pas plaint, il avait juste considéré que ça n'était pas dans leur caractère, c'est tout. Comme quoi, tout peut arriver...

Foutus ! Ah ça, c'est sûr qu'ils étaient foutus ! A croire que même le plus gros des orages avait quand même eu l'effet inverse que ce qui aurait pu être attendu ! Jamais ils n'avaient été aussi proches...

"Ah ça, c'est sûr qu'on est foutus ! C'est bon, là, bientôt le mariage, le bébé, la routine, et puis papi et mamie avec leurs charentaises devant le feu de cheminée !" répondit-il de son ton amusé habituel.

Il ne pensait pas qu'il était capable de passer d'un aspect si différent de lui à son aspect normal aussi rapidement ! En fait, il était encore tout perturbé de ce qu'il venait de se passer, et c'était juste un moyen de se donner un peu d'assurance... Et puis de donner un ton humoristique à quelque chose qui, au fond, était vrai... Ils étaient sacrément atteints. Et tant mieux, merde !

"Arf, tiens, j'te vois bien, mamie Corann, avec ton petit tricot et des grosses lunettes à la mode Trelawney..." continua-t-il en la serrant fort dans ses bras, comme si ses paroles et ses gestes étaient complètement indépendants les uns des autres.

Et mine de rien, il y avait quand même une chose dont il était sûr... Que si jamais un jour, ils en arrivaient à être papi Shawn et mamie Corann, ils ne seraient sûrement pas le stéréotype du vieux couple qui s'emmerde et sait pas quoi faire de ses journées. Naaan, il les imaginait bien continuer à dire et faire un peu n'importe quoi, à s'imposer des défis qu'ils surmonteraient... Un peu à la manière des vieux dans le clip de la clé des chants de Mick est tout seul, quoi !

"Quoique non, en fait, ça te ressemblerai pas du tout..." rajouta-t-il en lui caressant les cheveux.

Mine de rien, maintenant que le plus gros des émotions était passé, il y avait quand même tout de même un truc qui le titillait. Et il cherchait le moyen de l'amener dans la conversation, sans y arriver... Il n'en voulait pas (ou du moins, c'était ce qu'il pensait à cet instant, peut-être que la jalousie remonterait à un moment ou un autre !) à Corann d'avoir embrassé ce Nathanael McGowan, mais il avait quand même envie de savoir plus en détails ce qu'il s'était passé...
Il y avait un truc qui continuait de lui faire peur. Elle lui avait dit (bon, certes, c'était au pire moment de la crise donc il ne fallait peut-être pas tout baser là-dessus) qu'elle l'avait embrassé parce qu'il avait un peu trop confiance en lui....
Mais s'il se rappelait bien, c'était un peu comme ça que ça avait commencé, entre eux, quoi... Shawn faisait son petit malin, et Corann l'avait embrassé pour lui refermer son clapet. Donc bon, ça le titillait, cette histoire, quand même.

"Heuu... Corann ?" finit-il par se lancer après un petit moment de silence où ils étaient juste restés dans les bras l'un de l'autre.

"Vu qu'on est partis pour se dire un peu plus les choses... Hum... Il s'est passé quoi, exactement, avec ce mec, là ? Enfin, tu vois... Nathanael McGowan, si j'me souviens bien..."

Ouais, autant ne pas rester avec un truc en travers de la gorge, puisqu'ils étaient partis pour une séance "je te dis mes sentiments de toutes les manières possibles", à savoir de la manière violente comme au début, à la manière douce comme ils venaient de faire en s'embrassant, en passant par des petites remarques légères style "mais oui, je suis folle de toi, Don Juan".
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Sam 9 Jan - 23:40

    En Irlande, les choses avaient toujours été plus simple que ce qu'elle connaissait maintenant à Poudlard. Après tout, depuis l'Irlande déjà, elle avait bien muri, chose qu'elle n'avait, semble-t-il, pas voulu faire dans son ancienne école. Elle aurait même pu dire, dans son ancienne vie tant les choses avaient changé depuis. Déjà, bien sûr, ses fréquentations avaient changé et bien sûr, ça avait influencé sa vie et donc, son attitude, son caractère peut être quoique... Il n'était pas si différent que ça en faite. Mais enfin bref, tout ça pour dire que tout avait changé pour elle quand elle avait changé d'école. Pour beaucoup, cela pouvait paraître comme une idiotie dis comme ça hein, mais bon, elle ne disait pas non plus qu'elle ne se plaisait pas dans sa nouvelle école hein, c'était différent mais en une année, elle avait bien sûr eu le temps déjà de s'y faire.

    En Irlande, elle était populaire. Du fait d'y avoir été dès sa première année, elle avait attiré bon nombre de regard déjà, par sa chevelure, chose qui était déjà arrivé à Poudlard aussi d'ailleurs. Notons par exemple qu'elle s'était faite remarquée en boite grâce à ses cheveux, par une très belle rousse, qu'elle aurait espérer voir à Poudlard mais qui avait changé d'école juste à son arrivée, c'était ce que l'on appelait bien entendu, une malchance inattendu. Et puis bah, Shawn aussi avait bien sûr remarqué sa chouette couleur de tignasse. Et puis à grandir dans son école là bas, elle s'était faite beaucoup d'amis, étant une fille du genre bien sociale et elle avait, avec le temps, connu une certaine popularité. Sans rien faire de particulier hein, attention mais bon, ça c'était fait comme ça.

    Au niveau des garçons, on lui avait dit un certain nombre de fois qu'elle les effrayait, même si on ne lui avait jamais expliqué pourquoi. En tout cas, avec ses maigres copains, elle avait bien entendu fini par se faire à l'idée et par ne plus aller vers eux. C'était peut être le fait qu'elle aime faire le premier pas et qu'elle soit d'une franchise déroutante qui les avait effrayé. M'enfin bon, elle n'avait, de toute façon, jamais vraiment trouvé un garçon intéressant.

    Et il avait fallu qu'elle atterrisse à Poudlard pour tomber sur CE garçon. Celui pour qui elle deviendrait tellement idiote et stupide qu'elle se ferait honte à elle même. Aujourd'hui par exemple, elle aimait à se rappeler qu'elle avait failli se mettre à pleurer pour lui. Et là encore, elle se trouvait bien idiote. Et même plus qu'idiote pour tout dire. Jamais elle n'avait pleuré pour quelqu'un, pour ce qu'elle ressentait de ce genre. D'une certaine manière dirons-nous, elle n'aimait pas ça, montrer aux autres ce qu'elle ressentait et surtout d'une manière aussi évidente. Là, si Shawn n'avait pas encore compris qu'il était la personne qui comptait le plus pour elle, et bien elle ne savait pas du tout ce qu'elle était censée faire quoi !

    Lorsqu'il se mit d'un seul coup à parler de mariage, elle se demanda s'il était vraiment sérieux en parlant de ça, ou si c'était du vent. Bon bien sûr qu'ils étaient trop jeunes hein ! Elle n'était pas non plus en train de dire qu'elle voulait se marier et tout hein ! C'était pas du tout dans son programme de l'année ! Donc bon ! Mais ce qu'il y avait c'était que d'en parler, c'était un grand pas quoi. Dans un sens, se mettre à parler d'un mariage, c'était évoquer un futur à deux. Et c'était ça qu'il était en train de faire là ! Elle aurait pu se mettre à rougir si elle avait pensé un seul instant qu'il parlait sérieusement mais bien sûr qu'il déconnait hein, elle n'avait même absolument aucun doute sur le sujet pour tout dire. Mais bon, dans un sens, après tout, elle était aussi en train de penser qu'il en parlait comme d'un éventuel avenir. Se marier avec lui ? C'était une question difficile et lourde après tout mais au moment actuelle, vu ce qu'elle ressentait, il était clair que franchement, voir un avenir avec lui ne l'aurait pas déranger. Quand il parla de bambin, elle se mit à sourire doucement. A les voir tous les deux, il n'était pas bien difficile pour elle d'imaginer une petite bombe comme descendance ! Un enfant qu'il faudrait bien surveiller d'ailleurs vu les ravages qu'il devrait faire, qu'importe alors qu'il prenne du père ou de la mère sur le sujet ! Bon, de là à parler papi et mamie, y avait encore plus de marge par contre ! Elle n'avait que seize ans hein, même pas encore la majorité sorcière alors il était un peu trop tôt, même beaucoup trop tôt, pour parler d'une quelconque vieillesse hein ! Non mais oh ! « Eh oh ! Ne brûlons pas les étapes, commence par me demander en mariage, et on verra pour la suite ! ». Elle rigolait hein, bien sûr, même qu'elle riait en disant ça pour tout dire.

    C'était mieux comme ça oui, retourner aux rituelles vannes et aux plaisanteries, c'était tellement mieux quoi. Et puis c'était un moyen de se sentir mieux, malgré les pensées tourmentées qui demeuraient bien sûr. Mais bon, on ne pouvait pas non plus dire qu'elle était en plein tourment et toute triste hein ! Plus le temps avançait et plus, franchement, elle allait bien.

    Elle ? En train de tricoter ? Elle ne put surtout pas s'empêcher de pouffer. Ah ben elle était bonne tiens ! Il y avait probablement beaucoup plus de chance pour que se soit Shawn qui se mette à tricoter plus qu'elle hein ! Et rien que de l'imaginer en train de tricoter, tranquillement installer dans un fauteuil à bascule elle se mit à rire mais totalement. Ah bah elle était belle tiens, cette image ! Elle comptait bien la garder dans un coin de sa tête celle-là ! Pour les moments où elle se sentirait mal d'ailleurs, oui oui, c'était un très bon moyen d'être de bonne humeur en toute circonstance ! Et pour les lunettes, merci mais elle avait une très bonne vue ! Hors de question de la gâcher en vieillissant ! Bon, c'était un peu n'importe quoi ce qu'elle disait là hein, elle ne pouvait pas choisir de comment elle vieillirait hein ! Du moment qu'elle vieillissait bien. « Ah mais tu vois très cher ! Si je me mets à tricoter, tu t'y mettras aussi parce que franchement, tricoter, très peu pour moi ! Je t'imagine bien avec les cheveux gris et tout. Et bah, on sera canon pour des vieux ! ».

    Il la serrait contre lui et elle aimait ça, oh oui, elle aimait ça quand il se montrait tendre avec elle. C'était pas souvent ou involontaire aussi. Ca lui plaisait et elle ne ferait aucune remarque de peur de le déranger, de peur qu'il n'arrête d'un seul coup. Il passa une main dans ses cheveux en lui disant que ça ne lui ressemblerait pas du tout. Et elle sourit, en déposant un doux baiser sur son front « Vieux ou pas, nous, on sera des Peter Pan, le corps vieillira, mais pas l'esprit ! A 80 balais, on sortira faire la fête ! ».

    Lorsqu'il lui demanda ce qu'il s'était passé avec McGowan, elle plongea son regard dans le sien doucement, un sourire au lèvres. Au final, elle lui avait dit qu'elle avait embrassé l'ancien Serpentard pour ne rien lui cacher, surtout que bon, pour elle, ça n'avait pas mais alors pas du tout compté quoi alors elle s'en moquait pas mal. Mais bien sûr, il voulait en savoir plus, quoi de plus normal hein. Alors bien sûr qu'elle comptait lui en dire plus, de un, ça ne la dérangeait pas du tout et de deux, elle n'avait rien à cacher. « Bah en faite, c'est parti de rien, j'étais sortie pour prendre l'air, tranquille quoi tu vois. Et d'un coup, il s'est pointé. C'était pas comme la première fois que je t'ai vu tu vois, lui il était arrogant et snob jtrouvais. Il s'est mis assis à côté de moi, genre y avait vingt banc tous vide quoi ! Alors j'ai voulu le calmer dans son jeu, j'ai fait comme si je tombais sous son charme mais je l'ai baladé en faite. Et bon, je l'ai embrassé pour qu'il y croit bien mais ça ne comptait pas Shawny, s'il te plait, oublie ce baiser débile... C'était pour le balader... ».

1417

KING
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Jeu 14 Jan - 19:31

Quand Shawn était parti dans son délire de mariage, bébé, mamie et papi devant leur feu de cheminée, c'était vraiment histoire de se foutre de leur gueule. Ben ouais, quoi, ils n'avaient pas vraiment l'habitude de se déclarer leur flamme comme ça, et pour peu, on se croirait dans un film d'amour ! Au début, ça commence comme ça, et puis après, ça finit exactement comme Shawn le disait : mariage, bébé, parents stressés et vieux bien contents d'être en retraite.
Donc vraiment, il fallait rompre avec tout ça ! Ce que fuyait Shawn depuis le début, c'était une relation toute plate mais toute mignonne, sans aucun rebondissement tellement les deux amoureux sont faits l'un pour l'autre... Le mariage, c'était typiquement le genre de trucs qui faisait horreur à Shawn ! Enfin, non, cela ne le gênait pas que les autres se marient, mais lui, heuuu, non merci. C'était comme s'il fixait un destin à sa vie, c'était comme si en signant le papier à la mairie, il signait la mort de sa jeunesse et des coups de folie. "Je m'engage à vivre une vie monotone, faite d'amour et d'eau fraiche, et qui à partir de maintenant est toute tracée. Lu et approuvé."
Aaaaargh, quelle horreur ! Et c'était justement parce qu'il avait horreur de ça et qu'il n'envisageait pas une seule seconde de se marier (ce qui signifiait pas qu'il n'aimait pas Corann, hein, soyons d'accord !) qu'il était parti dans son délire là-dessus. Quoiqu'il avait peut-être senti que le sujet "mariage" était peut-être tabou vu qu'il avait préféré délirer sur Papi Shawn et Mamie Corann. Boh, ou alors c'était tout simplement parce que c'était dix fois plus drôle de s'imaginer vieux que marié !
Ce ne fut que quand Corann lui fit remarquer en rigolant de ne pas brûler les étapes qu'il se rendit compte dans quoi il s'était lancé. Merde, elle comptait vraiment se marier ? Ou alors c'était pour rigoler.... Enfin, on sait bien que dans beaucoup de blagues il y a un fond de vérité... Et puis après tout ce qu'il venait d'apprendre, il ne serait pas surpris que Corann soit le genre de fille à rêver de mariage mais à faire genre qu'elle déteste ça quand on en parle ! Arf, les filles, j'vous jure...
Mais c'était vrai, quoi, elle lui avait quand même dit qu'il était le mec idéal... (eh ouais, il l'avait bien noté, ça !) Donc une fille normalement constituée, si elle trouve le mec idéal, elle veut se marier avec lui pour être sûre que lui l'aime autant qu'elle...

Enfin bon, ce n'était vraiment, mais vraiment pas à l'ordre du jour ! Et d'ailleurs, au risque de décevoir Corann, cela ne le serait pas avant longtemps ! Jusqu'à ce que Shawn change d'avis sur le mariage, en fait...

"Te demander en mariage ? Heuu, c'est une blague, j'espère ! Parce que je pensais pas que t'étais le genre de fille à vouloir t'enfermer dans une telle monotonie..."

Hum, ce n'était pas très fin, tout ça. Si Corann voulait vraiment se marier (nan mais attendez, c'était du délire de parler de ça, elle avait même pas 18 ans et lui il les avait à peine ! Et la jeunesse, dans tout ça, hein ?), elle serait vexée de ce qu'il disait. Si elle voulait pas, ben elle relancerait sûrement le débat là-dessus, ce que Shawn voulait éviter, en fait. Et puis même, ce n'était pas parce qu'elle voulait pas maintenant qu'elle ne voudrait jamais se marier, et dans tous les cas, elle risquerait de se rappeler longtemps de cette phrase qu'il venait de prononcer...

Baah, c'était beaucoup plus plaisant de partir sur le délire des vieux ! Cela paraissait beaucoup plus lointain et plus improbable qu'un mariage, et ensuite cela lui donnait l'occasion de repartir sur un terrain sur lequel il était plus à l'aise : taquiner sa belle blonde !

"Bah en même temps, toi ça va pas te changer tant que ça, tes cheveux sont déjà presque blancs, donc bon..." dit-il avec un grand sourire en lui pinçant légèrement la joue avec ses deux doigts, du style "elle est mignonne".

"Mais bon, n'essaie pas de me renvoyer la balle, à ce qui parait c'est très sexy sur un mec les cheveux gris ! Mais en train de tricoter, moins, quand même..."

Et il ne put s'empêcher de déposer un léger baiser sur les lèvres de Corann. A croire qu'il avait maintenant peur de la vexer ou (pire !) de la blesser, à chaque truc qu'il disait... Il lui faudrait certainement un peu de temps pour retrouver tout son naturel habituel ! Mais ça ne pouvait pas faire de mal, un retour à la réalité, comme ça...
Et puis un peu de douceur dans ce monde de brutes, quoi ! Ils restèrent un moment comme ça, dans les bras l'un de l'autre, ce qui permit tout de même à Shawn de parler de ce qui le tracassait, à savoir Nathanael McGowan. S'il était direct reparti dans le domaine des blagues du style attaque / contre-attaque, il n'aurait jamais pu aborder ce sujet ! Ou du moins, pas d'une manière aussi sincère. Et c'était comme si Corann avait exactement compris ce qui gênait Shawn : l'aspect "j'utilise le baiser pour fermer le claquet de l'autre", ce qui avait été exactement le cas pour lui lors de leur première rencontre.
Elle avait tellement bien compris, ça, qu'elle se sentit obligée de souligner que c'était pas du tout comme avec lui. Au fond, notre garçon voyait que ça l'embêtait, cette affaire. C'est vrai, quand on y pense, c'est quand même un peu bizarre d'embrasser quelqu'un pour le casser dans son jeu ! Au contraire, on aurait tendance à penser qu'on rentre vraiment dans son jeu. Mais bon, notre blond préféra ne faire aucun commentaire, et se contenta de dire :

"Arf, t'as une drôle de manière de balader les gens, toi. Tu sais, les gens normalement constitués ils n'embrassent pas les gens qu'ils n'aiment pas, Hein ! Ah mais oui, suis-je bête, je sais bien depuis longtemps que tu n'es pas normalement constituée..." dit-il en se frappant le front pour illustrer le "suis-je bête".

Oui, l'humour, la légère moquerie, il n'y avait que ça qui faisait passer les messages, finalement. Quoiqu'au fond, Shawn espérait que ça ne soit pas le cas pour son histoire de mariage, quand même...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Jeu 14 Jan - 20:29

    Parler mariage avait le don de la rassurer du fait que bah... Ca voulait dire qu'il voyait un futur pour eux non ? Un moyen de se dire que leur relation pouvait durer quoi. Et en ça, ça la touchait vraiment beaucoup. Parce que de toute façon, quoi qu'il puisse se passait entre eux, c'était ça qu'elle voulait. Elle voulait que chaque fois qu'ils pourraient se prendre la tête, ils pourraient se réconcilier comme aujourd'hui quoi. Mais en même temps, ça lui faisait peur quoi, parce que bon, ils étaient encore jeunes alors songer au mariage n'était pas vraiment l'idée immédiate à laquelle elle pensait quoi. Mais elle voulait se marier oui, enfin, un jour quoi, après la trentaine ça lui irait totalement ! Elle ne trouvait pas que le mariage donnait une certaine monotonie elle, elle trouvait plutôt que c'était une manière comme une autre de... Bah... Sceller leur amour. Mais cela ne pouvait bien sûr pas être l'avis de tout le monde et la preuve. L'idée du mariage ne semblait pas du tout plaire à Shawn. Elle ne voulait pas montrer qu'elle était déçue et fit tout pour garder ce sentiment en elle. Oui elle était déçue parce que bah... Maintenant qu'il se mettait à en parler et bien l'idée l'avait effleurer et ne la dérangeait pas du tout. En même temps, cette petite blonde croyait au mariage, elle croyait au prince charmant. Mais si le prince charmant ne croyait pas en cette union et bien, elle ferait avec bien sûr. Elle ne pourrait pas le forcer ! Et puis si ça se trouver, il disait ça parce qu'il pensait qu'il finirait par se lasser d'elle ou un truc comme ça ? Bouarf, voilà qu'elle se remettait à psychoter, le sentiment amoureux la rendait trop nul ! « Il n'y a pas spécialement de genre pour ça ! Je trouve juste que bah... C'est une étape dans une relation mais qui vient super tard, genre, je me vois pas mariée avant d'avoir bien pu profiter, avant mes trente années quoi, un truc comme ça, histoire d'avoir une bonne marge de vie. Mais on ne peut pas tous avoir le même avis ».

    Et oui, elle avait les cheveux presque blanc alors avec l'âge, ça ne ferait que les blanchir un peu plus mais sinon, ils ne seraient pas bien différents malgré tout quoi. Ce n'était pas cet aspect cheveux blancs qui lui faisait si peur que ça en faite, c'était le côté perte de cheveux parce qu'au final, c'était ça aussi qui arrivait lorsque l'on vieillissait, et elle y tenait à sa tignasse hein ! Alors mine de rien... Sexy les gars avec les cheveux gris ? Ca dépendait de la coupe de cheveux hein ! « Oui ça peut être bien les cheveux gris, mais avec l'âge, on perd ses cheveux hein. T'imaginer chauve... » elle ne put finir sa phrase puisqu'elle s'était déjà mise à rire ! Rien que de l'imaginer chauve ça la faisait rire ! « Je t'achèterais une perruque ! » et elle repartie de plus belle. La vieillesse n'était pas la partie la plus drôle de la vie, c'était même la partie la plus chiante, la plus douloureuse aussi. C'était la fin quoi. Et sur ses paroles, il l'embrassa, oh oui, ce qu'elle aimait qu'il l'embrasse..

    Pas normalement constituée ? Ca voulait dire quoi ? Qu'elle était mal foutu ? Non bien sûr que ça ne voulait pas dire ça, elle savait quand même un peu ce qu'elle valait ! Et puis il parlait de son état mental de toute façon. Et là, ça ne la choquait pas parce que oui, sur ce point, elle n'était pas très normale, elle s'en rendait bien compte, c'était ça qui les avait attiré l'un vers l'autre. Se levant d'un coup, parce que l'atmosphère devait être détendu à nouveau, elle retira sa veste. Elle était en débardeur, plutôt serré et en jean slim. « Monsieur Montgomery, allez y donc, dîtes que physiquement, je ne suis pas normalement constituée ! Insinuez vous donc que je ne suis pas bien lotie ? Ce que vous voyez là ne vous plait pas ? Parce que mentalement, je sais bien que je ne suis pas normale ! Mais physiquement, vas y, si ça ne te plait pas... Dis le très cher ! Mais j'en doute, tu me dévores des yeux ! ». Il y avait un peu de vent mais il ne faisait pas bien froid, heureusement ! Lui attrapant la main, elle le força à se lever aussi et le tira vers elle. Se collant contre son corps, elle murmura doucement à son oreille « Je te plais, ne dis pas le contraire, tu aimes me toucher n'est-ce pas très cher ? ». Elle ne le chauffait pas non, elle prouvait qu'elle lui faisait de l'effet. Elle s'amusait un peu. Et puis elle avait bien le droit de s'amuser avec celui qu'elle aimait quand même ! D'ailleurs, comme elle était en train de jouer, elle estimait être la seule à le pouvoir ! Nameho ! Déposant un baiser rapide sur ses lèvres, elle recula. « Allez vas y, admire donc ce corps de rêve ». Et elle se mit à rire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Mer 20 Jan - 0:16

Mais quelle idée il avait eu là ?! Pourquoi s'était-il mis à parler de mariage, aussi ? Même si c'était pour rigoler, à la base, il n'empêche que c'était tout de même un sujet critique et assez sérieux. D'ailleurs, dans le mile, Corann n'avait pas l'air d'avoir la même vision que lui du mariage. Il voyait dans son air faussement détaché qu'au fond, cela ne lui aurait pas déplu... Mais en même temps, c'était tellement en désaccord avec ce qu'elle disait ! Elle faisait bien remarquer qu'elle ne se marierait pas tant qu'elle n'aurait pas profité... Donc quelque part, elle avouait que se marier signifiait arrêter de profiter de la vie. C'était un peu ce que lui disait, en fait ! Il ne voulait pas se marier pour ne pas tomber dans une monotonie et arrêter de profiter de la vie. Se marier, cela signifiait faire comme tout le monde, faire une sorte de "rite" qui n'avait pas forcément lieu d'être...
Shawn était tenté de répondre pour continuer le débat là-dessus, mais en même temps il hésitait parce que c'était quand même un peu enfoncer le couteau dans la plaie... Il fallait qu'il essaie de se rattraper un minimum, tout de même.

"Baah tu vois, tu le dis toi-même qu'il faut profiter de la vie avant le mariage ! Donc ça veut bien dire quelque part que ça donne une monotonie qui t'empêche de profiter de la vie..." s'exclama-t-il, ne pouvant tout de même pas s'empêcher de garder ses réflexions pour lui.

Mais il n'oublia tout de même pas le fait qu'il était censé se rattraper par la même occasion...

"Mais tu sais, il n'y a pas forcément besoin de faire comme tout le monde pour s'aimer..." ajouta-t-il avec un petit sourire en lui déposant un baiser dans le cou.

Mais dis dooooonc ! Shawn, que se passe-t-il aujourd'hui ?!? D'où vient cet élan d'amour et de belles paroles ? Corann ne devait pas arrêter de tomber des nues avec tout ce qu'il avait fait ou dit depuis quelques instants ! Ce n'était quand même vraiment pas dans son habitude...

Quoiqu'elle n'avait pas vraiment le temps de trop s'étonner puisqu'en général, Shawn s'arrangeait pour enchaîner directement avec quelque chose de plus léger et de moins sérieux, ce dans quoi il était le plus à l'aise, au final... Et Corann parvenait parfaitement à répondre du tac-o-tac ! D'ailleurs, sur le thème de papi et mamie, Shawn ne s'imaginait pas qu'elle arriverait à retourner la chose contre lui, et pourtant....
Aaaargh ! Être chauuuve, mon dieu quelle horreur ! Shawn n'avait vraiment jamais envisagé cette possibilité, et rien que de l'imaginer, c'était horrible ! Comment Corann pouvait rire sur une chose pareille ? Peut-être qu'elle ne s'imaginait pas un instant que cela puisse arriver...

"Aaaargh ! Arrête c'est horriiiible !! Comment peux-tu imaginer une chose pareille ? Tu te rends pas compte, mes cheveux, c'est toute ma vie !!"’ s'exclama-t-il de manière très théâtrale pour rendre comique quelque chose qui le terrorisait en réalité.

Puis vint le moment de reparler de Nathanael, d'écouter avec un mélange de surprise et de soulagement ses explications... De tenter de détendre l'atmosphère en taquinant Corann. Bien sûr que oui, elle était normalement constituée physiquement ! Lui, il faisait allusion à la personnalité, à son comportement... C'était juste histoire de dire que ce n'était pas vraiment un comportement normal que d'embrasser le garçon qui nous fait chier ! Mais bon, de toute façon, Corann n'avait jamais prétendu être normale, et tant mieux ! Shawn la préférait entièrement comme elle était !

Et quand celle-ci se détacha de lui et enleva sa veste pour lui montrer qu'elle était parfaitement bien constituée physiquement, notre garçon sourit. Mais oui, elle était parfaite ! Physiquement, elle était vraiment parfaite ! Mais il ne fallait pas penser que c'était juste pour ça qu'il l'aimait, hein ! Attend, ce n'était pas suffisant d'être parfaite physiquement !

"Ohoho, du calme, la bimbo ! Il ne suffit pas d'être parfaite physiquement, ma cocotte !" répliqua-t-il en continuant tout de même de la dévorer des yeux - comme elle l'avait si bien remarqué -.
Puis celle-ci le força à se lever et le colla contre elle. Alors là, il ne fallait pas trop le provoquer non plus... Bien sûr qu'il allait rentrer dans le jeu, surtout que c'était un jeu très plaisant...

"Allumeuse, va..." lui dit-il avec un sourire en posant ses mains sur ses hanches et en caressant doucement son dos et ventre, sous son tee-shirt. "Faut pas me donner d'idées, voyons..." ajouta-t-il en se collant encore plus à elle, la caressant un peu plus fougueusement.

Puis il la prit et la fit tomber (tout en prenant soin d'encaisser le choc de la chute en tombant avec elle), et roula le long de la pente, jusqu'à arriver à la barrière qui séparait le chemin de la Cabane Hurlante. Exactement comme la première fois où ils s'étaient rencontrés.

"ça te rappelle pas quelque chose ?" lui dit-il avec un petit sourire.

"La différence, c'est que là, je n'ai pas envie de te faire chier en te faisant un suçon..." ajouta-t-il avec un petit sourire entendu.

Ce serait à elle de l'interpréter comme elle le voulait, après...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Mer 20 Jan - 16:22

Soupirant légèrement, la jeune blonde comprit que continuer sur ce sujet ne servirait vraiment à rien. Il ne voulait rien entendre après tout non ? Donc elle n'avait pas besoin de se prendre la tête et surtout, elle n'en avait pas du tout la moindre envie ! Et puis de toute façon, s'il ne voulait pas qu'elle pète un câble, et bien il serait bien obligé de changer de sujet tiens ! Non mais sérieux, il ne voulait pas se marier ? Et bien soit, il n'avait pas besoin d'appuyer tant que ça son opinion, surtout si elle n'avait pas du tout le même point de vue quoi ! Mais bon, après tout, chacun avait sa propre vision des choses hein mais bordel, elle avait un petit poing dans le coeur malgré tout, elle ne pouvait pas s'en empêcher... Enfin bref ! Mariage, okay, elle tirait un trait, elle survivrait. « Et puis après tout, sans mariage, pas de devoir l'un envers l'autre hein ? Tu pourras aller voir ailleurs dès que tu le souhaiteras " . Elle disait n'importe quoi oui, mais bon, elle ne pouvait pas s'en empêcher. D'une certaine manière, le mariage c'était une forme de promesse de fidélité. Oui bine sûr qu'elle savait que dit comme ça, cela pouvait paraître débile pour les autres mais... Mine de rien, c'était pour ça qu'elle pensait au mariage parfois. Tout simplement parce que ouais, au moins, avec le mariage, on pouvait être sûr que notre conjoint serait toujours... Oui, fidèle. M'enfin bref ! Elle n'allait pas se prendre la tête pour si peu, ça ne servait à rien de toute façon et au final bah...

Lorsqu'il lui déposa un baiser dans le cou, elle dut bien avouer que ça eut un certain don pour la calmer, c'était certain. Elle devait bien avouer qu'elle était incapable de lui résister et elle en serait toujours autant incapable. C'était impossible de lui résister à ce gars ! Comment il faisait, elle n'en avait pas la moindre idée mais une chose était sûre, elle ne pourrait jamais faire abstraction de ça. Bon la réflexion qu'il avait fait juste avant ne lui avait pas vraiment plus, elle devait bien le dire mais elle ne pouvait pas vraiment revenir en arrière maintenant et puis bon, elle préférait se contenter de ne penser « T'as de la chance d'être tout mignon et très tendre toi ». Tournant la tête, elle posa ses lèvres sur les siennes.

Elle ne put s'empêcher de pouffer de rire lorsqu'il lui fit une espèce de comédie lorsqu'il réalisa qu'il aurait pu être chauve en vieillissant ! Parce que mine de rien, bah oui, c'était plutôt fréquent chez les gars ! Et rien que de s'imaginer elle-même chauve, elle était capable d'en attraper de vraie cheveux gris hein ! Surtout que voilà, ses cheveux à elle, c'était aussi toute sa vie hein ! Elle devait bien avouer qu'elle ne pouvait pas s'en empêcher de ça. Non mais c'était vrai quoi, à ses yeux, les choses n'étaient pas tellement importantes dans la vie, elle se contentait de peu et elle l'avait toujours su. Elle n'était pas ce que l'on pouvait appeler une fille superficielle hein ! Attention à ne pas aller jusque là tout de même. Elle avait des valeurs morales et tout ça, mais elle n'avait pas une vie bien compliquée et elle fuyait en général le compliqué. Elle était comme ça quoi, et c'était tellement mieux, au moins, on était bien, tout le temps. « Chauve... Ah bah c'est fini, je ne te quitte plus tant que tous tes cheveux ne sont pas tombés ! Je veux voir ça ! ». Passant une main dans les cheveux du garçon, elle l'y laissa pour se mettre à jouer doucement avec une mèche folle. « Pis non, parce que je les aime tes cheveux moi ! ».

Bimbo ? S'étant un compliment ça ou...? Bon, autant ne pas s'attarder sur ce sale mot, c'était certainement préférable quoi ! Parce que bon, ce n'était pas comme si elle était obligée de faire un commentaire à chaque moi qu'il pouvait bien prononcer hein ! Il ne suffisait pas d'être parfaite physiquement... Oui ça elle le savait bien hein ! Elle n'était pas superficielle ! Elle l'avait déjà dit non ? Elle savait bien qu'il fallait quelque chose derrière, qu'il fallait de la conversation de l'humour... D'ailleurs, si elle ne trouvait pas ça chez quelqu'un, ça ne l'intéressait pas ! Mais en tout cas, ce regard là, qu'il était en train de poser sur elle, elle ne pouvait pas du tout le nier hein ! Et lorsqu'il lui dit qu'elle était une allumeuse, elle ne put s'empêcher de sourire « Oui, j'ai allumé une drôle de lumière dans ton regard alors j'en conclu que je suis une allumeuse ! ». Lui tirant doucement la langue, elle se mit ensuite à sourire. Et lorsqu'il posa ses mains sur ses hanches et sous son haut, elle se mit bêtement à rougir ! « Et bien et bien, je vous trouve très entreprenant ! Je peux jouer ? ». A son tour, elle glissa ses mains sous le haut du garçon, se serrant encore plus contre le garçon, l'embrassant de manière folle et sauvage.

Et c'est alors qu'il les fit tous les deux tomber et rouler sur le sol. Comme le premier jour où il s'était rencontré ! C'était marrant et tout le long, elle ne put s'empêcher de rire. Mais son rire se stoppa lorsqu'il lui demanda si ça ne lui rappelait rien. Il était sur elle là, et doucement, elle caressa sa joue, souriante « Notre rencontre, c'était... Bien marrant. ». C'était même plus que ça, ça avait juste été trop bien quoi ! Sérieux, un super moment et maintenant, regardez les ? Jamais ils n'auraient pu imaginer qu'ils seraient encore ensemble franchement ! Pas envie de lui faire le moindre suçon ? Pas envie de s'amuser comme ça ? Bordel... Il la rendait folle ! L'emprisonnant entre ses hanches, elle lui fit un léger sourire coquin « Et bien que veux-tu me faire alors ? Tu veux qu'on fasse des folies avoues ! ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Sam 23 Jan - 12:21

Le mariage, c'était vraiment un sujet de conversation pourri... Pour peu, ils finiraient vraiment par s'engueuler ou se disputer ! Après ce qu'ils venaient de traverser, ce serait vraiment bête... Vous imaginez s'ils se séparaient à cause d'un sujet de conversation comme ça ? Ce serait vraiment le comble ! Après avoir traversé une pire crise comme celle de tout à l'heure, et après s'être aussi bien réconciliés et rapprochés... Franchement, il n'y avait pas vraiment de risques qu'ils se séparent à cause de ça, leur aventure était encore trop proche, et tous les deux étaient très conscients qu'ils avaient failli se perdre l'un l'autre. Mais Shawn en était encore légèrement traumatisé, et donc chaque petit accrochage lui faisait craindre quelque chose de pire. Car au fond, c'était ce qui s'était passé tout à l'heure... A la base, c'était juste un petit accrochage, et c'était tellement parti en cacahuète ! Donc maintenant, il fallait se méfier de tout petit accrochage... Surtout que là, ça commençait à partir exactement de la même manière que leur accrochage du début. Elle remettait en cause sa fidélité et l'invitait même à aller voir ailleurs. C'est pas vrai, elle le faisait exprès ou quoi ? Elle avait toujours pas compris qu'il avait eu la frayeur de sa vie tout à l'heure quand elle lui avait dit qu'elle avait embrassé un autre mec ?
En guise de réponse, et pour pas attiser le débat, il fit une petite moue désespérée qui signifiait clairement "tu le fais exprès ou quoi ?"

Le sujet fut bien vite écarté par un petit baiser dans le cou. A croire que ça réglait toutes sortes de problèmes... C'était quand même dommage, quand on y pensait. Shawn espérait qu'ils n'allaient pas arrêter de parler à cause de leur peur respective, et qu'ils n'allaient pas remplacer leurs répliques par des baisers. Quoique ça ne le dérangeait pas de l'embrasser (au contraire !), mais si cela devenait trop fréquent, il y aurait moins de plaisir, tout de même... Quoiqu'en fait, il n'en était pas vraiment convaincu... Mais c'était juste histoire de dire qu'il espérait que leur relation n'allait pas être trop altérée par cette histoire.

Heureusement, il y avait quelques petits éléments qui lui donnaient à penser que leur relation avait à peu près survécu à l'orage. Notamment leur délire sur le fait qu'il puisse être chauve... Quoiqu'en l'occurrence, c'était surtout Corann que ça faisait délirer, parce que Shawn PAS DU TOUT ! On peut rire de tout, mais pas de choses tragiques comme ça ! Ah ben ouais, ça serait carrément tragique, là ! Et d'ailleurs, il pensait que Corann le comprenait, parce qu'elle aussi tenait beaucoup à ses cheveux... La preuve, après en avoir rajouté une petite couche sur la perte de ses cheveux, elle ne put s'empêcher de dire qu'elle regretterait quand même bien ses cheveux si cela arrivait...

"Aaah, tu vois ! Tu serai aussi traumatisée que moi si j'perdais mes cheveux !" s'exclama-t-il, triomphant.

Mais la conversation enchaîna sur un tout autre versant, un versant dont ils n'avaient pas vraiment l'habitude, il fallait l'avouer... Cela ne leur était jamais arrivés de se chauffer comme ça ! Et même s'ils le faisaient toujours dans une optique de jeu, c'était un jeu qui avait tout de même des effets de réalité puisqu'ils se trouvaient collés l'un à l'autre, avec leurs mains respectives sous leurs tee-shirts. Heureusement qu'il y avait tout de même leurs paroles pour leur rappeler qu'ils s'amusaient, hein, sinon ils s'en seraient trouvés gênés. Cela s'était aperçu très vite fait quand elle s'était mise à rougir sous ses gestes entreprenant. Mais elle se ressaisit bien vite en lui donnant sa propre définition du terme "allumeuse" et en demandant si elle pouvait jouer elle aussi. Au moins, c'était clair. Il fallait que ça soit un jeu... De toute manière, toutes les choses entreprenantes qu'ils pouvaient faire devaient se faire par l'intermédiaire d'un jeu. L'exception avait été la réconciliation de tout à l'heure.

Shawn s'était bien laissé emporter par le jeu puisqu'ils les avait fait rouler jusqu'en bas de la pente, serrés l'un contre l'autre. Bon, d'accord, ce n'était peut-être pas que le jeu qui lui faisait faire ça. Cela lui faisait quand même tout bizarre de se trouver si collé et si proche de celle qu'il aimait. Aussi curieux que ça puisse paraître, cela ne leur était jamais arrivé. Il n'y avait jamais eu de tels sous-entendus dans leur relation... Notre garçon, qui pensait pouvoir garder la maîtrise du jeu - et c'était pourquoi il avait lancé des paroles assez entreprenantes -, s'en trouvait tout déstabilisé. Corann, au-dessus de lui, l'emprisonnait de ses hanches. Et quand elle lui demanda ce qu'il voulait faire alors, s'il n'avait pas envie de la faire chier, cela suffit à déstabiliser totalement notre garçon. Merde, qu'allait-il répondre à ça ? Il n'était pas possible de faire plus de sous-entendus, là... Et pour le coup, il avouait que ça lui donnait sacrément d'idées et d'envies. Mais il ne pouvait pas le dire comme tel, parce que sinon il aurait signifié que c'était ce qu'il avait en tête depuis le début, or, ce n'était pas tout à fait le cas...

"Heuuuuu..." fut la seule chose qu'il parvint à répondre.

Puis, se reprenant, il la serra un peu plus contre lui (si c'était possible), et s'exclama "Mais j'en sais rien, moi ! Tu poses trop de questions !" avant de l'embrasser de nouveau et la faire de nouveau rouler sur le côté, afin d'inverser la position, et de se trouver sur elle, en position de force. Il se détacha d'elle, la regarda avec un sourire, et lui dit en jetant des petits coups d'oeil aux alentours.

"Je ne te savais pas si exhibitionniste..."

C'est vrai, quoi. Au fond, ils étaient dans un lieu public. Et pas n'importe quel lieu public, en plus ! La Cabane Hurlante, s'il vous plaît ! Ils en étaient à quelques pas, là...

"... et si morbide, aussi, d'ailleurs. Quelle drôle d'idée de faire des choses à deux pas de la Cabane Hurlante !"

Là, il fallait avouer que Shawn se donnait du temps... Il ne savait pas vraiment comment se dépatouiller d'une telle situation, donc il provoquait un peu Corann en espérant que ça lui donnerait des idées pour la suite. Parce qu'il fallait avouer qu'il était partagé entre l'envie qu'avait suscitée une telle situation, et sa raison qui lui rappelait l'endroit où ils étaient...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   Dim 24 Jan - 10:22

Aujourd'hui, c'était comme si le moindre mot de travers, la moindre dispute pouvait se calmer d'un baiser, d'un geste tendre ou de quelque chose comme ça. Aujourd'hui était un jour particulier puisque l'on pouvait dire que la peur de perdre l'autre avait d'un seul coup était au bout de leurs doigts. Comment imaginer qu'en venant aujourd'hui, ils allaient risquer de se perdre hein ? C'était le genre de chose que l'on ne pouvait imaginer que lorsque ça venait à nous tomber dessus. D'ailleurs, Corann venait de découvrir qu'elle aimait vraiment Shawn. Bon, ça, c'était une chose qu'elle savait déjà depuis un bon moment bien sûr ! Mais malgré tout, elle devait bien dire qu'elle se rendait compte qu'elle tenait à lui encore plus qu'elle ne l'avait pensé ! Mais bon, dans un sens, c'était bien ça l'amour non ? C'était un sentiment que l'on ne pouvait pas toujours comprendre ni calculer, on ne pouvait jamais savoir ce que l'on pouvait vraiment ressentir quelqu'un avant de risquer de le perdre. Et là, elle avait bel et bien cru qu'elle allait le perdre oui. Une peur douloureuse, effrayante aussi. Et très franchement, Corann ne souhait à personne de devoir passer par là, vu la douleur que cela pouvait bien occasionner. En tout cas, le sujet du mariage était clos, Corann ne souhaita pas le ranimer, et Shawn n'avait fait aucun commentaire, signe que continuer là dessus serait totalement ridicule puisque personne ne voulait en parler. Et puis quitte à ne pas se marier, et bien soit. De toute façon, pour le moment, elle ne voulait que Shawn, ne désirait que Shawn... Alors même s'il refusait de passer par le mariage et bien elle le suivrait. Et puis bon, il changerait peut être d'avis. Dans tous les cas, ils étaient bien trop jeunes pour le moment pour penser mariage ! Ca je peux vous l'assurer ! Même la blonde était d'accord sur ce point.

Lorsqu'il lui dit qu'elle serait tout aussi traumatisée que lui s'il venait à devenir chauve, elle ne put s'empêcher de se mettre à rire. Passant ses doigts dans la tignasse de son chéri, elle fit une grimace et dit « Oui pis t'as pas une tête à perruque de toute façon ! Bah au pire, je te prêterais un peu des miens ! ». Prenant une mèche de ses cheveux, elle les posa sur la tête du garçon. Ah oui à coup sûr si quelqu'un venait à passer, il ne les prendrait pas du tout pour des barges là ! Maintenant que sur la tête de Shawn, on pouvait trouver les cheveux de Corann ! Récupérant ses cheveux, elle fit une petite moue, puis toute souriante « hum, non, ça ne te va pas au teint ! Tant pis pour toi »

En soit, le jeu était en train de sortir de leurs contrôle. Sans que les deux jeunes ne sachent vraiment comment, c'était comme s'ils avaient perdu les rennes du jeu, comme s'ils étaient d'un seul coup devenu bien incapable de contrôler quoi que se soit! Ils avaient l'air malin là, allongé l'un sur l'autre, tout déstabilisés par ce jeu qui sortait de leurs contrôles. Ils n'étaient pas perdus bien sûr hein, ils étaient, en gros, tout déboussolés quoi ! Incapable de faire le moindre mouvement de peur d'entraîner une action non voulu. « Je pose trop de questions ? Ah non mais eh ! Tu rigoles ! J'en ai posé... Une ! Très cher Shawny, qu'avez-vous dans la tête à cet instant présent ? » Il l'embrassa alors et la fit une nouvelle fois rouler pour se trouver, à son tour, au-dessus d'elle.

Exhibitionniste ? Mais qui était donc le garçon qui les rendait tant exhibitionnistes hein ! Elle était bonne celle là ! Bon, il était vrai que si quelqu'un venait à passer et les trouvait là, comme ça, il finirait par se poser un paquet de questions ! Et même s'il les posait aux deux là, pas sûr qu'il obtienne une réponse parce qu'ils étaient quelque peu dépassés par les événements ! « Exhibitionniste toi même va ! C'est toi qui nous a fait tomber ! Et puis tu veux quoi ? Qu'on prenne une chambre ? ». Se mettant à rire, elle montrait, bien sûr, qu'elle n'était pas sérieuse hein ! Bon, okay, ça faisait un an qu'ils étaient ensemble et ils n'étaient pas encore passé à l'acte et alors ? Se sentant rougir à ses propos, c'est seulement avec un peu de temps de réflexion qu'elle réalisa ce qu'elle venait de dire !

Lançant un regard vers la Cabane Hurlante, elle se mit à sourire et lança un regard de défi au garçon « Oh bah on pourrait faire plus morbide et allez faire des choses DANS la cabane hurlante si tu le souhaites tant que ça ». Se redressant légèrement, elle posa ses lèvres sur celles du garçon, glissant ses bras autour du cou du garçon, pour provoquer un baiser bien plus sensuelle que tous les autres auparavant et juste histoire de le provoquer un peu. Adieu les folies de la première rencontre là ! On était carrément passé au niveau supérieur d'un seul coup !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu te souviens ? [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu te souviens ? [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: