AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un carosse dans la nuit [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 1486
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Un carosse dans la nuit [PV]   Lun 4 Jan - 11:20

Une fois que le Poudlard Express fut bien arrivé à destination, Roman Jones, lui, continuait à pioncer sur la banquette de son compartiment. Le vague "On est arrivés, Roman !" d'Anabelle n'avait pas eut grand effet sur le petit Poufsouffle, hormis celui de lui faire baisser sa capuche sur son visage pour ne pas être géné par les lumières extérieures.

Non, Roman n'était pas affolé, pour la simple et bonne raison qu'il avait une chance de cocu cornes, vous ici ?! et qu'il finirait nécessairement par arriver à l'heure à la cérémonie de répartition. Quoiqu'il se passe entre. Non, il ne la raterait pas et ce, même si c'était sa pire phobie la cérémonie de répartition, pour la simple et bonne raison que pour lui, elle était la chose la plus importante du début d'année. Si d'autres élèves se contentaient d'applaudir en disant "bienvenue" aux nouveaux 1ères années, Roman lui, allait parler un à un à tous les élèves, pour d'un) les féliciter d'avoir intégré Poufsouffle, de deux ) leur souhaiter la bienvenue, de trois) leur donner un badge "Ernie is magic" qu'ils devraient conserver toute l'année, et de quatre) bien leur faire comprendre que Poufsouffle était une grande famille et qu'ils ne devaient pas être timides quand il s'agissait de demander un service. C'était ça, le privilège d'être un Poufsouffle, en quelque sorte !

Après avoir écarquillé un oeil une micro-seconde, Roman compris – en voyant le quai désert – qu'il était temps de s'affoler. D'un bond, le petit Poufsouffle sauta de la banquette, enleva la capuche de sa cape qui le génait, attrapa la valise qu'il avait au dessus de lui, et courut dans le couloir pour sortir du train, en toute hate. Oui parce qu'il avait beau avoir bien dormi, il n'était pas non plus spécialement ravi à l'idée de retourner à Londres.

Une fois sorti, Roman remarqua qu'il ne restait qu'une seule calèche, et que les premières années étaient encore sur le lac noir, tout de même plus proche de l'arrivée que du départ. La calèche en question se déplaçant, Roman lui courut après en criant :

« Attendez ! A-TTEN-DEZ ! Je suis encore là, moi ! »

Tapant un sprint des plus réussis, Roman arriva à hauteur de la dite calèche qui s'arrêta devant lui. Ouf ! Parfait ! Il n'aurait pas à courir seul jusqu'au château. Laissant sa valise dans le coffre prévu à cet effet, Roman sauta d'un bond dans le carrosse, et remarqua qu'il n'y avait qu'une seule personne. Une fille, brune, qu'il connaissait de vue (en même temps Roman connait presque tout le monde) et vu sa cravate bleue, elle était à Serdaigle à moins que ce ne soit une Serpentard infiltrée.

« Fiou, salut ! J'ai bien faillit la rater, cette calèche ! Ça va bien ? »

Non il ne connaissait pas son nom, mais dans sa philosophie 'tout le monde pas à Serpentard est gentil' (sauf Anh, qui est super gentil) il l'aimait bien et c'était suffisant. Roman regarda la jeune fille, et bien qu'il sorte encore avec Ophélia, il ne pouvait s'empêcher de la trouver jolie. Après tout, Poudlard avait une floppée de filles jolies, il ne fallait pas se leurer Betthany n'était pas la seule! ! Et Roman lui, savait profiter du paysage...

[ 548 ]




❑ célibataire ❑ pris ✓ Conquis par le Liechtenstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   Lun 4 Jan - 20:16


    « Ana, bouge tes grosses fesses ».
    Pardon ?! La jeune et jolie ( oui oui, elle l'était et elle le savait et toc ! ) se leva d'un seul coup pour faire face à son frère, l'immense gros monstre sans coeur et sans charité ! Bon, peut être que là, elle avait une tendance assez poussé en faite parce que bon, son frère avait un coeur ! Un gros même, et là, elle en occupait une grande place d'ailleurs, et ça, elle le savait bien sûr, même s'il n'avait pas toujours tendance à le lui montrer ce vilain ! Nan mais c'était vrai quoi, c'était juste trop abusé, à quel point il pouvait se montrer méchant par moment ! Bon, après, au niveau de la charité, elle abusait aussi. Il était un gars en or, un gars comme on n'en faisait plus mais alors plus du tout quoi ! Alors bon, bien sûr elle le gardait rien que pour elle, mais c'était son frère quoi, elle voulait elle aussi le protéger quoi ! Mais bon, des deux, il était évident que c'était plutôt lui qui allait la protéger, il avait bien plus de muscle ! Et elle n'avait rien de musclé elle ! Même pas les fesses, et non, elles n'étaient pas grosses ! Disons juste qu'elle avait pris toute la place dans le compartiment, enfin... Elle s'était tout simplement allongée sur sa banquette quoi ! En même temps, ils avaient réussi à avoir un compartiment pour eux deux alors ils en avaient profité ! Et il aurait beau dire ce qu'il voulait, il était couché comme elle, il n'y avait même pas cinq minutes ! Goujat !

    En faite le problème là tout de suite, c'était qu'ils étaient arrivés. Bah ouais, le Poudlard Express était tout simplement arrivé à destination et il était maintenant venu le temps de descendre. Mais croyez-vous vraiment que c'était ça qui allait la faire se remuer et donc alors, se lever ? Et bien non, alors la pas du tout, elle n'avait pas envie de bouger, ni d'un poil, ni d'un cil ! Et encore moins pour que monsieur qui-n'a-pas-regardé-son-postérieur puisse prendre les affaires qu'il avait mis au-dessus ! « T'as déjà regardé tes fesses à toi ? T'es méchant ! » Elle se contenta alors de changer de banquette, se recoucha, elle resta là sans bouger quelques minutes. Elle entendit Tyler soupirer, et y prit un bon plaisir. Puis il sortit. Ca par contre, elle ne s'y était pas du tout attendu ! Pas cool ! Il aurait dû l'attendre quand même ! Marmonnant doucement, elle ne tarda pas à se lever bien sûr, parce que bon, rater les calèches seraient bien stupide de sa part et surtout, très peu main quoi !

    D'ailleurs, elle sortait à temps puisque la plupart des calèches étaient déjà partis, et Tyler dans l'une d'elles ! Et bah, elle était belle la fratrie tiens ! Celle-là, il en entendrait parler encore longtemps ! Et même qu'elle allait demander à oncle Jasper de le mordre ! Ca serait bien fait pour lui ! Bon, bien sûr qu'elle rigolait hein, elle n'était pas folle au point de demander à son oncle de faire une telle chose et puis de toute façon, il n'oserait jamais le faire, tout simplement parce qu'il était végétarien et que bon, le mettre face à une telle épreuve serait quelque chose de totalement dégueulasse quoi. Alors non, elle n'infligerait pas ça à con oncle, mais elle lui raserait la tête dans la nuit, oui, ça aussi c'était une plutôt bonne vengeance vous ne trouvez pas ?

    Montant dans une calèche, elle fut plutôt surprise en réalisant qu'elle était toute seule mais bon, ce n'était pas comme si ça la dérangeait bien sûr, et puis le trajet ne durait pas trois cent ans donc bon. S'installant bien à son aise, elle fut plutôt surprise par les cris d'un garçon. Bah ouais quoi, elle ne s'y attendait pas et puis bon, elle pensait être une des derrières ! Regardant par la vitre, elle vit un élève, courir après la calèche qui s'arrêta alors qu'il arrivait à sa hauteur. Ouf ! Il avait eu de la chance quoi ! Encore un peu et il n'aurait jamais réussi à l'avoir et là, ça aurait été la totale pour lui quoi ! Le pauvre ! Ah oui, ça il pouvait bien le dire, qu'il avait failli rater le coche ! Et là, bah il n'aurait plus eu qu'à aller jusqu'au château à pied, et même si c'était pas SI loin que ça, ça faisait quand même une trotte ! « Salut ! Oh bah ça va et toi ? T'as eu bien de la chance parce que là, ça pardonne pas si tu le rates. Mais bon, on a failli être deux ! Je paris que tu dormais dans le train toi aussi ! "

816
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 1486
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   Lun 4 Jan - 23:21

C'est pas possible. Pas possible Elle était devin, elle, ou quoi ?! Roman Jones venait à l'instant de trouver la digne successeur de la timbrée Trelawney, alias professeur Foldingue. Il n'y avait pas d'autre possibilité, cette fille avait un troisième oeil bien caché sous sa frange, et un troisième oeil qui faisait son petit effet quand même! Comme quoi, la nature est mal faite ! Roman, lui, ne voit que d'un oeil, et d'autres s'offrent le privilège d'en avoir trois.

« Moi ça pête... Tranquillou, com' d'hab quoi... »

C'est là qu'on voit où Roman a grandit, dans la cité Non, Roman ne se tracassait pas de son élocution quand il était en présence d'élèves, jamais. Autant avec les professeurs il savait avoir un langage soutenu tout en étrant très poli, autant avec ses amis Roman lançait ses mots comme ils venaient, sans pour autant être ni vulgaire, ni impoli. Naturel, était le mot qui convenait le mieux. Tout comme franc et spontané, en réalité... Certains se prennent la tête à soupeser bien 40 ans à l'avance chacun de leur mot histoire de faire le plus d'effets possibles ces gens là ne vallent rien, ce sont les Serpentard, et d'autres faisaient leur petit effet en étant eux-même, et sans se prendre la tête sur comment dire mieux, ce qu'ils allaient dire. De la bêtise pure, pour un garçon qui ne réfléchissait que quand ça en valait vraiment la peine.

« Comment tu sais que je dormais dans le train ? Tu m'as vu ?! Oh, non ! Ne dis pas que tu es une de ses Trelawney miniature qui adorent lire dans les boules de cristals et essorer des feuilles de thé pour y lire dedans hein ?! Moi je suis nul en divination ! C'est d'ailleurs la seule matière dans laquelle j'éprouve des difficultés. Mais le professeur Trelawney elle a pas compris que je peux pas ouvrir mon troisième oeil pour la simple et bonne raison que j'en ai qu'un seul, oeil qui marche. Mais elle est tellement mirot qu'elle l'a pas vu, ça... Ça serait mon second oeil, en fait, à la limite... »

Alors que Roman regardait à l'extérieur du carrose les arbres défiler d'un air pensif, il se demandait si on pouvait effectivement parler – pour lui exceptionnellement – de second oeil. Il faudrait qu'il en parle à quelqu'un d'intelligent, mais pas trop terre à terre, qui comprenne bien la situation. Le professeur McGonagall par exemple. Quoiqu'elle ne comprenait rien à la divination les grands esprits se rencontrent. Le professeur Chourave ? Mouai, ça devrait être pareil, elle était trop terre à terre, elle aussi... . Le professeur Flitwick alors, à la limite. Oui, sûrement lui ! Il saurait le renseigner, il fallait lui demander !

« Bref. Toi aussi tu t'étais endormie alors ? C'est pour ça que tu es encore ici... T'inquiètes pas on sera à l'heure à la cérémonie de répartition... Tu veux parier ? C'est mathématique... Si je suis avec toi, tu peux être sûre que tu seras ponctuelle ! C'est pareil pour tout le reste, en plus! Si tu restes avec moi, tu peux être sûre que tu auras de la chance ! Tu vas trouver un trèfle à 4 feuilles, si tu croises le professeur Slughorn avec moi il y'a de petites chances pour qu'il donne sa dernière goutte de Félix Félicis, qui lui reste, ou encore si tu passes une journée entière avec moi, tu peux être sûre que si tu le veux vraiment, le lendemain ton équipe de Quidditch gagnera le match. Sauf s'ils jouent contre Poufsouffle, bien sûr... »

Bien sûr... Roman était assis en face de la jeune fille, et n'avait encore pas pensé à se présenter. C'était parce qu'il se sentait bien ça, et se sentait prêt de parler des heures entières. Sans se prendre la tête, donc sans penser aux présentations. Pourtant, quand l'envie de connaitre le prénom de la jeune fille se fit ressentir, l'obligation des présentations se présenta à lui.

« Au fait, moi c'est Roman Jones ! Futur joueur de l'équipe de Poufsouffle c'est Elizaza qui me l'a dit, rédacteur-en-chef du Hibou bavard, et fondateur du Fan Club d'Ernie McMillan. Toi c'est quoi ton p'tit nom ? »

Hop, voilà qui était joliment demandé. Mais pour une jolie fille, ça s'imposait...

[721]




❑ célibataire ❑ pris ✓ Conquis par le Liechtenstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   Mer 6 Jan - 18:48

    Ana Miller était une jeune fille bizarre pour certain. En faite, certaines personnes trouvaient bizarre les personnes qui passaient leurs temps à sourire, on les trouvait bizarre parce qu'on s'imaginait tout bonnement qu'elle était le genre de personne dénuée du moindre sentiment quoi. Bon après, il était vrai que tenter de cacher le moindre de ses sentiments faisait qu'elle était bien obligé de paraître insensible mais bon, elle ne supportait pas d'être un coeur d'artichaut non plus donc bon, elle préférait encore passée pour une folle plutôt que de jacasser sur ce qu'elle pouvait bien ressentir. En soi, elle devait bien dire que ce qui l'énervait le plus, c'était les personnes qui étaient capable de passer leurs temps à se plaindre quoi ! Et puis bon, il valait parfois mieux cacher ce que l'on ressentait, plutôt que de tout raconter et de devoir ensuite subir la pitié des gens. C'était d'un énervant de voir les gens vous plaindre.

    Rien que de se souvenir de la mort de son père l'énervait Revoir toutes ces personnes qu'elle n'avait jamais vu qui venait la voir pour lui dire qu'ils étaient désolés et tout... Han bordel, ça commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs franchement. Les voir venir et faire semblants de pleurer alors qu'ils n'étaient rien pour elle, alors que son père n'était rien pour eux... Ca l'avait tellement agacée qu'elle avait franchement été au bord de péter un câble hein ! Souriante à longueur de temps, elle avait franchement cru qu'elle allait mordre le prochain qui lui dirait qu'il était désolée pour elle. C'était depuis ce jour là qu'elle n'avait jamais cessé de sourire en toute circonstance. Parce que franchement, sourire était le meilleur moyen de dissimuler ses sentiments quoi. Et elle maitrisait ça à la perfection franchement.

    Mais elle préférait revenir au moment présent et donc, à cet instant où elle était devant un jeune garçon semblant être à Pouffsouffle, avec une bouille très agréable à regarder. Mais attention pas question pour elle de le draguer bien sûr. Elle avait le plus charmant des petit copain ! Et oui, aussi drôle que cela puisse être ( enfin bon, c'était surtout drôle pour elle en faite parce que bon, elle était jolie quoi, crotte! ) elle avait réussi à se trouver un petit ami. Un magnifique beau garçon, adorable, gentil et tout. Mais bon, il était un Serpentard donc peut être que tout le monde ne serait pas d'accord. En tout cas, Oliver Vallo était un garçon qu'elle était vraiment très heureuse de fréquenter, ça vous pouvez le croire !

    En tout cas, le garçon montrait très clairement qu'il était heureux quoi ! Elle sourit d'ailleurs à sa façon de parler mais ne fit aucun commentaire bien sûr. Ca la faisait plutôt rire et ce n'était pas non plus du mal parlé hein. C'était agréable et sympa, et pas agressant ou méchant quoi. Enfin bon, elle n'était pas non plus du genre à se prendre la tête avec comment les autres parlaient bien sûr. C'était agréable. Mais elle ne parlait pas comme ça pour autant, et si par exemple elle venait à l'imiter, à coup sûr, il risquerait de penser qu'elle se moquait de lui ! Alors que ce n'était même pas le cas quoi !

    Comment elle savait qu'il dormait dans le train ? Bah en même temps, mis à part le fait qu'il se soit endormi, elle voyait mal comment on pourrait expliquer qu'il ait failli rater les calèches mis à part avec cette explication là hein. M'enfin bon, si ça se trouvait, il était en pleine conversation avec euh... Lui-même ? Quand il s'était rendu compte qu'il était en retard. Oui bon, peut être que dis comme ça, cela pouvait paraître bien stupide mais bon, quand même quoi. Elle ? Une Trelawney miniature ? Elle ne put s'empêcher de pouffer lorsqu'il lui dit ça. Il était fou ou quoi ? Complètement fou même. Elle ? Une folle ? Nah trop pas ! Bon, elle ne paraissait pas très futée à longueur de temps et tout mais de là à dire qu'elle ressemblait à ces personnes qui lisaient dans les tasses, franchement... Et surtout, elle était aussi nulle que lui en divination ! Pourtant, elle était à Serdaigle, la maison de la sagesse hein, mais en faite, elle n'était pas si intelligente que ça. Déjà, lire, pour elle c'était un peu comme un fardeau quoi.

    Lorsqu'il lui dit qu'il n'avait qu'un oeil, franchement, elle ne comprit pas. Haussant un sourcil, elle tenta de chercher chez lui quelque chose qui clochait ou un truc du genre dans ses yeux quoi. Mais elle n'y vit franchement rien. Ce n'était pas pourtant faute d'essayer bien sûr mais non, il avait bien deux yeux quoi ! Ou alors, c'était à elle qui manquait un oeil ! « Euh... Comment ça un seul oeil ? J'ai pas trop compris ». Oui bon, sur ce coup, bah ouais, elle montrait tout simplement à quel point elle pouvait être aussi intelligente. Ou pas. Enfin bref, elle ajouta « Et ah non hein ! Je suis loin d'être une Trelawney miniature parce que tu verrais mon niveau en Divination, c'est juste trop nul quoi ! Mais bon, on ne peut pas être bon partout et surtout, on peut être nulle partout ! En l'occurrence, l'école, je suis pas sûre que se soit trop pour moi quoi ! Mais j'ai la moyenne, c'est toujours ça ! ». Elle parlait pas trop non, elle aimait parler, voilà tout !

    « Oui moi aussi je me suis endormie, on n'était que deux dans mon compartiment alors on avait toute la place qu'on voulait quoi ». En tout cas, d'après ce que ce garçon était en train de dire, il avait un très bon taux de chance, tant mieux tiens ! Bah dès demain, elle irait jouer au loto ( oui bon, elle aussi elle peut sortir ! ). Enfin bon, avoir de la chance franchement, c'était bien sympa, et même très sympa quoi. On devait bien dire que voilà, les gens qui avaient de la chance pouvaient bien faire tout ce qu'ils voulaient à longueur de temps hein. « Oh bah moi je dis que Serdaigle pourrait très bien gagner contre Pouffsouffle sans ta chance hein ! Même si c'est pas arrivé depuis... Un moment ! Mais en tout cas, si tu portes chance, je te lâche plus d'une semelle ! ». Elle plaisantait bien sûr, elle détestait se sentir trop collante quoi. Donc bon.

    Quand il se présenta bah oui, elle réalisa que lui, il ne l'avait même pas fait. La nulle franchement, ce n'était même pas polie en plus ! Alors bon, elle craignait encore plus quoi ! Mais bon, en même temps, il avait une certaine tendance à parler beaucoup ce garçon, elle n'était pas tant habituée que ça hein. En général, c'était elle qui parlait de plus alors vous comprenez, c'était un peu trop difficile d'expliquer tout ça quoi. Enfin bref ! Elle n'allait pas continuer comme ça bien sûr. Allez allez, qu'elle taise donc ses pensées et qu'elle se mette un peu à Rp, sinon, elle n'avait pas fini quoi. « Futur joueur ? T'es en quelle année ? Pourquoi tu joues pas ? ». Hum... Mauvaise réponse. Elle était censée donner son nom et voilà qu'elle venait à poser encore d'autres questions, mais elle n'était pas sortable cette petite dis donc ! « Ernie MacNillan c'est qui ? ». Bon, bah elle était tout bonnement un cas désespéré en faite. Bon, elle allait maintenant arrêter de dire n'importe quoi et elle allait se mettre à parler un peu de ce qu'il voulait peut être savoir. « Moi c'est Ana Miller, comme tu vois, c'est un petit nom hein. Et puis bah je ne joue pas au Quidditch, j'aime pas trop ça. Pis ben je suis une élève et c'est tout en faite, rien de plus ».

    Bon, maintenant, il fallait quand même trouver un sujet de conversation non ? Il fallait bien qu'elle trouve quelque chose à dire un peu non ? Mais bon, il n'était pas toujours facile de trouver des sujets de conversations alors bon. Et puis elle avait surtout l'habitude que se soit les autres qui fasse la conversation donc bon ! « Alors tu entres en quelle année ? Tu me l'as même pas dit ! ». C'était un début !


14O1
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 1486
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   Ven 8 Jan - 13:01

Comme on s'en serait douté, la Serdaigle n'avait pas compris ce que Roman voulait dire par un seul oeil. Après tout, personne ne savait (et c'était bien triste!) que Roman n'y voyait que d'un seul oeil, et ce depuis sa naissance ! En effet, la famille Jones avait une anomalie génétique qui faisait que beaucoup d'entre eux s'illustraient avec une particularité, bien à eux. Megan avait les yeux vairons, de deux couleurs différentes, et était sourde d'une oreille. Nicolas lui, a les yeux vairons aussi, comme Megan. Et Roman était le seul qui souffrait d'un problème de vue, dans la famille. Enfin "problème", façon de parler puisque ça ne gènait pas du tout Roman, il était né avec et s'y faisait très bien.

« Ben en fait, depuis que je suis né, j'y vois que de l'oeil droit. C'est comme ça... J'en souffre pas hein, c'est comme ça ! Et en plus ça se voit pas ! »

Roman approcha dangereusement son visage de celui de la jeune fille pour lui laisser voir ses deux puissants yeux verts. Là au moins, elle remarquerait que son oeil gauche était parfaitement identique à l'oeil droite, à ceci prêt qu'il n'y voyait pas.

C'est alors qu'elle cassa le mythe en lui disant qu'elle n'avait pas de troisième oeil caché derrière la frange et qu'elle était aussi nulle que lui en divination. Et flûte ! Voilà qu'elle perdait tout de son prestige, là ! Ça en foutait un coup au moral de Roman, qui se voyait déjà lui demander des conseils pour savoir quels numéros choisir au loto.

« Boah ! Mais ça casse le mythe ça ! Et Serdaigle c'est pas pour ceux qui aiment travailler, à la base ? Note y'a beaucoup de Poufsouffle qui aiment travailler, ça a du changer de maison, avec le temps... »

Nouvelle théorie à l'horizon, il faudrait que Roman en parle dans sa rubrique "Théories Magiques" du Hibou
Bavard... Quoique s'il trouvait un sujet encore plus passionant, il ne s'en priverait pas ! Comme l'espérance des Serdaigle d'encore gagner au Quidditch, par exemple ! Aha ! Quels clowns ! Franchement, elle était sérieuse là ? A moins de faire une refonte totale de l'équipe, il était clair qu'ils resteraient derniers. Autant à la coupe des 4 maisons ils avaient des chances de gagner, autant au Quidditch, Serpentard avait plus de chance qu'eux avec Clarks en capitaine pour leur crier dessus (c'est dire!).

« Sans vouloir te vexer, vous êtes meilleurs à la coupe des 4 maisons qu'au Quidditch ! Je ne serai d'ailleurs pas étonné que vous gagniez cette année. Vous le méritez, du moins, depuis le temps que vous terminez deuxième ! Enfin, ça veut pas non plus dire qu'on compte vous laisser gagner, hein ! Sinon c'est de l'anti-jeu et la victoire n'est pas aussi belle ! »

Oui, Roman trouvait ça logique. Si ils laissaient gagner une maison, leur victoire serait moins belle et ils seraient logiquement moins contents. Si on vous laissait gagner, vous seriez contents vous ? Non, bon... Là c'était pareil ! Une victoire ça se mérite, et c'était même d'autant plus méritoire de gagner une excellente maison, qui s'impose depuis des années. Roman aurait préféré ça dans le cas inverse, plutôt que Serdaigle les laissent gagner par gentillesse.

Et il enchaina, naturellement à la question d'Ana.

« Je suis en 4ème année et je serai batteur, bientôt... Parce que l'équipe n'a pas besoin de batteurs pour l'instant en fait et que j'ai d'autres priorités, pour l'instant ! »

Il fallait le reconnaitre, préparer les BUSEs de l'année prochaine était bien plus important ! Mais Ana posa la question, THE question dont tout le monde connaissait (assurément) la réponse, sauf elle ! C'était à se demander si elle vivait à Poudlard, cette fille ! Vraiment ! Le Poufsouffle se fit tout de même un plaisir d'en parler (parce que quand même, c'était Ernie !)

« Qui est Ernie ? Tu veux dire que tu ne le connais pas ? Mais enfin Ernie McMillan c'est le futur ministre de la magie ! L'actuel assistant du ministre, et l'un des premiers Poufsouffle a accéder à la tête du ministère ! »

Bon ok, Roman était à Poufsouffle donc ça aidait un peu pour le connaitre, Ana étant à Serdaigle, on pouvait lui pardonner de ne pas connaitre le garçon qui était parti l'an dernier mais quand même !. Au fur et à mesure que le carrosse avançait en direction de Poudlard, Roman, lui, apprenait à connaitre la belle bleu et bronze et honnêtement, sa différence lui plaisait beaucoup. Il aimait bien les gens différent, de lui, et les gens différents tout courts. Ils apportaient quelques choses que les autres n'avaient pas.

« Une élève c'est déjà pas mal ! Dis, ça te dirai qu'on se voit plus souvent à l'avenir ? Je crois que j't'aime bien, en fait... »

Façon peu subtile de dire... qu'il l'aimait bien. Ben quoi, c'était vrai ! Roman n'avait jamais eut de mal à exposer ses sentiments, et ça n'allait pas commencer aujourd'hui ! Ça non ! Après, il était vrai qu'Ana pouvait mal interpréter ses paroles, comme les gens le faisait souvent face à tant de franchise. Mais lui il avait une petite amie, et il l'aimait ! D'accord, ce n'était pas inscrit sur son front, mais quand même ! Elle pouvait le comprendre non ? Et ben si elle ne le comprenait pas, ce n'était pas Roman qui le lui dirait. Pour lui, loin était toute allusion à l'amour et il ne pensait donc tout naturellement pas à se justifier sur ça. Non, ça aurait été vraiment bizzare de dire une chose telle qu'elle, qui n'avait aucun rapport avec la situation actuelle.

Le carrosse sembla arriver au portail de Poudlard, là où il s'arrêtait et Roman fut ravi de trouver un ami à lui, un ami qui allait les aider, sans aucun doute. Il s'agissait de Peligri, un elfe de maison que Roman voyait souvent en cuisine et pour cause, il y passait toutes ses nuits. Roman l'aimait beaucoup mais ça n'avait rien d'étonnant, puisqu'il lui donnait toujours tout ce qu'il voulait.

Le Poufsouffle réléchit et trouva dans sa petite tête une idée qui allait bien aider Ana et lui. Au lieu de porter les valises jusqu'au chateau, Peligri aller se téléporter avec elles jusqu'au hall, et eux n'auraient qu'à courir sans poids supplémentaire !

« Oh Ana, il y'a Péligri ! C'est super ! On n'aura pas besoin de porter nos valises jusqu'au château, ça sera bien plus léger ! »

Roman sauta d'un bond du carosse, et se dirigea vers le petite elfe de maison. Il était vraiment marrant avec ses habits sales, même en soit ce n'était pas marrant (Roman avait un humour bien spécial).

« Péligri ! Péligri ! Il faut que tu nous aides ! On est en retard, et si on porte nos valises jusqu'au château, on le sera encore plus ! Tu peux nous les ammener jusqu'au grand hall ?! Merci !! »

L'elfe lui répondit qu'il le ferait et sans attendre, Roman passa son écharpe autour de son coup, laissant sa cape ouverte. Ils allaient devoir courir, et même si Ana n'était pas endurante tant pis pour elle, il le faudrait !

« Ana vite, viens, il ne faut pas trainer ! »

Le jeune homme prit la main de la Serdaigle, et commença à courir en direction des escaliers qui montaient au chateau. Ils avaient un petit boût de chemin à faire, et vraiment, il ne fallait pas trainer. Ce n'était pas le moment de refaire ses lacets, par exemple ! Espérons qu'Ana soit aussi sportive que Roman, dans tous les cas !

(1287)


# TOUS COMPTES # KING




❑ célibataire ❑ pris ✓ Conquis par le Liechtenstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   Mar 12 Jan - 21:56

    Ana se demandait vraiment comment ce garçon, lui qui se trouvait avec elle dans cette calèche donc, pouvait bien s'en sortir chaque jour en devant se contenter de ne voir que d'un oeil. En même temps, elle n'y avait pas été contrainte alors non bien sûr, elle ne pouvait pas savoir. D'une certaine manière bien sûr, elle devait se dire qu'avec le temps, on parvenait toujours à s'habituer aux choses qui faisaient que l'on était ce que l'on était. Alors bon, Roman avait très bien pu s'habituer à ne voir que d'un oeil. Mais la jeune Serdaigle devait bien avouer qu'elle se posait des questions quoi. En même temps, c'était un peu comme un besoin pour cette maison-ci oui, un certain besoin de savoir pour être alors capable de donner une réponse à toutes les choses du monde. Et oui, Ana était alors touchée par la curiosité. Une qualité, oui, m'enfin après, cela dépendait bien entendu des points de vue hein.

    Lorsqu'il s'approcha d'elle pour bien lui montrer son oeil et bien elle dut bien avouer qu'il avait raison quoi. Oui voilà, on ne voyait rien, mais vraiment rien quoi. C'était un oeil tout à fait normal. Très beau d'ailleurs, une bien belle couleur, mais malgré tout et bien... Elle devait quand même bien dire que c'était un peu comme un tour de passe passe. C'était assez plaisant quoi. Enfin bref, tout ça pour dire que voilà, il n'y avait absolument aucune différence d'un oeil à l'autre, et c'était mieux comme ça puisqu'au moins, il ne passait pas pour un garçon bizarre aux yeux des autres quoi. « C'est vrai que l'on n'y voit que du feu quoi. Et puis du moment que ça ne te dérange pas toi, c'est parfait. ».

    Serdaigle, une maison pour les bosseurs. Et oui, c'était une évidence ça de toute façon non ? Mais bon, après, des personnes qui bossaient, on en trouvait bien évidemment dans toutes les maisons hein. Ce n'était pas non plus un point culminant de sa maison à elle uniquement. Même si bien sûr, c'était quand même la maison où c'était le plus marqué. Ana travaillait bien sûr, un minimum. Elle n'était pas le genre de personnes à se bloquer dans les devoirs vous voyez. Mais bon, c'était pas non plus le genre de beaucoup de personne hein ! Donc voilà, au final, les choses étaient compliquées. Rho allez quoi, elle ne pouvait quand même pas s'en vouloir si elle était une Serdaigle qui ne faisait pas parti des gros bosseurs hein. « Oui voilà, ça a dû changer d'une maison à une autre hein ! Parce que dans ma maison, y en a un paquet qui font rien ! Je ne suis pas la pire de la bande et pourtant, j'ai un niveau élevé ! Et puis oui, faut croire que les caractères pour aller dans les maisons ont changé ? Mais en même temps, je ne vois pas dans quelle maison je pourrait être personnellement, si je n'étais pas entrée à Serdaigle ».

    Lorsqu'il parla de Quidditch, elle sourit en voyant ce petit air de compétitivité chez le garçon. Bah oui, il était à fond pour sa maison quoi. Ce n'était pas le genre de cette petite là. Enfin pas si petite. Elle était pour sa maison oui, mais seulement parce que bah, elle y était quoi ! Mais sinon, alors là, elle se moquait totalement de qui gagnait. Bien sûr quand elle voyait toute cette déception sur le visage des gens, ça la faisait bien dire. Parce que bon, il ne fallait pas s'arrêter sur ce genre de chose quoi. Surtout que elle bah... Disons qu'elle s'en moquait totalement ! « Oui c'est vrai que notre équipe est un peu... Molle. Mais bon, je n'assiste pas vraiment aux matchs, ça ne m'intéresse pas vraiment. Sinon, bah... Oui ça serait bien que Serdaigle gagne mais bon, je n'irais quand même pas jusqu'à dire que je suis une fan inconsidérable de ma maison hein ! Mais bon, c'est chouette de gagner de temps en temps c'est vrai. »

    D'autres priorités... Ana se mit doucement à rêver à ce qu'il pourrait bien avoir comme autres priorités. Une petite amie ? Oui c'était possible après tout, il était plutôt mignon après tout. Et puis bon, elle devait bien dire qu'il ne devait pas avoir de mal du côté là. Tant mieux après tout. Et puis c'était bien d'être en couple, elle s'était récent mais ça lui faisait du bien alors! Et puis sinon... bah y avait les études aussi, les amis. Il pouvait être dans un club aussi et puis il avait dit qu'il était rédacteur, ça aussi ça prenait du temps après tout. « Pour l'instant ? C'est le journal qui prend tout ton temps ? »

    Pour Ernie, cela sembla vraiment le surprendre qu'elle ne le connaisse pas. En même temps, Ana ne pouvait pas connaître tout le monde après tout. Mais ce nom, elle comptait bien le noter quelque part, ainsi que les informations qui lui donna. Le futur ministre de la magie. Ah bah ça, elle se le tenait pour dit ! La prochaine fois, elle pourrait dire qu'elle savait qui c'était ! Elle allait donc se coucher moins bête ce soir, une rencontre utile aujourd'hui, elle le notait bien. « Ah bah d'accord, je retiens euh bah... Je me coucherais moins bête, notre rencontre est utile t'as vu, tu m'as appris qui était le futur ministre, fantastique ».

    Lorsqu'il lui proposa de se voir plus souvent, elle ne put s'empêcher de sourire. Vraiment, elle était heureuse de pouvoir se dire qu'elle avait probablement un nouvel ami là. Non mais c'était vrai quoi, elle devait bien avouer qu'elle était contente. Parce qu'en plus, la compagnie de ce garçon était plus qu'agréable. Et lorsqu'il lui dit qu'il l'aimait bien et bah elle trouva ça bien réciproque. Non mais c'était vrai quoi, il était un garçon agréable, gentil, avec de l'humour, le genre de personne avec qui elle aimait parler quoi. « Oh bah moi aussi je t'aime bien, c'est parfait alors ! Et moi aussi je trouverais ça cool si l'on pouvait se revoir ! »

    La calèche ne tarda pas à arriver au portail de Poudlard, en même temps, ça devient bien finir par arriver à un moment hein, quoi de plus normal hein ? En plus, Roman semblait connaître un des elfes de maison et lui demanda alors s'il pourrait emmener leurs bagages à Poudlard. Ouf ! Comme ça, ils n'auraient pas à les trimballer ! Déjà qu'ils étaient en retard ! A coup sûr, lorsqu'ils entreraient dans la Grande Salle, toutes les têtes se retourneraient vers eux, mais bon, ce n'était pas le genre de choses qui gênait Ana de toute façon, le regard des gens qu'elle ne connaissait pas ne l'avait jamais bloquée donc bon. Elle s'en moquait quoi ! Mais bon, il était toujours préférable d'arriver à temps le premier jour non ? Et là bah... En l'occurrence, c'était le premier jour ! Donc bon. Mais là, ils étaient déjà en retard donc quoi qu'il arrive...

    C'est alors que son nouvel ami attrapa sa main et qu'il l'entraîna dans une course. Heureusement qu'elle courrait souvent avec Tyler sinon, elle aurait très fortement traîné la patte hein ! Et là vraiment, ça aurait totalement craint quoi ! En plus, elle serait tombée et tout ! Mais non, elle savait courir, elle gérait plutôt bien d'ailleurs. Suivant Roman, ils mirent un peu de temps pour arriver bien sûr mais pas trop non plus quand même. Et ils arrivèrent assez vite. Bon, en retard, mais ils arrivèrent quoi. « Bah ça va, on n'est pas siiii en retard que ça tu ne trouves pas ? ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 1486
Âge : [12/11/1984] 26 ans
Actuellement : Gérant pâtisserie-chocolaterie MacJones


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: esclave de Sam :p

MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   Dim 7 Fév - 11:33

« Le journal, oui, entre autres. Puis il y'a Ophélia aussi, c'est mon amoureuse, je l'aime énormément. »

Naturellement, la vie de Roman ne comptait pas qu'Ophélia McMillan et le Hibou Bavard. Elle comptait ses nombreux amis, ses nombreux plans douteux, ses multiples batailles, ses nombreuses activités annexes, sans parler des cours et des autres amis (oui, il y'en a beaucoup) ! Non, on ne pouvait pas dire que Roman s'ennuyait, généralement... Jamais en fait, même quand Roman commençait à ressentir les signes décourageants de l'ennui, il faisait tout pour y mettre un therme, et y arrivait à chaque fois parfaitement. C'était ça, d'avoir une imagination débordante !

Quand Roman arriva au grand portail de l'école, tout s'accéléra si vite dans sa tête que ses jambes n'eurent pas le loisir de rester à la traine, elles suivirent à son bon vouloir, et aussi vite qu'il le voulut. C'est à dire vite, Ana pouvait en témoigner A ce propos il va falloir arrêter les rencontres de filles de noms quasi-identiques. Ana, Anabelle et Annagovia ça va un peu, mais bon..., Roman courait vite. C'était qu'il pratiquait du sport régulièrement, en plus de ses nombreuses escapades dans le château, et de ses batailles acharnées contre Peeves. Croyez-le ou non, s'attaquer hebdomadairement à un esprit frappeur aussi agile aussi doué, ça faisait bruler des calories ! Sans parler du temps et de l'investissement que Roman mettait à inventer des plans pour arracher une nouvelle victoire à son adversaire demandez à Elizabeth.

Main dans la main, Ana et Roman (Rona pour les intimes) couraient comme des dératés dans le chemin menant au château quand un loup-garou surgit de la forêt interdite, dévora Ana, tandis que d'un revers de patte, la bête arrachait une partie du visage au petit Poufsouffle. Oui j'ai une imagination débordante, je sais. et c'est une fois arrivé dans le lieu qui leur était si familier, qu'ils purent reprendre leur souffle.

« Non, on n'est pas du tout en retard même ! Je te l'avais dit une chance de cocu ! »

C'était mathématique, Ana ne pouvait pas arriver en retard si elle était avec Roman. Bon certes, on pouvait laisser un ou deux poumons en route, mais ça relevait plus du détail que du fait réellement important. Les deux élèves une fois bien sortis du pétrin (et oui, en retard dans les calèches, mais même pas à la bourre à la grande bouffe ! Trop la classe ! Des élèves comme ça, c'était de vraies crèmes, il fallait les garder ! Paf, 50 points pour Serdaigle et Poufsouffle

Plutôt fier de lui, Roman s'approcha de la grande porte et avant de saluer Ana de la tête, lui lançant un amical :

« Bon, ce fut un vrai plaisir, compagnon de course, mais nos maisons nous appellent ! A plus ! »

Oui parce que le sait tous, l'appel de la maison est plus fort que tout, c'est bien connu. Même l'appel du coeur et l'appel de la raison étaient moins forts ! Mais ça c'était surtout parce que l'appel de la maison regroupait ces deux là, et oui ! Rien n'est plus fort que la maison celle de Poufsouffle, bien entendu, rien, rappellez-vous en, petit lecteur novice !

(538)

CHOCO

[TOPIC TERMINÉ]




❑ célibataire ❑ pris ✓ Conquis par le Liechtenstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un carosse dans la nuit [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un carosse dans la nuit [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un carosse dans la nuit [PV]
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: