AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Tentative de relations professionnelles [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Mar 5 Jan - 0:06

[ PV Emily ! =D ]


Finalement, on s'y habitue assez vite, à la nouvelle vie en dehors des études ! C'est vrai, quoi, il n'y a plus toutes ces contraintes du style être théoriquement (je dis bien théoriquement) dans son dortoir à partir de telle heure, être censé (je dis bien censé) faire ses devoirs...
Là, certes, il y avait toujours la contrainte de se lever le matin et de ne pas être non plus totalement libre dans ses mouvements, mais au moins, c'était choisi ! Et puis, ça changeait de la routine des cours...
Ce jour-là, par exemple, notre garçon était envoyé pour aller chercher du chocolat à Honeydukes ! Nan mais vous imaginez le rêve de gosse, quoi ? C'était certainement mieux de se retrouver entouré de chocolat et de confiseries que de parchemins et de vieux profs rabougris !

Franchement, c'était une très bonne idée de se fournir là-bas... Déjà parce que c'était la meilleure confiserie que Shawn connaissait (bon, ok, il ne les connaissait certainement pas toutes, mais bon, Honeydukes, c'est tout de même une référence !), et ensuite parce que s'il devait y revenir régulièrement pour chercher du chocolat, c'était toujours l'occasion de se rapprocher de Poudlard et de la seule personne qui le rattachait encore à cette école : Corann.

Quand Shawn passa la porte de la boutique, il eut un sentiment bizarre. C'était la première fois qu'il y rentrait pour faire autre chose qu'acheter des confiseries. Et c'était aussi la première fois qu'il voyait la confiserie aussi vide. Normal, en même temps, on était en semaine, et la principale clientèle d'Honeydukes était celle de Poudlard qui devait être en ce moment-même en train de bien se faire chier avec McGonagall ou bien Binns... Hahaa, rien que d'y penser !
La vendeuse leva la tête en sa direction. Tiens, sa tête lui disait quelque chose. Pourtant, il était à peu près certain qu'elle n'était pas là l'année dernière. Ou du moins, pas chez Honeydukes... Argh, Shawn et la mémoire des noms, c'était quelque chose. Elle était à Poudlard, elle... Ouais, ça devait être ça. A Serpentard, certainement, pour que le garçon l'ait si peu fréquentée... Oh, c'est pas qu'il avait de la haine envers les serpents, mais généralement, c'était plutôt ceux-ci qui n'aimaient pas trop son humour ! Razz
Enfin bon, toujours était-il qu'il aurait certainement un peu de mal à entretenir des relations professionnelles avec quelqu'un du même âge que lui, et de surcroît qui avait dû être dans sa classe l'année précédente à peine. Pour peu, il lui aurait tapé dans le dos comme à un ancien camarade de classe en disant : "Haa saluut ! A croire que Poudlard nous poursuit partout !"
Mais non. Il se retint en pensant tout d'abord à sa patronne qui n'apprécierait peut-être pas qu'il diffuse cette image-là de son entreprise, et ensuite parce que cette fille, il ne lui avait tout simplement jamais parlé.

"Bonjour, tu... heuu, vous..."

Ouais, voilà, ça commençait bien ! Pour lui, c'était techniquement impossible de vouvoyer cette fille ! Il savait que c'était certainement ce qu'il fallait faire (d'autant plus que finalement, il y avait pas mal de Serpentard qui vouvoyaient de nature), mais dans sa bouche ça sonnait extrêmement faux. Il contourna momentanément le problème en annonçant :

"Je suis là pour le chocolat. C'est pour la pâtisserie Warldof, à Aberdaron, dans le Pays de Galle."

Ben ouais, autant préciser, si ça se trouve il y avait pleiiin de pâtisseries qui venaient se fournir en chocolat ici, sait-on jamais ! Au pire, il passerait pour un con, et puis voilà ! De toute façon, il n'en était jamais mort...


Dernière édition par Shawn Montgomery le Dim 31 Jan - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Mar 5 Jan - 0:55

Le début de l’année scolaire datait de quelques jours à peine, et il fallait l’avouer, Honeydukes sans tous les élèves de l’école de Magie, ce n’était pas la même chose. Les ventes diminuaient même si des cartons remplis de toutes les friandises possibles et imaginables partaient chaque jour aux quatre coins du globe ! Entre les différentes boutiques qui proposaient un échantillon restreint des produits que l’on trouvait à Pré-Au-Lard, les restaurants sorciers qui commandaient les plus fins des chocolats, ou les bars sorciers qui organisaient une soirée thème à laquelle les bonbons étaient les rois… Il n’y avait pas à dire, les ventes restaient bonnes.

Ce moment de répit dans l’activité de la confiserie permettait même à Emily d’apprendre directement les secrets de la boutique par la gérante. Katy était un ange tombé du ciel, et Emily l’aimait beaucoup. Elle était toujours là pour l’aider si elle avait un quelconque problème, et elle ne laissait jamais sa vendeuse se débrouiller toute seule s’il avait un quelconque problème, que se soit avec une commande ou un produit en particulier.

Ce jour-ci, Emily attendait une personne pour récupérer une commande qu’elle même et Katy avaient préparée la veille. Elles avaient produit beaucoup de chocolat pour une pâtisserie du Pays de Galle, et on leur avait assuré qu’un employé serait dépêché pour la récupérer. Emily avait vérifié le matin même la commande une dernière fois pour s’assurer qu’il ne manquait rien, sait-on jamais qu’un chocolat ait eu envie d’aller se promener en pleine nuit et qu’il ne soit pas revenu… C’était coquin les chocolats ! On ne dirait pas comme ça, mais ils réservaient d’énormes surprises !

Alors que la jeune femme était présente derrière le comptoir, partagée entre les réponses aux lettres de commandes, par Hibou Express, auxquelles elle se devait de répondre par une date que lui avait communiqué la gérante quelques temps plus tôt, et les lettres récapitulatives des commandes déjà prêtes, destinées aux commandeurs, pour qu’ils se rappellent bien tout ce qu’ils avaient commandés, et que Katy était dans le sous-sol à préparer chocolats et paquets, le tintement des cloches de la porte se fit entendre. La blonde releva immédiatement la tête, gratifiant le nouvel arrivant d’un sourire resplendissant et d’un :


« Bonjour ! Et bienvenue chez Honeydukes ! »

Ce dernier semblait admiré la boutique (et Mily le comprenait tout à fait) puis lorsqu’il la regarda elle, la blonde se rappela de son visage. Son nom, impossible, mais elle savait qu’elle avait déjà vu ce garçon à plusieurs reprises à Poudlard. Probablement était-il de son année, car elle ne côtoyait pas vraiment ni les autres maisons ni les autres années… Elle s’avança vers lui, au cas où il cherchait quelqu’un ou quelque chose, puis tout le mystère s’éclaircit. Il était l’employé de la pâtisserie du Pays de Galles qui venait chercher la commande préparée la veille (pour être sûr que le chocolat soit parfaitement solide !) Un sourire illumina de nouveau le visage de la blondinette et elle reprit la parole.

« Ah, oui, elle est prête, je vais te la chercher ! »

Emily ne voyait pas pourquoi elle vouvoirait quelqu’un de son âge et de son année « Poudlariennement » parlant. Elle descendit rapidement au sous-sol, et revint tout aussi vite avec un carton des les bras, qu’elle posa sur le comptoir. Il affichait l’étiquette suivante :

Citation :
Pâtisserie Warldof
Aberdaron
Pays de Galles
Commande 021776

Emily récupéra le détail de la commande qu’elle présenta à son visiteur, ainsi que la facture (acte de vente donc) de cette commande.

« Tout est là ! Le carton est petit certes, mais il est ensorcelé… Tu peux vérifier le tout si tu le souhaite… »

Emily laissa le jeune homme faire ce qu’il désirait, avant de finir par prendre (une nouvelle fois) la parole.

« Excuse moi, tu étais en septième année à Poudlard l’année passée ? Ton visage me dit quelque chose… »


Aller, on tente ! Si elle se prenait un râteau et qu’il était plus vieux, elle l’avait dans le baba !


Dernière édition par Emily Lerant le Mar 5 Jan - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Mar 5 Jan - 13:32

Bingo ! Non seulement la jeune fille lui fit comprendre qu'elle était parfaitement au courant de ce dont il parlait (limite si elle l'attendait, en fait...) mais en plus, elle se mit direct à le tutoyer. Bon, comme ça, au moins, le problème était réglé, et dans le bon sens en plus ! Elle pouvait pas s'imaginer à quel point elle rassurait Shawn en disant ce simple petit "tu" ! Il se sentirait plus à son aise, c'est sûr... Voire trop, mais ça c'était un autre problème.

Tandis qu'elle descendait au sous-sol pour chercher sa commande, le garçon se mit à regarder autour de lui avec un petit air nostalgique... C'était quand même un grand gourmand, il ne fallait pas l'oublier. Un de leur passe-temps favoris avec William était d'aller se goinfrer à Honeydukes. Héééé ! Peut-être qu'il aurait le droit à des réductions, du coup ? Ben quoi ? Il contribuait tout de même au chiffre d'affaire de la boutique (bon, d'accord, pas lui personnellement), donc ça pouvait être une raison pour qu'on veuille attirer ses bonnes grâces avec quelques petites réductions....
Mouais, c'était beau de rêver. Shawn, tu n'es encore qu'un petit apprenti qui n'a pas plus de pouvoir que ça ! Honeydukes ne perdrait rien à lui refuser ses réductions... C'est vrai, quoi, que pouvait-il faire ? Menacer de plus se fournir chez eux ? C'était pas lui qui décidait.
Bah, de toute façon, qui ne tente rien n'a rien. Shawn se promit donc de tenter sa chance avant de repartir... De toute façon, il pourrait toujours lancer la remarque sur le ton de l'humour, ça passait toujours et ça mettait pas les gens mal à l'aise, en général ! (Et ouais, c'est l'arme fatale, l'humour, hahaaa !) Et puis, là, c'était la vendeuse qui direct le mettait en situation d'user de l'humour en le tutoyant et tout ça. Ouais, ouais, ça le ferait...

La jeune fille revint avec un carton relativement petit, alors que Shawn s'imaginait déjà revenir en croulant sous le poids d'une montaaaaaaaagne de chocolat - toujours un rêve de gosse, bien sûr ! Mais oui, était-il bête ?! Cela paraissait évident que dans le commerce sorcier on ne s'amuserait pas à s'encombrer de techniques moldues alors qu'on pouvait largement se simplifier la vie avec tout un tas de sorts.... En fait, c'était des flemmards, les sorciers, quoi ! Bon, ok, dans ce sens, ça lui allait plutôt bien, à Shawn (sauf pour ce qui était du chocolat !)...
Il jeta un oeil sur l'étiquette.

"Wah, la classe..." murmura-t-il. Oups, c'était sorti tout seul ! Il fallait vraiment que notre garçon arrête de s'émerveiller et de s'étonner de tous les détails de la vie professionnelle !

C'est vrai quoi ! Il était un interlocuteur sérieux, qui représentait l'entreprise sérieuse qu'était la patisserie Warldof ! Heuuu.... mouais.
Ou du moins, il allait essayer. Et cela commençait par l'invitation de la jeune fille à vérifier la commande. Oui, oui, cela paraissait logique. Lui, en tant qu'individu ne l'aurait jamais fait (hein ? Quoi ? Vérifier quoi ?), mais là, il devait oublier qui il était. Ou essayer. Il adressa un petit sourire à la jeune fille et entreprit de jeter un coup oeil méthodique dans le carton (déjà, l'aspect méthodique avec lui risquait d'être plutôt mal barré).

"Ouais, ouais, j'vais jeter un oeil, histoire d'être un minimum professionnel..." dit-il en ne pouvant s'empêcher de sourire, parce que ça l'amusait de devoir jouer un tel rôle.

Tandis qu'il essayait de paraître le plus sérieux possible en regardant les chocolats (alors qu'il n'avait qu'une seule envie, c'était celle de les manger), la jeune fille lui demanda s'il était à Poudlard l'année dernière.
Argh, démasqué ! Alors là, s'ils partaient sur un tel sujet de conversation, comment voulait-il rester professionnel ? Déjà qu'il avait du mal quand la situation s'y prêtait, comme jusqu'à présent...

Il leva la tête en souriant. Finalement, elle n'était peut-être pas à Serpentard, cette fille, elle était bien trop gentille et aimable pour ça... (ouuuh la mauvaise langue !! Mais il l'assumait parfaitement !) A moins que ça ne soit son nouveau job qui l'oblige à refouler sa véritable nature... Tout compte fait, elle était peut-être à Serdaigle. Bon, bref, il n'allait pas rester muet des heures en essayant de se rappeler dans quelle maison elle était !

"Ouais, ben ouais !" Ouuuuh, puissant comme phrase ! Mais c'était le temps de le laisser réfléchir un petit peu... Razz "Shawn Montgomery, j'étais à Poufsouffle. Enfin, pseudo-Poufsouffle, parce qu'on peut pas dire que j'ai vraiment honoré ma maison par les points !" s'exclama-t-il avec un petit rire, oubliant complètement le rôle qu'il était censé jouer !

Mais un rapide coup d'oeil vers les chocolats le rappela à la réalité... Naaan, merde Shawn, quoi ! C'est vraiment pas le moment de faire comprendre que t'étais un cancre, abruti ! Et l'image de la maison Warldof, t'y as pensé, bougre d'âne ?

"Mais ça n'empêche pas que j'peux quand même être professionnel, hahaa !" s'exclama-t-il en tentant l'humour pour se rattraper (style "hahaaa, je t'ai eu, c'était une feinte !"). Pitoyable, mon grand... -_-'
"Hum, d'ailleurs, à propos... Est-ce que tout cet emballage est conçu pour supporter le voyage ?" rajouta-t-il du ton le plus sérieux qu'il pouvait, histoire d'illustrer son propos. Bon, si ça se trouve, il ne faisait que s'enfoncer, parce qu'à tous les coups, c'était le genre de trucs basiques que tout le monde savait...

Heureusement qu'il n'avait pas affaire à la patronne ! Oh et puis merde, au fond c'était à cause d'elle, son interlocutrice (ou du moins, du fait qu'elle était à Poudlard ! Bon, ok, c'était pas sa faute >_<) qu'il était en train de s'embourber lamentablement... Si elle ne l'avait pas tutoyé et ne l'avait pas lancé sur le sujet de conversation de Poudlard, il n'en serait pas là !
Ouais, bon, ok, c'était peut-être pousser le bouchon un peu trop de loin que de lui faire porter toute la responsabilité de son manque de sérieux...
Le pire, c'était que la jeune fille paraissait pouvoir parfaitement être professionnelle tout en débordant un peu du cadre du boulot. Tss, c'est pas juste ! Shawn était jaloux, tiens...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Mar 5 Jan - 19:48

La jeune femme gardait un sourire en toute circonstance. C’était ce qu’elle avait trouvé pour cacher la tristesse qu’elle éprouvait suite à la mort de Chad, encore bien trop récente pour elle. Si elle donnait l’impression d’aller parfaitement bien, c’est parce qu’elle savait parfaitement jouer la comédie. Elle était une vipère après tout, il ne fallait pas l’oublier. Et puis, les clients préféraient sans aucun doute une vendeuse avec un magnifique sourire qu’une vendeuse qui avait du rimmel sur les joues à force de pleurer ! Donc histoire d’être parfaite et de garder son job, Emily avait choisit de faire comme si de rien n’était. Et ça marchait plutôt bien.

Quand elle était remontée, elle n’avait pas oublié un petit ballotin qu’elle avait posé à ses côtés. Katy estimait que tous ceux qui leur passaient commande avaient droit à un petit échantillon de ce qu’ils vendaient ici. C’était donc pour cela qu’elle offrait toujours un petit ballotin de leurs friandises aux acheteurs. Cela était d’ailleurs plutôt bien perçu par les acheteurs, et c’était sûrement pour cela qu’ils commandaient toujours un peu plus lors de la commande suivante… Katy était douée en affaires, Emily ne pouvait pas le nier !

La réaction du blond quand la bonde lui donna le détail de la commande ne la surprit pas. Elle était rodée comme on le disait. Elle avait tellement eu l’habitude de voir les gens s’émerveiller devant les chocolats d’Honeydukes qu’elle pouvait tout à fait es comprendre. Elle-même avait agit de la sortie durant ses premiers jours de travail. Elle avait vraiment de la chance de travailler ici, et par respect pour la mémoire de Chad, elle ne comptait pas s’en aller de sitôt ! Espérons que Katy voudrait bien la garder durant plusieurs années ! Mais comme Emily se débrouillait plutôt bien, il n’y avait normalement pas de soucis à se faire ! Enfin, croisons les doigts et touchons du bois ! On est jamais assez prudent hein !

A la remarque du jeune homme sur le professionnalisme, Emily laissa un petit rire s’échapper d’entre ses lèvres. Les acheteurs n’étaient pas tous drôles, donc tomber sur quelqu’un qui savait rire faisait du bien… Celui qui l’avait précédé était d’une antipathie phénoménale, et pas moyen de rire avec lui, parole de Lerant ! Quand le jeune homme dit s’appeler Shawn Montgomery, Emily l’assimila naturellement à la famille d’Ashaiah (et cela était certes une erreur, mais elle n’en savait rien elle !). Oui, donc elle le connaissait, plus ou moins en tout cas… Et il était bien de la même année qu’elle…


« Je suis Emily Lerant, ancienne Serpentard, mais je ne mords pas, je te rassure ! »

Elle adressa un nouveau sourire à son camarade, tandis que celui-ci assurait que même s’il n’avait pas rapporté tant de points que ça à sa maison, il pouvait être très professionnel. Emily n’en doutait pas, mais rire lui faisait du bien. Cela l’apaisait un peu, lui changeait les idées… Elle n’allait pas s’en plaindre ! Bien au contraire ! S’il voulait rester un peu plus elle serait ravie de se payer un bon fou rire… Trois mois à pleurer, ça commençait à faire long…

« Le paquet ? Oui, tous les sorts qui le protège du froid, de la chaleur, des coups et autres problèmes de transports sont référencés derrière la facture ! Ils y sont tous sans exception, donc normalement, il n’y a aucun problème… Après, si le paquet est volé, là, on ne peut pas grand-chose… »

Mais normalement, il n’y avait pas de problème… Après, si Shawn décidait de manger du chocolat avant d’arriver à la pâtisserie, ce n’était pas son problème à elle ! C’était la faute de Shawn et non pas celle de la confiserie ! Emily laissa une plume à disposition de Shawn pour qu’il puisse signer le détail afin qu’Emily en détacha la copie, qui sera également signée. Cela permettrait à la confiserie de rejeter toute responsabilité pour un manque quelconque (les petits gourmands devraient donc attendre le petit ballotin si précieux s’ils souhaitaient grignoter !)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Jeu 7 Jan - 0:00

Bon, Shawn n'était peut-être pas le plus pro de tous les clients d'Honeydukes, mais bon, au moins il avait fait rire la jeune fille ! De toute façon, c'est toujours bien de faire rire les gens.... C'est vrai, quoi, même les plus pince-sans-rire n'attendent que ça, que quelqu'un réussisse un jour à les dérider ! Bon, d'accord, notre garçon n'avait pas vraiment la prétention de vouloir faire rire les rabat-joie, d'ailleurs en général il avait plutôt tendance à les laisser dans leur coin et à aller voir ailleurs (nan mais c'était pas Mère Térésa, non plus, hein, faut pas exagérer !!).
Mais dans une situation comme celle-là, c'était toujours agréable de faire sourire la personne en face de soi. Néanmoins, on avait l'impression que le rire d'Emily avait une sonorité étrange, comme s'il s'était laissé surprendre, comme si la jeune fille n'avait pas (ou plus) l'habitude de rire. Bah, à quoi ça servait d'analyser tout ça, si ça se trouve ce n'était qu'une impression ! Si ça se trouve elle riait tout le temps mais son rire surprenait à chaque fois, qui sait. Il fallait peut-être arrêter de juger les gens sans les connaître. Tout ça parce que Shawn était à peu près sûr (quoique le fait qu'elle rigole à ses bêtises l'en fasse bien douter) qu'elle était à Serpentard et parce qu'il avait certains à priori sur les personnes de cette maison...

D'ailleurs, elle dut remarquer son étonnement vu la manière dont elle se présenta ! Comme si elle savait ce que pensait le garçon à cet instant précis... Serpentard, oui, mais pas serpent. Humpf. Etait-ce possible ? Pour l'instant, tout semblait le prouver, elle était très aimable cette jeune fille. Mais puisqu'elle semblait prendre la réputation de sa maison avec détachement, le garçon n'allait certainement pas louper l'occasion !

"Serpentard ? Naaan, c'est une blague ! Quand je t'ai vu, c'était bien ce qu'il me semblait, mais j'ai eu un doute, après... Sérieux, il avait bu le Choixpeau pour t'envoyer là-bas ? Ah mais oui ! On est de la même année, donc oui, ça devait être le cas pour qu'il m'envoie à Poufsouffle..." s'exclama-t-il, en étant doublement de mauvaise foi, car de toute manière il n'aurait été mieux dans aucune des autres maisons.

"Je compatis..." ajouta-t-il d'un air faussement sincère en lui posant la main sur l'épaule. Main qu'il retira immédiatement en se rappelant où il était, avec qui il était et surtout, dans quel cadre il se trouvait, c'est-à-dire celui de son boulot.

Professionnel, Shawn ! Pro-fes-sion-nel ! Ce n'était pourtant pas la mer à boire, si ? Bon... à croire que si, en fait.

"Oups, oups... J'crois que je m'éloigne de mon rôle là. Si encore c'était pour dire des trucs intelligents, mais en plus je dis que de la merde, donc bon..."

Il s'appliqua donc à refermer soigneusement le carton et signer le papier que lui tendait Emily, après avoir fait un petit hochement de tête admiratif par rapport à la description de tous les soins apportés au paquet.
Bon... C'était tout ? Il n'y avait rien d'autre à faire ? Shawn avait l'impression qu'il venait de débarquer. Quand même, il n'était pas venu d'Aberdaron pour rester seulement quelques minutes à Honeydukes. Certes, il pourrait toujours taper la causette à cette jeune fille, mais ça serait tout de même mieux s'il avait un réel prétexte pour ne pas partir tout de suite (d'autant plus qu'il n'avait pas demandé pour les réductions, et il se voyait pas le faire maintenant).
Pour une fois, Shawn tenta de réfléchir en professionnel (décidément, il en était quand même toujours au stade de la "tentative"...). Qu'est-ce-qui ferait plaisir à sa patronne ? Ce n'était pas tous les jours que quelqu'un de la maison irait à Honeydukes, donc à quoi pouvait profiter le déplacement ? Peut-être que la confiserie pouvait devenir elle aussi cliente de la pâtisserie Wardolf ? Ouais, c'était pas lui qui décidait, en même temps...
Bon, en fait, Shawn séchait. Il finit par dire tout simplement :

"Bon, eh bien... C'est tout ? Enfin, je veux dire, il n'y a rien d'autre à faire ? Puisque je suis là, et que visiblement t'es plus douée que moi en matière professionnelle, j'te demande, hein..."

Bon, là, ça faisait clairement le mec qui cherchait un prétexte pour rester. Pour peu, elle pourrait croire qu'il la draguait ! Aaah, c'est qu'il n'était pas très doué, ce Shawn, quand même... Mais bon, il fallait dire qu'il aimait aussi rencontrer de nouvelles personnes, surtout celles qu'il arrivait à faire sourire sans que cela semblât être dans leurs habitudes...
C'était quand même un autre aspect qui lui manquait à Poudlard. Le fait de voir plein de gens différents, de pouvoir parler sans se prendre la tête avec quasiment tout le monde (je dis bien quasiment). Là, certes, l'ambiance était très sympa à la pâtisserie, mais il y avait moins de diversité et il devait quand même faire gaffe à ce qu'il disait...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Ven 8 Jan - 23:14

La mort de Chad avait eut un tel impact sur la jeune femme qu’elle en avait presque oublié ce que c’était de rire et de sourire de bon cœur. Car même si elle souriait tout le temps lorsqu’un client entrait dans la boutique, ou qu’elle parlait à sa patronne, Katy Andrew, la jeune fille n’était pas heureuse. Le bonheur l’avait quitté en même temps que Chad, et jamais elle ne pensait pouvoir de nouveau connaître et le bonheur et l’amour. Non, tout ce qui pouvait être relié aux sentiments amoureux ne la concernait lus, ou du moins voilà ce qu’elle croyait. Aussi, lorsque Shawn la fit rire, elle se sentit un tout petit peu renaître. Plus ou moins.

La jeune femme avait maintenant un comportement tout à fait différent de celui qu’elle avait lorsqu’elle était l’école de Sorcellerie. Tout d’abord, elle ne parlait presque plus à ses amies, enfin, sauf quand elle se faisait traîner en boite de nuit par Morgane Winston et Natacha Wilson… Elle commençait même sa carrière professionnelle en rencontrant des personnes venant des autres maisons, avec qui elle ne s’entendait pas trop mal… La preuve en direct avec Shawn ! Certes, ça ne faisait pas de ses relations une généralité mais bon… A Poudlard elle n’avait jamais parlé avec des Aigles, des Blaireaux ou des Lions… Et là, pouf, trois mois après sa sortie de l’école, un petit Poufsouffle lui faisait la causette et elle ne se sentait pas dérangée par sa présence.

D’ailleurs, suite à la remarque du jeune homme sur la maison de la jolie blonde, cette dernière accorda un sourire encore plus white au Poufsouffle.


« Hé bien si ! Mais j’avoue que j’ai bien changé ! Mais je ne vois pas pourquoi tu dis que tu n’as pas ta place à Poufsouffle… Je suis sûre que tu y avais totalement ta place ! Mais il est vrai que je soupçonnais parfois le Choixpeau de boire un peu trop d’Hydromel avant la soirée de répartition… »

Bah quoi ?! Ca ne pouvait pas lui faire de mal de plaisanter un peu ! Shawn avait l’air d’avoir de l’humour à revendre, alors s’ils pouvaient passer un bon moment en papotant (en tant qu’anciens camarades de classe, bien évidemment, rien de plus !), Emily n’allait pas cracher là-dessus et renvoyer le jeune homme au Pays de Galles comme s’il était un mal propre ! Elle était sociable ! Même si elle ne l’avait pas réellement montré lorsqu’elle était à Poudlard… Mais que voulez vous, elle avait d’autres priorités en ce temps là !

Une fois le carton de chocolat vérifié et refermer, le papier signé, Emily n’avait plus qu’à donner le petit ballotin de friandises que sa patronne avait préparé. Mais peut-être que Shawn voulait goûter la dernière nouveauté de la confiserie en avant première ? C’était une recette de Katy, remarquable et franchement novatrice. Une glace qui ne fondait jamais… Un miracle n’est-ce pas ? Mais bon, occupons nous tout d’abord du petit ballotin avant qu’Emily ne l’oublie et qu’il ne reste sur le comptoir !

« Euh, non, j’ai ça pour vous, à la pâtisserie ! Un petit échantillon de ce que nous vendons, juste histoire de ! Par contre, si tu veux, je peux te faire essayer la dernière trouvaille de ma patronne.. Si ça te tente, bien entendu, je ne voudrais pas te forcer ! »

Emily se doutait que le blondinet accepterait. Personne ne pouvait refuser de goûter à une nouveauté de chez Honeydukes ! C’était tout simplement impossible quand on savait qu’on était dans les premiers à la goûter et qu’on pourrait s’en vanter partout !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Sam 9 Jan - 0:32

Bon, visiblement, Shawn était le seul à se tracasser pour paraître professionnel. Quoiqu'en même temps c'était normal, Emily paraissait l'être sans faire le moindre effort, donc bon ! Quoique, peut-être que Shawn avait une mauvaise (ou une bonne ?) influence sur elle, car voilà qu'elle se mettait aussi à plaisanter sur le Choixpeau Magique ! Cool ! Cela voulait dire qu'il n'était pas trop décalé en faisant des remarques comme ça ! En fait, finalement, peut-être que c'était le seul client qu'elle voyait qui osait sortir de son rôle et tenter un semblant de relation. Ou du moins un truc un peu plus évolué que "bonjour, merci, au revoir". C'est vrai, en fait, ça devait être chiant de voir plein de monde mais sans vraiment le voir, c'est-à-dire, sans faire vraiment de nouvelles rencontres !
Peut-être qu'elle en avait besoin, aussi. C'est vrai, cela faisait tellement plaisir à Shawn de la voir sourire, réagir, rebondir... C'était bizarre, d'ailleurs. Comment ça se faisait que ça lui faisait autant plaisir, alors qu'il la connaissait pas ? Ben ouais, quoi, c'était vrai, on pouvait pas dire qu'il était genre l'ami trop heureux de voir son amie sourire parce que ça faisait longtemps que ça n'était plus le cas... Il n'en savait rien, d'abord ! C'était quoi qui lui procurait cet effet ? Son inconscient ? Ou alors il y avait un truc qui lui échappait... Quelque chose qui le persuadait que cette fille était triste, d'ordinaire.

Raah, mais arrête de juger les gens, Shawn ! C'est comme ça, il y a des gens qui peuvent paraître tristes même quand ils sont heureux, ou inversement ! Faut pas chercher midi à quatorze heures, quoi...
Bah en tout cas, tout ça faisait qu'il n'avait pas envie de partir.

"Naaan, mais ouais, j'suis de mauvaise langue, bien sûr que j'avais ma place à Poufsouffle ! De toute façon, j'pouvais pas aller ailleurs. Serdaigle, pas assez intelligent, voire pas intelligent du tout. Gryffondor, pas courageux pour un sou, à la limite, aspect grande gueule, ouais, mais bon, y'en a partout des grandes gueules. Et Serpentard.... beeen... Serpentard, quoi." finit-il avec un grand sourire, l'air de dire "bah ça se voit sur ma gueule".

Aaaah, mais quelle mauvaise langue ! D'autant plus qu'il s'aventurait pour un terrain dangereux... Pour peu qu'Emily était comme tous les élèves de Poudlard, à savoir attachée à sa maison, elle finirait peut-être pas s'énerver de le voir la critiquer. Surtout qu'il commençait à être sérieusement lourd là-dessus, vu que ça faisait au moins la troisième fois qu'il parvenait à faire une remarque là-dessus. C'est vrai, quoi, il ne la connaissait pas, il ne savait pas quel était son degré de sensibilité, et son degré de tolérance avec les inconnus. Si ça se trouve, c'était une grande méchante Serpentard hypocrite qui se foutait bien de sa gueule dans son dos. Mouais. Pas vraiment convaincu, quand même... (même s'il savait qu'il y en avait, des comme ça, à Poudlard !)
Bon, allez, il fallait tout de même tenter de ne pas se mettre à dos la fournisseuse de chocolats de la pâtisserie ! C'était bien beau de vouloir créer une petite relation, encore fallait-il qu'elle soit amicale !

"Bon, bon, je l'admets, va falloir que je révise mon jugement sur les Serpentard... Quoique c'est un peu tard pour le faire, certainement." admit-il avec un sourire.

Mais finalement, quand il vit Emily lui proposer à la fois ET un sac avec des échantillons ET une nouveauté à goûter, cela lui parut évident qu'elle ne pouvait pas être vexée de son manque de tact... A moins qu'elle ne fasse ça avec tous les clients, qu'elle était en quelque sorte obligée, que ça la faisait méga-chier de lui donner une occasion de rester un peu plus et de la barber avec ses remarques à la con....
Bah en tout cas, si c'était ça, Shawn n'en avait plus rien à faire ! Ou du moins, momentanément, car à la perspective de toutes ces friandises, ses yeux s'illuminèrent, et un immense sourire apparut sur son visage.

"Alors ça !... C'est dingue, j'ai même pas eu besoin de faire les yeux doux ou de lancer ça sur le ton de l'humour pour avoir des produits Honeydukes !" s'exclama-t-il en laissant un peu trop déborder son enthousiasme.

Au fond, ce n'était qu'un gosse, ce Shawn.... Un gosse qui avait grandi trop vite, certainement. Bon, ça voulait pas dire qu'il voulait retourner à Poudlard, hein ! Nan, tant qu'à faire, s'il fallait retourner à une époque de son passé, il serait bien retourné à l'époque où on faisait de la pâte à modeler à la maternelle, à cette période où on pouvait soulever les jupes des filles sans se faire traiter de pervers, se faire offrir des bonbons à n'importe quelle occasion, et surtout, ne pas travailler... Raah, la belle époque, quoi ! Bon, ok, c'était quand même pas mal, maintenant, aussi... Il y avait tout un tas de trucs qu'on pouvait pas faire à la maternelle, quoi. Déjà, le fait de se rendre compte de ce qu'on faisait, c'était pas mal. Se rendre compte qu'on pouvait être heureux à des moments donnés. A la maternelle, t'as beau dire que c'était la belle époque, tu t'en rendais absolument pas compte à l'époque...

"Ca, c'est du professionnalisme ! J'aime, j'aime, j'aime !" continua-t-il sur sa lancée en ne pouvant s'empêcher d'entre-ouvrir le sac pour jeter un oeil à l'intérieur.

"Oulalaaah, si tout ça est censé rester intact jusqu'au Pays de Galle... ! C'est pas gagné..."

Il plongea sa main dans le sac et en ressortit une friandise. Mais au lieu de la manger, il la tendit à Emily.

"Tiens, moi j'ai rien à te donner, mais bon, on va faire comme si, hein..."

Arf, il était drôle, lui ! Il était en train de faire cadeau d'une partie de son cadeau ! Enfin, cadeau.... C'était une tactique commerciale, après tout (et qui marchait du tonnerre, d'ailleurs). Bon, ok, le terme "tactique" était peut-être connoté un peu péjorativement, mais bon, c'était l'idée. Bon, certes, lorsqu'il était entré dans la boutique et qu'il s'était mis en tête de repartir avec des réductions pour les friandises d'Honeydukes (et ses espérances avaient largement été dépassées !), c'était dans un but purement personnel. Mais là, maintenant qu'il avait loué un semblant de lien avec cette jeune fille, il ne pouvait pas faire comme il aurait fait lors de son arrivée, c'est-à-dire se contenter de prendre le petit sac et puis partir, quoi. Nan, c'était un être social, quand même. Alors il tentait des trucs. Débiles, peut-être, mais il tentait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Sam 9 Jan - 15:02

Emily savait que généralement, le petit ballotin de friandises made in Honeydukes était souvent le plus convoité si l’on en oubliait la commande. Les gens étaient d’un naturel gourmand, enfin, s’ils ne l’étaient pas ils ne viendraient pas hein ! Mais bon, il n’était pas rare que le ballotin arrive à destination, mais totalement vide. Le voyage ça creusait, il ne fallait pas croire que c’était aussi simple qu’un claquement de doigts ! Mais Emily en avait l’habitude, cela la faisait rire car des fois, le patron appelait, disant qu’il n’avait pas eu le bonheur d’avoir un seul chocolat ! Alors de temps à autre, Katy leur en faisait livrer un petit ballotin, comme si de rien n’était ! Et voilà qui rendait les clients plus qu’adorable ! Et cela engendrait souvent une nouvelle commande plus conséquente que la précédente ! Katy était un as du commerce, cela ne faisait aucun doute !

Comme la blonde s’y attendait, Shawn fut ravit de recevoir le précieux petit paquet ! En même temps, comme il était plutôt bon vivant (à ce que pouvait comprendre la jeune femme) il était normal qu’il accepte cela avec plaisir ! Et puisqu’il semblait gourmand (rien qu’à voir comment il avait lorgné sur le gros carton de chocolat en l’analysant !) il était tout à fait normal que cela lui fasse plus que plaisir ! Mais il n’avait pas encore goûté la dernière trouvaille de la merveilleuse boutique ! Et ça, nul doute qu’il adorerait ! Bien évidemment, Emily ne pourrait pas lui en offrir rien que pour lui, Katy était généreuse, mais tout de même, elle avait des limites ! Mais s’il avait regardé plus attentivement dans le ballotin, un petit paquet cadeau renfermait la précieuse et nouvelle confiserie ! Mais il verrait ça au Pays de Galles, ce n’était qu’une simple question de temps !

Lorsque le blondinet sortit une friandise du ballotin, et la tendit à Emily, cette dernière fut plus que surprise. Elle accepta cependant le présent du Poufsouffle avec plaisir, lui adressant un petit sourire sincère et reprit la parole :


« Merci, c’est gentil de ta part… »

Oui, bon, elle était encore un peu sous le choc hein ! Ce n’était pas comme si tous les clients lui offraient une des friandises qu’ils recevaient ! Shawn était tout à fait différent des autres clients, et ce n’était pas plus mal. Peut-être Emily pourrait-elle se faire un ami dans son métier… Elle ne serait pas contre, elle avait besoin d’un petit clown comme semblait l’être Shawn, au moins pour éviter de déprimer de trop… Car les anti-dépresseurs, ça allait cinq minutes, mais après, on s’en lassait ! Remise de ses émotions, et après avoir glissé le bonbon dans la poche de son tablier d’un blanc immaculé, elle sortit de derrière son comptoir, et grimpa deux ou trois marches avant de se tourner vers le jeune homme.

« Viens, je vais te montrer le nouveau bonbon ! Je suis sûre que tu vas adorer ! »

Emily grimpa l’escalier en cinq secondes, et suivie de Shawn, elle se dirigea vers le présentoir de cette fameuse glace qui ne fondait pas. Elle n’avait encore rien dévoilé à son « nouvel ami » (appelons le comme ça, après tout, ça ne faisait pas de mal !), mais cela n’allait pas tarder. Arrivée devant le frigo customisé qui regorgeait de glace –tout parfum-, Emily se tourna avec joie vers Shawn.

« Voici le nouveau produit ! Une glace qui ne fond jamais, donc elle peut rester au soleil sans aucun problème ! On a installé le présentoir ce matin ! Tu veux essayer ? »

La demoiselle avait attrapé un cornet (après avoir enfilé des gants en plastique, of course !) et attendait la réponse du jeune homme. Emily avait eu l’accord de Katy pour faire gouter et découvrir le produit en direct tout ceux qui se présentait le jour de lancement (donc aujourd’hui) en leur faisant choisir le parfum qu’ils préféraient… Alors Shawn avait intérêt à sauter sur l’occasion !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Sam 9 Jan - 23:32

La réaction d'Emily face au "cadeau" de Shawn était prévisible... Normal qu'elle soit surprise, en même temps ! Cela débordait clairement du cadre purement commercial dans lequel lui était offert tout ce panel d'échantillons. D'ailleurs, bien que cela sembla quand même lui faire plaisir, sa réponse laissait montrer qu'elle était un peu déstabilisée. Aah, heuuu, c'était pas le but non plus, hein ! Peut-être qu'à Serpentard ils n'avaient pas l'habitude de marquer trop vite des marques de sympathie, qui sait... Rooh, et puis il fallait qu'il arrête avec Serpentard, aussi !
TOUT ce que faisait Emily n'était pas forcément à mettre en rapport avec sa maison ! Nan mais c'est vrai, quoi ! Il n'y avait qu'à le regarder, lui ! Ressemblait-il au Poufsouffle lambda ? Baaah nan, il était trop fouteur de merde pour ça ! Enfin, quand on dit "fouteur de merde", on parle en cours, hein... Shawn n'aimait pas spécialement foutre la merde dans la vie des gens, hein. Loin de là, d'ailleurs.

Et d'ailleurs, il espérait qu'il n'était pas en train de foutre la merde dans la vie professionnelle d'Emily avec ses remarques et ses faits qui étaient maintenant à mille lieux du cadre professionnel dans lequel il était initialement venu. Autant au début, il essayait de faire un minimum d'efforts (et encore, on voyait ce que ça donnait, ça n'était pas très convaincant, hum), autant maintenant, il n'essayait même plus ! Et puis bon, il avait eu des incitations pour aller dans ce sens, alors forcément...

Donc quand Emily l'invita à le suivre pour goûter le nouveau produit, Shawn la suivit comme si c'était un pote qui voulait lui montrer un nouveau jeu ou un truc du genre. Bref, il était totalement sorti du cadre. En même temps, la jeune fille ne l'aidait pas non plus, si elle lui parlait dans des termes d'amis du style "tu vas adorer".
Forcément, si elle lui avait dit "ma patronne tient à te faire goûter la dernière nouveauté", direct, il se serait moins éloigné du cadre. Mais bon, pourquoi s'en plaindre, hein ? D'ailleurs, il ne s'en plaignait pas...

Une glace qui ne fond jamais... Tiens, tiens, tiens... Intéressant ! Shawn jeta un coup d'oeil par la vitrine pour voir le temps qu'il faisait dehors. Parce que forcément, l'intérêt du produit, c'était de pouvoir tester son efficacité. C'est sûr que s'il faisait froid dehors, l'effet ne se verrait pas vraiment. Mais là, on était en début d'année, en septembre, avec ce qu'on pouvait appeler "l'été indien", c'est-à-dire qu'il faisait encore assez chaud. (Enfin, on était en Ecosse, hein, c'était pas la canicule non plus !)

"Ah ouaiiiis ! Bah aucun problème, je teste, je teste ! D'ailleurs, c'est dommage que ça existe pas comme job, ça ! Testeur des nouveaux produits.... Enfin, nouveaux produits à manger, hein, parce que tester des médicaments ou produits de beauté, non merci, ça ira !"

Et il se pencha un peu vers le présentoir pour choisir son parfum, tout en rajoutant, pour tester un autre style d'humour, qu'il n'utilisait en général que quand il connaissait bien la personne en face, pour pas qu'elle ne le prenne pour un crâneur (mais fallait bien prendre des risques dans la vie, hein !) : "De toute façon, pas besoin de produits de beauté, j'suis déjà assez beau, hahaha..."

Se foutant ouvertement de sa gueule (enfin de la sienne à lui, pas celle d'Emily !), il tenta un petit jet de cheveux à la McMillan avant de rajouter d'un air plus sérieux "Ou pas, hum..."

Bon, c'est qu'avec toutes ses conneries, il n'avait pas choisi son parfum !

"Bon, je m'égare, je m'égare... Heuuu... Quel parfum... Fiouu, j'sais pas, moi... Tiens, allez, noisette, comme tes yeux." dit-il avec un petit sourire.

D'ailleurs, parler physique lui permettait d'enchaîner avec un truc qui le titillait depuis le début. Il n'avait pas forcément calculé en arrivant, mais avant qu'Emily ne lui dise qu'elle était à Poudlard, il avait eu l'impression de l'avoir déjà vue... Bon, ok, certes, ça, ce n'était pas nouveau. Mais il y avait un truc en plus. Il avait l'impression de l'avoir déjà vue, oui, mais pas dans un contexte normal ! Peut-être une photo d'elle dans un magasine, ou un journal... Enfin, il ne savait plus, quoi, et ça l'intriguait !

"Tiens, d'ailleurs, maintenant que je te vois sous un autre angle - excuse bidon, je sais - tu t'es pas déjà retrouvée dans un magasine ou un truc du genre ? Ou un journal, j'sais pas... Ah, ptêt le Hibou Bavard ! T'étais une Miss Magic ? Ah nan, c'était Elizabeth... Ouais, en fait, j'sais pas, c'est pour ça que j'te demande."

Trop curieux, le Shawn ? Ouais, c'était possible, mais bon, il assumait... Et puis, de toute manière, il fallait bien parler de quelque chose le temps de "tester" l'efficacité de la glace ! C'est vrai, s'il la mangeait tout de suite, ça ne servait à rien, il ne pourrait pas voir si elle fondait comme les autres glaces ou pas ! Il fallait donc parler d'autre chose !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   Dim 10 Jan - 20:53

Si Emily était si pressée et apparemment « joyeuse » de montrer le nouveau produit à Shawn, c’est parce qu’elle en était totalement fan. Elle qui adorait les glaces trouvait que Katy avait trouvé la friandise parfaite ! Surtout pour les filles qui déprimaient ! Car c’était bien connu, quand une demoiselle pleurait toutes les larmes de son corps, s’auto-décrétant en dépression, elle engloutissait des tonnes de glaces, sans prendre de pauses (et après, bonjour la balance !). Et le plus souvent, le fond du pot partait à la poubelle car la glace était fondue à cause d’être resté bien trop longtemps dans les bras de la demoiselle en question… Et comme c’était plutôt le quotidien d’Emily, elle savait que c’était un magnifique produit qui en satisferait plus d’une ! Et elle la première ! Katy lui avait même offert deux gros bacs de son parfum préféré… Quand Emily disait qu’elle avait une patronne en or !

« Oui, je suis sûre qu’un grand nombres de personnes trouveraient leur bonheur en tant que testeurs ! Mais bon, cela fait plaisir à nos clients, alors s’il y avait des testeurs, il y aurait moins de plaisir, pas vrai ? »

Même si pour Emily, goûter tous les bonbons de la confiserie avait été un réel plaisir, car au final, elle se devait de savoir reconnaître, à la forme, l’odeur et le goût chacun des bonbons qu’elle vendait en compagnie de sa patronne, voir un client, ou même un enfant s’extasier devant un nouveau produit et voir le bonheur que vous transmettait ses yeux quand vous lui proposiez de le tester, ça ne valait rien d’autre. C’était magique, tout simplement magique.

Le choix de Shawn pour sa glace fit rire Emily de bon cœur. Elle l’aimait bien, il était drôle, et elle avait sans aucun doute besoin d’un ami comme lui auprès d’elle. Mais de là à ce que les deux là deviennent amis, il y avait peut-être un long chemin à faire…


« Tu es perspicace, la plupart des clients déjà passés m’ont annoncé chocolat ! Mais je suis ravie que tu saches faire la différence ! »


Emily ouvrit un des bacs de présentation, uniquement réservé à l’essaie du produit -qui était conditionné dans des petits pots bien plus pratiques à transporter que des gros bacs, surtout pour les élèves de Poudlard ! Et puis cela leur permettait également de ne plus avoir à piquer un emplacement dans le frigo des cuisines de l’école afin de pouvoir conserver leur glace ! Là, ils étaient prêts à voir venir l’été chaud et insupportable derrière les carreaux avec de délicieuses glaces qui ne fondraient pas si elles n’étaient pas conservées dans le froid. Le sortilège dont elles étaient les victimes les conservait du soleil, de la chaleur, donc il n’y avait rien à craindre ! Quant à manger de la glace « chaude » c’était aussi à bannir ! Toujours glacée, et toujours délicieuse !- Elle servit donc une boule Noisette à son collègue, et le lui tendit, tandis que sa question qu’il lui posa déstabilisa légèrement la jeune fille.

« Euh… En fait tu as du me voir dans La Gazette du Sorcier… Au mois de Juillet… »

L’ancienne vipère ne parlerait pas de Chad, enfin, elle n’en parlerait pas tant qu’on ne la forcerait pas. Aussi, dire simplement le nom du journal, ce n’était pas la mort… Après tout, un article immense avait été consacré à Chad, et le portrait de la jeune fille pleurant son petit ami n’avait pas été épargné ! On avait vu son visage et son nom, annonçant le décès de Chad, avant qu’elle ne s’écroule en larmes dans les bras de Natacha… Une de ses plus proches amies depuis quelques années (et surtout depuis qu’elle sortait avec l’italien !)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tentative de relations professionnelles [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tentative de relations professionnelles [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: