AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Rentrée studieuse: entendre une mouche voler [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Rentrée studieuse: entendre une mouche voler [LIBRE]   Mar 5 Jan - 22:41

Irma Pince avait pour habitude de bien faire comprendre dès la rentrée à tous les élèves que la bibliothèque n'était pas une base de loisirs mais bel et bien un haut lieu d'études. Prendre un bon départ, en signifiant à tous - nouveaux venus ignorant tout de ce lieu, comme anciens élèves de l'an dernier qui l'aurait oublié - qu'Irma n'était pas spécialement encline à la mansuétude dès lors qu'on n'était pas soigneux avec ses sacros-saints ouvrages, ou qu'on ne respectait pas le silence et la propreté de la haute et vaste pièce.

Son regard acéré allait de l'un à l'autre des élèves qui entraient d'un pas hésitant, voûtaient un peu le dos en avisant la dure sévérité de son visage, et gagnaient sur la pointe des pieds une table en regrettant qu'il n'y en eu pas une d'où elle ne puisse les voir.

Irma se tenait cependant à la disposition des élèves véritablement désireux de s'instruire - ils n'étaient d'ailleurs pas légion, la plupart se contentaient des devoirs qu'on leur donnait et d'un peu de révisions, autrement dit du juste nécessaire pour obtenir leurs examens, sans approfondir d'autres sujets... sauf quand il s'agissait de préparer un mauvais coup. Irma avait reçu si souvent des élèves désireux de s'instruire sur... les élixirs d'amour en tous genre, des sortilèges qu'ils espéraient utiliser pour tricher (comme si leurs professeurs, pas nés de la dernière pluie, n'en savaient pas bien plus long pour les contrer!), etc.

Elle rêvait encore de l'élève studieux qui lui demanderait "Réflexions sur les Stènes et Exostylocinos à entroupes plurexes" ou "De la nécessité des Stratoxys Delthys à Sphoncioc Arganes". Au lieu de lui réclamer la biographie de quelque chanteuse à succès.

Grimaçant d'agacement à cette évocation, la bibliothécaire, déjà exaspérée par avance par ces immondes élèves incultes, voulait aujourd'hui plus que jamais le silence absolu. Entendre une mouche voler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 308
Âge : 25 ans
Actuellement : Journaliste à la Gazette


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Rentrée studieuse: entendre une mouche voler [LIBRE]   Dim 10 Jan - 21:50

C'était la toute première fois qu'Annagovia, nouvelle venue à Poudlard, pénétrait dans l'antre de la bête la bibliothèque, et son entrée se fit le nez en l'air, la bouche grande ouverte, et les yeux écarquillés de stupeur ! Waouh ! C'était au moins dix fois plus grand que la Grande Salle, ici ! Et probablement mille fois plus que la bibliothèque de son ancienne école ! Si ses libraires de parents voyaient ça, ils en tomberaient à la renverse ! Il faudrait absolument qu'elle prenne une photo des lieux pour eux !

*Holàlà ! Et les étagères sont vachement hautes ! Avec des livres même au dernier étage ! Mais comment on fait pour les attraper ? Rhâlala, et ils ont l'air très, très vieux, ces ouvrages ! C'est probablement parce que ce sont des gri-moi-res ! C'est comme ça que les sorciers appellent leurs livres, des gri-moi-res ! Trop cool !* songea-t-elle en sautillant joyeusement entre les étagères, sans cesser de lancer des coups d'oeil à la fois curieux, émerveillés et enthousiastes, à droite et à gauche.

En cette première semaine de rentrée, les lieux étaient encore plutôt déserts mais on pouvait tout de même voir, çà et là, de têtes brunes, rousses ou blondes, penchées sur de gros ouvrages, suant déjà sang et eau pour faire entrer de nouvelles formules dans leur crâne ou, tout simplement, pour réviser celles qu'elles connaissaient déjà.
Annagovia était, elle aussi, venue dans le but de s'instruire. Malgré ses airs désinvoltes et son insouciance certaine, la petite était très anxieuse à l'idée que ses origines moldues l'handicapent, dans le monde sorcier. Non qu'elle en eût honte, mais elle avait le sentiment d'avoir un retard culturel considérable, par rapport à ses camarades issus d'une branche sorcière. Mais Annagovia débordait d'entrain et de motivation : hors de question pour elle de se laisser distancer dès le début de l'année ! Elle avait bien l'intention de lire un maximum d'ouvrage en un minimum de temps pour combler ses lacunes et se montrer digne de son admission à Poudlard.

*Bon, alors, je vais commencer par la métamorphose, parce que ça a l'air vachement dur, comme matière, la métamorphose ! Mais c'est où, le raypn pour la métamorphose ? C'est un vrai labyrinthe, cette bibliothèque ! Rhâlala, ils n'ont même pas mis un plan à l'entrée ! Faut que je trouve de l'aide !* songea-t-elle, en regardant autour d'elle d'un air interrogateur.

Alors, le bureau de la bibliothécaire, elle l'avait vu en entrant, donc, si elle revenait sur sa gauche, et puis encore sur sa gauche... Oupslà, ils avaient l'air vachement lourds, les livres, sur cette étagère là... C'était quoi ? Divination ? Ah, ça, elle n'avait pas, comme classe... Ah ! Voilà le bureau !

*Waouh, mais elle a au moins cent ans, la bibliothécaire ! C'est fou, on dirait que les sorciers travaillent vachement plus vieux que nous ! La pauvre ! Elle doit passer son temps à dormir et à radoter, à son âge... En plus elle doit être à moitié sourde... Faudra que je parle bien fort pour qu'elle ne se sent pas gênée !* réalisa-t-elle, pleine de bons sentiments.

Elle se dirigea donc avec détermination, d'un pas valsant, jusqu'au bureau de la vieille bique bibliothécaire, et claironna d'une voix plus forte que de raison (après tout, elle s'adressait à une sourde) :

- Bonjour Madame euh..., commença-t-elle, en louchant sur le nom de la bibliothécaire, Pince ! Dites, je voulais savoir, siouplaît, c'est où, le rayon de la métamorphose ? demanda-t-elle avec un grand sourire angélique.

(593 mots)

KING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rentrée studieuse: entendre une mouche voler [LIBRE]   Lun 22 Fév - 23:58

La bibliothécaire, qui avait 40 ans, ou peut-être 45, mais qui en paraissait un peu plus il est vrai, était un peu énervée, ce jour-là. Il faut dire qu'elle vérifiait la liste des livres manquants et que ça la mettait toujours sur les nerfs, l'idée que quelques volumes, malgré tout le mal qu'elle se donnait pour être vigilante; manquaient toujours à l'appel. Il y avait aussi ceux qui étaient abîmés et que le fautif n'avait pas encore remplacés - voir une page cornée ou une tâche sur un des précieux grimoires révulsait Irma.

Ainsi un ouvrage qu'avait emprunté un certain Génavio Bones avait été détérioré, et l'une des bibliothécaires qui avaient précédé Irma avait soigneusement décrit dans le journal secret des bibliothécaires, qu'elles se transmettaient de bibliothécaire à bibliothécaire au moment de la passation des pouvoirs, qu'elle avait des décennies durant poursuivit le sieur Génavio dans sa vie de sorcier adulte pour lui faire réparer son crime, et qu'il l'avait toujours fuie jusqu'à la mort du susdit voyou, et qu'ensuite la bibliothécaire avait perdu la trace de ses héritiers (héritiers de sa faute et de sa dette), car Génavio avait pris soin d'effacer les archives pour les protéger.

Finalement, Irma venait d'apprendre après des recherches généalogiques minutieuses que Susan Bones, LA Susan Bones qu'elle haïssait, était l'arrière-arrière (et peut-être encore arrière) descendante directe du mécréant. Ça allait saigner. Twisted Evil

Ensuite, Irma se pencha sur la disparition d'un livre plus récent: emprunté par Colin Crivey peu avant sa mort, l'ouvrage n'avait jamais réapparu, bien qu'Argus sur la demande d'Irma ait fouillé les effets du gamin avant que ceux-ci ne soient envoyés à ses parents. Le sale gosse. Où avait-il bien pu mettre ce livre avant de mourir bêtement?

Elle en était-là de son questionnement intérieur et de son agacement lorsqu'un microbe vint lui demander, dans une version très personnelle de la langue de Shakespeare, un grimoire. Irma excédée soupira. Elle rectifia:

""Heu" n'est en aucun cas une ponctuation, "siouplait" n'appartient nullement à notre belle langue anglaise, enfin la forme interrogative prévoit une inversion des groupes nominaux sujets et des groupes verbaux que vous seriez aimable de considérer lors de vos échanges vocaux aussi bien que rédigés".
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée studieuse: entendre une mouche voler [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée studieuse: entendre une mouche voler [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: