AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Le garçon et la fille qui ne s'étaient jamais parlés [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Le garçon et la fille qui ne s'étaient jamais parlés [PV]   Jeu 7 Jan - 12:08


    Adrien marchait dans le hall avec la ferme intention de prendre un bon gros déjeuner bien solide avant d’aller s’entraîner puisqu’il avait une heure de trou. Le chorégraphe de Sterne fut néanmoins déranger dans ses plans par un bruit sourd, une voix menaçait une autre voix. Il ne comprenait pas les mots, il était trop loin, mais il avait bien compris qu’il y avait un problème. Soucieux des autres, Adrien s’approcha et vit un garçon de septième année à serpentard en train d’ennuyer et de retenir de force Amber James, l’ex-petite amie de son cousin. Fronçant les sourcils, Adrien hésita à intervenir mais il vit le garçon exercer une pression plus forte sur le poignet de la frêle jeune fille. Même s’il n’avait que peu d’amitié pour cette fille (parce qu’elle était sortie avec son cousin et qu’il n’était pas en très bon terme avec lui, en plus elle était à Serpentard !), il décida qu’il ne pouvait pas laisser la situation continuer ainsi. Cela n’aurait pas été bien quel que soit ses sentiments envers Amber. Attrapant le gars par l’épaule, Adrien lui sourit comme s’il ne se rendait pas du tout compte qu’il gênait le type dans ses mauvaises actions. « Salut pauvre type, tu veux pas la lâcher, je crois qu’elle a pas envie de te parler. » l’autre lui répondit une ou deux insultes qu’Adrien jugea inutile de retenir et d’écouter et finalement l’autre tenta de lui mettre un coup de poing. Alala, ces serpentards, tous violents. Adrien esquiva, mit les mains dans ses poches et donna un coup de genoux au type ce qui lui fit lâcher sa proie. Adrien s’éloigna ensuite d’un pas et toujours les mains dans les poches, il fit une pirouette sautée et sa jambe atterrit sur le dos du type plié en deux.

    « Oups, pardon, je suis maladroit. » Se baissant, il se décida enfin à sortir une main pour attraper le visage du sale type (dont il ne savait pas le nom et de toute façon, j’pense que tout le monde s’en fiche) par les cheveux. Il lui murmura alors menaçant « Si j’apprends que t’as encore emmerder la dame, je te refais le portrait avec la même facilité que je t’ai mis à terre. Maintenant dégage. » Il ne se le fit pas dire deux fois et détala sous le regard amusé d’Adrien qui remit la main dans sa poche et soupira d’un air faussement déçu. « Une vraie mauviette, c’est bien un Serpentard. » Il se tourna ensuite vers Amber, lui souriant gentiment bien qu’il ne sache pas trop si elle avait approuvé ce qui venait de se passer ou non. « Sauf ton respect bien entendu. Tu n’as rien ? S’il t’a fait mal je peux le rattraper pour lui en coller une autre. C’est pas vraiment un adversaire à ma mesure. »

    Normalement Adrien était non violent, d’ailleurs il se battait rarement pour de bon. Mais il était un danseur donc rapide, agile, avec des réflexes. Comme il faisait souvent des battle (de danse), il était arrivé qu’on lui cherche la bagarre pour de bon après. Avant cette année, c’était les membres de son club de danse de rue qui le protégeait mais plus maintenant, il n’était plus le gamin du groupe alors il se battait quand c’était nécessaire. Dans l’absolu il essayait toujours d’éviter le combat et quand il frappait de ne pas faire vraiment mal, seulement de faire peur. Enfin ça c’était quand il n’était pas en colère mais aujourd’hui il ne l’était pas, s’il avait frappé c’était uniquement parce que Amber était dans une position délicate et elle était tellement fine et gracile (féminine quoi) qu’elle n’aurait eut aucune chance contre cette brute (bien qu’il lui fit confiance quant à sa capacité à détruire l’ego de n’importe quel garçon). Tout bien réfléchi, c’était la première fois qu’ils se parlaient vraiment. Cette pensée amusa Adrien, qui n’en restât pas moins immobile et souriant en attente d’une réponse.


{664}
[ 665 ]
KING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le garçon et la fille qui ne s'étaient jamais parlés [PV]   Dim 10 Jan - 1:59








    Simon. Déjà un prénom sordide, n'est-ce pas ? Bon, d'accord, peut-être pas, mais ce nom, murmuré à l'oreille de la jeune fille qu'était Amber James, pouvait faire beaucoup de dégâts. Serpentard de septième année, grand et blond, pas très moche mais qui n'avait rien dans la tête, en bref, un sportif typique qu'on pourrait classer dans des romans Moldus. Oh, bien sûr, des garçons comme cela, et pas seulement chez les Serpentards, il y en avait plusieurs dans le château, mais cet idiot était le seul à courir après la sorcière. L'année passée, elle n'avait pas trop eu à s'en plaindre car, malgré quelques approches ratées, le vert et argent était resté à distance, sans doute grâce à Daniel qui, malgré ses deux années en moins, en imposait assez et avait la réputation de ne pas avoir beaucoup de patience, ni d'amabilité. Mais, maintenant, tout Poudlard était au courant qu'il n'y avait plus de couple James/Sallers et que ceux-ci avaient fait une " pause ", même si tous deux savaient qu'il n'y aurait sans doute aucun recommencement à ce couple qui avait, au bout d'un moment assez court, tourné en rond.

    Ce qui donc, maintenant, amenait notre chère Amber dans une position assez fâcheuse, dans ce hall d'entrée apparemment désert, piégée entre un mur et un garçon faisant facilement deux têtes de plus qu'elle. En tant que bon Serpentard, celui-ci détestait les échecs et qu'on le repousse et, sachant que la blonde n'était pas vraiment d'humeur grâce à sa récente rupture - et que le garçon ne l'intéressât pas le moins du monde non plus -, il essuyait échecs sur échecs, le rendant plus qu'énervé. Il attrapa violemment le poignet de la capitaine et celle-ci, vraiment furieuse de se sentir si impuissante face à quelqu'un, lui cracha à la figure : « Lâche-moi espèce de sale crétin ! Tu m'étonnes que personne veut de toi, tu t'es déjà vu ? » Vlan. Certes, une telle réplique aurait cloué n'importe qui sur place, Simon aussi d'ailleurs, mais le fait qu'il la domina physiquement la poussait à rester impassible. Bien Amber, on fait quoi maintenant ? Celle-ci se rendait effectivement compte qu'elle commençait légèrement à avoir des problèmes, quand Sallers arriva dans le hall. Pas Daniel, heureusement, mais son cousin, Adrien, danseur dans la troupe Sterne. Chances épuisées, il n'aiderait jamais une Serpentard, ex d'un de ses pires ennemis qui plus était.

    Elle fut donc plus qu'étonnée lorsque le Poufsouffle lui "proposa " son aide. Surtout qu'Amber doutât fortement des réussite d'Adrien face au ... colosse qu'était Simon, et bien oui, même s'il l'était plus qu'elle, le danseur n'était pas très grand ! La sorcière haussa un sourcil lorsque son prétendant se retrouva à taire, en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, pis, qui se retrouva à courir à l'autre bout du hall. Waow. C'était le seul mot qui était dans la tête de la jeune fille pour l'instant, elle n'aurait jamais imaginé ça du jaune et bronze, même si elle aurait préféré subir des Doloris que de lui avouer. « J'aurais pu m'en sortir ... » Son ton habituellement cassant avait brisé le léger silence qui s'était installé. La sorcière savait parfaitement qu'elle faisait preuve d'un égo surdimensionné. Elle n'aurait rien su faire du tout sans l'aide du jeune homme. Elle grimaça légèrement en y pensant, puis, avec un soupir léger et discret, elle se reprit : « Bon, d'accord, peut-être pas ... Merci. » On ne parlera pas de l'effort qu'elle avait dû faire pour prononcer ces paroles. Et sa remarque sur les Serpentards ne fit qu'agrandir ce sentiment qu'elle n'aurait dû le remercier. « Y a pas que les Serpentards, les garçons en eux-mêmes sont des crétins. La nature peut pas être sympas avec tout le monde. Sauf ton respect, bien entendu. » Elle avait dit cela avec un sourire, signe qu'elle se moquait gentiment de lui, peut-être un signe de remerciement à sa manière. On pouvait dire que la verte et argent ne souriait pas souvent après tout. « C'est gentil. Je crois qu'il a déjà assez l'égo en miette pour le reste de l'année ... Je vais bien. » Seul son poignet légèrement bleuit trahissait de son agression, mais elle n'était pas une mauviette et ne se plaignait pas, elle aurait pu avoir bien plus sans l'arrivée du Poufsouffle. Un sourire narquois naquit sur les lèvres d'Amber. C'était la première fois qu'elle rencontrait vraiment Adrien, et la situation dans laquelle cela venait de se passer était loin d'être habituelle, qui l'aurait cru ...



[ 759 ]
KING


Dernière édition par Amber James le Sam 23 Jan - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Le garçon et la fille qui ne s'étaient jamais parlés [PV]   Lun 11 Jan - 11:42

    Amber lui dit qu’elle aurait pu s’en sortir ce qui fit rire Adrien silencieusement. Genre le petit bout qu’était Amber James, sans force ni muscle aurait pu se débarrasser d’un colosse pareil ! Alalala, l’ego des Serpentards était sans commune mesure. C’était un peu comme quand Vincent avait crut qu’il pourrait le battre. Il ne faut pas déconner, Adrien Sallers n’était peut-être pas violent par nature mais il n’était pas n’importe qui non plus. Son rire (discret) cessa lorsqu’elle le remercia, cédant la place à un sourire franc. « Mais je t’en prie. Je déteste ce genre de type. » Il trouvait que pour un homme c’était la pire des hontes de forcer une fille. Si elles disaient non, c’était non ! Un point c’est tout ! En plus, même s’il était un garçon et qu’il n’aurait jamais dû ressentir ça, il se souvenait encore de l’effet que ça lui avait fait quand Heaven Clarks – son ex-petite amie – l’avait embrassé contre sa volonté quelques mois avant qu’ils sortent ensemble. Il se rappelait que ça l’avait traumatisé et pourtant, son intégrité physique était restée pleine et entière, alors il n’imaginait pas lorsque c’était un garçon d’un mètre quatre-vingt-dix qui tentait de prendre le pouvoir.

    « Ne t’inquiète pas pour mon respect, je ne ressens pas le besoin d’être respecté. » Adrien ne doutait pas de ses capacités dans certains domaines mais il était loin de se sentir supérieur à autrui et on lui manquait trop souvent de respect pour qu’il s’en offusque. En plus, ce qu’elle disait n’était pas entièrement faux même si bien entendu il ne fallait pas pousser à l’extrême la chose. « Ceci étant, il y a les gentils crétins et les méchants crétins, permet moi de te préciser que je me considère comme faisant parti de la première catégorie. » alors que le balourd de tout à l’heure était dans la seconde.

    Lorsque la jeune fille lui dit que l’ego de son camarade était sûrement en miette pour l’année, Adrien regarda derrière lui, là où il avait disparu. Il n’aimait pas faire de mal aux gens mais parfois c’était nécessaire. Là par exemple ça l’était car la fin aurait pu être tragique pour Amber si les choses avaient mal tournés, ce qui semblait bien parti pour au moment où il avait débarqué. Il remarqua toutefois que même si elle affirmait aller bien, elle avait un gros bleu sur le poignet.

    « Il t’a fait mal… » Dit-il en approchant sa main du poignet d’Amber sans pour autant mettre leurs deux peaux en contact. C’était maladif chez lui mais tout ce qui touchait de près ou de loin sa famille le rendait nerveux. Hors Amber avait été on ne peut plus proche de Daniel. Elizabeth aussi en un sens mais étrangement ça ne lui faisait pas exactement le même effet. Reprenant son sac qu’il avait jeté par terre peu avant pour se battre, il chercha dedans une pommade contre les bleus et la trouva. Il avait toujours ça sur lui parce qu’il se blessait souvent dans l’exercice de sa passion. Tendant le tube à la serpentard, il lui dit toujours sur un ton plutôt gentil et compatissant « Tiens, ça évitera qu’il s’étende et te fasse mal pendant plusieurs jours. » Si ça n’avait pas été une Serpentard de cet acabit, il l’aurait sûrement appliquée lui-même mais les choses étant ce qu’elles sont, il se contenta de donner la crème à Amber…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le garçon et la fille qui ne s'étaient jamais parlés [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le garçon et la fille qui ne s'étaient jamais parlés [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est un garçon
» [Evènement Premier][TERMINE] 01/07/11 Catch Me I’m Different
» GRACE WENDY NOLAN - Une fille vaut bien mieux que vingt garçons.
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]
» Les garçons dans les vestiaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: