AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Pas de course cette fois, ok ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 292
Âge : 26 ans [7 avril 1985]
Actuellement : Gérant et propriétaire du Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pas de course cette fois, ok ? [PV]   Jeu 1 Avr - 10:51

    Pendant qu’ils marchaient, Emma et Tobias croisèrent un groupe de filles de l’année d’Emma mais de la maison de Tobias. Celui-ci leur décocha un sourire (par habitude) et les demoiselles se pâmèrent tout en rosissant de plaisir. A l’évidence, la quote de Tobias était toujours bonne auprès de ces demoiselles. D’ailleurs, à l’heure qu’il était, Emma devait faire bien des jalouses, Tobias sentit d’ailleurs un ou deux regards haineux en direction de la petite Serdaigle qu’en conséquence il attrapa, passant un bras autour de ses épaules. Il jeta ensuite un coup d’œil aux filles qui signifiait clairement que quiconque toucherait à sa protégée aurait affaire à lui. Il eut droit en réponse à une moue boudeuse qui le fit sourire à nouveau avant d’en revenir à sa conversation avec Emma. Ce petit interlude silencieux ne dura pas plus de quelques minutes, juste le temps pour Tobias de réfléchir à ce que lui disait sa jeune amie.

    « Sûrement oui. Puis ce n’est pas comme si j’étais amoureux de l’une d’elle, je n’ai juste que peu de respect pour leur choix sentimentaux, ça ne vaut pas la peine de me fâcher avec. » C’était une conclusion honnête et sincère. Il n’était pas du tout de ceux qui se compliquent la vie juste pour le plaisir, s’il n’avait rien à retirer de quelque chose, il ne passait pas à l’action, ça lui permettait de vivre tranquille, dans la sérénité.

    Parlons maintenant préfets, c’était un vaste sujet ! Tobias connaissait beaucoup de préfets actuels et anciens, enfin, beaucoup c’est vite dit, mais nettement plus que Emma en tout cas. Déjà il sortait avec l’une d’elle ça aidait, en plus plusieurs des préfet(e)s faisaient partis de Sterne où il se rendait souvent pour voir ses amies. « Si tu veux mon avis – et même si tu ne le veux pas, navré mais tu l’auras quand même – les préfets ont plus d’emmerdement que d’avantage. Mais il y en a qui aime le prestige de l’insigne. » Marie adorait ça par exemple. Qu’elle était mignonne pas vrai ? « Sinon et bien, je sais qu’ils ont accès à certaines salles et pas nous, je sais aussi qu’ils peuvent veiller le soir. A part ça, mystère et boule de gomme. » Il avait bien conscience de terminer sur une expression moldu, mais il l’aimait beaucoup celle-ci.

    « Je t’écrirais tous les jours pour me plaindre quand ce moment sera venu. » Mais ils avaient largement le temps pour ça, pfiou ! Pas le peine de se prendre la tête à quatorze ans pour ça ! Carpe Diem !

    « Je te vois bien avec les cheveux bleus ciel, à la Bulma dans Dragon Ball. » dit-il en souriant, pas sûr qu’elle voit de quoi il parlait, tout e attrapant une mèche des cheveux de son amie pour jouer avec, essayant de l’imaginer bleu. Bah, pourquoi pas, Lena avait bien les cheveux roses encore à cette période de l’année !

    « D’ailleurs, toujours comme Bulma, tu es peut-être intelligente mais tu es un poids plume. Va falloir prendre du muscle si tu veux me jeter à l’eau » Eh ouai, parce que Tobias était quand même beaucoup plus grand et beaucoup plus large d’épaule que la minipouss d’Emma, il ne fallait pas qu’elle s’imagine pouvoir le mettre à l’eau aussi facilement ! Lui par contre, il n’allait pas se gêner ! Et il lui montrerait son super plongeon !

    « Pas frère et sœur, ni cousin/cousines germains, c’est interdit par la loi tu comprends, mais ils se marient entre cousins du second ou du troisième degrés. Mais à force, ça fait des maladies génétiques bizarres… » Il soupira, repensant à Fred’, son visage s’assombrissant un instant à l’idée tout de même assez triste qu’en plus la mère de son amie voulait répéter ce schéma pour sa fille alors qu’elle avait les conséquences sous les yeux. Lui qui avait une mère formidable et un père aimant avait du mal à imaginer une telle situation… « Aucune limite en effet… Et ce sont souvent les enfants qui en payent le prix. » Malheureusement, qu’y faire ?


{686}



Difficile d'appeler au secours quand tant de drames nous oppressent
Et les larmes nouées de stress étouffent un peu plus les cris d'amour...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1823
Âge : 26 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo

MessageSujet: Re: Pas de course cette fois, ok ? [PV]   Dim 4 Avr - 19:48

A l'angle du couloir, les deux jeunes gens croisèrent tout un groupe de filles de Serpentard, du genre gloussantes et fatigantes qui ne faisaient clairement pas partie de l'entourage de la petite Serdaigle. Elle ne comprit pas tout de suite ce qui se passa, tant elle était occupée à parler à son ami. Mais les filles du petit groupe la fusillèrent d'un regard si mauvais qu'elle fut bien obligée de tourner la tête vers elles, sans pour autant afficher la moindre crainte, juste un brin de surprise. Elles croyaient quoi au juste ? Mais un bras passé autour de l'épaule de la Bleu et Bronze finit de les éloigner, en espérant que ces cinglées ne viennent pas lui attirer des ennuis par la suite. Pitoyables.

Elle hocha la tête en signe d'acquiescement lorsque Tobias répondit à sa dernière affirmation. C'était clairement la meilleure chose à faire. Au pire, il serait là en cas de chagrins d'amour, n'est-ce pas ? Alors pourquoi provoquer des tensions là où il n'y en avait pas ? Puisqu'ils étaient finalement tombés d'accord, elle n'avait plus rien à lui objecter et la fillette se contenta donc de lancer un dernier regard en arrière, histoire de vérifier que le groupe des glousseuses s'était bel et bien éloigné. On avait pas idée d'être aussi superficiel ! Mais bon, si elle devait être tout à fait honnête, elle devait reconnaître que, voir les autres rager qu'elle soit en compagnie de Tobias avait quelque chose de jouissif, une manière comme une autre de s'amuser, non ? Je crois que je fais des jalouses. Ce serait bien la première fois ! remarqua-t-elle d'un ton détaché. Pas la peine d'en faire trop non plus, c'était sympa, mais ça ne valait pas la peine de se faire des tonnes d'ennemies pour autant.

Ben, c'est sûr que ça représente pas mal de responsabilités, accorda-t-elle concernant le sujet des préfets. Mais en même temps, c'est comme gravir un échelon supplémentaire, non ? Ils sont récompensés pour leurs efforts, leurs qualités, il y a de quoi être fier d'avoir un pareil poste ... Comme les délégués dans les écoles moldues quoi, sauf que là, le choix se faisait en grande partie sur la popularité des prétendants au poste, alors qu'à Poudlard, la décision revenait au directeur. Impossible de falsifier les votes, donc. En plus, même s'ils ont plus de boulot, ils ont quand même des libertés que nous n'avons pas, remarqua-t-elle en songeant aux salles privées auxquelles ils pouvaient avoir accès et le couvre-feu qu'ils pouvaient dépasser. Oui, c'était un poste à double tranchant, qui présentait ses avantages et ses inconvénients, mais du haut de ses douze ans, elle en voyait surtout les bénéfices.

Les cheveux bleus ? Oh oui ! La couleur de Serdaigle ! Mais bon ça reste une couleur trop ... Extravagante pour moi, je n'aime pas me faire remarquer. Quant à Dragon Ball, je vois plus ou moins de qui tu parles mais ça reste assez flou à mes yeux ! Encore une lacune supplémentaire, elle en avait des choses à rattraper ! Mais à sa décharge, même si son père était moldu, depuis son entrée à Poudlard, elle s'était un peu éloignée de ce monde, consacrant la majorité de son temps à s'informer sur la magie. Il y avait tellement à apprendre ! Elle posa les mains sur ses hanches, l'air mécontent, lorsqu'il remit en question ses capacités physiques. Non mais franchement ! Pfuh, les muscles ne font pas tout mon grand ! Il suffit qu'une jolie fille passe, du coup tu seras déconcentré, et il ne me restera plus qu'à te pousser d'un geste souple du bras, certifia-t-elle sur le ton d'une grande spécialiste. Aucun souci, elle avait tout prévu. Et si ce plan là échouait, elle avait des tonnes d'autres stratégies pour le faire plonger !

Elle poussa un soupir en entendant les paroles du Serpentard concernant les Sang-Pur. C'était tellement abusif comme comportement, et pas du tout justifié en plus ! Ils sont cinglés, déclara-t-elle finalement. D'accord, ce n'était pas une conclusion franchement recherchée, mais ça résumait plutôt bien sa pensée. Court, direct, une bonne synthèse quoi ! C'est vraiment écœurant ce qu'ils font à leurs enfants ! ajouta-t-elle en fronçant les sourcils d'un air mécontent. Si ça ne tenait qu'à elle, elle leur apprendrait à vivre à ceux-là !

[722]


TOUS COMPTES
CUPIDON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 292
Âge : 26 ans [7 avril 1985]
Actuellement : Gérant et propriétaire du Black & Red


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pas de course cette fois, ok ? [PV]   Lun 12 Avr - 18:59

    Tobias fit un léger signe d’assentiment avant de lâcher sa jeune amie. Il lui sourit et jeta à son tour un regard en arrière mais ses groupies avaient disparus, fort heureusement. Non qu’il n’aime pas être adulé – c’était sa raison d’être – mais il ne voulait pas que ça tourne au vinaigre non plus. En plus, s’il aimait toutes les filles, il avait quand même une préférence pour celles qui ont quelque chose dans le crâne.

    « Normal. J’ai mes groupies. » Dit-il d’un ton qui n’appelait pas de répliques, de toute façon les actes parlaient d’eux-mêmes et ils avaient bien été épiés. Il faut dire que Tobias avait beaucoup de qualités, il était beau (pour commencer), suffisamment intelligent pour paraître l’être beaucoup, cultivé de par ses origines – sa mère l’était beaucoup, son père moins mais quand même – poli et distingué, sportif à sa façon (il ne pratiquait en réalité que la natation) et il savait bien s’entourer. En apparence, Tobias avait tout du garçon idéal… même si bien sûr, la réalité n’était pas aussi belle, surtout si on demandait l’avis du principal concerné. Il était froid, désintéressé de tout, pouvait être cruel et violent. La perfection n’est que jeu d’apparence, peu importait au fond de ne pas l’être vraiment. L’expérience le lui avait appris.

    « Il y a bien d’autres façons de gravir les échelons ma petite Emma. Et rester dans une ombre relative est l’une de celle-ci, c’est la mienne et je te la conseille. Effet maximum contre minimum d’effort, telle est ma devise. » Et oui, Tobias était un grand paresseux, c’était à ajouter à la liste de ses défauts d’ailleurs car ce n’était pas le plus petit chez lui bien que ce soit une paresse savamment dosée, il avait le sens des priorités.

    « Culture TV Emma, culture TV ! Y’a pas que les journaux sorciers dans la vie. En plus, dragon ball c’est culte. » Quand il était petit c’était un de ses dessins animés préférés bien que rétrospectivement ce fut en fait assez vulgaire et violent, mais il ne s’était pas posé tant de questions à l’époque où il passait ses mercredis après-midi pluvieux devant son écran de télévision. « Pour qui tu me prends, je ne suis pas aussi vulgaire, tu ne m’auras pas avec une manœuvre aussi basse ! » Termina Tobias sur le sujet de la piscine. Par contre, il ne put jamais répondre sur les mariages consanguins des sangs purs car justement, une furie blonde de sang pur venait d’arriver eux et d’attraper le bras de Tobias sans ménagement, l’arrachant à Emma.

    « Purée Tobias, ça fait une heure qu’on te cherche partout avec Ophélia ! Depuis quand tu loupes le thé idiot ? En plus, Ophélia a encore psychoté. Tu gaves tu sais, allez, viens. » Puis, Fredericke se tourna vers la petite serdaigle et la jaugea d’un air perplexe « Désolé, je te l’emprunte. J’espère que ça ne te dérange pas et qu’il a été correct avec toi. » Tobias secoua la tête d’un air faussement choqué. « Contrairement à ce que tu as l’air de penser Fred’, je ne saute pas sur tout ce qui bouge. D’ailleurs je ne saute sur personne moi, pas comme certaines. » Fred’ rougit et tapa du pied « T’as plutôt intérêt espèce de crétin ! Bon, allez, viens, on prends pas le thé à 18h t’sais. »

    Tobias lui fit signe de se calmer et se pencha sur Emma pour déposer un baiser sur sa joue. « Désolé bouchon, je crois que le preux chevalier est appelé par ses princesses donc je te laisse finir le trajet seule. Mais si Peeves arrive, court vite et sans te retourner, ça marche ? » Sur quoi, il lui fit un clin d’œil et se laissa embarquer par Fred’ non sans un air mi désapointé mi amusé. Il espérait au moins que Roman ne serait plus là, et surtout, pas de Vincent sinon il hurlait. Alala, il regrettait déjà le calme d’une conversation avec sa jeune amie Emma…


{Fini pour Tobias}



Difficile d'appeler au secours quand tant de drames nous oppressent
Et les larmes nouées de stress étouffent un peu plus les cris d'amour...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1823
Âge : 26 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo

MessageSujet: Re: Pas de course cette fois, ok ? [PV]   Mar 13 Avr - 21:53

Si Tobias avait ses groupies, Emma n'avait pas pour autant envie de faire les frais de leur fanatisme. Alors elle comptait bien faire attention à elle lorsqu'elle passerait à proximité des cachots dès maintenant. Pas question de se faire attaquer en traître par une bande de glousseuses surentraînées ! Nul doute qu'elle était capable de se défendre, ça n'était pas ce qui l'inquiétait, mais plutôt l'idée de se retrouver en infériorité numérique. Mais bon, elle n'en était pas encore là, et puis quoiqu'il arrive, Tobias serait là pour la protéger, n'est-ce pas ? Du moins, c'est ce qu'elle aimait à penser.

Rester discrète, ça me va en tout cas. Je n'aime pas franchement attirer l'attention. De toute manière, ce genre de poste implique de telles responsabilités que ... Pfuh ! Ça fait beaucoup à gérer c'est sûr, admit-elle avec un haussement d'épaules. Rien ne l'empêchait d'admirer ses préfets, ça ne signifiait pas qu'elle avait envie d'être à leur place. Mais elle devait admettre qu'elle trouvait ça plutôt cool. Quant à la devise de Tobias, elle ne se priverait pas pour l'appliquer, elle était une élève studieuse et sérieuse, mais s'il y avait moyen d'en faire moins, elle n'hésiterait pas un seul instant ! A force de bosser tout le temps, elle finissait toujours par saturer de toute manière. Alors mieux valait se contenter de ses préoccupations actuelles, ça lui suffisait amplement. En tout cas, elle n'était pas tellement surprise qu'il pense ainsi le fainéant !

Genre elle n'avait pas de culture ! Bon, d'accord, elle ne connaissait que vaguement Dragon Ball, mais ce n'était pas pour autant qu'elle était inculte ! Peut-être un peu, elle n'était pas très âgée en même temps, elle n'avait pas d'expérience ... Mais même ! Elle le prenait comme une attaque personnelle, à charge de revanche ! Je tâcherai de combler mes lacunes pendant les prochaines vacances, promit-elle sur un ton solennel un brin exagéré. Et puis, de toute façon, elle aurait au moins quelque chose à faire la prochaine fois qu'elle s'ennuierait comme un rat crevé chez elle. On verra bien Toby, on verra bien ! Rien ne l'empêcherait d'essayer de toute façon, tous les moyens sont bons ! Elle avait pleins d'idées en tête, elle n'aurait qu'à les mettre en œuvre et il y en aurait bien un qui fonctionnerait, forcément !

Et brusquement, au moment où elle achevait sa phrase, une certaine Gryffondor fit son apparition, kidnappant à moitié le Serpentard. Emma adressa un sourire timide à Fredericke, c'était bien la première fois qu'elle la rencontrait vraiment. Elle avait quelque chose d'impressionnant, impossible de douter de son rang en tout cas. Pas de problème ! Et non il a été très bien, comme d'habitude. Elle observa la suite de l'échange d'un air mi-amusé, mi-perplexe, bon elle ne suivait pas tout, mais les jeunes gens étaient déjà un sacré numéro à eux deux. Compris, je sprinte sans me retourner. Ça marche ! Elle lui adressa un dernier sourire avant qu'il ne s'éloigne. Maintenant, il était temps de reprendre la direction de sa destination initiale: la bibliothèque.

[Topic terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas de course cette fois, ok ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de course cette fois, ok ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Allons-nous avaler cette fois-ci la couleuvre
» Bon cette fois c'est cuit, le PS est foutu
» Un instant avant le Gras [Thibault]
» Cette fois-ci aussi||PV Nuage Lunaire||
» Cette fois, c'est pour de vrai ! [PV Cyclone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: