AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Laura - Ann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Laura - Ann   Mer 13 Jan - 18:16

Laura Thinkingen, 13 Pulverteich, Hambourg
le 5 septembre 1999.

Chère Ann.

Aujourd’hui encore, ça me fait bizarre d’écrire ça. Non que j’aie gardé de l’animosité à ton égard, je n’avais que celle que m’inspirait ta maison, mais plutôt que notre dernière discussion, qui commence à dater d’ailleurs, ne s’était pas non plus terminée sur une familiarité qui m’aurait permis d’utiliser ce terme en dehors d’une lettre, mais je ne vois pas quoi écrire d’autre en cette circonstance. J’espère que tu ne prendras pas ombrage de ma maladresse et m’en excusera : je n’ai pas pour habitude d’écrire à d’autres personnes qu’à ma famille, même si cela m’est à présent devenu indispensable, comme tu le comprendras si tu lis la suite de cette lettre, et quand j’en serais venu au fait, car une fois encore je tourne en rond. Il est vraiment difficile de coucher sur le papier tout ce que l’on voudrait dire. Les paroles vont tellement plus vite. Bref, tu dois te demander pourquoi je t’écris, et je ne voudrais pas abuser de ton temps. Je viens donc à ce qui m’occupe.

Je ne pense pas que tu t’en sois aperçue pendant les quelques jours qui se sont écoulés depuis la rentrée, sauf si tu as eu un cours commun avec Gryffondor, et en ce cas tu te seras peut être posée des questions, de même que la provenance de cette lettre aura pu t’étonner, mais passons, je m’embrouille encore à vouloir tout mettre par écrit. Je ne suis plus à Poudlard cette année, et je n’y reviendrais probablement pas. Permets-moi de ne pas t’expliquer quels en sont les motifs, tout ça m’est encore trop douloureux et tu admettras que nous ne sommes pas vraiment proches au point que je te confie tout ce qu’il m’arrive, même si nous savons toutes deux l’une sur l’autre des choses. Pour l’instant, j’ai encore trop de mal à parler de ce qui m’éloigne du collège où j’ai passé les trois dernières années. Je vis désormais à Hambourg, en Allemagne, comme une petite moldue tout à fait normale, mis à part que j’ai été une sorcière pendant trois ans. Ca ne me fait pas plaisir, bien entendu, mais il est des choses dans la vie que l’on ne peut empêcher et j’ai décidé de ne pas me morfondre trop longtemps au risque de louper des bons moments. Je crois que j’ai déjà été assez triste pendant deux ans, mais cela tu as pu le remarquer.

Tu dois encore te demander pourquoi je t’écris, alors que je ne t’ai pas donné de nouvelles depuis notre dernière discussion. Et bien c’est tout à fait simple. A présent que je ne suis plus à Poudlard, je n’ai plus la moindre raison pour détester les Serpentard, même si on n’efface pas d’un coup de baguette magique trois ans de haine. Quant à toi, comme je l’ai écris plus haut, ça fait longtemps que je n’ai plus envie de me battre avec toi, pour preuve on a même réussit à parler ensemble sans se taper dessus à la bibliothèque. Mais j’écris encore des choses que tu sais déjà et me perds dans mes pensées. Excuses-moi de ça aussi, si tu le veux bien. Tout ça pour dire que maintenant que je suis loin de Poudlard, et du monde de la sorcellerie, j’ai besoin de tout ce qui peut m’y raccrocher pour ne pas définitivement oublier qui je suis vraiment. Je te demande donc si tu veux bien que l’on reprenne notre relation, non pas de zéro, car on ne doit pas oublier ces trois dernières années, mais sur le bon chemin. Et si nous ne devions ne pas nous revoir de sitôt, sache que ce sera un plaisir de te rencontrer de nouveau une fois que je serais majeure (du point de vue moldu, hélas) et que je pourrais voyager librement et sans contrainte. Donc je donne la réponse à la question que je t’ai posée à la bibliothèque, si tu t’en souviens. A présent, je te le dis : soyons amie.

Tu n’as pas besoin de te presser pour répondre, ma chouette attendra à la volière. Essaye juste de bien la reconnaître. En tout cas, elle sera mieux à Poudlard qu’à Hambourg. L’air de la grande ville n’est pas des plus sains pour les animaux.
Tout ça mis à part, j’espère que ta rentrée s’est bien passée. A notre prochaine rencontre.

Laura Thinkingen.
Revenir en haut Aller en bas
 
Laura - Ann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: