AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Laura - Rory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Laura - Rory   Sam 16 Jan - 18:06

Laura Thinkingen, 13 Pulverteich, Hambourg
le 5 septembre 1999.

Chère Rory.

Enfin, dois-tu te dire. Enfin je te donne des nouvelles, si tard alors que tu m’as vraiment aidée la dernière fois que nous nous sommes vues il y a près de deux mois. Tout ça passe vite, n’est-ce pas ? En tout cas, il me semble que je te dois quelques explications pour mon silence depuis que nous nous sommes vues la dernière fois, même si une fois que tu auras lu ces lignes tout ça te semblera au fond très logique. En tout cas, je remarque que depuis que j’ai commencé cette lettre, j’écris pour ne rien dire et que si ça se trouve, mon explication sera complètement inutile. Qu’importe, je veux quand même te raconter tout ce derniers mois de vacances et mon arrivée en Allemagne, et j’espère recevoir de tes nouvelles plus rapidement que je ne t’en ai données, même si c’est beaucoup te demander car tu dois sans doute être très occupée.

Comme je te l’avais déjà dit, nous étions sensés partir dans les jours autours de mon anniversaire, comme chaque année c’est dans cette période que nous retournons chez mes Grands Parents, où je suis actuellement. La question n’était cependant pas encore tranchée entre Papa et Maman. Je crois bien qu’ils se sont encore criés dessus, mais comme ils s’arrangeaient pour le faire loin de nous (les peu de fois que Papa est venu, en tout cas), on ne l’a pas entendu. Heureusement, parce que mon frère n’était clairement pas en état pour en entendre une nouvelle, de dispute. Pendant un moment, j’ai vraiment eu peur pour lui, tu sais ! Et puis il n’a que sept ans, ça ne doit pas être très facile. Enfin, ce n’est pas de ça que je voulais te parler, et si je ne me dépêche pas je n’aurais pas le temps d’y venir.

Donc une fois que la date a été décidée, il a fallut se préparer au départ. Je pense que tu peux imaginer comment c’est, encore pire que quand il faut tout remballer pour partir de Poudlard ou pour y revenir, car cette fois, justement, je savais que je ne reverrais sans doute jamais ma maison. Enfin, je me suis quand même faite à l’idée, depuis, mais ce n’était quand même pas évident. Une fois en Allemagne, il a fallut s’installer, et faire les démarches d’inscription dans une école. Rien de compliqué pour mon frère, bien entendu, mais pour moi ça a été un vrai casse-tête. Le système allemand n’est pas uniforme et je sais pertinemment que je n’ai ni le niveau ni l’envie d’aller encore cinq ans dans un Gymnasium, l’équivalent de Poudlard version moldue en quelque sorte, pour passer mon Abitur. L’école, si ce n’est celle des sorciers, ce n’est vraiment pas pour moi. Il faut donc que je commence dès maintenant à ce que je vais vouloir faire comme métier, parce que je dois avouer que je n’en ai pas la moindre idée. Comme je ne veux pas rester trop longtemps encore à l’école, il faut que je me dépêche.

Il a fallut aussi que je passe un test pour pouvoir entrer à l’école en huitième année après quatorze ans passés au Royaume Unis. Je crois bien que ce sont mes connaissances de l’Anglais, de l’Allemand et en Sciences Naturelles qui m’ont aidées à rattraper l’histoire et les mathématiques, parce qu’il faut bien avouer que je n’ai jamais été très douée dans ces matières qui ne m’intéressent pas vraiment. Sauf l’histoire de la magie, et sans doute que j’aurais été très forte si j’avais pu parler de ce que j’ai appris sur la fondation de Poudlard en parcourant plusieurs livres de la bibliothèque. Enfin bref, tout ça pour dire que finalement, j’ai pu entrer dans l’école que je voulais et que je suis aussi rentrée. Une fois toute cette agitation passée, je profite donc du week end pour t’écrire. J’espère que ta rentrée s’est bien passée et que les professeurs ne vous ont pas déjà trop parlé des BUSES (surtout Flitwick, il doit avoir à cœur que les Serdaigle soient à la hauteur de leur réputation). Mais de toute façon, tu ne devrais pas avoir de problème, toi.

Bon, j’achève ici cette déjà trop longue lettre qui, j’espère, ne t’ennuiera pas. Prends ton temps pour répondre, je préfère que ma chouette soit à Poudlard que chez moi où elle ne peut sortir que la nuit, et encore. Ca ne court pas les rues, dans une grande ville.

Plein de bisous, ton amie, Laura.

__________________________________
Gymnasium : Equivalent du lycée français
Abitur : Equivalent du bac français
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Laura - Rory   Mer 10 Fév - 21:44

Rory Monroe, Ecole de sorcellerie Poudlard.
Le 8 Septembre 1999.

Ma p'tite Laura,


Je suis tellement heureuse d'avoir enfin de tes nouvelles! Ca m'a fais bizarre de ne pas te voir dans le Poudlard Express, du coup j'ai fais le voyage avec un autre Serdy. Mais malgré le fait qu'il était très gentil, ça n'était pas du tout pareil... Si tu savais à quel point j'aimerai que tes parents te laissent revenir!

Oula, c'est compliqué toutes ces histoires d'inscription dans les écoles moldues! C'est partout pareil, ou c'est spécifique à l'Allemagne? Je n'y ai jamais été d'ailleurs, ça doit être joli! J'ai visité l'Angleterre dans quasiment tous les sens, mais c'est tout! Remarque c'est déjà pas mal!

Tu sais, à ce qui parait les Gryffondor vont avoir une nouvelle directrice! Mme Broome. Tu la connais? J'ai du lire son nom quelque part, mais j'arrive plus à savoir où... Le désavantage de vivre chez les moldus pendant l'été! Je te dira à quoi elle ressemble.

On va bientôt reprendre l'entrainement de Quiddtich, il me tarde de fricotter de nouveau avec les petits cognards!

Je t'embrasse bien fort!

Rory
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Laura - Rory   Lun 15 Fév - 19:03

Laura Thinkingen, 13 Pulvertreich, Hambourg
le 13 septembre 1999


Ma Grande Rory




Tout comme ça devait être bizarre pour toi dans le Poudlard Express, ça l’était pour moi de ne pas le prendre, justement, le train. C’est que les habitudes, on les prend vite. Maintenant que je rentre tous les soirs à la maison et que je vais à l’école à pieds, c’est vraiment différent. Et puis être seule dans ma chambre aussi. Bon, c’est sûr, ce n’est pas la première fois, je faisais comme ça aussi avant de venir à Poudlard, mais c’était il y a cinq ans ! Je n’avais pas vraiment réalisé que le temps avait passé si vite. Dire qu’il y a deux ans, on avait la peur au ventre, et que maintenant tout est tranquille. Enfin, tranquille, c’est une façon de parler, mais bon, passons à autre chose, je suis encore en train de raconter des trucs sans aucun rapport.

Pour ce qui est de l’école, je sais pas vraiment comment c’est autre part, mais en Allemagne il y a trois grosses difficultés. Premièrement, il n’y a pas une école commune. Je veux dire, les écoles sont gérées par les régions. Ca peut donc être totalement différent selon que l’on soit à Hambourg ou à Munich. En plus, comme Hambourg est une région à elle toute seul, c’est même différent des petits villages des Länder d’à côté. Enfin bref, c’est tout un bordel quand on s’y connait pas. Heureusement que mon père et mes grands parents ont tous étudié ici, sinon je n’aurais pas su me débrouiller seule. Ensuite, il y a trois types d’écoles en Allemagne : le Gymnasium, comme je t’ai expliqué la dernière fois, c’est un peu comme Poudlard. La Realschule, là où je suis, ça mêle des études classiques avec assez tôt l’apprentissage d’un métier et ça mène à un diplôme dans je ne sais plus combien de temps. Pis ya la Hauptschule, avec encore moins de temps d’étude et un travail encore plus rapidement. Bon, là ce n’est qu’un descriptif vite fait de ce que j’ai compris quand on me l’a expliqué, mais j’imagine que dans les faits c’est encore pire. Enfin, comme je viens de Poudlard, j’ai pas vraiment de notes dans les matières moldues depuis trois ans. Il a donc fallu que l’école sache si j’avais un niveau suffisant pour entrer en huitième année ou s’il fallait que je redouble.

Hambourg, c’est assez contrasté comme ville. En fait, comme c’est gigantesque (par rapport à chez nous en tout cas, mais plus petit que Londres je crois), il y a des quartiers magnifiques, et d’autres vraiment moches. Je crois aussi qu’il y a vraiment plus de gens dans la rue que chez nous, je veux dire de mendiants…ça fait bizarre. Enfin, comment dire…en fait c’est vraiment difficile à dire ce que je ressens. Je voudrais tellement pouvoir les aider, mais qu’est ce que je peux faire, moi ? Je n’ai pas d’argent à leur donner, ni rien, enfin, je sais pas. Mais bon, assez écrit de choses qui font pas plaisir. Oh et puis ça me fait mal écrire en plus. Faut vraiment que je fasse attention. Tout ça pour dire que je trouverais bien le moyen de te faire venir à Hambourg pendant l’été.

C’est une bonne nouvelle qu’ils aient enfin trouvé une nouvelle directrice pour Gryffondor, ils en ont vraiment besoin, McGonagall a tellement d’autres choses à faire…et quant au Quidditch, et bien j’espère que ça ira pour vous, et que vous serez deuxième, parce qu’il faut bien que je soutienne Gryffondor, même si je ne suis plus à Poudlard et que je t’adore.

Allez, il vaut mieux que j’arrête de t’embêter et que je finisse cette lettre (ou l’inverse, d’ailleurs).

Bisous, et au plus tôt possible.
Laura.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Laura - Rory   Ven 19 Fév - 21:35

Rory Monroe, Ecole de sorcellerie Poudlard.
le 22 Septembre 1999.

Chère Laura,


L'entrainement de Quidditch a repris, et je peux te dire que les moins d'été se sont ressentis... C'est difficile de reprendre comme ça de but en blanc. Le balais m'a sembler nettement plus dur que les fois précédentes! Mais c'est comme les danseuses qui ont arrêté la danse pendant une certaine période, lorsqu'elle rechausse les chaussons ça doit faire très mal aussi. Enfin bref, après une bonne heure ça allait mieux, mais il a bien fallu ça avant que je ne sente plus rien. Mais les ennuis n'était pas passé pour autant, parce qu'à la fin, je me suis mangé un cognard dans le bras... Rien de bien grave, Mme Pommefresh a tout remit comme il fallait!

Ola... les pauvres, je ne sais pas trop ce qu'on pourrait faire non plus pour ces personnes. Il est certain que c'est toujours un peu désolant de les voir comme ça, au milieu des passants... Mais d'un autre côté on ne peut pas aider tout le monde, il faut faire des petites choses à notre échelle. Je sais que ma Maman offrait des courses à une association... C'est toujours une option pour aider. Ou alors comme c'est assez onnéreux, on peut devenir bénévole dans ces associations. C'est délicat tout ça, mais tu as raison, ne nous éternisons pas là-dessus!

Oh... me faire venir?! Tu es adorable! On pourrait enfin se retrouver pour nos petites sorties, etc... et puis je pourrais te donner la première partie des carnets! Tu verras ça va grossir et je suis certaine que ça te servira. Par contre, tu me serviras d'interprète, parce que mes notions d'allemand sont très limitées! Une chose est certaine: c'est qu'on s'amuserait bien en tout cas!

Devine quoi? on n'est que mi-septembre et pourtant il fait déjà super froid! Je ne te cacherais pas que la pluie est bien sûr revenue, mais est-ce qu'elle part un jour celle-la? Ca serait bien si on pouvait enmener Poudlard et la poser en Afrique, ou ne serait-ce qu'en Espagne! Il doit faire plus chaud là-bas! Le soleil, la chaleur! Je rêve devant le feu des Aigles là!

Oh! mais comment oses-tu encore défendres les Gryffondor?! C'est vieux matous qui grogne plus qu'ils ne mordent! VIVE LES SERDAIGLE! nous allons voler droit vers la victoire!
Faut-il que je colle mon écusson sur la lettre? hihihi je rigole bien sûr! En plus je me ferai assassiner par Fifi si je découpais mon pull pour le coller là.

Je vais te laisser j'ai un devoir de divination a terminer, et Choucroute qui ne veut plus descendre de mes genoux...

Je te fais d'énormes bisous et te dis à très bientôt!

Rory
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Laura - Rory   Lun 22 Fév - 18:29

Laura Thinkingen, 13 Pulvertreich, Hambourg
Le 29 septembre 1999





Chère Rory



Le Quidditch…après mes amis, je crois que c’est la chose qui me manque le plus, depuis Poudlard, parce que ce serait mentir que de dire que ce que je préférais dans ce bon vieux château, c’étaient les cours, les potions mises à part. Combien de temps est-ce que ça fait que je ne suis pas remontée sur un balai ? Trop longtemps à mon avis, mais à Hambourg c’est un peu difficile de ne pas se faire remarquer tellement il y a de monde partout. Quant à voler au dessus des nuages, c’est impensable : il fait déjà assez froid en bas pour que je n’aille pas rejoindre les oiseaux et les avions qui ne manquent pas. Enfin, surtout les avions. Je crois qu’il y a nettement moins de bestioles volantes qu’à Poudlard, déjà parce qu’il n’y a pas autant de hiboux concentrés sur une petite surface. Oh, d’ailleurs, ça me fait bizarre d’apposer « petit » à « Poudlard » : l’école m’avait toujours parue immense, mais maintenant que je suis en Allemagne, je dois sérieusement réviser mon jugement : tout, ou presque, est grand ici, et comme moi je ne le suis pas du tout, j’ai parfois le vertige même quand je suis les deux pieds sur le trottoir. Va y comprendre quelque chose. En tout cas, désolée pour ton bras, mais c’est le sport, comme on dit. C’est bon pour le caractère, dirait mon grand père s’il savait ce que c’est que le Quidditch et s’il pouvait imaginer des balais et des balles volantes. Je crois que si j’essayais de lui expliquer que je suis une sorcière, son pauvre cœur lâcherait. C’est qu’il se fait vieux, et à mon avis pas capable de tout encaisser, par exemple l’existence de la sorcellerie. Sans doute qu’il dirait à mon père que je suis bien mal éduquée et qu’il faudrait me placer. Non merci, changer une fois d’école me suffit amplement.

Les carnets…la taille dont tu parles me fait déjà peur. A suivre les cours au fur et à mesure, je crois que je ne réalisais pas vraiment combien j’écrivais pendant toute une année. Quoique quand je regarde les rouleaux de parchemins qui s’entassent dans mon placard, je me dis quand même que je n’ai pas tant chômé que ça pendant trois ans. D’ailleurs il faudra un jour que je fasse le tri entre ce dont j’ai besoin et ce qui ne me servira plus. Tout cela prend de la place dont j’ai besoin pour entreposer tout ce que j’apprends maintenant, fort différent, tu t’en douteras, de ce que nous étudions à Poudlard. D’ailleurs, c’est même pas du tout pareil de ce qu’on a pu apprendre à l’école moldue avant. Je crois bien que c’est le changement de pays qui fait ça. Enfin, j’en sais trop rien. J’ai pas vraiment envie de comparer les deux systèmes, ça prendrait beaucoup trop de temps pour rien, tu ne crois pas ? Et puis, ce que je faisais avant Poudlard…m’en rappelle pas vraiment, c’est bien trop vieux. Le passé c’est le passé, n’est-ce pas ? Ce n’est pas la peine de s’arrêter trop longtemps dessus au risque de repartir en arrière plutôt que d’avancer. Il me semble que même les sorciers n’ont pas de quoi changer leurs actes, pour le meilleur ou pour le pire. Imagine si Tu Sais Qui avait eu ce pouvoir ? Enfin, j’ai dit ne parlons pas du passé, alors pourquoi je m’y mets ?

Ben tiens, d’ailleurs, en parlant du passé, l’Allemagne est en effervescence : le 3 octobre, ce sera déjà la fête nationale, et puis dans deux mois, le 9 novembre, on fêtera les dix ans de la Chute du Mur de Berlin. Je sais ce que c’est parce que j’ai subit des cours intensifs de rattrapage sur l’histoire de l’Allemagne – il y a tant de choses à savoir qui se sont passées quand on était encore enfant – et apparemment, selon mes grands parents, il va y avoir tous les grands chefs des pays d’Europe qui vont venir à Berlin. Mon père a aussi dit qu’il m’emmènerait aux fêtes qu’il y avait là bas, que tous les jeunes Allemands qui n’ont pas vraiment connu ce que c’était avant devaient y être. Bah, ça pourrait être bien. Je te raconterais, on a du temps d’ici là.

Pour ton insigne, ce serait dommage de gâcher ton pull, en effet. Et puis les préfets de Serpentard en profiteraient pour te dénoncer à Rusard.

J’espère que tu as réussit ton devoir.

Gros bisous, Laura.

P-S : J’allais oublier : je dois apprendre le Français. A l’école, ils nous obligent à apprendre une langue étrangère, et comme l’Anglais n’en est pas une pour moi…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laura - Rory   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laura - Rory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: