AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Progrès musicaux et sentimentaux [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Mar 19 Jan - 21:43


    BB s’était rendu à Pré-au-lard dans le vague espoir de voir Raven. Elle aurait aimé qu’il lui dise s’il aimait sa nouvelle couleur. Il allait sûrement trouver ça d’un vulgaire fini mais ça l’aurait amusé d’avoir son opinion. Dans la mesure où ce n’était pas le cas – il n’était nulle part – elle restait dans un coin de Pré-au-lard avec sa guitare. Elle mit un moment à l’accorder (elle n’avait pas encore le coup de main pour ça) et ensuite, elle commença à s’entraîner. Elle n’était pas encore très bonne et elle manquait d’assurance mais son sentait qu’elle avait déjà son propre style. Sa guitare était normalement électrique mais Bérénice devait d’abord apprendre les bases sur guitare acoustique, d’ailleurs sa guitare électrique ne fonctionnait pas à l’intérieur de Poudlard ! Pour tout dire au début elle ne marchait même pas chez elle parce qu’elle n’avait pas l’électricité mais ça avait été rapidement arrangé. Elle avait des parents géniaux. Ils avaient pris un abonnement à l’électricité et fait installer des prises dans le garage (imaginez la tête de l’installateur…) juste pour elle, pour qu’elle s’amuse comme ils disaient.

    C’est en pensant à ses parents qu’elle plaqua les premiers accords mais ça rendait mal en acoustique, elle persista tout de même à jouer au moins l’air tout en chantonnant à mi-voix. Elle mit plusieurs minutes à s’apercevoir que pendant ses exercices et alors qu’elle griffonnait de temps en temps sur ses feuilles des observations ou des choses à améliorer, quelqu’un la regardait. Elle leva les yeux sur celui qui l’observait et elle reconnu un ancien élève de Poufsouffle. Elle regarda autour d’elle voir si le séduisant Erwan la regardait bien elle la toute petite Bérénice… mais visiblement c’était le cas.

    Sauf qu’elle n’était pas petite bien sûr, si elle était seulement en quatrième année c’est parce qu’elle était de fin d’année mais elle avait en réalité 15 ans et avait depuis longtemps entamé (et quasiment terminé) sa puberté bien que dans sa tête, elle fût encore très gamine. Ce jour là, elle portait un jean troué par endroit stratégiquement, sa chemise d’uniforme et sa cravate avec des badges de différents groupes de rock-punk accrochés dessus et par-dessus une veste en jean assortie à son pantalon. Sa cape de sorcière ? Elle s’était tout simplement assise dessus pour se protéger de l’humidité automnale du petit parterre de verdure.

    « Tu m’écoutais ? Désolé, si tu veux je peux arrêter de te casser les oreilles, je pensais être seule. » Si elle avait perdu sa mauvaise habitude de fuir (encore que, comme elle connaissait Erwan de vu, elle n’avait pas franchement une trouille folle non plus), elle n’avait pas perdu celle de croire qu’elle gênait et celle de s’excuser à tout bout de champ. Le pire c’est qu’en plus, ce n’était pas faux, sa musique n’était pas vraiment terrible, elle ne jouait que depuis quelques mois après tout… mais de là à dire qu’elle cassait les oreilles, peut-être pas non plus !

    Mais… question. Elle l’avait reconnu, mais l’avait-il reconnu lui ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Mer 20 Jan - 18:35

Erwan s’était rendu à Pré-Au-Lard ce jour là. Le jeune homme avait en effet quelques achats à faire (rien de bien sensationnel en soit, mais bon faut bien les faire un jour ou l’autre après tout !). Il avait transplané puis s’était rendu à la poste sorcière, pour commencer, histoire de voir s’il avait reçu ses derniers livres de magicomagie (puisqu’ils passaient toujours par là avant d’aller chez lui…). Bref, il avait pu récupérer deux de ses ouvrages ainsi, ne manquait plus que le troisième alors…

Le roumain s’était ensuite promené un temps, ayant sa journée devant lui. Peut-être espérait-il revoir Luca… Puisqu’il avait déjà croisé pas mal d’élèves de Poudlard, il pouvait en déduire que c’était un jour de sortie… Mais bon pourquoi souhaiterait-il revoir Luca Winchester hein ??? Comme s’ils avaient encore des choses à se dire ! Pfeee… N’importe quoi… Non il ne cherchait personne en particulier, il se promenait, point barre !

C’est donc par hasard qu’il croisa le chemin (si l’on veut) de Bérénice Bones. Il ne la reconnut pas immédiatement, évidemment ! De brun/roux, ses cheveux étaient devenus blonds comme les blés. Et puis elle avait grandi aussi… Et ce n’était pas comme s’ils avaient un jour été très proches quoi… Erwan n’avait jamais vraiment fait attention à la jeune sorcière… Discrète, elle n’avait pas su attirer son attention, qui, avouons-le, était plutôt portée sur les jolies filles blondes à fortes poitrines ou en tout cas, les filles qui se faisaient remarquer avec, généralement écrit : ‘embrasse-moi’ sur le front *même si c’est pas au marqueur indélébile, les mecs du genre d’Erwan le sentent tout de suite ce genre de choses3 si si ! * Bref, tout ça pour dire que le jeune homme n’avait pas reconnu l’étudiante qui jouait et chantait en ce moment. Silencieux, il s’était arrêté afin de l’écouter un peu, et finalement, elle avait posé son regard sur lui. Esquissant un sourire à son intention il pu la détailler rapidement. De taille moyenne, blonde, avec un style particulier qui, il faut l’avouer, faisait très ‘ado en pleine période rock’ c’est le côté badge certainement… elle avait malgré ça un petit truc plutôt mignon chez elle… Enfin l’ensemble était mignon, mais, pour être plus crue, elle avait quand même un certain sex appeal (même si ce n’était pas la première chose qu’Erwan avait remarquée chez elle…).

« Ho ne t’en fais pas, mes tympans ont connu bien pire que ça, si ça peut te rassurer… »

Souriant, Erwan se rapprocha d’elle pour s’accroupir finalement à sa hauteur, l’observant amusé :

« Tu as déjà entendu quelqu’un qui débute le violon ? »

Erwan l’observa un peu plus attentivement. C’était fou ça de ne pas pouvoir lui remettre un nom sur le visage bon sang !!! Pourtant, elle lui disait bien quelque chose, mais le souvenir était bien vague… fugace… Surtout qu’elle était (visiblement) à Poufsouffle quoi…

« Alors comme ça il y avait une musicienne à Poufsouffle et on ne me l’a jamais di ? Tu joues depuis combien de temps ? »

Souriant, il l’observa en silence. Bon ben le nom ne revenait pas. Avec un peu de chance elle allait se présenter paf , sinon ben peut-être songerait-il à le lui demander (au cas où leur conversation dure plus longtemps que prévu… qui sait ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Ven 22 Jan - 8:04

    Si BB avait pu lire dans les pensées (ce qui n’était heureusement pas le cas), elle aurait halluciné qu’Erwan puisse lui trouver même juste une once de sex appeal ! Il faut dire que Bérénice avait une piètre opinion d’elle-même à la base mais en plus de ça elle ne faisait rien pour se rendre particulièrement sexy. Elle n’espérait même pas arriver à atteindre le statut de fille « mignonne » alors tout ce qui pouvait être au-dessus, encore moins. Objectivement, elle était pourtant plutôt choupette avec son visage en forme de cœur ses yeux bleus et sa peau de lait. Elle dépensait une fortune pour éviter l’acné – alors même que dans sa famille on n’en avait que très peu – et en toute autre sorte de soins en tout genre qui étaient pour la plupart inutiles. Cependant ce n’était pas le genre de chose que BB pouvait comprendre, elle était complexée de naissance par son « trouble du comportement ». Bébé déjà, quand un étranger essayait de s’approcher d’elle, elle se mettait à hurler. Maintenant qu’elle avait grandi, elle ne hurlait plus, elle essayait même de prendre sur elle un maximum sur elle pour ne pas fuir, mais elle s’imaginait encore toujours qu’elle était indésirable et qu’à force de simplement exister on allait la détruire. Elle était tout simplement atteinte d’une forme atténuée d’autisme qui porte un nom mais on l’a oublié, une forme tellement diminué qu’elle n’avait aucun impact sur la santé et rendait seulement ceux qu’elle touchait maladivement timide ou maladivement agressif. Vous devinez à quelle catégorie fait parti BB n’est-ce pas ?

    Instinctivement, quand Erwan s’accroupit devant elle, elle recula de quelques millimètres. Ses habitudes avaient la vie dure mais elle se crispa sur sa guitare pour se contrôler.

    « Non, en fait je n’ai jamais entendu quelqu’un jouer du violon pour de vrai. Il n’y en a pas dans mon école. » Parce que BB faisait ça sérieusement, elle avait passé tout l’été à apprendre la musique dans une école spécialisée et en dehors des cours elle s’entraînait ou alors elle allait dans des concerts – ou elle collectionnait les badges, chaque badge représentait un concert où elle s’était rendu -. Bien sûr, ses parents l’accompagnaient à chaque concert, et quand ce n’était pas eux c’était un des cousins Bones. Bérénice était trop fragile pour qu’on la laisse seule dans une foule. Cependant c’était le genre de thérapie par le choc efficace.

    « Seulement depuis l’été, tu étais presque déjà parti de Poufsouffle quand j’ai décidé d’apprendre. C’est pour ça que je suis encore mauvaise, tu vois, cet accord me résiste. » Dit-elle en montrant sa partition et l’endroit qu’elle avait entouré en rouge. Elle parlait plutôt naturellement au jeune homme parce que même si lui ne la connaissait pas – qu’il croyait toujours -, elle l’avait vu pendant trois ans dans son école, à sa table, dans sa salle commune… elle lisait ses frasques dans le HB, Erwan n’était pas un inconnu pour elle bien que sa présence, comme toute présence extérieure à celle de ses parents, la mette très mal à l’aise. Elle cachait derrière son mal être – moins dû à Erwan qu’à elle-même – par des petits gestes nerveux comme par exemple passer les mèches de son dégradé derrière ses oreilles régulièrement. Elle avait développé ce tic quand on lui avait coupé les cheveux, avant ils étaient beaucoup plus longs et lui tombaient à la taille. Elle les laissait souvent tomber devant ses yeux mais plus maintenant, elle avait besoin de pouvoir lire les partitions et les méthodes pour jouer. En plus, un dégradé ça pique les joues.

    Dans un accès de sociabilité – et peut-être par reconnaissance qu’il prétende qu’elle ne cassait pas les oreilles – elle ajouta « Moi j’apprends à jouer de la guitare, et toi, c’est quoi ton occupation maintenant que tu n’es plus à Poudlard ? » Pour le meilleur comme pour le pire, BB entamait la conversation avec l’un des ‘méchants’ de son école (cf le HB 10).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Sam 23 Jan - 19:48

Erwan ne réagit pas devant la jeune fille qui avait légèrement reculé tandis qu’il s’accroupissait pour être à sa hauteur (quoi, j’ai mauvaise halène ?? paf ). Il fit en effet comme si de rien n’était (il n’allait pas faire une quelconque remarque pour si peu *qu’il pensait* tout de même !). Aussi sourit-il simplement à sa cadette tout en l’écoutant lui répondre.

« Ha oui ??? Et bien tu as manqué quelque chose… personnellement je n’ai jamais rien entendu de plus moche et désagréable que ça… Même les canards des flûtes traversières à côté sont de délicats cris d’oiseaux »

Ben quoi ? Il était on ne peut plus objectif (Faith si tu passes par là, Erwana une pensée pour toi et ton violon /sbaaf/). Même si c’était à présent fort lointain, Erwan n’avait pas oublié ses débuts au violon… Et il en avait cassé des oreilles avec son joli violon (si gracieusement offert par son imbécile de paternel !). Oui, à ses yeux (et oreilles surtout) il n’y avait rien de pire que le son d’un violon... quand on ne sait pas en jouer ! la guitare à côté était bien plus mélodieuse, canards compris…

« Hum c’est dommage, je trouve que le violon est un instrument très intéressant… Bien que particulier et donc moins apprécié que le piano ou la guitare… En général. »

En souriant, il indiqua d’un léger signe du menton la guitare que tenait toujours la jaune et bronze.

« Tu suis des cours dans une école de musique alors ? »

Erwan n’avait jamais eu cette chance. Sa maman n’en n’avait pas les moyens et quand son père s’était finallement intéressé à lui, c’était déjà trop tard. Erwan avait appris seul, parfois aidé par des bohémiens… C’était grâce à sa mère qu’il avait appris à lire les partitions, ayant toujours plutôt été du genre à improviser et à composer… Quand il interprétait du Beethoven (par exemple), il se contentait de demander les accords aux bohémiens, ou les cherchait lui-même à l’oreille… C’était ainsi qu’il avait appris… Il avait eu du mal, au début, c’est certain… Mais de toute évidence, il avait eu un don pour cet instrument, puisqu’en quelques années, il avait appris à en jouer avec un niveau correct. A présent, bien que cela ne reste qu’un passe temps, il pouvait jouer des morceaux réputés pour leur complexité. Oh, il ne parvenait bien sûr pas à les jouer du premier coup d’archet, il n’était pas un prodige !!! Mais avec du travail, et beaucoup de patience, il finissait toujours par s’en sortir.

Souriant, le sorcier observa la partition de sa cadette. Il reconnut évidemment l’accord qu’elle lui montrait et lui répondit très simplement :

« Personnellement, quand j’ai du mal avec un enchaînement je me force à le travailler sans relâche. Evidemment, c’est énervant, ce n’est pas beau et terriblement monotone, mais je peux t’assurer que tu seras ravie quand tu rejoueras le morceau sans buter sur ce vilain accord… »

C’est naturellement qu’il tendit sa main vers celle (gauche) de la jeune fille pour la lui prendre avec délicatesse.

« Quant à tes mains, je te préviens, elles vont souffrir… Articulations, muscles, extrémités des doigts… ça ne sera pas de tout repos dans les premières années de pratiques, mais à force de persévérance tu vas finir par t’en sortir, si tu restes motivée. »

Il posa son regard sur la main qu’il tenait, souriant à al vue des traces rouges (dues à la pression exercée sur les cordes) aux extrémités des doigts de la sorcière. L’autre main d’Erwan suivi les marques avec douceur :

« Tu auras aussi de la corne… Si ce n’est pas très esthétique, bien que très peu visible, à moins d’y mettre le nez dessus, mais ça t’évitera bien des souffrances… »

Et c’est en souriant qu’il montra l’extrémité de ses doigts (de sa main gauche aussi) à la jeune fille. Avec toutes les années de pratique qu’il avait derrière lui (plus de dix ans) il avait en effet de la corne au bout des doigts. Si elle ne se remarquait pas au premier coup d’oeil, on ne pouvait la manquer quand on l’observer attentivement.

Le sorcier adressa un sourire à sa cadette quand cette dernière le questionna sur ses occupations… fiou, bonne question. Il draguait, mais ce n’était pas toujours ça (hélas), et puis sinon ben…

« Je travaille. Essentiellement. »

Ben c’était pas faux quoi…

« Mais je passe aussi pas mal de temps avec Will et Shawn… Finalement ça ne me change pas vraiment de Poudlard, l’intimité mise à part, puisque maintenant je ne partage plus dortoir, douche et toilettes avec une dizaine de personnes… »

Puis, il fronça les sourcils (il n’avait toujours pas lâché la main de la sorcière et, de toute façon ne s’en était même pas rendu compte).

« Ecoutes, tu vas pouvoir me trouver complètement stupide, mais je n’arrive pas à te mettre un nom sur ton visage… je sais que je t’ai vu plusieurs fois, mais… Ya un truc qui me perturbe là… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Dim 24 Jan - 16:16

    La jeune fille croyait bien Erwan quand il lui disait que le violon joué par des débutants donnait des sons désagréables. Toutefois, elle ne releva pas, se contentant de rire discrètement. Elle ne connaissait pas bien la flûte traversière non plus mais bon… elle était débutante et dans le style de musique qu’elle pratiquait ce n’était pas évident non plus de trouver ce type d’instruments. Pourtant, le discours était suffisamment imagé pour qu’elle comprenne.

    « Je joue de la musique punk, mon ignorance vis-à-vis de la pratique du violon doit sûrement venir de là. »
    Clarifia-t-elle de sa voix douce et légèrement rauque. Elle se terrait tellement dans son silence depuis toute petite que maintenant quand elle parlait on entendait cette pointe particulière dans son timbre. Sa voix n’était pas vraiment grave mais on sentait cette note un peu voilée quand elle parlait.

    « Oui, dans une école moldue pas loin de chez moi. J’y ai passé presque tout l’été, ça m’a occupé. » Et permis de progresser très vite car elle s’y était presque entièrement consacrée. Pendant qu’Erwan lui parlait de son accord, elle le regardait d’ailleurs en fronçant légèrement les sourcils comme pour essayer de l’intégrer. Elle posa ensuite les doigts sur sa guitare, marquant l’accord qui sonna encore faux. Elle grimaça et soupira « Oui, le travail, le travail… » c’est alors qu’il lui toucha la main ce qui failli la faire hurler mais elle se contint, serrant seulement les dents et tentant tant bien que mal de se concentrer sur ce qu’il disait pour ne pas prendre tout de suite la poudre d’escampette.

    « Ah heu oui… mais c’est pas grave. Je ne suis pas douillette. » Des années d’expérience à se casser la gueule en tombant par terre parce qu’elle fuyait les gens… et bien, ça forgeait le corps à défaut du caractère. Par contre, elle était coquette mais elle pouvait se passer d’ongles longs. Elle en mettrait des faux pour le bal, c’est tout. Et oui, elle avait déjà pensé à tout ! En attendant, elle veilla à récupérer sa petite main pour la faire revenir sur la guitare. Ce n’était même pas qu’Erwan lui faisait peur, c’était simplement instinctif. Elle n’avait même pas conscience qu’elle risquait d’être mangée, tout ce qu’elle voyait c’est que son périmètre de sécurité contre l’angoisse était de plus en plus inexistant.

    Elle l’écouta ensuite raconter ses occupations. Elle était plus détendue depuis qu’elle avait récupéré sa main, ses épaules s’étaient de nouveau décontractées. « Will et Shawn ! Que deviennent-ils ? Toujours gaga des Gryffondors ? » demanda-t-elle sincèrement intéressée par le sort de ses anciens camarades. Elle n’était proche d’aucun mais elle n’avait non plus aucune animosité contre eux, ils se disaient toujours bonjour etc… tout allait bien quoi. Et pour ce qui était de leur vie amoureuse, on ne trompe aps la miss potin du HB !

    C’est alors que contre toute attente, après dix minutes de conversation, Erwan avoua enfin ne pas la reconnaître. Loin de la vexer, ça fit rire la petite Bérénice qui une fois son fou rire calmé répondit « Bérénice, je suis Bérénice Bones, BB pour les intimes. » termina-t-elle avec un clin d’œil qui la surprit elle-même. « J’étais brune avant, avec les cheveux à la taille. Et je ne m’habillais pas comme ça. » Termina-t-elle dans un sourire amical. Elle le savait bien qu’elle avait changé au point d’en être… méconnaissable !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Dim 24 Jan - 22:05

Un large sourire vint se peindre sur le visage d’Erwan, quand la sorcière lui parla de ‘punk’. Haussant les épaules, il répondit d’une voix qui était très douce (bien que grave) :

« Ça ne t’empêche pas de t’intéresser aux autres styles, tu sais ? »

Ce n’était pas un reproche, loin de lui cette idée ! Simplement, il n’aimait pas trop voir els gens s’enfermer dans leur style musical et avancer avec des œillères… Il y avait tant à découvrir à côté !! Erwan se garda bien cependant de citer l’exemple de sa rouquine adorée, alias Keira (bien qu’il y ait une rouquine tout aussi appréciée, bien que ça, il ne se l’avouer toujours pas ! oui Luca on parle de toi ). C’était une sorte de ‘malformation’ chez le roumain. Comme un gamin ne cesse de citer les paroles de sa mère, lui, il n’avait de cesse de donner pour exemple en toute circonstances (ou presque) sa Keira… ceci étant, il s’en gardait bien avec les filles comme Bérénice (comprendre par là les filles qu’il pensait séduire *ou en tout cas draguer*).

La sorcière lui parla de son école de musique, et Erwan l’écouta avec attention. Un sourire rêveur accroché à ses lèvres, il souffla, pensif :

« Ca a du bien t’occuper, en effet… Honnêtement je n’ai jamais mis les pieds dans une école de musique, mais ça doit être vraiment très… sympa, oui… »

La jaune et bronze tenta de jouer le fameux accord qui sonna en une magnifique discordance qui fit sourire la roumain. Elle finirait par s’en sortir, il fallait seulement persévérer ! La jeune fille lui assura qu’elle n’était pas douillette ce qui fit doucement rire l’apprenti médicomage. Tant mieux pour elle, parce qu’elle allait morflait… Elle retira sa main de celle d’Erwan qui la laissa filer sans protester, bien que (très légèrement) étonné… Elle semblait vraiment… intimidée quoi… c’était bizarre…

« Tant mieux alors, puis tu verras, le résultat vaut bien quelques sacrifices ! »

L’enthousiasme de la jeune fille vis-à-vis des potes d’Erwan l’étonna quelque peu, il se mit à sourire avec sincérité, devant la réaction de la jolie blonde.

« Ouaou… Ils te font autant d’effet que ça ? »

Il lui adressa ensuite un sourire attendri, ajoutant avec délicatesse :

« Je te charrie, t’en fais pas… »

Bérénice Bones… Ouai… Maintenant qu’elle le disait… fallait bien chercher quoi, mais il revoyait la petite brune… le blonde lui allait bien mieux, c’était clair et net !

« Oua !! T’as vraiment trop changée en effet !! Tu m’étonnes que je ne t’aie pas reconnue… Ton style, ton physique… t’as même un peu grandi puis sans parler de ça, tes cheveux ! Ça te change vachement… mais en bien, hein ? T’es super mignonne, le blond te va très bien. »

Un sourire amusé resta planté sur le visage du sorcier, alors qu’il poursuivait dans un souffle approbateur :

« BB… j’aime beaucoup. Très sexy comme surnom… »

Il plongea son regard d’un bleu translucide, flirtant avec le blanc dans celui de la jeune fille, puis répondit à ses questions sur ses deux amis, dans un sourire devenu charmeur :

« Pour mes potes… Je dois me méfier d’eux ?? Parce que Will n’est plus avec Ana, quant à Shawn il m’a parlé d’une copine, mais je n’ai pas encore eu la chance de la rencontrer… j’espère cependant qu’aucun d’entre eux ne va me faire d’ombre… »

Il posa un regard inquisiteur dans les prunelles de la jeune sorcière, souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Lun 25 Jan - 10:04

    S’enfermer dans un style ? Et bien… en matière de musicienne, elle préférait commencer par se concentrer sur ce qu’elle voulait jouer pour en pas perdre de vu son objectif, après elle écoutait de tout, plus ou moins. « Je ne pense pas m’enfermer, mais en tant que débutante, j’essaie de ne pas m’éparpiller. » Si on devait bien avouer quelque chose à la mignonne ex-brunette c’est qu’elle savait ce qu’elle voulait. Enfin, elle avait mis un temps fou pour réussir à trouver dans quoi se lancer mais c’était comme prendre de l’élan, il fallait juste se décider à sauter et y aller !

    Pour ce qui était de l’école et tout ce qui s’en suivait, elle sourit et fit un petit signe affirmatif de la tête. Ce n’était pas qu’elle ne voulait pas parler mais parfois elle ne savait pas exactement quoi dire sans que ça sonne faux, aussi faux que son accord, alors elle préférait se taire. Après tout, la parole est d’argent mais le silence est d’or.

    « Je veux vraiment devenir meilleure. » Lâcha-t-elle finalement avant d’essayer de plaquer encore une fois son accord qui, comme par miracle, sonna à peu près juste. Cela provoqua un rire discret chez elle et elle retenta l’accord suivit des quelques notes suivantes, son regard baissé sur les cordes, ses cheveux blonds entourant son visage en forme de cœur. « Et voilà ! » Dit-elle fière d’elle avec un sourire lumineux avant de reposer son regard sur Erwan. Alors, le sujet dériva sur Shawn et Will ce qui fit subitement rougir BB qui ne sue que balbutier un petit « N… Non ! » Avant qu’il la rassure en lui disant qu’il la charriait. Ouf ! Eh ! Elle n’avait d’yeux que pour Ernie ! Enfin, elle n’était pas à proprement parler amoureuse d’Ernie mais elle n’avait jamais été amoureuse de personne de toute façon…

    « Heu… oui. J’en avais marre d’être la terne et timide Bérénice Bones alors j’ai opté pour un changement radical. » Qui lui avait permis de gagner en assurance. Elle était toujours timide et toujours un peu empotée mais elle n’était plus transparente, c’était le plus important. Maintenant on la remarquait et quand on la voyait on savait qui était BB ! Surnom sexy d’après Erwan mais ça lui fit juste repousser une mèche blonde derrière son oreille nerveusement. « Peut-être… C’est comme ça que m’appelle ceux avec qui je joue. » De la guitare bien entendu.

    La suite la déstabilisa encore plus mais elle eût une réaction sûrement inédite pour Erwan car elle fronça les sourcils. Elle ne semblait ni choquée, ni outrée de se faire draguer aussi ouvertement… seulement hum… perplexe ? Oui, c’est ça, elle était perplexe. Elle posa son coude sur sa guitare, sans s’appuyer réellement, simplement pour peser ce qu’il lui disait. Elle n’était pas idiote, elle comprenait bien le sens de sa phrase mais qu’est-ce qu’elle pouvait bien répondre à un truc comme ça ?

    Sans rentrer dans le jeu d’Erwan – la drague c’était pas trop son domaine -, elle décida de répondre avec simplicité et honnêteté, après tout, elle était une Bones. « Tu n’as aucun souci à te faire, Will et Shawn sont mignons et gentils mais ils ne savent pas que j’existe plus que toi y’a cinq minutes. » A noter qu’elle disait ça sans amertume. Elle savait bien qu’elle n’avait aucune consistance les années passées, encore moins pour des garçons beaucoup plus vieux qu’elle. En plus d’être une petite, elle était perpétuellement dans son coin. « Mais je trouve ta question bizarre. Tu sais, si tu me dragues va falloir être plus clair parce que moi je ne suis pas très au point sur le sujet. » Etait-ce une invitation ? Peut-être, peut-être pas… Elle-même n’en savait rien, elle disait juste ce qu’elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Lun 25 Jan - 19:05

Erwan ne répondit rien, lui il préférait s’intéresser à tout, plutôt que rester dans un seul style… Certes, le terme enfermé était un peu exagéré, ceci étant… Il n’avait jamais voulu s’intéresser à un genre unique. Il trouvait qu’il y avait des techniques à récupérer partout et qu’il ne fallait rien laisser de côté. Le tout pour, ensuite, se faire son style à soit… Bérénice (appelons la BB maintenant…) pensait différemment, soit, il n’allait pas chercher à la ranger de son côté. Jusqu’à preuve du contraire, ils restaient tous deux libres de penser et de faire ce qu’ils voulaient, non ? Bref, pas de quoi faire un drame de cette histoire quoi. Puis Erwan n’aimait vraiment pas les prises de têtes, donc… Il préférait faire comme si de rien n’était et passer à autre chose.

Erwan sourit en l’observant travaillait encore l’accord. Elle semblait avoir (à première vue) de la volonté, c’était une bonne chose… c’était de toute façon plus que nécessaire dans la voie qu’elle comptait suivre… La musique demandait patience, volonté de fer, et aussi énormément de temps… mais quel plaisir, après… Quel bonheur ! La musique était la plus belle chose qui ait été offerte à l’homme… Erwan en était plus que persuadé.

Quand Erwan plaisanta (ou pas) en parlant de ses meilleurs amis, la jeune fille nia immédiatement ce qui eut le mérite de donner le sourire à son aîné. Il l’observa en silence… Elle avait des façons de faire très… personnelle. Elle semblait aussi être timide (et c’était ce souvenir là qu’il avait gardé d’elle de toute façon) mais ça avait un côté… touchant. Puis en plus elle était très différente de Luca (mais pourquoi il la comparait à Luca de toute façon ??? Il s’en fichait, il ne l’avait jamais aimé *si si c’est vrai ! paf *) mais aussi de Keira (qui, de son avis est la dernière fille dont il est tombé amoureux…). Bref, ça pourrait le changer de côtoyer une nana comme elle quoi…

Le roumain ne fit plus de commentaire sur la tenue et les cheveux (le style plus généralement) de BB. Il n’avait jamais ressentit le besoin de se changer lui (comment ça se mettre d’un coup à faire de la muscu est un changement pour les garçons ??? Non, non du tout sort ).

BB lui fit ensuite remarquer (et sans doute ne se trompait-elle pas d’ailleurs) qu’il n’avait pas de soucis à se faire pour Will et Shawn… les deux Poufsouffles étant les meilleurs amis d’Erwan ils fonctionnaient (plus ou moins) tous les trois de la même façon, et généralement, ils remarquaient plus les filles qui se détachaient du groupe, plutôt que celles qui essayaient de s’y fondre…

« Bon ben je vais essayer de veiller à ce qu’ils ne s’approchent pas trop alors… on ne sait jamais. »

Il lui sourit doucement, tandis qu’elle réagissait… Super bizarrement !!!! Pas que ça ennuie Erwan, au moins, ça avait le mérite d’être une réaction inédite ! Le roumain passa sa main dans ses cheveux dorés (un geste qui était plus que mécanique chez lui…). Fallait être plus clair, qu’elle disait ? C’était lui ou c’était une façon de l’allumer ? En tout cas ça faisait son effet. Erwan n’en n’était que plus intéressé par la jolie blonde. Puis même si elle était honnête (et qu’elle lui demandait donc vraiment plus de clarté) ça avait un côté vraiment mignon qu’il ne pouvait décemment ignorer…

« Ah plus clair ? »

Pas de soucis ! Erwan coupa rapidement la distance qui les séparait (et qui n’était pas grandissime), pensant d’avoir l’embrasser sur la bouche, puis, se souvenant qu’elle semblait réagir un peu trop ‘vivement’ quand il la touchait, il se ravisa assez vite pour saisir de nouveau la main de la sorcière, déposant avec beaucoup de douceur un baiser dans le creux du poignet de Bérénice.

« Et cette fois, suis-je plus clair, BB ? »

Non parce que s’il en fallait plus, il pouvait toujours, hein ? La main libre d’Erwan (puisque la première tenait toujours avec douceur le poignet de la blondinette) frôla avec légèreté la joue de la sorcière, tandis qu’il plongeait son regard dans celui de la jeune femme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Mar 26 Jan - 8:51

    BB sourit d’un air amusé. Comme si c’était réellement nécessaire qu’il empêche ses amis de l’approcher ! Non, vraiment, elle n’était pas intéressée. D’ailleurs, elle ne savait pas trop si elle était intéressée par Erwan non plus parce qu’elle ne s’était jamais posée vraiment la question. Elle l’aimait bien, c’était évident mais c’était pour le peu qu’elle le connaissait. En plus de ça, elle lui savait mauvaise réputation pour avoir écrit sur ses frasques amoureuses l’an passé et avoir lu le test de Ana’ à ce sujet. Bref, elle hésitait mais en même temps, elle était flattée. Personne ne l’avait jamais remarqué après tout, ça méritait bien de laisser une chance à celui qui le faisait en premier même s’il n’était pas très clair, même s’il était un dragueur par nature…

    En plus, il eut la délicatesse de l’embrasser au poignet, non sur les lèvres ce qui aurait risqué de la troubler un peu trop et de la faire s’évanouir. C’était forcément le genre de comportement qui touchait la jeune BB. Elle n’y connaissait rien aux relations entre les filles et les garçons mais pour elle ça marquait un certain sens de l’observation. Bien entendu, elle avait légèrement tremblé mais elle n’avait pas l’impression que c’était dû à son trouble du comportement. Plutôt au côté inédit de la situation. Depuis quand un type de trois ans plus vieux que lui la draguait ? Vraiment ? c’était fou non ?

    « C’est… assez clair. » Dit-elle en relevant les yeux qu’elle avait chastement baissé pour croiser les siens. Elle avait le regard pur et limpide, droit aussi. Même si autrefois elle cachait perpétuellement ses yeux pour qu’on ne voit pas ce qu’elle pouvait penser (elle avait un regard très expressif), elle aimait bien ses yeux qui autrefois tranchaient avec son brun naturel.

    « Clair mais étrange. » dit-elle ensuite, semblant plongée dans une réflexion bien à elle. « Je sais bien que tu es un dragueur, je connais ta réputation. Mais je suis Bérénice Bones, la petite cousine de Susan, transparente et sans intérêt, peu digne du nom de sa grande famille. » Elle haussa les épaules. « Non que ça me dérange, au contraire, je suis flattée, mais je m’étonne. » Comme on pouvait le voir, BB n’y croyait pas trop, elle était un peu perdue tout en étant assez contente. Même si Erwan était un dragueur, il ne sortait pas avec les moches, donc ça voulait dire qu’il la trouvait un tant soit peu mignonne ? Cela lui faisait tellement plaisir qu’elle sentait son cœur battre un peu plus vite. Mais elle avait envie de faire un test, pour voir s’il se moquait d’elle ou pas. Elle poussa la guitare un peu plus loin et se mit sur les genoux, son visage proche de celui d’Erwan. « Ferme les yeux s’il te plaît, j’ai envie d’essayer quelque chose… de mon propre chef. » Parce que si c’était lui, elle avait peur d’en défaillir. Erwan l’ignorait peut-être mais sous le calme apparent de BB, il n’avait jamais fait autant d’effet à une fille, du moins pas avec autant de candeur !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Dim 31 Jan - 12:16

Visiblement, Erwan avait bien réagi (fiou, test numéro 1 passé !!!! Au suivant !!!), puisque la blondinette ne poussa pas un cri digne d’une parfaite donzelle effarée (qu’elle semblait parfois être, au regard –peu objectif- du roumain). Un délicat sourire traversa ainsi le visage du jeune homme tandis qu’elle acceptait (plutôt bien visiblement) ses avances… la sorcière se mit ensuite à se rabaisser chose à laquelle Erwan n’était guère habitué… Disons qu’en règle générale, ses amis n’étaient pas… comme ça. Et ses conquêtes ou filles en vue (plus communément appelées ‘cibles’) non plus !!!! Mais c’était plutôt agréable ce changement. Il allait vers une nouvelle aire… (Et là on imagine aisément le grand conquérant s’aventurant, seul, courageux, brave et fier face à la toute puissance des femmes (ou pas)). Il haussa les épaules… Ha, sa réputation !!! Il n’avait rien fait pour la démentir en même temps (comment ça, il la mérite ?)

« Qu’est ce qu’une réputation, au final ? Elle n’est bâtie que sur des ‘on dit que’ et de nombreuses critiques pas forcément méritées… je ne veux en aucun cas critiquer ton travail au journal de Poudlard, crois-moi. Mais c’est facile de critiquer les gens sans les connaître… C’est une toute autre chose que de savoir les voir tels qu’ils sont réellement. »

Il était devenu on ne peut plus sérieux,s on regard pénétrant celui de son interlocutrice qui avait elle-même levé les yeux vers lui.

« Tu ne partages pas mon avis ? »

Là encore, elle était libre de croire ce que bon lui semblait. Et Erwan n’avait jamais été un grand gentleman (disons qu’il ne l’avait été qu’avec quelques filles… Ses amies proches, à savoir Jennifer (la sœur de Megan), et Alicia… son ex petite amie Merryl (bien que la fin de leur relation n’ait pas été très ‘favorable’ à la réputation du roumain), ainsi que sa protégée, Kaylah et Keira, qui était dans toutes les catégories citées précédemment, plus ou moins…). bref, il n’était pas un démon avec toutes les filles. (c’est ce qu’il faut retenir en tout cas paaf )

« Si tu étais si transparente que ça, tu peux être sûre que je ne t’aurais pas remarqué, BB. »

Erwan sourit doucement avant d’expliciter :

« Je ne suis pas le genre de personne qui perd son temps avec les personnes sans intérêt, tu voies. Et si les autres pensent que tu n’es pas intéressante, alors je ne suis pas comme les autres. Et si je devais porter un jugement, j’irais même jusqu’à dire que ce sont sans doute eux qui sont les plus inintéressants. »

Erwan avait doucement relâché le poigné de la sorcière qui lui demanda de fermer les yeux. C’est en esquissant un sourire en coin que le roumain répondit simplement :

« Bien. »

Puis il fit ce qu’elle lui demandait, amusé par les manières de la jolie blonde… Une chose était sûre, elle était vraiment très différente de Luca des autres filles qu’il avait rencontré et surtout de ses flirts habituels…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Progrès musicaux et sentimentaux [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: