AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Progrès musicaux et sentimentaux [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Lun 1 Fév - 22:50

    Son travail dans le journal de Poudlard, tout une histoire. Elle avait remplacé l’ex d’Erwan voilà un an quand celle-ci avait quitté l’école. Car oui, bien sûr, BB savait tout un tas de chose sur Erwan et entre autre le fait qu’il était sorti avec son mentor. Toutefois, elle savait aussi que cette relation avait été aussi furtive que peu intéressante des dires même de Meg’. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, ça ne refroidissait pas spécialement les ardeurs de la jeune fille face au beau jeune homme car après tout, il était tellement plus vieux qu’elle et tellement dragueur que de toute façon, ça colait de source qu’il ait eut une tonne de conquête avant elle. Car oui, elle était conquise, et elle savait que c’était dangereux mais elle s’en fichait. Après tout, elle avait décidé de reléguer la triste Bérénice au placard alors il fallait bien commencer à prendre quelques risques. En plus, quels que soit les intentions de ce cher Erwan, ça restait flatteur pour elle et elle n’avait justement pas l’habitude d’être flattée.

    « Disons qu’il faut juste savoir prendre du recul. Comme le laisse entendre son nom, un ragot n’est qu’un ragot, ça n’a plus d’importance qu’une petite brise. » Même si elle savait bien qu’elle se faisait parfois détester vu qu’elle était la miss potin de l’école mais à la limite, elle préférait être détestée qu’ignorée. Maintenant tout du moins.

    Elle rougit à son pseudo-compliment. Elle était contente de ne plus être transparente, c’était comme un objectif qu’elle avait atteint après se l’être fixé et avoir travaillé dur pour ça. En fait, c’était même exactement ça. Elle avait l’impression d’avoir terminée son évolution par une victoire puisqu’un garçon comme Erwan lui certifiait qu’elle n’avait rien de transparent. C’était peut-être dû à son tour de poitrine mais ça, elle ne le savait pas, elle ne pensait pas encore que les garçons puissent être pervers. Notez, elle allait vite progresser à ce niveau là.

    « C’est un point de vu… que j’apprécie. » Dit-elle tout doucement en baissant chastement les yeux comme elle le faisait souvent. Elle était si pure, si innocente mais en même temps franche et décidée. Un mélange détonant et étrange mais savoureux car cela la rendait effectivement tout sauf transparente. Pour se dévoiler il avait juste fallut qu’elle se décide à sortir de sa chrysalide pour devenir un joli papillon. Cela avait pris un peu de temps mais les rencontres l’avaient forgée et maintenant elle volait de ses propres ailes pour le meilleur comme pour le pire.

    Elle allait le prouver d’ailleurs, Erwan obtempérant à sa demande. Elle approcha son visage du sien et déposa ses lèvres sur les siennes furtivement. C’était un premier baiser timide mais doux, elle sentait bon le shampoing à la citronnelle et le parfum aux fruits rouges qu’elle mettait encore bien qu’il fasse un peu gamine par sa fragrance trop sucré. On en mangerait presque mais Erwan lui aurait-il envie d’en manger ? Suite au prochain épisode !


{502}

CHOCO
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Mer 3 Fév - 20:34

A la remarque de la blondinette sur les ragots, Erwan n’ajouta rien. Il trouvait quand même toutes ces histoires très agaçantes et déplacées. Il allait mettre son nez dans les affaires des autres lui ? Non, pas à ce qu’il sache en tout cas, alors qu’on le laisse se faire les filles qu’il veut comme il veut quoi comment ça c’est cru ? u_U . Il n’avait violé personne, elles avaient toutes été consentantes aux dernières nouvelles ! Il n’était pas comme ça, quoi… -_-. Le jeune homme laissa courir (comme les rumeurs d’ailleurs, elles couraient *vite, certes, mais elles finissaient toujours par s’essouffler (ou pas !))

Erwan ne pu que sourire quand la jeune fille rougit… c’était vraiment pas le genre d’attitude à laquelle il était habitué, quoi… la dernière fille qui avait rougi devant lui, ça datait quoi… Généralement elles étaient toutes beaucoup plus sûres d’elle, moins timides, assurément moins réservées et certainement plus expérimentées… Ceci étant, il n’avait rien contre les filles du style de BB, elle était canon, ça il n’avait pas besoin qu’on le lui dise pour s’en rendre compte, et si elle était timide comme ça, il pourrait continuer à aller voir ailleurs sans qu’elle ne le lui reproche (elle ne le saura sans doute pas de toute façon, ce qui règle le problème !). A la remarque qu’elle fit sur la réponse d’Erwan, il se contenta de sourire doucement, relevant doucement le menton de la blonde sorcière pour qu’elle ne baisse pas les yeux. Bon ok, ça avait un côté mignon, touchant, mais… Il préférait la voir en face, et pas cachée derrière ses jolis cheveux dorés.

Obtempérant, il ferma les yeux. Loin d’être stupide, il s’attendait bien à un baiser et apprécia la chasteté de celui qu’elle lui offrit. Elle n’avait jamais embrassé de garçon avant ? C’était étrange, de penser ainsi… Il n’était vraiment pas rodé à ce genre de fille… Oui, il se répétait, mais cette image n’avait de cesse de s’enchaîner dans son esprit, encore et toujours… cette fille était différente des autres. Ce n’était pas une différence positive, mais ce n’était pas négatif non plus. Juste, vraiment étrange. Tout dans la situation qu’il vivait à présent était inhabituel, et ç’avait un côté presque ‘excitant’ de par son côté ‘inédit’. L’odeur de la sorcière était agréable… Glissant une main dans les longueurs de la sorcière, il porta ses mèches à son nez, inspirant avec délice, tout en souriant, les yeux toujours clos. Erwan avait beaucoup perdu de ses autres sens, depuis qu’il avait retrouvé la vue, mais il restait capable d’admirer avec plus de sensibilité la beauté des choses… la beauté physique, oui, mais pas que. Celle d’un son quelconque pour autrui, celle d’une odeur particulière, subtile… Rouvrant ses paupières afin de déposer son regard dans celui de la sorcière, il souffla doucement :

« Tu sais que tu es vraiment trop mignonne ? »

Ben quoi ? C’était vrai !!! Il ne pu résister à la tentation, crevant littéralement d’envie de voir sa réaction (et de sentir à nouveau le parfum qui entourait la jeune fille), il s’approcha d’elle et déposa ses lèvres d’abord sur le coin des lèvres de la sorcière, prudent (sait-on jamais qu’elle se mette à hurler ‘au viollll !!!’ u__U). Puis, finalement, il réitéra l’expérience, l’embrassant avec un peu plus de passion (bien qu’il puisse faire bien mieux, il se maîtrisait, craignant de voir sa sirène (parfumé au fruit rouge) fuir en courant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Ven 12 Fév - 12:22

    Erwan était le premier à lui dire qu’elle était mignonne, il était aussi le premier à la remarquer. Peut-être était-ce la raison pour laquelle elle se jetait dans la gueule du loup tout en n’ignorant pas qu’elle se faisait piéger ? Elle le savait coureur et, même si l’admettre lui faisait un peu de peine, elle se doutait aussi qu’elle ne capturerait jamais son cœur. Défaitiste par nature, elle préférait se faire une raison dès maintenant. Néanmoins, il semblait… la vouloir ? Oui, quelque chose comme ça, et comme ça la touchait au cœur, elle avait envie d’essayer. Elle était habituée aux échecs, qu’importait un de plus ? Elle ne pouvait pas toujours rester dans son coin. Bien sûr, c’était rassurant de ne prendre aucun risque, d’être dans un petit cocon douillet et sécurisant, mais elle avait envie de plus que ça. Elle avait envie de donner à Erwan ce qu’il attendait d’elle, d’espérer que ça pouvait finir autrement qu’en désastre. Après tout, elle n’avait pas grand-chose à perdre n’est-ce pas ? Qu’attendait-on de Bérénice la peureuse ? Rien, du moins, pas en temps normal.

    Riant avec discrétion, elle répondit de sa voix légèrement rauque mais infiniment douce « Non, je ne sais pas… je devrais ? » Pour le moment, elle était plutôt le boudin de la classe, la fille qui portait des vêtements trop amples et qui n’avait aucun style. Même quand elle était arrivée avec son nouveau look, les gens n’avaient pas cherchés à voir plus loin que cette façade. Elle ne savait plus trop quoi faire pour enfin sortir de cette situation. Se trouver un copain ? Ahahah… Quoique, était-ce si ridicule que ça quand elle venait d’embrasser un aussi beau garçon qu’Erwan ?

    En parlant de ça d’ailleurs, il se penchait justement sur elle, doucement et l’embrassa par deux fois. La première sur le coin des lèvres ce qui la fit se crisper jusqu’à ce qu’elle se raisonne (le tout en quelques secondes) et le second sur les lèvres. Autant dire que ce n’était pas tout à fait le même genre de baiser que celui qu’elle lui avait donné, Erwan y mettait un peu plus de… passion ? Bah ouai O_o Posant à plat sa main sur le torse du jeune homme, elle se laissa faire, ses doigts s’accrochant juste légèrement au tissu de son vêtement, comme si elle avait besoin d’un point d’appui pour ne pas… bah partir en courant justement. Quand le baiser se rompit, elle cligna des yeux une ou deux fois. Elle devait dire quelque chose.

    « Si on m’avait dit que ma sortie à Pré-au-lard tournerait comme ça, je crois que je ne l’aurais pas crût. » C’est vrai quoi, elle n’était pas intéressante, elle n’était que BB après tout ! Mais elle était plutôt contente finalement, elle se sentait… désirable ! Une première ! Erwan ne valait pas Ernie bien sûr mais il avait un charme fou. Elle trouvait bizarre de ne pas l’avoir remarqué avant. Elle avait peut-être plus de jugeotte avant qui sait ?

    Repoussant une mèche qui fleurait bon la citronnelle et les fruits rouges derrière son oreille, elle plongea son regard bleu foncé dans celui plus clair d’Erwan « Au risque de paraître ridicule et de te faire partir en courant… je dois avouer ne pas savoir ce que signifie ces baisers, ni ce qui doit en découler. » Comme si c’était le genre d’Erwan de refuser une invitation à demi-mot comme celle-ci à… aller plus loin ? Une autre fois bien sûr. En fait, ce que BB voulait savoir c’est si Erwan s’amusait juste pour passer le temps un après-midi ou s’ils sortaient ensemble (même si cette idée était presque plus étrange pour la blondinette que la première). Une partie d’elle n’arrivait pas à faire confiance à Erwan mais quelque part, elle avait quand même envie de voir jusqu’où cette relation pouvait aller… Pour le meilleur comme pour le pire, elle voulait avancer et rien ne valait un grand méchant loup pour pervertir un mignon petit chaperon jaune rouge.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Lun 15 Fév - 22:30

Erwan observa la jeune fille avec amusement. Certes, sa ‘candeur’ aurait pu être passablement exaspérante, agaçante, voire même sans intérêt aux yeux du Roumain, mais ce dernier trouvait cela presque… touchant, oui c’était bien cela. Elle avait vraiment un côté touchant, mais pas dans le sens pitoyable (non du tout !) plutôt dans le sens, sentimentale, douce… attachante… Oui, cette jeune fille avait pas mal de qualités. Bon, d’accord, elle était (et de loin) très différente des autres filles qu’Erwan avait pour habitude de côtoyer, mais ça ne le dérangeait pas le moins du monde, bien au contraire !! C’était très agréable de changer un peu d’univers. A la réponse qu’elle lui donna il se contenta de répondre avec douceur :

« Oh, et bien ça te rend plus mignonne encore que tu n’en n’est pas conscience, alors… »

Elle semblait presque réticente quand il l’embrassa de nouveau, ceci étant, elle ne le repoussait pas, elle semblait juste être un peu… tendue, aussi le jeune homme ne recula-t-il pas. Après tout, tant qu’elle semblait (plus ou moins) partante, il ne voyait pas de réelle raison de s’arrêter… Quand leurs visages s’éloignèrent de nouveau, elle fit une remarque qui fit rire le sorcier. Hum oui il n’avait pas vraiment prévu ça non plus…

« En toute honnêteté je n’avais pas vraiment inclus une si délicieuse rencontre à mon programme du jour, mais c’est avec plaisir que j’ai changé mon emploi du temps… »

Bon il plaisantait à moitié, il n’avait pas énormément de choses à faire cet après-midi non plus. Mis à part étudier, ce qu’il faisait avec beaucoup de sérieux (malgré les apparences). Lorsqu’elle prit à nouveau la parole, il haussa les sourcils. Bon franchement il aurait pu se contenter d’un échange de baisers et basta (c’était bien son genre généralement, et en plus, il ne se contentait pas seulement d’embrasser la blonde qu’il croisait, mais nous dérivons dangereusement là…). Mais cette jolie BB lui plaisait bien. Oh, il ne comptait pas l’épouser, être le père de ses enfants et tout le b**del, on ne va pas trop abuser, non plus, hein ? Mais pourquoi ne pas envisager un petit bout de route ensemble ? En plus, une copine à Poudlard avait des avantages (que Shawn ne voyait pas mais ça c’était parce qu’il avait complètement disjoncté depuis qu’il était avec sa copine au physique encore non enregistré dans la base de donnée du Roumain *un scandale qu’il ne l’ait pas encore présentée à ses potes le blondinet !!!*

« Et bien ça dépend de toi, je crois, BB… »

Il lui adressa un léger sourire tout en l’observant avec sérieux néanmoins. Bon il ne prenait pas de grands risques en faisant ça après tout (si?) Ca ne lui coûtait rien d’essayer…

« Tu veux sortir avec moi ? »

Il la laissait ainsi libre de partir ou de rester, il s’était un peu éloigné, tenant malgré tout la main de la jolie blonde avec douceur. Il avait posé son regard presque transparent dans celui de la sorcière et observait avec attention ses réactions à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Lun 22 Fév - 10:27

    Soit, il la trouvait mignonne. Bérénice essayait d’intégrer cette donnée malgré les difficultés inhérentes à une telle acception. En effet, pour la jeune Poufsouffle, elle était tellement inférieure aux autres que c’était compliqué pour elle de se dire que certains pouvaient la voir de façon positive quand elle-même se détestait. De fait, elle ne sut pas quoi répondre et décida qu’en fait, mieux valait ne rien répondre du tout.

    « Il faut croire que c’est un coup du hasard… » dit-elle d’un air mutin qui l’étonna elle-même tandis qu’elle attrapait une mèche blonde pour jouer avec sans y penser. En réalité, son esprit était très occupé à la fois à gérer toutes ces émotions contradictoires et à réfléchir à ce qu’elle allait en faire. Du coup, elle n’avait plus tant de temps que ça pour sa timidité qui, par ailleurs, n’avait plus vraiment lieu d’être une fois l’audacieux baiser échangé.

    Quand il lui dit que ça dépendait d’elle, ses pommettes rosirent légèrement mais elle ne baissa pas les yeux, se contentant de les cligner rapidement. Heureusement qu’elle mettait du mascara noir pour avoir de jolis cils hein ? Comment ça elle est totalement superficielle ? Mais non, pas du tout, c’est juste sa méthode pour combattre la timidité. Si elle a une tenue totalement irréprochable, personne ne peut lui en faire de reproches ! Même si bien entendu elle a conscience que tout le monde n’aime pas son nouveau look de rockeuse apprentie. Mais bon, on se soigne comme on peut, c’est ce qu’elle se disait quand elle flanchait. Et comme son médecin le lui répétait souvent, on ne peut pas plaire à tout le monde mais il ne faut pas que cela nous bouffe l’existence. Cette pensée raisonnable, elle se le répétait comme un mantra lors de ses crises d’angoisses… au demeurant moins nombreuses qu’il n’y avait par exemple six mois.

    Alors, il lui fit la proposition qu’elle anticipait sans trop y croire. Elle ne répondit pas tout de suite, maîtrisant la montée de stress qu’elle sentait arrivé avant de répondre de la voix la plus assurée qu’elle put. « Oui, je veux bien. » Et elle pressa un peu sa main avant de lui faire un petit baiser sur la joue suivit d’un sourire franc. Ce n’était pas une grande déclaration, ni une promesse quelconque. Elle n’attendait jamais rien des autres si ce n’est du mépris. Elle espérait juste qu’en tentant le diable, elle trouve un peu de bonheur et de sérénité. En plus, elle se sentait capable d’être la copine d’un garçon comme Erwan. Elle n’était pas chiante, ne demandait jamais plus que ce qu’on pouvait lui donner… bref, elle pensait être capable de lui convenir à lui plus qu’à un autre… pour aussi étrange que cela puisse paraître.

    « Je vais bientôt devoir rentrer, tu me raccompagnes à la grille ? » Il faudrait qu’elle lui demande son adresse pour lui envoyer des hiboux de temps en temps et lui dire quand elle aurait sa prochaine sortie à Pré-au-lard puisqu’ils ne pourraient se voir qu’à ces moments là et pendant les vacances. C’est alors que ça la frappa : elle avait un copain ! Et elle pensait comme une petite copine le faisait ! Wahou ! Décidément, c’était clairement une journée pas ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Ven 26 Fév - 19:29

La jolie blonde accéda à la demande que formula (en termes on ne peut plus intelligibles, évitant ainsi toute forme de confusion ou d’incompréhension) le jeune homme de l’est. Ce fut avec le sourire donc qu’il inclina légèrement la tête pour encrer son regard derechef dans celui de sa ‘petite amie’ puisqu’à présent, on pouvait en effet la nommer de la sorte. La dernière copine d’Erwan avait été une élève de Poufsouffle aussi… Il s’agissait en effet de Maureen McEngel. Une histoire qui n’avait pas fait trop de bruit, et qui avait pourtant durée quelques petits mois (genre trois-quatre mois, quand même !). Il s’agissait d’une blonde, encore… Puisqu’on l’aura compris, Erwan craquait facilement pour les blondes… Elea, Ashley, Maureen, Megan… Et maintenant Bérénice (ok, brune normalement, mais actuellement blonde tout de même !) il y avait bien quelques brunes ou rousses qui s’étaient égaré sur son chemin (ou en tout cas s’était-il soudainement diversifié) mais il restait très intéressé par les belles blondes (ce qui était souvent synonyme avait-il remarqué /paaf/).

La main de BB vint serrer doucement celles d’Erwan avant qu’elle ne dépose un léger baiser sur la joue de ce dernier. Le jeune homme contint un sourire, amusé par les manières de sa copine (oui à défaut de le répéter, c’est la sienne, maintenant ). BB et Erwan formaient à présent un couple. Parfait ? Certainement pas… Le mâle du duo étant encore plein de vices, il restait assez ‘désagréable’ au regard des autres femmes, ceci étant, il était malgré tout touché par la personnalité de la sorcière. Non, il ne sortait pas avec elle que pour son physique, elle avait vraiment un truc de mignon, trouvait-il.

« Et bien c’est parti. »

Il lui adressa un autre sourire tout en se levant. Il aida la blondinette à se redresser à son tour et se proposa même de porter sa guitare jusqu’à la grille, si elle le désirait (genre il est galant –ce qui au fond n’est pas faux, quand il est avec sa copine, et pas une simple fille qu’il ne verra plus jamais… encore que… même avec elle, il restait un minimum courtois…- Erwan avait en effet certaines manières qu’il ne pouvait décemment pas perdre aussi aisément…). Le couple (puisque c’en est un maintenant –comment ça fait trois fois que je le dis ?? u___U-) se dirigea vers la grille qui menait à Poudlard (ceci rappelant quelques bon vieux souvenirs (pas si lointains que ça, d’ailleurs) à Erwan). En chemin, il s’adressa à BB, avec naturel (comme toujours –ou presque-) :

« Ha et si tu veux, pour les prochaines vacances, si tu peux quitter Poudlard et que tes parents veulent bien, tu pourras passer chez moi. Je vies avec Will en ce moment, mais je m’arrangerais pour qu’il se soit trouvé une copine avant, sinon il serait capable de vouloir te kidnapper, ce qui ne m’arrangerait pas du tout, tu comprends ? »

Il ne parlait pas de passer des semaines (comprendre des nuits) chez lui, simplement passer quoi –oui il avait bien compris qu’il n’était pas près de l’avoir dans son lit, elle-. Mais juste passer à l’appart (plus intime quand même qu’un bar ou un parc (surtout que les vacances à venir, risquaient d’être assez ‘froides’ point de vue météorologique…

Ils arrivaient vers la grille, et le moment de se dire au revoir approchait… Will n’en reviendrait pas quand Erwan lui raconterait la ‘surprise’ du jour… Enfin bon, lui-même avait encore du mal à réaliser ce qu’il avait fait… Un peu avant d’arriver à destination, il ralentit pour tirer doucement le bras de sa petite amie et l’attirait contre lui, déposant un baiser sur son front, tout sourire. Il l’observait avec douceur, et se montrait très sensible, d’ailleurs (ce qui pouvait paraître étonnant, étant donné la sale réputation qu’il avait… mais soit.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Ven 5 Mar - 10:27

    Que les choses soient bien clairs, pour le moment BB n’était pas amoureuse. Elle n’avait pas eut de coup de foudre ou quoi que ce soit du même genre. Elle était séduite, bien sûr, sinon elle n’aurait pas dit oui (quoique le mot non ne lui soit pas très familier en fait, elle était bien la future gouvernante d’une poupée de 17 centimètres !) mais pas encore amoureuse, de toute façon, les filles comme Bérénice n’étaient pas de celles qui s’enflamment. A moins que vous ne lui parliez de ses idoles, elle était trop réservée pour se comporter comme un pot de colle aux yeux remplis d’amour. Et elle savait que c’était pareil pour Erwan, elle ne s’attendait pas à ce qu’il tombe amoureux comme ça, d’un coup de baguette magique, mais disons qu’elle espérait qu’un jour ce soit le cas, c’est pour ça qu’elle avait accepté, parce qu’il y avait quelque chose entre eux, quelque chose qu’elle ne connaissait pas et qu’elle voulait découvrir. Malheureusement, en amour pas de parachute, quand on sautait il fallait prendre le risque de se faire mal. Bérénice n’en avait pas encore une conscience assez aiguë pour s’en inquiéter, néanmoins, elle n’était pas assez idéaliste pour imaginer que tout était rose, il faudrait faire des efforts pour que tout se passe bien. Quelque part ça la motivait vraiment parce qu’elle avait l’impression que ses efforts payaient (au niveau de son look et de son problème comportemental) et qu’un univers de possibilité s’offrait à elle. Pour garder le plus longtemps possible Erwan, il faudrait qu’elle fasse encore plus d’effort, qu’elle devienne encore plus mignonne, encore plus douée dans son domaine… c’était donc un moment fort en émotion pour la jeune fille même si elle ne réagissait pas comme toutes les minettes qu’Erwan pouvait parfois rencontrer.

    Elle pensait à toutes ces choses, sa main dans celle de son petit ami (woé, même à elle ça lui faisait bizarre), tandis qu’ils avançaient vers la grille de Poudlard. Elle lui avait confié sa guitare, moins par paresse que parce qu’elle était ridicule quand elle portait son étui à guitare, il était presque aussi grand qu’elle et plus large (avec toutes les pochettes où elle rangeait partitions etc… normal quoi), hors elle ne tenait pas à l’être là. Puis bon, la galanterie c’était mignon. Pour une fois qu’un garçon l’était avec elle. Ses copains du groupe (ses seuls amis en dehors de Poudlard si on ne comptait pas Megan d’ailleurs) l’appelaient même Bitch à cause du double B de son prénom lorsqu’ils n’utilisaient pas son surnom plus poli de BB. Notez, elle savait que c’était de l’humour, ils l’appelaient ainsi parce qu’elle était justement tout le contraire des filles qu’on pouvait trouver dans des groupes de hard rock. BB n’avait rien de très libérée quand elle n’était pas en train de jouer ses morceaux en chantant à tue tête dans son micro.

    Ils étaient presque arrivés quand Erwan lui parla des prochaines fois où ils se verraient. « Hum… je crois qu’après le bal de noël je dois aller chez mes parents, tu sais la fête de famille, tout ça… » Pour la première fois depuis sa naissance, l’idée de passer une grosse partie des vacances de noël avec ses parents l’ennuyait. Mais elle devait beaucoup à ses parents qui avaient toujours tout fait pour que malgré son léger autisme (diagnostiqué seulement récemment, les sorciers sont un peu nuls quand ils s’y mettent), le syndrome d’Asperger – que Bérénice n’a que sous une forme minimale car elle ne présente pas de dysgraphie -, elle mène une vie tranquille et normale, qu’elle soit soignée et à l’aise avec sa différence. Ne pas réussir à s’intégrer socialement, craindre le contact au point que s’en était physique, tourner en boucle et se nourrir de ces habitudes, ce n’était pas évident mais elle avait eut de tellement bons parents que même avec un diagnostique tardif (à noter que de toute façon on avait très tôt fait le rapprochement entre son comportement et celui des enfants autistes), elle avait réussi à partiellement guérir. La preuve, sa main était dans celle d’Erwan ce qui était un gros changement et elle n’avait toujours pas pris la fuite ! (Et vu qu’ils étaient quasiment devant la grille, peu de chance que ça arrive)

    « Mais j’ai une sortie à Pré-au-lard juste avant Noël si tu peux te libérer, et j’essaierais d’avoir une journée de libre à Londres aussi. Après, on pourra peut-être se voir plus en février. »
    Ce qui au fond n’était pas beaucoup plus loin que noël, d’ailleurs, BB n’était pas du genre à se tracasser beaucoup du futur, le présent l’occupait déjà suffisamment.

    Elle avait à peine fini de parler qu’Erwan l’attira à lui et déposa un baiser sur son front. Elle manqua de peu d’avoir un mouvement de recul parce qu’elle était prise par surprise mais en fait, elle n’en fit rien et lui sourit timidement, baissant tout de même les yeux ce qui était plus fort qu’elle (regarder les gens en face n’était pas facile pour elle depuis toujours, c’est pour ça qu’autrefois elle laissait des longues mèches de cheveux cacher ses yeux).

    « Il faudra que tu m’envoies ton adresse par hibou, je t’écrirais de temps en temps. » Mais pas trop hein, qu’il se rassure ! BB n’avait de toute façon pas une vie assez passionnante pour écrire une lettre par jour. « Mais ne t’inquiète, tu n’es pas obligé de répondre à chaque fois, je sais que tu fais un travail très prenant. » la petite amie parfaite pour Erwan et oui, BB n’était vraiment pas chiante comme fille.

    Comme tous les autres élèves commençaient à passer à côté d’eux et que leur regard gênait la jeune fille (c’était elle qui faisait les ragots, interdiction d’en créer sur elle), elle se mit sur la pointe des pieds et déposa un baiser sur les lèvres d’Erwan, sa main libre posée sur sa nuque. Elle récupéra sa guitare et fit un pas en arrière, lâchant sa main. « J’ai hâte de te revoir, à bientôt Erwan. » Et elle lui fit un grand sourire étincelant avant de tourner les talons sans se retourner. Ce fut une journée pleine de surprise mais elle était fini et BB n’en avait aucun regret car le bonheur ça se savoure mieux par petite bouchée.

    N’empêche qu’elle allait avoir besoin de se remettre de toutes ces émotions maintenant !


{1 072}
{Terminé pour BB}

SAPIN
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   Lun 8 Mar - 21:12

Bérénice expliqué à Erwan qu’elle passait les fêtes de Noël en famille… ce qui en soit était plutôt logique. C’était bien ce qu’il se faisait normalement, non ? Erwan n’avait pas vraiment une famille ‘normale’ puisque complètement recomposée, mais il avait toujours passé les fêtes de Noël avec sa mère. Depuis qu’il avait retrouvé la vue, il n’avait pu retourner en Roumanie en décembre, mais cette année, il avait la ferme intention de voire Opréa. Même si elle travaillait comme une dingue et qu’il n’avait pas vraiment de vacances, il était hors de question de passer le réveillon loin d’elle ! C’était comme ça, Erwan aimait sa maman d’un amour sans failles et, donc, particulièrement puissant. C’était bien la seule femme (et plus généralement) la seule personne pour laquelle il aurait donné sa vie. Du temps où il était amoureux (de Merryl puis de Keira) il aurait aussi agit ainsi pour celle qu’il aimait. Mais actuellement, aucune femme (ou fille) n’atteignait ce niveau dans l’estime du Roumain. Non, pas BB non plus, même si elle était sa petite amie. Oui, elle était très mignonne, amis il n’en n’était pas du tout amoureux. Charmé ? Sans doute. Amoureux ? Non. Erwan répondit donc aux propositions de la jolie blonde dans un sourire des plus compréhensifs qu’il soit :

« Ok pour ta sortie, tu me tiendras au courrant de la date ? Il faudra que ce soit un jour où je ne travaille pas… »

Ben oui, quand on travaille dans la médicomagie, on travaille de nuit (ce qui en soit, pour voir BB ne posait pas le moindre problème), mais aussi les samedi et les dimanche. Ben, oui, les virus et divers problèmes amenant les patients dans l’hôpital ne prenaient pas de week-end (ce qui était en soit fort dommage !). Le Roumain reprit ensuite, toujours très sûr de lui (puis bon, BB était vraiment pas le genre de filles qui pouvait l’intimider –en admettant qu’il soit parfois intimidé u_U-) :

« Quant à passer une journée à Londres, idem, tu me contacteras… Et puis je peux transplaner aussi, si tu préfères… »

Ben oui, quoi ? Pour une journée… Puis elle restait sa copine. Non, il ne pensait pas lui être fidèle (haha, vu la fréquence à laquelle ils allaient se voir ce serait grave abusé !), mais il n’était pas complètement inintéressé. Au contraire ! Il ne serait jamais allé la voir, ne l’aurait assurément pas abordé et encore moins embrassé si elle lui était totalement indifférente ! Faut rester un minimum cohérant, hein ? Non, il n’était pas amoureux, mais oui, il l’appréciait et aimait bien l’idée de passer du temps avec elle. Quand même !

« Quant à Février, pas de soucis. Je peux poser des vacances si tu veux, en plus… Normalement, j’aurais le droit d’en prendre, dès Décembre… »

Ouai, et en décembre, c’était Faith, sa frangine chérie, mais il ne l’avouera pas, haha ! qui venait chez lui… Et ils n’allaient pas s’ennuyer, connaissant la brunette ! Rien qu’un y songeant, un léger sourire attendri étira les lèvres pâles du jeune homme. Oui, il aimait énormément Faith. Pas autant que sa mère, non, mais il était tout de même prêt à un certain nombre de sacrifices pour elle…

La brune parla ensuite d’un petit truc qui, en soit, était assez logique… l’adresse. Erwan la retint doucement, alors qu’elle semblait (déjà ?) vouloir s’envoler…

« Attends, je te la donnes tout de suite. »

Il prit un stylo (100% moldu !) et écrivit la dite adresse sur le bras de la sorcière. Lui remontant la manche avec délicatesse. C’est au creux du poignet qui reliait le dit bras à sa main qu’il déposa un dernier baiser, souriant.

La guitare était retournée entre les mains de sa maîtresse, et cette dernière saluait Erwan, qui lui répondit d’une voix douce :

« Et bien passes une bonne soirée, BB. Et n’oublies pas, pour la prochaine sortie ! »

Un instant, il observa la jolie blonde s’éloignait, ses mains dans ses poches, puis fit demi tour, il avait encore deux trois trucs à faire et hop, il rentrerait chez lui… Cette journée ne s’était pas du tout déroulée comme il le pensait, mais le dénouement final était plutôt agréable… Etonnant, oui, mais agréable.

TOPIC TERMINE !
=D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Progrès musicaux et sentimentaux [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Progrès musicaux et sentimentaux [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'echange de fichiers musicaux ...
» Nos goûts musicaux nous définissent
» Les goûts musicaux de CC
» Qui a acheté le journal Haiti-Progrès ?
» Rice note les progrès "remarquables" réalisés par

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: