AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Une porte de choc [PV. Mélissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Une porte de choc [PV. Mélissa]   Mer 27 Jan - 16:35



    Aujourd’hui était un jour tellement habituel à Poudlard, enfin, habituel et normal pour tout les petits sorciers suivant leurs études au célèbre château d’école de Sorcellerie du pays. Zeno en faisait partis, c’était déjà sa sixième année parmi ces murs recélant tant d’histoires et de secrets, il voyait chaque année de nouvelles têtes arriver au château et d’anciennes d’en aller, c’était un rituel. On arriva à 11 ans, on reste ici 7 ans et on s’en va, ne restant jamais plus longtemps et se lançant dans la vie professionnelle. Mais cessons dont de parler de tout cela et concentrons nous un peu plus sur le jeune Zeno Rowle qui cette année faisait partit des plus anciens élèves du château.

    Il se trouvait dans les toilettes des garçons, un de ses amis lui avait donné rendez vous dans ce lieu à 13h00 pétante, mais cela faisait déjà un quart d’heure qu’il était là et aucunes traces de son jeune ami, Zeno commençait à s’impatienter sérieusement. Il ruminait dans son coin, tournait en rond et insultait tout ce qu’il apercevait dans son champ de vision, même son propre reflet eu le droit à plusieurs insultes dans le miroir, ses nerfs lâchaient et son teint commençait à rougir, ça sentait la mauvaise humeur et surtout la colère. Les minutes s’écoulaient et rien ne s’arrangeait, Zeno fulminait de plus en plus et toujours aucunes apparitions de son ami … quelle plaie ! L’Italien ouvrit un des compartiments des toilettes et s’asseyait sur le couvercle de la toilette, il ferma les yeux quelques secondes en essayant de se calmer, d’apaiser sa rancune et de redevenir ce qu’il était d’ordinaire, calme et posé. Sa colère s’apaisait peu à peu et le Gryffondor retrouvait peu à peu ses esprits jusqu’à ce qu’il entende un bruit de porte puis de pas, il se précipita à l’entrée de la salle en bondissant de son siège de fortune, mais malheureusement pour lui ce n’était pas l’ami qu’il attendait. Zeno fit quelques pas vers les robinets, fit couler un filet d’eau et se passa le visage sous le léger jet de chaleur. Il entreprit de laisser tomber l’idée d’attendre encore son ami, cela maintenant une demi-heure qu’il était là puisqu’il était tout juste 13h30.

    Le jeune homme aux couleurs rouge et or sortit des toilettes pour garçons, ce fut à ce moment là qu’il vit sa future distraction, la serrure de la portière des toilettes des filles n’était pas bouchée, la lumière intérieure sortait pas ce petit trou si convoité, le jeune homme jeta un regard malicieux aux alentours, personne à l’horizon, c’était le bon moment ! Le Gryffondor franchit les quelques mètres le séparant de la porte des toilettes des filles, un dernier coup d’œil derrière lui et hop ! Zeno se trouvait déjà penché en avant en observant la scène qui s’offrait à lui par le trou de la serrure, plusieurs filles et jeunes femmes se trouvaient là, les filles peuplaient les toilettes plus que les garçons peuplaient les leurs. Soudain Zeno ne vit plus rien, il faisait tout noir, et ce fût trop tard que e jeune homme compris ce qu’il se passait, une des filles à l’intérieur des toilettes s’apprêtait à sortir de la pièce.

    PAF !

    Al porte atteignit l’Italien en plein visage, il recula alors de deux pas et se prit le visage dans les mains par reflexe en anticipant l’arrivée probable d’une quelconque quantité de sang, il marmonna dans ses mains quelques insultes et releva la tête pour voir qui avait bien pût lui envoyer une porte au visage. Il se trouvait que ce n’était qu’une petite. Zeno voulut râler, s’emporter, crier le plus possible mais c’était lui qui était en tord … il était le seul fautif. Alors il se tût et attendit qu’on l’engueule sur son petit espionnage.

Revenir en haut Aller en bas
 
Une porte de choc [PV. Mélissa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: