AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME] Just friends ? [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 353
Âge : 28 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Lun 1 Fév - 10:50


    C’était le moment où Adrien devait s’assurer de rester calme. Il avait rendez-vous avec Anabelle en tête à tête mais bien entendu c’était sans aucun sous entendu romantique. Le truc c’est que quand ils étaient seuls, ça le stressait. Normal non ? On ne sait jamais comment peut déraper une conversation surtout quand il s’agit d’Anabelle Montgomery. Plus innocente qu’elle tu meurs, de fait il devait toujours faire bien attention à 1) ne rien révéler de ce que lui pensait ou de ses activités estivales, 2) veiller à ne pas éveiller non plus sa curiosité sous peine de quoi elle lui ferait son insoutenable numéro de charme. Elle ne se rendait pas compte qu’elle n’avait plus douze ans, c’était mignon à l’époque, maintenant c’était plutôt provocant. Enfin, de l’avis d’Adrien mais il avait un peu l’esprit mal tourné. Normal, il a seize ans, bientôt dix-sept puisqu’il était du mois de janvier, c’était assez logique qu’il soit perturbé quand la fille qu’il aime se met à lui faire les yeux doux.

    Ils se retrouvèrent devant leur salle commune. « Salut Belle, prête pour une petite ballade ? » Une ballade destinée à acheter les fournitures pour la déco de Sterne. Il aurait pu y aller avec Fred’ mais c’était plus intéressant avec Anabelle, en plus, Fred’ sortait avec Vincent depuis peu donc elle n’avait plus de temps pour lui. Il en aurait été presque vexé s’il ne savait pas depuis toujours que le meilleur ami de la Gryffondor passait avant tout le monde. Alors maintenant qu’il avait sauté de catégorie, vous pensez… de toute façon, il agissait pareil avec Anabelle, il lui cédait presque tous ses caprices, sauf sur son look à lui. Après tout, il s’habillait bien comme il voulait.

    Aujourd’hui, il avait quand même fait l’effort de cacher sa chaîne sous son sweat même s’il portait toujours son jean baggy et son piercing d’oreille. Il faisait ce qu’il pouvait après tout. Enfin, en un sens mais disons que ça faisait parti de sa personnalité maintenant, il ne se voyait pas changer ce qu’il était, un point c’est tout.

    Ils arrivèrent assez rapidement à Pré-au-lard. « Alors, on commence par quoi ? A mon avis mieux vaut finir avec les citrouilles parce que c’est encombrant. On pourrait aller voir si les costumes sont prêts, tu pourrais même essayer le tien non ? » Elle serait tellement chou dans son costume ! Non, il ne mate pas, c’est pas vrai ! Enfin, si, peut-être, mais Anabelle ne le verrait pas alors ce n’était pas très grave. Ce qu’elle ignorait ne pouvait pas lui faire de mal. Il voulait bien essayer son costume de scène aussi si elle voulait, il ne faisait pas de différence hein ! D’ailleurs, le sien était plus sobre que celui des filles qui était un peu plus découvert, sans être indécent bien sûr, ce n’était pas le but. Les filles s’étaient concertées pour le choisir de façon à ce qu’il convienne à toutes tout en étant dans le style de la chorégraphie. Quand même, c’était chouette d’avoir Sterne comme prétexte pour se balader en cette belle journée d’hiver avec Anabelle, non ?


{525}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Lun 1 Fév - 12:46

Question gestion des émotions, Adrien n'avait rien à envier à Anabelle, ces derniers temps. Depuis la rentrée, la jeune fille oscillait, à l'égard de son meilleur ami, entre profond agacement et folle affection. Il lui arrivait de changer radicalement d'état d'esprit (et de comportement) en l'espace d'une seconde chrono, ce que tout Poufsouffle avait eu l'occasion de constater dès le banquet de début d'année. Cette situation décontenançait totalement la jeune sorcière, qui ne parvenait pas à comprendre pourquoi elle se sentait subitement si tendue lorsqu'il était question d'Adrien ni même comment est-ce qu'elle pouvait réussir à se sentir rosir quand elle le saluait le matin (ou plutôt, quand elle le saluait les matins où elle ne lui faisait pas la tête). Enfin, c'était Adrien ! Juste Adrien ! Pas un inconnu ! Et quand bien même il le serait, depuis quand était-elle devenue timide ? Il était également à noter que la brunette, bien qu'elle ignorât tout des aventures estivales d'Adrien, était passée, en ce qui concernait Fredericke, d'une indifférence bienveillante à une haine viscérale, farouche et gratuite, qui ne manquait jamais de s'exprimer. Nul doute que l'année serait mouvementée, à Sterne, si elle continuait sur cette lancée ! Mais la vue de Fredericke lui était devenue parfaitement odieuse, surtout quand Ady se trouvait dans les parages. Non mais franchement ! Quelle pimbêche dévergondée, cette blondasse ! Ana était intimement convaincue qu'elle avait une très mauvaise influence sur son pauvre meilleur ami. Ouais, parfaitement, son meilleur ami à elle ! Et pas le tien, Fred, c'est compris !

*Il est quelle heure, là ? Rhâ ! Je vais être en retard ! Comment je me coiffe, hein, comment je me coiffe ? Pourquoi Ophélia n'est jamais là quand on a besoin d'elle ?*

Plantée devant le miroir de la salle de bain des filles depuis une bonne demi-heure, Anabelle paraissaient très occupée à faire des moues à son propre reflet tout en testant différentes coiffures... Et en se sentant vaguement ridicule. Depuis quand est-ce qu'elle avait besoin d'une coiffure over sophistiquée pour aller à Pré-au-Lard avec Adrien ? C'était une sortie traditionnelle et détendue, pas le bal des débutantes ! D'ailleurs, elle avait gardé son uniforme. Ou, pour être tout à fait honnête, elle avait décidé de garder son uniforme après avoir essayé une foule de vêtements moldus pour les rejeter les uns après les autres parce que "J'ai l'air d'une patate, là-dedans..."

*Pfff, je ne ressemble à rien, ça m'agace ! Puis mes cheveux ne tiennent pas en place !* réalisa-t-elle avec un soupir de découragement *Et en plus maintenant, je n'ai plus le temps ! Bravo, bravo ! La première sortie de l'année et je ressemble à un elfe de maison !*

Cette allusion à l'allure des elfes de maison était la preuve définitive qu'Ana, toute Poufsouffle fût-elle, était également une petite sorcière pétrie de préjugés passés de mage en mage depuis des siècles. Cela étant, il fallait bien reconnaître que les elfes n'étaient pas des canons de beauté.
Sur une dernière grimace dépitée au miroir, Anabelle laissa tomber ses cheveux sur ses épaules et quitta la salle de bain au pas de course. Poursuivant sur sa lancée, elle dévala l'escalier, bousculant au passage une première année qui arrivait en sens inverse, et déboula dans la salle commune les joues rouges et les cheveux en bataille. Dans un dérapage pas du tout contrôlé, Ana stoppa sa course devant Adrien, manqua de trébucher, et se rattrapa in extremis aux épaules de son ami.

- Hiii... Oups ! Pardon... Mauvaise appréhension des distances... décréta-t-elle d'un air détaché, genre "tout ce qui vient de se passer est parfaitement normal".

Elle adressa un sourire furtif au Poufsouffle avant de s'efforcer tant bien que mal de rajuster sa cape sur ses épaules : la pauvre avait moyennement apprécié le sprint forcé. Puis, sans plus attendre, elle emboîta le pas à Adrien... Direction : Pré-au-Lard !
Le trajet était désormais familier aux deux camarades qui ne furent donc pas long à rallier le village. D'ailleurs, il était bien inutile de flâner en route : ils avaient à faire ! Sautillant à la suite de son ami (il ne faisait pas chaud, tout de même !), Ana lançait des coups d'oeil aux vitrines des magasins qu'ils dépassaient pour se faire une idée des changements survenus à Pré-au-Lard au cours de l'été :

- Hé ! Tu as vu ? Ils ont des nouvelles encres colorées à la papeterie ! Et... Ooooh ! C'est quoi cette publicité ? "Le cocktail du diable" ? C'est une nouvelle boisson ? Tu connais ? Tu crois qu'ils en servent, au Trois Balais ? Tu t'en fous de ce que je raconte ?

La brunette fut toutefois arrêtée dans son énumération des nouveautés par Adrien qui, merci Merlin, n'avait pas oublié, lui, la véritable raison de leur présence ici :

- Les costumes ? Ils devaient arriver ce week-end ? Je ne savais pas, moi ! Fredericke doit venir ? rajouta-t-elle, suspicieuse.

(832 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 353
Âge : 28 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Lun 1 Fév - 17:44

    Adrien avait bien remarqué que sa meilleure amie était devenue lunatique mais il fallait bien avouer que, pas très psychologue, ça ne l’avait pas choqué. Après tout, les filles étaient toutes plus ou moins lunatiques non ? C’était quasiment génétique selon son frère ! Non qu’Adrien croit sur parole ce que lui racontait son frère mais là en l’occurrence, les paroles d’Adam semblaient tellement se vérifier qu’Adrien avait juste arrêté de se poser des questions.

    Prouvant une fois de plus qu’elle n’avait aucun sens de l’équilibre, Anabelle se rattrapa à son meilleur ami qui la soutint par les coudes pour l’assurer plus par réflexe que par mouvement conscient. « Bah alors Belle, tu tiens plus sur tes jambes ? » Dit-il en riant avant qu’ils ne partent en direction de Pré-au-lard. Sur les lieux, il la regarda s’amuser et papillonner dans un sentiment assez particulier, il se sentait un peu partagé en réalité. Il trouvait ça mignon mais en même temps, ils n’étaient pas trop là pour faire le tour de toutes les boutiques. Naturellement gentil, il hésitait à le lui faire remarquer franco, il se contenta donc d’un petit « Je pense qu’on verra ça quand on aura fini nos achats, tu ne penses pas ? » Hum, citrouille exceptée parce que se balader avec des cucurbitacées sous les bras en public n’était pas le fantasme d’Adrien. Vous ne voulez pas connaître son fantasme ? Ah bon ? Bon bah on change de sujet alors !

    En parlant de sujet, pourquoi lui parlait-elle encore de Fredericke ? Ce n’était pas possible ça quand même ! Elle virait à l’obsession sur le sujet depuis le début de l’année et il ne comprenait même pas pourquoi puisqu’en fait il parlait bien moins à la blonde de leur troupe que l’année d’avant dans la mesure où il ne pouvait pas voir en peinture son nouveau copain. Il ne s’est même pas dit que son hostilité envers Vincent pouvait être mal interprétée. Quel bêta ce garçon !

    « Mais non Fred’ ne vient pas ! Pourquoi veux-tu qu’elle soit là d’abord ? D’autant qu’à l’heure qu’il est elle doit être collé à Vincent comme tous les week-ends. » Comment ça il y avait une pointe d’agressivité dans sa voix ? Mais non, mais non ! Enfin en tout cas, il était temps de se reprendre et de sujet de sujet. « De toute façon c’est nous les dirigeants du club. Mais si tu ne veux pas qu’on aille les chercher tout de suite on peut commencer par aller voir ce qu’on peut prendre comme confiseries pour le buffet. » Mais d’un coup c’était quand même moins intéressants que Anabelle dans son costume. Pas que Adrien ne soit pas gourmand, il était juste plus perturbé par ses hormones que par son estomac. Il avait vraiment envie de voir sa meilleure amie dans son costume de scène en exclusivité. Un petit instinct de possession sous jacent qui ne faisait jamais surface parce que ce n’était pas dans son caractère. Ce qui n’empêchait nullement qu’il comptait laisser à Anabelle le choix de la destination. Lui qu’on commence par un magasin ou un autre, il s’en moquait complètement du moment qu’il avait tout ce qu’il fallait pour la représentation en repartant.

{544}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Ven 5 Fév - 19:25

Rhâlala, ces garçons, je vous jure ! Ce n'était pas parce qu'Anabelle commentait les nouvelles vitrines qu'elle avait une envie folle de faire du shopping dans tout Pré-au-Lard ! Bien au contraire : elle avait toujours été contre la foule, alors vous pensez bien que la perspective de se retrouver coincée dans des boutiques grouillantes d'élèves n'avait, à ses yeux, rien de réjouissant. Si la Poufsouffle avait été raisonnable, elle aurait cependant reconnu sans peine que ses propos enjoués pouvaient effectivement laisser croire à Adrien qu'elle souhaitait aller voir les nouveautés proposées de plus près. Malheureusement pour son ami, la raison d'Ana semblait s'être volatilisée, ces temps derniers, pour céder le pas à une étrange susceptibilité. Aussi, au lieu d'éclater d'un rire joyeux en assurant que "Mais non, t'inquiète, je n'ai pas l'intention d'entrer dans ces magasins ! Je préfère mille fois le grand air ! Si c'est encore pour se retrouver nez-à-nez avec les gens qu'on voit toute la semaine, je veux dire...", la jeune fille se tut brusquement et fronça les sourcils d'un air sombre.

*Han ! Comment est-ce qu'il ose croire que je veux faire les boutiques ? En fait, il ne me connaît pas du tout ! En plus, je suis certaine que si c’avait été Fred, il aurait tout de suite proposé de faire un tour des magasins pour pouvoir rester encore plus longtemps avec elle ! Là, il essaie juste d'expédier l'histoire des costumes pour me lâcher plus vite après, tellement je dois être un boulet pour lui ! Tiens, je parie je ne sais pas combien que s'il m'a demandé de l'accompagner, c'est uniquement par pitié... Tu vas voir que dans trois minutes, on va tomber comme par hasard sur la blondasse de Gryffondor...* songea-t-elle en pinçant les lèvres, sans s'apercevoir que son pas sautillant s'était petit à petit transformé en une marche rageuse.

Mais toute perdue dans ses pensées fût-elle, Ana n'en releva pas moins l'amertume avec laquelle Adrien laissa tomber le nom de Vincent. Choquée - son pauvre petit coeur, amoureux sans le savoir, venait de rater deux ou trois battements consécutifs - la brunette s'arrêta net au beau milieu de la rue et gratifia Ady d'un coup d'oeil perçant, les joues plus roses que de coutume :

- Pourquoi tu dis son prénom sur ce ton ? demanda-t-elle de but en blanc, c'est parce qu'il te pique Fred, que tu ne l'aimes pas ? rajouta-t-elle avec aplomb.

En ce qui la concernait, Anabelle bénissait l'amitié (ou quoi que ce fût d'autre) Vincent/Fred plutôt deux fois qu'une, si elle lui permettait de passer du temps avec Adrien sans Maiden dans les pattes ! Rhâ, les Maiden ! A croire que cette famille n'existait que pour lui pourrir la vie ! D'abord Agapanthe, maintenant Fredericke... On devrait tous les abattre, ce serait dix fois plus simple pour tout le monde ! D'ailleurs, les blondasses écervelées qui semblaient constituer l'essentiel de cette maudite famille ne manqueraient pas à la communauté sorcière, bien au contraire : elles en étaient la plaie !
Mais, quelle que puisse être sa reconnaissance à l'égard de Vincent qui détournait Fred d'Adrien, la gratitude qu'éprouvait Anabelle se trouva balayée par l'énorme vague d'amour-propre blessé et d'humiliation cuisante qui vint la frapper en plein coeur. Ah ! Comme elle avait été stupide de croire qu'Adrien voulait la voir elle ! Elle n'avait certainement été que le second choix ! Peut-être même moins ! L'invitation d'Adrien à l'accompagner à Pré-au-Lard n'était que la conséquence de l'absence de Fred ! Pire : il avait besoin d'un larbin pour l'aider dans sa tournée des magasins et Ana avait été assez sotte pour accepter. Quelle déception !

A mi-chemin entre le dégoût d'elle-même (comment, mais comment avait-elle pu se laisser embarquer dans un piège aussi grossier ?) et la haine envers Adrien (quel mufle ! Quel hypocrite ! Quel sale type !), Ana se sentait bouillir intérieurement sans bien savoir ni pourquoi ni comment expulser tout ce mal-être qui la faisait souffrir et la poussait à se montrer odieuse. A moitié consciente seulement de ce qu'elle faisait, la Poufsouffle tapa avec colère du pied sur le sol et s'écria :

- Je ne suis pas un second choix, c'est clair ?!

De toute évidence, il ne lui était pas venu à l'esprit qu'Ady, qui ne pouvait pas suivre le cheminement tortueux de sa pensée, risquait d'avoir du mal à suivre ce mouvement d'humeur...

(739 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 353
Âge : 28 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Ven 5 Fév - 22:18

    Adrien fronça les sourcils et croisa les bras d’un air perplexe. Il était le genre de garçon pas prise de tête, plutôt calme et qui prenait les choses comme elles venaient sans se soucier de ce qui se passait dans la tête des autres mais là, sa meilleure amie commençait sérieusement à l’inquiéter. « Je suis très content pour Fred’ qu’elle sorte enfin avec Vincent mais le fait est que je ne l’aime pas ce crétin. » Et balayant d’un geste l’affirmation stupide de la préfète, il ajouta sèchement « Et il m’a cassé la figure alors j’ai plutôt des raisons valables de ne pas l’apprécier. » Ok, d’accord, Adrien avait gagné cet affrontement. Encore heureux puisqu’il avait quand même deux ans de plus que le serpentard mais ça n’avait pas empêché qu’il vouait une haine certaine à ce crétin depuis. C’est vrai quoi, à l’époque c’était lui qui avait trompé Fred’ avec Marie même s’ils n’étaient pas ensemble, c’est un détail et c’était lui, Adrien, qui s’était pris des coups sous le fallacieux prétexte qu’il profitait de la tristesse de Fred ! Eh ! Faut pas déconner non plus ! Maintenant, il ne disait pas. Elle était casée donc même si leur histoire (fort brève) n’avait pas déjà été un souvenir lointain, il ne l’aurait plus touché. Il ne piquait pas les copines des autres, ce n’était ni correct, ni très Poufsouffle. Mais il y a un an de ça, c’était Vincent le fautif et c’est lui qu’on avait cogné alors mince, même sa légendaire gentillesse avait ses limites.

    Alors, Anabelle lui piqua un caprice qu’il ne comprit pas plus que sa réaction précédente. Prenant une respiration pour se laisser le temps de reprendre ses esprits et d’assimiler le truc, il passa la main sur son front tout en fixant sa meilleure amie d’un air soucieux. « Mais qu’est-ce que tu racontes ? Tu es vraiment bizarre ces derniers temps Belle. Si tu as un problème, on ferait aussi bien d’en parler maintenant, trouve moi long à la détente si tu veux mais là je ne comprends pas pourquoi ce soudain accès de colère. » C’était vraiment pas croyable, il partait gentiment dans l’idée d’une petite sortie entre amis et voilà que ça dérapait complètement. Dans ces moments là, il avait envie de prendre Anabelle par les épaules et de l’embrasser pour lui faire comprendre dans quel tourment il était lui. Quels que soient les problèmes qu’Anabelle voyaient dans leur relation actuellement ça ne pouvait pas être pire que ce que lui il vivait depuis un an !

    « Et d’ailleurs, laisse moi te dire que tu ne peux pas être un second choix. Même je ne te comprends pas dernièrement tu es toujours ma meilleure amie. » Il insista sur ces derniers mots même s’ils lui arrachaient les lèvres. C’est vrai, il ne voulait plus qu’elle soit juste sa meilleure amie, ça faisait un moment qu’il avait envie d’autre chose, mais il attendait… il ne savait d’ailleurs pas trop ce qu’il attendait sauf que l’idée de se prendre un vent et de perdre Ana’ le tentait encore moins que la situation actuelle. Et puis Fred’, justement, était le parfait exemple que tout arrive à point pour qui sait attendre. Ouai, enfin sauf que là, Anabelle devenait une furie et il ne voyait même pas ce qu’il avait fait de mal…


{562}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Ven 5 Fév - 23:10

Malgré sa colère subite, Anabelle ouvrit des yeux ronds : de toute évidence, elle avait encore raté les derniers potins et Poudlard ! Ce n'était pourtant pas faute d'avoir de bons amateurs de ragots dans sa maison. Depuis quand est-ce que Fredericke sortait avec Vincent ? Et depuis quand Adrien se faisait taper dessus ? Elle n'y comprenait plus rien. Franchement égarée, Anabelle lança un coup d'oeil suspicieux à son ami. C'était une blague ou quoi ?

*Alors attends, Fred sort avec Vincent mais Adrien se fait taper dessus par ce même Vincent. Pourquoi est-ce qu'il le tabasse ? C'est forcément lié à Fred... Adrien a dû faire un truc qui ne plaisait pas à Vincent. Il a peut-être essayé de convaincre Maiden de ne pas sortir avec Vincent parce qu'il la voulait pour lui et après... Ben après, ils se sont battus en duel et comme Vincent a gagné, c'est lui qui est avec Maiden le malheureux. Ouais, ça se tient...*

Oui, "ça" se tenait, mais "ça" n'arrangerait pas ses petites affaires, puisque cette théorie ne faisait que confirmer ce que la petite Poufsouffle croyait déjà parfaitement avéré, à savoir qu'Adrien, son Adrien, était fou amoureux de Fredericke. Ah celle-là, qu'elle aille pourrir en Enfer ! Ana esquissa une moue boudeuse, visiblement peu emballée par les conclusions qu'elle venait de tirer, et croisa résolument les bras sur la poitrine : si Adrien avait espéré se faire plaindre parce que 1) il n'avait pas obtenu Maiden et 2) il s'était pris une raclée (car dans l'esprit de la Poufsouffle, il était bien évident que l'expression "il m'a cassé la figure" signifiait que Vincent avait remporté l'affrontement), hé bien il avait perdu.
Elle commençait, qui plus est, à trouver la "cool Attitude" de son ami franchement détestable : à croire qu'il en avait juste rien à faire, de ce qu'elle pouvait raconter ! C'était encore pire que de parler avec Edward ou Christian !
Frémissante de colère et malade d'une jalousie qu'elle n'assumait pas, Anabelle serra les poings d'un air farouche avant de siffler d'un ton volontairement railleur :

- Un problème ? Quel problème ? C'est n'est pas moi, qui ai été tabassée par un Serpentard !

Oui, parce que elle, elle menait son petit bonhomme de chemin en évitant les amitiés dangereuses et les individus peu fréquentables ! Contrairement à Adrien qui n'avait pas hésité à se faire un piercing ! Certainement à cause de la mauvaise influence de ses chers amis, Maiden en tête ! Alors qu'il ne vienne pas lui dire après qu'elle était sa meilleure amie ! Il ne l'écoutait pas, il ne l'écoutait jamais ! D'ailleurs, elle se demandait encore pourquoi est-ce qu'ils conservaient cette stupide tradition des citrouilles creusées ! Subitement, leur rituel annuel parut bien risible, aux yeux d'Anabelle, qui ne put s'empêcher de penser que si Adrien l'avait maintenu cette année encore, c'était uniquement parce qu'il était trop gentil pour lui dire qu'il en avait assez, de la voir, et qu'il préférait mille fois passer du temps avec Maiden et sa clique plutôt que de perdre une après-midi entière à se couper les doigts en sa compagnie. Hé bien soit ! Si c'était réellement ce qu'il voulait, Ana rendait son tablier de meilleure amie sans hésitation : elle en avait assez, elle était fatiguée d'être toujours la bonne poire de service qu'on menait par le bout du nez. Ah ! Ils devaient bien rire de sa naïveté, tous autant qu'ils étaient, derrière son dos ! "Tu seras avec Vincent à Pré-au-Lard ? Ce n'est pas grave, je vais demander à Anabelle de m'accompagner pour porter les sacs... Elle sera tellement contente..."

Cette dernière pensée eu raison des nerfs d'Anabelle. Son menton se mit à trembler dangereusement tandis que ses yeux s'emplissaient de larmes (*Bouh ! Et en plus je suis une sale chochotte ! Je suis vraiment trop nulle !*) et qu'elle hurlait d'une voix tremblotante :

- Ouais, et bien je ne te crois pas ! Je sais bien que c'est Fred que tu préfères ! Alors j'en ai marre, vraiment marre, d'être ta meilleure amie !

C'était puéril et, au fond d'elle, elle le savait parfaitement : "C'est qui ta meilleure amie ? C'est elle que tu préfères d'abord, je le sais bien !", argumentation digne d'une cours de maternelle, mais Ana, qui n'avait pas l'habitude des déboires sentimentaux, qui n'osait même pas mettre un nom sur ce qu'elle éprouvait, était véritablement perdue et son désarroi n'avait pas trouvé une meilleure manière de s'exprimer.
Alors, parce qu'elle était beaucoup trop fière pour fondre en sanglots devant Adrien, Anabelle fit volte-face et commença à s'éloigner d'un pas mal assuré, les épaules tremblantes de pleurs contenus, avec la ferme intention d'aller se terrer dans son dortoir.

(793 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 353
Âge : 28 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Ven 5 Fév - 23:51

    « Tabassé il y a un an ! Cela fait un an que Vincent et moi on s’est battu Anabelle ! A l’heure actuelle mon seul problème c’est que ma meilleure amie devient hystérique sans raison apparente ! » Oui, bon, d’accord, ce n’était pas très gentil mais à force de ne pas obtenir de réponse c’était lui qui était en train de stresser, tout obnubilé qu’il était par ces changements dans l’attitude d’Anabelle depuis la rentrée. Il faisait pourtant tout pour rester à sa place de meilleur ami, faire tout comme il faut, ni trop, ni trop peu… mais ça ne semblait jamais aller depuis septembre alors même qu’avant ça marchait plutôt bien pourtant !

    On l’aurait mis dans le labyrinthe du Minautore qu’il n’aurait pas eu plus peur, plus l’impression de perdre pieds, ne serait pas senti plus perdu. D’ailleurs un monstre mi-homme, mi-taureau ça se combat bien avec une baguette ou une épée tranchante mais une meilleure amie en colère, comment on faisait pour la faire parler ? Pour vaincre sa colère et son amertume ? Adrien n’était pas du tout psychologue par nature et il n’était pas non plus grand adepte de la communication, il n’arrivait donc pas à analyser clairement la situation. Comment l’aurait-il pu quand Anabelle elle-même ne savait pas ce qu’elle voulait ?

    Elle lui hurla alors qu’elle en avait marre d’être sa meilleure amie et il vit bien ses lèvres tremblées et qu’elle allait se mettre à pleurer mais il ne réagit pas tout de suite tellement il était scotché sur place par de tels propos. Finalement, il se ressaisit et courut après elle, il l’attrapa par le bras et la força à le regarder. Sans rien dire d’abord, il agit sur une impulsion et la prit dans ses bras, l’embrassant délicatement sur le front et glissant une main dans ses cheveux.

    « Pardon Belle. » Honnêtement, il ne savait pas très bien pourquoi il s’excusait mais elle était triste et il voulait seulement qu’elle ne le soit plus. C’est bête parfois un garçon vous savez ? « C’est toi la plus importante, je te le jure. Fred’ est une amie mais rien de plus, crois-moi s’il te plaît… » Il était à deux doigts de craquer mais non, il ne craquerait pas ! Pourquoi pas ? Bah parce que même s’il avait enfin compris qu’Anabelle était un peu jalouse de Fred’, c’était en tant que meilleure amie, parce qu’il s’était beaucoup occupé de la Gryffondor l’année précédente c’est tout. Anabelle s’était probablement sentie délaissée ou quelque chose comme ça.

    Pour qu’elle ne fuie pas, il la tenait doucement mais fermement contre lui, lui caressant les cheveux tout en réfléchissant à un argumentaire possible si la crise de colère perdurait. Il n’était pas très doué pour ça alors ça l’embêtait un peu quand même. Enfin, c’est surtout qu’il avait peur de ne pas être capable de tout gérer sans trop se dévoiler. L’exercice de la corde raide, ce n’était juste pas son truc… Et ça ferait mauvais genre s’il l’embrassait alors qu’elle était furax, non ? Rolling Eyes


{552}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Sam 6 Fév - 0:48

Dans un geste très enfantin, Anabelle avait plaqué ses mains sur ses oreilles, lorsqu'Adrien lui avait répondu. Elle n'avait pas envie d'écouter ses explications, elle ne voulait pas se montrer raisonnable et compréhensive, elle en avait assez, de toujours enfouir au plus profond d'elle-même sa peur maladive et grandissante de perdre son ami. Elle n'avait rien dit quand il été sorti avec Heaven, rien dit quand il s'était rapproché de Fred, rien dit quand il avait commencé à devenir cette créature étrange - et pourtant si attachante ! - qui portait des vêtements bizarres et se faisait des piercings. Seulement à chaque fois, l'angoisse l'avait rongée. Elle s'en apercevait bien, à présent, même si elle n'y avait pas prêté attention sur le moment : à chaque dérive, à chaque "je serai avec Fred" annoncé avec désinvolture, à chaque absence, même, elle avait souffert, parce qu'elle avait eu le sentiment que le fil ténu de l'affection mutuelle qui la reliait à Adrien menaçait de se briser et de la laisser seule, plus seule qu'elle ne l'avait jamais été, dans le silence oppressant de l'abandon. Alors, sournoisement, cette douleur avait grandi en elle, elle l'avait alimentée de ses craintes jusqu'à ce qu'elle soit assez forte pour prendre le contrôle et guider sa conduite. Quand est-ce que les choses avaient basculé ? A quel moment exactement avait-elle cessé d'ignorer son besoin possessif de savoir qu'Adrien lui appartenait c'est-à-dire qu'il la préférerait toujours à tous les autres ? Oui, elle était jalouse, mais elle refusait encore de l'admettre. Parce que le reconnaître, c'était avouer qu'elle éprouvait désormais bien plus que de l'amitié pour Adrien, et cette idée la terrifiait. Elle ne pouvait pas, elle ne devait pas, tomber amoureuse. Elle ne voulait pas devenir un de ces petits couples parfaits et nauséabonds à la Edward et Roze. Elle refusait de s'abaisser à mendier la tendresse de quelqu'un qui ne pourrait jamais lui donner tout l'amour qu'elle lui demandait. Car Anabelle, sous ses airs de gentille Poufsouffle, avait une conception de l'amour bien arêtée et affreusement pessimiste, qui pouvait se résumer à ceci : l'amour n'était qu'un leurre inventé par les esprits faibles incapables de supporter l'idée de la solitude de l'être humain. Or, elle ne voulait pas tomber dans ce piège grossier : elle vivrait libre, et les yeux ouverts.

Les yeux ouverts, certes, mais surtout, pour l'instant, noyés de larmes. Anabelle avançait dans un monde aux contours flous, sans faire attention où elle mettait les pieds, et elle aurait sans doute trébuché bien avant d'arriver au château si Adrien ne l'avait pas très vite rattrapée. Waouh, quel sportif, cet Ady, tout de même ! Elle aurait probablement eu la force de résister, de se débattre, si le jeune garçon s'était contenté de l'attraper par le poignet ou un pan de la cape, mais elle fut incapable de se dégager de son étreinte réconfortante. Dans trois minutes, elle se mouche dans son pull, t'es prévenu, Ady ! Bien au contraire, ce simple geste, somme toute logique, de la part d'un ami anxieux, eut le don de déclencher les grandes eaux chez Anabelle. Abandonnant définitivement toute dignité - en même temps, ça fera du potin pour Bérénice - , la Poufsouffle fondit en sanglots et s'accrocha désespérément au cou d'Adrien. Les propos de ce dernier eux-mêmes ne parurent pas en mesure de calmer la brunette, en proie à une véritable crise de larmes. Oui, elle était peut-être la plus importante, maintenant, mais pour combien de temps ? Jusqu'à sa prochaine conquête ? Et puis, le temps passait beaucoup trop vite ! Ils étaient déjà en sixième année, bientôt, il faudrait quitter Poudlard pour toujours, et Merlin seul savait combien d'amitiés en apparence solides s'étaient desséchées loin des murs de l'école ! Elle ne supportait pas cette l'idée, l'idée que tout allait peut-être s'arrêter et qu'ils deviendraient, l'un pour l'autre, d'abord de simples connaissances, puis de parfaits étrangers, elle avait la certitude qu'elle en mourrait de chagrin, si ce jour devait arriver !

- C'est... Juste... hoqueta-t-elle d'une voix étouffée, que... Que je ne veux pas que... Que tu t'en ailles ! Jamais ! Parce que... Parce que ce serait affreux !

Tout cela était probablement incroyablement confus et fort déroutant pour Adrien, mais l'aveu parut faire le plus grand bien à Ana : apparemment soulagée, elle cessa de trembler et ses sanglots se turent pour céder la place aux larmes silencieuses qui précèdent, sinon la fin des chagrins, du moins l'adoucissement des maux.

(748 mots)


Dernière édition par Anabelle Montgomery le Sam 6 Fév - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 353
Âge : 28 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Sam 6 Fév - 12:21

    Déroutant était bien le mot dans la mesure où Adrien avait bien du mal à suivre le raisonnement d’Anabelle. Pourquoi diable voulait-elle qu’il parte ? Il sentit qu’elle s’accrochait à lui avec désespoir et la tristesse de sa meilleure amie lui fendit le cœur. Finalement, ils étaient bien bêtes tous les deux car aucune solution ne s’offrait à eux dans l’immédiat. Outre le fait qu’ils ne se comprenaient pas – et pour cause, ils ne se disaient pas l’entière et pleine vérité -, Anabelle refusait d’être amoureuse et Adrien, en tant que meilleur ami, le savait parfaitement. Même s’il avait réussi à dénouer les fils de cette crise, même s’il avait deviné les sentiments d’Anabelle (et ce n’était pas le cas, il était bien trop préoccupé par ces larmes et par le discours décousu de la jeune fille), cela ne changerait rien au problème. Elle ne voulait pas d’une relation amoureuse, elle ne l’acceptait pas, alors une déclaration, pour aussi rassurante qu’elle soit, ne réglerait rien. Bien sûr, il ne comptait pas la quitter ou partir loin d’elle - en était-il seulement capable ? – seulement, il ne pouvait pas le lui dire comme il le ressentait. Pour Adrien, c’était le râteau assuré et son orgueil (aussi mince soit-il) n’y tenait pas plus que son petit cœur très fleur bleu.

    « Mais… Belle… Je ne vais partir nul part. On sera toujours ensemble comme maintenant, il n’y a aucune raison que je m’en aille. » Sa voix trahissait son inquiétude autant que son incompréhension. Vraiment, pourquoi s’était-elle imaginé qu’il allait s’éloigner ? Bien sûr, par moment, ils étaient moins ensemble parce qu’il y avait d’autres choses, d’autres priorités qui les appelaient, cependant il ne s’était jamais rien passé qui justifiât aux yeux du jeune homme cette subite crise d’angoisse. Il avait toujours été là pour elle, du moins c’est ce qui lui semblait, et mis à part à l’époque où il sortait avec Heaven (époque lointaine aux yeux du Poufsouffle), elle avait toujours été sa priorité. Elle avait été la première à le comprendre vraiment, à partager avec lui ce sentiment que sa famille n’était pas vraiment faites pour lui, qu’il n’y avait pas sa place. La seule à comprendre, à accepter, à en rire aussi. Les autres ne pouvaient pas comprendre, ils n’étaient pas comme eux.

    Elle se calmait peu à peu mais Adrien n’en était pas plus avancé pour autant. Silencieux, il continuait à caresser les cheveux bruns de sa meilleure amie pour la réconforter, lui montrer qu’il était là et qu’il ne comptait pas partir. Il n’y avait rien d’autre à faire d’ailleurs car c’était l’unique possibilité qui s’offrait à lui. Néanmoins, dans sa poitrine son cœur battait à cent à l’heure et il ne savait même plus trop pourquoi. Etait-ce parce qu’elle était dans ses bras ? Etait-ce à cause de ce qu’elle disait ? Ou bien juste parce qu’il s’inquiétait pour elle ?

    « Allons ma jolie Belle, calme toi, tout ira bien tu verras. » Il ne savait pas ce qui était sensé aller bien mais comme elle n’avait pas avoir l’esprit assez clair pour lui tenir un discours cohérent qu’il soit capable d’assimiler, il se dit que dans l’immédiat il fallait qu’elle arrête de pleurer et que dès qu’elle serait plus calme, il pourrait peut-être la consoler plus efficacement. Là encore, la consoler de quoi ? De sa jalousie mal placée ? Parce que c’était forcément mal placé, personne ne briguait la place d’Ana’ à Poudlard dans le cœur d’Adrien, même pas juste celle de meilleure amie. Tout le monde savait bien que c’était elle qui comptait pour le Poufsouffle. Enfin, lui c’est ce qu’il croyait mais il ne devait pas le montrer suffisamment puisqu’elle pleurait. Relevant le menton de la brunette, il essuya délicatement quelques vilaines larmes de son pouce sans rien dire. Maintenant, il était tellement préoccupé qu’il ne pensait plus à rien d’autre et bien que leurs visages soit à quelques centimètres seulement l’un de l’autre, il ne pensait qu’à ces grosses larmes et à leur obscure raison. Comme quoi il n’était pas un cas si désespéré que ça !


{688}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 577
Âge : 28 pâquerettes (27 août 1983)
Actuellement : Apprentie d'Ollivander.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   Sam 6 Fév - 18:33

Maintenant que le gros de la crise était passé, Anabelle recouvrait petit à petit ses esprits, avec un mélange de honte et de soulagement. Honte parce qu'elle venait tout de même de fondre en larmes au beau milieu de la rue principale du village, un jour de sortie scolaire qui plus est, soulagement parce qu'elle devait bien admettre qu'elle se sentait libérée d'un énorme poids. Toujours fermement accrochée au cou de son meilleur ami, comme si elle craignait de le voir se volatiliser devant ses yeux, la Poufsouffle ferma un instant les paupières et inspira lentement. Elle savait bien qu'Adrien pensait qu'ils ne seraient jamais séparés, mais elle ne parvenait pas à se montrer aussi optimiste que lui sur l'avenir de leur amitié. A bien y réfléchir, la vie d'Anabelle avait été jalonnée d'abandons plus ou moins volontaires : son père d'abord, qu'elle ne connaîtrait jamais, sa mère ensuite, morte bien trop tôt, ses frères, qui ne paraissaient pas beaucoup de soucier de son sort, des amis chers, partis pour d'autres écoles lorsque les mangemorts avaient commencé à étendre leur pouvoir, et jamais revenus... Oui, Ana avait rapidement compris que les relations, quelles qu'elles soient, n'avaient rien d'éternel et qu'il fallait très vite apprendre à dire adieu à ceux qui, un jour, nous avaient été chers. C'était plus fort qu'elle : à chaque instant passé auprès d'un ami, d'un frère, ou d'une simple connaissance, elle devançait déjà en esprit le moment de la déchirante séparation et ne jouissait, par conséquent, jamais du présent. "Déchirante", exactement. D'une sensibilité exacerbée, Anabelle rêvait d'absolu dans les relations humaines, tout en sachant pertinemment qu'elles étaient toujours frustrantes, limitées et, somme toute, blessantes. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'elle se montre si solitaire, à ce qu'elle repousse de toutes ses forces l'idée même d'aimer : elle espérait ainsi se préserver des adieux, des mésententes et de la vanité des mots.

- Tu dis ça maintenant, dit-elle d'une voix tristounette et étouffée, car elle avait encore le nez fourré dans le pull/sweat/gilet/autre chose d'Adrien, mais demain, tu en auras peut-être assez ! Et puis bientôt, on aura quitté Poudlard ! On ne peut jamais promettre de rester toujours...

Voilà qui avait tout de même le mérite d'être un peu plus clair que ses précédents discours, preuve définitive qu'elle se calmait progressivement. Adrien lui releva le menton tu penses, il commence à en avoir marre, qu'elle lui trempe le pull ! et Ana s'efforça de lui sourire bravement : le pauvre, elle était en train de lui ruiner sa sortie à Pré-au-Lard, après une telle scène, elle ne pourrait s'en prendre qu'à elle-même, s'il refusait de sortir de nouveau avec elle ! Très sérieusement, la brunette plongea ses yeux dans ceux de son ami et décréta d'un ton mortifié :

- Je suis désolée d'avoir crié... Tu me pardonnes, hein ? Promis, je vais me contrôler, maintenant !

Puis, dans un élan de gratitude à l'égard du Poufsouffle qui avait été suffisamment chou pour la consoler alors qu'elle lui avait dit des choses horribles, Ana serra brièvement son ami contre elle, dans l'espoir qu'il comprendrait d'une part sa reconnaissance, et d'autre part l'affection sincère qu'elle lui portait :

- Merci, chuchota-t-elle à l'oreille du jeune garçon, avant de s'en écarter doucement.

Elle ne pleurait plus, à présent et, d'une manière générale, elle semblait, sinon tout à fait consolée, du moins beaucoup plus sereine. De nouveau, elle esquissa un sourire qui n'avait plus rien de forcé et, rejetant ses cheveux en arrière, dit d'un ton volontairement enjoué :

- Bon, ce n'est pas tout ça, mais on a un programme chargé, non ? Après tout, il ne faudrait pas que toutes les bonnes citrouilles aient déjà été vendues...

(621 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] Just friends ? [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Just friends ? [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Friends, we need your feedback
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» (TERMINE) [THEME] Tout ça, pour ça... [PV Solstice]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: