AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Sons parasites [Pv ; Emma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Sons parasites [Pv ; Emma]   Dim 7 Mar - 15:09

    Les serdaigles aussi préféraient les endroits calmes, raison pour laquelle on les trouvait très souvent dans les bibliothèques. De charment petit rat non ? Alexey esquissa un nouveau sourire en coin lorsqu'elle avoua qu'elle aussi aimait le calme mais que parfois, le bruit ne la dérangeait pas. Le mot s'amusait n'entrer pas vraiment dans le vocabulaire du jeune brun. La plupart du temps, lorsqu'il était chez lui durant les vacances, il s'amusait avec ses jeux vidéos. S'il avait pu les ramener ici, sans nul doute qu'il l'aurait fait. Peu de personne savait qu'il était un adepte de ces jeux moldus, comment ils appelaient ça ? Un geek ? Presque. Non parce qu'il savait aussi prendre l'air, et prendre un peu de temps en compagnie de ses amis potentiels. Donc il ne l'était que partiellement disons. Le serpent suivait donc la jeune fille à travers le long couloir, ils n'étaient pas encore près d'arriver à la tour d'aigle à ce rythme là. Mais pour tout dire, cela ne le dérangeait pas de discuter simplement avec quelqu'un comme Emma. Cette dernière, il la trouvait vraiment très intéressante, un peu trop à son goût d'ailleurs. Fallait-il qu'il mette rapidement des barrières ? Oui parce qu'il l'avait quand même autoriser à lui poser n'importe quelle question ! « Non, il est moldu. » Il aurait parlé de lui à l'imparfait, comme s'il était mort, parce que c'était vraiment un très mauvais souvenir. Ça avait quand même eu du bon cette histoire, il était moins sensible, et au moins, il était préparé aux cas comme son ancien meilleur ami. Alexey avait froncé le nez lorsqu'elle avait posé cette question, mais il n'avait pas refusé de répondre pour autant. La suite des propos de la demoiselle aurait pu le faire réagir, mais le jeune garçon resta de marbre. Son regard se plongea dans les prunelles brunes de la deuxième année alors qu'il rétorquait d'une voix toujours aussi sur de lui :

    « Parfois, on n'a pas trop le choix d'être livré à soi-même. Surtout quand on a fini par comprendre qu'on était tout seul. Chacun à un train-train de vie différent tu sais. » Même si sur le coup, il n'avait plus du tout envi de rire, il se sentait toujours aussi détendu. Alors que le sujet qu'ils venaient d'aborder n'était pas des plus amusants. Surtout de son coté. Il ne connaissait pas la petite vie de mademoiselle, et n'avait pas l'intention dans savoir d'avantage. Si elle avait une famille agréable, si elle avait des frères et soeurs sympathiques. Lui ne connaissait pas trop ça. Sa soeur était vraiment une emmerdeuse, même si elle restait sa soeur, depuis qu'elle avait quitté Poudlard l'année précédente, c'était d'une telle libération. Elle était collante, elle se prenait pour un génie alors que lui était beaucoup plus doué qu'elle. Cette fille l'agaçait. Ses parents, c'était juste ses parents, et ils cherchaient toujours à lui retirer le peu qu'il avait. Ses livres et ses jeux vidéos par exemple. Sa mère voulait qu'il soit un sorcier pur, tandis que son père voulait qu'il essaye de ne pas trop s'accrocher à la magie. Ouais, il avait l'impression d'être tirer dans tous les sens. L'adolescent haussa intérieurement les épaules ; il fallait qu'il oublie quand il était ici. Ce qu'il voulait être et devenir ne regardait que lui. Ses amis, son entourage, n'avaient pas besoin de savoir ce qu'il désirait devenir : de toute manière, il était fort probable qu'il ne les revoit plus régulièrement après Poudlard. Au moins, lui ne pleurerait pas sur ses amis et peut être ancienne conquête. Pfff. Il resterait impassible aux larmes, le sort de ses camarades étaient trop peu important pour lui. Pourtant, oui, là il ressentait bien de la sympathie pour quelqu'un. Il appréciait la compagnie de la brune, parce qu'il la trouvait intelligente et qu'il considérait qu'elle pouvait discuter simplement avec lui. Elle n'était pas hautaine, ce qui lui donnait, quand même un petit avantage, mais elle savait aussi le "comprendre" et le "décrypter". Elle devait être un peu devin la minette.

    « J'aime bien les serpents, mais, ce n'est pas mon animal préféré. J'aime beaucoup les renards, c'est rusé, et ils font fonctionner leur méninge. N'empêche, ce n'est pas parce que je suis un Serpentard qu'obligatoirement, je me prends d'affection pour ces créatures à la peau froide. Je ne pourrais pas passer plus d'une heure en leur compagnie. Leur sifflement m'agacerait trop. Et toi, tu aimes les volatiles ? je te vois bien te passionner pour les félins, ou peut être les volatiles. Mais ça me décevrait beaucoup si tu entrais dans le stéréotype des Serdaigles. » Non, il n'aimait pas particulièrement les serpents. Et il fallait avoué que même si au début de sa première année, il avait tiré la gueule en sachant qu'il allait rentrer à la table des serpents, maintenant, il avait l'habitude. il avait au moins le mérite de ne jamais s'être joint à ceux qui s'amusait à emmerder les premières années des autres maisons. Mais, Alexey avait aussi pris la grosse tête ; comment éviter de se croire encore plus supérieur quand tout le monde chez les serpents se prenaient pour des maîtres ?

    En ce qui concernait le fait qu'elle puisse lire dans sa tête, oui ça le dérangeait un peu trop. Et il avait tendance à penser à trop de chose en même temps, possible qu'Emma commence à avoir le tournis si elle pouvait s'introduire dans son esprit. Sa remarque le fit de nouveau sourire, mais cette fois, un sourire en coin, alors qu'il rétorquait : « Pas sur que ton sens de l'orientation aiguisé te serve cette fois. » Et puis, voilà que l'intelligence aiguisé d'Emma revenait à la charge. Comment ça son ego était surdimensionné ? Bon d'accord, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Mais quand même. « Je les trouve bas parce qu'ils pensent que tout est écrit dans les livres, du moins la majorité. Alors, ça m'énerve. » Le couloir semblait s'agrandir toujours plus, comme pour prolonger la discussion, toutefois, ils durent tourner vers la droite au bout de quelques minutes.« Et puis, très chère Emma, il n'y a rien de mal à se croire plus fort. Après, il faut juste savoir bien doser lorsqu'on se retrouve en face de plus doué que soi. Je sais aussi très bien baisser la tête, mais seulement quand il le faut. » Pour ce qui était de la jalousie qu'il pouvait porter envers les aigles ? Foutaises. « Je n'ai jamais éprouvé de jalousie envers quiconque. Du moins, pour l'instant. » C'était pas une preuve de son ego ça ?

    [1104 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1842
Âge : 26 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley

MessageSujet: Re: Sons parasites [Pv ; Emma]   Dim 7 Mar - 23:04

Emma s'aperçut très clairement qu'Alexey ne voulait pas en dire davantage sur son ancien ami, et pour une fois, elle décida de ne pas insister. Même s'il se montrait hermétique aux sentiments, froid et indifférent, il avait quand même dû souffrir de la trahison dont il parlait, et de toute manière, ça ne la concernait pas. Elle n'était pas indiscrète, curieuse oui, mais pas indiscrète, et même si le fait que son ami ait été un moldu la surprenait un peu, elle n'ajouta rien et se contenta de hocher la tête en signe d'acquiescement. Déjà qu'il lui disait plus que ce qu'il devait dire en moyenne à ses amis, pas la peine de le presser, il risquerait de s'énerver et de se fermer comme une huître. Et puis, avoir vu son amitié mal se terminer semblait être à l'origine de son comportement actuel, visiblement ça l'avait chamboulé plus qu'il ne voulait l'admettre. Mais bon, fier comme il était, elle se doutait bien qu'il n'allait pas lui faire tout le récit de sa mésaventure sans oublier de verser sa petite larme au passage. Irréaliste ? Bah oui, très clairement. Par contre, même si elle ne reparla pas de son copain moldu, une autre question lui vînt à l'esprit. Tu fréquentes les moldus alors ? Tes parents ne sont pas tous deux sorciers ? Moi mon père est moldu, lui dit-elle simplement. Elle n'avait pas eu de ses nouvelles depuis un moment ... Mais le problème, c'était sa mère en fait, elles s'étaient disputées quelques semaines plus tôt, et depuis c'était le silence radio. De toute manière, même en temps normal elle s'adressait le moins possible à elle donc bon. Mais le problème c'est qu'elle n'avait pas d'autre moyen d'entrer en contact avec son père. La situation était juste intenable.

Alexey lui parla ensuite en expert de la solitude, ce qui paraissait un brin ironique vu qu'il n'avait en tout et pour tout que quatorze ans. Pourtant, on n'est pas obligé d'être toujours seul ... Il suffirait, d'avoir quelqu'un en qui on a confiance ... lui fit-elle remarquer avec hésitation. Elle n'était pas trop sure de ce qu'elle disait, mais avoir quelqu'un et être trahi lui semblait presque préférable que de rester tout seul toute sa vie. C'était juste trop triste comme vision des choses. Surtout à seulement douze ans. Elle avait toujours été mature pour son âge, mais de là à être complètement désabusée dès maintenant, non. L'optimisme en toute circonstance, ça n'était pas toujours évident, mais c'était toujours mieux que rien. On a toujours le choix. Et ça, elle en était convaincue, quoiqu'en dise le Serpentard. Elle ne rejoignait pas sa vision du monde, et des autres, même si elle n'avait pas confiance en beaucoup de gens, elle pouvait toujours essayer d'y remédier. Elle était fille unique, elle ne s'entendait pas avec sa mère, et son père ... En lui, elle avait confiance, mais à présent, c'était à peine s'il la reconnaissait. Sa vie de famille n'était donc pas des plus joyeuse, être à Poudlard, c'était comme vivre une autre vie en quelque sorte, ne plus penser aux problèmes.

Ouais, les sifflements c'est pas vraiment en leur faveur. Sans parler du fait qu'ils peuvent être venimeux, et puis leurs yeux globuleux ... Atroce ! Non vraiment, les renards sont mignons eux au moins. Et puis, ils sont intelligents. Les volatils ? Elle eut une grimace en repensant à sa mésaventure avec les pigeons –comprendre les hiboux– de Poudlard. Non, elle n'était pas vraiment fan des volatils, ceci dit ... J'aime bien les aigles, au risque de ne pas paraître très originale. Ils sont majestueux, et drôlement impressionnants. Mais mon animal préféré, je pense que ça serait plutôt le loup en fait. Mais pas les chats, ou autres félins, non. Boules de poils et autres réjouissances, non merci ! Les loups étaient tellement plus gracieux et fins. Après, elle n'avait jamais eu l'occasion d'avoir d'animal de compagnie, sa mère était archi contre, alors elle n'aurait même pas sure dire si elle était capable de prendre en charge une petite bestiole. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle commençait à avoir les piafs en horreur. Glisser sur leurs fientes alors qu'elle voulait aller poster une lettre était juste humiliant et ridicule.

Elle haussa les épaules lorsqu'il dit que son sens de l'observation ne suffirait pas. De toute façon, elle ne comptait pas trop là-dessus ! Elle avait d'autres qualités auxquelles se fier, heureusement. Qui sait, ne me sous-estimes pas trop Alexey ! conseilla-t-elle en lui adressant un clin d'œil amusé. Plus la discussion avançait, et moins elle avait l'impression qu'il la prenait de haut. Juste une impression ou une réalité ? Moi je pense que ça t'énerve de les voir réussir en ne faisant que réutiliser ce qu'ils ont appris par cœur, alors que toi tu comptes plus sur tes propres capacités et qu'il peut t'arriver de réussir moins bien. Je ne pense pas du tout que tout soit dans les livres, mais disons que ça aide quand même beaucoup. Après, la pratique, il n'y a que ça de vrai ! Mais tous les Aigles ne sont pas comme ça tu sais ? Faut pas avoir de tels préjugés, répondit-elle avec quelque peu d'ironie. Elle pouvait comprendre son point de vue, mais elle n'y adhérait tout simplement pas alors autant lui dire clairement, non ? Tandis qu'ils parlaient, les deux élèves continuaient à progresser dans leur ascension vers la salle commun de Serdaigle, bien que celle-ci se trouvait encore loin. Quelle idée de la bâtir aussi haut d'abord ! Quoiqu'au moins, ça permettait de prolonger la discussion !

Très chère ? répéta-t-elle amusée. A quoi il jouait le Vert et Argent ? J'imagine que c'est le plus important, si tu restes capable de gérer ton ego. Il serait dommage que tu te brûles les ailes en te mesurant à plus fort que toi un jour, remarqua-t-elle d'un ton posé. Le comble pour une vipère, non ? Pourquoi ça ne me surprend pas ? Toi, éprouver de la jalousie ? Mais où avais-je la tête ! s'exclama-t-elle en se frappant le front sur un ton sarcastique. Il pouvait bien avoir un ego démesuré, elle ne comptait pas l'épargner pour autant !

[1037]

SAPIN
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Sons parasites [Pv ; Emma]   Dim 14 Mar - 14:50

    Plus la conversation évoluait, plus le jeune homme devait se rendre à l'évidence qu'il avait quelques petits points communs avec elle. Encore fallait-il que notre jeune brun se l'avoue, et ce n'était pas près d'arriver. Il souriait, encore et encore. Appréciant toujours plus sa compagnie. Un peu trop même. Raison pour laquelle une sonnette était en train de retentir dans sa tête. Une alerte. Alexey était en train de se rapprocher inévitablement de cette jeune fille, il faillait à ses propres règles, c'était lamentable, il n'était qu'un imbécile. Pourtant, l'alarme dans sa tête semblait s'éloigner toujours plus, comme si elle avait compris qu'elle avait enfin perdu la partie. C'était peut être le cas, ou alors, reviendrait-elle à la charge dans un moment propice. Quoi ? Quel moment propice ? Il venait déjà de lui révéler ses pensées, sa façon de contempler les choses, une partie de sa vie. Mais merde, tout était en train de lui échapper, la situation n'était plus sous son contrôle, cette situation était aussi insupportable qu'agréable.
    Emma lui avait avoué qu'elle avait un père moldu, lui c'était pareil. Il n'avait jamais détesté ses parents, mais ne les aimait pas à la folie non plus. Le seul truc sympathique dans sa famille, c'est qu'ils étaient normal, sauf peut être sa soeur. Ancienne serdaigle de son état, elle avait toujours eu tendance à prendre la grosse tête. D'ailleurs, ça ne s'était pas arrangé. Ah ! C'était peut être de la que venait son aversion pour les petits aigles ?

    « Disons que je fréquentais, je ne vois pas l'intérêt d'aller voir mes anciens amis de quartier. Sinon, mon père aussi est moldu. » Et son père avait accepté sa femme comme elle était, même si les révélations n'avaient pas été facile. En soi, Alexey avait eu de la chance de tomber sur une telle famille. Les parents étaient compréhensifs, ils avaient su s'écouter, et les enfants avaient grandis dans un cercle familiale agréable. Que demander de plus ? Ses parents étaient aussi fières, parce que leur deux protégés étaient de parfait petit génie. Ils n'avaient rien à envier à aucune autre famille.
    Mais Alexey n'allait pas jusque là, parce que pour lui, il était plus doué que sa soeur, et c'était comme ça et pas autrement. Certes, vu qu'elle avait quelques années de plus, il était ... évident, qu'elle connaissait des choses en plus. Mais, elle apprenait tout par coeur !
    Ça avait beau être une méthode de travail comme une autre, ça faisait ressembler sa soeur à une machine. Non il ne l'aimait pas, et heureusement qu'Emma avait de nouveau ouvert la bouche pour le sortir de ses pensées. Les bras maintenant croisés sur son torse, il avançait toujours dans le couloir avait la belle aigle et ne put s'empêcher de répondre d'une voix impartiale :

    « Vas-y, conseille-moi, en qui pourrais-je avoir réellement confiance dans cette école ? La plupart son faux. » Surtout chez les serpents. Certes. Mais ils ne se limitaient pas qu'à eux. Ceux qui faisait partis des autres maisons aussi. Parce que la plupart regarder le blason des autres, sans vraiment s'intéresser à la personne en elle même. Donc, Alexey avait depuis longtemps lâcher l'affaire. Il n'avait envi de se confier vraiment à personne dans cette école. Ah !!! La blague ! Il était en train de se contredire ! Son regard détailla un instant le profil de l'adolescente un an plus jeune que lui. Pourquoi lui avait-il dit des choses qu'il n'aurait pas dite ? Elle l'avait manipuler ? Alexey se passa en revu leur début de rencontre, et il ne voyait pas ce qui aurait pu... le pousser à parler un peu plus qu'il n'aurait dû. Mais maintenant que c'était fait, il n'ajouterais plus rien. D'ailleurs, il n'avait pas non plus voulu s'avancer sur ses camarades de quartier. Ils avaient tous été de mèche avec son ancien meilleur ami : tous de parfait petit pigeon en somme.

    Pourtant, alors que son sourire avait disparu durant quelques minutes, il éclaira de nouveau le visage du troisième année. « Les serpents ne sont pas trop appréciés. Mais ils ont aussi des qualités. Chaque animaux ont des qualités et des défauts. Toujours est-il que oui, le renard est très intelligent. Même s'il lui arrive de faire des choses pas très intelligente, mais cela reste des animaux. » Il avait lu quelques livres sur les renards lorsqu'il était plus jeune. La faune l'avait toujours fasciné, même si maintenant, c'était beaucoup moins le cas. Il appréciait toujours autant les animaux en général, sans pour autant lire des livres à ce sujet. La bibliothèque de l'école offrait des espèces beaucoup plus intéressantes. Comme les dragons. « Je ne connais pas grand chose sur les loups, mais ce sont des animaux intéressants. Dommage qu'ils soient en voie de disparition dans beaucoup de pays... » Ah, la nature humaine.

    Alexey pencha légèrement la tête sur le coté, et ne put s'empêcher de laisser un grimace peindre son visage. Quoi ? Il était jaloux ! Mais tait toi ! Il n'était pas jaloux des aigles. Il regardait ses notes, et celle des autres ne le préoccupaient pas. Okay, il n'était pas dans les meilleurs mais... Roh, et puis d'entendre ça de la bouche d'une camarade, ça l'énerver ! « J'apprends aussi dans les livres, mais ce que je reproche, c'est que la plupart sont collés dedans. C'est tout. Pour ce qui est de mes préjugés, je trouve qu'ils sont plutôt fondés. Si je te demandais la définition au mot près de Dragon tu serais même capable de me donner plusieurs de leurs espèces, pour ne pas dire toute. Après, je me trompe peut être. » Oui peut être, parce qu'Alexey mettait quand même ses propos sous condition. Possible qu'il se trompe, mais impossible qu'il l'avoue. Après tout, la plupart des élèves qui participait en cours, c'était des serdaigles, heureusement que les serpentards avaient cours avec les gryffondor. Même si durant certains cours, ils étaient tous mélangés.

    Malgré les propos disons... provocateur de la demoiselle, il ne put s'empêcher de rire. Oui de rire. Quoi ? Elle avait insulté son ego ? Ce n'était pas la première fois qu'une personne lui sortait ça. Cela se voyait tellement qu'il se positionnait au dessus de tout le monde. Le jeune homme plissa les yeux avant de dire : « Au moins, j'ai conscience de mes capacités. Et toi, Emma, as-tu confiance en toi ? Ou es-tu du genre à te cacher derrière une pile de livre ? » Nouveau sourire narquois...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1842
Âge : 26 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Ted Lupin, Maximilien Bowman, Roy Bradley

MessageSujet: Re: Sons parasites [Pv ; Emma]   Ven 19 Mar - 23:10

Emma était allée à l'école moldue, pendant quelques temps du moins. Après, disons que ça s'était un peu compliqué, vers ses huit ans, mais elle avait quand même eu des amis moldus. Mais elle était tellement jeune à l'époque qu'en fin de compte, elle n'avait jamais vraiment gardé le contact avec eux. A quoi bon ? Ils avaient grandi depuis, et elle savait déjà qu'en les revoyant, elle verrait qu'ils n'avaient plus rien en commun. Et pas uniquement parce qu'elle était une sorcière, mais lorsqu'on n'a pas vu quelqu'un pendant quatre ans, tellement de choses se sont passées entre temps, les gens changent entre temps ! Elle n'aurait rien à leur dire, et eux rien à lui dire. C'était aussi simple que ça. Aussi, lorsqu'Alexey lui dit qu'il ne retournait pas voir ses amis d'antan, elle ne put qu'être en accord avec lui. Sans doute, certains gardaient contact avec leurs amis moldus, mais encore fallait-il qu'ils l'aient fait même après leur entrée à Poudlard. Elle, elle avait coupé les ponts depuis longtemps. Elle même avait trop changé depuis. Elle avait mûri, et vécu certains évènements qui l'avaient rendu différente de celle qu'elle était plus jeune. Est-ce que c'est à cause de ce qui s'est passé avec ton ami ? Non laisse tomber en fait, c'est pas mes oignons. Moi non plus je ne vois plus mes anciens amis en plus, alors tu ne me dois pas de réponse, se rétracta-t-elle en se mordillant la lèvre. Elle ne voulait pas le pousser jusqu'à ses limites. Elle sentait bien que c'était un sujet sensible que celui de son ami moldu, alors autant ne pas insister. Pourtant, elle l'avait quand même interrogé. Trop tard.

En qui pouvait-il avoir confiance à Poudlard ? Bonne question. Elle se laissa quelques secondes de réflexion avant de répondre. Il fallait déjà que ce soit des gens qu'il connaisse, et ensuite ... En qui avait-elle confiance ? Au fond, peu importait, il ne lui demandait pas en qui elle avait confiance, mais en qui on pouvait avoir confiance. Et c'était très différent. Je dirais ... Bon, je ne sais pas si tu les connais, alors je vais essayer de te donner plusieurs noms. Déjà, chez les Serpentard, je dirais Tobias Sandeau. Il est vraiment gentil, j'ai fait sa connaissance l'année dernière. Comment ça, elle avait une notion particulière de la gentillesse ? Pfuh, le garçon avait été là lorsqu'elle en avait besoin l'année précédente, alors ça comptait à ses yeux. De là à lui faire confiance ... Mais je ne sais pas si je peux réellement lui faire confiance. En tout cas, je pense que les gens qui comptent pour lui peuvent avoir confiance en lui. Sinon, il y a Rory Monroe, elle est membre de notre équipe de Quidditch, tu la connais forcément. C'est vraiment quelqu'un de bien, je suis convaincue qu'on peut lui faire confiance. Et puis ... Tu peux avoir confiance en moi, finit-elle en sentant ses joues légèrement chauffer. Elle ne savait plus trop ce qu'elle racontait là ... Quoique, elle le pensait sincèrement. Elle était quelqu'un de confiance, c'était vrai. Et elle était certaine que Rory l'était aussi, elle était bien plus âgée qu'elle, mais elle s'adressait à elle comme à une égale, sans la snober ni rien. C'était déjà le signe qu'elle était quelqu'un de vraiment bien, non ?

Le visage du jeune Serpentard sembla s'illuminer lorsqu'il aborda le sujet animal. Elle ne voyait pas vraiment ce qu'il pouvait trouver de réjouissant à des serpents verdâtres et venimeux, mais bon, chacun ses goûts ! Oui, tous les animaux avaient des qualités, bien sûr ... Mais là elle séchait. Servir de liane à la limite ? Ben, certains animaux sont quand même plus intelligents que d'autres remarque. J'avais lu quelque chose sur les éléphants ... Mais bon, quitte à être un animal, je préfèrerais ne pas être un pachyderme si c'est pour écraser tout sur mon passage ... remarqua-t-elle finalement. Elle était fascinée par l'animagie, c'était une forme de métamorphose qu'elle avait tout de suite adoré. Oui, c'était extrêmement difficile, mais tellement intéressant ! Elle lisait énormément de livres à ce sujet. Elle se doutait que ça n'était pas à sa portée, mais un jour, qui sait ? Je me demande si mon patronus serait un loup ? J'adorerais en tout cas ... songea-t-elle tandis qu'elle jouait distraitement avec une mèche de cheveux qu'elle finit par ranger derrière son oreille car elle lui barrait le visage. Patronus, animagie, clairement, la fillette était fan de métamorphose.

La grimace qu'arbora le Vert et Argent la fit sourire. Avait-elle touché juste ? Pas sûr. En tout cas, il n'avait pas l'air d'accord avec sa vision des choses. Au moins, elle aurait fait un essai, non ? Quant aux espèces de dragons ... Elle se mordit la lèvre. Ce n'est pas parce que moi je le sais que tous les Aigles le savent. C'est juste que ... Je sais pas, pour la plupart d'entre nous, les livres sont un peu un refuge, tu vois ? Un moyen de s'évader comme un autre en somme. Après, ce n'est pas parce que j'apprends beaucoup de choses dans les livres que je n'accompagne pas ce que je sais de réflexion. Il faut juste savoir concilier les deux. Beaucoup d'Aigles ne le font pas, mais c'est aussi le cas dans d'autres maisons ! C'est comme dire que tous les Serpentard sont forcément fourbes ou tous les Gryffondor courageux. C'est l'idée générale de la maison, mais il y a quand même des variantes. Les préjugés sur les Aigles sont comme ceux sur les Poufsouffle, comme quoi ils seraient moins doués en classe que les autres. Je ne suis pas d'accord. Elle avait un peu sorti toute une tirade là, mais c'était juste son avis, elle avait besoin de le donner. La vision du Serpentard l'intéressait, parce qu'elle différait justement de la sienne. Ça ne remettait pas pour autant ses idéaux en question. Un peu peut-être, mais elle avait quand même ses propres convictions. Néanmoins, le Vert et Argent était intéressant de son point de vue.

Elle détourna brièvement les yeux lorsqu'il lui demanda si elle avait confiance en elle. Bonne question ... Dont elle connaissait déjà la réponse d'ailleurs. Je ... Oui. Elle se mordit une énième fois la lèvre. Non. Alexey avait été honnête avec elle, elle lui devait d'être honnête à son tour, non ? Alors, non, elle n'avait pas confiance en elle. Elle angoissait avant chaque interro tout en sachant qu'elle avait révisé autant qu'elle le pouvait et qu'elle connaissait parfaitement son cours, elle était facilement déstabilisée et ne pouvait s'empêcher de se comparer éternellement aux autres et de se rabaisser en conséquence. Mais ça, elle ne le lui dirait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sons parasites [Pv ; Emma]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sons parasites [Pv ; Emma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ? Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Emma Harper
» 00. You're having my baby (18/08/2011) | Emma Pillsbury & Will Schuester
» 05. Mishap ! Mishap ! [PV ; Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: