AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]   Mar 23 Fév - 2:23

Irma était toute excitée. Dans quelques jours aurait lieu le bal de Noël, et son cher et tendre Filius l'avait invitée; Irma en suffoquait de joie anticipative.

Seulement, toute midinette rougissante qu'elle se sentait à l'idée de la proximité physique qu'impliqueraient des danses avec son bel idalgo (qui devrait peut-être grimper sur une table pour être à la bonne hauteur, mais enfin bon), Irma n'en était pas moins également cette institution austère qu'est la bibliothécaire de Poudlard.

Elle avait des devoirs à remplir: l'un d'eux était de récupérer les livres disparus de la bibliothèque au travers les siècles, et un autre la tâche toute comptable d'exiger remboursement aux ignobles profanateurs qui avaient abîmé un ouvrage - avec les intérêts bien évidemment, sans compter les multiples punitions.

Pour l'heure Twisted Evil , elle avait sous la main le dossier Génimo Bones, et elle attendait en regardant sa montre l'affreuse descendante de ce dernier, qu'elle avait convoquée pour lui présenter la note pour un livre de première importance qu'avait saccagé son arrière-etc.-grand-père en mettant de l'encre dans un coin. *La bibliothèque a la mémoire longue, Bones*, sourit Irma Pince en tapotant ses registres.

Susan ou ses parents - mais c'était Susan qu'elle avait sous la main et après tout la péronnelle gagnait maintenant sa vie, même si c'était chichement - devait à la noble et ancestrale bibliothèque de Poudlard la somme de 285 777 548 gallions. Et oui, les intérêts... car le règlement de la bibliothèque prévoyait en minuscule, dans un coin en bas à gauche que personne ne lisait jamais, un calcul exponentiel des frais de retard lorsqu'un livre était abîmé et pas remboursé dans les temps. Les frais devenaient faramineux dès qu'un an de retard était atteint, alors sur des générations... Twisted Evil

Irma Pince se réjouissait de présenter la note à Bones, et des innombrables grimoires que cette somme allait permettre d'acheter... Irma allait devoir demander à Minerva une extension du château pour tous les mettre; trois tours supplémentaires, au moins; mais la somme permettrait aussi de payer les travaux...

Pauvre Susan Rolling Eyes , elle allait sans doute devoir ajouter à sa fonction d'assistante un travail le soir, un travail la nuit, un travail entre midi et deux, vendre tous ses effets personnels, racketter ses amis, contracter un prêt chez Gringotts... tsss, la vie est dure, pauvre petite Evil or Very Mad . Irma se promit de lui prêter un ouvrage qui s'intitulait: "rapiéçage de vos robes: il n'y a pas de petites économies". Razz

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2067
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]   Mar 23 Fév - 19:28

Il y a des jours, comme ça, où vous vous levez, serein, persuadé que la journée sera, sinon parfaite, du moins conforme à vos attentes. Un peu routinière, peut-être, mais l'inaudible ronron des activités quotidiennes avait quelque chose de confortable et de douillet. L'hiver s'installe partout en Ecosse et le château, telle une grosse bête endormie, se blottit au creux des montagnes enneigées tandis qu'en son sein, les cheminées dispensent une agréable chaleur. Vous vous apprêtez, encore un peu endormi et du coup vous mettez votre culotte sur la tête, avant de descendre prendre une tasse de thé la première des cinquante quatre de la journée et là... Hé bien là, vous recevez une convocation inattendue de la part de la bibliothécaire, et vous comprenez que le cauchemar est à votre porte.

Ce qui devait être un jour ordinaire s'était transformé, pour l'infortunée Susan, en véritable marche à l'échafaud. Toute la journée, elle avait eu le sentiment que chaque seconde qui passait la rapprochait un peu plus de sa fin annoncée et l'oppressant tic-tac de la pendule du bureau de Flitwick lui avait paru si insupportable qu'elle avait préféré fuir pour aller travailler es decir plier des chaussettes dans une salle de classe désaffectée et donc glaciale. Cette convocation ne lui disait rien qui vaille et elle avait beau tourner et retourner le problème dans tous les sens, elle ne parvenait pas à comprendre ce qui avait bien pu pousser la bibliothécaire à la lui envoyer. En même temps, ce n'était pas exactement comme si cette vieille chouette avait toute sa tête : elle agissait toujours de manière extrêmement énigmatique et bien malin était celui qui arrivait à percer ses intentions ! Quoi qu'il en fût, la rouquine était intimement convaincue que rien de bon ne pourrait sortir de cette entrevue.

Il aurait été optimiste de dire que les relations que la jeune fille entretenait avec Irma-My-Dear (version Flitwick) étaient tendues. Même l'élastique le plus performant au monde aurait capitulé depuis longtemps face à la Guerre Froide qui opposait les deux femmes. Enfin, quand je dis femme, pour Pince, on n'est pas sûr... Susan n'avait toujours pas digéré la crise puérile que la vieille folle la sénilité, quel fléau lui avait imposée, à la fin de l'année passée et, visiblement, Irma continuait à la considérer comme sa plus dangereuse ennemie. Ce qui n'était pas totalement faux. Des heures, qu'elle avait mis, à nettoyer le bureau ! Aussi les deux partis avaient-ils semblé décider tacitement de s'éviter au maximum. Depuis la rentrée, c'est à peine si Susan avait croisé la bibliothécaire. Elle s'était même arrangée, quelques semaines plus tôt, pour envoyer la jeune Antigone emprunter un livre qu'elle avait besoin de consulter.

Mais, si Susan s'efforçait de ne pas côtoyer la bibliothécaire, cette dernière ne paraissait pas non plus désireuse de la rencontrer... Alors pourquoi cette subite convocation ? Le côté Poufsouffle de la rouquine lui soufflait que peut-être, peut-être, l'esprit de Noël avait touché la vieille femme et qu'elle voulait lui proposer une trêve. Malheureusement, son côté cynique et - en l'occurrence - autrement plus réaliste, agitait des pancartes "Attention danger" dans tous les sens, lui suggérant ainsi du même coup que, si Dumby-Irma (version Bones) l'avait convoquée, ce n'était certainement pas pour l'inviter à un petit Tea Time entre copines. Il ne pouvait s'agir que d'un coup fourré... Merlin seul savait à quel point la bibliothécaire en était friande !

Oh ! Bien entendu, la jeune femme avait songé à ne pas se présenter. Après tout, elle n'était plus une élève qu'on pouvait siffler selon son bon plaisir ! Si Irma avait quelque chose à lui dire, elle n'avait qu'à venir la trouver ! Seulement, le vent de la révolte était vite retombé. Une fois de plus, Susan se retrouvait coincée par l'éternel (et incompréhensible) flirt Pince/Flitwick. Car la rouquine était intimement convaincue qu'au moindre signe de mécontentement de sa part, Irma irait porter plainte auprès de Filius, telle la fillette de maternelle rapportant à la maîtresse que "M'dame, m'dame, y'a Brenda qui m'embête !" Or, son Maître, nain petit homme fort perspicace de coutume, semblait toujours faire preuve d'un étonnant manque de discernement lorsque la bibliothécaire entrait dans l'action. Autrement dit, Susan n'avait aucune chance de tirer son épingle du jeu si jamais Irma montait Flitwick contre elle.

Ce fut donc une Susan emplie d'appréhension mais bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds déjà parce que ça fait mal qui entra dans la bibliothèque, ce soir-là. Le nez pincé et l'oeil attentif - des fois qu'un gros grimoire lui tomberait comme par hasard sur la tête - la rouquine se dirigea vivement vers le bureau de son bourreau Madame Pince, soucieuse d'en finir au plus vite avec tout cette histoire. Elle gratifia Irma d'un coup d'oeil perçant avant de demander d'un ton neutre :

- Vous vouliez me voir, Madame ?

*Arg, mince ! Elle a l'air trop réjoui pour être honnête... On dirait un gros matou qui a repéré une souris... Rhâ ! J'ai l'impression d'avoir douze ans, c'est pitoyable !* songea-t-elle tandis qu'elle s'efforçait inconsciemment de se redresser le plus possible, comme si elle était au garde-à-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]   Sam 3 Avr - 14:17

Irma en effet était bien satisfaite; ses yeux en étaient tout brillants, oui, comme ceux d'un chat, elle qui pourtant détestait ces animaux-là. C'était peut-être pour ça, finalement, que le concierge Rusard l'aimait bien; il avait su sentir ce qu'Irma Pince avait de félin en elle. En tous cas, elle tenait sa proie. On allait enfin voir ce qu'on allait enfin voir.

Car Irma était sûre de son bon droit. Elle avait vérifié et revérifié les textes. C'était légal. Et faute de pouvoir légalement faire griller Bones sur une de ces chaises électriques moldues qui doivent être si divertissantes, elle avait au moins le droit de faire ceci.


-"Mmm, fit-elle d'un ton administratif, mais cachant toujours mal sa joie; je voulais seulement savoir comment vous souhaitiez régler la petite note due par votre famille à la bibliothèque de Poudlard.

Irma tendit à la jeune fille un long, très long rouleau de parchemin retraçant l'historique de la dette et le calcul -revérifié maintes fois- des sommes (principal et intérêts) dont elle héritait à présent qu'on avait retrouvé la descendance du sieur Genimo.

Profitant de la minute absourdie pendant laquelle Susan digérait la nouvelle après avoir lu le papier; Irma ajouta:


-"Vous disposez de cette somme sur votre compte courant, vous pouvez effectuer un virement chez Gringotts dans la semaine? Ou bien sollicitez-vous un léger délai? "


Par Merlin, qu'Irma aimait son métier. Des instants comme celui-ci consolaient de toutes les petites difficultés de la vie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2067
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]   Mer 7 Avr - 21:36

Susan avait élaboré tout un tas de raisons plus ou moins valables, plus ou moins sensées également, pour lesquelles Madame Pince aurait bien pu souhaiter la rencontrer ("souhaiter" étant ici un doux euphémisme pour "autoritairement la sommer de se présenter immédiatement dans son bureau et plus vite que cela, jeune fille !"). Une vague marque d'encre au coin d'un obscur manuscrit qui finissait tranquillement de tomber en miettes sur son étagère la majeure partie de l'année ? Un poil de chat collé à la couverture d'un dictionnaire rafistolé des dizaines de fois à grand recours de sortilèges ? Une rayure imperceptible sur une table de travail déjà bien abîmée ? Quelques grains de poussière sale au détour d'une allée et "si, Miss Bones, cela vient de vos bottines, inutile de le nier !" ? Un marque-page outrageusement fantaisiste oublié entre deux pages ? Un parchemin-brouillon délaissé au fond d'une poubelle hors-service ? Un bout de gomme tombé à terre et jamais récupéré ? Qu'est-ce que la vieille chouette avait bien pu encore inventer pour lui pourrir la vie ?

Oui, Susan pensait être préparée pour à peu près tous les reproches injustifiés que Madame Pince pouvait bien avoir à lui faire, mais, malheureusement pour elle, et une fois de plus, la réalité dépassait de loin tout ce qu'elle avait bien pu imaginer. Nul surprise, donc, à ce que la rouquine fît à son adversaire l'insigne plaisir de paraître troublée et même profondément perplexe l'espace d'un instant. Ecarquillant les yeux, exactement comme elle avait coutume de le faire lorsque, plus jeune, un professeur annonçait qu'il était temps pour la classe de se lancer dans la partie pratique du cours ("Oh Merlin, pratique ? Pratiiiique ? Je fais quoi ? Je fais comment ? Je vais m'évanouiiiir... Je sens que je pars..."), Susan fixa un moment, comme assommée, la colonne de chiffres, fruit de calculs mesquins, qui se dressait, tel un cobra prêt à mordre, sur la page jaunie par le temps.

*Mais... Mais... Mais... Enfin... Pourquoi est-ce qu'elle me montre ça ? Elle ne s'attend quand même pas à ce que je paie ? C'est absurde ! C'est grotesque ! C'est... C'est... Ubuesque ! A n'en point douter... Ah tiens ? Vous aussi chère amie vous êtes des services secrets ?* songe-t-elle, passant progressivement de l'hébétude pure à la franche colère, tandis que ses joues prenaient une vive couleur rose.

A présent plus excédée qu'effrayée par le lamentable petit procédé de la bibliothécaire pour tenter de l'impressionner (c'est qu'elle n'avait pas que cela à faire, voyez-vous ! Elle avait des chaussettes à repasser, voui Madame !), Susan redressa la tête et toisa un court instant Pince, comme si elle cherchait à savoir jusqu'où irait son bluff, avant de décréter sèchement :

- Hors de question que je m'en charge, Madame. Apparemment, cette... Note a pourri durant bien des décennies dans un tiroir oublié, vous pouvez l'y renvoyer dormir, rajouta-t-elle avec dédain.

Puis, tapant des doigts avec impatience sur le bois du bureau, elle demanda, pour signifier que l'affaire était close et la demande de Pince nulle et non avenue :

- Ce sera tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bal des ancêtres [Priorité Susan Bones]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Une voix : Susan Boyle
» Mirlande Manigat dévoile ses priorités
» Bones...
» Skin and Bones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: