AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Solitude partagée [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Solitude partagée [Terminé]   Lun 1 Mar - 9:57



Tout avait commencé par un samedi matin comme un autre pour Tomas Habsbourg. Il s'était levé tôt, avait fait son footing tranquillement dans le parc quasi désert et était retourné dans son dortoir histoire de prendre une douche. Jusque là, rien d'exceptionnel, ses camarades dormaient encore lorsqu'il ouvrit la porte du dortoir et qu'il se dirigea vers la salle de bain. Des vraies marmottes ces gars-là, enfin comparé à lui quoi, mais il était clair que se lever tôt un samedi matin et ce juste pour aller courir dans le parc n'était pas le passe-temps favori de tout Poudlard. Etrangement, ils étaient même très peu à pratiquer ce genre d'activité, allez savoir pourquoi. Lui en tout cas ne comptait pas se laisser aller, tant pis pour les autres s'ils voulaient devenir aussi mous que des yaourts périmés, ça n'était vraiment pas son problème. Quoiqu'il en soit, le jeune Habsbourg prit finalement sa douche en prenant son temps, après tout il n'était nullement pressé et s'il se dépêchait trop ce serait après qu'il lui faudrait attendre alors quitte à choisir il préférait ne pas se presser dès maintenant. Il sortit finalement de la douche et se saisit d'une serviette qu'il enroula autour de sa taille avant de quitter la pièce. Pendant ce temps, ses camarades de dortoir avaient pour certains commencé à émerger de leurs couvertures. Il se changea, enfilant des affaires propres qui de toute manière ne seraient pas visibles sous son uniforme de l'école et balança quelques livres de cours dont il aurait besoin dans son sac. Il prit aussi sur sa table de chevet un livre qu'il avait emprunté récemment à la bibliothèque et le déposa à son tour dans son sac. Pas question de se faire taper sur les doigts par la mère Pince, il ne la craignait pas mais sa voix nasillarde lui filait la migraine alors autant rendre le bouquin en temps et en heure.

Tout ceci fait, Tomas attrapa son sac et quitta son dortoir avec satisfaction. Il traversa tranquillement la salle commune des Aigles qui commençait peu à peu à se peupler et descendit les escaliers menant au Grand Hall. Cette simple descente lui prit quelques minutes étant donné que la Tour des Serdaigle avait eu la bonne idée de se situer en hauteur -d'où le concept de tour- et surtout loin du Hall, mais il ne craignait pas l'exercice physique, alors quelques volées de marche à descendre, c'était pas ça qui allait le décourager. Son petit-déjeuner se déroula sans évènement notable, néanmoins ce fut en sortant de la Grande Salle qu'arrivant l'Evènement. En quittant la salle, il comptait aller rejoindre Cristal comme souvent, sauf que lorsqu'il prit la direction des cachots, il tomba sur elle. Là, on pourrait se dire que "tiens ça tombe bien ça !" Ben non. Si sa cousine était bien là, elle n'était pas seule. Et elle n'était pas avec Kayliah cette fois-ci, ni même avec Sallers, mais avec un type que le jeune Bleu et Bronze ne connaissait tout simplement pas. Et il fit aussi demi-tour, sans même s'en rendre compte. Il aurait pu aller la saluer, mais il ne savait juste pas comment il réagirait face à l'autre vipère là. Pourquoi se sentait-il énervé, il n'aurait su le dire, après tout, elle avait bien le droit de fréquenter qui elle voulait. Sauf que là, au lieu d'être avec lui, elle était avec ce Vert et Argent inconnu aux cheveux blonds et aux yeux bleus. Il le prenait presque comme une trahison. Beaucoup moins content qu'au début de sa journée, il continua à avancer et se retrouva bientôt à nouveau dans le Grand Hall. S'il était agacé, c'était parce que sa cousine ne lui avait même pas parlé de ce garçon, voilà tout. D'accord, les deux Serpentard ne sortaient pas ensemble, ou du moins pas encore qui sait, mais elle lui racontait quand même un max de choses non ? Alors ça devait forcément en faire partie.

Continuant à marcher sans prêter attention à ce qui se passait autour de lui, Tomas finit par se retrouver en face de la porte de la bibliothèque, plus calme à présent. Il actionna la poignée, et la porte grinça légèrement lorsqu'il entra dans la pièce ce qui eut pour effet de lui attirer un regard noir de la part de la bibliothécaire auquel il ne prêta même pas attention. Si elle était cinglée, ce n'était pas sa faute hein. Sur ce, il pénétra dans la pièce et alla s'installer à une table située au fond, les autres étant pour la plupart déjà prises. Il sortit son manuel de métamorphose et un parchemin, histoire de commencer le devoir qu'il avait à faire pour le prochain cours. Quelques minutes plus tard, il entendit des bruits de pas s'approcher en direction de sa table et levant brièvement la tête vers la nouvelle arrivante qu'il ne reconnut pas, ou du moins pas tout de suite, avant de se concentrer à nouveau sur son devoir. Si elle était venue pour papoter alors elle s'était plantée de table parce qu'elle venait tout juste d'arriver en face de l'un des garçons les moins bavards de Poudlard. Bienvenue !

[861]


Dernière édition par Tomas Habsbourg le Jeu 15 Avr - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Jeu 4 Mar - 11:01

Spoiler:
 

En temps normal, Elyna adorait le weekend, elle pouvait dormir longtemps, et rattraper ainsi tout le manque de sommeil de la semaine. Manque de chance pour elle, Syloh en avait décidée autrement, elle devait faire une tonne de devoirs et bien sur, elle ne voulait pas les faire seule, donc Elyna réussit à grappiller quelques minutes de plus au lit, mais une fois sortie de la douche, elle ne put échapper à sa meilleure amie. Elle sauta sur son lit, hurlant à tout va qu’elle devait absolument l’aider, que sans Elyna, elle n’arriverait à rien et passerait tout son samedi et dimanche à faire ses devoirs. Si seulement elle pouvait être aussi organisée que de la jeune fille, elle aurait beaucoup moins de devoir à se taper le samedi arrivé. Trainant donc les pieds, la jeune fille alla prendre une douche, essayant tant bien que mal à se réveiller, même sous la douche elle n’était pas tranquille, Syloh n’arrêtait pas d’ouvrir la porte pour lui dire qu’elle avait faim et qu’elle devait se dépêcher au lieu de trainer sous l’eau. Pour la demoiselle, la douche s’était sacrée alors le fait que son amie la dérange, c’était le comble.

« Syloh, tu peux me laisser s’il te plait ! Je te rejoins dans le dortoir dans cinq minutes ! »
« Oui mais dépêche !!! On a des tonnes de trucs à faire… et si tu veux voir Seth, il va falloir que tu m’aides rapidement. »


Le sujet qu’il ne fallait pas toucher, Seth. Comment pouvait-elle dire qu’elle ne la laisserait pas le voir si elles n’avaient pas fini les devoirs, non mais elle rêvait clairement. Bref, la jeune femme sortit donc de sa douche, s’habilla avec ce qui lui tombait sous la main, elle aurait le temps de ce changer avant de voir son petit ami, donc pour faire quelques parchemins, la tenue importait peu. Syloh ne tenant donc plus en place, les filles descendirent prendre leur petit déjeuner. Pour Elyna ça serait lait chocolaté, jus d’orange et tartine de confiture, alors que Syloh se contenta d’un bol de céréale qu’elle engloutie en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Evidemment, elle pressa Elyna à terminer son petit déjeuner, et intérieurement, la jeune fille commençait à bouillir. Déjà elle n’avait pas sa chère et tendre grâce matinée, elle n’avait pas pu traîner sous la douche, et maintenant, elle devait engloutir son petit déjeuner pour le plus grand plaisir de miss Delfino.

Avant de commettre un meurtre, les deux fillettes remontèrent dans la salle commune pour travailler sur les devoirs. Elles s’installèrent, mettant tout les bouquins ouverts aux différentes pages dont elles auraient besoin et commencèrent à travailler. Très vite, la jeune fille remarqua que son amie n’était pas très disposée à réfléchir, mais simplement à recopier les différentes remarques d’Elyna. Etant déjà sur le point d’exploser, la réaction ne se fit pas attendre et Elyna claqua ses affaires dans un sac avant de piquer une petite colère, attirant ainsi tout les regards alentours sur leur table de travail.


« Syloh ! Si tu crois que je vais me taper tout le travail une deuxième fois parce que tu ne sais pas t’organiser tu rêves ! Je vais travailler ailleurs, de toute façon, j’ai déjà fait ces exercices… Tu n’avais qu’à écouter au lieu de discuter… Maintenant débrouilles toi, j’en ai ma claque ! »

Et elle sortit de la salle commune un chouilla sur les nerfs, elle bouscula un ou deux élèves, mais il fallait qu’elle s’éloigne le plus possible de la salle des aigles. C’est vrai quoi, sa copine abusait un peu, elle bossait toute la semaine pour être tranquille le weekend, et la elle devait aider sa meilleure amie parce qu’elle était trop flemmarde pour faire ses devoirs… En plus, c’était à Elyna de réfléchir, il ne fallait pas exagérer quand même. Comme elle avait un devoir à faire pour le jeudi de la semaine prochaine, le seul endroit ou elle était sur de ne pas tomber sur son amie, c’était la bibliothèque, et puis, au moins ça serait un endroit calme, et si elle n’était pas d’humeur à travailler, elle pourrait se détendre en lisant un peu. Direction donc la bibliothèque. Le trajet se fit un peu plus calmement, maintenant qu’elle savait quoi faire, et lorsqu’elle arriva dans la pièce, la porte qui grinça attira le regard très meurtrier de la bibliothécaire, elle était gentille, mais Elyna avait peur d’elle quand même. Cherchant du regard une table, elle en distingua une dans le fond ou il y avait qu’une seule personne assise, s’avançant donc vers le garçon assis, elle remarqua qu’il portait les mêmes écussons qu’elle sur sa veste. En même temps, la bibliothèque était le refuge des Serdaigles, il y avait une concentration de ces membres dans cet endroit, mais bref, un peu plus rassurée, la jeune fille demanda donc timidement.

« Euh… Excuse-moi, je peux m’installer ici ? Les autres tables sont un peu trop remplis à mon gout… »

Jetant un coup d’œil sur ce qu’il faisait, curiosité oblige, la jeune fille ne put s’empêcher de faire une remarque, pas méchamment, mais juste que comme elle avait lu sa question, elle se permit d’y répondre.

« A mon avis, il s’agit de la métamorphose animale, enfin… ça ne me regarde pas. » dit-elle en rougissant.

Bah oui, la jeune fille aimait la métamorphose, mais en plus, elle avait son cousin qui souhaiter maîtriser les arts de la métamorphose et surtout devenir un grand animagus.


[923 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Jeu 4 Mar - 22:34

Après quelques secondes, Tomas s'aperçut qu'il était sur la même page du bouquin depuis un bon moment à présent. En fait, il n'avait pratiquement rien écrit sur son parchemin, alors que la métamorphose était l'une des matières qui lui plaisait le plus. Mais rien à faire, son esprit était ailleurs, près des cachots peut-être ? Il balaya cette idée vite bien fait, et en fut d'ailleurs complètement détourné lorsque la jeune fille lui adressa la parole. Lentement, il releva la tête vers elle, et croisa son regard et là elle fut littéralement transformée en statue de pierre. De quoi parlait-elle au juste ? Elle lui demandait si elle pouvait s'installer à sa table ... Il s'apprêtait à répliquer d'un ton sec que non, sa table était déjà bien assez remplie à son goût –membre de sa maison ou pas, ça ne changeait rien à ses yeux– mais sa remarque suivante l'intrigua. Sans rien dire, il baissa la tête vers son devoir et s'aperçut qu'en effet, la jeune fille avait raison. Elle avait l'air plus jeune que lui, pourtant son visage lui disait quelque chose. Comment dire, il lui semblait familier. Et brusquement, il comprit qu'il l'avait effectivement déjà vue, et ce en dehors de la salle commune des Aigle bien entendu, elle appartenait à l'équipe de Quidditch de sa maison ! Le Quidditch, un sport qu'il n'appréciait sans doute pas à sa juste valeur, mais voilà, c'était un sport d'équipe, et pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, Tomas était plutôt du genre solitaire. Il n'aimait pas dépendre des autres, pour quoi que ce soit, alors voir tous ses efforts gâchés à cause de la présence d'empotés dans son équipe, non merci. Ceci dit, il avait déjà vue la jeune fille jouer, et il devait admettre qu'elle ne s'en sortait pas mal. Après, l'équipe de Serdaigle ne brillait pas vraiment par ses victoires alors bon c'est sûr que ça ne mettait pas tellement ses joueurs en valeur.

Quoiqu'il en soit, le jeune homme se décida finalement à répondre. Exact. Mais tu te doutes bien que j'étais capable de trouver la réponse tout seul, répondit-il d'une voix neutre. Il ne se montrait jamais agressif outre mesure, mais il n'avait pas non plus tendance à inspirer la sympathie. Quant à être de mauvaise foi, pas du tout, il était parfaitement capable de faire son devoir tout seul, et il n'avait certainement pas besoin d'une fille plus jeune que lui pour l'aider. Et de toute manière, il était bien trop fier et avait trop d'amour propre pour admettre qu'il pouvait avoir besoin d'une quelconque aide. Au fond, il n'avait pas un mauvais caractère, mais il fallait bien le connaître pour le savoir, et peu de personnes pouvaient se vanter d'être assez proches de lui pour le connaître aussi bien. Il nota que la jeune fille avait rougi en s'adressant à lui, normal en même temps, techniquement elle venait un peu de s'immiscer dans ses affaires là non ? En plus les filles avaient tendance à pas mal rougir, contrairement aux garçons, enfin c'était l'impression qu'il avait en ce moment. Ces tables appartiennent à tout le monde il me semble, alors libre à toi de t'asseoir, ajouta-t-il sur un ton chaleureux ... Nan je plaisante. Faut peut-être pas exagérer non plus. Il ne se montrait pas hostile, c'était quand même un bon point non ? Vu son humeur, c'était déjà pas mal. Et puis, il savait reconnaître les personnes intéressantes, et en l'occurrence, le regard de la Bleue et Bronze brillait d'intelligence. Elle ne ressemblait pas à ces filles gonflantes qui passaient leur temps à glousser, donc pour l'instant, pas de problème.

Tu t'appelles ... ? Moi c'est Tomas. Oui parce que puisqu'ils semblaient appelés à partager la même table, autant qu'il sache au moins comment elle s'appelait. Certes, elle faisait partie de l'équipe de Quidditch alors il aurait pu connaître son nom étant donné que le commentateur le beuglait à chaque match, mais voilà, il n'était pas du genre à connaître les noms de tous ses camarades par cœur. Quel intérêt ? Ceux des personnes qu'il fréquentait lui suffisaient amplement. Là, c'était juste histoire de ne pas avoir à l'appeler "toi" ou "machin" en cas de besoin. Encore que, rien ne les obligeait à discuter alors il n'aurait sans doute pas à utiliser son prénom. Sur ce, il tâcha de se concentrer sur son devoir, puisqu'il était là pour ça à la base, et chassa toute autre pensée de son esprit. La métamorphose et rien d'autre ! Mais la tâcha s'avérait plus compliquée que prévu, il n'avait juste pas la tête à ça. Néanmoins, il griffonna rapidement quelques mots de son écriture légèrement penchée sur le parchemin, si ça continuait comme ça c'était elle qui allait faire son boulot à sa place. Et ça pas question !

[805]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Sam 6 Mar - 22:49

Dire que la journée commençait déjà très mal, la voila maintenant qu’elle venait pourrir celle des autres membres de sa maison en se mêlant de ce qui ne la regardait pas. En même temps, ce n’est pas comme si elle l’avait fait exprès, elle voulait juste rendre service et même se rendre un peu utile. Il faut dire qu’avec Syloh, elle avait un peu pris l’habitude de donner un coup de main sans rien demander en retour. Pour le moment, elle voulait juste s’installer, et faire ses devoirs en silence, ou alors lire un peu, mais qu’importe tant qu’elle serait dans le silence, et loin de Syloh qui par moment pouvait se montrer un peu usante, surtout quand la jeune fille n’avait pas assez dormi d’ailleurs. Le garçon la regarda, et un peu froid, il lui répondit qu’il savait très bien la réponse. Si vraiment il la connaissait, il l’aurait écrit au lieu de rester devant sa feuille blanche, mais elle garda cela rien que pour elle, parce qu’elle n’allait pas en plus déverser sa colère sur quelqu’un qui ne lui avait rien fait. A sa place, si quelqu’un était venu lui dire la réponse alors qu’elle était déjà super énervée, il aurait été envoyé sur les roses à toute vitesse, bref, ne voulant pas partir sur de mauvaises bases, la jeune aiglonne s’excusa presque aussitôt.

« Oui oui, je ne doute pas que tu le savais, je voulais juste être sur pour moi en faite. Petites connaissances personnelles je dirais, on apprend tellement de choses dans les livres, et je n’ai pas toujours l’occasion de vérifier mes connaissances… »

Et là, elle commençait à parler un peu trop, et même si elle chuchotait, elle ne voulait pas déranger l’autre aigle avec ses paroles, de plus, il ne semblait pas très bavard donc autant ne pas s’attarder sur sa vie, ça n’intéressait surement pas le garçon. Néanmoins, elle le trouvait un peu particulier, mais les garçons étaient tellement bizarres par moment qu’elle ne savait pas trop comment savoir la réaction du jeune homme. En tout cas, il lui répondit quand même, mais devant sa voix très chaleureuse, elle hésita un instant à savoir si elle s’installait quand même la, ou si une autre table serait plus accueillante. Dans un sens, si elle allait ailleurs, elle pourrait être tentée de papoter avec les personnes alors que pour le moment, elle voulait surtout être un peu seule pour décolérer de sa matinée, donc par élimination de possibilités, la jeune femme décida de rester à la table du garçon pas très agréable comme ça, elle étudierait ou lirait plus qu’elle ne parlerait, voila donc un compromis plutôt intéressant. Elyna remercia quand même le garçon de lui laisser une place, parce que voila, elle était encore un peu gênée de s’être mêlée de son devoir quelques minutes plus tôt.

« Merci, je te demandais surtout pour ne pas prendre la place d’amis qui auraient du te rejoindre. C’est tellement mieux de ses faire ses devoirs avec une personne. M’enfin, je dis ça, alors que je vais bosser toute seule aussi… »

Et la voila qui recommençait à raconter sa vie alors qu’il n’avait rien demandé. Décidément, faudrait vraiment qu’elle apprenne à tenir sa langue, ne serait-ce que par simple réserve, après tout, tout Poudlard n’était pas obligé de connaître sa vie. Bref, la jeune fille commença à s’installer, à sortir ses affaires, et à les mettre sur la table. Elle avait un devoir de potions à faire pour le jeudi de la semaine qui arrivait, et comme c’était de loin sa matière préférée, quelques livres lui seraient d’une grande aide. Elle commença cependant à sortir ses notes pour relire son cour, puis après, elle passerait à son exercice. Quand son voisin retrouva l’usage de la parole, c’était pour lui demander son prénom, finalement, il ne la trouvait peut-être pas si fatigante que ça ? Ou alors, c’était juste pour vérifier ses connaissances, ou tout simplement pour lui demander de changer de table… Que d’imagination par moment franchement… D’une voix plutôt neutre et sereine, ou presque, elle se présenta à son tour.

« Je m’appelles Elyna, enchantée de te connaître Tomas. J’ai déjà du te croiser une fois ou deux dans notre salle commune, mais tu es souvent tout seul, donc pas toujours facile de discuter avec toi… »

Et si il était tout seul, il devait y avoir une raison, il n’aimait peut-être pas le monde, ni les gens de Serdaigle, ou encore autre chose qui faisait qu’elle était à nouveau en train de se mêler de ce qui ne la regardait pas… Elyna, quand apprendras-tu a te mêler de tes affaires ? Apprécierais-tu si de son coté, il te poser pleins de questions ou te soupçonnerait d’être un être un peu asocial ? A nouveau toute rouge, la jeune fille se contenta de s’excuser une fois encore avant de replonger dans son parchemin.

« Euh… Désolée encore, ça ne me regardes pas…Ma curiosité me joueras des tours à force... »

[838 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Dim 7 Mar - 18:09

Une chose qui déjà lui paraissait claire, cette fille parlait beaucoup. Comparée à Tomas c'était tout simplement une pipelette, mais comme il était un peu un cas particulier, ça ne voulait pas dire grand-chose, il en était bien conscient. L'Aigle n'aimait pas qu'on parle pour ne rien dire, c'était aussi pour ça qu'il parlait si peu, chaque mot qu'il prononçait, il le pensait, et il ne se mettait jamais à déblatérer sur n'importe quel sujet juste pour le plaisir. Enfin si, parfois, mais rarement et en compagnie de certaines personnes uniquement. Il n'était pas complètement reclus pour autant, c'était même tout le contraire de ça en fait, il était juste plutôt silencieux et solitaire. Quoiqu'il en soit, la jeune fille s'excusa aussitôt avant de lui expliquer longuement qu'elle l'avait autant dit pour lui que pour elle-même. Eh bien, ta réponse est juste. Bon bien sûr, il faudrait un peu l'étoffer, mais c'est déjà pas mal, répondit-il d'un ton toujours aussi détaché. La réaction de la jeune fille, il s'en souciait peu, elle pouvait aussi bien le prendre pour un vantard que ça ne lui ferait ni chaud ni froid. Il était sûr de ses capacités, c'est tout. Quant à chuchoter, non merci, il se contentait de parler doucement, de toute façon il n'avait pas l'habitude parler bien fort, et puis ils étaient quand même relativement loin du bureau de la bibliothécaire. Et donc, tu débarques souvent auprès d'inconnus pour leur révéler les réponses de leurs devoirs histoire d'étaler ton savoir ? A moins que ça ne soit par charité ? continua-t-il sans pour autant lever la tête de son bouquin. E temps normal, il ne lui aurait pas parlé avec si peu de délicatesse et surtout aussi injustement. Il se serait sans doute contenté d'un hochement de tête vaguement intéressé, mais disons qu'elle n'était pas tombée sur lui un bon jour.

Il nota néanmoins qu'elle avait eu un instant d'hésitation avant de s'asseoir, ce qui n'était guère surprenant étant donné son caractère de cochon. Enfin, il faut bien noter qu'il ne s'était pas montré spécialement méchant jusque là –ou presque– enfin simplement pas très hospitalier. Elle voulait quoi, qu'il l'accueille à bras grands ouverts ? Loupé. Au mot ami, il ne put empêcher sa mâchoire de légèrement se crisper avant de répondre sur un ton tout aussi calme que précédemment. Techniquement, je ne devrais pas être seul. Mais il y a eu comme un petit changement de programme, tu vois ? De toute façon, je vais plus vite seul, finit-il plus pour lui-même que pour elle. Genre il avait besoin de qui que ce soit d'autre. Travailler en groupe l'empêchait d'être efficace de toute façon alors oui, il était mieux comme ça. Il ne chercha pas à savoir pourquoi elle était seule, ça ne le regardait pas, et puis s'il la lançait là dessus et elle n'allait clairement plus s'arrêter.

Oui, il était souvent seul, c'était un fait, en tout cas lorsqu'il était chez les Serdaigle. Il fut quand même un peu surpris de constater qu'elle avait remarqué sa présence, lui ne se souvenait d'elle que grâce au Quidditch. Mais après tout c'était logique, il prêtait rarement attention aux autres ... Si je suis souvent seul –ce qui est le cas, je te l'accorde– est-ce que ça ne devrait pas être plus facile de discuter avec moi ? Quoique, je ne suis pas spécialement ouvert aux discussion alors ... J'imagine que non. Pour répondre à ta question je n'ai pas d'amis à Serdaigle. Il n'éprouvait pas le besoin de se justifier, après tout, s'il voulait être seul, c'était son droit, non ? Il n'était pas de nature à aller vers les autres –du moins quand il jugeait ceux-ci peu dignes d'intérêt– et il n'avait pas spécialement d'atomes crochus avec les autres Aigles, la grande majorité de ses amis étaient chez les serpents en fait.

Mais déjà, les joues d'Elyna prenaient une teinte rosée et elle s'excusait, à nouveau. Tu t'excuses un peu trop souvent, tu sais ? Moi jamais ! Je n'éprouve pas le besoin d'être tout le temps entouré, du moins lorsque je bosse dans notre salle commune. Mais j'imagine que toi c'est tout le contraire. Elle n'avait pas l'air d'être le genre de fille à rester seule et isolée, déjà, elle parlait beaucoup, signe qu'il lui fallait nécessairement quelqu'un avec qui partager les détails de sa vie croustillante. Ou bien elle parlait toute seule ? Considérons qu'elle n'était pas cinglée. En plus de ça, elle jouait au Quidditch, et généralement, les joueurs de Quidditch sont plutôt populaires. Enfin après, il pouvait penser ce qu'il voulait, ce n'était pas dit qu'il tombe juste. Quoiqu'il en soit, au fond, écouter Elyna parler l'occupait, c'était toujours ça de gagné.

[788]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Dim 7 Mar - 23:32

Et dire que lors de sa première année, Elyna était une jeune fille discrète et effacée, elle parlait peu, voir pas du tout, et ce n’est que lorsqu’elle entra dans l’équipe, simplement parce que son cousin Nolhan lui avait dit qu’elle avait du talent qu’elle avait accepté de passer les sélections et que donc, après une démonstration des plus correctes, elle fut admise dans l’équipe des Serdaigles. Elle était très fière, et tout naturellement, elle avait donc appris à connaître les autres joueurs, et c’est de cette manière qu’on agrandie son cercle d’amis, et que on se décoince un peu pour parler un peu plus. Néanmoins, ce n’est pas pour autant qu’elle était aussi bavarde que Syloh, elle parlait beaucoup quand elles étaient toutes les deux, mais en dehors, elle restait plutôt à sa place, alors pourquoi aujourd’hui, elle parlait un peu trop à Tomas ? En voila une question ! Peut-être simplement qu’elle avait besoin de parler pour évacuer sa colère, d’habitude, elle le faisait en écrivant à sa mère ou tout simplement en rejoignant les bras de Seth, sauf que le garçon devait surement dormir encore, une vrai marmotte celui la… et que comme elle s’était disputée avec Syloh, bah ce n’était pas évident de rester silencieuse.

En tout cas, le garçon semblait acceptée la raison de son explication, mais pas toujours évident quand on a un glaçon en face de soi. Les serdaigles étaient connus pour leur intelligence, par pour leur fraicheur à refroidir les autres. Le choixpeaux avait-il bien fait son choix en l’envoyant dans la maison des bleu et argent ? En tout cas il semblait très intelligent, du moins comme ça au premier coup d’œil, parce que peu de monde venait faire leurs devoirs à la bibliothèque en dehors des aigles, mais bon, c’était un peu rapide comme préjugés, donc il faudrait surement creusé un peu pour comprendre le choix du guide des maisons de Poudlard. En tout cas, une chose qu’elle devinait déjà, c’est qu’il avait des idées un peu vertes en tête, ne serait-ce que dans sa manière de parler, rien de chaleureux ne sortait, comme si c’était une étrangère. Quelque part, ça l’était certes, mais quand même, ils avaient la même maison dans le château, ça devait faire un mini lien quand même non ?


« Pour être honnête, je mets rarement mon nez dans les affaires des autres, disons que ce n’est pas une bonne journée et que j’ai envie qu’elle se termine vite… Donc si je peux penser à autre chose pour me vider la tête, et donc te filer quelques réponses, bah voila le résultat… Mais soit rassurée, tu es le premier dont je me mêle du devoir. »

Sur ceux, elle se tue, déclarant intérieurement qu’elle avait déjà un peu trop parlé puisque de toute évidence, le garçon ne souhaitait pas plus que ça faire la causette. Elle s’installa donc à coté de lui et commença son devoir de potions, en faite, avec les notes, c’était plutôt rapide en fin de compte, mais il fallait tout rédiger et c’était le plus dur en faites. Syloh pourrait aller se gratter pour avoir son devoir, et elle avait intérêt à avoir bossé, parce que l’air de rien, ça ne l’aidait pas pour avoir ses examens et Elyna avait décidé de ne plus lui donner de coup de main à faire ses devoirs. Bon un exemple à la limite, mais plus de solutions toute faites, c’était fini cette époque de la gentille Ely. D’ailleurs, elle était assez d’accord avec le garçon, travaillait seul, ça allait beaucoup plus vite, la preuve, elle avait déjà bien avancé de son devoir et finirait surement avant d’aller déjeuner. Elle aurait son après midi pour elle et pourrait passer du temps avec son petit ami, alors que si elle avait été avec Syloh, et bien, elle en aurait pour toute l’après midi en plus.

« Je reconnais que travailler seul, c’est bien plus rapide, en général je préfère, mais comme j’aide… enfin j’aidais une amie, on perdait pas mal de temps… Finalement, je vais continuer à bosser seul et puis voila, je perdrais beaucoup moins de temps. »

Néanmoins, faire ces devoirs seul n’était pas une raison pour être seul dans la salle commune. Lorsque le garçon lui expliqua que c’était tout simplement parce qu’il n’avait pas d’amis, elle fut étonné, les garçons sont toujours en bande, de vrai potes qui ont des délires etc.… Pas que Tomas n’avait pas d’amis, juste qu’il ne semblait pas avoir d’amis à serdaigle, ils étaient plutôt serpentards ses potes. Sa rassurait quand même l’aiglonne de le savoir avec des gens, parce que pour rien au monde elle ne souhaitait à quelqu’un qu’il soit toujours seul et isolé. Par moment, pourvoir compter sur quelqu’un était important… Si on regardait Elyna, elle n’avait pas beaucoup d’amis, Syloh et Fredericke en amis proche le reste, c’était des connaissances voila tout… Et puis, pour répondre au garçon, le fait d’être seul au contraire, ça ne facilite pas le fait de l’approcher pour discuter, enfin pas de l’avis de la fillette.

« Euh en théorie pour parler c’est mieux si tu es seul, maintenant, on peut supposer que tu es seul parce que tu ne veux pas être déranger, donc on hésite un peu à venir te parler, et contrairement à ce que tu pourrais croire, je suis timide… c’est juste qu’aujourd’hui, j’ai besoin de parler pour évacuer la tension qu’il y a en moi, tout simplement… »

Elle l’avait déjà dit, mais bon, au cas où il n’aurait pas compris, il fallait évacuer cette tension, c’est tout. Alors que Elyna venait de s’excuser une nouvelle fois, Tomas lui fit remarquer qu’elle disait un peu trop souvent pardon, mais ça, c’était son éducation, pas comme si elle le faisait exprès, mais juste que voila, c’était un réflexe quand elle importunait quelqu’un ou qu’elle se mêlait pas de ses affaires, comme c’était le cas en ce moment. Peut-être que dire tout simplement au garçon qu’elle n’était pas comme il le pensait serait ainsi la meilleure façon de repartir sur de bonne base. Aussi, reprenant un air un peu plus sec, elle lui annonça ce qu’elle était vraiment.

« Je pense que tu te fais une idée de moi complètement fausse. Comme je te l’ai dit, je n’ai pas besoin d’être entourée comme tu le crois. Je n’ai pas des montagnes d’amis comme beaucoup d’autres élèves, et le peu qui m’entoure me convienne. Maintenant, si tes amis sont à Serpentards ce n’est pas une raison pour repousser les autres élèves, tu pourrais même t’entendre avec certains d’entre eux j’en suis certaine. Si tu préfères être seul c’est ton choix, mais ne va pas imaginer qu’ils n’existent que deux types d’élèves à Serdaigle, ceux qui ont pleins d’amis, et ceux qui sont seuls ! »

Sur ceux, elle se tut, parce qu’elle était en train de s’énerver sur lui alors qu’il n’était pas responsable de son humeur massacrante du jour. Continuant son devoir, elle rougissait de lui avoir claquait cela, mais c’était plus fort qu’elle… Dire qu’Elyna voulait se montrer agréable, voila qui semblait un peu mal parti…

[1092 Mots]
SAPIN
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Sam 13 Mar - 20:32

Après s'être exprimé, Tomas reprit la rédaction de son devoir comme si de rien n'était. En fin de compte, la présence de la jeune fille ne le dérangeait pas plus que ça, et même, il était fortement probable que voir une fille plus jeune que lui le devancer sur sa réponse l'avait poussé à se concentrer davantage sur ce qu'il faisait. S'il était venu à la bibliothèque c'était quand même pour bosser, et non pas pour les beaux de Madame Pince, loin de là même, alors il fallait qu'il s'y mette. Il ne cherchait pas vraiment à énerver Elyna ou à la faire partir par son manque de gentillesse ou de chaleur, –enfin quoiqu'il arrive il tâchait quand même de toujours rester un minimum poli– c'était juste son comportement naturel avec des quasi inconnus, d'autant plus lorsqu'il était de mauvais poil. Il arrivait même qu'il soit comme ça avec ses amis, donc c'est pour dire ! Il écouta attentivement la réponse de sa camarade, lorsque celle-ci répondit à sa "question" et haussa un sourcil, perplexe. Ouais, enfin tu fais ce que tu veux hein. J'imagine qu'on se distrait comme on peut, admit-il en haussant les épaules, conscient qu'il agissait un peu comme elle au fond. Ne cherchait-il pas à se changer les idées en bossant ? Il aurait mieux fait de retourner courir, ça, ça l'aurait vraiment aidé, et ça lui aurait évité de réfléchir. Et de se rendre compte qu'il se comportait comme cette fille qu'il connaissait à peine. Il ne lui demanda rien concernant sa journée, si quelqu'un de plus curieux l'aurait fait, lui, non. Il n'était pas indiscret, ne se mêlait pas de ce qui ne le regardait pas, et surtout, il était bien conscient que pour l'instant, Elyna ne devait pas vraiment le porter dans son cœur. Alors lui raconter ses malheurs, peut-être pas non.

Finalement, les deux élèves se turent, et un silence uniquement brisé par le glissement des plumes sur le papier finit par s'installer. Jetant un coup d'œil à la liste des Animagus répertoriés, il s'arrêta sur le nom d'un sorcier capable de se transformer en tigre. L'un des animaux préféré de Cris', il grimaça. Après tout, en quoi ça le concernait ? Il ne pouvait pas lui en vouloir d'être en compagnie d'autres mecs, c'était normal, mais lui, il savait très bien que lorsqu'il était avec des filles, elle lui en voulait. Comme le matin où il avait discuté avec Eva-Rose par exemple. Matin spécial d'ailleurs, il avait plus parlé que la jeune fille, un évènement qui restera dans les annales. Il ne l'avait pas revue depuis ouais Cristal l'a noyée mais il l'aimait bien, elle était spéciale, mais plutôt marrante en fait. Enfin bref, là il divaguait, et c'était pas bon du tout pour faire avancer son devoir. Qu'est-ce qui lui prenait à la fin ? En temps normal, il aurait déjà terminé depuis longtemps. La métamorphose était l'une de ses matières de prédilection après tout, difficile mais passionnante. Pas comme la botanique qui lui paraissait totalement inutile par exemple. Ou l'histoire de la magie. C'était juste assommant et sans intérêt. Il secoua la tête, il n'arrivait pas à se concentrer. Finalement, alors qu'il poussait un soupir de mécontentement, Elyna prit à nouveau la parole. Et elle déclarait qu'il avait raison –comment ça c'est pas ce qu'elle a dit ? Bah si voyons, elle a juste pas osé l'admettre clairement !–, comme ça elle en doutait ? Il ne lui sortit pas une réplique pleine de nonchalance type "J'ai toujours raison" parce que de un, il n'avait pas besoin de le dire, c'était trop évident pour ça, et de deux, il n'était pas d'humeur à se la jouer. En général les autres ne font que nous retarder. Le temps d'écrire une réponse, d'expliquer à l'autre, d'essayer de se concentrer, d'être interrompu, on a déjà perdu son après-midi, lâcha-t-il en finissant d'écrire la phrase qu'il avait entamée. Et ton amie, elle va faire comment ? interrogea-t-il en croisant le regard azur de la jeune fille. Il ne voyait même pas de qui elle pouvait bien parler, il ne faisait pas suffisamment attention aux autres pour ça.

Effectivement, quand je suis seul, c'est que je veux le rester. Sinon, je n'aurais aucun mal à être en compagnie d'autres élèves, même des Serdaigle, répondit-il d'un ton détaché. Puis, plus intéressé, il scruta le regard de la jeune fille. Pourquoi ? Tu as déjà hésité à me venir me parler ? demanda-t-il avec curiosité. Ce serait une première. A sa connaissance, personne chez les Bleu et Bronze n'avait jamais cherché à lui parler lorsqu'il s'isolait. Peut-être parce que ses camarades savaient qu'il risquait d'être grognon, ou bien tout simplement parce qu'il n'était pas de très bonne compagnie. Il pouvait rester avec eux juste pour l'image, mais au fond, ils ne l'intéressaient pas plus que ça. Ses vrais amis si on pouvait dire ça n'étaient pas dans sa maison. Et en fait, il s'en fichait. Il n'était pas du genre à faire une crise parce qu'il n'avait pas été pris dans la même maison qu'eux, il ne s'abaissait pas à ça. Et un peu de solitude de temps en temps lui permettait d'être au calme. Quant à la timidité de la jeune fille, au premier abord ça ne se voyait pas tellement. Enfin si, mais elle avait quand même l'air de pouvoir prendre sur elle quoi. Ou bien c'était juste cette histoire de tension. Ça se voit, que tu es timide, un peu en tout cas, tu rougis vite, nota-t-il avant de retourner à son devoir. Au rythme où il allait, autant laisser tomber, non ?

Il était occupé à écrire lorsqu'Elyna répondit à sa supposition. Surpris, il leva la tête vers elle, son ton était beaucoup sec tout à coup, était-elle énervée ? Il avait le don pour énerver les filles en ce moment. On se demande pourquoi. En quelques phrases, elle lui déclara en gros qu'il était asocial, qu'il se faisait une fausse idée d'elle, et que s'il n'était pas aussi prétentieux, il pourrait sans avoir des amis chez les Aigles. Tomas resta silencieux quelques instants, méditant les paroles de la jeune fille qui s'était à nouveau tue. Finalement, il s'autorisa un léger sourire, cette fille avait plus de répondant qu'il ne l'avait d'abord cru, et c'était pas plus mal. Peut-être qu'il avait besoin d'être remis à sa place de temps en temps, non ? D'accord, je t'ai peut-être jugée un peu rapidement. Je ne voulais pas te froisser, dit-il en référence à son brusque changement d'humeur. Si elle se mettait à beugler, ils seraient rapidement virés de la bibliothèque, alors autant éviter qu'elle ne s'énerve à nouveau. En revanche, je n'ai jamais pensé qu'il n'y a que deux types d'élèves à Serdaigle, ça serait se baser sur des préjugés concernant l'appartenance aux maisons, et ça n'est pas mon genre. Je voulais juste dire que tu n'as pas l'air d'être une fille très solitaire. Quant aux autres Aigles, je dois admettre que certains ont l'air plus intéressants que je ne le pensais, admit-il sur un ton entendu. Au final, il s'était peut-être planté, peut-être qu'il aurait du faire un peu plus attention à ses camarades ? Mouais, si Elyna était intéressante, ça n'était pas non plus le cas de tout le monde. Elle avait l'air gênée de s'être énervée, au fond, il ne voyait pas trop pourquoi. Quelqu'un d'autre à sa place se serait peut-être énervée à son tour, ou serait senti mal à l'aise, lui pas du tout. On ne lui répondait pas si souvent après tout, et avec des arguments valables en plus ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Mar 16 Mar - 15:16

Elyna s’était un peu énervée sur la fin de la conversation, et comme pour se calmer, elle replongea le nez dans son devoir. Par moment, elle fouillait dans son bouquin, retournant vers la fin, puis vers le début, enfin elle se levait pour chercher d’autres informations afin de compléter ses définitions et exemples demandés par son devoir. Intérieurement, elle ne regrettait pas de lui avoir dit ce qu’elle pensait, mais en même temps, elle n’aurait pas du lui en vouloir à ce point, après tout, si elle était en colère à la base, c’était de la faute de Syloh et pas de Tomas. Après, il y a toujours une raison à un comportement de la sorte, tomas était à Serdaigle, comme Ely, c’est qu’il devait avoir des traits communs de caractère, donc peut-être que lui aussi était remonté contre quelqu’un et c’est pour ça qu’il était aussi froid et distant avec elle. Mouai, d’habitude quand elle le croisait dans les couloirs de l’école, il était déjà tout seul, donc c’était peut-être un trait de caractère qu’il avait depuis toujours en lui. Enfin, après avoir fait une demi page de son devoir, elle décida de relever la tête vers son voisin pour expliquer le pourquoi de sa soudaine agressivité, elle n’avait pas spécialement besoin de lui dire, mais c’était sa façon à elle de se justifier sans devoir s’excuser car ce qu’elle lui avait dit, elle l’avait pensé !

« Je me suis emportée, mais ce n’est pas ta faute, c’est celle de mon amie qui m’a énervée et depuis tout à l’heure je garde ça pour moi, mais fallait que ça sorte et c’est toi qui en as fait les frais, donc désolée, même si je pensais ce que je t’ai dit, ce n’était pas une raison pour le dire de la sorte. »

Voila, elle s’était excusée mais elle avait bien précisé qu’elle ne regrettait rien, de toute façon, le garçon pouvait croire ce qu’il voulait, elle ne reviendrait pas sur ce qu’elle avait dit. De toute façon, ce qu’on dit parfois sous la colère, c’est qu’on le pense un peu au fond de soi, donc bien qu’elle ne connaisse pas le garçon comme certaines autres personnes, et bien elle avait pensé ce qu’elle lui avait dit, ou une partie du moins. Bref, Elyna le regardait, mais retourna vite son attention vers son parchemin qui n’avait pas beaucoup évolué depuis quelques minutes… Elle relut donc les questions, vérifiant qu’elle n’avait rien oublié, puis repris la rédaction de son devoir. Sauf qu’elle avait vraiment du mal à se concentrer, heureusement que Tomas lui adressait la parole par moment, parce que sinon, le temps aurait vraiment été long… C’était amusant de voir qu’ils pouvaient avoir le même point de vue, alors qu’ils sont complètement différents niveau caractère… Enfin, une fois encore, c’est juste comme ça en aperçu, parce qu’elle ne savait pas bien cerner le personnage qui était sous ses yeux. Quand il lui demanda d’ailleurs comment Syloh allait faire son devoir, elle haussa brièvement les épaules, parce qu’honnêtement c’était le dernier de ses soucis…

« Tant pis pour elle, elle n’avait qu’à pas m’énerver… Déjà qu’elle m’a réveillée tôt ce matin, et la, elle ne voulait pas chercher à comprendre, mais juste recopier mon devoir, et c’est hors de questions. Elle n’a qu’à travailler un peu, ça ne lui fera pas de mal ! »

Les deux filles se disputaient souvent, mais la, Syloh avait vraiment poussé le bouchon un peu loin. Surtout que l’aiglonne était loin d’être agréable au réveil et la, son amie l’avait vraiment réveillée alors qu’Ely voulait dormir… Bref, changeons de sujet, parce qu’Elyna commençait à avoir une hausse de tension alors qu’elle venait juste de s’excuser pour s’être emportée. Aussi, l’attention se reporta sur le garçon qui semblait intéressé de savoir si elle avait déjà songé à venir lui parler lorsqu’il était seul dans la salle commune. Elyna y avait déjà pensé oui, mais elle ne voulait pas déranger, ni même l’embêter à lui poser des questions sur le pourquoi du comment du fait qu’il était seul justement.

« Bah rien n’empêche d’échanger quelques mots de temps en temps, mais comme à chaque fois que je te croise tu es seul, et bien, je ne voulais pas déranger, ou arriver la comme un cheveu sur la soupe… Imagine tu attends une amie, et je débarque pour discuter avec toi. Pour peu qu’elle soit jalouse, parce que je sais même pas si tu as une petite copine, je ne voudrais pas t’attirer des problèmes… Enfin pour reprendre, oui j’ai déjà hésité à venir te parler. »

Il fallait dire les choses comme elles sont, Elyna était une trouillarde, c’est tout, et en même temps, elle n’aime pas voir les gens seuls, par moment, c’est rien, tout le monde à besoin de souffler un peu etc… mais croiser quelqu’un qui est vraiment tout le temps tout seul, bah c’est que ça ne le dérangeait peut-être pas ? Ou alors, au contraire, c’est qu’il n’osait peut-être pas se rapprocher des autres, enfin il semblait avoir des amis quand même mais pas beaucoup de serdaigle on va dire. Le garçon semblait plutôt calme pourtant Elyna avait été un peu violente dans ses paroles un peu plus tôt, néanmoins, il reconnut qu’il l’avait jugée un peu vite, c’était déjà un début, pour quelqu’un qui ne s’excuse jamais, ça ressemblait à quelque chose dans le même genre non ? Tomas s’autorisa même à une sorte de sous-entendu concernant le fait que certain serdaigle pouvait se montrer intéressant. Parlait-il d’Elyna ? Le fait qu’elle lui ait dit franchement ce qu’elle pensait avait il fait sauter une barrière du jeune homme. Il semblait en tout cas plus enclin à discuter maintenant… Les garçons sont vraiment trop bizarres quand même.

« Je suis quelqu’un de très timide c’est vrai, mais il me faut mon temps d’adaptation. Va savoir pourquoi, avec toi, je ne suis pas si timide que ça, d’accord je rougis toujours, mais ça va finir par se calmer. Par contre, je ne comprends pas bien pourquoi je suis comme ça, mais c’est comme ça, tu n’as plus qu’à faire avec. »

Sur ceux, elle retourna à l’écriture de son devoir, parce que même si elle avançait tout doucement, elle avançait quand même. Alors que de son coté, Tomas semblait avoir laissé tombé l’idée de faire son devoir. Il n’y a pas à dire, les filles sont plus douées que les garçons pour faire plusieurs choses en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Lun 22 Mar - 22:35

Bon, Elyna avait l'air vraiment énervée contre lui pour le coup, elle ne lui parlait même plus, se contentant de tourner les pages de son livre avec, ne put-il s'empêcher de noter, une certaine hargne. Ça en revanche, il ne le lui fit pas remarquer vue comment elle avait réagi à son précédent commentaire. Et si Tomas pouvait se montrer extrêmement intelligent quand il le voulait, en l'occurrence, il avait du mal à comprendre en quoi il pouvait être tellement en tort. Peut-être aussi qu'il avait l'habitude de dire ce qu'il pensait sans trop réfléchir aux effets que ça pourrait avoir sur son destinataire. Il se repassa donc intérieurement le film de leur discussion, histoire de voir là où il s'était planté, et il lui apparut très clairement qu'elle était complètement hystérique qu'elle n'aimait pas qu'on la juge sans la connaître. Ce qui était compréhensible en soit, il était peut-être parti sur un petit a priori, mais il la trouvait quand même un brin susceptible. Ceci dit, il n'ajouta rien de plus, et se concentra à nouveau sur son devoir, jusqu'à ce que la jeune fille reprenne la parole.

A nouveau, elle s'était excusée, mais cette fois, sans rougir, et ça ne ressemblait pas tellement à des excuses, plus une justification de sa saute d'humeur. Lui aussi il était énervé hein, et pourtant il ne pétait pas des durites sur les premiers élèves qui passaient. Enfin ... Pas vraiment. Il était désagréable c'est sûr, mais est-ce que ça le changeait tellement de d'habitude ? Un peu peut-être, ces temps-ci il avait eu tendance à se montrer plus sociable que d'habitude. Au moins, elle avait arrêté de s'excuser pour tout et pour rien, constata-t-il. Il haussa les épaules, avant de lui adresser un léger demi-sourire. Tu avais raison, sur certains points en tout cas. Je ne te connais pas et je t'ai jugée sur le peu d'informations que je sais te concernant. Quant à ton emportement, eh bien, content que ça soit tombé sur moi plutôt que sur quelqu'un d'autre, j'ai pu faire ta connaissance au moins, répondit-il sur un ton un peu plus amical qu'auparavant. Bon, ils n'étaient pas non plus les meilleurs amis du monde, faut pas se leurrer, mais disons qu'il commençait à apprécier la jeune fille. Elle était divertissante, en quelque sorte.

Il avait envie de lui demander ce qu'avait bien pu faire son amie pour l'énerver de la sorte, mais il n'eut pas à le faire. Lorsqu'il l'interrogea sur la façon dont devrait se débrouiller celle-ci sans elle, Elyna lui expliqua tout depuis le début. Il détourna les yeux de son devoir pour mieux voir son visage. Je pense que tu as bien fait, enfin si je peux me permettre. Tu as l'air d'être une fille plutôt prévenante et intelligente, ta gentillesse peut te faire te comporter de manière trop complaisante avec les gens. Il suffit de voir comment tu t'excuses à tout bout de champ. Il s'arrêta un instant, songeant qu'elle allait peut-être mal interpréter ses paroles. Il ne voulait pas se montrer méchant ou quoi que ce soit pour le coup. Enfin, ce que je veux dire, c'est que c'est pas parce que c'est ton amie que tu dois tout lui accorder, alors c'était la chose à faire. Et puis, elle réussira sûrement à se débrouiller toute seule, c'est une grande fille. Ou sinon, elle volera ton devoir pendant que tu dormiras et elle recopiera tout ce que t'as écrit tout en corrigeant les éventuelles fautes, tout ça sans te prévenir ce qui fera qu'au final, elle aura une meilleure note que toi sans avoir rien glandé. En fin de compte, il avait l'impression de se montrer un peu maladroit dans ses propos, ce qui n'était pas dans ses habitudes en fait. Mais il n'avait pas vraiment pour habitude de faire attention à chaque parole qu'il prononçait non plus. Là, il essayait de ménager la jeune fille, histoire d'éviter qu'elle grille à nouveau un fusible.

De fil en aiguille, la discussion finit par prendre un tour un brin inattendu. S'il avait une petite amie ? Non, pourtant, il aurait pu, c'est sûr. Mais il n'avait pas envie de s'encombrer d'une fille gloussante et piaillante à longueur de journée en fait, il savait que ça finirait par le gonfler et qu'il l'enverrait paître. Bon bien sûr, il n'était pas obligé de sortir avec une fille comme ça, mais il n'y avait pas énormément de filles qui entraient dans ses critères pour être tout à fait exact. Enfin bon, il n'allait pas s'étaler sur le sujet de sa vie sentimentale non plus, surtout que ça ne concernait pas vraiment Elyna. Quant à la jalousie, ça c'était une autre paire de manches ... En tout cas, il était étonné de voir qu'elle avait pu songer à venir lui parler, en soi ça n'avait rien de tellement surprenant, mais pour lui ça l'était. Il était plutôt froid avec ses camarades en général, ce qui allez savoir pourquoi, avait plutôt tendance à les éloigner. Ce n'est pas pour autant qu'il était continuellement seul non plus, il l'était quand il en avait envie on va dire. D'accord. En tout cas, je n'ai pas de copine. Remarque, ma cousine a des réactions un peu bizarres des fois, mais normalement on ne risque rien en venant me parler. Enfin, sauf se heurter à une réplique un peu tranchante quoi. Mais c'est pas toujours le cas ... Pourquoi lui disait-il ça ? Il ne le savait pas vraiment en fait. Mais c'était juste la vérité au fond, et il ne s'était jamais obstiné à la garder pour lui. Il disait toujours ce qu'il pensait, mais encore fallait-il qu'on arrive à le faire parler.

Elle lui dit ensuite qu'elle était plutôt timide en général, ce qui n'était en l'occurrence pas le cas. Le pourquoi restait un mystère, mais au fond, tant mieux, parce que si elle n'avait pas commencé à lui parler, ce n'est pas lui qui aurait engagé la discussion, ça c'est clair et net. Bon bah, je crois que j'ai pas le choix alors, s'inclina-t-il d'un ton amusé. Ce n'est pas comme si elle lui laissait d'autre option après tout, et puis, en fin de compte, sa présence ne le dérangeait pas. Discuter avec elle était plus agréable qu'il ne l'aurait cru.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   Mar 30 Mar - 23:08

Un naturel très calme, la jeune fille s’était pourtant emportée assez violemment contre le garçon, ce n’était pas dans ses habitudes et elle s’en voulait quand même. Il n’avait pas à subir les crises de nerfs de la fillette à cause de son amie après tout… Bref, ne voulant pas revenir sur le sujet, la jeune fille se contenta donc de reprendre l’écriture de son parchemin, parce que c’est bien connu, quand on fait un devoir, il faut rester concentrer jusqu’au bout pour pouvoir le finir rapidement sans avoir à relire quatre ou cinq fois la même phrase avant de poursuivre son écriture. Son devoir avançait plutôt bien, mais comme elle ne savait pas rester silencieuse quand elle avait fait une bêtise, enfin la en l’occurrence, c’était plutôt une crise de colère, bah elle lui expliqua le pourquoi du comment, ce qui amena le garçon à lui dire qu’elle avait eu raison de le remettre un peu en place. Bon ok, il ne l’avait pas dit de la sorte, mais c’était tout comme… De toute façon, c’est rare qu’un garçon admette qu’une fille avait raison non ? Seulement, une chose auquel elle ne s’attendait pas c’est qu’il se montre un peu plus amical avec elle, après tout, il venait quand même de lui dire que grâce à son emportement, il avait fait sa connaissance, et avait même ajouté un petit sourire, ce qui fit perdre les mots à l’aiglonne… fallait le faire quand même ! Surprise, elle leva un sourcil tout en se demandant si elle avait bien entendue.

« Euh… bah je suis ravie moi aussi d’enfin parler avec toi… comme je te l’ai dit, ce n’est pas évident de t’approcher… finalement cette dispute avec Syloh ne sera pas complètement négative… »

Etonnamment, Elyna se demandait si elle n’avait pas réussi à franchir une barrière avec Tomas, maintenant, il lui donnait même des conseils, bon d’accord, c’était des conseils qu’elle comptait appliquer même sans qu’il lui dise, mais ça la rassurait de voir qu’ils avaient les mêmes avis. Après tout, il avait raison, ce n’est pas parce qu’elle était gentille qu’elle devait se faire avoir pour autant… Comme le disait souvent son père, bonne et conne ce n’est pas la même lettre, donc il ne fallait pas se faire avoir. Syloh avait le don pour mettre la jeune fille dans l’embarra, elle ne pouvait pas toujours lui refuser ses devoirs, elle s’entendait tellement avec elle qu’Elyna ne pouvait pas lui faire la tête trop longtemps. En même temps, ce n’est pas normal qu’Elyna se tape tout le boulot alors que son amie, elle, se contentait de recopier le devoir, et bizarrement, elle s’en sortait parfois avec une meilleure note, Ely l’avait déjà remarquée, mais ne savait pas toujours bien le pourquoi du comment, une fois, elle avait pris le voir de son amie pour le comparer, et en faite, il arrivait à Syloh d’avoir des éclairs de génie, elle corrigeait ses fautes sans dire à Elyna où été les siennes, de cette manière, elle se démarquait du devoir de la gentille fillette et s’en tirer donc sans se fouler.

« J’ai déjà remarqué qu’en plus, elle avait des meilleurs notes que moi, ça me tue à chaque fois… je suis certaine qu’elle corrige mes fautes et garde le tout pour elle… je verrais bien ce que ça donne cette fois, sans mon aide… et si cette fois encore, elle a une meilleure note que moi, bon, bah j’aurai plus qu’a me jeter du haut de la volière… »

Bah oui, c’était quand même écœurant que la fillette se tape tout le boulot alors qu’elle avait une amie peut-être super intelligente, et que par simple fainéantisme, elle corriger les fautes de son amie pour gagné du temps… vraiment pas sympa quoi… Rien que d’y pensais, Elyna bouillonnait une nouvelle fois à l’intérieur. Pour pas que Tomas se prenne encore une fois l’excès de colère, elle souffla un bon coup, ce qui eut pour effet de baisser son seuil de colère et que tout revint à la normale. Normal, pour la jeune fille, parce que de son coté, Tomas semblait plutôt perturbé par l’idée qu’Elyna avait eut de l’imaginer avec une petite amie, donc bon, ce n’était pas si bizarre que cela d’imaginer qu’un garçon avait une petite amie non ? Malgré cela, elle sourit donc, l’écoutant lui parler de sa cousine qui semblait avoir un caractère assez particulier, euh, peut-être qu’elle éviterait donc de lui parler si elle est dans les parages, Elyna était une belle trouillarde par moment, mais de toute façon, les rumeurs vont vite à Poudlard, donc si la jeune fille voulait lui tomber dessus pour lui parler, elle n’aurait pas le choix de lui faire face.

« Je penserais à prendre un casque et un bouclier si je te croise avec ta cousine alors… mais pourquoi elle est aussi protectrice avec toi ? C’est à cause d’elle que tu as eu un changement de programme ? Enfin, ça me regarde pas, tu n’es pas obliger de répondre d’ailleurs. »

Elle oubliait parfois qu’elle était un peu trop curieuse, mais bon, comme elle venait de lui dire, il n’était pas obliger de répondre, donc à lui de voir. Pour terminer, la jeune fille sourit une nouvelle fois quand le garçon déclara qu’il ferait avec son humeur bizarre, dans la mesure où elle se sentait bien à l’aise pour discuter avec lui, oublié la timidité, enfin, il ne fallait pas s’attendre à avoir une pipelette devant lui maintenant, enfin bon… ok elle l’était déjà… mais pas plus que certaine commère de Poudlard par exemple.

« Contente que tu te résignes alors, mais si tu préfères travailler, je peux te laisser, j’ai presque fini mon devoir, et on reprendra cette discussion plus tard… ou alors, c’est ton devoir qui attendra le temps qu’on discute alors… maintenant que je peux vraiment apprendre à te connaître, je n’ai pas vraiment envie d’attendre encore un moment en faite. »

Et a ces mots, Elyna termina son parchemin, puis elle referma ses bouquins, rangea ceux qu’elle avait utilisé à la bibliothèque et attendit de savoir la réponse du jeune homme.

[1027 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solitude partagée [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solitude partagée [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une solitude partagée... [pv: Lac Ambré]
» La tigresse et le ligre, une majesté partagée. (Terminé)
» La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]
» (terminé) « Et de ses tentacules, la pieuvre l'enserra, solitude infâme qui isole du monde. » [pv Nathanaël]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: