AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Et si on se faisait un défilé ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Lun 1 Mar - 15:14


    Fredericke et Elyna s’étaient prévu un petit défilé de mode entre elles dans la salle de Sterne. Elles avaient eut la clef par Adrien qui le leur avait autorisé à la condition qu’elles rangent tout après. Bien sûr, c’était logique, elles n’étaient pas idiotes quand même ! Il avait vraiment de ces idées cet Ady quand même ! Enfin, passons. Les deux filles étaient arrivées dans la salle avec chacune un gros sac de sport à la main. En fait, Fred’ voulait montrer ses nouveaux vêtements (et pas que) à Elyna et lui faire essayer ses anciennes robes qui lui étaient trop petites. Fredericke étant la plus jeune de la famille – et les Maiden ne faisant pas trop dans la récup’ de toute façon – elle ne savait pas quoi en faire, hors c’était des vêtements chers et presque pas portés (Fredericke avait plein de vêtements mais elle mettait toujours les mêmes, comme beaucoup de gens dans son cas d’ailleurs), elle les avaient donc proposés à Elyna. Il y avait de tout, des robes de soirées aux tenues de danse en passant par des choses plus traditionnelles. Il y avait aussi quelques paires de chaussures. Fredericke n’avait pas changé de pointure mais comme ce n’était pas elle qui achetait ce genre de choses, il arrivait que sa mère et sa cousine oublient qu’elle était un peu beaucoup garçon manqué sur les bords et les ballerines toutes mignonnes merci mais… non merci !

    Posant son propre sac par terre, elle s’étira « Pwah ! C’est fou ce que ça pèse lourd des fringues ! » Elle se regarda ensuite dans la glace d’un air boudeur. « J’ai grossi tu ne trouves pas ? » Et c’est là que derrière son ordi, tous les lecteurs se marrent vu que Fredericke était plutôt trop mince que trop grosse, mais vous savez, une fille qui ne se plaint pas de son physique, ça n’existe pas !

    Soulevant son tee-shirt, elle posa la main sur son piercing. « Et il faut absolument que je m’achète un nouveau piercing parce que celui-ci c’est Adrien qui me l’a offert et tu connais Vincent… » Tant qu’on ne le voyait pas, ça ne dérangeait personne, mais l’été prochain, il vaudrait mieux pour la paix de son ménage qu’elle en mette un plus neutre. On aurait pu croire dit comme ça que ça la dérangeait, mais en réalité, elle aimait bien que Vincent soit jaloux, enfin, sauf quand il se mettait à taper parce que ça, elle trouvait que c’était mal. On ne tapait pas ceux qui n’avaient rien fait quand même !

    Elle soupira et se baissa sur les sacs pour les ouvrir. Elle fit deux piles de vêtements, ceux pour Elyna et les siens. « Je t’ai emmené des chaussures aussi, on doit faire à peu près la même pointure. » Quand ce partage fût fait, Fred’ se releva en souriant. « Faut absolument que je te montre un truc ! » Sur quoi, elle alla fermer à clef la salle (pour qu’elles puissent se changer tranquille) et commença à se déshabiller. Fredericke n’avait aucune pudeur en règle général alors encore moins devant une fille, amie qui plus est. Elle enleva presque tout et garda seulement sa culotte crème, elle passa ensuite un déshabillé qui s’évasait en dessous de la poitrine en un triangle qui laissait voir son ventre.

    « C’est beau hein ? C’est ma cousine qui me l’a offert ! Bon, je trouve ça un peu bête de mettre des trucs aussi joli seulement pour dormir mais ce n’est pas grave. » Fredericke n’avait juste pas compris que Serena lui avait offert ça plus pour Vincent que pour elle, que voulez-vous, elle avait une légère tendance à ne pas voir le second degré. C’est ce qui faisait son charme, non ?


{635}

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Mar 2 Mar - 15:31

Pour toute les filles, essayer des vêtements, faire les magasins, farfouiller un peu partout pour dénicher le bout de tissu qui nous fait craquer est vraiment quelque chose d’indescriptible. Pour Elyna, c’était tout simplement quelque chose de génial, sauf qu’elle était souvent freiner par sa mère puisqu’elle avait déjà une garde robe à en faire pâlir quelques un, mais surement pas aussi grande que celle de sa meilleure amie. Quand Fredericke lui avait proposé de lui faire essayer quelques robes, elle fut aux anges, parce qu’elle savait que les robes que lui proposerait Fredericke serait unique dans leur genre, et qu’elle n’aurait jamais eu les moyens de se payer rien qu’une robe de ce genre. Bref, Elyna attendait Fredericke devant la salle de Sterne, elle avait eu les clés par Adrien, a croire qu’il ne pouvait rien lui refuser. Les deux filles entrèrent dans l’immense salle, elles allaient pouvoir s’amuser, tout cet espace rien que pour elles. Bon, normalement il n’y avait pas de raison qu’elles soient espionner durant leur séance d’essayage, mais au cas où, Elyna resterait cachée dans un coin, question de pudeur, pas vis-à-vis de Fredericke, mais plutôt des éventuels curieux. Lorsque son amie posa ses sacs, un bruit résonna dans la salle, il semblait vraiment lourd, et ça ne fut qu’appuyer par ce qu’ajouta Fred juste après. Des vêtements tout seul, c’est léger, mais concentré dans une valise, c’était autre chose…

« Je veux bien te croire, vu le bruit que ça a fait quand tu l’as posé, tu aurais du le dire, je serais venu te donner un coup de main… Quand on aura fini, je porterais le sac jusqu’à ta salle commune. Pas de raison que tu sois la seule à te faire mal au dos, c’est pour nous deux les vêtements, donc pas de discussion ! »

Et la, Elyna manqua de s’étouffer quand elle entendit son amie dire qu’elle avait grossi, euh… derrière les oreilles peut-être, comme lui disait souvent sa grand-mère. Fredericke était superbe, Elyna donnerait n’importe quoi pour lui ressembler un peu plus tard, bon en gardant sa chevelure brune et ses yeux vert marrons, mais pour le reste, pas de problème. Rien que la poitrine déjà, pour Ely, elle était un peu trop plate à son gout, alors que Fred n’avait que deux ans de plus, et était déjà bien formé… Enfin, elle aurait le temps de voir, pour le moment, elle se contentait de sa petite poitrine et c’était déjà pas mal. Quand à son poids, et bien, il fallait vraiment que la griffonne fasse quelques chose pour ses yeux, parce qu’il était clair qu’il y avait un souci.

« Tu rigoles ! Tu es très bien comme ça, si tu perdais du poids, sa serait un os à la limite, parce que tu ne dois pas avoir beaucoup de graisse sur toi hein ! »

Bah oui, elle était grande et fine, alors l’imaginer en train de faire régime, c’était assez bizarre comme idée. Ensuite, elle ne savait pas que sa meilleure amie avait un piercing, elle n’aurait jamais cru ça possible, surtout avec sa famille, son éducation, d’après Nikolas, le père de la fillette, les piercing ça sert à rien, et ça fait vulgaire, alors que l’aiglonne trouvait ça plutôt très joli, et en voyant celui de son amie, elle ne pouvait que soutenir que son père avait tord, et que dès qu’elle surmonterait sa peur des aiguilles, elle s’en ferait surement un. En plus, celui que portait son amie était un cadeau d’Adrien, encore lui au passage, décidément, à croire qu’il aimait se confronter à Vincent, parce que l’air de rien, il revenait souvent dans la vie de Fredericke.

« Il y a pas mal de boutiques à Londres, dans la partie moldu je veux dire, on pourrait faire les boutiques durant les prochaines vacances, histoire de te trouver quelque chose qui plaira autant à Adrien qu’à Vincent. Comme ça, pas de dispute… »

Son amie sortit un vêtement de son sac qu’elle voulait absolument montrer à Elyna, elle se déshabilla rapidement et enfila une tenue très légère aux yeux de l’innocente serdaigle. C’était très joli, il fallait le reconnaître, mais pourquoi Fredericke montrait cela à son amie ? La réponse qui suivit expliqua la raison, un cadeau de sa cousine, et Elyna devina que c’était plus un cadeau pour le couple que pour Fred en elle-même.

« Euh… j’ai déjà vu ce genre de tenue dans la garde robe de ma mère, elle en a même beaucoup d’ailleurs, et elle m’avait expliqué que je comprendrais en étant plus grande… je pense deviner maintenant pourquoi elle a ce genre de tenue dans son armoire, tout comme je comprends pourquoi ta cousine t’a offert cette tenue, c’est pour faire plaisir à Vincent ! Enfin…après, faut voir si ton ours aime ce genre de cadeau rien que pour lui… »

Même si elle avait appris à connaître petit à petit Vincent, à ses yeux, il restait un ours, avec un caractère de cochon certes, mais un ours quand même.

[842 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Mer 3 Mar - 16:14

    Fredericke s’étira de toute sa longueur dans un gros soupir. C’est vrai que c’était vraiment lourd tout ça. Heureusement qu’elle n’était pas une chochotte qui hurlait de douleur au moins effort physique tiens. « On aurait surtout dû demander aux mecs de nous aider. Ils ne servent vraiment à rien tiens. » Les mecs étant bien sûr leurs petits amis respectifs, copains comme cochon (chose qu’elle ne comprendrait jamais) et qui, effectivement, auraient dû avoir la galanterie de se proposer. Enfin, s’ils avaient été au courant, ils l’auraient peut-être fait mais bon… Fred’ ne pensait même pas à ce genre de détails. D’ailleurs, à l’évocation de son copain, Fredericke ressentit l’habituel picotement qui lui indiquait qu’elle avait envie de le voir… mais non, elle ne pouvait pas, d’ailleurs, si elle réfléchissait bien à la question, elle avait envie de le voir sans en avoir vraiment envie, parce qu’elle était quand même hyper contente de voir Elyna seule à seule, après tout, sans elle ce ne serait pas pareil. Et puis, pour faire plaisir à leurs hommes en étant les plus jolies, il fallait qu’elles préparent des tenues exceptionnelles !

    Tirant un peu sur le peu de graisse qu’elle avait sur le côté, elle dit d’un air résigné « J’ai l’impression que je grossie chaque jour depuis que je suis avec Vincent. Il y a un complot pour remplir mon assiette à la table des Serpentards je crois. » C’était peut-être la seule chose de vrai dans ce qu’elle venait de dire (même si elle avait effectivement repris les kilos qu’elle avait perdu pendant le mois très difficile qui avait suivi le décès de son oncle), Tobias étant avec Marie, il mangeait à côté de la jeune fille, la préfète étant à côté de Fred’ qui était elle-même à côté de Vincent. Tobias étant le fils du médecin qui s’occupait de Fred’ en Angleterre, nul doute qu’il ne fasse passer discrètement des trucs dans l’assiette de Fred qui, trop occupée par Vincent, ne s’en apercevait pas. Le truc bien avec Fred’ c’est que dès qu’elle était avec son amoureux, le monde pouvait s’écrouler, il n’y avait aucune chance qu’elle s’en rende compte… alors l’état de son assiette, elle s’en fichait pas mal ! Que voulez-vous, elle n’était pas capable de s’occuper de deux choses à la fois.

    « En fait on s’en fiche de Ady, enfin, je veux dire, le truc c’est qu’à la base il m’a offert un piercing parce que ça l’amuse. Vincent n’aime pas trop l’idée que j’ai un trou dans le corps. Enfin, il s’y fait je suppose, mais si en plus c’est celui d’Adrien… » Et ouai, parce que quand même, entre le chorégraphe des Poufsouffles et le petit ami Serpentard de Fredericke, c’était la haine franche et ouverte. Si Adrien ne frappait jamais le premier, il n’était pas le dernier quand il s’agissait de taquiner Vincent qui prenait la chose pas toujours très bien en fait…

    « A ce propos, des nouvelles au sujet du niveau de la jalousie de Seth ? » C’était pas possible d’être pote avec Vincent et de pas être jaloux du tout n’est-ce pas ? Bon, passons et revenons en à la tenue plus que provocante de la belle Fredericke qui tombait des nues à l’explication de son amie. Elyna était plus jeune, mais à l’évidence, elle avait plus de jugeote.

    « Pour Vincent ? Comment… Ooooooh ! » Et oui, c’était monté au cerveau, d’ailleurs, un peu de rouge monta aux joues de la jeune fille qui croisa instinctivement les bras sous sa poitrine, comme pour se cacher. Ce n’était pas de la pudeur, juste un mouvement de panique. En ce moment, elle pensait à des tas de choses qui n’étaient pas… catholiques. De fait, elle était bien embêtée en tant que croyante affirmée. « Je… ne sais pas s’il aimerait. Dans le fond, il aime tellement dormir qu’il n’en profiterait pas beaucoup de toute façon. » Tentative juste un peu foireuse d’esquiver le sujet qui la dérangeait. N’était-elle pas mignonne ?


{673}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Jeu 4 Mar - 22:43

C’est vrai qu’elles auraient pu dire aux garçons qu’elles auraient besoin de muscles pour transporter les vêtements de Fredericke, mais ça aurait voulu dire qu’il fallait les mettre au courant de l’essayage de l’après midi, et que l’effet de surprise lors de leur entrée au bal serait alors tout perdu. Nan, elle était assez forte, enfin surtout Fred vu qu’elle avait porté le sac tout seule, et au moins, la surprise en restait une jusqu’à ce que les garçons els voient le soir du bal. Pour le moment, il fallait donc jeter un œil à toutes les tenues que son amie lui avait apporté, et il fallait reconnaître qu’il y en avait pas mal l’air de rien. Comment ferait-elle pour se décider si elle avait craqué sur plusieurs robes ? Il parait que sur certaine régions du globe, le fait de porter plusieurs robes différentes dans une même soirée était un signe de richesse pour la famille. Pour Elyna, c’était simplement l’expression d’une fille qui n’avait pas su se décider sur la robe à porter le soir d’une grande occasion.

« Bah pas qu’ils ne servent à rien, disons juste que si on les avait prévenu ça aurait été très pratique, mais en même temps, on est assez grande pour se débrouiller toute seule. Après ils vont croire qu’on ne sait plus se passer d’eux… »

En même temps, ce n’était pas faux, Elyna voulait passer chaque instant avec Seth, et elle était certaine que de son coté, Fredericke devait être déjà à penser aux bras de son Vincent. Il faut reconnaître que son amie semblait heureuse et épanouie, au même titre qu’elle l’était elle-même. Rien que de penser à son petit ami, la jeune fille en eu un frisson, rien qu’une pensée, et hop, elle retrouvait le moral, c’était magique. D’ailleurs, le fait que Fredericke pensait avoir grossi montrer tout simplement qu’elle était bien dans sa peau à présent. Quand on est stressé, angoissé, bref, pas tellement heureuse, on a du mal à prendre du poids, rongé par les soucis. Alors qu’au contraire, quand on est heureuse, on a tendance à prendre un peu de poids, ou alors c’était peut-être le contraire, et l’angoisse nous faisait manger… Elle ne savait plus trop, de toute façon, pour elle toutes les excuses étaient bonnes pour manger du chocolat ou n’importe quelles autres pâtisseries.

« Un complot je ne crois pas quand même, peut-être que ton corps assimile mieux ce que tu manges, après tout pour être heureuse, il te faut des forces, pour sourire, profité de ton homme, que des choses bonnes pour toi et ton corps… Enfin je crois… Je devrais peut-être arrêter de lire les magasines de mon père… »

Bah oui, même si Nikolas avait arrêté de pratiquer en tant que médecin, il ne restait pas moins à l’affut de la moindre nouveauté, bref, il y avait des magasines médicales à la maison, et tout naturellement, Elyna les avait lu. Maintenant, elle se retrouvait avec des informations en vrac, si bien qu’elle ne savait plus dans quel sens elles se disaient, ni si c’était le bon contexte, mais qu’importe, de toute façon, Fredericke était loin d’être grosse, et il fallait vraiment qu’elle se retire cela de la tête.

« Quand tu commenceras vraiment à prendre du poids, je te le dirais, promis, mais pour le moment, tu n’as vraiment pas à te faire de soucis pour ta ligne. Et le bourrelet que tu crois tenir dans tes doigts, c’est de la peau miss Maiden. »

Concernant son piercing, elle était assez de l’avis de Vincent, ce faire des trous dans le corps voila quoi, mais en même temps c’était tellement beau, il fallait le reconnaître d’ailleurs. De toute façon, ça serait un piercing ou un tatouage qu’elle se ferait, elle l’avait toujours voulu, ses parents le savaient, et à sa majorité, elle ferait l’un ou l’autre, pour le moment, elle avait encore cinq ans devant elle pour se décider. C’était suffisant pour savoir ce qu’elle voulait faire. D’ailleurs, il faudrait peut-être qu’elle sache ce que pensait Seth de ce genre de chose, bah oui, si il n’aime pas… elle ne le ferait peut-être pas. Enfin de toute façon, il fallait qu’ils parlent un peu tout les deux, faudrait que des que le soleil se montre à nouveau, elle organise un petit pique nique ou alors, elle ferait ça dans la salle sur demande… Enfin, il fallait qu’elle la trouve, parce qu’à l’heure actuelle, pour la fillette, cette pièce n’était qu’une légende.

« En tout cas, si tu veux faire les boutiques, tu sais comment me contacter, et puis, ça nous fera une sortie entre filles comme ça. Sinon, pour Seth, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester, mais peut-être que grâce à toi, et à la robe que je porterais, je parviendrais à voir sa jalousie en action lors du bal par exemple… Enfin, on verra bien, je n’ai pas vraiment envie non plus qu’il réagisse comme Vincent, après tout, on ne l’a jamais vu à l’œuvre. »

Elyna avait quand même du mal à imaginer son petit ami taper sur tous ceux qui la regarderaient si elle portait une robe qui attire les regards, et puis, elle ne voulait pas non plus qu’il soit triste, et le fait qu’elle soit regarder pourrait peut-être le rendre triste, il était tellement timide, il suffisait simplement de repenser à leur conversation le soir ou ils ont dormi ensemble. En parlant de dormir ensemble, la tenue de Fredericke semblait être comprise par celle qui la portait, et maintenant, elle essayait de cacher son corps, tentative un peu foireuse d’ailleurs, parce que voila, Elyna l’avait vu, et que, entre filles, ce n’était pas bien grave après tout. Tout en riant devant la position de sa meilleure amie, Elyna lui lança ce qui ressemblé à un peignoir, et elle commença à chercher du regard un éventuelle tenue pour le bal.

« Bah, il pourrait justement ne plus avoir envie de dormir si il te voit dans cette tenue. Après tout, ça pourrait lui plaire, mais je serais toi, je ne l’habituerais pas trop à ce genre de tenue, enfin pas tout de suite. Parce que si vous faites un très très long morceau de votre vie ensemble, il va être habitué a ce que tu mettes la barre haute… »

Bah oui, et ça c’était un conseil qu’elle avait entendue d’une conversation entre sa mère et ses tantes…

[1076 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Dim 7 Mar - 18:59

    Un sourire taquin naquit sur les lèvres légèrement maquillées de gloss de la gryffondor. Comme si elle allait croire une telle assertion ! Enfin, dans son cas à elle en tout cas, elle avouait ne pas pouvoir se passer de son petit ami. Déjà quand il n’était que son meilleur ami c’était dur alors… « Parce que tu peux te passer de Seth ? Voyons Elyna, ne nous leurrons pas, nous sommes accro. Faudrait qu’on se soigne d’ailleurs parce que je ne suis pas certaine que la réciproque soit vraie, dans mon cas du moins. » Elle ne doutait pas que Vincent l’aime sincèrement, ce n’était pas son genre de mentir pour commencer, mais elle restait persuadée qu’elle l’aimait mille fois plus que lui. Après tout, elle jouait son statut social pour lui, c’était un gros sacrifice à son échelle. Et puis, elle avait toujours été plus démonstrative que lui bien qu’il lui dise quand même qu’il l’aimait. Elle, elle avait du mal avec les mots, elle préférait les actes, et dans ce domaine elle avait l’impression de gagner haut la main. Enfin, ce n’était pas une compétition et du moment qu’il l’aimait, elle s’en fichait, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir le cœur un peu serré quand elle écrivait à Roze à propos du domaine qu’elle allait peut-être devoir laisser aux rapaces. Vincent ne faisait même pas l’effort d’apprendre trois mots d’Allemand alors… Les femmes sont d’éternelles insatisfaites, Fredericke en était un parfait exemple.

    « Mouai, n’empêche que je ne comprendrais jamais l’obsession de mon entourage pour mon poids. Ce n’est pas comme si je m’affamais non plus, c’est juste quand je dors 26 heures d’affilées, c’est compliqué de manger. Ce n’est pas pour autant qu’il faut me gaver le reste du temps ! » Elle se rappelait encore il y avait un an et demi quand Vincent lui avait dit qu’il ne voulait pas être ami avec un squelette, elle était loin du squelette quand même maintenant qu’elle avait repris du poids. En plus, il n’y avait aucune chance qu’elle refasse une crise prochainement. Quand le moral allait, la santé suivait, c’était magique ! « Soit, mais tu sais, une danseuse doit rester fine. » Surtout que Fred’ songeait vaguement à rentrer dans la troupe professionnelle que Adrien souhaitait monter après Poudlard. Là où ça coinçait c’est qu’il n’y avait aucune chance pour que Vincent accepte. Du coup, elle ne savait pas ce qu’elle ferait dans deux ans. Rentière peut-être, comme sa cousine, et elle aviserait ensuite sur quel métier choisir. A moins qu’elle ne touche à tout pour tout essayer et choisir après, ce pouvait être une idée aussi.

    « Je doute vraiment que Seth exprime sa jalousie comme Vincent. Ceci dit, ce pourrait être drôle. » Oui, elle trouvait hilarant d’imaginer Seth se battre comme un chiffonnier pour le genre de prétexte débile que Vincent utilisait pour taper les autres. Non, vraiment, ça ne semblait pas le genre de Seth, tant mieux d’ailleurs, Elyna n’avait pas un caractère à le supporter selon Fredericke. « Pour les robes, tu devrais peut-être commencer les essayages. » Suggéra Fred’ tout en regardant son propre reflet dans l’espoir qu’Elyna oublie le sujet en cours. Et bah non !

    « Tu vas rire mais au château y’a tellement d’aller et venu que sa réaction se serait peut-être de me dire de me rhabiller ! Ou s’il se sent gêné aussi. Quand il ne maîtrise pas la situation, il est agressif. Du coup, je pense que pour dormir avec Vincent, pour le moment, le mieux reste la tenue auquel il a l’habitude. » Soit une nuisette mi-longue en coton ou un shorty et un débardeur. Rien de trop provoquant ou sexy tout en restant mignon. « Puis t’as jamais vu Vincent parler de son temps de sommeil, à mon avis rien ne peut l’empêcher de dormir, même pas moi. Mais bon, je n’ai pas dormi avec lui depuis cet été et je t’accorde que les choses ont un peu changé depuis… » D’ailleurs, elle avait vraiment envie de redormir avec lui en tant que petite amie, pas en tant que meilleure amie. Elle n’osait pas encore lui en parler mais c’était vraiment un truc qu’elle voulait faire et attendre qu’ils soient en vacance chez eux (et oui, à 15 ans, elle pouvait déjà dire chez eux en parlant de Vincent et elle !) lui semblait loin car ils ne rentreraient pas avant l’été.

    « Au fait, je change de sujet, t’as des trucs de prévu pendant tes prochaines vacances ? » Soit celles de noël et celles de février, après c’était trop loin pour avoir de réels projets pensait-elle.


{778}
SAPIN
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Lun 8 Mar - 0:04

Tout en étant sérieuse, la jeune fille n’avait pas réussi à convaincre son amie qu’elle pouvait se passer de Seth. C’était tellement dur de le savoir loin de lui, dans ses bras, elle se sentait en sécurité, si si, vous avez bien lu ! Pourtant le garçon était loin d’être une armoire à glace, mais le simple fait de le savoir prés d’elle, c’était suffisant pour qu’elle sache qu’il tenait à elle et que si quelqu’un l’embêtait, il serait la pour intervenir, sans pour autant être violent comme pourrait l’être le petit amie de la gryffondor. Pour en revenir au sujet, il était clair et net qu’elle ne pouvait pas se passer de Seth, mais bon, pas besoin d’être un génie pour savoir cela. D’ailleurs, suite à la remarque de son amie, elle semblait assez d’accord, pas complètement, parce ce qu’elle savait que Seth était fou amoureux, elle avait la chance qu’il le soit en parole et en acte. Des qu’ils en avaient l’occasion, elle avait des câlins, des baisers, bref, le genre de choses qui ne peuvent que rassurer une fille. De plus, comparé à Seth, elle était peut-être un peu moins démonstrative, faudrait peut-être qu’elle y remédie, on sait jamais, le garçon pourrait croire qu’elle ne l’aime pas comme il le voudrait, et ajoutant à cela le coté timide de l’aigle, et bien, ça pourrait très vite partir en vrille et ruiner les moments de bonheur qu’ils ont eu jusqu’ici.

« J’avoue que je suis accro, pourtant, j’ai l’impression de moins le montrer que lui. Je te jure Fredericke, il est vraiment très attentionné, et contrairement à ce que tu pourrais croire, quand on est juste tout les deux, et bien, je ne peux pas mettre en doute son amour, je ne manque vraiment de rien, que ce soit des mots doux ou des actes qui le prouvent… »

Elle ne voulait pas non plus trop en dire, parce que voila, à coté de ça, quand ils ne se voyaient pas depuis quelques jours, ça ne semblait pas déranger tant que ça le garçon, ou alors il le dissimulait plutôt bien. Bref, ôtons les mauvaises pensées, et revenons au poids de Fred, poids qui selon Ely était plus que correcte et que la griffonne n’avait même pas de raison de douter de ses formes. Et puis, l’excuse de la danseuse était un peu facile, dans la mesure où on trouvait beaucoup moins d’anorexique dans les bals que dans les défilés de mode… Ou alors le sujet était un peu plus étouffer dans le milieu de la danse, mais la c’était un autre problème.

« Fred, a d’autres, tu peux manger, tu as de la marge, et puis, si tu fais du sport à coté, il n’y a pas de raison que tu ressemble à une boule… Et crois moi que si un jour je te vois vraiment grossir, je serais là pour t’enlever les sucreries de ta bouche. Pas envie que ma meilleure amie ressemble à un tonneau… »

Elle éclata de rire, puis elle reporta son attention au paquet de vêtement qu’elle avait devant elle, un énorme paquet de robe d’ailleurs. Ely en repéra une noire et rouge, mais ne voulant pas l’essayer de suite, bien qu’elle avait tilté dessus, elle pencha que une crème assez simple et jolie. A croire que Fredericke avait fait un premier tri pour ciblé les gouts de son amie. Dans un premier temps, la jeune fille se déshabilla, retirant jean, chaussettes, pull et débardeur pour enfiler la robe de son amie. Un petit tour devant la glace, elle releva ses cheveux pour l’imaginer avec une coiffure, et elle la trouva assez jolie, mais pas tout à fait du gout de ce qu’elle imaginait pour le bal de Noel.
Robe en question

« Qu’en penses-tu ? Elle est jolie non ? Juste trop simple pour le bal peut-être non ? »

Attendant la réaction de son amie, la jeune fille continua de farfouiller dans le tas de vêtement, regardant un peu plus la robe rouge et noir qui semblait l’appeler, mais elle voulait la garder pour la fin, allait savoir pourquoi… Pour en revenir aux garçons, Fredericke n’avait pas tors, elle n’imaginait pas non plus Seth partir boxer dans tout les sens els amis de la jeune fille. De toute façon, les seuls garçons de son entourage était ses cousins, puis Nathanael qui était un peu comme un grand frère, et ensuite, ça serait Axel et Seth… donc il aurait pas grand monde à dérouiller dans le cas ou il y aurait une crise de jalousie.

« Tu as raison, Seth n’est pas un bagarreur comme ton ours, c’est peut-être la voix de la raison quand ils sont tous les deux… un qui tapent, l’autre qui réfléchis, je te laisse diner qui est qui ! »

Quand à Vincent, il semblait vraiment déprimant en faites, si Elyna avait une tel tenue devant Seth, c’était qu’elle avait des idées derrière la tête, donc pas de tenue de se genre avant un petit moment, parce que voila, elle était trop jeune, et que de toute façon, le conseil qu’elle avait donné à son ami était aussi valable pour elle. Pas de raisons de mettre la barre haute trop tôt, sinon il s’habituerait un peu trop à ce genre de tenue… D’ailleurs, elle éclata de rire quand Fred lui parla du temps de sommeil de Vincent, finalement, Seth et Vince’ étaient très proches l’un de l’autre, fallait pas toucher à leur temps de sommeil, d’ailleurs, Seth était une vraie marmotte, ça faisait bien longtemps qu’Elyna avait arrêté de le réveiller pour passer du temps avec lui… Maintenant, c’est lui qui allait la rejoindre dehors quand ils devaient se voir, au moins, elle ne touchait pas à son repos sacré.

« Les garçons sont déprimants quand même, ils dorment plus longtemps que nous, pourtant, on fait plus de choses qu’eux non ? La preuve, on est en plein essayage alors que de leur coté ils font quoi ? Ils dorment je suis sur… »

Enfin, quand Fred annonça si elle avait prévu quelque chose pour les vacances, et bien, en voila une question, elle ne savait jamais vraiment… les visites de familles c’était surtout aux grandes vacances, donc pour le moment, pour les petites, elle faisait un peu ce qu’elle voulait.

« Et bien, pour les petites vacances, soit je reste à Poudlard, soit je rentre chez moi, mais on a rien de prévu. J’imagine que le jour de noël on va manger en famille, mais à par ça, je n’ai rien de prévue. Pourquoi ? Tu voudrais faire quelque chose ? »

Bah oui, si elle voulait s’organiser quelque chose, il fallait le dire, qu’elle puisse voir quoi avec ses parents.

[1123 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Lun 29 Mar - 0:00

    La blonde Allemande écouta les paroles de son amie avec intérêt tout en ne pouvant s’empêcher d’envier un peu Elyna. Elle aurait aimé pouvoir en dire autant, ceci étant, elle était aussi consciente d’être différente de la Serdaigle. En réalité, même si elle ne se sentait parfois pas assez aimée par Vincent (toujours en comparaison à ses sentiments à elle), elle savait qu’elle ne supporterait pas qu’on la colle. En fait, Fred’ aimait trop les challenges pour aimer qu’on lui coure après tout simplement. Comment ça elle était compliquée ? Bon, oui, peut-être un peu, mais elle n’en avait pas entièrement conscience, elle savait juste que celui qui était fait pour elle, c’était Vincent, un point c’est tout.

    « Tant mieux pour toi mais moi, comme je te l’ai dit, j’ai pas l’impression que Vincent soit vraiment accro. C’est comme s’il posait des barrières en permanence et que je n’arrivais pas à les franchir. » Elle attrapa une mèche de ses cheveux et la tourne autour de son index avant de l’approcher de ses lèvres, laissant la boucle glisser sous sa lèvre inférieur d’un air songeur. « Ce n’est pas que je pense qu’il ne m’aime pas, mais il a une façon bien à lui de le montrer. » Elle soupira ensuite et ajouta l’air de rien parce que complimenter Seth lui fait mal au cœur Xd « Mais je n’ai jamais douté que Seth puisse être romantique, c’est pour ce qui n’est pas romantique et que je ne t’autorise pas à faire avant d’avoir seize ans minimum que j’ai des doutes. » Oui, elle n’avait pas pu s’en empêcher, c’était plus fort qu’elle. Elle aimait trop charrier Elyna sur Seth. Puis, Ely’ le lui rendait bien de toute façon… sans compter que Seth était le grand rival de Fred’ dans le cœur de Vincent c’est pas qu’elle psychoterait mais presque.

    Revenons-en plutôt à la question des régimes de Fred’ (régimes forcés au passage). « T’auras du mal à m’ôter des sucreries de la bouche, je n’en mange pas, je n’aime pas le sucré. » Au château, ils lui faisaient toujours un dessert différent de celui de Vincent parce que lui par contre il se damnerait pour du chocolat. Fredericke en avait souvent joué pour l’amadouer donc elle en savait quelque chose… mais elle, elle n’aimait pas ça (sauf du chocolat très noir éventuellement) et les seuls gâteaux qu’elle appréciait étaient les tartes au citron.

    Elle regarda ensuite la robe que son amie avait passé, une des nombreuses que Fred’ n’avait jamais voulu porter et ne porterait jamais même si on la payait pour ça. « Mouai, je sais pas, je suis pas très bonne conseillère, déjà je déteste ce genre de robe super longue. Et pourtant, ma tante trouve de bon ton d’en remplir mon armoire. Alors que je ne vais qu’au bal où on m’intime l’ordre d’être présente… Enfin en dehors de celui de noël quoi. D’ailleurs Vincent fait chier, il a refusé de m’accompagner au bal des Maiden l’été dernier, j’vais devoir me farcir Franz, mon fiancé en alone. » Elle envoya une robe bleu à Elyna, plus courte et de coupe plus originale « Essaie celle-ci pour voir. »

    Et elles en revinrent ensuite aux garçons. Leurs hommes étaient quand même des modèles à part, il fallait bien l’avouer. « Mouai, vu le quota de bagarre de Vincent, Seth doit pas réfléchir assez. De toute façon, je suis la seule à pouvoir empêcher Vincent de se battre. Seth a juste sauvé la tête d’Axel, il parait que Vince’ ne frappe pas la famille de ses amis, enfin y’a des râtés à la règle, il en avait fichu une sacrée à mon frangin y’a deux ans de ça. » Et voilà, elle se remettait à divaguer sur Vincent. Vraiment, il lui manquait trop… il fallait absolument qu’elle se calme ! Le problème c’est qu’elle ne savait pas comment…

    « Je sais pas pour Seth mais pour Vincent à cette température quand on a pas rendez-vous, tu peux être certaine qu’il hiberne. Mais ce n’est pas plus mal, comme ça on est sûre qu’il ne tape personne. » Oui, Fredericke était persuadée que Vincent n’était qu’une brute quand il s’y mettait. En même temps, il avait envoyé Tobias à l’infirmerie il n’y avait pas si longtemps que ça alors c’était plutôt normal qu’elle pense ainsi. Le truc c’est que ça ne la traumatisait même plus, elle était blasée à ce niveau.

    « Non, c’est juste comme ça. Je voulais juste savoir si tu avais quelque chose de prévu avec Seth par exemple en dehors du bal. Moi je reste à Poudlard en tout cas si tu veux qu’on se fasse quelque chose. » Et tout en parlant, elle se déshabilla à nouveau et passa une robe rouge ultra décolletée. Ce n’était pas celle qu’elle mettrait pour le bal, mais qu’est-ce qu’elle l’aimait !


{815}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Mer 31 Mar - 14:51

L’amour c’est vraiment étrange quand même, on a l’impression que tout va bien et pourtant on n’est pas complètement satisfaite. C’est ce que ressentait un peu Elyna, bah oui, la jeune fille était heureuse dans son couple, pas de disputes, elle ne pouvait pas dire qu’elle manquait d’attention de la part de Seth, et pourtant de son coté, elle semblait s’en vouloir de ne pas montrer comme il se doit les sentiments qu’elle avait pour le garçon. Il fallait vraiment qu’elle arrête de se prendre la tête avec des pensées aussi négatives, parce que c’est bien connu, on ne reste pas avec une fille qui est tout le temps à se poser des questions et qui se rends triste à cause de ça… Pourquoi ne pas profiter simplement de son bonheur, et si quelque chose n’allait pas, Seth lui dirait de toute façon non ? Fredericke semblait se faire à l’idée que Vincent ne l’aimait pas autant qu’elle, mais elle trouvait quand même du positif à dire à son amie, et des fois, Elyna se demandait pourquoi elle ne ressemblait pas un peu plus à son amie.

« Il te connait mal quand même si il espère te stopper avec des barrières, tu les franchirais pour lui, il ne le sait pas encore ? Et puis, les garçons nous aiment à leur façon, on ne peut pas toujours avoir le pareil entre ce qu’on leur donne et ce que l’on reçoit. Bon d’accord, dans la logique, ça serait génial que se soit pareil de chaque coté, mais faut faire avec… et qui sait, un jour on aura peut-être cet équilibre »

Après tout, c’était un peu comme chaque chose de la vie, l fallait travailler dur pour avoir ce que l’on voulait, les deux filles avaient le petit ami qu’elle voulait, maintenant, il fallait continuer à travailler sur leur relation pour avoir quelque chose qui leur convient, et que surtout, elles soient épanouies dans leur relation. Bref, la remarque de Fredericke fit rougie l’aiglonne parce que de son coté, elle ne comptait pas faire la chose avant un petit moment, bon maintenant, on est jamais sur de ce qui peut arriver, mais dans sa tête, sa ne serait pas pour tout de suite de toute manière.

« Fred ! Tu sais très bien que Seth n’est pas comme ça ! Et puis t’inquiète pas, je ne compte pas faire quoi que se soit de si tôt… tu veux que mes parents me tuent ou quoi ! »

Genre, elle irait le dire à ses parents une fois que c’était fait… bon peut-être sa mère à la limite et encore, de toute façon, dans sa petite tête brune, ce n’était pas demain la veille, donc elle n’avait pas de soucis à se faire, et de toute façon, Elyna avait prévenue Fredericke, elle n’avait pas le droit de faire ça maintenant, bien trop jeune encore elle aussi.

Pour ce qui était de son poids, c’était une tête de mule quand même, elle n’avait rien du tout comme ventre, pas un gramme de graisse en trop, comme quoi tout est dans la tête de toute façon. C’est vrai qu’il était vraiment très rare pour ne pas dire que ça ne s’était jamais produit, de croiser Fredericke avec des sucreries, même à Halloween quand on y réfléchit, elle n’avait pas vu Fredericke s’empiffrer avec des bonbons. De toute façon, il n’y avait pas matière à discuter dans la mesure où Fred n’avait pas de poids à perdre, c’est tout…


« Ca n’empêche que si un jour tu grossis, je serais la pour te le dire, quitte à ce que se soit méchant, je te laisserais pas devenir énorme, promis ! »

Elle sourit à son amie avant d’écouter sa réaction suite à la robe, de toute évidence, elle ne plaisait pas à la griffonne, tant pis, essayons la suivante. Fredericke expliqua que ce genre de robe un peu trop longue n’était pas du tout dans son genre, et qu’elle ne l’avait jamais mise pour cette raison, c’est dommage, elle était vraiment très jolie mais bon, tant pis… La robe bleue que lui montra Fredericke était plus courte, à fine bretelle, rien à voir avec la précédente. Elyna était un peu sceptique, mais elle l’essaya quand même, il fallait bien voir ce que ça donnait quand même. Otant donc la crème pour la bleue, les robes n’avaient absolument rien à voir, en plus, même problème que la précédente, Elyna n’avait pas encore assez de formes pour porter ce genre de tenue, un sortilège pour soit la coller au corps, soit gonfler sa poitrine le temps de la soirée serait le bienvenue.

« Elle est très jolie, mais j’ai envie de sortir un peu du bleu, ça fait trop serdaigle en faite, et le bal de noël, je voudrais avoir une cœur qui change un peu de ce style que j’ai déjà toute l’année. »

Poursuivant ses recherches, elle continua à farfouiller un peu dans les vêtements de son amie, de son coté, la jeune fille n’avait pas encore enfilé une robe, elle lui fit d’ailleurs la remarque avant de revenir au sujet des garçons, parce que oui, les garçons avaient la vie facile l’air de rien. Devant la remarque de sa meilleure amie, Elyna ne put s’empêcher de sourire, bah oui, Seth était celui qui réfléchit, et Vincent celui qui frappe, mais ça ne veut pas dire qu’il allait se mettre au milieu pour arrêter Vincent. De toute façon, physiquement parlant, ce n’était même pas envisageable que Seth arrête le serpentard, donc autant rester réaliste, lui dire ce qu’il pense de la bagarre et après, bah il est assez grand pour faire ses bêtises tout seul non ?

« Tu imagines Seth stopper Vincent ? Honnêtement, je n’ai pas envie que mon chéri revienne avec des coups hein… Et puis, c’est déjà pas mal si tu parviens à le stopper, il y a au moins une personne à Poudlard qui réussit à l’arrêter, c’est bon signe. »

Pour ce qui était de la règle, bah comme toujours il faut une exception, bon d’accord pour Vincent c’était plusieurs exceptions, mais bon, c’est comme ça… Puis, devant la remarque de son amie, il ne fallut pas bien longtemps à Elyna pour savoir ce que faisait Seth à cet heure… il était surement dans son lit, à rattraper son sommeil de la semaine.

« J’imagine que Seth doit faire comme ton ours, j’ai eu du mal à le réveiller hier, donc j’imagine qu’il doit vraiment être crevé… Si pour midi il n’est pas debout, j’irais le sortir du lit avec des bisous, c’est l’avantage d’être dans la même maison. Tu as déjà pensé au polynectar pour aller voir Vincent dans sa salle commune ? »

Oula, Elyna, ce n’est pas une très bonne idée de dire des trucs comme ça à sa meilleure amie, elle serait bien capable de faire un truc pareil… Quand aux vacances, bah, elle verrait avec ses parents, mais normalement, elle resterait à Poudlard.

« J’enverrai une lettre à ma mère pour savoir si elle a prévue de réunir la famille, mais ça m’étonnerait, avec sa pâtisserie, les périodes de noël c’est la folie, de même que le restaurant de mon père doit être plein depuis des semaines, donc ça serait préférable que je reste à Poudlard, toujours dispo donc pour faire quelque chose si tu veux. »

Craquant devant sa robe rouge et noir, elle décida de l’essaya une fois que son amie lui aurait dit ce qu’elle pensait de la bleu déjà sur elle.

[1262 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Jeu 1 Avr - 9:12

    Fredericke passa la main dans ses cheveux en soupirant. Elle observa son reflet dans les grandes glaces de Sterne et fit une pointe avant de tendre la jambe et les bras dans un équilibre parfait puis de faire une petite pirouette gracieuse sur elle-même. Que répondre à Elyna ? Elle était parfaitement d’accord avec Elyna, mais en ce qui concernait Vincent, le problème était plus profond que ça.

    « Je tiens mieux sur mes pointes en équilibre que ne le fait mon couple. » Dit-elle avant de s’asseoir près des sacs. « Ce qui m’inquiète avec ces barrières ce n’est pas qu’il ne m’aime plus, ou que ça ne fonctionne pas, c’est que je pense que s’il les pose c’est à cause de ses problèmes. Il n’en parle jamais, c’est ça le soucie. Il considère qu’il doit me protéger de tout – et souvent de rien – mais il me confie très peu de choses. Je m’inquiète pour lui… et du coup, après, c’est moi qui lui cache des choses pour ne pas lui rajouter des soucis en plus. Je ne suis pas certaine que ce soit très sain, tu comprends ? » Mais en même temps, elle avait bien conscience d’y aller à tâtons avec Vincent, et que c’était son cas aussi. Ils n’avaient pas beaucoup d’expérience en matière d’amour et puis, ils se connaissaient si bien, qu’ils oubliaient parfois qu’un couple ce n’était pas des meilleurs amis. Les ajustements n’étaient pas encore faits, et puis il y avait Franz aussi. Vincent lui avait fichu un coup de poing mémorable il y a très peu de temps mais Fredericke restait fiancée à l’Allemand. Ce serait moins gênant si elle savait résoudre le premier problème mais même si elle commençait à avoir envie de savoir (et qu’au bout de quatre ans, elle commence seulement, ce n’était pas mal), elle avait promis de ne jamais poser de questions, il faudrait que ça vienne naturellement de Vincent… pas une mince affaire autrement dit.

    Pour ce qui était de Seth, elle répondit du tac au tac « C’est bien ce qui m’inquiète, qu’il ne soit pas comme ça. » Mais pour ce qui était des parents, elle n’était pas tout à fait d’accord. Enfin, là Ely avait treize ans donc c’était clair que c’était juste hors de question mais dans deux ou trois ans, ils n’auraient aucune raison de s’y opposer, elle serait assez grande pour décider. Bon après, selon Fredericke, on ne devait pas faire ce genre de choses avant le mariage normalement. Elle concevait pourtant que l’époque ne fut plus si absolue (mais allaient-ils tous se confesser après ?), surtout depuis qu’elle était résolue (bien avant de sortir avec Vincent donc) à employer cette méthode pour rompre son contrat avec Franz. Après, aussi idiot que ça puisse paraître, dans sa têt elle ne le ferait qu’une fois et puis après ils attendraient le mariage. Si elle en parlait à Vincent, sa réaction pourrait être très drôle. Surtout qu’une fois libérée de Franz, Fredericke ne comptait pas se marier de si tôt. Elle imaginait trop mal Vincent dans ce rôle, et il resterait encore un an après elle à Poudlard en plus.

    « Hum, bah laisse tomber la bleu alors, de toute façon, elle t’est trop grande. Va falloir muscler un peu tout ça Ely’, tu fais le même poids que moi à ton âge mais tu flottes dans mes fringues. » Dit-elle en riant avant de tourner pour montrer la robe rouge qu’elle portait au décolleté plus que généreux. Comme il y avait un soutien gorge push-up à l’intérieur, ça donnait même l’impression que Fredericke avait bien plus de poitrine qu’en réalité (à son plus grand plaisir !)

    « Comment tu trouves celle-ci ? » Demanda-t-elle alors avant de repasser au sujet de Seth et Vincent. « Je l’arrête si je suis là. La preuve, il a refait le portrait à Tobias y’a pas longtemps… Je crois que c’est Seth qui est intervenu d’ailleurs, sinon Vincent aurait sûrement tué Toby. Mais c’est un crétin celui-ci aussi, qu’est-ce qu’il a été le provoquer ? Je ne sais pas ce qu’ils se sont dits exactement mais Vincent m’a juré que c’était Toby qui avait commencé et il ne me ment jamais. » Pas à sa connaissance en tout cas, en plus c’était bien le genre de Tobias.

    Polynectar… hum… Non Fredericke n’y avait jamais pensé mais… « Si ce n’est pas mon apparence qui va faire des bisous à Vincent, c’est sans intérêt. Et j’en profiterais plus pendant les vacances, d’autant que nos chambres sont mitoyennes. » Même si elle n’irait jamais réveillé Vincent en fait, elle irait plutôt se blottir contre lui pendant qu’il dort et là elle oublie les sages conseils d’Axel au sujet des garçons au réveil.

    « Faut voir, si nos hommes nous lâchent encore pour pioncer, on se fera peut-être un truc. D’ailleurs pour l’anniversaire de Vincent, je pensais vaguement vous inviter toi et Seth mais je ne sais pas si ça lui ferait plaisir, il faudra que je lui en parle. » Bon, c’était un peu hors sujet vu que Vince’ était du mois de mai, mais elle aimait bien dire les choses au moment où elle les pensait.


{922}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 1067
Âge : 25 ans [10 mai]
Actuellement : Adulte


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lilly

MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   Jeu 1 Avr - 23:00

Jouant le top modèle, la fillette se regardait dans le miroir comme le faisait son amie, en revanche pour ce qui était des pointes, Elyna était bien moins douée que la rouge et or. Son truc à elle, c’était les sauts de biche, ou à la limite les soubresauts mais les pointes, c’était plutôt une tortures en faite. En tout cas, il fallait reconnaître qu’avec Fredericke et Adrien, elle se débrouillait de mieux en mieux en danse, maintenant, elle parvenait à faire une arabesque sans même tomber, ou sans être parfaitement droite sur sa jambe, bref, elle aimait beaucoup les progrès qu’elle faisait, mais elle voulait au moins frôler le niveau de sa meilleure amie, et pour cela, il faudrait poursuivre l’entrainement un peu plus tard. Continuant donc leur essayage, Ely écouta son amie lui annoncer que la danse était plus simple que son couple, en même temps, on ne peut pas contrôler son couple comme on maitrise un équilibre sur ses pointes, d’ailleurs Elyna n’y parvenait déjà pas en danse, alors dans son couple…

« Comme le dit souvent ma mère, la base dans un couple c’est la discussion, comment veux tu tout partager avec ton petit ami, savoir te reposer sur lui si il ne sait même pas tes problèmes ? Je sais bien que c’est facile à dire, mais si tu te confies à lui, lui le fera peut-être aussi de son coté… Tu n’as rien à perdre à essayer je pense. De toute façon, comme tu l’as dit, il veut tout faire pour te protéger, donc si tu ne lui dis rien, comment te protégera-t-il ? »

C’était évident dans le fond, comment peut-on partager avec son petit ami si on ne lui transmet rien, et comment peut-il se confier à nous si nous même on ne veut pas se confier à lui ? Bref, tout cela pour dire qu’il fallait qu’elle parle avec Vincent c’était une des pistes pour que son couple se porte mieux. Elyna pouvait avoir des raisonnements d’adulte par moment, mais ce n’était jamais pour se la jouer prétentieuse, juste qu’elle parlait beaucoup avec sa mère, qu’elles avaient peu de sujet tabou et donc, la maman donnait autant de conseils à sa fille qu’elle le pouvait. De cette manière, elle pouvait protéger sa fille à distance, savoir qu’elle avait une méthode de réflexion très poussée, un peu au moins, elle avait que treize ans quand même. Cela n’empêchait qu’Elyna avait du mal à suivre le raisonnement de Fredericke au sujet de Seth… Le fait qu’il ne soit pas à penser au sexe tout le temps, c’était plutôt rassurant non ? Enfin Ely le voyait comme ça en tout cas… Une chose était certaine, c’est qu’elle voulait vraiment savoir à quoi pensait son amie, parce que pour le coup, c’était le brouillard complet.

« Je ne comprends pas pourquoi ça t’inquiète, tu peux m’expliquer ? Et puis, ça ne me rassure pas vraiment que tu en parles comme ça… Tu as une idée derrière la tête avec Vincent ? »

Bah oui, connaissant la blondinette, il était certain qu’elle avait déjà tout organiser dans son cerveau, ce qu’elle comptait faire une fois que la rupture avec Franz était officialisé, et puis, qui sait ce qu’il se passerait avec Vincent ce jour là… Sa serait surement très chaud… D’ailleurs, il n’y avait pas que la situation qui serait chaude, la robe que son amie portait aussi était pas mal. Primo, ça lui faisait une poitrine bien trop grosse pour une fille de son âge, limite elle aurait pu en donner la moitié à Elyna parce que de ce coté, elle faisait peine à voir la pauvre. Et deuxièmement, pas sur que les professeurs acceptent ce genre de robe pour un bal entre élèves, à la limite les bals organisaient par la famille Maiden, pourquoi pas, mais surement pas ceux de Poudlard.

« Comment ça ? Tu veux que je muscle quoi ? Je ne suis pas grosse… Et puis, ta robe est jolie, mais le décolleté, waouh, les septièmes années risqueraient de baver dessus… Pas sur que ça aide la jalousie de Vincent tout ça… »

Elle enleva donc la robe, et enfila donc celle qu’elle avait flashé dessus dès le début. Elle l’enfila, et c’est comme si elle était magique, comme si elle ne faisait qu’un avec la robe, c’était celle la, celle qu’elle devait porter, celle qui lui fallait, elle l’avait trouvé c’était certain maintenant. Elle attendit quand même la validation de son amie tout en l’écoutant parler de la dernière bagarre de Vincent. Effectivement, Elyna en avait entendue parler, et il fallait reconnaître qu’au dire des bruits de couloirs, le garçon lui avait refait le portrait et pas qu’un peu.

« Si Tobias l’a cherché aussi, faut pas qu’il vienne se plaindre… Attends, se frotter à Vincent, mais il espérait quoi ? Une bonne tape dans le dos et c’est fini… il est fou ou quoi… Seth m’en a parlé un peu, mais sans rentrer dans les détails, en tout cas, je sais de quoi est capable Vincent maintenant… il y est pas allé de main morte. »

Pour ce qui était de sa gaffe, ça va, heureusement que Fredericke était un peu plus réfléchie que son amie, enfin, sa remarque n’était peut-être spécialement mieux, surtout la fin en faite. C’est vrai que le polynectar durait un certain temps, donc ce n’était pas génial, et suffisait de repenser à cette Hermione Granger il y a quelques années qui avait fini en chat à cause d’un mauvais prélèvement… finalement, la réflexion de Fred était peut-être mieux.

« C’est vrai que j’avais oublié l’apparence, et faudrait pas le tenter de faire des trucs avec une autre fille, les garçons sont fidèles, enfin pas tous, mais bon, les autres ont à pas a se plaindre, mais faudrait pas les pousser au vice non plus. Tu as raison, profite pendant les vacances, comme ça en plus, vous serez vraiment tranquilles, rien que tout les deux. »

Les vacances, Elyna avait hâte d’y être d’ailleurs, mais c’était pas pour tout de suite, il n’était qu’au mois de décembre, donc les jours chauds, au soleil, c’était pas pour maintenant… en tout cas, Elyna serait ravie de tenir compagnie à Fred le temps que les hommes respectifs se lèvent, et ça occuperait déjà pas mal leur matinée, parce qu’il ne faudrait pas compter sur les garçons pour les rejoindre avant midi, voir même une heure en faite… Bref, quand à l’anniversaire de Vincent, Elyna était toujours partante pour fêter les anniversaires, et en plus, Seth serait la également, donc pourquoi s’y opposer ?

« Pas de soucis pour moi, et je pense que Seth sera partant aussi pour son anniversaire, en tout cas compte sur moi pour t’aider à organiser la chose si tu as besoin d’aide. Sinon pour les vacances, je ne compte pas me lever à six heures non plus, mais neuf ou dix heures, ça sera déjà bien pour passer de bonnes vacances, tu m’enverras un hibou, ou on se rejoindra dans la grande salle si tu veux. »

Continuant à tourner et retourner devant la glace, elle était très fière d’avoir enfin la robe pour le bal.

[1203 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on se faisait un défilé ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on se faisait un défilé ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 9 jours sous un défilé stellaire (Lizi)
» Appel aux dons pour couvrir les frais de vétérinaire - Filém
» Défilé militaire du 14 juillet
» [Job Annexe] Une robe pour le défilé
» II,2. Défilé au Grand Cirque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: