AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Mar 2 Mar - 1:15


PV Erwan Snedlditetikasi & William Harris

    Aaaah les vacances ! Que Luca pouvait les aimer ! Les vacances c’étaient les meilleurs moments de l’année, c’était clair et net ! Tout le reste du temps, il fallait se lever, travailler jusque tard le soir, et pas question de sortir (encore moins quand on était emprisonné à Poudlard, je vous dis pas l’horreur !) ! Alors forcément, quand venaient les vacances, Luca était aux anges ! Cependant, elle avait pris une très grande décision durant la dernière semaine de cours. En plus d’avoir partagé son lit avec Kaïn, bien entendu… Elle avait décidé de se rendre à Sainte Mangouste, le superbe hôpital pour sorciers qui s’était établit à Londres. Contre les coups et blessures magiques, c’était le meilleur hôpital qu’il soit ! Et bien entendu, la partie tout à fait moldue de l’hôpital, uniquement pour les sorciers bien entendu, était aussi le modèle d’adaptation des techniques moldues par les sorciers… Et Luca allait retourner l’hôpital comme elle savait le faire, avec glam et classe…

    La rousse n’avait pas touché un mot de sa petite escapade à venir à sa chère jumelle, car si elle lui expliquait le fond de sa pensée, tout ce qu’elle allait faire, elle devrait lui avouer qu’elle avait prit son identité le temps d’une soirée pour s’envoyer en l’air avec le meilleur ami d’Erwan, son ex copain de sport de chambre, et Ruth allait lui faire la tête comme un ballon… Une sœur religieuse c’était franchement la loose, parce que Luca ne pouvait même pas rire sur des plans foireux avec elle, qu’elle lui faisait de suite la morale… Elle n’imaginait même pas comment cette dernière réagirait si Luca lui annonçait qu’elle s’était tapée Kaïn, qui était le meilleur ami de Ruth, et William sous l’identité de Ruth pour qu’il ne lui dise pas non… Elle lui ferait la tête au carré, c’était clair et net !

    Une fois fin prête, la vipère pu transplaner sans aucun problème dans l’enceinte de l’hôpital sorcier. Sa tenue était toujours pour les moins indécentes, mais elle avait l’habitude, donc elle, ça ne la gênait pas ! Si ça gênait les autres, tant pis, ils n’avaient qu’à pas la regarder ! Et puis si cela les gênaient, c’était qu’ils avaient un truc à se reprocher à eux, car Luca était parfaite (ou presque) et qu’ils étaient tous simplement jaloux ! Errant un peu comme une âme en peine dans l’hôpital, la vipère cherchait ceux qui l’intéressaient… Deux garçons, aussi blond l’un que l’autre, et tout aussi Poufsouffle l’un que l’autre… Et Luca ne mit pas bien longtemps à les trouver, sortant ensemble de la salle de pause (apparemment, car Luca ne connaissait pas l’ensemble des salles de l’hôpital !)

    Un magnifique sourire aux lèvres et un déhanché de malade plus tard, Luca se retrouva bien vite à la hauteur des deux jeunes hommes. Son regard noisette passa d’Erwan à William, et la vipère s’approcha du second garçon plutôt que du premier, déposant un petit baiser sur la joue de celui-ci. Ce qu’elle voulait faire ? Faire s’engueuler les deux amis, juste parce qu’un avait foiré dans son statut de meilleur ami en se tapant la nana (ou ex-nana) d’Erwan.


    « Salut Will… Ca va ? Tu te souviens de moi j’espère ? »

    Son sourire était on ne peut plus magnifique, du genre Colgate X-Tra White, et la vipère sachant parfaitement manipuler les gens, elle savait très bien que les choses n’allaient pas tarder à pêter… Ca allait être la fête à Sainte Mangouste… Que les patients se préparent, Luca leur offrait la plus belle engueulade de l’année…

    [600]



    SAPIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Mer 3 Mar - 21:01



L’hiver approchant apportait avec lui toutes les habituelles maladies de la saison. Grippe, rhinovirus, bactéries diverses… Tout y passait. Cela faisait depuis plus de cinq mois que le Roumain étudiait la médicomagie à Sainte Mangouste. Assidu, volontaire et particulièrement sérieux, que ce soit dans son travail ou ses recherches personnelles. Erwan était un apprenti modèle. Bon, il ne prétendait pas être parfait, loin de lui se trouvait cette simple idée, d’ailleurs. Il ne passait pas toute sa vie à travailler non plus. Il sortait (beaucoup), buvait (souvent) et rencontrait des filles (tout le temps). Il avait sa copine, oui, BB, la jolie blonde de Poufsouffle, mais c’était loin de lui suffire. Ils ne se voyaient que très peu et n’avaient pas de vie de couple ‘poussée’ comme il avait pu en avoir avec ses copines précédentes. Bon, en soit, ça ne l’ennuyait pas vraiment, puisqu’il allait voir ailleurs, mais c’était (entre autre) une de ses (pitoyables) excuses pour son infidélité. Ouai bon, en même temps il ne se cherchait pas d’excuses dans l’absolu non plus… Si on lui faisait une remarque, il se contentait de changer de sujet ou de répondre que ça ne regardait pas son interlocuteur. Ben ouai quoi, il faisait ce qu’il voulait de sa vie (et optionnellement de son corps) quand même ! Aussi, ses proches avaient-ils cessé de lui reprocher son infidélité (par lassitude généralement…). Et c’était tant mieux, parce que c’était vraiment lourd à la longue tous ces regards de biais >___<.

Ce jour là, les deux amis blonds (et colocataires, par la même occas’) avaient des horaires identiques. Aussi se retrouvèrent-ils en pause en même temps (oh yeah !). S’ils vivaient ensemble à présent (non non, pas comme des gays, juste comme des potes qui ont pris un appart’ ensemble pour diminuer les frais et se partager les tâches –genre, Will, le ménage, tu penses le faire bientôt ? Parce que c’est pas pour dire, mais là… paaaaaaf -) ça ne les empêchait pas d’avoir des tonnes de choses à se raconter quasi continuellement… Ouai, pire que des nanas ! Aussi conversèrent-ils tranquillement durant leur pause, puis, suite à un pari stupide sur une affiche accrochée à l’accueil, ils quittèrent prématurément la salle pour aller vérifier ce que tous deux affirmait (et qui ne concordait pas… puisque Erwan était persuadé qu’il s’agissait d’une planche botanique d’un saule –et j’épargne le nom latin-, tandis que William affirmait qu’il s’agissait d’un ensemble de photos représentant des plantes toxiques…).

Alors qu’ils marchaient dans le couloir de l’hôpital, une jeune femme qu’Erwan ne pouvait décemment ne pas reconnaître s’avança vers eux. Tout en elle puait la provocation. Son style vestimentaire, sa démarche… Elle aurait presque eu l’air d’une p**e, si ce n’était pas elle. Le cœur du Roumain se serra alors qu’elle allait à leur rencontre, plus sûre d’elle que jamais. Snobant en beauté son ancien amant, elle salua l’ami de celui-ci, pour la plus grande stupéfaction du Roumain… Hum… was ist dass ? Erwan observa Luca, puis Williams… Et re-Luca. Finalement, il lâcha, de but en blanc :

« Ok, j’ai dû raté un truc de rien du tout, mais depuis quand tu connais Luca, Will ? »

OUai, il ne s’adressait pas à la rouquine, elle le snobait ? Parfait, il ferait de même ! Bon, il était quand même super énervé qu’elle aille voir William, quoi… C’était super c*n, dit comme ça, mais ça le gonflait grave. C’était censé être SON ex à lui (oooh tu me piques pas mon ex, mec !!) !!! Et aux dernières nouvelles, ce que Will connaissait de la beauté rousse, s’arrêtait à ce que son ami avait pu lui dire à ce sujet… mais visiblement, il y avait un truc (tout petit truc) que le Roumain avait manqué… *si seulement il savait !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Dim 18 Avr - 2:48

Le plus chiant lorsqu'on est apprenti-médicomage? ... Ne pas s'écrouler sous la paperasse. C'est très dur, faut pas croire. Faut savoir jongler, improviser, gérer...ne pas s'emmêler les pinceaux. Et surtout, surtout, ne pas perdre le dossier d'un patient. Ce qui lui était malheureusement arrivé. Lui, pourtant si assidu dans sa tâche...Bah oui, il avait paumé un dossier! Il avait presque envie de dire « Et alors? », mais cela aurait été très mal venu. Faut dire que c'était un peu de sa faute, même s'il ne voulait pas totalement le reconnaître. Hier soir, alors qu'il terminait de remplir le dossier d'un patient victime d'une simple bronchite, il s'était laissé distraire. Quoi d'étonnant là-dedans? Bah en théorie, rien, mais en fait, lorsque William travaille à Ste Mangouste, il est très professionnel. Mais hier soir, une jolie infirmière lui avait fait du gringue. Et comme il avait déjà des vus sur elle, hé bien...il avait cédé. L'ancien Poufsouffle avait terminé à la va-vite de remplir le dossier du malade et avait rangé le tout.
Enfin, ça c'est ce qu'il croyait...jusqu'à ce matin. Lorsqu'il avait voulu retrouver le dossier d'hier soir...bah impossible de le retrouver. Gros moment de confusion pour William! Je ne vous l'fait pas dire. Puis à force de chercher, de farfouiller, de retourner le bureau...bah la panique monte. P*tain, mais où était passé le dossier? Lui, si consciencieux, qu'est-ce qui lui avait pris? Raah...ne jamais mélanger travail et plaisir, il le savait pourtant. Voilà! Pour la peine, il se la prenait dans les dents celle-là.

Et soudain...le Messie en personne (n'exagérons rien), un bon samaritain -même si ce n'est pas le terme que Will aurait employé à son encontre- vint à son secours, tel superman...sans sa cap, dommage! Bon, à vrai dire, Superman est un peu ringard de nos jours. Mais qui est ce chevalier servant? Sans son cheval blanc! Bah oui, dans un hôpital, ça fait tout de suite décalé. Et puis le chevalier sur son fier destrier, c'est ringard aussi. Il est pas trop petit; il est pas trop moche; il saute sur tout ce qui est blonde à forte poitrine et ne sert à rien dans un appart', j'ai nommé Erwan! Oui oui, Erwan ne sait pas ce qu'est une tâche ménagère. Il ne sait pas où se trouve un balai...pire, il a oublié les sortilèges basiques de nettoyage. Du coup, c'est Will qui se tape le ménage. En tout cas, grâce à l'intervention de son ami, coloc' et collègue (hé ben ça en fait des choses), il avait remis la main sur le fameux dossier (entre temps le patient est mort depuis déjà longtemps. Oui, c'était une bronchite foudroyante! On n'a rien pu faire, il s'est étouffé avec ses glaires. Charmant!). Enfin bref...après cette mésaventure, ils avaient repris leur boulot sans rencontrer de réel problème avant de se rejoindre pour la pause. C'était plutôt rare qu'ils aient les mêmes horaires. Alors pour une fois, ils en profitaient. (Non, aucune connotation perverse. Ils s'étaient lancés dans un débat des plus...bof...pas de quoi fouetter un chat! On voit à quel point il prenne leur métier à coeur. C'est réconfortant!).

Alors qu'ils marchaient dans le couloir de l'hôpital (j'aurai bien mis « défilaient », mais sachons rester modeste), le regard du jeune anglais fut irrémédiablement attiré par une jeune femme. Wahouou, et pas des moindes.


[A imaginer sur le thème des dents de la mer]

Hé mais attendez un peu!

...

Elle approchait!

...

Il la connaissait!

...

Elle approchait toujours!

...

Oui oui!

...

Elle approchait encore!

...

Attendez, fallait juste que ça lui revienne

...

Elle n'était plus très loin!

...

Merde, on peut pas faire pause!!?? (ça sert les télécommandes XD)

William n'avait toujours pas tout à fait situé. Pourtant, sans hésitation, il pouvait dire que c'était un bon coup. Elle l'avait au moins marqué pour ça. Mais...ce n'est que lorsqu'elle l'embrassa sur la joue que la mémoire lui revint. Magie magie, et vos idées ont du génie. Ou du moins, en partie. Oui oui oui! La sublime rouquine de la boîte qui lui avait sauvé la mise. Enfin ça, c'était l'histoire officielle. Il se souvient très bien avoir dit à Erwan qu'elle était un super coup la rouquine et qu'il serait prêt à échanger une nuit de service pour une nuit avec elle.
Chi*r! C'était comme déjà son prénom? Les images de leur danse lascive lui revenaient en tête.
Oh m*rde, elle se souvenait de son prénom, mais pas lui.. Pourtant, ça ne remontait pas à si loin que ça, si? En tout cas, il avait du la marquer pour qu'elle se rappelle de son prénom. Le pauvre!

Moment de panique intérieure toute relative. Coup d'oeil vers son meilleur ami, mais vu sa tête, il ne serait pas d'une grande utilité. Tiens, pourquoi il faisait cette tête d'ailleurs? C'était quoi cette mine étonnée? Ce n'est pas comme si Will n'avait jamais eu de ravissante créature accrochée à son cou. Il est où le problème Erwan? Peu importe, ne lui avait-on pas posé une question? Il l'embrassa sur la joue à son tour, (ou comment s'enfoncer un peu plus d'après Harris) avant de lui répondre avec assurance.


« Bien sûr que je me souviens de toi. Mannequin à tes heures, tu danses à merveille et possède un corps de rêve. »

William ou comment s'enfoncer encore plus, tome 2. Dans toutes les bonnes librairies! Il se demandait juste ce qu'elle faisait ici en fait.
En tout cas, il ne savait pas comment, mais mettre des mots sur le jolie rouquine lui avait fait remonter à la surface le prénom de la Serpentard. Ruth! Sérieux, il était super fier de lui. Will avait tout restitué. Au moins, il savait où il marchait. (s'il seulement c'était vrai)
Le sourire qu'il arborait se fana quelque peu face à la question de son meilleur ami. Hein? Où ça Luca? Gros blanc! Je dirai même gros moment de flottement.
Il savait qui était Luca, Erwan lui en avait déjà parlé à quelques reprises. Mais il ne saisissait pas tout
.

« Euh...c'est moi qui ait dû rater un épisode. Que vient faire ton ex dans l'histoire? » demanda-t-il un peu surpris.

Oui...William peut avoir du mal à faire le rapprochement. C'est encore plus flagrant ici. Parce qu'il fallait bien comprendre une chose: pour lui, la rouquine en face de lui n'était autre que Ruth. Luca, il ne se souvenait pas l'avoir vu un jour. Et de toute façon, il s'agissait de l'ex d''Erwan. Il ne voyait pas le rapport. Qu'est-ce qu'il avait loupé? Son meilleur ami n'était pourtant pas bigleux, ni gâteux jusqu'à preuve du contraire. Comment pouvait-il confondre Ruth avec Luca? D'accord, elles étaient rousses (les deux potes s'échangent beaucoup d'infos sur les nanas qu'ils se tapent), et alors? Il y avait plein de rouquines et elles ne se ressemblaient pas pour autant. Entre William qui semblait réellement étonné; Erwan qui ne semblait pas très « content » (c'est le moins qu'on puisse dire) et Ruth qui souriait comme pour une pub de dentifrice...ça promettait! Cherchez l'intrus.
(où est Charlie?)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Ven 23 Avr - 18:22

    Et bien… Erwan la surprendrait toujours… Se souvenait-il si bien de la fille qu’il avait dégagé sans aucun remord ?! Et bien, chapeau le roumain ! Cependant ce n’était pas cela qui allait faire que la vipère le lui pardonnerait… Loin de là en tout cas, car elle était bien prête à lui en faire voir de toutes les couleurs… Et d’ailleurs, en s’étant fait William, elle venait de lui planter un joli petit couteau dans le dos… Et maintenant, elle allait le remuer autant de fois qu’il le fallait, quitte à tuer Erwan à petit feu… Ca elle s’en moquait bien ! Au moins elle s’occupait, et ce n’était pas un amusement de rien du tout… Au contraire, c’était le meilleur des passe-temps… Oui, oui, Luca était un peu cinglée dans son genre, mais elle s’en portait bien merci pour elle !

    Puis William eut la mauvaise idée de répondre à Erwan… Ce que venait faire son ex là-dedans ? Et bien s’était simple, il se l’était faite, l’ex en question… Et oui, le pauvre ! Il aurait mieux fait de se renseigner sur la véritable identité de l’ex d’Erwan avant de l’emmener dans son lit… Mais en tout cas, maintenant c’était trop tard… Et William allait prendre une bonne douche froide… Cela le réveillerait peut-être de son rêve utopique, où il se faisait une jolie nana, sans que cela n’ai de répercutions sur sa vie de tous les jours… Erwan aussi allait se prendre une bonne douche… Ce qui n’était pas plus mal, au moins il verrait de quoi la rousse pétillante était capable…


    « Ah oui… J’allais oublier… William, tu devrais faire attention à tes relations… »


    Bah ouais… A l’avenir, il était préférable qu’il étudie ses conquêtes un peu mieux que ça… Parce que là… Et bien il avait commis une bourde du tonnerre ! Et Erwan n’allait sûrement pas être bien content… Bah, après tout, il ne méritait pas d’être content, ou même joyeux… En plus il était un pédophile !!! Alors vraiment… Enfin, pour William, toujours était-il que Luca allait maintenant se présenter comme il le fallait… Et ça n’allait peut-être pas lui plaire…

    « Laisse-moi me présenter, dans les règles… Luca Winchester… C’est moi… Ruth… C’est ma sœur jumelle… »

    Un sourire sarcastique étira les lèvres de la vipère… Ouh, ça faisait mal ça, pas brai William ? Mais bon, au moins il savait qui il s’était tapé… Ce qui était déjà une bonne chose ! Mais au moins, il pouvait se rassurer, c’était toujours une Winchester qu’il avait eut dans son lit ! Une sélection de choix ! Certes, ce n’était pas Ruth, et cela aurait été bien difficile pour lui, après tout Ruth était une nonne ! Donc pas de risque pour que quelqu’un ne la trouve dans son lit… Mais ça, il fallait le savoir, bien entendu ! Puis la vipère se tourna (enfin) vers Erwan. Le roumain regardait son meilleur ami, un poil de nervosité se faisant sentir en lui… Oh, serait-il jaloux ? Non, ce n’était pas son genre, et puis après tout, il avait laissé la vipère partir… OU plutôt… Il l’avait laissé tomber comme une vieille chaussette ! Un léger sourire aux coins des lèvres, elle reprit la parole :

    « Au fait… Il est pas mal au lit ton meilleur ami, Snedlditetikasi… C’est un bon coup… »

    Et toc ! Ca faisait mal, cela, Erwan ? Non, parce que Luca elle, elle ne sentait rien du tout ! Donc si ça faisait mal, elle aimerait bien savoir… Et puis d’ailleurs, cela devait lui en mettre un sacré coup dans son égo, à ce petit roumain… Fallait dire que ce n’était pas tous les jours que les « exs » comme il appelait Luca, se faisaient les meilleurs amis de leurs « exs » (vous ne comprenez rien ? C’est normal, ne vous inquiétez pas !). Puis elle se rapprocha de lui, plongeant son regard noisette dans celui de l’apprenti médicomage, il ne pensait quand même pas qu’elle allait laisser passer cela, hein ?!

    « Quant à être « ton ex » … Je crois que tu te fais des films là… Ce n’était jamais qu’une question de s*xe… Rien d’autre Erwan, je crois que c’était assez clair… Mais tu vois… On n’envoie pas une Winchester voir ailleurs, se sont elles qui vous envoient promener… »

    Bah oui… Après tout, c’était leur « accord »… Ils couchaient ensemble, juste pour coucher ensemble… Il n’y avait pas d’amour et il ne devait pas y en avoir… Alors pourquoi l’appeler « ex » ? Hein ? Non parce qu’il faut qu’on se comprenne… Il n’y avait pas de sentiments, il y avait toujours eu des filles à côtés, et Luca le savait… Et elle n’avait jamais rien dit contre cela… Car tout ça, c’était dans leur « accord ». Pas de sentiments, pas de couple, rien… Elle n’était donc pas une ex… Et il fallait visiblement rafraichir la mémoire de ce chère Erwan, donc elle n’allait pas laisser cette occasion lui échapper !

    « Et maintenant… Disons que tu en payes le prix… »

    La vipère déposa un léger baiser à la commissure des lèvres d’Erwan, avant de s’éloigner de lui. Oui, elle aimait jouer, et ce pauvre Erwan avait eut le malheur de lancer la partie… Alors forcément, quand on était aussi joueuse que Luca… On démarrait au quart de tour ! Alors, pour qui le premier point de la partie ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Lun 26 Avr - 8:31

Erwan observait la rouquine avec froideur. Il commençait (commençait que, oui, dur, la vie quand on est blond et qu’on a donc tous les petits problèmes d’ordre neurologiques qui accompagnent la couleur… Ouai, les blagues sur les blondes marchaient aussi avec les mecs ! Faut pas croire… en plus ces derniers ont l’immense chance de cumuler… le chromosome Y et le gène ‘blond’ immédiatement, on en ressent l’impact qui s’avère être des plus foudroyant…. Bon, pour la défense de notre Roumain international (ouai rien que ça !) William était encore pire que lui –si si c’est possible !- sauf que là… Ils venaient tous les deux de sauter dans une immense flaque de purin (plus communément appelée Luca Winchester. Non, elle ne sent pas le crottin mais quitte à choisir, il vaut mieux se jeter tête première dans ce dernier plutôt que de croiser le chemin de la sulfureuse rouquine (peur ? Non trop pas !)). Cette fille était cinglée… C’était officiel maintenant. Erwa n n’en voulait même pas à William (enfin pour l’instant il avait surtout envie de casser trois quenottes à la pouffiasse qui lui faisait face, donc le best allait devoir attendre son tour tu veux te faire défigurer ? Ben vas faire la queue et n’oublies pas de prendre un ticket ! –oui pire que le stand charcuterie dans tous les sens du terme =D -. Finalement Erwan reprit la parole… médusé, certes, mais surtout très énervé et profondément dégoûté (par les deux énergumènes qui étaient en sa compagnie).

« Non mais t’es complètement malade Winchester. Faut que tu te fasses soigner, t’es vraiment pathétique. T’en es réduite à te faire passer pour ta cinglée de sœur pour te faire des mecs maintenant ? T’es encore plus co*ne que ta jumelle alors. Moi qui pensais que tu avais su ignorer la tare familiale, visiblement je faisais erreur. »

Quant à l’histoire d’ex, et bien Erwan aurait volontiers pété le nez de William pour le coup. Mais qu’il était c*n lui alors quand il s’y mettait ! (bon ok, il pensait ça uniquement parce qu’il était en colère, mais quelle colère !). Le roumain adressa un sourire tout aussi sarcastique à la fameuse ‘ex’ en question et répliqua avec la même froideur, assaisonnée de mépris :

« Une minute. C’est la vision de Will, ça. Toi, tu n’arrives même pas à la cheville de mes exs justement Winchester. Ouai, tu bai*es bien, mais t’as de la m**de à la place du cerveau. Donc faut que tu t’y fasses. Tu seras la nana qui servira à passer le temps, mais tu ne trouveras jamais un mec assez taré pour vouloir obtenir autre chose de ta personne. D’ailleurs t’as quoi à offrir à part ton corps ? T’es une sale gosse pourrie. Et tant que tu ne changeras pas, ben tu continueras à te faire bai*sr et lâcher. C’est la vie ma belle, faut faire avec. »

Erwan ne pensait pas vraiment ce qu’il disait. Il était trop énervé pour pouvoir réfléchir. Elle voulait le blesser ? Ben c’était réussi ! Mais il ne le montrait pas. Plutôt crever ! Il préférait afficher la carte de l’indifférence et la blesser elle aussi. Ouai, elle n’était censée être qu’un plan c*l à la base. Mais pourtant, elle l’obsédait régulièrement… Mais c’était censé être fini ça… Tout ça d’ailleurs n’aurait jamais dû commencer… Put*in de vacances à Hawaii ! Finalement, le roumain se désintéressa de la rouquine, choisissant de l’ignorer (c’était tellement mieux pour son cœur !) :

« Bien, je vais devoir aller voir Karen. On se rentre ensemble ou t’as autre chose de prévu ce soir ? »

Le roumain parlait normalement à William, même s’il savait que ce soit, il allait certainement craquer et en balancer des vertes et des pas mûres à son meilleur pote. Non mais vraiment, comment il avait pu se faire rouler comme ça !!! Erwan n’en revenait toujours pas >_<.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Lun 26 Avr - 23:54

Faire attention à ses relations? Euh...ça sous-entendait quoi ça? Elle critiquait qui au juste? Son pote? Il fronça les sourcils, perplexe. Harris ne voyait pas pourquoi elle se permettait d'intervenir sur sa vie privée. Il faisait ce qu'il voulait. Elle n'était qu'un coup d'un soir après tout.

« Quoi? »

Cinglée! Cette nana était totalement cinglée! C'était la première chose à laquelle il pensait après...après cette bombe.
Ruth...soeur jumelle!...Oh p*t*** de m****! Il n'avait pas pu commettre une telle erreur, hein?
Luca Winchester!? La Luca d'Erwan? Il sentit un bloc de pierre chuter dans son estomac. Qu'est-ce que c'était que ces conneries? C'était pas possible, hein? Il n'osait même pas jeter un coup d'oeil à Erwan. Will était pétrifié sur place. Si elle disait vrai -oui, il avait encore du mal à encaisser la chose-, il était dans la mouise. Il avait pâli devant une évidence qui s'imposait à lui.

De plus, il ne comprenait pas pourquoi elle lui avait caché sa véritable identité. Elle prétendait s'appeler Ruth. Cette soirée, en boîte, il pouvait mettre sa baguette magique à couper, elle s'était présentée sous le prénom de Ruth. Pas Luca! Ça, il n'en démordrait pas.
Il ne niait aucunement avoir couché avec elle, mais il tentait juste de comprendre. Ruth était Luca et à vrai dire...il était passablement dégoûté. C'était du n'importe quoi. Se faire passer pour quelqu'un d'autre, quel était l'intérêt?
Mais William était parfaitement alerte à présent, et instinctivement, après sa phase « pétrifiée », il avait fait un pas sur le côté, comme pour s'éloigner d'elle.

Plusieurs émotions se battaient en lui. La surprise, le dégoût, le doute, la colère, la trahison. Et pas spécialement dans cet ordre-là. Surpris de découvrir la vérité. Dégoûté de s'être laissé avoir. Le doute en ce qui concernait la finalité de cette histoire. La colère contre Luca et lui-même. Et il avait l'impression -et ce n'était pas qu'une impression- d'être un véritable traître.
C'était en partie ridicule parce que 1/ il ne savait pas à l'époque sa véritable identité, sinon il aurait tourné les talons. 2/ Luca n'était pas la petite amie d'Erwan. Sinon il ne lui aurait accordé aucun intérêt autre qu'amical.
Il avait vraiment été pris pour un c*n et il comprenait petit-à-petit pourquoi. Il en avait presque la nausée. Se servir de lui pour se venger d'Erwan. C'était le plan de la Serpentard. Quelle g*rce!
Il n'avait même pas relevé qu'il était un bon coup. Certes, en temps normal, il aurait apprécié le compliment, mais à cet instant précis, il s'en foutait royalement. Elle parlait ainsi juste pour atteindre son collègue et ami. Euh...ami...après cette terrible bourde, pas sûr qu'Erwan le considère ainsi.
Et cette possibilité, au lieu de le blesser, le foutait super en rogne en fait. Juste parce qu'une fille s'amusait à leur dépend, leur amitié pourrait être jeté à la poubelle.

Depuis la bombe que Luca -puisqu'elle s'appelait ainsi- avait lâché, William n'avait plus osé regarder Erwan. Il était déjà bien assez refroidit sans croiser le regard de l'apprenti-médicomage. William n'était pas lâche, mais il comprenait dans quoi il venait de tomber. Un traquenard! Il s'était fait avoir comme un c**. Résultat, Luca jubilait et Erwan...
Il lui jeta un coup d'oeil prudent. Il se demandait déjà ce qui allait encore lui tomber sur le coin de la tronche. En tout cas, cette nana était une vraie g*rce et à ses yeux, et à présent, elle était affichée au rang des pestiférées.

William ne broncha pas un seul instant lorsqu'Erwan prit la parole. Dans son intérêt, surtout pour ne pas se retrouver défiguré pour le moment, il valait bien ne pas ouvrir sa g***le. Rester coi et écouter était la meilleure solution à ses yeux. En tout cas, Erwan avait été des plus virulents. Il ne lui en tenait aucune rigueur. De quel droit de toute façon? Le roumain avait le droit de parler comme il le voulait...la situation étant plutôt exceptionnelle pour se comporter différemment de d'habitude. Tare familiale? Ah, y en a une chez les Winchester? Pas étonné le Will quand on voit la cinglée que c'est. A vrai dire, l'ancien Poufsouffle n'avait pas le souvenir de l'avoir vu un jour dans un tel état. C'était étrange. Un peu flippant peut-être. En même temps, la folle l'avait cherché. Même s'il n'était pas pour la vulgarité, il préféra se taire.

Alors lorsqu'Erwan s'adressa à lui comme si de rien n'était pour savoir s'ils rentraient ensemble ou s'il avait quelque chose de prévu, William resta interdit. Il s'attendait à tout, sauf à ça. Le fils Harris eut un instant d'hésitation avant de lui confirmer qu'ils rentreraient en même temps. Cependant, Will cogitait pas mal. Il était bizarre que son pote ne s'en soit pris qu'à Luca. Il avait la désagréable impression que son jugement dernier n'allait pas tarder à s'abattre sur lui. Personne n'a envie de se retrouver dans une telle situation. Erwan ne voulait peut-être pas faire de scandale en plein hôpital. Ça serait plutôt mal vu quand même. Mais Will était sûr de se prendre un pain dans la tronche avant la fin de la journée. Allez comprendre pourquoi, mais il sentait qu'Erwan lui en voulait... Non, à peine!


« Euh...ouais...faut que j'y retourne aussi! » lâcha-t-il à l'attention d'Erwan en ignorant la rouquine qu'il ne regardait même plus.

William avait repris contenance, remettant son costume d'apprenti-médicomage professionnel, mais il savait qu'il ne couperait pas au règlement de compte. Erwan ne laisserait pas filer et à vrai dire, il n'était pas pressé de rentrer à l'appartement ce soir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   Mar 27 Avr - 21:41

    Luca était une véritable peste, et une garce de renom. Tout ça, elle le savait ! Mais elle s’en fichait pas mal ! Elle était ce qu’elle était, et on pouvait ce qu’on voulait, elle ne changerait pas ! Surtout pas pour un homme ! Et là, si Erwan avait pensé qu’elle le laisserait s’en tirer comme ça, et bien il avait rêvé ! Parce qu’il était rare que la vipère ne se venge pas… D’ailleurs, elle se vengeait tout le temps, la preuve avec cette stupide Keira, qui avait fait sa maligne… Et qui avait réduit à néant le « couple » que Luca formait avec Erwan… L’un comme l’autre, ils avaient cherché la rouquine sulfureuse, et ils en avaient payé le prix !

    « Que de vulgarité dans ta bouche, mon pauvre Erwan… Mais bon, il n’y a que la vérité qui blesse, donc je suppose avoir touché un point sensible… Mais je sais comment arriver à mes fins… Et rester Luca était… Impossible !»

    Voir Erwan parler comme cela… Et bien oui, ça blesser Luca, parce qu’elle n’avait jamais cru une seule seconde qu’il oserait lui dire ça. Car si elle était si insignifiante que cela, pourquoi aurait-il trompé toutes ses copines avec la même fille l’année passée ? C’était toujours Luca par-ci, Luca par-là… Toujours elle, et rien qu’elle… Alors elle avait du mal à se dire qu’il pensait cela d’elle !

    « Crache ton venin autant que tu le veux, je suis une Serpentard, ne l’oublie pas, ce que tu dis ne m’atteint, et tu sais très bien que tu aurais fait la même chose, si ma « tarée de sœur » comme tu le dis n’était pas une bonne sœur… »


    Bah ouais, autant l’avouer de suite ! Car Luca n’était pas débile non plus ! Elle savait parfaitement que la chasteté de sa sœur (et le désire de cette dernière de la garder) avait été un grand point positif pour Luca. Quoi que Ruth ne se serait pas laissée avoir, sauf si elle avait été droguée, ou quelque chose dans ce genre, mais si tel avait été le cas, Luca aurait défoncé le Roumain pour avoir ainsi agit avec sa sœur. Sauf que là, elle n’avait pas droguée William, elle l’avait juste trompée, histoire de l’avoir direct dans la poche, et ça avait marché sans aucun problème ! Haha, elle était intelligente la vipère ! Quoi qu’un peu fêlée, mais ça…

    « Vas-y vide toi… Mais tout ce que tu viens de dire, tu le regretteras ce soir, quand tu seras seul… Tiens, au fait, y’a une belle réputation qui court sur toi… Demande à ta sœur, elle pourra surement te mettre au parfum… »

    Son regard noisette était glacé. Elle ne regardait même plus William. Il lui était tellement insignifiant qu’elle se moquait totalement de lui ! Car il n’était rien pour elle, juste un mec qu’elle avait utilisé pour mener à bien sa vengeance… Et cela avait marché ! Et tandis qu’Erwan adressait la parole à son meilleur ami, ou du moins ce qu’il en restait, Luca elle ne bougeait pas. Mais cela n’allait pas tarder. Luca savait qu’Erwan couvait sa rage… Et bien qu’elle aurait adoré voir les deux amis se déchirer, elle trouva plus sage de déguerpir… Un dernier regard et un sourire malsain aux lèvres, et elle reprit une dernière fois la parole :

    « Sur ce, à jamais… »


    Avec son sourire toujours aussi malsain aux lèvres, la vipère fit demi-tour avant de transplaner dans un « plop ! » discret. Elle avait beau être une véritable peste, ce qu’Erwan avait dit, qu’il le pense ou non (car elle ne pensait pas qu’il pouvait penser cela !!), elle était tout de même blesser. Elle n’avait jamais spécialement aimé quelqu’un… Ou du moins, pas comme il lui semblait aimer Erwan… Mais elle était bien trop fière pour avouer qu’elle pouvait être amoureuse de cet abruti de blond ! Et bien non, c’était tout simplement impossible pour la rouquine suédoise ! Elle apparut dans la demeure Winchester, le visage sombre, les larmes perlant aux coins de ses yeux. Ruth remarqua l’état de sa sœur rapidement, mais Luca stoppa toute conversation avant qu’elle ne commence, en claquant la porte de sa chambre. C’était fini avec Erwan, complètement fini. Maintenant, elle pourrait peut-être tourner la page. Ou pas, mais au moins, elle venait de mettre un terme à leur relation.


[ 739 ]
[ Topic Terminé ]


BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hi Darling ! You Remember Me, Don't You ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ? 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ? ? you jump I jump, remember ? ?
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: