AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Petit voleur ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Petit voleur ! [PV]   Jeu 4 Mar - 14:54


    Fredericke avait perdu quelque chose d’assez précieux pour être en pétard de l’avoir paumé. En fait, elle était sortie de la douche et elle n’avait plus trouvé son soutien gorge. Bon, ça aurait pu être pire, on aurait pu lui piquer toutes ses fringues hein ! Mais quand même, quel était le pervers qui était passé par là ! Elle ne connaissait personne à Gryffondor capable d’un tel acte, du moins pas avec des intentions louches, c’était peut-être seulement une blague de très mauvais goût ?

    Passant sa chemise et la fermant soigneusement, elle mit ensuite veste et cape par-dessus. Si quelqu’un avait pensé se rincer l’œil au vu de la transparence des chemises de Fred’, il serait déçu. Elle n’était pas pudique mais sûrement pas exhibitionniste non plus. Si elle mettait la main sur l’imbécile qui s’était crût drôle, elle allait lui faire sa fête ! Elle sortit de la salle de bain et claqua violemment la porte sans faire attention à ceux qui l’entouraient. Il ne fallait jamais mettre la belle Fredericke en colère car elle n’avait rien d’une douce demoiselle malgré son physique tout droit sorti d’un conte de fée. D’ailleurs, elle bouscula Steevy qui lui attrapa le bras.

    « Eh ! Qu’est-ce qui te prend ? » Elle se dégagea et croisa les bras sous sa poitrine, elle ne sentait pas à l’aise, elle allait choper celui qui avait pris son bien pour le récupérer. Il aurait sûrement été plus rapide qu’elle passe par sa chambre mais vous savez, Fredericke et le sens des priorités… [color=indianred]« On m’a volé… un truc ! » Elle n’osait pas dire ce qu’on lui avait volé, encore moins à un garçon. Enfin, ça ne se faisait pas quoi, c’était personnel des sous-vêtements quand même ! « Dans la salle de bain, on t’a volé un truc ? » Mais Steevy était bien moins bête que la jeune Allemande et il comprit bien vite que l’objet du litige devait être un peu gênant. Il ne mettait pas le doigt dessus mais disons que l’éventail des possibilités était restreint dans la mesure où Fredericke n’aurait pas fait tout un fromage d’un pull volé, elle en avait tellement d’autres dans sa malle ! Beaucoup de filles à Gryffondor enviait la garde de robe de Fred’, surtout qu’elle n’en mettait même pas la moitié.

    « Ne me dis pas qu’on t’a piqué ta potion contraceptive, j’aurais l’impression de devoir chercher avec toi. » Le grand sourire de Steevy fit se dérider un peu Fred’ qui lui donna une petite tape sur l’épaule. « Ne sois pas stupide, d’ailleurs, si c’était ça ce ne serait pas bien grave. » C’est pas comme si elle avait vraiment besoin de cette potion, elle la prenait depuis plus d’un an parce que ça l’empêchait d’avoir mal au ventre mais rien de plus. « Bon, je retourne chercher mon voleur, tu sauras bien assez tôt ce qu’on m’a pris ! » Du coup, elle rejoignit la salle commune qui était presque vide et là elle vit une petite main fermée sur de la dentelle blanche… qui lui appartenait !!!! C’était Moreau qui la tenait, Camille Moreau ! Fred’ lui fonça dessus et récupéra son bien d’un air plus que mécontent. « Du bist Doof ! T’es pas un peu jeune pour ce genre de chapardage blöde kuh ! » Que de vulgarité !


{564}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Petit voleur ! [PV]   Ven 5 Mar - 22:19

    Camille regardait le bout dentelle qu’il tenait entre ses petites mains d’un air dubitatif. Il savait ce que c’était bien sûr, ce n’était pas la question. Non, il se demandait comment il pouvait se retrouver dans cette situation alors qu’il n’en avait jamais voulu. Ce n’était pas lui qui avait volé ce truc, il était apparu dans ses mains sans qu’il sache comment. Un tour de magie qui laissait penser qu’un plus grand en était responsable, un gryffondor aussi, mais à part ça…

    Dire qu’il y a cinq minutes il lisait tranquillement son livre sur les oiseaux. C’est vrai quoi, la journée avait plutôt bien commencée. Il était allé avec Nina dans le parc, il lui avait montré quelques nids d’oiseaux migrateurs vides qu’il surveillait en attendant le retour de ses oiseaux chéris, puis il s’était baladé dans le château. Il avait croisé Ana et il avait voulu aller lui parler mais elle était occupée avec son petit copain alors il avait rebroussé chemin. Ensuite, il était tombé sur Lorenzo et son passage secret ce qui avait encore été riche en émotion… puis voilà, c’était plutôt tranquille quoi. Mais là, une furie l’insultait en Allemand et c’était chiant. Bon, d’accord, il tenait l’objet du délit, mais et la présomption d’innocence dans tout ça ?

    Tendant son bien à la jeune fille, il plongea son regard azur dans le sien d’un air glacial. « Je n’ai rien fait. » Mais elle ne sembla pas le croire. Cette fille était vraiment agaçante. Elle était bruyante, têtue et surtout, elle lui prenait la tête. Camille n’avait aucune envie de lui parler. C’était peut-être parce qu’il avait atteint son quota de discussion dans la journée mais il était en train de prendre en grippe la jolie Fredericke qui, pour le coup, ne lui faisait ni chaud, ni froid. Il la trouvait fade et sans intérêt ce qui risquait de beaucoup vexer la lionne si jamais il le lui disait. Dans l’immédiat, ce n’était nullement l’intention du petit garçon (qui grandissait quand même au fil du temps), il espérait seulement se débarrasser de la gêneuse au plus vite.

    « Il est apparu dans ma main sans que je sache comment. » Et elle avait intérêt à le croire car il ne voulait pas d’une réputation de pervers à seulement 11 ans ! Surtout qu’il n’avait absolument rien fait, on essayait seulement de lui faire porter le chapeau, rien de plus ! « Je n’ai aucun intérêt à ce genre de larcin, tu en conviendras. » Précisa-t-il finalement, déjà fatigué et désireux de mettre un terme à tout ceci. Il accordait à la jeune fille (une Allemande à ses expressions ?) que ce n’était pas agréable d’être l’objet de ce genre de farce mais elle venait de récupérer sans mal son bien, qu’elle le laisse donc et qu’elle aille chercher le vrai coupable, ce serait nettement plus utile. Lui, il avait un livre à terminer, et puis, après, il avait prévu d’écrire à ses parents avant d’aller se coucher. Tout un programme auquel il comptait bien se tenir.


{512}

TOUS COMPTES
SAPIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Petit voleur ! [PV]   Mer 31 Mar - 7:09

    Fredericke se demanda si elle avait l’air si stupide que ça ou si Camille était mauvais menteur. Un soutien gorge, ça n’apparaît pas comme ça dans la main de quelqu’un. On l’y a forcément mise que ce soit Camille ou quelqu’un d’autre. La jeune et jolie Fred’ croisa donc les bras sous sa poitrine et jaugea le petit Gryffondor d’un air peu amène. Elle n’était pas spécialement pudique, elle se fichait complètement qu’on voit ses dessous (encore plus quand elle n’était pas dedans a-t-on envie de dire) mais c’était son bien, elle n’aimait juste pas qu’on lui pique ses affaires, vêtements (sous ?) ou non.

    « Désolé mais ce genre d’explication n’est guère convaincante. » Répondit-elle, cinglante. Serrant dans son poing son bien, elle fixa Camille les sourcils froncés et l’observa. Il l’énervait avec son air impassible ! Il ne pouvait donc pas réagir un peu ? Ce n’est pas avec aussi peu de réactions qu’ils pourraient faire avancer la situation, elle voulait comprendre ce qui s’était passé et elle ne comptait pas laisser passer l’évènement. En plus, pour quoi elle passait elle si ses sous-vêtements se mettaient à jouer les arlésiennes hein ?

    Il lui fit ensuite remarquer qu’il était un peu jeune pour trouver un intérêt à ce genre de larcin et elle devait bien reconnaître que c’était vrai. Il était un peu petit encore pour s’intéresser aux filles et encore plus aux vêtements, en plus il n’avait pas l’attitude d’un blagueur de mauvais goût. Néanmoins, il était impliqué, il devrait avoir plus de réaction que ça. Ils étaient à Gryffondor que diable ! Pas à Serpentard ! (Et là, elle s’excusa mentalement auprès de Vincent)

    Où allait-on si les filles ne pouvaient plus se doucher sans qu’on les ennuis ? Tiens, voilà un bon filon ! « Tu réagirais pareil si c’était à ta sœur que ça arrivait ? Tu ne devrais pas te sentir aussi peu concerné, ça peut être très grave ! » Parce qu’il y avait des filles bien plus prudes que Fred’ (Coucou Marie !) dans cette école et qui pouvait faire une maladie d’une telle disparition. Sans compter les morts que ça pouvaient causer si Vincent apprenait l’incident (mais elle ne comptait pas lui dire).

    Comme Camille se levait enfin, elle l’attrapa par le col et se pencha pour mettre leurs yeux à niveau. Ils avaient tous les deux les yeux bleus mais Fredericke était beaucoup plus expressive que le jeune Camille qui ne bronchait pas. Il semblait se moquer d’elle et ça énerva Fredericke, prompte à se fâcher et à s’emporter de par son caractère tumultueux.

    « Tu vas me raconter exactement ce que tu sais maintenant… sinon je dis à tout le monde les faits et je suis certaine que ça ne va pas beaucoup plaire à Nina… » Oui, ce n’était pas bien ce qu’elle faisait, surtout que Camille semblait déjà l’avoir prise en grippe, mais justement, un peu plus ou un peu moins, elle s’en fichait, tout ce qu’elle voulait c’était attraper les coupables ! et pour ça, elle ne reculerait devant rien !


{513}
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Petit voleur ! [PV]   Dim 2 Mai - 6:55

    Son explication n’était pas convaincante ? Et que diable devait-il faire pour qu’elle le soit son explication ! Il ne savait rien ! Un point c’est tout ! Pourquoi elle ne le laissait pas tranquille maintenant ? Il avait déjà dit tout ce qu’il savait… il avait bien conscience que c’était peu, mais qu’y pouvait-il s’il ne savait que le minimum ? La vérité, rien que la vérité, il pouvait le jurer ! Soit, il n’en avait pas envie, cette fille lui était déjà antipathique. Outre un mauvais caractère palpable, elle faisait bourgeoise de bonne famille avec ses cheveux parfaitement ondulés et son parfum de marque qui piquait le nez délicat de Camille. Soignée jusqu’au bout des ongles, Camille avait déjà classé Fredericke dans les bonnes à rien, les filles qu’il n’avait même pas besoin de regarder longtemps pour savoir qu’elles étaient inintéressantes. Bien sûr, on pouvait trouver qu’il jugeait trop vite, que ce n’était pas bien, pas correct, et il vous dirait qu’il y avait une part de vérité là-dedans, il reviendrait éventuellement sur son jugement… mais pas pour le moment, là, il était bien trop en colère pour ça.

    « Laisse ma sœur en dehors de ça. » Répondit-il de plus en plus de mauvaise humeur alors que Fredericke lui disait que si ça avait été Nina, il n’aurait pas réagi aussi calmement et avec autant d’indifférence. Ce qui était vrai, dans l’optique où Nina aurait eu assez de poitrine pour porter autre chose qu’une brassière, ce qui n’était pas le cas pour le moment. Heureusement, parce que Camille n’avait lui pas encore commencé sa puberté, il se sentirait donc encore plus chétif si sa sœur décidait de lui faire une poussée de croissance (et de féminité !).

    « Je ne sais rien. » Insista-t-il. Il voulait bien convenir que ça pouvait être grave et qu’on ne pouvait pas laisser des pervers voler les affaires des filles, surtout leurs affaires privés, mais il ne pouvait pas l’aider alors qu’elle le laisse maintenant ! Il était fatigué ! Il avait passé la journée à faire le fou avec Enzo ce qui lui avait déjà demandé un gros effort de sociabilité, il avait besoin d’être seul, et quelques soient les problèmes de Maiden, ça n’excusait pas qu’elle vienne troubler sa quiétude.

    « Que diras-tu ? Il n’y a rien à dire de plus que ce que je t’ai dit. Le soutien-gorge est arrivé dans ma main probablement par un sortilège seulement une minute avant que tu n’arrives. Je n’en sais pas plus et tu peux le répéter si ça t’amuse, moi j’ai la conscience tranquille ! » D’habitude, Camille ne parlait pas autant, mais là c’était un cas de force majeur, il n’avait pas grand-chose d’autre à faire pour laver sa réputation comment ça elle est déjà pourrie sa réputation ?. En plus, elle le tenait par le col, ce qui l’empêchait de partir. Sauf que finalement, elle le lâcha et il recouvrit sa liberté « OK… » Soupira Fred’, abandonnant. Aussitôt, il lissa son col et tira sur sa chemise pour la remettre correctement et s’éloigna de deux pas.

    « Cherche plutôt le bon coupable. Bonsoir. » Dit-il simplement avant de partir en direction de son dortoir, laissant une Fredericke songeuse quant à la véritable identité du coupable.


{549}
{Topic Terminé}


TOUS COMPTES
BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit voleur ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit voleur ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jud [ Voleur ]
» [Récit] Averlandais
» Un petit voleur (pv Kaguya Senji)
» Le petit manuel du voleur
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: