AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Pourquoi tant de haine ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Jeu 4 Mar - 20:53


    Fredericke se sentait un peu seule au monde. Depuis quelques jours, rien n’allait ! Pourtant, le bal approchait donc elle devrait être en pleine euphorie ! En plus, elle sortait avec Vincent, le garçon qu’elle aimait depuis toujours ! Rien ne devrait réussir à plisser de soucis ce joli front ! C’était le cas cependant car non seulement ses affaires disparaissaient mais en plus, on avait déchiqueté sa tenue de quidditch et écrit des mots d’insultes sur son sac. Il faudrait qu’elle en achète un neuf… la tenue, ce n’était pas grave, elle en avait une de rechange. Pourquoi tant de haine ? La petite attrapeuse avait un coup de bluzz et une envie folle de courir jusqu’à la salle commune des Serpentards pour aller raconter ses malheurs à son chéri. Elle savait déjà comment il réagirait cependant. Cela n’allait pas lui plaire du tout qu’on s’en prenne à sa petite amie. Il avait toujours eut un côté très protecteur (très garde chiourme même de l’avis de la jolie blonde), ça allait le mettre en pétard et il voudrait cogner celui qui avait fait ça.

    La méchanceté gratuite Fredericke détestait ça. Elle ne prétendait pas être la plus gentille fille de l’univers, elle avouait même être carrément imbuvable par moment puisqu’elle avait un comportement d’enfant gâtée, un manque de modestie évident et qu’elle partait toujours au quart de tour… mais elle s’excusait toujours quand elle blessait quelqu’un, et d’ailleurs, elle n’avait souvenir d’avoir put provoquer une telle haine chez quelqu’un de l’école. Elle était plutôt populaire, moyenne en classe mais excellente au quidditch (elle avait encore attrapé le vif récemment), danseuse émérite, très sociable et plutôt jolie dans son genre bien à elle, elle avait plus de raisons d’être aimé que détester. C’est vrai que ce n’était pas le cas de son petit ami qui lui était quasi-unanimement détesté par toute l’école mais si c’était Vincent qui était visé, pourquoi s’en prendre à elle ? Non, ce n’était pas la vraie question. C’était courant qu’on cherche à atteindre Vince’ à travers elle, mais ça n’avait de sens que si on était sûr qu’il soit au courant, si c’était de la provocation, là, l’acte était anonyme et elle n’était d’ailleurs pas obligée d’en parler à son Serpentard préféré.

    Quoique… elle le ferait sûrement quand même, mais en amoindrissant les faits. Vincent était prompte à s’inquiéter et, pire encore, il était très très chiant quand il commençait, alors mieux valait qu’elle n’en fasse pas trop.

    Toute à ces réflexions, elle rejoignait la salle commune lentement. Tellement lentement en fait que Mike, parti bien après elle du stade de Quidditch, l’avait rattrapé. Quand il passa près d’elle, elle l’attrapa par la manche et tout de suite, elle lui montra son sac et sa tenue de Quidditch (de match, pas d’entraînement) toute déchirée. « Mike… quelqu’un a profité de l’entraînement… » C’était assez clair, il suffisait de voir les insultes écrites en rouge sur la besace en cuir de Fredericke pour comprendre qu’on en voulait à la Gryffondor. A moins que ce ne soit une tentative de déstabilisation à l’encontre de l’attrapeuse vedette ? Qui sait… C’était justement d’ignorer qui pouvait lui en vouloir et les raisons qui la rendait malade, mais contre la méchanceté, il n’y a rien à faire à part se défendre ou encaisser.


{553}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Ven 5 Mar - 14:50

    L'hiver approchait à grands pas, et ainsi donc, le bal de noël également. Il ne restait plus que quelques semaines avant les vacances de noël, donc, de moins en moins de temps pour se trouver un cavalier, ou une cavalière. Le bal, le jeune Mike n'y avait pas tellement pensé, l'année dernière, il s'y était rendu avec Laura Thinkingen, une très bonne amie, qui avait malheureusement du quitter le château. De plus, il n'avait reçu aucune invitation, et n'avais pas spécialement choisi une fille à inviter. Quelques part, il y avait quelque chose de bon, en ce qui était de ne pas aller au bal. Au moins, on était sûr de ne pas avoir de problème, ou de dispute avec sa cavalière, pour n'importe quel motifs que ce soit. Les filles étaient vraiment compliqués parfois. Mais il n'était pas exclu que Mike se rende au bal une petite envie de faim pourrait très bien éveiller son esprit de bête, et celui-ci n'hésiterait pas à se rendre dans la Grande Salle en catimini pour prendre un peu de nourritureil y trouverait surement quelques de ses amis. Bref, en ce moment, il pensait plus au Quidditch. En effet, depuis qu'il était devenu capitaine, il pensait beaucoup plus au Quidditch, que les années précédentes, il ou n'avait que pour simple grade, joueur. D'ailleurs, en parlant de Quidditch, Mike était très content et fier non seulement de lui même, mais également de son équipe, après tout, sans les autres joueurs de l'équipe de Gryffondor, il n'était rien. La victoire de leur premier match face à Serdaigle, il la devait à ses joueurs, à leurs attentions lors des entrainements, et à leur détermination d'écraser l'adversaire, pour remporter la victoire. Bien sur, en dehors des matchs, les ennemis devenait ou re-devenait des amis. Mais quand on est sur le terrain, on ne pense pas à ménager l'équipe adverse, même si son meilleur ami se trouve en face, mais au contraire, on cherche à gagner ! Voilà pour quoi Gryffondor était une maison royale, composée d'élèves déterminés, loyaux, etc.

    Les joueurs de l'équipe des Gryffondor sortaient à présent du stade de Quidditch, pour retourner au château. En effet, il venait de terminé une séance d'entrainement, durant laquelle Mike ne les avaient pas du tout ménager. Mais il comprenait que c'était pour leur bien, et non pour les punir. La victoire de Gryffondor pour la Coupe était l'une de ses priorité, en tant que capitaine. Il n'imaginaient même pas la joie que procureraient cet évènement, accompagné d'une fête, rien que pour les Rouges et Or. Mais ,trève de rêverie, il était temps à présent de retourner au château, plus précisément dans la salle commune, et encore plus précisément dans le dortoir non c'est bon, j'en ai terminé avec mes préciséments pour prendre une douche, un bien dormir. Mike se souvint d'avoir vu Fredericke quitter le terrain, elle l'air un peu furieuse, il se demandait bien pourquoi...

    En arrivant dans le Hall d'Entrée, Mike pensa à faire un petit détour par la Grande Salle, avant de retourner dans la salle commune réservé au Gryffondor. Mais pour quelle raison, MANGER, bien sur! Sauf que, pas de bol, il était environs 15h, et à cet heure-ci, il n'y avait pas de nourriture, la salle était rempli d'élève faisant leurs devoirs. Le seul moyen pour manger à présent était de rendre visite au elfes de maisons, mais pas le temps, il soupira, et entama la longue montée des escaliers qui n'en faisait qu'à leurs têtes. Trois kilomètres à pied, sa use, sa use, trois kilomètres à pieds, sa use les souliers... Enfin, il était parvenu devant le portrait de la Grosse Dame, il s'apprêtait à entré dans la salle commune, lorsqu'une main lui attrapa la manche. C'était Fredericke, pas besoin de la regarder pour le savoir, il la reconnaissait grâce à son parfum. Elle lui montra un sac, et une tenue de Quidditch comment dire.. en très mauvaise état. Voilà donc pourquoi elle n'avait pas le moral en quittant le stade. « Pas très sympa comme geste,  » dit Mike « Je me demande qui à fais sa, et pourquoi surtout, tu ne connais pas quelqu'un qui t'en voudrais? Qui donc voudrais du mal à la jeune, belle et talentueuse Fredericke Maiden? Maintenant qu'il y pensait, à chaque fois qu'il se promenait dans les couloirs, et qu'il avait croisé Fred', beaucoup de regards se tournaient vers elle, beaucoup de Serpentard la dévisageait, et la regardait comme si elle n'était qu'un déchet.. Nouveau mystère à élucider pour Mike Holmes..

    [764 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Ven 5 Mar - 21:32

    Pas sympa, c’était un euphémisme oui, c’était même carrément méchant. Et puis, on ne s’en prenait pas à une Maiden ! La belle Allemande était en effet du genre à prendre la mouche très vite et si on la cherchait, on allait la trouver ! Il n’y avait pas que son petit ami à être très mauvais quand il s’y mettait, elle était aussi du genre à savoir se défendre. Bon, ok, elle faisait moins mal, mais n’empêche X_x’ Et puis, vraiment, si ce n’était que ça, elle pouvait toujours en parler à Vincent, il ferait leur fête à ces imbéciles ! Le problème, c’est qu’elle ne savait même pas qui était responsable de ce massacre. Dire que son sac était un vrai Vuiton, il valait excessivement cher… pas que l’argent soit un vrai problème mais elle l’adorait et malgré son argent de poche conséquent, elle n’aurait pas assez pour en acheter un autre aussi beau. Oui, vraiment, elle était un peu dégoûtée. Non seulement on l’attaquait mais en plus on faisait ça dans son dos, en se cachant, sans assumer ses actes. Elle n’aimait vraiment pas les lâches.

    « C’est vraiment dégueulasse de faire ce genre de chose… » Au moins digne d’un Serpentard ! ok, d’accord, son copain était dans cette maison, mais il était différent car il était peut-être rusé et ambitieux mais il n’était pas du tout lâche, pas comme un certain Drago Malefoy, ancienne figure de proue de cette maison et idole de Marie.

    Soupirant et en se laissant glisser le long du mur, elle réfléchit à ce que venait de lui demander Mike. « Non, personne en particulier… mais bon, les Serpentards ne m’adorent pas. Ceux qui m’aimaient bien avant parce que je suis une sang pure me déteste maintenant parce que Vincent est un né-moldu et que je vais briser ma lignée, et il y a les anti-gryffondors bien sûr. Mais jusqu’ici je n’ai eu aucun problème vu mon entourage… » Entre Vincent qui tapait quiconque oserait juste mal parler à sa Fred’ (et ce depuis qu’ils se connaissaient, pas seulement depuis qu’ils étaient ensemble), et le fait que maintenant elle soit bien copine avec Marie, la préfète, bah on la laissait tranquille. En plus, les Serpentards se tenaient plutôt bien depuis que les Carrow ne régnaient plus sur Poudlard.

    Laissant tomber son sac, elle grimaça. En plus d’abîmer son sac, ces inscriptions étaient vulgaires. Une jeune fille de bonne famille comme elle ne pouvait qu’être choquée. « Tu penses que ce pourrait être un Serpentard ? C’est étrange parce que j’ai déjà eut un problème il n’y a pas longtemps mais c’était des affaires qu’on m’avait volé dans mon dortoir, hors ils n’y ont pas accès n’est-ce pas ? » Bah oui, finalement, ça avait plus de chance d’être un Gryffondor mais ça lui paraissait tellement étrange ! Ok, elle sortait avec Vincent mais c’était connu depuis des années qu’elle était amoureuse du Serpentard et ça n’avait gêné personne autrefois. Qu’est-ce qui avait changé ? Et pourquoi un Gryffondor lui en voudrait ? Elle avait attrapé le vif dernièrement après tout, ce n’était vraiment pas logique !


{525}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Sam 6 Mar - 13:08

    Quel vilain geste, et plein de lâcheté. Si quelqu'un avait un problème avec Fredericke, il aurait du venir la voir pour en parler, mais non, au lieu de sa, il a fallut que cette personne gribouille des insultes sur son sac, et déchire ses affaires de Quidditch. Cette personne n'avait eut aucune pitié et avait pris un malin plaisir à faire cela, ce pourrait très bien être l'acte d'un Serpentard, et si c'était le cas, pourquoi avait-il ou elle (il n'était pas exclu qu'une élève ait fait sa) fait ce geste immonde. Mike n'appréciait pas vraiment ce genre de comportement, lorsqu'on avait un problème à régler avec une personne, le mieux était de venir la voir afin d'arranger les choses, et pas de déclarer la guerre en quelque sorte. Même si Mike était prêt à trouver avec sa condisciple qui avait commis ce très mauvais geste, ce n'allait pas être une tâche très facile, retrouver un ou une élève, parmi tant d'autre dans le château.. il fallait en avoir du courage. De plus, il n'avait aucune piste pour démarrer leur enquête, il pourrait bien évidemment interroger des élèves, plus particulièrement des Serpentard, mais encore fallait-il que ceux-ci laissent 2 Gryffondor leurs poser des questions sans se sentir accuser. « En effet, c'est vraiment dégueulasse.. C'est un acte digne d'un Serpentard, une personne lâche qui n'a pas eut le courage de venir te voir pour te dire ce qu'elle avait à dire, donc elle à exprimer sa colère par de vilains gestes...  »

    Pour le moment, le jeune capitaine ne pouvait rien pour elle. Ces relations avec les Serpentards n'étaient surement pas bonne, sauf avec une personne peut-être, Vincent Fayr. Un certain ami de Fredericke, donc on pouvait l'exclure de la liste des suspects, car il ne ferait sans doute aucun mal à Fred  a moins qu'il sois sous Imperium. Mike s'assied sur le sol dur et froid, et se mit à réfléchir à ce que lui disait Fredericke. «  Donc le coupable est surement un Serpentard, mais comme tu le dit si bien, chacun sa salle commune, donc les Serpentard n'ont pas accès à la nôtre. Par conclusion, sois un Gryffondor qui te veux également du mal, ou qui a fait alliance avec eux leurs à révéler le mot de passe, sois, les Serpent' on engagé un élève, surement 1ère année, en lui promettant une récompense, s'il dégradait les affaires du certaines Fredericke Maiden et donc si nous voulons commencer notre enquête, il faudra interroger les Gryffondor en leurs demandant s'il n'ont pas vu un élève suspect se rendre dans le dortoir des filles.. Non, surement une élève, pour paraître encore plus convaicant.. Il faut l'avouer, ils ont l'air très rusés, ces Serpentard  » dit Mike les yeux fermés Sherlock Holmes, sort de se corps enfin !

    Oui, c'était par là qu'il fallait commencer les recherches pour espérer retrouver le coupable. Après ce long moment de réflexion, où Mike Holmes était entré en action. Le jeune Gryffondor se releva en jetant un regard au sac de son amie. Si seulement il pouvait faire appel au Expert Miami pour qu'il fasse un relevé d'empreinte.. Il regarda Fredericke, qui semblait prête pour de nouvelles aventures, à la recherche de l'assassin!


[551 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Dim 7 Mar - 11:12

    Ouai, digne d’un Serpentard, ça c’était certain vu qu’ils étaient réputés pour leur lâcheté mais voilà, elle ne voyait pas du tout qui pourrait faire ça. Sans être parfaits, elle connaissait pas mal de Serpentards et ils étaient tous plutôt chouette une fois qu’on avait passé le préjugé de la maison. C’était quand même plus qu’étrange toute cette histoire. En plus de ça, Fredericke était tellement habituée à être aimée par ses petits camarades (ou du moins qu’on la laisse tranquille lorsqu’on ne l’aimait pas pour x ou y raison) qu’elle se sentait particulièrement perturbée par ces mouvements de haine. Ce n’était pas comme si elle avait fait quoi que ce soit pour mériter un tel sort, au contraire, elle était plutôt le genre de fille qui rendait service, n’avait quasiment aucun préjugé (elle en avait en entrant à Poudlard mais traîner avec Vincent l’en avait guéri) et en plus de ça, elle était tellement bien entourée que c’était presque du suicide de s’en prendre à elle. Pour se consoler, elle imaginait déjà Vincent, Adrien, Axel, Tobias et quelques autres de ses amies partir en vendetta. Que celui qui avait fait ça se planque parce qu’un crime ne restait pas impuni dans le monde de la Gryffondor.

    « Es ist nicht möglich ! » ragea-t-elle en Allemand avant de serrer les poings, subitement plus énervée qu’abattue. « Même dans les Serpentards je ne vois pas qui serait capable d’une telle chose ! Tu te rends compte que si on chope celui qui a fait ça, il est mort ? » Pour Fredericke c’était forcément un homme parce qu’une fille c’était plus subtil. Oui, les nanas sont de vraies pestes entre elles mais jamais une fille saine d’esprit n’aurait abîmé un sac Louis Vuiton ! Elle l’aurait volé plutôt ! Remarquez, une fille ça arrangerait Fredericke qui n’était pas en reste question violence et ne demandait qu’à se faire justice elle-même.

    « La dernière fois, c’était un première année qui s’était retrouvé avec le fruit du larcin, mais je ne pense pas que c’était lui. Il dit qu’on a fait apparaître par magie mon bien sur son livre et j’ai eut l’impression qu’il disait la vérité. Mais pour utiliser un sort comme celui-ci, il faut au moins être en troisième année et au-dessus. » Elle ne précisa pas que c’était son soutien-gorge qu’on lui avait volé parce que Mike était un garçon quand même, puis, elle l’aimait bien, elle voulait pas qu’il se fasse taper. Si, si, à tord ou à raison, Fredericke pensait Vincent assez jaloux pour s’en prendre à quelqu’un simplement pour avoir visualiser les sous-vêtements de Fred’. Avec le serpentard, rien n’était impossible après tout ! Il était tellement jaloux ! Et il aimait taper en plus, alors tous les prétextes étaient bons. « Puis le traître de Gryffondor est forcément une fille pour entrer dans le dortoir. » Ce qui était la raison pour laquelle Fredericke avait accepté de croire Camille alors que celui-ci l’avait prise en grippe.

    « Vraiment, quelque chose m’échappe. Tu ne trouves pas ça illogique de faire un truc comme ça ? Ok, ça va m’embêter, mais dans le fond, c’est plus puéril que grave… Je ne comprends pas la finalité de tout ceci. » Alors Mike Holmes, une idée ?


{528}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Dim 7 Mar - 15:00

    Qu'est-ce qu'il était fort ce Mike, dis-donc. Il lui avait suffit de peu de temps et d'un petit moment de réflexion, pour élucider le mystère. Enfin, pour trouver un début à son enquête, car il en était maintenant sur, c'était surement un élève de Gryffondor qui avait fait ce sale coup à Fredericke, et cet élève n'allait pas s'en sortir indemne (façon de parler, Mike n'allait tout de même pas le frapper.. Quoi qu'il le mérite un peu, quand même) Dans tous les cas, Fredericke avait l'air très énervé, et il y avait de quoi. Le jeune capitaine serait dans le même état si un idiot ou une idiote lui aurait saccagé sa chambre, déchiré ses vêtements ou autres idioties dans le genre. Tellement énervé, qu'elle se mit à parler en Allemand, bien sur, il n'avait pas compris, puisqu'il ne pratiquais pas l'Allemand, mais vu la fureur avec laquelle cette phrase avait été prononcé, c'était surement un juron.. Il préféra ne pas lui demander ce que cette phrase voulait dire. Le jeune Mike avait tenté d'élucider le mystère, avec les informations qu'ils avaient reçu. Vu que les vêtements déchirés se trouvaient dans le dortoir des filles, c'était donc, une élève de la maison. Mais bon, peut-être qu'il avait faux, les Serpentard étaient surement capable de préparer du polynectar et de s'introduire dans la maison, uniquement pour faire ce genre de bêtises, qui ne servaient absolument à rien. Sa c'était leur genre, provoquer, énervé, attaque par derrière etc.

    Les Serpentard n'avaient peur de rien, pas des professeurs, ni de Rusard, et encore moins des élèves. Oui, les Serpentard étaient des lâches, Mike n'avait aucune honte à le dire. Leurs cibles étaient le plus souvent des élèves de 1ère années, si seulement ils avaient un peu plus de courage, ils oseraient se confronté à leur aînés. Mais sa non, se serait trop demandé au Serpentard. « Oui, j'ai compris que si l'on retrouvait le coupable, il allait passer un très sale quart d'heure.. ou plus peut-être.. vu ta colère. Même moi je n'oserai pas t'embêter si tu était dans cet état, tu est vraiment effrayante...  » dit Mike, en souriant. Cet acte criminel était vraiment difficile à comprendre. Franchement, si vous détestiez une personne, ou que vous lui voulez du mal, vous vous en prendrez à lui, pour le faire souffrir. Mais surement pas a des vêtements, des sacs... C'était vraiment incompréhensible, en tous cas, Fredericke était une battante, et si les Serpentard voulaient la déstabilisé, c'était raté. Et vu qu'elle avait le soutien de Mike, c'était beaucoup plus simple pour elle de tenir le coup. «  J'ai autant de mal que toi à comprendre ce geste.. C'est idiot, c'est débile.. C'est enfantin. Quel est le but de cette personne, je me le demande..  » répondit Mike à sa question, en soupirant. Il jeta un regard au alentours, plusieurs élèves passaient, se baladaient, discutaient dans les couloirs, des élèves de toutes les maisons, Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard, des regards méchants, en direction de Fredericke et de lui même, mais quel regard appartenait à l'auteur du crime.. Ni Fredericke, ni Mike ne savait, mais après tout, dans une enquête, le but était d'élucider le mystère, sinon, sa n'avais aucun sens.


[538 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Dim 7 Mar - 17:08

    Fredericke eut un rictus mauvais et particulièrement inhabituel chez elle dans la mesure où elle avait plutôt un visage de petite poupée souriante. Elle n’était pas du genre à grimacer pour un rien et elle laissait en général parler ses yeux lorsqu’elle était en pétard, mais là, c’était au-dessus d’une simple colère, elle était dégoûtée du comportement humain, capable de faire quelque chose d’aussi bas à une autre personne sans raison apparente. Que celui qui ne serait pas aussi en colère qu’elle à sa place lui jette la première pierre… mais en réalité, n’importe qui à sa place réagirait pareil.

    « Et encore Mike, moi ce n’est rien comparé à ce que Vincent leur fera si on les attrape… et surtout s’il l’apprend. Je n’ai pas encore décidé si je lui en parlerais. » En fait, elle avait bien envie de régler tout ceci elle-même, mais si ça allait trop loin, elle serait obligée d’en parler à son petit ami parce que Vincent n’était pas le genre de garçon à aimer qu’on lui cache les choses, encore moins quand c’était important. Hors vu comme cela troublait Fredericke, on pouvait facilement classer l’incident dans les évènements importants. Le problème c’est que Vincent en voudrait à ceux qui avaient fait ça et ça se trouve c’était des gens de sa maison, peut-être même de son dortoir. Il détestait déjà suffisamment de monde sans en rajouter non ? Bref, elle ne savait pas encore si elle allait en parler à son petit ami ou pas.

    « Carrément puéril même je dirais. » Tandis que Mike faisait un amoncellement d’adjectifs péjoratifs pour désigner ce geste qui les révoltait tous les deux. « Mais on s’en prend toujours à mes vêtements de sport, enfin presque, peut-être qu’on veut me décourager pour le Quidditch ? Après tout, notre équipe n’a pas d’attrapeur de secours, si j’abandonnais il n’y aurait plus personne tu ne crois pas ? » Elle ne voyait que sa victoire récente au Quidditch pour justifier un tel accès de haine. Ou alors de la jalousie peut-être, quelqu’un qui en voulait à Fredericke d’être trop populaire justement. Si on se fiait aux apparences, Fred’ était belle, riche, avait un petit copain très beau et qui l’aimait plus que tout, des tas d’amis, elle était bonne en sport… bien sûr, si on grattait un peu, elle avait du mal à comprendre autrui et tout particulièrement son frère aîné, sa mère l’avait frappé tellement fort qu’elle n’avait plus le droit de la voir et elle supportait que son père lui prouva son affection tout particulièrement quand il avait mauvaise conscience. Elle devait aussi composer avec le mauvais caractère de son dit petit ami et du fait qu’il tape sur ses amis. Quant à son physique, ok, elle était jolie selon certains critères mais elle ne l’était pas non plus tant que ça et surtout, elle était très souvent malade, elle avait même une maladie génétique plus que dérangeante…. Alors oui, d’accord, peut-être qu’on était jaloux d’elle et que ça pouvait expliquer mais si c’était ça, ok, elle voulait bien donner sa vie à quelqu’un d’autre mais ce n’était pas dit qu’en réalité ils en veuillent ! « Ou alors c’est de la jalousie. » Lâcha-t-elle finalement au risque de quand même passer pour narcissique. Quoi que, de toute façon d’une manière plus générale, c’était en général pas la modestie qui étouffait Fred’.


{566}

SAPIN
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Sam 13 Mar - 12:21

    Pour le moment, les deux Gryffondor étaient en pleine galère. Grâce à l'intelligence du grand Mike, ils avaient pu trouver un début, pour mener l'enquête. Mais pour le moment, Fredericke et Mike tentait de trouver pourquoi, cet acte avait été commis. Si ils trouvaient le coupable, ça allait très mal se passer pour lui; mais si Fredericke décidait d'en parler au célèbre Vincent Fayr, il n'était pas exclu qu'il y ait de la bagarre. «  Je m'en doute bien, mais s'il l'apprend, sa va péter.. » dit Mike, tandis que les élèves entraient et sortaient de la salle commune des Gryffondor. Et dire que le coupable était peut-être à quelques pas d'eux, sans qu'ils ne le sachent. Quel était le véritable but du coupable? Faire peur, décourager, énerver? Plusieurs hypothèses pouvaient être juste. «  Peut-être qu'en effet, les Serpentard veulent reprendre de l'avance sur nous, mais c'est très débile, si c'est uniquement pour cette raison, et si c'est la jalousie, c'est surement une fille.. » répondit Mike, mais ça ne les avançaient a rien, le jeune Poursuiveur ne savait que faire, en cet instant. «  Bon, qu'est-ce qu'on fait maintenant? »

    [Très court, désolé]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   Lun 29 Mar - 11:53

    La jolie Gryffondor se massa les tempes à la recherche d’un semblant de calme et pourquoi pas d’une illumination subite. Il devait bien y avoir quelqu’un qui la détestait pour faire un truc pareil. En fait, Fredericke était tellement honnête et droite par nature qu’elle ne pouvait même saisir le concept de méchanceté gratuite, c’était juste aberrant pour elle, donc il lui fallait une raison, quelque chose, n’importe quoi auquel se raccrocher pour rendre les choses plus supportable. Le pire c’était de se dire que quelqu’un de sa maison était impliqué. Oui, vraiment, c’était le plus dérangeant dans toute cette histoire.

    Pensant à ce que Mike disait sur Vincent, elle hocha la tête en signe d’assentiment. C’était clair que ça finirait en pugilat si le serpentard mettait la main sur les coupables. Il n’était pas du genre à laisser sa petite amie se faire embêter, en fait, il était même très protecteur, ce que Fred’ avait toujours trouvé adorable au fond, mais un peu inquiétant en surface. Parce que Vincent était peut-être fort en baston mais il avait aussi sa cicatrice qui pouvait s’ouvrir n’importe quand alors elle n’aimait pas qu’il prenne de risques. Ceci étant, il aimait tellement se battre qu’à l’évidence il n’avait même pas besoin de Fred’ comme prétexte.

    « Comme tu dis oui… je crois que je ne vais rien lui dire pour le moment. De toute façon, je ne sais pas qui c’est alors… » C’est vrai, ça ne servait à rien de s’emballer sans preuve après tout. Mieux valait continuer à réfléchir et dans le futur être très attentive et ensuite ça devrait s’éclaircir, enfin, c’est du moins ce qu’elle espérait. A ce moment là, elle pourrait en parler avec son petit ami, sauf si vraiment ça devenait insupportable. Mais ça ne faisait que commencer, peut-être que ça n’arriverait plus et qu’elle dramatisait ? Et pourtant, elle avait beaucoup de mal à y croire elle-même… Oui, elle n’était pas du tout convaincue car elle pensait que derrière ces actes malveillants se cachaient un plan de plus grande envergure qu’il soit motivé par la vengeance ou la jalousie.

    « En même temps, c’est débile de faire ça tout court. En plus ce n’est pas comme si je n’avais pas les moyens de me racheter un sac. Tu peux me croire, je ne vais pas leur montrer le moindre signe de déstabilisation, ça leur ferait trop plaisir. » Puis, elle ajouta d’une voix de plus en plus ferme « Et que ce soit ou non de la jalousie, si je les trouve, ça va mal se passer. » Bon, après, le fond du problème persistait, il fallait trouver les coupables.

    Alors, Mike lui demanda ce qu’il fallait et elle se leva, l’air décidé. « Je ne sais pas encore, mais je ne me laisserais pas faire. Je resterais dans l’équipe que ça leur plaise ou non ! » Elle tourna ensuite son regard azur vers son capitaine, le transperçant de sa détermination. « Pour le moment, mieux vaut ne pas ébruiter l’affaire, ok ? Je ne veux pas que d’autres s’en mêlent. » Et dans un futur proche, le « autres » incluait aussi Vincent. Même si elle aurait aimé courir chez les Serpentards pour se faire consoler par son petit ami, elle ne pouvait pas toujours compter sur lui, il fallait aussi qu’elle se débrouille seule par moment et pour ça elle commencerait par attendre d’y voir plus clair avant de lui parler.


{578}

CUPIDON
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi tant de haine ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi tant de haine ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi tant de haine? [PV Phegon D Seb]
» Pourquoi tant de haine envers Chirstophe?
» Pourquoi tant de haine ? ? ANGELA
» Pourquoi tant de vomissements?[PV Guillaume]
» Pourquoi tant de préjugés ? || Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: