AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Les balades on les écoute et on en profite [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 590
Âge : 30 ans [03/09/1982]
Actuellement : Employé au Département de la coopération magique internationale


MessageSujet: Les balades on les écoute et on en profite [PV]   Sam 20 Mar - 15:12

    Sortez les écharpes et les gros manteaux quand on sort en plein mois d’hiver, il faut se couvrir. Lorsque vous êtes à Poudlard, vous avez heureusement tout l’attirail nécessaire car mes chers amis, si vous êtes un élève de cette prestigieuse académie, vous avez obligatoirement tous les vêtements pour survivre face aux caprices climatiques. En tout cas, pour le jeune homme, la merveilleuse écharpe rouge et jaune, couleurs de Gryffondor, lui allait à ravir. Enfin, avant de continuer dans la merveilleuse histoire du jeune Faris Mosan, présentons le un petit peu et racontons donc les évènements passés que nous avons un peu manqué.

    Tout d’abord, le jeune homme a à présent dix sept ans l’âge de la majorité dans le monde des sorciers et âge qui lui permettait d’user de la magie dans le monde des moldus (en toute discrétion bien sur), un bon moyen de parfaire ses sortilèges dont il en connaissait une grande quantité à présent. Car oui, il s’était beaucoup amusé à user de la magie cet été. Il avait commencé à travailler aussi avec un stage à la Gazette du sorcier où même s’il n’avait eut qu’à suivre quelques reporter sur le terrain, un terrain qui ne l’intéressait pas vraiment, il avait pu y découvrir toute sorte de chose et ainsi renforcer son choix d’orientation.

    Cependant, en cours il n’avait pas cessé de travailler sur les potions où il se débrouillait toujours aussi bien. En même temps, potions et cuisine c’est un peu la même chose. En parlant de cuisine, il était vraiment content d’avoir le rôle de rédacteur de la partie cuisine du Hibou Bavard, cela lui permettait de développer son sens de l’écriture et puis ça lui mettait un pas dans le journalisme. En tout cas, il était vraiment content d’avoir enfin trouvé quelque chose à faire pour son avenir, à une heure où on bassine les élèves sur ce qu’ils devront choisir de faire plus tard. En tout cas ni son père ni sa sœur n’avait émis d’objection tant qu’il pouvait faire quelque chose qui lui plaisait. De plus les revenus d’un journaliste à la gazette du sorcier n’était pas non plus négligeable encore un bon point.

    Enfin pour l’instant il devait surtout penser à ses études car autant il s’était amélioré en Sortilège et en Métamorphose, autant dans les matières plus théoriques ça lambinait un peu comme l’histoire de la magie où là, on est plutôt près du gouffre abyssale de la note T. Il allait devoir faire des efforts s’ils voulaient réussir ses ASPICs mais c’était comment dire…tellement ennuyant de lire des récits historiques sur la victoire d’un quelconque Gremlin en Afrique du Sud. Pour aujourd’hui c’était surtout Samedi après midi et donc une après midi de libre pour le jeune homme. Les devoirs ? Il les ferait dans la soirée quand il rentrerait de Pré-au-lard car aujourd’hui les élèves avaient l’autorisation de s’y rendre. Autant pour les troisièmes années l’accès était plutôt limité, autant pour les septièmes années soit les plus vieux de l’école, ils pouvaient s’y rendre quand ils voulaient tant qu’ils revenaient avant la fermeture de l’école. Voldemort avait beau ne plus être de ce monde, on en oubliait pas les mesures de sécurité.

    Donc aujourd’hui sortie à Pré-au-Lard de prévu pour le jeune homme, seul oui mais une belle sortie quand même. Surtout que le village était enseveli sous une neige assez épaisse un cadre qui plaisait bien à Faris. Dans le dortoir des septièmes années, le garçon s’habilla donc bien chaudement avec sa belle écharpe Made in Poudlard puis descendit dans le hall et sortie du château. Le Parc était lui aussi enveloppé d’un manteau blanc et froid. Les pas du jeune homme faisait craquer la neige un bruit vraiment agréable qui rompait le silence extérieure. Oui, il n’y avait pas grand monde en dehors de quelques élèves qui se lançaient des boules de neige. Il arriva après quelques minutes à l’entrée de Pré au Lard. Le village était beaucoup plus vivant que l’extérieur du château et le bruit des pas du jeune homme était recouvert par les derniers chanteurs de noël bien que la date était déjà passée. Le garçon n’avait prit que de quoi se payer un verre aux Trois Balais alors il valait mieux qu’il évite les allées commerçantes pour ne pas être tenté. Cependant, on pouvait toujours bien faire une rencontre par inadvertance ce qui avait pour but bien sur d’occuper cette belle après midi ensoleillée et légèrement enneigée :

    « Hey Corann coucou ! »

    Évidemment, il suffit au jeune homme d’une demoiselle vraiment sympathique pour occuper cette belle après midi ensoleillée et légèrement enneigée, Corann, une connaissance…non une amie du jeune homme se trouvait face à lui pour son plus grand bonheur. Il allait pouvoir bavasser un petit peu ou comme il aime dire…Papoter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les balades on les écoute et on en profite [PV]   Mar 13 Avr - 23:46

Corann, c'était l'exemple même du genre de fille qui ne faisait plus partie de la gente féminine des années passées. Peur de rien, elle ne se souciait pas souvent de son look, s'amusant à s'habiller à l'arrache parce que c'était une manière comme une autre de faire craquer ses amis. Bien sûr elle faisait attention à son look, mais pas toujours. Et parfois, elle aimait ne pas faire attention à comment elle était. Voilà tout. Elle aimait plaire, mais elle pouvait parfaitement s'en passer. D'ailleurs, en se levant ce matin-là, l'idée même de faire attention à sa tenue lui passa bien vite au dessus de la tête. Se regardant dans le miroir, uniquement vêtu d'un boxer vert fluo et d'un débardeur blanc collé serré, elle se mit doucement à marmonner deux trois mots à son reflet. Se mettant de profil face à la glace, elle eut la vague impression d'avoir pris du poids, allant jusqu'à soulever son T-shirt pour tenter de voir si c'était le cas. Mais non, bien sûr qu'elle rêvait. Elle en aurait été verte si elle avait prit un kilo tiens ! S'étirant, elle se dirigea vers le lit qu'elle fit, pourtant pas habillé pour autant. S'habiller, c'était tellement inutile en faite. Mais bon, c'était nécessaire.

Et puis elle était seule dans le dortoir et elle n'allait pas croisé de garçon. Quoique si elle avait croisé un garçon, elle s'en serait moquée. Il lui était déjà arrivé de porter des robes et des shorts tout aussi courts que son boxer donc bon, elle s'en moquait royalement. S'approchant de son armoire, elle en sortit un T-shirt, extra large, ainsi qu'un jean collé serré. Bah quoi ? Ce n'était pas vraiment faire attention à son look ça non ? Soupirant, elle passa une main dans ses cheveux, rencontra un ou deux nœuds, voir même trois, et ne prit pas pour autant la peine de se coiffer. La flemme ? Ah oui, c'était même certain, mais bon, ce n'était pas ça qui allait changer pour autant. Elle ne prit même pas la peine de se maquiller. Flemme quand tu nous prends. Et dire qu'aussi flemmarde qu'elle était, elle avait envie d'aller à Pré Au Lard, c'était un comble ça quand même non ? Regardant par la fenêtre, un nouveau soupire s'échappa de ses lèvres. Ah, neige quand tu nous tiens, bon, bah hors de question qu'elle ne se mette à sortir en T-shirt. Okay, elle se moquait de ses façons de s'habiller, mais elle n'en restait pas moins non suicidaire hein, alors non, elle ne comptait pas sortir comme ça. Retirant son haut qui aurait vraiment fait tâche sous un pull, elle mit un T-shirt bien banal et court, pour enfiler un pull noir par-dessus, avec sur le devant un « harley davidson » écrit en bien gros. Ah bah bien sûr qu'elle avait une certaine classe vêtu ainsi, on ne pouvait pas en douter. Par contre, elle ne voulait pas changer de jean. Elle avait dû un peu forcé sur le fessier pour le mettre alors non, elle ne l'enlèverait pas ! Non elle n'avait pas grossi hein. Le pantalon était trop petit déjà lorsqu'elle l'avait acheté. Pourquoi elle l'avait pris ? Elle trouvait son fessier vraiment bien dedans. Corann restait une fille aimant plaire, qu'on ne l'oublie pas.

Malgré la neige, il ne faisait pas si froid que ça dehors, et tant mieux d'ailleurs, parce qu'elle ne l'aurait pas supporté. Le froid avait une certaine ambiance sur son comportement en plus. Non vraiment, elle ne supportait pas d'avoir froid, ça la rendait irritable et détestable. Et oui, elle n'était pas toujours douce et gentille hein. Déjà qu'elle avait un sale caractère... Donc bon. Il fallait lui pardonner bien sûr, elle était comme elle était, point finale. Non ?

Une voix qu'elle connaissait ne tarda pas à retentir alors qu'elle était arrivée à Pré Au Lard depuis seulement quelques minutes, et là, elle devait bien avouer qu'elle était assez heureuse de l'entendre. Comment ne pas aimer entendre la voix de Faris Mosan ? Un ami à elle. C'était un moyen de profiter de sa compagnie bien entendu. Et ça, elle ne pourrait jamais le refuser, évidemment. « Faris ! Salut, comment tu vas ? ». Même école, même maison et même année, et pourtant, ils ne parlaient pas souvent ensemble. Un comble n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Les balades on les écoute et on en profite [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça brouille l' écoute
» Le cumul des mandats coute cher
» Ce que j'écoute à l'instant ~
» Combien coute un Senateur haitien à l'etat mensuellement?
» la chapelle St Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: