AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 D'inconnu à Inconnu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: D'inconnu à Inconnu.   Sam 27 Mar - 15:35

Hey Maman,

En faite, je ne t'écris pas pour te faire un roman, parce que bon, je ne vois pas ce que je pourrais bien avoir à te dire de plus que ce que je te dis déjà à longueur de temps, et ce, même si tu sais pertinemment qu'écrire n'est pas quelque chose qui me dérange tant que ça. Dis voir, tu vas bien ? Je me suis dit que prendre de tes nouvelles, ça ne ferait pas de mal. Ta dernière lettre m'a paru particulière en faite, je me suis légèrement inquiété. Et en plus, tu as été plutôt longue, je n'ai pas beaucoup aimé ton attente d'ailleurs. Ce qui, mine de rien, bah... N'est pas habituelle. D'ailleurs, j'attends encore ta dernière réponse alors je vais sûrement aller prendre un hibou à la volière pour te poster cette lettre. Ca sera forcément mieux je dirais, qu'en penses-tu ? Du moins, mieux que d'attendre le retour de l'oiseau, parce que dans ce cas, cette lettre n'est plus très utiles hein ! En tout cas, j'espère que tout vas bien, que tu vas bien. Et que tu ne te sens pas trop seule ! Comme je te l'ai toujours dis, je souhaite vraiment que tu sortes, avec tes copines, que tu fasses la fête, que tu t'éclates ! Ne te laisse pas dépérir à un âge comme le tien ! Vas en boîte, drague, trouve un garçon et tout ça. Mais après, je ne suis que ta fille alors je ne pense pas être la mieux placée pou te dire ça non ?

Enfin bref, voilà, je vais te laisser je pense, je mange avec le frangin et tu sais très bien que lorsque c'est l'heure... C'est l'heure ! Donc bon, je ne vais pas trop le faire attendre, parce qu'il irait encore dire que c'est ma faute ! Bon, après, il est clair que c'est vrai, ça serait ma faute, mais bon, on ne va pas m'en vouloir de t'écrire, ça serait la meilleure !

Je t'embrasse très fort, je t'aime.
Non, ON t'aime
A.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 590
Âge : 30 ans [03/09/1982]
Actuellement : Employé au Département de la coopération magique internationale


MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   Sam 27 Mar - 19:14

Salut A,

Je n'ai pas de poitrine (et bon dieu heureusement), ni eut d'enfants (et ça ne risque pas d'arriver du moins pas de mon ventre) bref, tu as du le comprendre, je ne suis pas ta mère cependant c'est bien moi qui ait reçu ta lettre. Je suis cependant plus tournée vers les filles que les garçons mais je suivrai bien tes conseils, célibataire endurci que je suis. Enfin bref je pense qu'il faudrait que tu renvoies la lettre à ta mère si tu veux qu'elle la reçoive un jour. Mais profitons en pour faire connaissance non? Tu es sorcière si tu envoies des hiboux non? Moi aussi. Du moins sorcier vu que je suis un garçon. T'as peut être du le deviné au début de ma lettre non? Enfin je ne pense pas que je vais t'importuner plus longtemps, si je t'ai envoyé cette lettre c'est juste parce que le piaf que tu as envoyé à décidé de me déposer la lettre de ta mère et il faut bien te prévenir...Enfin je te tutoie je te tutoie...on ne se connait pas mais voilà quoi.

En tout cas je te souhaite un bon appétit...Quoique c'est un peu con vu que t'as déjà du finir de manger depuis que tu as envoyé cette lettre...Devrais m'arrêter là dans les conneries ou sinon ça ne va pas voler haut. Bref....bonne journée à toi qui que tu sois.

Pas vraiment de marque d'affection à te mettre le "bisous" serait plutôt déplacé.

F.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   Sam 27 Mar - 20:28

Bonjour F.

Désolée de ne pas avoir écris plus tôt bien qu'au final, je dois bien dire que je ne sais pas vraiment pourquoi je réponds à ton message. Bien que bien sûr, il va de soit qu'un remerciement est évident. Après tout, si après, ma mère ne me répond pas, c'est normal sur ce coup, et ce n'est pas de sa faute, c'est bel et bien de la mienne. Enfin bref, je dois bien dire que j'ai du mal à comprendre comment ce hibou de malheur a bien plus se tromper. Et j'aimerais bien savoir à quel point il a bien pu se tromper. Je dois bien te dire que je suis à Poudlard. Etant donné que tu as répondu à cette lettre, j'en conclu que tu es un sorcier et que je peux te dire où je me trouve quoi. Et toi tu es où ? Si tu me dis à l'autre bout du monde et bien, je pourrais en conclure que ce hibou est plus bête que je ne le croyais ! Mais bon, si ça se trouve, tu es toi aussi dans le château ?

En tout cas, je te remercie encore de m'avoir retournée ma lettre. Je suis déjà quelque peu inquiète quand ma mère ne me répond pas de suite alors imagine ! Là, elle ne m'aurait jamais répondu quoi ! M'enfin bon, les accidents ça arrive, je saurais que je ne dois plus prendre ce hibou. Si ça se trouve, tu ne recevras pas ma lettre et cette fois, elle ira vraiment chez ma mère, là, ça serait disons... Genre trop abusé !

Du fait que tu me tutoies, j'en conclu que tu es jeune je suppose ? Bon, après, tout dépendra, si tu me dis que tu es dans une école ou non. Et puis, dire qu'on est jeune, c'est facile aussi. Enfin bon, je m'étends, je m'étends, mais je ne racontes pas grand chose. Il faut dire que je n'ai rien de particulier à raconter à un inconnu. Surtout que je ne sais vraiment rien de toi, absolument rien. Mais bon, c'est sympa après tout. Parce que vu que l'on ne sait rien, l'un sur l'autre, ni même nos noms, nous n'aurons pas à craindre qu'une phrase mal choisie vienne à être répété. Dis vois, continuer ainsi à papoter ne te dérange pas ?

Je te laisse, et je te souhaite une bonne nuit, parce qu'au moment où j'écris, le couvre feu a déjà sauté, et je suis bien assise sur mon lit, à déranger tout le monde pour te répondre. Mais bon, le piaf attend alors hop, comme ça, s'il est pas trop mécontent, ça ira mieux tu ne crois pas ?

Hum... Mes salutations ?
A.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 590
Âge : 30 ans [03/09/1982]
Actuellement : Employé au Département de la coopération magique internationale


MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   Dim 28 Mar - 19:43

Salut A,

C'est avec étonnement que j'ai reçu une réponse de ta part, entre nous je n'ai vu aucun moment d'attente puisque je ne m'y attendais pas du tout. Le remerciement n'est pas nécessaire, comme on le dit toujours "c'est normal". Je t'imagine ma pauvre à attendre une réponse de ta mère, ça aurait pu être vraiment affreux. Pour ce qui est de l'erreur de ton hibou, j'ai envie de dire que ta lettre est complètement tombé du ciel. Il ne s'est même pas arrêté pour me la déposer il l'a lâché dès qu'il m'a vu. Du coup pour l'arrêter j'ai du lui lancer une petite pierre, je n'ai pas vraiment vu d emarque de blessure donc ça devrait aller. Il fallait bien que je le garde auprès de moi si je voulais te prévenir.

Poudlard? J'ai envie de rire quand je t'entends dire ça, et là tu dois deviner, oui je suis aussi à Poudlard. Ca fait même sept ans que j'y suis pour ma part et toi? Tu viens d'arriver où tu as déjà quelques années d'études derrière toi?

Oui je suis assez jeune à vrai dire. Même qu'il parait que je ne fais pas mon âge mais ça c'est autre chose en fait. J'ai dix sept ans donc oui je suis plus ou moins jeune peut être du même âge que toi ou plus vieux. Discuter en tant qu'inconnu, non, c'est pas dérangeant le moins du monde c'est même plutôt marrant puis comme tu le dis, ça n'entachera pas notre côte de popularité si l'un de nous deux raconte quelque chose de dégradant sur l'autre.

Par contre le mieux, il va falloir éviter d'envoyer le hibou si tard le soir, vu que je suis à Poudlard, il ne met pas longtemps à me l'envoyer et entendre un hibou si tard cogné à sa fenêtre ça fout les chocottes peureux comme je suis.

Enfin chère A, je te souhaite une bonne journée pour ma part je suis à la volière en train de finir de t'écrire. Ce soir c'est Pudding en dessert ça va être bon et je n'ai pas envie de le rater.

Salutations très amicales,

F.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   Mar 30 Mar - 16:10

Coucou F.

Et bien, je dois bien dire que c'est un véritable plaisir que de pouvoir lire tes mots. Après tout, je n'ai jamais pu avoir de correspondant de la sorte mais c'est assez plaisant lorsqu'on y pense. Parler de tout et de rien dans une lettre, c'est cool en faite. Et je ne dirais pas non si tu venais à me proposer de poursuivre comme ça, et de continuer un moment. Après tout, maintenant que je sais que tu es à Poudlard et en derrière année, je dois bien t'avouer que je n'ai qu'une hâte, c'est d'en apprendre plus sur toi. D'ailleurs, je me demande si nous nous sommes déjà parler, si nous avons déjà eu l'occasion de jacasser, sur tout et rien. Si cela se trouve, on se connait en faite. Et ça serait drôle tiens, d'ailleurs. Avouons le !

Ah, et je tiens à dire que ce n'est pas mon hibou, il n'est pas si stupide que ça le mien ! Mais ayant déjà envoyé une lettre à ma mère et voyant que mon hibou ne revenait pas et donc, que je n'avais pas la moindre réponse, je n'ai pas pu attendre, et je dois bien dire que je n'ai pas pu résister à l'envie de lui écrire à nouveau, histoire de pouvoir obtenir des nouvelles, de la presser un peu aussi. Parce que je dois bien dire qu'elle ne semble pas être une personne si pressée que ça lorsqu'elle s'y met hein. Et c'est assez frustrant par moment en plus.

En faite, je ne m'attendais pas à ce que tu sois à Poudlard, donc bien évidemment, je ferais attention aux heures auxquelles je t'envoie mes lettres, histoire de ne pas te réveiller, parce que bon, qu'on se le dise, je suis une fille qui est plutôt du genre couche tard. Et ça ne semble pas être son cas. D'ailleurs, au moment où j'écris d'habitude, je sais qu'il est tard. Mais ne t'inquiètes pas, je ferais bien attention, histoire de ne pas te réveiller. Ne te fait aucun soucis !

Bon, alors, que dire que dire. En faite, je crois que je ne suis pas vraiment douée pour écrire des lettres. Et puis, il n'est pas vraiment évident de trouver quelque chose à dire à un parfait inconnu en plus. Ce n'est pas faute d'essayer bien sûr, mais à force, tu vas probablement te mettre à t'imaginer que je brode et tout ça. En même temps, c'est quand même le cas hein. Mais à force d'écrire et d'écrire, je vais passer pour une folle je suis sûre, non ? Parce que bon, j'écris quand même des mots à la suite, qui forment peut être des phrase, mais qui forment des phases qui ne veulent absolument rien dire, et c'est là que se trouve le plus drôle des choses !

Donc voilà, je crois en avoir fini pour cette lettre là, et puis j'ai potion là en faite, mais c'est pas passionnant, on ne fait pas de technique, rien que du cours, s'en est énervant d'ailleurs. Enfin bon, tu connais ça aussi.

Je t'embrasse amicalement bien sûr !

A.

520
CUPIDON
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 590
Âge : 30 ans [03/09/1982]
Actuellement : Employé au Département de la coopération magique internationale


MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   Jeu 22 Avr - 0:24

Hello A !

En savoir plus sur moi eh bien si je gagnais un gallion à chaque fois qu’une fille me dirait ça ma fortune s’élèverait eh bien….à un gallion ! Papoter est ce que nous avons déjà papoté ma vieille (si je puis me permettre) si nous avions déjà papoté tu l’aurais sans doute regretté, papoter avec moi en direct live c’est affreux parait il, parce que le papotage eh bien moi je papote je papote et à force de papoter je casse les pieds…il parait. Ca ne me dérange pas moi du coup je m’en fiche un peu. Oui ce serait drole même qu’à force de parler enfin de t’écrire je te raconterai des trucs sur une fille que j’ai vu aujourd’hui qui m’aurait peut être cassée les pieds et qui serait avec les 1% de chances que ça se passe toi. De toute façon ce qui s’est fait ce sera fait et ce qui se fera ne se fera peut être pas à moins qu’on force la chose à se faire…suis tu ?

Il est tard à vrai dire et j’ai franchement la flemme de réfléchir du coup je gratte je gratte des conneries certes mais je gratte. Tard de mon côté, tard de ton côté, le seul moment de répit qu’on a c’est bel et bien le soir à ce que je vois. Il faut dire qu’ils ne lésinent pas sur les devoirs quant il s’agit des études à Poudlard c’est bien malheureux. Mais au fait, tu sais mon âge mais je ne sais pas le tiens. Je sais que ça ne se fait pas de demander mais bon par simple curiosité oublions les politesses hein !

Etre doué pour écrire des lettres ou pas n’a pas vraiment d’importance non ? Ecrit des conneries ou quoi que ça soit ça n’est pas grave c’est toujours agréable d’avoir quelqu’un avec qui correspondre même si ce n’est que pour dire peu de choses. Passer pour une folle ? Ca jamais ça n’arrivera faut dire que j’ai connu pire dans ma famille. Des folies intenses quasi monstrueuses… BREF ! J’en parle rarement et vaut mieux garder cette habitude. Dis moi tu fais partie d’un club à Poudlard ? Pour ma part oui, un moyen de me diriger vers une certaine passion le journalisme. Je te laisse ainsi deviner quel club. Oh et ne fais pas attention à l’encre en bas de page, un abruti m’a balancer sa chaussure pour que j’éteigne la lumière…Il y en a vraiment qui sont sans gènes. J’ai réussi à éponger mes draps à l’aide d’un sort mais ça n’a pas l’air de fonctionner sur le papier…Enfin bref, je te dis bonne nuit avant qu’on me bombarde. Troisième guerre mondiale chez les Gryffondors de Septième année !

Bonne soirée chère A et à bientôt !


F !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   Jeu 22 Avr - 18:45

Cher F,

Je dois bien t'avouer qu'il y a des moments dans ta lettre que je n'ai pas tout à fait compris, mais je me dis que c'est un peu normal, étant donné que comme tu le dis toi même tu écris sans vraiment songé à quoi tu écris. Pour tout te dire, j'ai tendance à faire pareil moi aussi. Mais en général, quand je fais ça et que je viens à me relire, je barre tout et je recommence mais là, je vais faire un teste, et ne pas relire. T'envoyer la lettre et tu me diras ce que tu en penses. A l'oral, j'ai une certaine tendance à parler beaucoup alors là, en faite, tu vois, je dis à haute voix ce que j'écris. De toute façon, il n'y a personne dans le dortoir. On est samedi, tout le monde est dans le parc ou dans le jardin et je suis toute seule mais moi ça m'arrange je peux bien réfléchir à ce que je t'écris comme ça. Avoue que c'est bien mieux. Et toi alors en ce samedi matin, tu es sorti ? Tu es dans le parc ? Au lac ? Allez dis moi tout !

Bon, tiens, je me demande ce que je vais bien pouvoir faire de ma journée, étant donné que j'ai la fâcheuse tendance à toujours faire mes devoirs le dimanche. Après tout, on a un weekend de détente et ce n'est pas pour bloquer tout notre temps dans des devoirs non ? Et puis en général, je travaille à la bibliothèque en plus, mais là, disons que je n'en avais pas spécialement très envie.

Ah oui ! Je sais ton âge ! Et bien tu sauras alors que j'ai un an de moins que toi. Enfin, à peu de choses près puisque l'on doit bien prendre en compte le fait que je ne connais ni le jour de ta naissance, ni ton mois. Alors dire que l'on a un an d'écart, c'est un peu relatif. Mais bon, voilà, je suis donc en sixième année et si tu veux le savoir, je puis même te dire que je fais partie des aigles. Et toi ? Où te situes-tu ?

Bon, je ne sais déjà plus quoi écrire et je me trouve bien stupide d'ailleurs mais bon, comme tu peu le voir, j'essaie hein ! Je crois bien d'ailleurs que c'est à toi que j'écris mes plus longues lettres. Tu as d'ailleurs parfaitement pu le voir en voyant la lettre que j'ai écrit à ma mère n'est-ce pas ? Elle était relativement courte. Après, j'ai toujours trouvé qu'il était plus simple d'écrire aux amis qu'aux parents; Je ne sais pas trop pourquoi, peut être parce que les parents, on a déjà l'habitude de tous leurs dires, cela doit manquer d'excitation, je ne sais pas. Mais en tout cas, une chose est sûre, c'est que j'aime t'écrire. Mais tu sais, je ne veux surtout pas que tu hésites à me dire si à un moment quelconque tu désires stopper tout ça, je te demande de me le dire plutôt que de rester dans le secret.

Sur ces bonnes paroles, je te laisse. Je vais descendre à la Grande Salle manger.
Avec toute ma sympathie,
A.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'inconnu à Inconnu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'inconnu à Inconnu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: