AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Brother [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Brother [ PV ]   Sam 27 Mar - 22:50


Ana aimait son frère, son oncle, sa mère. En définitif, à ses yeux à elle, la famille, c'était une valeur sûre, une valeur importante. Bien sûr qu'il y avait des hauts et des bas et que ce n'était pas toujours facile de devoir supporter son frère à longueur de temps. Bien sûr que d'avoir un oncle vampire, c'était difficile aussi, ainsi que d'avoir une mère dépendante de ses enfants, depuis qu'elle avait perdu son mari. Mais bon, c'était le genre de choses auxquelles il fallait s'habituer. C'était ce qui rendait une famille unie, affronter les problèmes avec le sourire, sans penser aux mauvais côtés. Et ça, c'était une chose que la jeune brune faisait plutôt bien. Elle avait arrêter depuis déjà un petit moment de tenter de faire une fixette sur les choses qui rendaient tristes. Ca ne servait à rien en faite. Mais bon, à quoi bon dramatiser de toute façon, si le but était de positiver par la suite. En clair, elle n'avait jamais compris les gens qui déprimaient. Et les voir la faisait sourire. Egoïste ? Non, c'était plutôt de la pitié en faite.

Mais attention, elle ne se moquait pas de la détresse des gens, il ne fallait pas se mettre à dire d'elle ce qu'elle n'était pas. Elle était adorable. Elle aidait son prochain, elle était la première à tenter de conseiller les gens, à vouloir détendre l'atmosphère. Mais à la mort de son père, elle s'était promis de ne plus pleurer pour des broutilles, elle s'était promis également de ne plus se laisser aller, de ne plus se faire manger par les problèmes quelconques qu'elle pourrait rencontrer sur sa route. Parce que la mort, c'était ça, le problème le plus important de chacun. Le reste n'était que broutilles, juste un peu superficiel. Du vent quoi. Et ça, c'était une chose qu'elle n'était pas prête d'oublier. C'était même la seule chose qui lui faisait vraiment peur. La souffrance, la douleur ? C'était supportable. Parce que de toute façon, il y avait toujours pire. C'était ça qu'il fallait se dire, et après, les petits soucis de la vie, ils allaient vraiment tout seul.

Aujourd'hui, Ana avait décidé de se mettre en mode je fais rien. Et non, elle n'avait absolument aucune motivation. Que se soit pour sortir, que se soit pour dormir. Rien. Même dormir paraissait être une épreuve difficile. Pour dire hein ! Mais rester là ne servirait à rien non plus. En clair, la pauvre petite Miller était plutôt confrontée à un problème qui pouvait vite devenir sérieux ! Mais bon, de toute façon, ce n'était certainement pas elle qui allait faire le lézard dans son lit. Et dire qu'elle avait promis à son frère d'aller courir avec lui, là, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était prête pour faire un truc pareil hein ! Qu'on soit bien d'accord, il allait courir et elle, elle allait se contenter de le regarder, s'il voulait, elle pourrait aussi le filmer mais ça n'irait pas plus loin non ! Elle ne se mettrait pas à côté de lui et elle ferait encore moins la course.

Enfilant un jean et un débardeur blanc, elle tenait bien à montrer à son frère que non, elle ne courrait pas. Alors là, il pouvait se brosser franchement ! Mais bon, il était parfois très persuasif, c'était un problème conséquent. Elle trouva Tyler dans le parc, elle fut en retard bien sûr. Parce que bon, au moment où elle s'était levé bah... Elle était déjà en retard alors vous imaginez un peu ? Elle le retrouva donc dans le parc. Bien décidé à mettre les choses au clair direct ! Comme ça, c'était fait tiens. C'était probablement la meilleure chose à faire d'ailleurs tiens ! « Bon, t'as vu ma tronche ? Je manque d'énergie, alors non, je ne cours pas aujourd'hui. Et je crie si tu me forces ! Sinon ça va ? ». Bah quoi ? Elle était délicate la petite Ana lorsqu'elle s'y mettait vous ne trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Mar 30 Mar - 14:10

La nuit avait été assez agité pour le jeune homme, pas qu’il n’avait pas sommeil, juste qu’il se posait parfois un peu trop de questions. Ses pensées lui jouaient donc des tours, lui faisant voir des choses qui ne se produiraient probablement jamais, du moins pas tout de suite, sa mère qui se remarie, sa sœur qui quitte la famille pour vivre avec un homme, et Tyler qui reste la, seul, parce qu’à trop penser aux autres, il en oublie lui-même de vivre pour lui seul. Ce n’est pas vraiment le genre de pensées qui fait super plaisir, surtout quand on est persuadé de faire ce qu’il y a de mieux pour sa famille, alors si nos pensées se mettent à nous montrer le contraire, et bien, c’est assez difficile à croire. C’est donc avec une sacré suée qu’il se réveilla, le réveil n’affichait que cinq heures du matin, il fallait donc attendre un peu avant de sortir du lit… bien que en faite, le sommeil ne semblait pas revenir, il préféra prendre une douche un peu froide histoire de le motiver à aller courir, parce que l’air de rien, c’était la seule chose qui le défoulait vraiment, surtout après une nuit aussi effrayante…

T-shirt et survêt’ enfilé, le garçon savait que sa sœur ne devait le rejoindre que dans quelques heures, il fit donc quelques tours de parc avant de faire pompes et abdos, bref, le sport, il n’y a que ça de vrai, surtout quand on est vraiment pas en forme, on se défoule un max. Il n’était pas du genre violent, alors il fallait bien quelque chose pour évacuer tout ce stress… C’est vrai qu’entre les cours, et les problèmes familiaux, problèmes qui n’en étaient pas vraiment, Tyler avait tendance à se monter la tête pour pas grand-chose, bah il fallait faire baisser la pression. Quand il était un peu triste, la musique adoucit les mœurs, et quand il était un peu trop pensif, limite à se retourner la tête pour rien, la course l’aidait beaucoup. D’ailleurs, il se demandait bien comment sa sœur évacué les choses quand ça n’allait pas. Jusqu’à preuve du contraire, on ne pouvait pas dire qu’elle était super sportive, et bien qu’elle aime beaucoup la musique que faisait son frère, elle ne jouait pas d’instrument. Un vrai mystère quand même, mais en même temps, c’était de famille non ?

L’heure de rejoindre sa sœur venait de passée, et toujours pas d’ana, elle devait surement dormir encore, une vrai faignasse cette sœurette, en même temps, on ne pouvait pas lui en vouloir de préférer son lit à la course, du moins, ce n’est pas Tyler qui aurait dit ça, mais bon, il fallait bien qu’ils soient différents un peu l’un de l’autre. Quelques minutes après, l’aiglonne arriva, en jean… de toute évidence, elle ne comptait donc pas courir, et sa réponse ne fit que confirmer ce que pensait déjà son frère. Elle lui annonça clairement qu’elle n’avait pas la tête à courir, et que de toute façon, s’il la forçait à courir, elle se mettrait à hurler, et il connaissait assez sa sœur pour savoir que ça serait la vérité.

« Hey Ana, t'es tombée du lit ou quoi ? Je confirme que tu as une tête qui fait peur, et je ne crois pas t’avoir déjà forcé à quoi que se soit… surtout quand tu as cette mine effrayante… Tu as fait quoi cette nuit pour avoir une tronche pareille ? Ou alors, j’oublie que c’est ta tête habituelle, même si je suis ton frère, j’essaye de me dire que la vérité ne peu pas être si brutale… »

Il se recula pour éviter un éventuel coup de poing, parce quand la jeune fille avait cette tête, en général, l’humeur allait de paire avec. Il attrapa la serviette qu’il avait posée sur le banc et prit une gorgée d’eau avant de sourire à sa sœur.

« Je peux te proposer de marcher un peu le tour du parc d’accord ? J’ai déjà couru, j’ai plutôt mal dormi en faite… et sinon, ça va avec ton serpentard ? »

Bah oui, grand frère oblige, il fallait qu’il sache comment se portait le couple de sa petite sœur, et peut-être même qu’il pourrait aller toucher deux ou trois mots à Oliver si sa sœur n’était pas pleinement satisfaite de son couple avec le jeune garçon.

[728 Mots]

[ 731 mots ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Mer 31 Mar - 21:21

Tyler et Ana se ressemblaient, c'était une évidence. Il y avait ce petit quelque chose en eux, au niveau du regard qui montrait vraiment qu'ils étaient frère et sœur. Mais c'était peut être un des seul détails qui le prouvait ! Niveau taille, il était évident que Tyler dominait totalement, Ana n'était pas petite non plus, mais son frère était bien plus grand qu'elle. D'une certaine manière, si elle avait eu la taille de son frangin, on aurait quand même pu se poser de sacré question. Enfin bref. Niveau épaule, il était bien plus large qu'elle. Heureusement parce que imaginez donc Ana avec la musculature de son frère ! Elle en serait effrayante non ? Bref. Quand on y repense, même au niveau de la couleur de peau, il y a de la différence entre eux. Ana ayant toujours eu un petit quelque chose dans la peau de plus foncé que son frère. De même, la couleur des cheveux différés. Mais ils étaient de la même famille. C'était une évidence. Et ça, on ne pouvait pas du tout en douter !

Ils étaient frère et sœur, et non pas jumeaux. Alors en toute logique, il y avait bel et bien des choses qui faisaient une certaine différence. L'attirance de Tyler pour le sport était une chose qui la dépassait vraiment. Bon, d'accord, elle aimait en faire. Mais de temps en temps. Pas aussi souvent que son frère quoi. Elle, quand elle avait besoin de se détendre, elle prenait un livre bien niais et hop, c'était parti ! Ou alors elle passait du temps avec ses amis, avec son chéri... En clair, il ne lui était pas bien difficile de trouver des choses qui lui permettraient de se détendre. Elle n'était pas bien difficile ou plutôt, disons qu'il ne lui en fallait pas beaucoup pour se détendre. Tant mieux d'ailleurs. Mais bon, de toute façon, il lui en fallait vraiment beaucoup pour qu'elle ne soit pas de bonne humeur. Elle était une vraie perle, une adorable fille toujours gentille. Comme c'était rare d'ailleurs.

A vrai dire, et bien non, elle ne s'était pas mal levé ce matin, elle avait d'ailleurs plutôt bien dormi. Mais bon, voilà quoi, on n'allait pas lui en vouloir quand même, de ne pas vouloir continuer à courir hein ! Parce que qu'on se le dise, elle en avait un peu ras le c*l de courir. Elle avait envie de dormir, mais pas la force d'aller dans son lit ( stupide hein ). Enfin bref, tout ça pour dire qu'elle était une vraie flemmarde aujourd'hui. Et qu'elle n'était pas dans la moindre capacité de faire quoi que se soit. Vraiment. « Blablabla, t'es un comique frangin hein, avoue. Bref, tout ça pour dire que franchement, t'abuses, je sais pas comment tu fais pour aimer à ce point courir. Bref. Sinon bah, j'ai bien dormi, et cette nuit, j'ai rien glandé, t'es gentil. C'est juste que je suis dans ma journée KO et donc, je n'ai vraiment envie de rien de rien. Pis tu sais, si j'ai une sale gueule, c'est parce que je te ressemble un peu trop ». Elle lui tira doucement la langue. Et toc.

Marcher un peu ? Ah oui, ça tout de suite, c'est un peu mieux. Bon, y a quand même pas mal d'effort, mais s'ils se mettaient à papoter, ça ne devrait pas être si difficile que ça. Ca devrait même être plutôt drôle, quand on y pense bien. Et puis, bavarder avec lui, c'était une chose qu'elle adorait. Sauf quand... « Mais de quoi je me mêle tiens ? Et toi, t'as une copine ? Sinon, bah tout se passe bien écoute, c'est une vraie crème ».

617
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Jeu 1 Avr - 10:26

L’amour entre un frère et une sœur, c’était tellement mignon, et ça pouvait tellement être vache par moment aussi. Il fallait voir dans certaines familles à Poudlard, certains ne s’adressent pas la parole devant leur amis, du style : ‘’lui mon frère, n’importe quoi, on l’a trouvé en faite, mes parents l’ont adoptés’’… Ou alors, on a le cas des Miller, où le frère comme la sœur étaient très proches l’un de l’autre, qu’ils en avaient rien à faire de la réaction des autres élèves, ils assumaient complètement le fait d’être aussi soudés l’un à l’autre, Tyler peut-être un peu plus que sa sœur d’ailleurs, mais de toute façon, on ne pouvait pas dire que l’un comme l’autre en avait rien à faire de son frère ou de sa sœur. Quoi qu’il en soit, ils étaient toujours là pour se remonter le moral l’un l’autre, parce que de toute façon, qui mieux que sa sœur pouvait lui remonter le moral hein ?

Lorsque la jeune fille arriva donc, la tête complètement dans le gaz, ou c’est du moins ce qu’elle laissait paraître. En tout cas, une chose qu’il avait appris avec les années, c’est que lorsque l’aiglonne avait cette tête, elle avait un poil de mauvais caractère, ou alors c’était la fatigue qui jouait sur son humeur, en tout cas, il fallait qu’il fasse attention à ce qu’il lui dise, ou il pourrait très vite perdre une côte ou quelque chose dans le même genre… Malgré cela, voir sa sœur avec cette tête était bien trop tentant pour ne rien dire et laisser couler, il fallait qu’il lui dise quelque chose, mais quoi… hum… sa viendrait après, il se faisait confiance, il n’était jamais à court de perche pour sa sœurette adorée. D’ailleurs, encore un trait de famille qu’ils avaient, l’humour, ou plutôt la taquinerie, ils étaient tous les deux très fort d’ailleurs, mais Tyler avait peut-être moins de mordant que sa sœur, la jeunesse peut-être, pourtant Tyler n’était pas un vieux crouton… pas encore du moins, et il ne voulait le devenir de toute façon, mais ça s’était un autre problème…

Ana se demandait bien pourquoi Tyler aimait autant le sport, c’était facile à deviner pourtant, le sport c’est bon pour la santé, et en plus, il faut manger des fruits et des légumes au moins cinq par jour… Bon d’accord, il avait un peu trop regarder les pubs qu’il avait étudié en cours de moldu, mais bref, il savait que le sport, c’était bon pour le corps dans la mesure ou ça maintiens le muscle cardiaque, les artères, bref, c’est tout un ensemble qui fait que le corps va bien, et donc l’esprit avec, ce n’était pas plus compliqué que cela en faite.

« Ana, je t’ai déjà expliqué, c’est bon pour la santé, regarde le corps que j’ai, je peux manger ce que je veux en plus, c’est génial… Peut-être que la course n’est pas le sport qu’il te faut, faut juste trouver le bon, tout simplement. »

Bon d’accord, il savait très bien qu’en disant un truc comme ça, il pourrait aller se faire envoyer sur les roses, parce que sa sœur ne voulait pas faire de sport, elle n’aimait pas trop ça, ce n’était pas une découverte, mais peut-être qu’en justifiant par une gentille pique, elle se rendrait compte que ça peut que lui faire du bien.

« En plus, si tu faisais un peu plus de sport, tu pourrais perdre un peu de tes hanches, je suis sur que c’est tout juste le matin pour te glisser dans tes pantalons… »

Il éclata de rire, ce qu’il aimait l’embêter, elle savait bien que ce n’était pas méchant, enfin, il l’espérait, mais de toute façon, elle ne se gênait pas pour lui renvoyé la pareille quand elle le pouvait, d’ailleurs, c’est ce qu’elle fit, justifiant sa mauvaise tête parce qu’ils étaient frère et sœur… Bon d’accord, il l’avait cherché, valait peut-être mieux s’arrêter pour le moment, parce que se genre de discussion pouvait vite dégénérer avec le temps.

Préférant donc marcher dans le parc, il en profitant pour prendre des nouvelles de la vie amoureuse de la demoiselle, dans un premier temps, elle lui fit comprendre que ça ne le regardait pas avant de terminer par le fait que son petit ami était une crème, tant mieux si il était gentil avec elle, parce que dans le cas contraire, un petit blocage dans les cachot s’imposerait. Pour ce qui était de la vie amoureuse de Tyler, elle était nulle, pour ne pas dire inexistante en faite, sa sœur devait bien le savoir puisqu’elle lui avait envoyé la question avec un sourire narquois.

« Tu sais qu’il n’y a que deux femmes dans mon cœur, maman et toi, et vous prenez déjà pas mal de place toutes les deux hein… Mais je suis content de savoir qu’Oliver prends soin de toi, de toute façon, vu ce que je lui ai dit la dernière fois, je pense qu’il a compris le message si il ne fait pas attention à ma petite sœur. »

Il l’embrassa sur le front avant de passer son bras autour d’elle, protecteur toujours voyons.

[861 Mots]

# TOUS COMPTES # CUPIDON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Lun 12 Avr - 23:35

Bon, pour la santé... C'était surtout tout un tas de baratin ouais ! Genre elle, elle était en mauvaise santé. N'importe quoi. Ana avait parfaitement conscience du fait qu'elle était elle même en parfaite santé. C'était quelque chose dont elle ne pouvait pas douter un seul instant. Donc bon, on ne pouvait bien sûr pas la forcer à faire du sport. Elle en était même totalement incapable. Et puis bon, que les choses soient clairs, elle ne tenait pas particulièrement à avoir un corps comme celui de son frère. Ca, c'était même évident. Non mais franchement, est-ce que l'on pouvait vraiment se mettre à s'imaginer Ana avec le physique de Tyler ? C'était quand même une vision d'horreur là hein ! Ce n'était quand même pas elle qui allait envier son physique ! Certes, il avait vraiment la grande classe, oui, elle ne disait pas le contraire. Pour autant, elle se passerait d'un physique comme le sien « Non mais attends, tu me vois avec ton corps ? Personnellement non, tu vois, en faite, le physique d'un gars demande plus de sport que celui d'une fille qui ne demande qu'un repas équilibré et oui, un peu de sport mais seulement de temps en temps, pas cinq heures par jour tu vois ! Ca, c'est du suicide ! ». Oui bon, il ne lui demandait pas autant, loin de là. Pour tout dire, en réalité, il ne lui demandait qu'une seule et unique fois par semaine, mais ça restait quand même trop pour elle. Oh allez quoi, elle avait bien le droit de ne pas aimer le sport non ?

Trouver le sport qu'il lui fallait ? Oh mais il n'y en avait pas ! Quoique la marche lui convenait, mais est-ce que cela pouvait se qualifier de sport, elle avait quand même un certain doute. Pour le reste, s'il y avait des sports tout calmes et qui lui permettait de se détendre, ça lui irait totalement. « Oui, on va dire que c'est un autre sport qu'il me faut, et dans ce cas, ça serait juste trop bien si la marche ou la sieste pouvait être qualifiée de sport ! Là, je suis sûre que je ne pourrais qu'exceller ! Quoique niveau marche, il ne faudrait pas non plus me demander de faire kilomètres sur kilomètres bien sûr ! ». Et non, le pire, c'était qu'elle ne rigolait pas ! Du moins, pas tant que ça. Elle déconnait oui, mais au fond, elle pensait tout ce qu'elle disait quand même. Posant une main sur l'épaule de son frère elle lui sourit « Oh allez Ty', tu sais très bien que je ne suis pas faite pour le sport de toute façon ! Mais bon, je t'aime quand même hein ! On s'en fout de ce point de discordance tu ne crois pas ? ».

Perdre un peu de ses hanches ? Pardon ?! « Perdre des hanches, t'insinues que j'ai de grosses hanches ? Tu te fous de ma gueule ou quoi ? ». Le fusillant doucement du regard, elle soupira, non mais c'était quoi le délire là, d'un seul coup. « Je rentre très bien dans mes jeans tu sauras, alors merci, mais t'arrête de suite de parler de mon tour de hanche ! Non mais oh ! ». Lui tirant la langue, elle fit mine de bouder. L'autre là, il faisait probablement le double de son poids, et encore, il osait la ramener ! Si ça, ce n'était pas du gros délire, elle ne savait pas ce que c'était ! Enfin bon, c'était du muscle et non du gras, mais il n'empêchait que c'était la même chose ! Son poids restait comme ça, voilà tout. « Et ne ries pas hein ! Non mais oh, te fous pas de moi ! ».

Deux femmes dans son coeur... Du moment qu'elle était une des deux femmes de son coeur tiens ! Qu'est-ce qu'il croyait en faite hein ? Mine de rien, elle l'aimait son stupide frère alors s'imaginer qu'il ne l'aime pas de la même manière, bah c'était juste carrément impossible. Elle ne pouvait pas se l'imaginer. Voilà tout. Elle ne souhaitait qu'une chose, c'était qu'il ne se mette pas à jouer dans le mélodrame en lui disant tout et n'importe quoi. « D'abord tu parles de mes hanches, maintenant, tu parles de la place que je prends dans ton coeur, vas y, dis que je suis grosse aussi ! ».

Oui il faisait attention à elle, si bien sûr, l'on ne faisait pas trop attention au fait qu'il était le seul à ne pas l'avoir inviter au bal. Et oui, Ana n'était pas allée au bal. Et il fallait aussi prendre en compte le fait qu'Oliver et elle ne se voyaient jamais, alors qu'ils étaient dans la même école... Un sourire triste apparut doucement sur ses lèvres mais se mit doucement à disparaître pour qu'elle se remette à vraiment sourire « Oui oui ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Ven 16 Avr - 0:28

Ah, Ana, elle avait le don pour démarrer au quart de tour, surtout quand le garçon la titillait un peu et que de son coté elle avait encore la tête dans le gaz. Intérieurement, ça lui faisait plaisir d’embêter sa sœur, et de voir qu’elle répondait n’était que la cerise sur le gâteau. Etre un grand frère, ce n’était jamais de tout repos, bon il y avait le coté surveiller sa sœur, faire attention à elle, et dans la mesure où Ana et lui s’entendait très bien et peut-être même dire plus que bien, et bien, c’était une vrai partie de plaisir. A cela on ajoute le fait que le garçon pouvait l’embêter comme il le voulait, et on savait à présent pourquoi Tyler était aux anges quand sa sœur était encore endormie. Bon, faudrait pas trop abuser non plus, parce que la jeune fille avait quand même des coups plus bien caché et Tyl’ avait eu la grande chance d’y gouter plus d’une fois, donc il savait les distances à prendre pour échapper à sa furie de sœur. En plus, elle n’avait pas tord dans la mesure où si elle avait le corps du garçon, sa sœur ne serait plus aussi mignonne qu’à l’heure actuelle, oh, c’était peut-être une idée pour que les garçons ne s’approchent pas d’elle !

« J’avoue que tu serais moins jolie avec mon corps, il n’est pas fait pour toi, chacun ses affaires hein, non mais ! Sérieusement, je ne te demande pas la mort, juste pour pas que je cours seul, c’est tout… Mais bon, je ne vais pas te forcer et j’irais courir avec Ruth, elle au moins, ça la dérange pas de faire du sport tôt le matin. »

Et puis, de cette manière, il ne serait plus obligé de torturer sa sœur pour la faire sortir du lit. Tout le monde y trouvait son compte dans l’histoire, c’était l’essentiel non ? Bon maintenant qu’il laissait tomber l’idée de lui faire faire du sport, elle était d’accord pour trouver quelque chose qui ne la fatigue pas trop… Dans ce cas, on ne peut pas vraiment dire que c’était du sport… encore que chez les moldu, la pêche est considérée comme un sport vraiment très important, mais l’idée d’imaginer Ana avec une canne à pêche le fit éclater de rire. Reprenant son sérieux, il se tourna vers sa sœur pour l’écouter proposer des sports où elle était certaine de devenir une professionnelle.

« Ah la sieste, je suis certain que tu es très douée pour ce sport, mais sache que ce n’est pas un sport hein, le fait de rester allongé, dans un lit, à attendre que ça passe, je suis désolé mais ce n’est pas un sport… Tu devrais peut-être lancé la compétition, et crée ainsi un nouveau genre de sport. Après tout, le Quidditch a été lancé parce que quelqu’un a eu l’idée de monter sur son balai et de lancer des balles dans des anneaux… Donc fait toi plaisir et tu auras mon soutien, promis ! »

Bien sur, il espérait qu’elle le prendrait au second degré, parce que bon, autant rester dans son lit et rester discret, Tyler n’aimait pas vraiment être montré du doigt, devenir connu, avoir sa tête sur une carte de chocogrenouille, et pour ça, Ana lui ressemblait un peu, elle aimait bien être tranquille, faire ce qu’elle veut quand elle veut. Donc, pas de lancement de compétition de sieste avant au moins quelques millénaires, au moins… En tout cas, il regarda sa sœur lui dire qu’elle l’aimait, il lui sourit, tout en acquiesçant qu’il n’y avait pas de raison qu’ils se prennent la tête sur le sport.

« T’inquiète pas ma belle, quand tu auras un enfant, tu feras du sport pour retrouver ta ligne, et tu voudras tellement re-rentrer dans tes robes, jeans et autres tenues de filles, que forcément, tu viendras faire du sport avec ton frangin adoré. Et t’inquiète pas sœurette, moi aussi je t’aime comme ça, sans sport, et sans corps d’athlète… »

Le sujet qu’il fallait éviter pour les filles, les hanches ! Et bien sur, Ana n’était pas différente des autres, elle démarra aussitôt, en fusillant du regard son frangin, elle était vraiment contente de sa taille, et Tyl’ savait très bien que sa sœur n’avait pas de problème avec son poids. Elle était toute jolie, toute mignonne, et c’était bien le problème vu qu’elle plaisait aux garçons, si elle était petite et moche, il n’aurait rien à craindre, mais la, ce n’était pas le cas… Et dans un sens, tant mieux, il l’aimait mieux comme ça sa Ana.

« Je plaisante ma belle, t’inquiète pas, tu es très bien comme ça, pour le moment en tout cas, parce que, ce n’est pas sur que tu gardes la ligne toujours… Bon d’accord, j’arrête avec ça, après tu vas dire que je suis lourd, et je n’ai pas envie que tu me fasses la tête, je tiens trop à toi, tu le sais j’espère ? »]

En tout cas, une chose sur laquelle il ne changerait pas d’avis, c’est sur l’importance de sa sœur et de sa mère, c’était les deux femmes de sa vie, ça c’était clair, net et non négociable. Quoi qu’il en soit, la jeune femme n’était pas grosse, de toute façon, les sentiments ne sont pas mesurables, mais une chose était certaine, c’est qu’il donnerait sa vie pour elles. Seulement il n’était pas dupe et voyait bien que sa sœur lui cachait quelque chose, elle semblait triste, et il le voyait, faut pas oublier qu’il était la quand son père est mort, leur père même, et donc de cette manière, il savait aussi quand sa sœur lui cachait quelque chose, aussitôt il lui demanda ce qui la tracassait.

« Hé princesse ! Qu’est ce qui ne va pas ? Et ne me réponds pas rien, je sais bien qu’il y a un souci, d’ailleurs pendant que j’y pense, tu n’étais pas au bal de Noel, moi qui me faisait une joie de danser avec toi, tu n’es même pas apparut… Quelque chose ne va pas avec Oliver ? Dis-moi, sinon tu sais que je ne peux rien faire pour t’aider. »

Il s’arrêta alors sur un banc, pour parler, rien de mieux que de s’arrêter, et de parler un peu pour remettre les choses à leur place et repartir de plus bel. Enfin, encore fallait-il qu’elle se confie et ça, ce n’était pas gagner non plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Mar 20 Avr - 1:06

Ana avec le corps de Tyler... Disons que ce n'était pas du tout quelque chose qu'elle pouvait voir dans ses rêves. Non. C'était principalement dans ses cauchemar hein ! Ca c'était évident ! Enfin bon, après, elle ne viendrait pas jusqu'à dire que ce n'était pas un physique de rêve. Qu'on soit bien d'accord, le corps de Tyler était juste super. Et franchement, les filles étaient sûrement assez fasciné par un corps comme le sien hein. Il avait vraiment un corps des plus beau qui soit. Mais bon, elle disait cela mais ce n'était pas non plus pour autant qu'elle s'amusait à le mater et tout ça hein ! Il était son frère et donc, elle n'avait bien sûr aucunement le droit de le regarder de cette manière. Non ? Et puis, elle ne se le permettait pas, de toute façon. Alors comme ça, c'était réglé.

Enfin bon, ce n'était pas vraiment nécessaire tout ça non ? De faire tout un speech à propos de son physique. Il était son frère, alors elle n'était pas forcément la personne la plus objectif qui soit. C'était évident d'ailleurs. Mais bon, ce n'était pas pour autant qu'elle allait être si aveuglé que ça hein. Ca c'était clair. Elle avait les yeux bien en face des trous et donc, elle ne faisait que décrire ce qu'elle pouvait voir devant elle. Voilà. Et puis bah comme il était son frère, elle en avait vu des choses depuis qu'elle était née ! Hum... Sur ce point, elle n'était pas toujours fière par contre. D'ailleurs, rien que d'y penser... Bref !

Bon, par contre, il avait utilisé un truc qui bien sûr, était obligé de fonctionner et donc, quelque chose qui était plutôt un coup bas hein ! Enfin bon, elle sentait quand même qu'il ne disait pas un truc pareil de façon vaine bien sûr. S'il disait ça, d'après elle, c'était principalement pour qu'elle se sente coupable à l'idée de l'imaginer courir tout seul. Et c'était qui cette Ruth hein ? Alors là, il en était hors de question ! Elle aussi elle voulait protéger son frère chéri hein ! Mais bon, là sur ce coup, ça demandait un effort abominable de sa part ! Enfin... Du moment qu'il ne la faisait pas courir aujourd'hui...

•• Bah attends, tu crois franchement que j'ai une tête à vouloir tout plein de muscle ? Tu rigoles là ! Bon. Si je cours avec toi, c'est bien pour que tu ne restes pas seul ! Et aussi parce que je n'ai aucune confiance en Ruth ! Comment ça je ne la connais pas ? Mais aucun rapport ! C'est comme ça et c'est tout ! ••
Mais bon, il ne fallait quand même pas qu'il se mette à espérer qu'elle vienne courir avec lui sans se plaindre hein ! Mais bon, elle le ferait, mais pas aujourd'hui. En faite, cela ne la dérangeait pas vraiment de courir, d'une certaine manière, elle aimait plutôt ça ouais. Ca lui faisait du bien, ça la détendait. Mais... Se fatiguer, courir, transpirer, tout ça, c'était quand même bien différent. Mais bon, elle ne parlerait pas de la partie où elle se mettrait à râler, sinon, il ne voudrait jamais d'elle ! Quoique bon, il n'était pas son frère pour rien non plus. Et puis zut, s'il n'était pas content, de toute manière, c'était un peu la même chose non ? Enfin... C'était une manière de parler, bien entendu.

Douée pour la sieste ? Ah oui, c'était même évident ! Déjà, il suffisait de voir à quelle heure elle était capable de se lever, lorsque l'on était en weekend. Et puis si par exemple, elle venait à se fatiguer en semaine, et qu'elle avait une heure de trou, et bien oui, elle en profitait bien sûr? Il n'y avait pas grand chose d'étonnant là-dessous, à bien y réfléchir d'ailleurs. Mais bon, ce n'était, comme il le disait si bien, pas un sport donc bon, ce n'était même pas la peine. Et puis quant à créer le sport, elle ne pourrait que perdre face aux narcoleptiques qui eux, passaient leurs temps à dormir donc bon, elle n'avait pas la moindre chance, c'était clair.

•• Bah non ! Je sais bien que y a pire que moi hein ! Alors je ne vais pas lancer un pseudo sport juste pour mon bon plaisir ! Et puis bon, je ne suis pas faite pour faire du sport ! Si je transforme la sieste en sport, je suis persuadée que je vais devenir insomniaque ! ••
Bon, le sujet des hanches, du poids et tout ça, s'il était gentil, il allait arrêter tiens ! Elle ne fit d'ailleurs pas le moindre commentaire, se contentant de lui tirer négligemment la langue puis, par la suite, de manière très gracieuse, elle haussa les épaules pour lui montrer que ses paroles ne l'atteignaient pas, cruel mensonge bien sûr. Mais bon, il ne s'agissait là que d'un maigre détail bien sûr. Très petit détail. Et elle se mit à sourire lorsqu'il lui dit qu'il tenait à elle. Bien sûr qu'elle le savait qu'il tenait à elle, c'était le principe même de toute relation frère sœur non ?

•• Bien sûr que je le sais, à force, j'ai appris la leçon et puis c'est comme ça entre frère et sœur, on s'aime, c'est évident ! Non ? ••
Lorsqu'il lui posa des questions sur ses problèmes, elle baissa la tête, glissant une mèche rebelle derrière son oreille, par la même occasion. Ah ben ouais, il était son frère alors il n'était pas bien difficile de s'imaginer qu'il était capable de connaître ses problèmes, tout comme elle-même pouvait sentir quand lui, il n'allait pas bien. Elle le regarda s'asseoir sur le banc, le regard un peu dans le vague mais elle savait bien sûr qu'elle devait lui répondre.

•• Et ben non, comme tu peux le voir, je n'ai pas été au bal. En même temps normal, d'une certaine manière, puisque personne n'a pris la peine de m'inviter. Et ouais, voilà... Et puis bah, ce n'est pas que j'ai des problèmes mais je crois pouvoir dire que je suis seule maintenant. Je veux dire, célibataire tu vois. Mon pseudo petit ami est abonné absent. Et j'en ai marre de lui courir après, si je ne compte pas pour lui, et bien soit. M'enfin... Je... Ca fait mal... Moi qui ai promis sur... Sur la tombe de papa de ne plus souffrir... Voilà que je plonge tête baissée dans les ennuies... ••
Passant une main sur son visage, elle inspira un grand coup, essayant de respirer, de se retenir de pleurer et tout ça. Elle se trouvait tellement stupide d'ailleurs franchement... Soupirant un instant, elle lui fit un pseudo sourire et tenta de faire bonne figure. Mais bon... Ce n'était pas toujours facile non.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Lun 26 Avr - 9:31

Il n’y a pas à dire, Ana était unique, c’était la petite sœur adorée de Tyler, en même temps, ce n’était pas bien difficile puisque le garçon n’avait qu’une sœur, mais qu’importe. C’est vrai, Ana était la fille la plus présente pour lui, toujours là pour passer du temps avec, pour discuter aussi, ou simplement pour se taquiner l’un l’autre. Bien sur, il avait des amies, et même si il s’entendait très bien avec elle, et bien, Ana restait celle qui le connaissait le mieux, c’est normal, c’était quand même sa sœur quoi. De son coté, Tyler la connaissait très bien également, et il savait les sujets sur lesquels appuyer histoire de l’embêter un peu, son corps par exemple, sa sœur était très bien faite, pas trop grosse, pas trop maigre non plus, ce qu’il fallait de forme où il faut, et comme il le faut. Il savait que sa sœur plaisait aux garçons, mais il fallait quand même reconnaître que si elle plaisait un peu moins, ça l’arrangerait, tous ses pervers qui la regardait, non mais franchement… Tyler avait bien envie de leur arraché les yeux par moment, mais bon, ça ne ferait pas très sérieux quand même, surtout pour un préfet.

En tout cas, pour en revenir à sa sœurette chérie, le garçon savait bien que si il la touchait au sujet de son corps, la jeune femme réagirait immédiatement, et d’ailleurs, ça n’avait pas manqué, elle était sur le point de lui sauter au cou, enfin pas à proprement parler, bien que la brunette en soit capable. C’était peut-être sa sœur, mais elle n’était pas plus douce avec lui, au contraire justement. Il suffisait de voir les coups de coude par moment, une vrai princesse pleine de douceur et de délicatesse cette petite. Pourquoi une princesse ? Simplement parce que comme ces demoiselles, elle est jolie, mais aussi très possessive, en même temps, il ne pouvait pas lui en vouloir, puisque plus possessif que lui vis-à-vis de sa sœur c’était compliqué, mais c’était grâce à ce défaut –ou qualité ça dépends le point de vue- et bien, il avait su viser juste en parlant de Ruth à sa sœur. La réaction fut immédiate, d’un seul coup, la jeune fille était d’accord de courir avec lui, bizarre, elle qui pourtant avait bien fait comprendre qu’elle n’aimait pas le sport…

« T’es trop gentille Ana, tu sais, courir avec moi, une fois par semaine, ça devrait le faire, tu ne seras pas trop fatiguée, et comme ça, je ne serais pas avec Ruth, mais les autres jours de la semaine, j’irais quand même courir hein ! Ne crois pas que je vais rester dans mon lit pour tes beaux yeux. Je te la présenterais si tu veux, comme ça, tu seras peut-être moins inquiète, parce que, avant de juger mes amis, faudrait peut-être que tu les connaisses non ? »

C’est vrai quand même, avant d’émettre un avis négatif sur Oliver, il l’avait rencontré, pour découvrir qu’il n’était vraiment pas digne de confiance, mais bon, c’était juste une confirmation d’impression, comme quoi parfois, le premier avis est toujours le bon. Comment ça, il n’était pas objectif ? Mais si, au contraire, les frères savent ce genre de chose, c’est comme ça, c’est inné, c’est tout… Bon d’accord, même si un garçon bien se présentait devant lui, il ne serait pas assez bien aux yeux du garçon mais bon… Déjà que Oliver n’avait invité sa sœur au bal, c’était vraiment un idiot, parce que Ana dansait très bien, il ne sait pas ce qu’il rate, tanpis pour lui après tout…

En tout cas pour ce qui était de la sieste, c’était pire qu’une marmotte cette jeune fille, si si, je vous jure, elle savait dormir super longtemps, et Tyler n’avait même pas le droit d’aller la réveiller le weekend… Il fallait donc jouer finement avec des sortilèges, un système pas encore au point, mais qui jeter de l’eau sur sa sœur grâce à un petit tour de lévitation… Enfin, une chance que son lit était juste au bord de la porte, parce que sinon, il viserait un peu trop à l’aveuglette, au risque de mouiller une autre fille du dortoir… C’était déjà arrivé une fois, et il avait bien dégusté d’ailleurs… Des furies ces filles, je vous jure ! Il éclata de rire quand elle justifia qu’elle deviendrait insomniaque si jamais elle convertissait la sieste en sport. Elle était allergique à l’entrainement à ce point là ?

« Pire que toi c’est possible, mais après, c’est les ours qui hibernent… A Poudlard, je crois que tu es la seule qui dort aussi longtemps. Tu te prends pour la belle au bois dormant ? Sauf que tu as dut oublier que les garçons peuvent pas monter dans votre dortoir ! »

Ah ! Ce qu’il aimait l’embêter, et puis, elle marchait toujours dedans, c’est ce que était génial. Il se préparait à esquiver le coup qui allait partir d’ici quelques minutes, et il continua à l’écouter. Le sujet des hanches se terminait, et il n’allait pas remettre une couche, il avait réussi à l’embêter ailleurs… Après, fallait pas non plus trop se disperser, sinon elle serait capable de tout retourner à son avantage, et la, Tyl’ ne ferait pas le fier. Donc autant avoir la victoire modeste en stoppant le sujet, et en concluant qu’il aimait sa sœur, avec de grosses fesses ou non !

« L’amour frères et sœurs, qui peut l’exprimer mieux que nous ? »

Il la serra dans ses bras avant de s’asseoir, parce qu’il avait senti des le début que sa sœur n’allait pas bien, elle avait le même répondant que d’habitude, mais ce n’était pas pareille, alors voila, Tyl’ lança le sujet et attendit de savoir si il avait vu juste ou non ? La réponse ne se fit pas attendre, Ana lâcha assez vite le morceau. Et la, une chance que son frangin était assis, parce qu’il serait tombé de haut. Il avait pourtant bien mis au courant Oliver que si sa sœur était triste, il allait s’occuper de lui, et bien, pour l’occasion, c’était certain que des qu’il pourrait se croiser, il allait en toucher deux mots. Cachant son visage dans ses mains, il prit sa sœur dans ses bras, pour la réconforter, elle s’en voulait d’avoir des soucis, et elle n’avait pas à s’en vouloir de la sorte.

« Puce ! Hé, Ana ! Allez, t’en fait pas, c’était qu’un idiot, un sombre crétin, tu n’as pas à t’en vouloir tu sais ? Tu n’es pas seul, je suis là après tout ! Il ne sait pas ce qu’il perd, et la plus belle des revanches que tu peux avoir sur lui, c’est de montrer que tu vas bien, que tu n’es même pas touché par son ignorance. On a appris tout les deux à paraître heureux même quand on ne l’est pas, alors fait pareil avec lui. Et je suis sur que Papa serait très fier de toi… Il a toujours été fier de nous tu le sais ! »

Parler de son père n’était pas chose facile, mais il ne fallait pas non plus partir dans le mélodrame, ils auraient l’air fin à pleurer tout les deux dans les bras de l’autre. Il mordit donc sa lèvre le temps que la boule de la gorge disparaisse, en attendant, il posa son menton sur la tête de sa sœur, et attendit qu’elle reprenne la parole, elle se contenta de relever la tête et de lui sourire, le genre de sourire pas du tout convainquant d’ailleurs.

« Tu sais que tu fais peur quand tu fais des faux sourires ! »

Bah quoi ? C’était plus fort que lui !

[1287 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Sam 15 Mai - 15:15

Ana savait qu'elle était gentille et de toute évidence, ce n'était en rien difficile de se l'imaginer. Elle était, déjà, incapable de faire le moindre mal à quelqu'un, c'était tout bonnement impossible parce que le simple fait de s'imaginer en train de faire du mal à quelqu'un, c'était quelque chose dont lui même était totalement capable. Et c'était en cela que ça avait un petit quelque chose d'impossible justement, c'était dans le fait qu'elle n'était en rien une personne si incroyable que ça, elle n'était en rien une personne qui puisse faire du mal à quelqu'un parce que dans ce cas, elle préférait encore plus souffrir elle même, ça c'était une évidence. Elle ne pouvait pas supporter de faire du mal aux autres, c'était contre sa propre volonté et ce, même si elle pouvait parfaitement passer pour une idiote dans le genre trop gentille aux yeux de beaucoup de monde. C'était possible bien sûr, cela n'avait rien de si incroyable que ça, c'était sûr. Tout simplement parce que du fait qu'elle n'aimait pas faire souffrir les autres, elle pouvait très bien souffrir elle même puisqu'elle avait une forte tendance à aider les autres, à se sentir mal pour eux et tout ça. C'était surtout une très grande part de naïveté qui se trouvait en elle, c'était évident.

Vraiment, Tyler était une machine, la jeune Serdaigle ne parvenait tout bonnement pas à comprendre comment est-ce qu'il pouvait bien faire pour passer tout son temps à courir comme ça, c'était vraiment à se demander s'il ne s'était pas lui même lancé un sort dans le seul et unique but de ne jamais être fatigué. Il courrait dès qu'il en avait l'occasion, il ne semblait jamais fatigué, tout ça quoi. C'était vraiment incroyable en faite. Mais bon, elle avait bien entendu fini par avoir l'habitude de tout ça. Et puis, c'était pour ça qu'il n'avait jamais de mal pour courir lui même, lui aussi, il avait fini par s'y habituer, c'était aussi simple que ça. A force d'entraînement, son propre corps avait fini par prendre un bon rythme pour la course alors il n'avait plus vraiment besoin de s'épuiser, lorsqu'il courrait. Et c'était vraiment un petit plus, oui voilà.

•• Bien sûr que je suis gentille, comme si c'était si étonnant que ça franchement, je ne vois pas ce qu'il y a de si choquant dans toute cette histoire de gentillesse ! Je suis un ange, c'est bien connu hein ! Et puis sinon, ouais, je devrais pouvoir survivre à un jour de course par semaine tiens ! Et je t'en prie Tyler, je ne juge pas tes amis, je veux juste être la personne que tu fréquentes le plus c'est tout ! Je suis une petite sœur jalouse, ce n'est quand même pas de ma faute ça non ? ••

Un petit sourire sur les lèvres, ainsi qu'une petite tape sur l'épaule de son frère. D'une certaine manière, il fallait que les choses soient bien clairs, elle aimait son frère et il était la personne qu'elle aimait le plus au monde même. Il était là, et il avait d'ailleurs toujours été là alors pour lui, il était tout simplement impossible de s'imaginer qu'elle puisse vivre sans lui quoi. Alors bah oui, elle tenait à conserver la place la plus importante pour lui. C'était aussi simple que ça, oui voilà. Alors elle pouvait parfaitement se montrer jalouse, mais c'était juste parce qu'il était son frère à elle, son frère rien qu'à elle alors on n'avait pas le droit de le lui prendre, oui voilà, c'était aussi simple que ça, voilà. Un sourire sur les lèvres, elle était bien avec son frère oui voilà et s'il n'avait pas été son frère, il aurait probablement été le garçon idéal pour elle. Mais non, ils étaient du même sang alors ça compliquait forcément un peu les choses bien sûr. Enfin bon, elle n'en était quand même pas au point de dire qu'elle pouvait être amoureuse de son frère hein ! Elle l'aimait, certes, mais pas de cette manière ! Vraiment, parfois, elle avait des pensées très bizarres !

Bon, bah oui, c'était évident qu'à Poudlard, elle était celle qui dormait le plus. Déjà, pour tout dire, il fallait bien avouer qu'au niveau de son dortoir, c'était vraiment sûr. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que par rapport à eux, elle dormait facilement une à deux heures de plus. C'était assez choquant d'ailleurs, par moment. Non mais c'était vrai quoi, c'était même plutôt comique quoi. Mais ce n'était pas non plus comme si c'était si choquant que ça. Un sourire sur les lèvres, elle haussa doucement les épaules pour lui montrer qu'elle n'avait absolument aucune envie de changer ses habitudes quoi.

La belle au bois dormant... Han ouais, ça serait juste trop bien ça quoi ! Son prince charmant viendrait l'embrasser et puis bah ils se marieraient et ils auraient plein d'enfants. Ainsi qu'ils seraient heureux pour toujours ! Cela aurait réellement été trop bien quoi. Mais non, c'était impossible et puis bon, la jeune Serdaigle commençait doucement à se faire à l'idée qu'elle était incapable de voler hein, ce n'était pas non plus si difficile de s'imaginer ce genre de chose, oui voilà. Enfin bon, les princes charmants, cela n'existait pas, c'était aussi simple que ça. Donc ce n'était pas près de changer. Et comme Tyler le disait, bah les garçons n'avaient tout simplement pas le droit de monter ici. C'était aussi simple que ça aussi. Donc bon, il ne fallait pas non plus se mettre à se poser tant de question que ça, oui voilà. Enfin, ce n'était peut être qu'une vulgaire impression que ça hein, c'était possible après tout. Enfin bon, elle finirait bien par se trouver, un jour, un prince charmant rien que pour elle non ? Cela ne pouvait pas être si incroyable que ça !

•• Rho mais je sais hein ! Mais bon, faut se dire aussi que bah... Le prince charmant n'existe pas hein ! C'est une vraie évidence que ça, bien sûr. ••

En tout cas, il avait raison au niveau de l'autre point, il était évident qu'il n'y avait pas de plus belle illustration d'un amour entre frère et sœur qu'il y avait entre eux deux quoi. C'était un lien si puissant que rien ni personne ne pouvait se glisser entre eux deux, c'était tout bonnement impossible, ça c'était clair oui. Ils étaient tout simplement les meilleurs oui voilà, leur lien était plus fort que n'importe lequel lien qu'il puisse y avoir.

•• Normal attends, on est les meilleurs, qu'est-ce qeu tu crois ? ••

Ainsi installée dans ses bras, Ana se sentait déjà mieux et elle se serra un peu plus contre son frère. Elle ne pouvait pas faire comme si quelque chose allait mal, alors que tout allait réellement bien quoi. Enfin non, mais disons que c'était le genre de chose qui ne pouvait que passer en faite. Enfin bon, il ne fallait pas non plus se mettre à s'imaginer qu'elle n'était pas une personne avec du coeur, elle avait le plus grand coeur qu'il ait pu être donné d'avoir. Donc bon. Mais malheureusement, le problème avec un coeur comme celui là, c'était la douleur que l'on pouvait avoir en nous. Oui, ça c'était clair.

Très fier de nous... C'était une évidence oui, il avait toujours cru en eux et ce n'était pas parce qu'il n'était plus là que cela allait changer, c'était même évident. M'enfin, ce n'était pas toujours facile d'être sans son père, sans une personne masculine pour nous dire ce que l'on doit faire. Tout ça quoi. Bien sûr que Tyler était là et heureusement d'ailleurs, parce qu'elle voyait assez mal comment elle aurait bien pu faire, s'il n'avait pas été là. Enfin bon, il ne servait à rien de ressasser tout ça, c'était une toute égale différence bien sûr, mais malgré tout, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Une fois de temps en temps, elle songeait à son père et se disait qu'elle aurait aimé qu'il soit là. Mais non... Enfin... C'était déjà bien assez difficile comme ça au final.

•• Oui je sais bien mais je m'étais promis de ne plus me mettre dans tous mes états et regardes moi franchement. Enfin bon, c'est du passé, je ne compte vraiment pas m'attarder sur un pauvre type comme lui franchement. Je trouverais mieux ! Si encore on veut bien de moi bien sûr ! ••

Oui parce que les gens avaient beau sans cesse répéter qu'elle était belle, Oliver avait été le seul à venir vers elle hein, et ce n'était pas quelque chose d'anodin, ça c'était évident. Enfin bon, il y aurait bien un garçon, un jour quelque part, qui voudrait d'elle non ? Cela devrait bien finir par arriver hein !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 311
Âge : 27 ans
Actuellement : Employé administratif au MagenMagot


MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   Lun 31 Mai - 23:01

Tyler aimait par-dessous passer du temps avec sa sœur, alors lorsque celle-ci accepta de courir avec lui, il était aux anges tout simplement. Bah oui, le garçon savait que sa sœur acceptée, peut-être pas à contre cœur, mais surtout pour lui faire plaisir et passer d’avantage de temps avec lui. Franchement, la jeune fille pensait vraiment qu’il accepterait de passer plus de temps avec une autre fille que sa sœur chérie ? Elle est vraiment dans le gaz ce matin pour penser des choses pareilles. Elle devait vraiment être encore endormie d’ailleurs pour s’engager à courir une fois par semaine avec son frangin, mais en générale, les paroles de la jolie brune étaient toujours tenues. Pour en revenir au sujet initial, il savait bien que sa sœur était un amour, il n’en avait jamais douté et si un jour on venait lui dire le contraire, il serait le premier étonné et aurait vraiment du mal à y croire. Sa sœur, si douce et si gentille, si généreuse et serviable, faire du mal à quelqu’un, c’était vraiment que quelqu’un avait jeté un sort à la jeune fille et que si elle n’était plus elle-même, lorsqu’elle se rendrait compte de tout le mal qu’elle aurait fait autour d’elle ne se relèverait pas de si tôt. Bref, il en avait froid dans le dos à imaginer sa sœur se réveillant un jour d’un tel cauchemar. Heureusement, le temps des mangemorts était passé, donc il ne devrait plus y avoir de problème, mais même si le mage noir est mort, ce n’est pas une raison pour penser que toute trace du Mal à disparut de la surface terrestre. Bref, on s’égare, de cette manière, on devine donc qu’Ana, n’est pas le genre de fille à se prendre pour dieu qui observe les fourmis avec une loupe pour les torturer, au contraire.

« Je sais bien que tu es gentille, tu n’es pas ma sœur pour rien ! Tu pourrais même être ma jumelle tellement on se ressemble dans le caractère. Bon tu a peut-être cette pointe de féminité qui fait que tu a un caractère un peu plus fort que moi je pense, mais on est kif-kif quand même… Ne va pas croire que tu m’es supérieur hein ! Je te vois venir avec ta grosse tête ensuite. »

Pour en revenir à ses amis, elle les rencontrerait un jour ou l’autre de toute façon. La fin de l’année scolaire arrivait doucement mais surement, et ça annonçait bien le fait que Tyler allait quitter Poudlard pour y laissait sa sœur seule l’année prochaine. Cette idée était vraiment impossible à imaginer, honnêtement, c’était une horreur. Vous imaginez un grand frère qui laisse la prunelle de ses yeux, seule, approchant sa dix-septième année, avec pleins de garçons aux idées derrière la tête… C’était vraiment impossible à imaginer ! Il fallait qu’il trouve une solution… Redoubler son année ? Sa ne s’était jamais vu à Poudlard … trouver alors un emploi dans le château, c’était une piste à explorer… Enfin, il lui restait quelques mois pour finaliser son projet professionnel. De toute façon, rien ne l’empêchait de traîner un peu quelques mois, voir un an, et puis, il comptait bien sur sa sœur pour qu’elle le prévienne lorsqu’il pourrait la rejoindre à Pré-au-lard. Ana aurait intérêt à revenir à la maison à chaque vacances, parce qu’il voulait tout savoir, et il continuerait à veiller sur elle, même en dehors de l’établissement, quitte à devoir payer quelqu’un, ou la harceler de lettre tous les jours.

Quand la jeune fille parla d’ailleurs de prince charmant, elle semblait bien persuadée que l’homme de ses rêves n’existait pas… C’était triste de penser ça, et l’autre blaireau d’Oliver n’avait surement rien fait pour permettre à Ana de changer d’idée. Il fallait qu’elle retrouve son âme d’enfant, de croire en ses rêves, garder l’espoir qu’un autre être est fait pour nous sur cette terre, bref, qu’il y a quelqu’un qui lui convient et qu’elle le rencontrera quand elle s’y attendra le moins. De préférence, Tyler lui sera tombé dessus avant pour le prévenir que si sa sœur pleurait par sa faute, il le ferait pleurer autant derrière, d’ailleurs, faudrait qu’il songe à une manière de se venger subtilement…

« Tu sais, je vais te relire quelques contes de fée, tu sais, ceux que je te lisais quand tu étais plus jeune, sinon tu ne me laissais pas dormir… Sa te changera les idées, et tu recommenceras à me dire que tu crois que tu rencontreras ton prince sur un beau cheval blanc… ou un balais, soyons réaliste, on vit dans un monde de sorcier, pas de fantaisie… »

Tiens, en pensant de vengeance, peut-être que Ruth aurait une idée d’ailleurs… un paquet de glue qui explose dans son lit, ça serait drôle, pas spécialement méchant, et puérile, mais qu’importe, il avait fait pleurer sa sœur, et comme les chances de le croiser dans le collège étaient presque nulle, autant remédier au problème en allant directement à l’endroit qu’il devait surement encore fréquenter, son lit ! Bref, il devait courir avec la jolie rouquine demain, il lui en parlerait peut-être, sinon, il trouvera bien un élève de première année qui traine dans les couloirs et qu’il pourrait soudoyer pour venger sa sœur… Bref, ce n’était pas les idées qui lui manquaient. Pour le moment, il prit sa sœur dans ses bras, caressant sa tête pour la réconforter, quand elle était petite, ça faisait son effet, alors pas de raison que ça ne fonctionne pas maintenant. Qui sait, elle s’endormirait peut-être… Moui, enfin non, parce que s’il devait la porter, il serait bien dans la galère. A coté de ça, on était encore dans la matinée, donc pas de raison que la jeune fille s’endorme aussi rapidement. Quoi il en soit, il l’écouta raconter qu’elle s’en voulait, qu’elle ne voulait plus entendre parler de ce bon à rien, pour terminer, elle espérait qu’un autre garçon voudrait d’elle, et la, Tyler ne put ignorer la perche de sa sœur, même triste, il ne parvenait pas à la laisser tranquille.

« Tu sais princesse, j’ai déjà eu du mal à comprendre pourquoi les garçons te regardaient de la sorte, donc si comme tu es parvenu à te trouver quelqu’un une fois, je vois pas pourquoi ça ne se reproduirait pas une fois encore. M’enfin, tu sais ce que j’en pense, je ne vais pas te dire que je vais sauter de joie si un autre homme tourne autour de toi… »

Bah oui, fallait rester réaliste quand même, il savait bien que sa sœur rencontrerait un autre garçon, mais pas tout de suite non plus, Tyler avait déjà du mal à digérer la période Oliver, alors le prochain ne devrait pas se montrer tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brother [ PV ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brother [ PV ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» (m) JULIAN MORRIS ? Hey brother, do you still believe in love I wonder ?
» BROTHER BEAR ? ? koda, i did something very wrong ? (kenai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: