AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Tu me caches la lumière! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Tu me caches la lumière! [PV]   Jeu 1 Avr - 21:35

Poudlard était calme, comme vide. C’est que la vérité s’en rapprochait, en cet hiver 2000, à la veille des vacances d’hiver. La plupart des élèves étaient en effet pour un part à Pré-au-Lard, et pour ceux qui ne voulaient pas y aller ou qui n’en avaient pas l’autorisation, et bien ils étaient retournés chez eux ou en train de préparer leurs affaires pour le voyage retour, la Poudlard Express repartant le lendemain matin du collège de sorcellerie. Ces deux semaines de repos seraient sans doute salutaires à de nombreux étudiants, et principalement à ceux qui, en cinquième ou en septième année, préparaient leurs examens, BUSEs ou ASPICs, bien plus importants que tous ceux qu’ils avaient pu passer jusqu’ici pour avoir le droit de continuer à étudier dans la meilleure école de sorcellerie de Grande Bretagne, même si les résultats étaient rarement mauvais, ce qui est somme toute logique.

Il y avait cependant au moins une personne à Poudlard qui n’était pas dans ce cas : Eva-Rose ne rentrait pas chez elle, comme d’habitude d’ailleurs, et n’avait pas eu vraiment envie d’aller à Pré-Au-Lard : il faisait un peu trop froid à son goût et en plus elle commençait à bien le connaître, le seul village entièrement sorcier de Grande-Bretagne : comme elle y allait toujours seule, elle avait tout son temps pour le visiter en long en large et en travers. Pas franchement dépensière, les boutiques ne l’intéressaient pas plus que ça. Bref, la rouquine considérait qu’il serait bien mieux de rester au chaud au château, mais à présent elle devait se rendre à l’évidence : elle s’ennuyait franchement. Que pouvait-elle donc faire pour égayer son samedi après-midi, qui, elle le sentait, était franchement mal parti. Elle n’allait quand même pas errer dans le couloir jusqu’au repas du soir : Rusard ou un autre professeur la trouverait et lui poserait sans doute des questions, bref, rien d’agréable en perspective.

Ses pas la menèrent dans la cour où elle s’assit sur le premier banc qu’elle trouva, sans trop avoir avancé dans ses projets pour la journée. S’ennuyer un samedi, à la veille des vacances en plus, ça n’était vraiment pas sa veine, il n’y avait qu’elle pour être dans ce cas. Se disant qu’au moins cela ferait passer le temps, Eva-Rose sortit de son sac son journal, où en plus de raconter sa vie de temps en temps elle dessinait. Rien de très folichon, c’était surtout Poudlard, des gens sans tête, qu’il aurait d’ailleurs été bien difficile de reconnaître, car, il faut bien l’avouer, la jeune Watters n’était pas franchement une artiste dans ce domaine. Mais bon, il y avait une part de justice là dedans : personne n’est parfait, après tout.

Cependant, quand elle posa son crayon de papier – signe de son héritage moldu – sur la première page blanche, ce ne fut pas des lignes qu’elle traça, mais bel et bien des lettres. Eva-Rose ne savait pas vraiment ce qu’elle écrivait. Elle écrivait, et c’était tout, ce qui lui venait, comme si elle ne se contrôlait pas totalement. Sa tête était tellement pleine qu’elle éprouvait le besoin de coucher ses émotions – sa solitude, et son ennui surtout – sur le papier. Mais…ça n’était pas comme quand elle écrivait son journal, c’était différent, irréfléchi surtout, et pas écris de la même manière, évidemment. Peu à peu, les mots devinrent des vers, et les vers des strophes. La Poufsouffle continuait, sans prendre au temps qui passait…jusqu’à ce qu’une ombre lui cache le soleil. Etonnée – elle avait oublié où elle était – la rouquine releva la tête et vit une jeune Serdaigle qu’elle ne connaissait pas, ce qui n’était pas franchement étonnant, vous en conviendrez.


- Salut, dit-elle simplement, et encore après une petite hésitation. Chassez le naturel…

[623 mots]

CUPIDON
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu me caches la lumière! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: