AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 C'est trop banal d'être sentimental...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: C'est trop banal d'être sentimental...   Ven 9 Avr - 10:30


PV Faith Of Curty

    Le mois de Mars apportait à Poudlard son petit lot de soleil. Tant mieux, il y avait eu de la neige bien trop longtemps, et cela en était devenu un peu trop insupportable pour Luca. En plus, sa sœur boudait encore à moitié puisque sans le faire exprès Luca lui avait dit qu’elle s’était faite passer pour elle pour se taper le meilleur ami d’Erwan et la demoiselle n’avait pas vraiment eut l’air d’apprécier. Certes, ça ne se faisait pas, mais elles en avaient eu l’habitude avant, alors sur le coup, Luca ne voyait pas où était le mal ! Aller Ruth, dérides toi un peu ma vieille ! Enfin bref. Toujours est-il que les vacances de Noël avaient été riches en cri et en boudage de la part de Ruth, et les vacances d’hiver… Boarf, pas vraiment mieux en fait… Mais Luca ayant pris un ticket d’exil longue durée chez Peterson & co’, au moins elle avait un endroit ou être au calme… Enfin, au calme c’est vite dit, surtout quand un élève pire que médiocre débarquait pour son cours de musique et vous cassait les tympans !

    Cela étant, le mois de mars plaisait à la rousse. Les fleurs refaisaient surface, le soleil également, et cela ne voulait dire qu’une seule chose : Soleil, bronzage, et glandouille ! Et si sa sœur allait être ravie de pouvoir faire de nouveau du skate en plein air, Luca elle n’en n’avait que faire. Bon, elle avait bien tenté d’en faire avec Kaïn (juste pour le plaisir d’être retenue par un homme qu’autre chose) mais ce n’était vraiment pas son truc du tout… Tiens, en parlant de Kaïn, leur petit secret était toujours confortablement caché… Tant mieux, car si jamais Ruth apprenait cela… Dieu seul sait comme elle pourrait réagir ! Mais cela n’avait pas changé grand-chose dans les relations entre la vipère rousse et le meilleur ami de sa jumelle. Ils se voyaient, se disaient bonjour, et même si Kaïn avait tenté d’apprendre le Skate à Luca… Il n’y avait rien d’ambiguë là dessous. Tous les deux savaient parfaitement que cela avait été une histoire d’un après-midi et hop on en finissait là !

    Aujourd’hui, Luca était d’ailleurs toute seule à l’intérieur du château, Ruth ayant trouvé refuge dans le parc avec son meilleur ami. Tant mieux, ou pas, enfin bref, au moins elle ne crierait pas à Luca qu’elle était une nana dévergondée qui allait voir à droite et à gauche pour son simple plaisir. La Rousse décida, et cela était un miracle, de se rendre dans la bibliothèque. Il lui fallait un livre sur les potions pour son devoir, autre que celui qu’elle possédait et qui pourissait (image, image !) dans son placard à défaut d’être sorti. Mais comme le prof avait assuré qu’aucun indice sur cette fichue potion ne se trouvait dans leur manuel, bah il pouvait croupir dans le placard encore un bout de temps ! Entrant dans la bibliothèque, elle salua d’un « bonjour » murmuré la bibliothécaire, avant de disparaître dans les rayons à la vitesse de la lumière. Sait-on jamais que l’autre folle décide de péter un coup de travers !

    Alors qu’elle se retrouvait dans le rayonnage des livres sur les potions, une tête familière l’interpella. Elle prit le livre qu’elle pensait le mieux adapté à ce qu’elle désirait et alla à la rencontre de la personne qu’elle connaissait.


    « Tiens, salut Faith, tu bosses quoi ? »

    Faith était le demie-sœur d’Erwan, et Erwan était… Il était quoi dorénavant au juste ? Un débile ? Un mec qui n’en valait pas la peine ? Oui, sûrement un truc du genre. En tout cas, s’il lui arrivait de mourir, Luca n’en serait pas du tout attristée ! Certes ce n’était pas très gentil, mais elle ne pouvait plus le voir en peinture… Bien que son cœur se serrait légèrement quand elle entendait ce prénom ou quand il lui arrivait de le voir… C’est à dire jamais… Le pire avait peut-être été la jalousie qu’avait énoncé Asher, supposant que la rousse était jalouse de la blondasse de quatre ans qu’il se tapait en ce moment… Pffuh, n’importe quoi ! Luca ? Jalouse ?! C’était comme dire qu’elle en était amoureuse, ça ne rimait à RIEN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 577
Âge : 30 ans [27/01/1982]
Actuellement : Gérante d'une salle de concert à Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Dim 11 Avr - 22:06

Le mois de mars, fin de l'hiver et retour d'un semblant de beau temps. Temps du renouveau pour Faith. Finies les journées déprimantes où il fait moins vingt degrés dans les couloirs non chauffés de Poudlard, finis les ciels gris, et retour du soleil ! Enfin soleil soleil, ça n'était pas encore tout à fait vrai. Ils avaient eu quelques beaux jours oui, elle avait même pu faire un tour dans le parc avec Tyler. Mais malgré tout, on ne pouvait pas non plus dire qu'il faisait chaud, loin de là. On restait en Grande-Bretagne, pays loin d'être réputé pour son climat aride ! Enfin quoiqu'il en soit, une ambiance printanière commençait à régner sur l'école de sorcellerie, et Faith se sentait ainsi d'humeur joyeuse. Elle était comme ça depuis la fin de l'hiver, c'est fou comme ce changement de saison pouvait lui faire du bien ! La déprime du début d'année était bien loin d'elle à présent, et heureusement.

Les vacances de février avaient été sans surprise, deux semaines à la villa, avec sa mère et son beau-père. Joyeux. Le genre de vacances qu'elle ne renouvellerait pour rien au monde. Mais bon, l'avantage de cet isolement imprévu était qu'elle avait pu bosser, et que du coup, elle avait plus ou moins rattrapé le retard qu'elle avait sur ses devoirs. Autant dire qu'elle était bien moins sous pression qu'avant, et qu'elle se permettait enfin de se laisser un peu aller. Mauvaise idée ? Peut-être, mais elle était vraiment trop raplapla avant les vacances, et désormais elle comptait profiter un peu plus de sa dernière année. Oui, il fallait qu'elle bosse, oui il fallait qu'elle réussisse ses ASPICs, mais non, elle ne comptait pas devenir une pauvre chose toute rabougrie au teint pâle et aux yeux cernés. Elle refusait de devenir un zombi, exactement. C'était d'ailleurs une de raisons pour lesquelles bosser à la bibliothèque était absolument exclus. De un, ça sentait atrocement le renfermé là-dedans, et de deux, les rayons de soleil atteignaient à peine l'intérieur de la pièce. C'était trop déprimant de travailler là-bas.

C'est ainsi que Faith se retrouva adossé à un chêne, non loin du lac, tentant tant bien que mal de se concentrer sur son cours concernant la chiromancie, ou plus simplement, l'étude des lignes de la main. Trelawney avait cru bon de leur faire revoir les bases, histoire de commencer à préparer ses quelques proies élèves restants aux ASPICs. Et il fallait que Faith en fasse partie. Elle n'avait jamais été douée dans cette matière, c'est ça le pire, et elle l'avait gardée pour les ASPICs ! Idée stupide, oui. Mais les cours restaient plutôt ... Amusants. Enfin, bien que peu de crédibles. La jeune fille poussa finalement un soupir de lassitude, et posa son regard sur Tyler. Le jeune homme releva presque aussitôt la tête du manuel qu'il tenait en main avant de lui jeter un regard interrogateur. Bon, donne moi ta main, déclara-t-elle d'un air décidé. Cinq minutes de concentration extrême, d'étude des lignes de la main du Serdaigle et de soupirs exaspérés l'amenèrent à une seule et unique conclusion: elle aurait difficilement mieux qu'un Troll à son examen de divination. De quoi faire rire Erwan. Et ça, pas question ! Sans aucune explication, elle se releva brusquement, saisissant son livre au passage sous le regard d'un Tyler moyennement surpris. A croire qu'au bout d'un moment, on finissait par s'habituer à ses excentricités. On se voit plus tard ! lança-t-elle distraitement. Et sur ce, elle prit le chemin du château.

Son livre était naze, avec des explications aussi peu claires, elle n'y arriverait jamais, c'était évident ! Mais peut-être qu'avec un meilleur bouquin ? Elle pouvait espérer en tout cas. D'un pas léger, elle grimpa les quelques volées de marche qui la séparaient du quatrième étage. Elle ouvrit doucement la porte de la bibliothèque et fit son entrée aussi discrètement que possible. Surtout, on évite les yeux, on évite les yeux. Oui parce qu'elle n'aurait pas été surprise que la bibliothécaire descende de la Gorgone, et dans le doute, autant prendre ses précautions. La Poufsouffle trouva sans problème le rayon divination, qui semblait être le plus désert de la bibliothèque et se mit en quête d'un livre sur la chiromancie. Présages de mort, miroirs brisés, c'était à peine croyable qu'il puisse y avoir autant de bouquins sur un sujet pareil. Son regard s'arrêta sur son ancien manuel de divination, celui de troisième année lorsqu'une voix qu'elle reconnut sans problème la fit se retourner. Oh salut Lulu Luca ! La divination, répondit-elle en esquissant une mine dépitée. J'aurais dû arrêter lorsqu'il en était encore temps, confia-t-elle en levant les yeux au ciel. Mais bon, ça restait quand même une matière bien moins stressante que la métamorphose ou la défense contre les forces. Un moyen de décompresser en somme. On s'est pas vues depuis un moment dis-moi, comment ça va ? Tes vacances se sont bien passées ? Autant aborder un sujet généralement apprécié, au moins, avec les vacances, elle savait plus ou moins où elle allait. Alors que parler d'Erwan, ça c'était marcher en terrain miné ...



    You're the reason that I feel so strong. The reason that I'm hanging on. You know you gave me all the time, or did I give enough of mine ? Hold on, darling. This body is yours, this body is yours and mine. Well hold on, my darling. This mess was yours, now your mess is mine. ♘  .ReedNight
    love is all you need
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Mer 14 Avr - 13:12

    Depuis quand les deux filles ne s’étaient pas vues de cette façon ? Bah… La dernière fois qu’elles avaient parlée en tête à tête, Faith était genre en pleine dépression, ou un truc du genre… Et Luca lui avait même prêté sa trousse de maquillage pour qu’elle se remette en état avant de sortir des toilettes… Mais elle ne savait pas que cette dernière avait gardé la divination après sa cinquième année… Elle était folle, c’était ça ?!

    « La divination ?! T’as continué ce truc qui ne sert à rien et qui n’est qu’un tissu d’âneries ?! Bah dis donc, t’en as du courage ! Enfin, tu me diras, j’ai bien continué l’étude des moldus… »

    Ouais… L’étude des moldus, certes complètement barbante était tout de même assez importante pour le boulot que Luca voulait faire. Car être journaliste de mode pour les sorciers ne demandait pas seulement les compétences sorcières ! Car la mode était née chez les Moldus, et il ne fallait pas que Luca l’oublie ! Ils avaient d’ailleurs de grands évènements sur la mode, comme les Fashion Week, aux quatre coins du monde ! Et si Luca avait déjà eut la possibilité d’assister à celle de New York, elle avait pu remarquer que très peu de sorciers participaient à ces évènements… Ce qui était dommage puisque ces défilés étaient superbes !

    Luca devait donc se donnait du mal pour faire en sorte que tous ces évènements soient également connus de toutes les sorcières aimant la mode. Il le fallait, et la demoiselle allait avoir du boulot sur la planche ! Parce que les sorcières avaient du mal avec les moldus… Et ce n’était pas gagné, ça non… Mais elle allait réussir, il n’y avait pas de raison que tout échoue ! Tiens, et si elle embarquait Faith à la place de sa jumelle la prochaine fois ?! Non parce que Ruth semblait s’ennuyer total !


    « Les vacances ? Mouais, avec Ruth qui fait encore et toujours la gueule, elles ne pouvaient être que tranquilles… Je suis partie en Suède, au moins là-bas, personne ne me criait dessus… »

    Lexy lui était plus simple, moins chiant que Ruth, ça s’était clair… Et d’ailleurs, Ruth aurait pu être un peu plus compréhensive ! William ne serait jamais tombé dans le panneau si elle avait révélé sa vraie identité ! Et puis ça ne l’avait jamais ennuyé avant ! Alors pourquoi fallait-il qu’elle en fasse tout un plat ?! C’était bien Luca qui s’était fait Will, pas elle ! Pffeuh, les nanas prudes, je vous jure, s’étaient les pires du monde ! Enfin bref…

    « Et toi ? T’as vu des gens de l’école ? Ou anciens de l’école ? »

    Luca avait vu son cousin, certes, mais à part ça… Elle n’avait rencontré que des moldus en Suède… Il fallait dire que les sorciers Suédois se comptaient sur les doigts d’une main, tous ou presque étant partis de ce pays… Ca laissait un monopole au moins ! Les Terence avaient le monopole magique de ce pays, et un des cousins éloignés de la demoiselle, enfin, un cousin par alliance au elle ne savait combientième degré était même le Ministre de la magie de la Suède ! Mais pour le peu qu’elle le connaissait, ça ne lui servait à rien de le crier sur tous les toits… Surtout que plus éloignés que ça, on ne faisait ! Quoi que, les cousins éloignés des familles de Sang-Pur, ce n’était pas mal non plus… A croire qu’ils étaient tous de la même famille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 577
Âge : 30 ans [27/01/1982]
Actuellement : Gérante d'une salle de concert à Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Ven 16 Avr - 18:39

La réaction de Luca à l'évocation de la divination ne se fit pas attendre. Déjà, rien qu'au moment où elle prononçait le mot, elle vit son visage changer d'expression. C'était vraiment si étrange d'avoir gardé cette matière ? Mais Faith était quelqu'un d'étrange il faut croire, et si c'est ce que les autres pensaient, eh bien elle n'en avait absolument rien à faire ! La vie ne faisait déjà pas beaucoup de cadeaux, alors si en plus, elle se mettait à se soucier de tous ce que les autres pouvaient dire ou penser d'elle ... Non vraiment, rien à faire ! Elle n'était pas pour autant du genre à se promener complètement débraillée ou ressemblant à un ours des forêts mal réveillé, elle était quelqu'un de présentable, qu'on ne s'affole pas ! Mais voilà, elle n'avait rien à faire des qu'en dira-t-on. Enfin quoiqu'il en soit, vue sa surprise, Luca méritait quand même une petite explication. Oui, ça ne sert à rien, n'empêche que parfois, les prédictions du professeur Trewlaney sont étonnamment justes ! confia-t-elle en hochant la tête avec conviction. Non sérieusement. Le truc, c'est que c'est vraiment pas prise de tête comme option, et puis t'arrives toujours à te débrouiller pour donner des prédictions à peu près potables ... C'est si affolant que je l'ai gardée ? demanda-t-elle amusée. Arithmancie, étude des runes ... Bien sûr, ça devait être mille fois plus intéressant, et plus utile même, mais aussi tellement compliqué ! Et la jeune fille n'avait aucune envie de se rajouter une surcharge de boulot en plus. Une pure flemmarde, oui oui, exactement. En revanche pour ce qui était de l'étude des moldus ... Oh c'est vrai, tu fais étude des moldus ?! Mais c'est génial ! J'aurais tellement dû prendre cette matière au lieu de la divination ... Enfin, en même temps, on m'a dit que les cours n'étaient pas forcément biens parce qu'ils ne reflètent que la vision que les sorciers ont des moldus, et qui n'est donc pas forcément exacte ... T'en penses quoi toi ? Moi je n'ai jamais vraiment été en contact avec le monde moldu alors je ne suis pas du tout calée à ce sujet ... avoua-t-elle en se mordillant distraitement la lèvre. Le mode de vie des moldus l'intriguait c'est vrai, mais elle n'avait jamais eu le courage de se pencher sérieusement là-dessus. Oui, Faith était une fainéante, on l'aura compris. Quant à Luca, elle ne savait rien de sa vie, alors au fond, elles en étaient peut-être au même point, qui sait ?

Tiens, Ruth faisait la gueule ? Pour une fois qu'elle ne pète pas de gueules haha. Faith la connaissait trop peu pour y faire attention en fait. Avaient-elles jamais réellement parlé ensemble de toute leur scolarité ? Des deux jumelles, c'était Luca que fréquentait le plus la Poufsouffle, et encore. Du peu qu'elle voyait d'elle, Ruth n'avait pas l'air beaucoup plus chaleureuse que sa jumelle. Plus agressive en revanche, ça c'est sûr. Elle te fait la gueule à toi en particulier ou ... ? Comment ça se fait ? Pas de curiosité mal placée, juste une franche interrogation. Et puis si elle ne voulait pas répondre, pas de doute, elle ne le ferait pas. Remarque, au moins tu as voyagé. Je crois que je n'ai presque jamais quitté le Royaume-Uni ... Mais bientôt, elle allait changer tout ça, car oui, elle comptait bien se rendre en Roumanie avec son demi-frère. C'était même non négociable, et elle avait tellement hâte de rencontrer la mère de celui-ci !

Pendant les vacances ... Non je n'ai vu personne de l'école. Enfin, j'ai passé celles de Noël chez Erwan quoi, et j'ai vu Asher bien sûr, vu que je faisais mon stage chez lui. Oups, encore une fois, le sujet retombait sur son demi-frère, c'était presque devenu une constante de leurs discussions. Mais pas question d'approfondir le sujet cette fois-ci, que Luca fasse ce qu'elle voulait avec Erwan après tout, mais elle n'avait pas envie d'en entendre parler ! Elle avait clairement fait comprendre à celui-ci que le récit de ses parties de jambes en l'air ne l'intéressait pas, alors ce serait la même chose pour Luca, point.



    You're the reason that I feel so strong. The reason that I'm hanging on. You know you gave me all the time, or did I give enough of mine ? Hold on, darling. This body is yours, this body is yours and mine. Well hold on, my darling. This mess was yours, now your mess is mine. ♘  .ReedNight
    love is all you need
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Dim 18 Avr - 14:34

    La divination… C’était genre hors de question pour Luca de faire cette matière après ses BUSEs ! Elle détestait ça, trouvait ça totalement inutile, et était sûre qu’elle pouvait prédire l’avenir dans un tas de fringues hyper chères ! C’était aussi simple que de prendre une sucette à un bébé ! Mais bon, chacun son trip hein ! Quoi que l’étude des moldus n’était pas trop compliquée à apprendre !

    « Oh bah… Je suis à moitié moldue tu sais, enfin, plus ou moins, mais bon, ils ont des trucs supers intéressant, genre le cinéma, ou les fashion week… Surtout les fashion weeks ! Mais les cours ne sont pas mal ! Surtout avec le nouveau prof là, Montgomery, il change la vision que les sorciers ont des moldus ! »

    Ouais… Mister Montgomery était plutôt cool comme professeur. Habituée à entendre « les modlus sont des nuls », avec lui elle entendait « les moldus ont de belles inventions ». Et même si elle se focalisait presque uniquement sur tous leurs évènements concernant la mode, elle ne rechignait pas pour aller un voir un bon film… Ils avaient de sacrés bons réalisateurs ces moldus ! Quand à Ruth… Hahem… Mieux valait que Faith ne sache que superficiellement ce qui s’était passé !

    « Oui, j’ai fait un truc qui ne lui a pas plu… Mais elle le prend bien trop à cœur, si tu veux mon avis ! Mais bon, elle finira par arrêter de bouder… Comme toujours ! »

    Certes, Luca avait usé du nom de Ruth pour se taper le meilleur ami d’Erwan… Certes, ça avait marché comme sur des roulettes mais Luca faisait cela depuis des lustres ! Bon, souvent c’était pour faire genre « Non non, tu te trompe, moi c’est Ruth, la gentille jumelle (enfin, gentille quand elle le voulait), je ne suis pas Luca, qui t’as foutu un vent du tonnerre ! » Et généralement, Ruth n’étant pas dans les parages, elle ne risquait pas de se prendre un coup de poing en pleine figure !

    « T’as jamais quitté le Royaume-Uni ?! Wa mais ça craint ça ! Je veux dire, genre Hawaii t’as jamais été ?! Tu veux venir en Suède un jour ? C’est super chouette là-bas, et puis les Terence ayant le monopole magique… Ca gère, on a tout ce qu’on veut ! »

    Là pour le coup, Luca était sous le choc ! Faith n’était jamais sortie hors du pays ?! Hé bah dis donc ! Quand Luca pensait qu’elle voyait la Suède minimum trois fois par ans, qu’elle allait dans des îles paradisiaques à toutes les grandes vacances (merci le manager de Lexy !) et qu’elle se faisait Milan, New York, Paris et Tokyo pour toutes les fashion weeks… Elle en était sur le derrière ! Comment pouvait-on rester cloitrer entre quatre frontières quand on était un sorcier ?! C’était tout bonnement impossible ! Enfin, pour Luca ça l’était, après, peut-être que tout le monde ne pensait pas comme elle… S’en était même fort possible !

    « Ah ouais, t’as été voir le pédophile ? Tu as bien du courage, t’as pas eu peur qu’il se transforme en violeur ? Non parce qu’on sait jamais hein… »

    Oui oui, pédophile ! Parce qu’avec la meuf débile de Poufsouffle qu’il se tapait là, il était tombé bien bas le petit Erwan ! Et Luca allait faire savoir à la Terre entière ce qu’elle pensait de lui. Elle allait le massacrer, lui faire une réputation horrible… Elle était douée pour cela alors mieux valait ne pas la sous-estimer, elle pouvait être une vraie garce quand elle s’y mettait… Surtout quand elle détestait quelqu’un, ce qui était désormais le cas quand on parlait du roumain ! Le pauvre, il aurait mieux fait de faire semblant jusqu’à ce qu’elle se lasse !

    « Ash ? Tu connais Asher ? Ah oui, suis-je bête, c’est un ami de ton pédophile de demi-frère… Il est sympa Ash, hein ? Il a du mérite de me supporter ! »

    Aaaaah Asher, Asher, Asher… Le meilleur ami de la rousse, et le pauvre en avait vu des vertes et des pas mûres en sa compagnie ! Mais il semblait s’en sortir sans trop de mal, puisqu’il restait toujours aux côtés de la turbulente rousse ! Même si elle n’était pas très tendre avec lui et qu’elle essayait de le dévergondé de toutes les manières qui pouvaient exister… En vain, puisqu’il était toujours aussi pur qu’un petit mouton !

    « Et donc, ton stage… T’as fait quoi ? Asher t’as montré tous ses trucs de musico déjanté ? Je suis assez admirative, il est à fond dans son truc… Moi, je ne sais même pas si je serais comme ça dans mon boulot… J’ai trouvé mon truc, mais de là à ce que je sois aussi passionnée que lui… »

    Car si le journalisme la bottait à fond… Ce n’était pas dit qu’elle soit aussi passionnée qu’Asher et ses instruments de musique ! Car Asher avait vraiment un don, une passion hors du commun, même pour les sorciers, et il pouvait rendre tout le monde complètement envieux. Donnez-lui un instrument complètement déglingué et il vous le retapait en un temps record… Et pour les cours, il avait trouvé sa façon à lui de les donner, qui semblait bien porter ses fruits… Et il avait vraiment de la chance, ce blondinet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 577
Âge : 30 ans [27/01/1982]
Actuellement : Gérante d'une salle de concert à Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Mer 21 Avr - 21:38

« Tu sais ». Ben non, elle ne savait pas justement. D'ailleurs, que savait-elle réellement de Luca Winchester après sept années passées dans la même école ? Pas grand-chose finalement. En savait-elle vraiment plus que les autres élèves à son sujet ? Certainement que non, mais peu d'élèves avaient eu la chance de se voir prêter une trousse de maquillage par Luca, ça elle en était à peu près sûre, parce que la jeune vipère n'était pas franchement du genre à jouer les bons samaritains ou quoi que ce soit. Il y avait des élèves charitables, oui, mais certainement pas elle, pas sans raison. Au début, Faith était un peu réticente à l'idée de lui parler, comme l'année précédente, à la volière, pas de préjugé anti serpents ou quoi, juste une sorte d'appréhension. Elle n'était pas spécialement chaleureuse, spécialement amicale, pas le genre de personnes qu'elle fréquentait habituellement. Mais au fil de leurs rencontres, elle avait fini par se faire à l'idée que non seulement Luca pouvait se montrer sympa, mais qu'en plus de ça, elle finissait par apprécier sa compagnie. Elles ne voyaient pas le monde du même œil et ça, eh bien c'était intéressant.

Pour en revenir à la discussion concernant les moldus –faute de continuer celle sur la divination, matière visiblement abhorrée par la vipère–, Faith jeta un regard perplexe à sa camarade. Les ... Fashion weeks tu dis ? Oh ! Ça me rappelle que tu devais me parler d'un truc là ! Euuuh, Darkvador ? Le tout prononcé d'une manière pas franchement intelligible, mais on fait ce qu'on peut hein ! Le cinéma, ça elle connaissait, elle n'était pas complètement inculte non plus, elle avait eu l'occasion de s'y rendre une ou deux fois, lorsqu'elle était de passage dans le monde moldu. Mais clairement, Faith of Curty était assez limitée niveau culture moldue. Bon, elle n'avait peut-être pas l'air fine du coup, mais Luca, en bon professeur allait lui expliquer tout ça, n'est-ce pas ? Je ne savais pas que tu étais à moitié moldue, ça fait longtemps ? tu vis beaucoup à leur contact alors ? interrogea-t-elle avec curiosité. Puisque pour une fois elles parlaient normalement et sans que ça concerne quelques aventures de Luca, autant en profiter, non ?

Ruth boudait Luca, c'était assez difficile à imaginer vu tout le temps qu'elles passaient habituellement ensemble. Peut-être parce qu'elles étaient jumelles aussi, parce que les frères et sœurs normaux, c'était jamais vraiment la joie. Rien qu'en prenant l'exemple de Faith même, elle n'avait pas parlé à son frère –celui auquel elle est liée par les liens du sang– depuis des semaines, et ça ne semblait pas près de changer. De toute façon, même lorsqu'ils se parlaient, ce n'était jamais très folichon. En tout cas, la Poufsouffle n'insista pas, et hocha la tête en signe d'acquiescement. Elle n'avait pas spécialement envie de tomber sur Ruth pour l'instant en tout cas, parce qu'elle avait déjà eu un avant goût de ce que ça donnait lorsqu'elle était énervée, et elle n'était pas sûre que ses pauvres tympans y survivraient ...

J'adorerais venir en Suède ! s'exclama joyeusement la Jaune et Noire, ses yeux pétillants de joie. Voyager, c'était juste un rêve en fait, jusqu'à maintenant, elle n'en avait pas eu l'occasion, mais il était clair qu'elle allait le réaliser ! Il y avait tant à voir, et lorsqu'on est un sorcier, il est si facile de se déplacer ... Enfin, si, je suis déjà partie, mais pas très loin quoi ... Et non, pas d'Hawaï, mais ça va venir, ça c'est sûr ! garantit-elle avec conviction. Les ASPICs en poche, elle comptait partir loin loin loin, avant de faire ses premiers pas dans le monde du travail.

La suite de la conversation prit une tournure plus ... Atypique. Au mot "pédophile", Faith eut une légère moue mi-surprise mi-ennuyée. Mais elle croyait savoir de quoi parlait la Serpentard, qui visiblement n'avait pas très bien encaissé le fait de voir son frère sortir avec une fille bien plus jeune que lui. Fait que la Poufsouffle n'avait pas très bien reçu non plus. Sérieusement, il y avait des tonnes de blondes à fortes poitrines dans le monde, et il fallait qu'il choisisse une élève de Poudlard, donc même pas majeure et complètement innocente ! Oui, là il passait vraiment pour un pervers, comment pouvait-elle le défendre maintenant ? En tout cas, elle ne comptait pas descendre son demi-frère pour autant, mais bon, Luca n'y était pas allée de main morte, alors difficile de nuancer. J'en déduis que tu es au courant pour Bérénice ? Bref, quoiqu'il en soit, ça s'est bien passé. Par contre, je n'ai pas franchement capté ce qui s'est passé entre vous deux ... Toujours y aller précautionneusement, c'était le maître mot lorsqu'il était question d'Erwan. Faith n'avait pas franchement envie de mettre les pieds dans le plat, et Luca avait l'air suffisamment énervée vis-à-vis du Roumain.

Oh, Asher est vraiment génial. Niveau patron, je pense qu'on ne peut pas rêver mieux ! C'est dingue de voir à quel point il fait corps avec sa musique ... C'était d'ailleurs ce qui avait permis à la Poufsouffle de réaliser qu'elle ne saurait jamais faire de même. Mais elle admirait vraiment le jeune homme, en plus d'être quelqu'un de vraiment gentil, il était aussi un vrai génie, c'était comme s'il était né pour être musicien. Difficile d'être aussi passionné que lui, mais si t'as trouvé ton domaine, c'est déjà ça de fait ! Oui parce que de son côté, Faith était toujours en quête du boulot idéal ...



    You're the reason that I feel so strong. The reason that I'm hanging on. You know you gave me all the time, or did I give enough of mine ? Hold on, darling. This body is yours, this body is yours and mine. Well hold on, my darling. This mess was yours, now your mess is mine. ♘  .ReedNight
    love is all you need
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Jeu 22 Avr - 19:31

    Faith ne connaissait pas les Fashion Week… Rahlalala ! La rousse soupira. Après tout, une personne de plus ou une personne de moins, ce n’était pas vraiment quelque chose qui changeait la vie de Luca ! Quoi qu’elle aurait bien aimé trouvé une personne qui connaissait ça… Autre que les gens de sa famille, et les personnes qu’elle côtoyait au quotidien… Enfin, Faith n’allait pas tarder à faire partie de ces personnes ! Et grâce à qui ?! A Lulu !!!!

    « Aaaah ma pauvre Faith… Assieds-toi donc que je t’explique ! Les Fashion Weeks, les semaines de la mode, des défilés tous les jours, avec tous les plus grands créateurs moldus, et je peux te l’affirmer ils font des choses superbes ! Quand à Dark Vador… »

    Tout en parlant, Luca s’était approchée d’une table non loin d’elle, et avait tiré une chaise pour Faith avant de s’asseoir elle-même sur celle qui faisait face à celle qu’elle avait tiré pour la brune. Elle posa le livre de potions nonchalamment, Pince n’avait qu’à gueuler si elle le désirait ! Enfin bref. Luca expliqua donc à la brune en face d’elle le principe des Fashion Week. Et elle fut assez surprise que Faith se souvienne de Dark Vador. Bon d’accord, elle avait dit le nom sans grande conviction, mais Luca avait compris, c’était là l’essentiel non ?! Enfin bref, toujours était-il qu’elle devait maintenant expliquer à Faith qui était ce fameux Dark Vador, et sûrement allait-elle devoir expliquer ce qu’était un film… Alors autant faire d’une pierre, deux coups !

    « Et bien en fait, Dark Vador, c’est le grand méchant d’un film… Un film, c’est comme les photos sorcières, mais ça dure genre deux heures tu vois… Et ça raconte une histoire. Et donc Dark Vador bah c’est un peu genre Tu-Sais-Qui… »

    Ouais, en soit… C’était un peu ça ! Dark Vador était le grand méchant, tout comme l’était Le Seigneur des Ténèbres… Et comme Faith connaissait le pire mage noir de tous les temps, il n’y avait pas de raison pour qu’elle ne comprenne pas qui était Dark Vador ! Certes la vipère ne lui avait pas détaillé toute l’histoire, genre Luc et Leïa, et patati et patata… Mais bon, peut-être que Faith préfèrerait voir le film plutôt que d’entendre Luca tout lui raconter ! Quant à la question de Faith sur les fréquentations moldues de Luca… Beh elle allait être surprise miss Of Curty !

    « Hum, non, je suis pas souvent en contact avec les moldus… Mais j’aime bien ce qu’ils sont capable de faire… C’est pas des débiles profonds, faut pas croire ! »

    Non, mais sérieusement hein ! Ils n’étaient pas si débiles que ça les moldus ! D’ailleurs ils faisaient des fringues supers, faisaient des films qui valaient le coups d’œil, et il y avait même des groupes plutôt pas mal… Donc non, ils n’étaient pas si débiles que ça ! Contrairement à ce que s’accordaient à dire tous les sorciers ! Enfin bref… Luca fut vraiment surprise de savoir que Faith n’était jamais partie, mais aussi très contente de voir que la Suède captiverait peut-être la brune !

    « Si jamais ça te tente, la maison familiale est superbe… On a même la plage juste derrière ! »

    Et si Faith ne comprenait pas les paroles de Luca, et bien… Roh, pourtant ce n’était pas bien compliqué, c’était pourtant une invitation à venir en Suède ! Chez elle, dans la maison familiale, se baigner dans la mer, et bronze sur la place privée ! Mais bon, Luca pouvait le concevoir, elle n’était pas vraiment du genre « viens chez moi, j’habite un peu où je veux », et qu’elle ne se mêlait généralement pas au monde… Mais elle aimait bien Faith, et ce n’était pas parce que c’était la demi-sœur d’Erwan, loin de là, elle l’avait appris vachement plus tard… Mais Faith était… Lulu ne savait pas, elle était sympa, alors bon, elle pouvait bien parler et s’amuser avec elle non ? Bon, s’amuser c’était peut-être encore un peu tôt pour le dire, mais bon…

    « Alors il ne t’as rien dit ? Bah, il ne doit pas savoir qu’on se connait, ce n’est pas plus mal… Ton cher frère à cru bon de me dégager comme une mal propre… Disons que je le lui fais payer à ma façon… »

    Hein hein… Ainsi Erwan n’avait rien dit… Bah, maintenant Faith le savait ! Et elle savait aussi qu’Erwan pouvait s’attendre à tous les coups bas possibles et imaginables de la part de la jolie vipère… Car Luca n’était pas du genre à laisser passer bien gentiment… Non, elle était rancunière, et surtout pour ce coup-ci, elle ne le pardonnerait pas si facilement à Erwan… Ce n’était d’ailleurs pas pour rien qu’elle avait direct visé le meilleur ami de ce dernier… Un couteau dans le dos, qu’elle avait enfoncé avec force… Et qu’elle n’hésiterait pas a remuer jusqu’à ce qu’Erwan en crève… Oui, elle ne faisait pas dans la douceur quand elle était en colère… Mais on apprenait à vivre avec hein !

    « Il est unique en son genre, c’est vrai… Moi je vais aller à la Gazette du Sorcier… Peut-être que tu liras bientôt mes articles ! Haha ! »

    La Gazette… La rubrique Mode, et quelques articles sûrement en compagnie de Ruth, qui prendrait place à la rubrique Sportive… Elles feraient un malheur toutes les deux, comme elles l’avaient toujours fait ! Et enfin elles seraient ensembles, pour le boulot… Bien que là Ruth faisait la tête, ça finirait bien par lui passer un jour, non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 577
Âge : 30 ans [27/01/1982]
Actuellement : Gérante d'une salle de concert à Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Ven 23 Avr - 21:03

Faith eut un sourire un brin gêné suite au soupir de Luca. Non non, elle ne passait pas du tout pour une inculte là, à peine. Mais bon, au moins elle avait l'habitude hein ! Et si Lulu ne voulait pas prendre le temps de lui expliquer ce dont elle parlait, eh bien tant pis, elle irait s'informer auprès de quelqu'un d'autre, ou bien elle laisserait carrément tomber. Il y a des fois où elle n'était pas très tenace il faut dire... Mais à sa grande joie, la vipère se prêta plus ou moins volontiers au "jeu", lui expliquant avec un enthousiasme qu'elle ne lui connaissait pas le concept des Fashion Week. Le sourire de la Poufsouffle s'élargit aussitôt. Sérieux ? Mais c'est génial ! Pourquoi on a pas de trucs comme ça nous ?! Et t'y vas souvent ? Avec Ruth ? J'aimerais vraiment voir ce que ça donne ! Les coupes du monde de Quidditch et les tournois de Bavboules, ça ils avaient, mais des Fashion week, sûrement pas. Et après certains prétendaient que les Sorciers étaient plus évolués que les Moldus ... Ça dépendait clairement des domaines !

Faith s'assit sur la chaise que lui tendait Luca, attendant avec curiosité de finalement savoir qui était ce Darkvador. Déjà au nom, certainement pas un gars sympa. Un peu ridicule peut-être ? En tout cas, on avait vu mieux, de son point de vue. Elle écouta avec attention les paroles de la Serpentard, tâchant d'intégrer chaque explication. Ah nan mais les films, ça je connais ! J'ai déjà été au cinéma en fait ... C'est super sympa d'ailleurs, bon certains trucs font pas très réalistes, mais dans l'ensemble c'est incroyable de voir tout ce qu'ils font sans magie ! Je ne savais pas que les Moldus s'étaient inventés leur propre Tu-Sais-Qui ... Et il est comment ? Il a des pouvoirs ou quelque chose comme ça ? Honnêtement, elle voyait difficilement quelqu'un de plus terrifiant que Vous-Savez-Qui, vraiment. Alors à côté de lui, leur Darkvador là, c'était forcément de la gnognotte. Mais tant mieux au fond, pas besoin d'un deuxième cinglé comme ça ...

Ah mais je suis d'accord avec toi. Enfin, je ne connais pas personnellement de vrai moldu, mais rien qu'à voir l'ingéniosité dont ils sont capables avec leurs machines, c'est clair qu'ils peuvent être doués, acquiesça-t-elle. Bon, elle ne pouvait pas non plus trop s'étendre sur le sujet parce que ses connaissances étaient limitées, mais en tout cas, elle n'avait jamais douté de l'intelligence des Moldus. Ce qui n'était pas forcément le cas de sa mère ceci dit, mais bon, ça elle s'en fichait !

Est-ce qu'elle rêvait ou Luca venait effectivement de l'inviter à passer des vacances chez elle ? C'était surprenant, mais ceci dit ça lui faisait plaisir. Mieux, elle avait très envie d'aller en Suède ! Et elle s'entendait plutôt bien avec la Vert et Argent en fin de compte, malgré leurs différences. Elle ne savait pas trop ce qui résulterait d'une ou deux semaines passées avec elle en revanche. En tout cas, derrière le côté Reine des Glaces semblait se cacher une jeune fille qui savait se montrer gentille et même de bonne compagnie. Peut-être pas avec tout le monde, mais avec elle elle était comme ça, alors tant mieux, non ? Pourquoi pas ! Vous habitez à côté de la plage en plus ? Ça gère trop ! La vue et tout... J'emménage quand ? Le tout doublé d'un grand sourire type Colgate. Quoi ? Après tout, elle comptait bien quitter la résidence familiale cette année, et elle voulait aussi voyager... Ils avaient une grande maison et ils ne savaient pas quoi en faire ? Solution toute trouvée ! Enfin bon, plus sérieusement, l'idée lui paraissait intéressante, elle pourrait même apprendre à connaître Luca si ça se trouve.

Faith eut une brève grimace aux paroles suivantes de la jeune fille. Ainsi, Erwan avait plaqué Luca ? C'était très mauvais cette histoire. Rien qu'à voir l'expression qu'affichait Luca, il paraissait évident qu'elle n'en avait pas fini avec lui. Mais Erwan était un grand garçon n'est-ce pas ? Il saurait gérer... Pas sûr, niveau relations avec autrui, il était quand même un peu... Bloqué. Sur le coup, la Poufsouffle ne sut pas trop quoi dire. Luca n'avait pas l'air dévastée, accablée, ou quoi que ce soit, en revanche, un air vengeur dominait ses traits. Et ça c'était plutôt flippant. En cas de rupture normale, elle aurait probablement serré sa camarade dans ses bras en lui demandant si ça allait. Mais c'était loin d'être une situation normale. C'était même tout l'opposé de la normalité. Oh... Et ... Ça va ? Visiblement tu le vis plutôt mal, non ? Enfin à ta façon j'ai l'impression... Mais de toute façon, ce n'était pas comme s'il comptait vraiment pour toi, c'est ce que tu m'avais dit non ? tenta-t-elle sur un ton hésitant. Mais le truc, c'est qu'elle n'était pas certaine que Luca ne ressente rien du tout pour son frère. A ses yeux, c'était juste impossible qu'il ne finisse pas par y avoir des sentiments. Elle se doutait de la raison pour laquelle Erwan l'avait larguée en revanche, Keira. Ainsi, il était vraiment sérieux pour une fois...

Une fois n'est pas coutume, elles se retrouvaient à parler de la relation, ou de l'ex-relation de tordus qui unissait Luca à Erwan. Aussi, elle prit avec joie la perche que lui tendait la vipère en parlant de son futur job. Wow, tu vas travailler à la Gazette ? C'est super pour ça ! Surtout que ça va être ton tout premier boulot ! Félicitations, la congratula-t-elle en lui adressant un sourire sincère. Certes, parler boulot, c'était risquer d'être interrogée sur son avenir toujours aussi nébuleux, mais c'était toujours mieux que de parler d'Erwan avec Luca !



    You're the reason that I feel so strong. The reason that I'm hanging on. You know you gave me all the time, or did I give enough of mine ? Hold on, darling. This body is yours, this body is yours and mine. Well hold on, my darling. This mess was yours, now your mess is mine. ♘  .ReedNight
    love is all you need
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 252
Âge : 02/02/1982 ;; 30 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Mer 28 Avr - 18:07

    Les Fashion Weeks… Luca adorait y aller, mais y aller seule c’était la loose totale ! Bon, bien sûr Lexy l’accompagnait parce qu’il devait lui aussi y assister, pour son travail, mais bon, si Faith voulait l’accompagner, y’avait pas de problème ! Il n’y avait de toute manière aucun frais puis que Luca se logeait à l’œil grâce à Lexy dans les plus beaux hôtels ! Alors forcément, ça aidait !

    « Avec Ruth ?! Non je ne pense pas, tu la connais, elle et les fringues, v’là le tableau quoi ! Mais je crois que les prochaines sont vers Septembre, Octobre et Novembre… Je pourrais te tenir au courant si tu veux… C’est des trucs à ne pas louper ! »

    Luca n’était pas le genre de fille à rester dans son coin et à ne parler à personne, loin de loin, mais il fallait juste qu’elle voit si la personne en face d’elle en valait la peine ou non. Et Faith en valait la peine, elle le savait, parce qu’elle avait parler quelques fois avec elle, certes très peu, mais bon, cela lui avait suffit pour comprendre qu’elle était sympa et qu’elles pourraient peut-être être amies sans trop de problèmes !

    Quand à la réaction de la Poufsouffle pour la proposition de la vipère… Et bien, ça faisait plutôt plaisir à la vipère ! Au moins, Faith pouvait voir qu’elle n’était pas une peste de première classe ! Bon, Ruth, ça risquait d’être bien différent, mais même Ruth au fond d’elle n’était pas si méchante que ça !


    « Oh, bah quand tu veux écoute ! Plage privée en plus, personne pour t’ennuyer, surtout grâce au repousse moldu… Sauf peut-être mon cousin, mais comme il est demandé partout, il n’est pas souvent là ! »

    Ouais… C’était le rêve la plage des Terence ! Bon, c’était clair que l’eau n’était pas forcément très chaude, quoi qu’en été c’était plutôt pas mal, bon, ça ne rivalisait pas avec le Sud de la France ou les îles paradisiaques, mais c’était déjà pas mal, et plutôt appréciable ! On pouvait y rester des heures durant, sans être dérangés par des idiots ! Et puis, avec le manoir juste derrière, on pouvait rentrer quand on le souhaitait, dès qu’on avait envie de quelque chose… Que se soit une envie de manger, envie de boire, ou d’aller aux petits coins… Au moins on n’avait pas à ranger toutes ses affaires et à les déballer une nouvelle fois en revenant !

    « Ouaip, la Gazette… Enfin, je ne vais sûrement pas avoir ma rubrique directement, mais bon… Je me débrouillerais pour l’avoir rapidement… Tu as trouvé ce que tu voulais faire alors ? La dernière fois tu étais assez indécise… »


    Bah ouais… Luca était quand même réaliste ! On lui avait certes assuré qu’elle aurait une place quand elle quitterait l’école, mais on ne lui avait pas affirmé qu’elle aurait sa rubrique ! Et puis, il fallait déjà qu’ils la testent ! Histoire de voir si elle avait les compétences et les qualités requises ! Bien entendu, si on lui demandait de parler de sport, elle doutait pouvoir faire un bon article, mais donnez lui un truc sur la mode, et elle pouvait vous faire une description complète d’un certain vêtement, d »un défilé et tout le tralala ! Oui, elle aimait ça, la mode ! Et on l’avait déjà bien compris !

    Mais voilà que le sujet Erwan ne pouvait être évité… C’était un sujet assez… Compliqué et complexe à aborder, mais Luca était assez forte pour parler de lui, même si elle poussait un peu le bouchon, comme en l’appelant « pédophile » ! Mais voilà, elle était énervée, elle lui faisait la gueule plus que jamais, surtout après ce qu’il avait osé lui balancer quand elle avait été le provoquer (bah oui, soyons honnête) à l’hôpital…


    « Euh, tu sais… J’en sais rien… Je… J’ai jamais ressenti d’amour pour quelqu’un, donc euh… Je sais pas ce que ça fait… Les seules personnes pour qui je pourrais mourir, c’est ma sœur et mon cousin… Alors… des sentiments… J’en sais rien… Ca fait quoi, d’être amoureuse ? »

    Luca était un peu nulle question amour, c’était clair ! Mais voilà, elle savait qu’il y avait un truc qui clochait avec ce qu’elle ressentait pour le roumain… Car elle avait beau le détester de tout son cœur, de toute son âme, une infime partie d’elle-même ne voulait que lui… Et cela énervait la vipère, parce qu’elle pouvait tout à fait se passer de lui ! D’ailleurs, elle n’avait pas regretté d’avoir couché avec William, ni avec Kaïn, mais voilà, elle voulait Erwan… Et ce n’était pas ce qui la réjouissait le plus !


[ 790 ]
BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 577
Âge : 30 ans [27/01/1982]
Actuellement : Gérante d'une salle de concert à Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   Mer 12 Mai - 15:16

Bon, effectivement, imaginer Ruth Winchester à un défilé de mode c'était un peu... Surnaturel, ceci dit, ça restait dans le domaine du possible techniquement un défilé de joueurs de catch par exemple, peu plausible, mais possible. Enfin, d'après Luca, ça ne l'était pas. Pas du tout même, et vu qu'elle connaissait mieux sa sœur que Faith, celle-ci ne pouvait que la croire sur parole. Elle lui adressa donc un sourire amusé, avant de l'écouter lui parler des futures dates de Fashion Week. Ça s'annonçait juste génial, bon c'était encore dans quelques mois, et elle ne s'était jamais vraiment retrouvée avec Luca en dehors de Poudlard, mais c'était l'occasion non ? Ce n'était pas comme si la Vert et Argent allait la manger toute crue quoique ! « Oh oui je veux bien, je pourrai peut-être t'accompagner si Ruth ne veut pas venir ! » Oui parce que si elle vient, moi je viens pas en fait. « Autant s'y rendre avec une spécialiste » , acheva-t-elle en souriant toujours. Faith souriait pour ainsi dire presque tout le temps, c'était sa barrière contre les ennuis, le malheur, un moyen de protection comme un autre finalement. Bien sûr, ça restait seulement une façade, mais c'était efficace, en quelque sorte. Du coup, elle avait presque toujours l'air joyeuse... Même lorsque ce n'était pas le cas.

Cela faisait quelques temps déjà que Luca lui parlait de son cousin, et quoiqu'elle dise, eh bien la Poufsouffle ne voyait toujours pas quel genre de personne il pouvait être. Il était apparenté aux jumelles, alors ils devaient posséder quelques points communs. En tout cas, posséder sa propre plage privée, ça c'était vraiment la grande classe. Malheureusement, la jeune Of Curty n'avait pas cette chance. Ils avaient une grande villa certes, mais pas de plage. En même temps, vu le temps qu'il faisait généralement en Grande Bretagne elle ne voyait pas trop à quoi ça aurait pu lui servir. « Et il est comment ton cousin ? Je vois pas du tout qui c'est... » En tout cas, vue la façon dont la Vert et Argent en parlait, ils devaient être plutôt proches. En revanche, elle ne lui avait jamais rien dit au sujet de ses parents. La seule personne de sa famille que connaissait 'vraiment' Faith, c'était Ruth, et encore.

Travailler dans le journalisme, la jeune fille y avait songé pendant un temps. Elle n'écrivait pas trop mal, elle se débrouillait en tout cas, et il y avait moyen d'être sur le terrain de temps en temps. Mais voilà, là, comme dans la musique, elle n'avait pas spécialement de vocation, et elle n'avait en aucun cas le désir de s'enfermer dans une profession où elle ne pourrait pas s'épanouir. Peut-être qu'elle réfléchissait trop, sûrement même. Après tout, si elle se loupait, elle était jeune, elle avait encore le temps de réfléchir. Et justement, et si elle avait besoin de plus de temps ? Elle se mordilla la lèvre, hésitante. « Ben, en fait pas vraiment non. Bosser avec Asher m'a permis de réaliser que la musique, c'était pas pour moi, mais ça ne m'a pas pour autant avancée dans mon choix. J'hésite à prendre une année sabbatique en fait, chercher un petit boulot et me laisser un an pour me décider... » avoua-t-elle franchement. Ils arrivaient à la fin de l'année à présent, et c'était la meilleure option qu'elle avait trouvé. Un boulot pour pouvoir s'émanciper de sa mère et se trouver un logement, et douze mois supplémentaires pour trouver sa voie, il lui fallait au moins ça. Parce qu'autrement elle ne voyait pas du tout comment elle allait s'en sortir. « En tout cas, je suis sincèrement contente pour toi. J'ai hâte de lire tes articles ! » enchaîna-t-elle joyeusement. Et elle avait vraiment envie de voir ce que ça allait donner, elle n'avait jamais vu Luca à l'œuvre, quoique d'après ses souvenirs, la jeune fille avait déjà écrit un article pour le Hibou Bavard par le passé.

Et là, à son plus grand étonnement, la discussion dévia sur Erwan enfin ça, ça n'était pas la surprise, elle l'avait vu arriver, mais c'était plutôt la réaction de Luca qui la surprit. Hésitante, perturbée, ça ce n'était pas la Serpentard qu'elle connaissait. Ou bien c'était une facette de sa personnalité à laquelle elle n'avait jamais été confrontée jusqu'alors ? Quant à sa question concernant l'amour, que pouvait-elle répondre ? Faith n'était même pas sûre d'être réellement tombée amoureuse jusqu'à maintenant. Enfin il y avait eu Eric bien entendu, et même si ça avait été une relation un peu plus sérieuse que celles qu'elle avait eu auparavant, avec le recul, elle se rendait bien compte que ça n'avait pas été le Grand Amour et tout ce qu'on voudra. Elle l'avait aimé oui, elle tenait à lui, mais leur relation n'était pas vraiment profonde, pas vraiment solide, peut-être qu'elle n'avait pas duré assez longtemps aussi. En tout cas, tomber vraiment amoureuse, même si ça avait pu lui arriver, elle ne savait absolument pas comment l'exprimer. « Euuuh. Oulà question philosophique... Comment dire... Bon, qu'est-ce que tu ressens quand tu vois Erwan ? Je veux dire, quand il te parle, ou quand il te sourit, ou même quand il pose les yeux sur toi, qu'est-ce que ça te fait ? Qu'est-ce que tu éprouves ? » Bon effectivement, elle avait un peu dévié la question, mais le problème ce n'était pas tant de définir ce qu'est tomber amoureux, mais plutôt de voir si c'était le cas de Luca, n'est-ce pas ? Et elle ne pensait pas que lui donner une définition toute droit sortie du dico l'aiderait en quoi que ce soit. Analyser ses sentiments en revanche...



    You're the reason that I feel so strong. The reason that I'm hanging on. You know you gave me all the time, or did I give enough of mine ? Hold on, darling. This body is yours, this body is yours and mine. Well hold on, my darling. This mess was yours, now your mess is mine. ♘  .ReedNight
    love is all you need
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est trop banal d'être sentimental...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est trop banal d'être sentimental...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» un site ke trop crampant XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: