AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Maudite pluie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Maudite pluie...   Dim 11 Avr - 8:43


Maudite pluie...


    La porte du hall d’entrée claque bruyamment, mettant un terme au son assourdissant de l’orage qui vient de se déclencher. Plusieurs élèves se retournent pour regarder l’élève responsable de ce raffut. A moitié recroquevillée, essoufflée, et dégoulinante de pluie, Eve se tient appuyée contre la porte. Doucement, elle relève la tête, et lance un sourire d’excuse aux élèves dont elle croise le regard. Puis, elle ferme les yeux longuement, espérant se faire la plus petite possible, et retire la capuche de son blouson. Capuche, qui, soit-dit en passant, lui fut d’une bien piètre utilité face à cette averse aussi soudaine que violente.

    C’était Jeudi, ce jour-ci, et son emploi du temps lui offrait une après-midi de libre, de laquelle elle profitait ordinairement pour finir ses devoirs, afin de s’offrir un week-end de repos. Ainsi, comme à son habitude, elle s’était dépêchée d’avaler son repas, s’était excusée auprès de ses amies de première année pour se précipiter dans le parc du collège, sur la rive du lac, son sac de cours sur l’école. Là, elle s’était appuyée contre un vieil arbre, avait sorti son livre de potions, quelques rouleaux de parchemin, sa plume et son encrier, et avait commencé à plancher sur le devoir que leur avait donné, l’avant-veille, le professeur Slughorn.

    Elle avait presqu’achevé son devoir – après de longues minutes passées à lire et relire la question - lorsque la pluie s’était abattue sur elle. Elle était restée sidérée pendant de longues secondes, avant de reprendre ses esprits, de mettre sa capuche d’une main, puis de rassembler ses affaires en un gros tas, et de courir, tant bien que mal, vers le château. Par chance, la porte d’entrée était encore ouverte. Elle s’était donc précipité à l’intérieur, et claqué la porte sans s’en rendre compte. Pourquoi, par Merlin, ce type de mésaventures tombait toujours sur elle ?

    Après une dernière respiration, Eve finit par se redresser, essora tant bien que mal ses cheveux emmêlés, et se dirigea vers l’escalier principal. Elle retint un juron en réalisant que les chaussures sont pleines de boue avaient laissé trace de ses moindres mouvements sur les dalles de pierre. Elle arpenta la salle du regard, priant, en son for intérieur, de ne pas apercevoir la chevelure rêche et le sourire sadique du concierge. Soulagée, elle reprit sa marche, avant d’entendre le miaulement si caractéristique de l’assistante de Rusard. Tant pis, reste plus qu’à espérer que personne ne soit dans les parages lorsqu’il verra ça…, songea-t-elle.

    Arrivée au milieu de l’escalier, elle se rappela qu’elle tenait toujours ses affaires de cours bien serrées contre elles. Elle s’assit sur une marche, adossée contre la rampe, et tenta d’y mettre un peu d’ordre. – Nom d’une gargouille ! lança-elle, un peu plus fort qu’elle ne l’avait escompté. Dans sa précipitation, elle avait réussi à vider son encrier sur son blouson et à casser sa plume. Et pour enjoliver tout ça, elle n’avait pas réussi à protéger son parchemin de la pluie, et tout son devoir avait coulé.

    Elle sortit sa baguette, et tenta, d’un sort, de réparer sa plume. Celle-ci frémit un instant, quelques barbes se réajustèrent, mais la plume ne se redressa pas pour autant. Eve n’avait jamais été très douée en sortilèges, mais elle se sentait d’autant plus ridicule qu’elle était incapable de réparer une plume. Pas vraiment digne d’une Serdaigle. Elle ne chercha même pas à sécher son devoir, elle aurait tout le loisir de demander à un élève plus expérimenté s’il était possible de l’arranger, une fois arrivée dans la salle commune. Pour l’instant, il était urgent de quitter les lieux, avant que le concierge ne la surprenne sur le lieu du crime.

    Elle fourra ses affaires dans son sac, en prenant soin de ne pas trop froisser son parchemin déjà endommagé par la pluie, puis se releva précipitamment… bousculant de plein fouet un élève qui remontait les escaliers. – Aie… Désolée, marmonna-t-elle. Décidément, ce n’était pas son jour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Maudite pluie...   Lun 12 Avr - 21:29

Axel n'était pas un garçon facile à vivre, et ça, il ne pouvait que bien le savoir. Il n'était pas prise de tête, il n'était pas méchant, ni trop colérique, pas énervant et pas non plus trop chiant. Il était sympa, mais le problème, ce n'était bien sûr pas son côté gentil. Parce que d'une certaine manière, justement, c'était des personnes gentilles que l'on cherchait à trouver, et non des personnes mauvaises sur qui l'on ne pouvait pas se fier, en qui l'on ne pouvait pas avoir la moindre confiance. Axel était un garçon en qui on pouvait avoir confiance, sur qui l'on pouvait compter, se fier. Et d'une certaine manière, il était bien loin d'être quelqu'un sur qui on ne pouvait pas compter. Il était le premier à aider, à conseiller, à rendre service. Mais malgré tout, il n'était pas la personne la plus gentille du monde. Il était franc, moqueur, difficile à supporter. En faite, il y avait un petit quelque chose d'énervant chez lui, vraiment. Sa franchise, sa nonchalance. Il était détestable, lorsqu'il s'y mettait. Par moment, on en venait même à penser qu'il n'avait peur de rien, vraiment peur de rien.

Soupirant doucement, il glissa une de ses mains sous son menton, fermant un instant les yeux, le temps de se remémorer ce qu'il avait prévu de faire aujourd'hui. A la base, il n'avait strictement rien prévu de faire, puis, il s'était souvenu qu'il avait quelques devoirs. Il se tenait en appuie sur la fenêtre, sur laquelle il avait doucement posé un coude. La pluie qui se profilait devant lui le démoralisait. Souvent, il aimait faire ses devoirs dehors. Et non pas dans son dortoir, dans sa salle commune. Encore moins dans la bibliothèque qui le dégoutait totalement à la limite. Enfin bon, puisqu'il pleuvait, il n'avait pas vraiment le choix non ? Bon, peut être un peu ? Ne poussons pas quand même. Il y avait toujours le choix de tout. Évidemment. Encore fallait-il le vouloir ? Ce qu'il ne voulait pas toujours. Bref ! Aucune raison particulière de se prendre la tête. Il n'aurait qu'à attendre que ça se dégage non ? Enfin bon, il n'avait pas tout son temps. Pis au pire, il n'aurait qu'à demander à Helena s'il pouvait recopier sur son devoir. Bah oui, c'était un cours qu'ils avaient en commun alors après tout, pourquoi pas. Elle n'aimait pas vraiment qu'il fasse ça mais elle ne lui disait jamais non. Heureusement. Parce que sinon, il aurait été quelque peu dans la merde. Enfin bon, il trouvait toujours un moyen de se débrouiller. Même si Seth ne ratait jamais un instant pour l'engueuler. Bien sûr.

Dévalant les escaliers à une course folle, il voulait tomber sur Helena, histoire de lui demander maintenant, sans perdre de temps, en cas où par une soudaine envie, elle viendrait à lui dire non. Ce qui pouvait bien sûr chambouler tout et donc, ça serait un big méga problème. Enfin bon.. Il fallait définitivement qu'il se ressaisisse maintenant, parce qu'il était quand même en train de faire n'importe quoi. Oui, ça c'était même évident. Mais alors qu'il était enfin arrivé en bas des marches, il percuta quelqu'un de plein fouet. Une première année, donc elle ne lui fit pas spécialement mal ( oui oui, il était super fort oui ), mais bon, on se passait toujours de ce genre de chose bien sûr.

Il passa doucement une main dans ses cheveux, tout en soupirant, pour la deuxième fois depuis quelques minutes. « C'est bon t'as rien ? ». Oui, il n'était pas une brute, elle s'était peut être fait mal alors oui, il lui posait doucement la question. Il ne voulait quand même pas qu'elle en vienne à se faire trop mal, ce qui aurait très bien pu arriver. Il n'aurait pas eu mal, mais elle, peut être non ? M'enfin bon, il n'allait quand même pas se mettre à s'imaginer des choses. Si ? Euh... Il recommençait à divaguer oui, il s'en était aussitôt rendu compte bien sûr. Il ne se faisait absolument aucune idée là dessus. « Enfin... Je dis ça pour être poli juste, parce que si tu t'es fait mal, c'est uniquement par ta faute ». Il lui fit un clin d'oeil. Non, il n'était pas un monstre. Allez quoi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Maudite pluie...   Mar 13 Avr - 20:42


    Eve releva la tête, et regarda un instant l’élève qu’elle venait de percuter. Il portait l’uniforme du collège, sur lequel était posé l’insigne de Serdaigle. Il semblait plus âgé qu’elle mais, comme toujours, elle aurait été incapable de déterminer sa classe avec précision. Peut-être entre la troisième et la cinquième année. Peut-être pas. Mais peu importait, à vrai dire.

    L’air gêné, le jeune homme se passa une main dans les cheveux. C’est bon, t’as rien ? Non, elle n’avait rien. Si ce n’était qu’elle était trempée jusqu’aux os, qu’elle venait de se faire remarquer en faisant une entrée fracassante dans le hall, qu’elle risquait de recevoir une semaine de retenue d’une minute à l’autre si Rusard arrivait et la surprenait ainsi (dégoulinante et pleine de boue), et enfin, qu’elle venait de transformer son devoir de potion, sur lequel elle s’était tant appliquée, en une sorte de parchemin humide sur lequel on aurait lancé plusieurs jets d’encre. A cela, on pouvait aussi ajouter son incapacité à lancer un sort de réparation ne serais-ce que correct.

    Finalement, après quelques secondes de réflexion sur son état, Eve ouvrit la bouche, s’apprêtant à répondre qu’elle n’avait rien. Mais le Serdaigle la coupa dans son élan, et reprit la parole. Enfin… Je dis ça pour être poli juste, parce que si tu t’es fait mal, c’est uniquement par ta faute. Cette phrase eut le don de la figer sur place, plus encore qu’elle ne l’était déjà, si c’était possible. Elle ne savait comment prendre cette réplique. Etait-il juste entrain de la taquiner, pour essayer, peut-être, de la détendre ? Ou bien était-il sérieux, et souhaitait-il seulement faire bonne figure. Car oui, Eve était en grande partie responsable de ce carambolage. Elle préféra donc ignorer le clin d’œil de son camarade, et parvint à bégayer quelques mots.

    Je… non, ça va j’ai rien. Désolée, je n’ai pas regardé quand je me suis levée… Pardon. Rouge de honte, elle fit quelques pas vers sa droite, et, sans un regard au Serdaigle, elle reprit son ascension des marches… avant de s’arrêter de nouveau. Ça recommençait. Elle recommençait à prendre sur elle, à laisser sa timidité l’emporter, et à tenter de se faire la plus petite possible. Encore une fois, elle donnait une ampleur prodigieuse à des évènements minimes. Encore une fois, elle culpabilisait pour pas grand-chose. Et, encore une fois, elle se se sentait ridicule, là où il n’y avait pas lieu d’être.

    Elle se retourna, et considéra un instant le garçon qu’elle avait percuté. Il était de Serdaigle, et, était, semblait-il, plus âgé qu’elle. Elle secoua la tête, resserra encore d’avantage son sac contre son ventre, redescendit quelques marches, et lui tapota doucement le bras pour attirer son attention. Euh… Excuse-moi de te déranger encore… commença-t-elle. Tu saurais réparer une plume ? J’ai cassé la mienne tout à l’heure, et j’ai jamais réussi le Reparo… Eve fouilla dans son sac pour lui montrer le médiocre résultat de son sort… Elle hésita un instant avant de lui tendre son devoir de potion. Tu penses que je peux le récupérer avec une formule ? ajouta-t-elle. Ou bien je dois recommencer ?

    Elle ne put retenir une grimace. L’idée de recommencer son devoir ne l’enchantait guerre. Si les potions faisaient partie de ses matières préférées, cela ne signifiait pas qu’elle était douée, et souvent –comme cette fois-ci -, elle mettait de longues heures pour remplir un parchemin, après d’innombrables ratures, feuilles déchirés, et encriers vidés. Et, naturellement, elle n’avait pas la capacité de ses camarades à se souvenir, quasiment mot pour mot, des écrits déjà produits. Ainsi, recommencer ne signifiait pas seulement pour elle réécrire, mais bien réfléchir une nouvelle fois, rayer de nombreuses phrases supplémentaires, déchirer d’autres parchemins, et vider de nouveaux encriers. Bien entendu, ceci n’était à envisager qu’avec une plume utilisable à sa disposition.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Maudite pluie...   Sam 15 Mai - 11:47

Axel n'avait rien d'un gentil garçon et c'était une sacrée belle évidence au final. C'était le genre de chose qui était facilement prise de tête et pour tout dire, il arrivait bien souvent au Serdaigle d'avoir à se battre. Il pouvait être si franc, par moment qu'il n'avait jamais peur de blesser quelqu'un. C'était bien le cadet de ses soucis de toute manière, cela ne l'avait jamais vraiment touché, en faite. Mais bon, il ne fallait pas non plus se mettre à s'imaginer que cela ne lui faisait rien de toujours dire ce qu'il pensait et tout ça. Ca pouvait facilement lui faire un peu mal... Ahah ! Quel beau menteur, il lui arrivait vraiment de dire n'importe quoi pas vrai ? Honnêtement, il se moquait bien de dire la vérité ou non, il s'en était toujours bien moqué. Il disait ce qui lui traversait l'esprit et c'était tout ce qui l'importait, le reste ne l'intéressait qu'à moitié. Enfin bon, tout ça pour dire qu'au final, il n'avait jamais vraiment porté de réel intérêt aux autres. Mise à part à lui même en faite. Oui voilà. Il était ce que l'on pouvait appeler une personne assez nombriliste. En faite, il se moquait bien de faire du mal, il préférait dire toutes les choses qu'il pensait, il était énervant, du fait qu'il n'avait jamais peur de tout ça. Enfin, bon, dans le fond, si on oubliait son côté direct et franc, bah on pouvait quand même dire qu'il était un gars plutôt sympa hein ! Quand bien sûr, on n'oubliait le mauvais côté quoi. Et ce n'était pas toujours si facile que ça, au final.

Bah oui, il avait bien remarqué qu'elle ne regardait pas. Parce que si elle avait un instant regardé devant elle, il y aurait eu un certain problème là non ? Parce que bon, que l'on soit bien d'accord, au final, il aurait réellement fallu qu'il y ait un problème non ? Enfin... Bref ! Si elle lui était rentrée dedans en le faisant exprès, cela aurait voulu dire qu'il était trop canon et qu'elle l'avait tellement ébloui qu'elle ne l'avait pas tant vu que ça. Euh... Là, il divaguait encore plus. C'était clair qu'il était trop canon, il n'y avait aucun doute là dessus de toute manière ! Enfin bref !

•• Ouais ouais, c'est bon allez, pleure pas non plus hein ••

Elle passa à côté de lui et elle se mit doucement à reprendre sa route. Sympa la fille quoi ! Enfin bon, ce n'était pas non plus comme s'il comptait passer toute sa journée à l'écouter s'excuser hein. Très peu pour lui de toute manière. Donc il la regarda quoi, deux secondes et se décida à reprendre lui aussi sa route après avoir doucement hausser les épaules bien sûr. Mais non, finalement, elle se mit à changer d'avis, elle voulait lui parler encore en faite. Ah ben super tiens, genre elle ne pouvait pas le laisser tranquille ! Non mais franchement ! Pourquoi est-ce qu'il n'était pas à Serpentard tiens ? Cela aurait expliqué plus d'une chose hein !

Enfin bon, il n'en restait pas moins un méchant pas beau, il ne fallait pas l'oublier ce malheureux détail bien sûr. Euh... Comment ça pas beau ? Là encore une fois, il racontait n'importe quoi hein ! Enfin bon, il n'allait pas non plus se mettre à faire un monologue mais bon, hein ! Il n'avait rien d'un moche ! Ne l'oubliez donc pas ! Il était canon. Oui, voilà. Enfin après, ce n'était que son avis personnel mais le soucis principal, cela restait que bah... Il n'y avait pas de fille pour le lui dire ! C'était dégueulasse quoi ! Elles étaient toutes trop timides !

Franchement, il avait une tête d'intello ? Non, il ne savait pas su tout comment il avait bien pu faire pour atterrir à Serdaigle donc non, il n'était pas l'intelligent de base qui avait sa place toute prête dans cette maison hein. Enfin bon, il avait quand même d'autres qualités bien sûr, c'était même évident ça, en faite. Oui voilà. Enfin bon, on ne pouvait pas vraiment dire que ce qu'il lui demandait était si compliqué que ça non plus. Il était en quatrième année alors bon, il avait de biens meilleurs connaissances qu'elle, ça c'était une bien belle évidence quoi. Enfin bon, on ne pouvait pas non plus vraiment dire qu'il était vraiment facile de s'imaginer qu'il puisse être quelqu'un de si serviable euh... La bonne blague ! Oui bon, il n'était pas non plus quelqu'un de sans coeur alors bien sûr qu'il allait lui venir en aide. Il n'était pas comme ça non plus ! Bien sûr qu'il pouvait l'aider à la réparer bien sûr. C'était clair quoi. Enfin bon, il ne fallait pas non plus se mettre à s'imaginer qu'elle n'était pas prête pour ça, elle l'était. Alors elle allait l'aider, oui voilà.

•• Ah ouais, violent quoi. T'as fait quoi avec ? Tu l'as mangé ?! ••

S'emparant de sa baguette, il lança un Reparo et la répara bien assez vite. C'était un sort qu'il maîtrisait plutôt pas mal quoi. Par contre, pour ce qu'il en était de son devoir, bah là, il ne pouvait pas vraiment l'aider. Un sort pourrait retirer toute trace d'encre et donc, ça enleverait vraiment tout de chez tout quoi. Donc... C'était sans espoir oui.

•• Je pourrais bien tenter de le nettoyer mais un sort va retirer toute l'encre que l'on peut trouver sur ton parchemin et donc bah... Il n'y aura plus rien d'écrit tu vois ? ••

En clair, elle était partie pour tout recommencer mais il fallait bien sûr qu'il se montre quand même un peu sympa lui quoi. Non mais c'était vrai quoi, il n'allait pas non plus passer tout son temps à se montrer détestable et tout ça. Il pouvait être sympa ! C'était un fait. Et puis là, elle subissait quand même un coup dur d'une certaine manière. Il était évident que lui, il ne se serait pas du tout casser la tête à le refaire, ce devoir, il l'aurait laissé comme ça et ça aurait été réglé vite fait. Oui bon... Il n'avait pas un très bon niveau scolaire non plus. Et alors hein ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maudite pluie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maudite pluie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» [Texte] La pluie
» Garadvishu, l'épée maudite [LIBRE]
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: