AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Rencontre embarrassante [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Assistant

Parchemins : 330
Âge : 27 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Rencontre embarrassante [PV]   Dim 11 Avr - 21:01



La quatrième année ne changeaient en rien les habitudes de Matt. Certes, il avait quatorze ans, mais toujours l'âme d'un gamin de onze ans. Et donc, une nouvelle fois, Rusard lui courait après -enfin, si on pouvait appeler ça courir, parce qu'avec les jambes jointes, c'était un peu dur- , criant des injures à tout va. remarque : il avait renouvelé son stock de jurons Le Rouge et Or avait fait une nouvelle fois une de ses innombrables farces, qu'il renouvelait également. Et oui, il avait beau paraître hyper actif, ça lui arrivait parfois d'écouter attentivement en cours. Enfin surtout en sortilèges, défense contre les forces du mal et métamorphose. Ce qui lui permettait ensuite de faire bon usage des sorts appris en cours sur le pauvre concierge, à son plus grand désarroi.

Cette fois-ci, donc, le petit garnement Gryffondor, accompagné d'un ami, avait croisé le vieillard dans un couloir, et lui avait lancé un Locomotor Mortis sans crainte. Le vieux s'était donc retrouver les jambes jointes et immobilisées, et avait eut la bonne idée de courir maladroitement à pied joints derrière le garçon, prit d'un fou rire. Il lui fallait pas grand chose. Enfin, en même temps, c'était tellement marrant de narguer le pauvre Rusard qui se débatait, les sourcils froncés et les bras s'agitant un peu n'importe comment. Mouais, ou pas Le brunet avait donc un peu d'avance sur le vieux croûton, c'est pourquoi il commença à parler à une connaissance qu'il venait de croiser. Mais le concierge, persévérant, avait alors presque rattrapé Matt, lorsque celui-ci se rendit compte que son avance était vite partie. Il évita alors Rusard et emprunta un escalier en courant, puis un autre, et un autre, avant de se retrouver il ne savait où.

Un long couloir, avec à sa droite, une grande tapisserie ridicule représentant des trolls ainsi qu'un homme en train de danser. Mais oui, le jeune Stevens était au septième étage, devant la salle sur demande. Salle, qu'il avait déjà plusieurs fois utilisée pour échapper au cracmol. Deux fois, pour être précis. Et les deux fois, c'était dans un placard à balais qu'il avait atterri. Il avait donc du attendre inconfortablement, les fesses dans un seau, que le concierge passe son chemin. Cette fois-ci, il n'allait pas faire la même erreur. Matt, ayant repris son souffle et entendant des pas précipités de plus en plus proches venant des escaliers, prit une grande inspiration et passa rapidement trois fois devant l'immonde tapisserie.

* Je veux un endroit pour attendre longtemps. *
répéta-t-il dans sa tête à chaque passage.

Une porte apparut alors, à son grand soulagement, et il s'empressa de la pousser. Seulement, dans un moment de stress, une fois entré dans la pièce, il trébucha en refermant la porte, et pour cause, les pas venant dans sa direction dehors. Il chuta alors sur quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Voulant se rattraper, il ne fit qu'empirer la situation et la pauvre victime s'étala devant lui, avec lui dessus. Gêné, il s'empressa de se relever, avant de relever la pauvre fille qui avait été là au mauvais endroit au mauvais moment. Oui ou Matt était pas doué du tout, aussi. Car oui, la personne était une fille, brune, assez jolie. Matt en devint donc plus gêné. Toussotant, il parvint à articuler « Désolé... Tu ne t'ai pas fait mal, j'espère... »

Fuyant son regard, il observa la pièce. Heureusement, ce n'était pas un placard à balais cette fois-ci. C'était une pièce moyenne, avec un canapé, une cheminée allumée, des étagères de livre, une table avec un jeu d'échecs version sorcier. Et ben, il y avait de quoi s'occuper. Tournant son regard vers la jeune fille, les joues toujours rougies par la honte, il se demanda pourquoi elle se trouvait également dans cette pièce.

« Tu cherches aussi à te cacher de quelque chose que tu es ici ? » Mais il remarqua ensuite qu'il ne s'était pas encore présenté. « Et euh, si le nom du garçon maladroit qui se trouve devant toi t'intéresse, pour info c'est Matt Stevens, quatrième année à Gryffondor. »
Fuyant, une nouvelle fois son regard pour admirer un magnifique lustre, il le reposa ensuite sur la jeune fille, en demandant, d'une voix posée « Et toi, c'est comment ? »


  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1715
Âge : 25 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo, Faith Of Curty

MessageSujet: Re: Rencontre embarrassante [PV]   Mar 13 Avr - 21:20

Emma reposa distraitement la lettre qu'elle venait de recevoir sur la table. Autour d'elle, le brouhaha était toujours aussi grand et l'idée d'arrêter ce boucan histoire de la laisser réfléchir en paix ne semblait même pas vouloir traverser l'esprit de ses camarades. Il faut dire que c'était le week-end, et qu'elle se trouvait dans la salle commune des Aigles, bien loin de toute civilisation, et qu'aussi bosseurs qu'ils puissent êtres, les Bleu et Bronze ne se refusaient visiblement pas un petit après-midi de chahutage dans leur salle commune. Et c'était tout simplement insupportable pour la fillette qui était plus habituée au calme de la bibliothèque qu'au boucan des boîtes de nuit moldues (ce soiiiir en exclusivitéééé Serdaigle fait sa fêêêêêête !). Certes, les matchs de Quidditch étaient extrêmement bruyants, mais lorsqu'on y participe en tant que joueur, tout le reste semble bien accessoire, alors non, ça ne la dérangeait pas dans ces cas là, et d'ailleurs on n'entendait pas grand chose de là-haut.

Quoiqu'il en soit, tout ce vacarme finit par lasser la jeune fille qui, poussant un soupir de résignation, attrapa le morceau de parchemin, le plia et le fourra négligemment dans sa poche avant de lever le camp. Sitôt levée, sa place fut prise par un première année visiblement impatient de poser son postérieur sur un fauteuil bien douillet. Qui ne le serait pas d'ailleurs ? Eh bien elle justement, Emma leva les yeux au ciel, fatiguée du comportement profondément immature de son cher camarade qui entamait dès à présent un combat acharné avec son voisin le plus proche. Et sans plus attendre, elle fit volte-face, se fraya un chemin parmi un groupe de cinquième années en plein débat et se dirigea vers la sortie. Il y a des jours où tout vous fatigue, tout vous irrite, et vous n'avez plus qu'une seule envie, arracher la tête de tous ceux qui se mettent en travers de votre chemin. Comment ça c'est faux ? En tout cas, c'était dans cet état d'esprit que se sentait Emma –non pas du tout, ce ne sont pas des pensées de psychopathe– qui se permit un sourire de contentement lorsqu'elle constata que le couloir était tout à fait désert. Enfin du silence.

Maintenant, que faire ? Rester là comme une sans abri serait ridicule, surtout qu'elle n'avait rien sur elle, mis à part la lettre de sa mère. Alors quoi, aller à la bibliothèque ? Pour la énième fois ? Non merci, mais cette fois, elle passait son tour ! Ce qu'il lui fallait c'était un endroit tranquille, une pièce paisible où elle pourrait se poser et ... Ensuite elle aviserait. Et là, ce fut le déclic. N'était-ce pas justement l'occasion de vérifier les rumeurs ? Elle n'avait jamais trouvé le temps d'essayer de s'y rendre jusqu'à présent, c'était peut-être exactement l'occasion de faire un petit tour dans la fameuse Salle sur demande ! Enchantée par son idée, elle n'attendit pas un instant de plus avant de la mettre en pratique. Rester dans les couloirs serait d'ailleurs suicidaire, avec Peeves qui rôde, le Baron Sanglant et ses airs de dépressif en phase terminale ... Non, elle ferait tout aussi bien de se dépêcher.

Le problème de la Tour de Serdaigle, c'est qu'elle était loin de tout, et notamment du septième étage. Qui avait eu l'idée de mettre leur salle commune aussi loin ? Rowena qui ? C'était une idée profondément stupide en tout cas. On avait pas idée d'être complètement isolé lorsqu'on était à la bourre un jour de cours ... Bref, tandis qu'elle pestait intérieurement, ses pas finirent par la mener devant un tableau représentant d'hideux trolls en train de gigoter. Exactement ce qu'elle cherchait. Maintenant, restait le plus dur: faire apparaître la salle. Elle s'était documentée, et informée dessus, mais elle ne savait pas pour autant si ça fonctionnerait. Après tout, on s'était peut-être tout simplement moqué d'elle ? Tant pis, au moins elle aurait essayé. Se postant devant le mur vierge, elle se mit à faire des aller-retour en se concentrant aussi fort que possible sur le désir de voir apparaître une pièce où elle pourrait se réfugier pour un moment. Au troisième passage, la fillette ouvrit les yeux, sans grande conviction cependant. Et à son plus grand étonnement, la porte était là.

Elle actionna la poignée et fit son entrée dans la salle. Complètement émerveillée, elle ne songea pas un seul instant à s'écarter de la porte, après tout, qui pourrait entrer ? Grossière erreur, une fraction de secondes plus tard, elle se sentait propulsée en avant, du fait d'un poids relativement important étant donné le fait qu'elle ne s'était pas préparée à être heurtée. Elle ne put retenir un cri de surprise, qui n'empêcha pas son agresseur l'individu de lui tomber dessus. Aïe ! Le cri du cœur, ça faisait sacrément mal ! Heureusement qu'elle avait eu le temps de tendre les mains en avant, sinon elle se serait écrasée sur le visage ! Elle se releva tant bien que mal, aidée par le jeune homme qui l'avait heurtée, et fit aussitôt disparaître toute grimace de douleur de son visage. Il avait l'air suffisamment gêné comme ça, pas la peine d'en rajouter une couche. Elle croisa le regard du Gryffondor, qu'elle ne connaissait absolument pas, et sentit le rouge lui monter aux joues. Je... Non ça va, je vais bien. Et toi ? Pas de mal ? interrogea-t-elle en retour. Elle était timide par nature, avec le temps, elle avait appris à acquérir un peu plus d'aisance lorsqu'elle s'adressait aux autres. Ceci dit, le Rouge et Or l'intimidait quelque peu. Il faut dire qu'il était bien plus grand que lui, ne serait-ce qu'en taille.

Tandis que le garçon observait la pièce, la fillette réajusta ses vêtements d'un air absent. Le choc n'avait pas été très rude, mais elle s'en serait tout de même passée ! Lorsqu'il s'adressa à nouveau à elle, Emma ramena son regard sur lui. Pas vraiment. Je fuis plutôt, ma salle commune. Il y avait trop d'agitation, et je ne suis pas vraiment d'humeur pour ça en fait, confia-t-elle en se détournant du Gryffondor pour faire quelques pas dans la pièce. Pas besoin de rester collés à la porte après tout ! Enchantée Matt, répondit-elle en lui adressant un sourire. Elle nota qu'il avait le regard fuyant, difficile de le manquer après tout, il ne cessait de regarder aux alentours ! Je m'appelle Emma, Emma Carter. Deuxième année à Serdaigle, précisa-t-elle joyeusement. C'est la première fois que je viens dans cette salle ! Et nul doute que ce ne serait pas la dernière, cet endroit était tellement génial ! Toute mauvaise humeur l'avait quittée dès qu'elle y avait fait son premier pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Assistant

Parchemins : 330
Âge : 27 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Rencontre embarrassante [PV]   Lun 26 Avr - 13:39



Un grand garçon très doué
Matt s'était donc étalé sur une jeune fille dans la salle sur demande. Celle-ci, sous le choc, avait laissé échapper un cri de douleur ou d'étonnement peut-être. Le Gryffondor ne pouvait qu'être encore plus gêné, se rendant compte qu'il venait de faire mal à une pauvre innocente qui n'avait rien demandé à la vie. Mais la phrase suivante de la brunette soulagea légèrement le garçon, car elle lui dit qu'elle n'avait pas vraiment souffert. Elle lui demanda alors si il n'avait pas eu mal. Matt, avoir mal ? Et c'est dans un élan de courage, parce qu'après la honte qu'il s'était tapé qu'il lui répondit.

« Euh... Non, non ça va, t'inquiètes... »

Voyant la Serdaigle époussetter ses vêtements, le Rouge et Or fut gêné, pensant d'abord qu'il l'avait sali, mais il fit disparaître cette idée de la tête comme elle ne faisait aucun remarque là-dessus. Il fit ensuite de même, bien qu'il n'ait pas vraiment été encrassé, et se passa vite fait une main dans les cheveux, l'air gêné, dans le but d'avoir une coiffure un peu plus présentable. En même temps y avait pas de glace pour qu'il se voit, donc ça servait un peu à rien.
Elle lui déclara ensuite que la raison de sa venue dans la salle sur demande était qu'elle fuyait sa salle commune trop bruyante. Parfois, celle des Gryffondor était pareille, et le jeune Stevens préférait lui aussi changer d'endroit dans ce cas-là.

La jeune fille entra alors davantage dans la pièce. Matt fit de même, après avoir bien vérifié que la porte soit fermée. Ce serait la meilleure si Rusard parvenait maintenant à trouver le garçon même ici !
Elle lui dit alors son nom. Emma Carter ? Le brunet avait déjà entendu ce nom quelque part. Enfin peu importe. Elle était donc en 2ème année chez les Bronze et Or. Encore une accro aux bouquins ?

« Enchanté également. » laissa-t-il échapper avec un sourire.

Elle lui déclara ensuite qu'elle n'était jamais venue dans cette salle. S'installant confortablement dans le canapé, le jeune sorcier fit part de son avis. « A vrai dire, moi j'utilise souvent cette salle pour fuir Rusard... Comme aujourd'hui d'ailleurs. Donc je viens souvent ici. » Comment ça, on lui avait pas demandé son avis ?

Regardant autour de lui, il put voir des tableaux, des toiles, ainsi que des torches accrochées aux murs près de la cheminée. Ca faisait très chaleureux. Souriant à sa nouvelle rencontre, il se leva et alla s'asseoir devant le jeu d'échecs version sorcier, tout en lui demandant « Tu sais jouer ? » Il s'attendait bien sûr à une réponse négative, car il avait remarqué que peu de gens savaient y jouer en ce moment, et le jeu était aussi plutôt démodé. Mais Matt trouvait encore du plaisir à y jouer, même si les échecs n'étaient pas son passe-temps préféré.

[ 505 mots ]


  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1715
Âge : 25 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo, Faith Of Curty

MessageSujet: Re: Rencontre embarrassante [PV]   Sam 1 Mai - 23:19

Le criminel Gryffondor lui assura plutôt sereinement qu'il n'avait rien, vérité ou souci de fierté ? Au fond, peu importait, après tout, ce n'était pas comme si elle pouvait y faire quoi que ce soit ! Déjà, c'était lui qui lui était tombé dessus, et pas l'inverse, alors non, elle n'avait pas envie qu'il aille rôtir dans les flammes de l'enfer, mais elle n'allait pas non plus se sentir coupable s'il s'était fait mal ! « Oh, tant mieux alors », répondit-elle en lui adressant un léger sourire. Il avait l'air gentil en tout cas, c'était toujours mieux que d'être attaquée par un bœuf agressif et timbré. En plus, il paraissait réellement gêné par la situation, alors que de son côté, la fillette ne lui en voulait pas le moins du monde. Ce n'était pas intentionnel après tout, et puis en plus, il s'était excusé !

En le voyant passer la main dans ses cheveux, elle eut une moue amusée. Il ne semblait pas avoir changé grand chose dans sa coiffure, elle se demandait limite s'il ne s'était pas davantage décoiffé ? En tout cas, ça rendait le geste amusant. Non non, elle ne se moquait pas, loin d'elle cette idée, ce n'était pas son genre ! Ça prêtait à sourire, c'est tout, et pourtant, elle ne souriait pas si souvent. C'était comme si elle avait un don pour que, d'un, des Gryffondor lui tombent dessus à tout bout de champs oui en fait il pleut des Lions c'est bien connu, et de deux pour faire la rencontre d'élèves plus âgés qu'elle mais extrêmement sympathiques. Ce qui était plutôt positif en soi ! Finalement, elle connaissait des élèves de tout âge et de toute maison.

Tandis qu'elle s'avançait dans la pièce, Emma remarqua que Matt semblait assez concerné par la correcte fermeture de la porte. Il avait une foule en délire à ses trousses ou quoi ? Bon bien sûr, si la porte restait ouverte, n'importe qui pourrait rentrer, mais au fond, peu importait non ? Qui pourrait bien se promener dans ce couloir en plein après-midi devant ce tableau hideux ? Bref, elle ne dit rien concernant la visible paranoïa du Rouge et Or, après tout, chacun ses soucis hein ! Elle espérait juste qu'elle ne venait pas tout juste d'être enfermée avec une espèce de psychopathe complètement timbré, c'est tout. Mais bon, plus âgé ou pas, elle savait se défendre la petite, oui oui ! Et elle ne doutait presque pas de ses capacités. Qui ne furent finalement pas nécessaires puisque Matt lui expliqua l'origine de son inquiétude, qui n'était autre que le fameux illustre tristement connu concierge de Poudlard, Argus Rusard. Là, ça devenait tout de suite bien plus clair. « Tu fuis Rusard ? Vraiment ? Pourquoi ? Qu'est-ce que t'as fait ? » demanda-t-elle avec intérêt. Rusard, la terreur des première années, cruel, terrifiant, angoissant. Non, la fillette ne le portait pas dans son cœur... Et il le lui rendait bien ! « Donc tu es un habitué de la Salle sur Demande... Alors tu dois savoir un max de choses à son sujet ! » Un brin d'admiration pointait dans sa voix, peut-être parce qu'il était plus âgé, et que donc il devait avoir plus d'expérience concernant Poudlard et ses secrets... Il avait l'air sûr de lui en tout cas, si c'était justifié ou pas, ça elle n'en savait rien !

Les échecs version sorcier, un jeu violent, destructeur, sans pitié, bref, parfait pour se défouler, non ? Emma n'était pas une grande spécialiste des échecs en tout cas, pas qu'elle ne connaissait pas, elle était à moitié sorcière après tout, mais plutôt qu'elle n'était pas douée. Et elle n'aimait pas ne pas être douée. Elle n'aimait pas perdre, oui. Enfin, lorsque c'était dans un domaine où elle n'excellait pas, ce n'était pas si grave ! Elle se laissa donc tomber sur le fauteuil situé à l'opposé de Matt, affichant un air de défi. Après tout, peut-être aurait-elle plus de chance cette fois ? « Tu me prends pour une inculte ? Bien sûr ! C'est parti mon vieux, on va voir si tu fais le poids face à la force de l'âge », fanfaronna-t-elle un peu, avant de lui tirer la langue. Quitte à se lancer dans la destruction massive de pions, tours et autres pièces de jeu aux noms incongrus, autant y aller avec entrain !

[734]

BAVBOULES
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre embarrassante [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre embarrassante [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Situation embarrassante [98/99]
» Le saviez vous ?
» 100 questions pour mieux vous connaître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: