AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Bulles de Savon [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 721
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Bulles de Savon [PV]   Mer 14 Avr - 8:31


    Un bon bain bien chaud, voilà le lieu et l’activité que Charisma pratiquait à ce moment précis. La troisième année occupait l’une des deux baignoires de la salle de bain des Serdaigles (celle des filles donc) et étendait ses longues jambes (par rapport à son âge s’entend) dans la coupole de marbre remplie d’eau et d’un peu de mousse. Charisma adorait les bains. Elle en prenait à toute heure du jour et de la nuit, se moquant bien de l’avis de ses camarades sur le sujet. Ce soir là, justement, il était presque minuit. Elle n’avait pas allumée beaucoup de bougies, juste une sur le rebord du lavabo près de la porte qui conduisait aux douches. De toute façon, la baignoire était un objet très convoité, l’idéal pour l’obtenir était encore d’y aller le plus tard possible. Les préfets avaient bien de la chance d’avoir leur propre salle de bain. D’après les légendes, c’était un lieu magnifique.

    Par la fenêtre, on pouvait apercevoir la pleine lune. C’était magnifique mais Carry n’y avait jeté qu’un petit coup d’œil en passant. En fait, elle avait les yeux fermés. Elle rêvassait tout en écoutant la Voix lui chuchoter des choses mais la jolie jeune fille l’entendait à peine car elle essayait de calmer son esprit, de se sentir… seule. Hors ce n’était pas simple quand on entendait des voix.

    Ce calme relatif ne tarda pas à être rompu par un petit bruit digne d’une souris. La jeune Kostovak rouvrit les yeux et se releva légèrement dans l’eau. Elle observa l’obscurité et remarqua une silhouette féminine dans l’encadrement de la porte. « Mademoiselle Carter… » Charisma avait élevé sa petite voix, invitant par la même sa compagne à entrer. « Que faites-vous ici aussi tard ? » Notez, on aurait pu aussi lui retourner la question. Mais dans le petit monde de Carry, c’était elle qui posait les questions. Emma était peut-être venu la chercher, à moins qu’elle aussi ne veuille prendre un bain. Se relevant sans pudeur de la baignoire, elle laissa l’eau couler le long de son corps. Elle sortit et prit sa serviette, l’enroulant autour de sa poitrine et repoussant ses longs cheveux derrière ses épaules. Attendant la réponse, elle regarda son reflet dans le miroir, laissant la voix faire ses commentaires. « Tu devrais relever tes cheveux. » « A quoi bon, puisque je vais aller me coucher ? Tu es idiote. » Et oui, Carry parlait toute seule, ça se savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1742
Âge : 25 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo, Faith Of Curty

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Mar 20 Avr - 12:18

Bientôt minuit. Emma mit un point final à son devoir de Potions avant de soupirer de soulagement. Elle détestait travailler tard le soir. Déjà, ça n'avait rien de pratique parce que ses camarades de deuxième année, elles, souhaitaient dormir, donc pas moyen de garder la lumière allumée. Et en plus de ça, elle était tellement fatiguée qu'elle était obligée de bâcler aussi vite que possible son devoir. Et le résultat n'était pas toujours positif, même s'il arrivait que ce qu'elle écrive ne soit pas trop mauvais. Enfin, quoiqu'il en soit, elle avait finalement terminé, libre à elle donc d'aller dormir. Restait un ultime détail à régler, elle ne s'était pas encore brosser les dents. Bon, en temps, normal, elle aurait laissé tomber, mais pour le coup, elle n'avait pas trop le choix. Pour rester éveillée, elle avait ingurgité une quantité assez impressionnante de plumes en sucre, et de chocolat. Et si ça avait été efficace, pas sûr que ça soit très bon pour sa malheureuse dentition. Alors autant faire un geste, histoire de se donner bonne conscience.

Tout doucement, la fillette referma le livre ouvert devant elle et fit s'éteindre sa baguette. Maintenant, il allait falloir jouer la discrétion. S'extrayant de ses couvertures, elle scruta l'obscurité du dortoir quelques instants, en quête du moindre mouvement. Mais rien, rien du tout. Pas un geste, pas un bruit, ça avait presque quelque chose de stressant. Enfin, pas de quoi paniquer la petite Aigle qui avait l'habitude de se retrouver seule chez elle même le soir lorsque sa mère devait s'absenter. Alors un dortoir sombre et silencieux, non vraiment, c'était tout ce qu'il y avait de plus normal après tout. Elle se laissa délicatement tomber par terre, ses camarades étaient tout ce qu'il y a de plus gentil, les réveiller en pleine nuit serait réellement méchant, et injuste. Ou amusant. Non non, il fallait qu'elle reste concentrée sur son objectif: atteindre les salles de bain sans faire le moindre bruit. Opération lancée !

Elle arrivait presque aux escaliers lorsqu'elle prit conscience d'un petit oubli, vraiment minimal: sa brosse à dent. Ce qui était assez problématique lorsque l'objectif de cette mission commando était qu'elle aille se brosser les dents. Demi-tour, elle s'empressa d'aller saisir le petit objet qu'elle avait rangé dans sa valise avant de reprendre son chemin. Le trajet se fit sans souci notable, mais arrivée au lavabo, elle s'aperçut que quelqu'un y avait allumé une bougie. Et la porte menant aux douches était ouverte. Qui aurait l'idée saugrenue d'aller se doucher à minuit, en pleine semaine ? Emma ne voyait qu'une personne. Précautionneusement, elle poussa la porte, et fut interpellée par une voix qu'elle commençait à connaître. Bonsoir Charisma. Elle fit un pas dans la pièce, son regard croisant celui de sa camarade. Je venais me brosser les dents, je n'ai pas eu le temps de le faire plus tôt, répondit-elle doucement. Lui demander ce qu'elle faisait ici aurait été stupide, elle le voyait bien après tout.

Que Charisma la vouvoie, ça ne la surprenait pas, ce n'était pas la première fois qu'elles se parlaient, et ça ne l'empêchait pas, de son côté, de la tutoyer. Elle n'y pouvait rien, la vouvoyer ne lui paraissait pas naturel. Par contre elle ne pensait pas qu'elle sortirait carrément de son bain, là, comme ça. Ok, elles étaient toutes les deux filles mais pour sa part, Emma était sans doute trop pudique pour faire de même. Elle releva néanmoins la tête vers la jeune fille lorsqu'elle reprit la parole. Hein ... Quoi ? Oh. Du tutoiement et du ton de sa voix, la Serdaigle déduisit qu'elle se parlait à elle-même, ce qui ne serait pas une première. Néanmoins, ça la surprenait toujours, qui ne serait pas surpris ? Tu n'étais pas obligée de sortir de ton bain, je peux partir si tu veux ... proposa-t-elle finalement, soucieuse de ne pas laisser le silence s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 721
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Jeu 22 Avr - 17:37

    Charisma ne répondit pas immédiatement au sujet de la présence d’Emma sur les lieux. Elle fronçait les sourcils, l’air légèrement perplexe. Ce qu’elle était, mais pas à cause d’Emma, plutôt à cause de la Voix. Derrière la voix habituelle, il y avait comme des chuchotis. S’approchant entourée uniquement de sa serviette, la jeune Kostovak, elle repoussa d’un coup sec Emma qui tombe par terre. Alors une nuée de gravillon tomba à l’endroit précis où Emma s’était trouvé quelques instants auparavant, pile entre elles deux.

    « C’était moins une. » Siffla Charisma entre ses dents mais pas pour sa camarade, plutôt pour les voix. Elle n’eut pas le temps d’épiloguer d’ailleurs car déjà l’elfe de maison responsable de ce petit accident déboulait dans la pièce et s’excusait d’une petite voix aigu qui fit que Carry mit les mains sur ses oreilles en ordonnant « Taisez-vous ! Je vous l’ordonne ! » Bien que l’elfe n’ait pas spécialement à obéir à une élève, il obtempéra sans discuter. « Allez-vous en, vous nettoierez après notre départ. » « Oui miss, bien miss. » Et il disparut tandis que Carry regardait le tas de poussières qui lui avait sali ses pieds nus. Elle resta encore un moment avec les mains sur les oreilles comme si elle avait très mal à la tête – ce qui était souvent le cas, ce n’était pas très reposant d’entendre des voix -, puis, elle les laissa retomber autour de son corps.

    « Maintenant vous allez devoir vous lavez plus que les dents. » Car si Emma n’avait pas été assommé par les gravas, en revanche, elle aussi avait été salie. Elle aurait pu tendre la main à sa camarade pour l’aider à se lever mais elle n’en fit rien. Au lieu de ça, elle tourna les talons et s’approcha des lavabos pour se nettoyer les pieds. « Vous pouvez rester par ailleurs. » dit-elle ensuite car elle se souvenait qu’Emma avait voulu partir peu avant l’incident. « Votre présence m’indiffère. » Le ton de Charisma n’avait rien de désagréable, comme ce qu’elle disait, il était juste indifférent. L’existence d’autrui n’avait plus vraiment d’importance pour Charisma depuis qu’elle était orpheline de mère… à moins que ce ne soit plus tardif et que cela ne date de l’époque où son père l’avait vendu ? Elle ne savait plus très bien, elle s’en moquait ou faisait comme si.

    L’opération nettoyage terminée, Charisma s’approcha de ses vêtements propres et passa sa petite culotte sous sa serviette. Elle jetait de temps en temps un regard inexpressif à Emma, juste pour voir si ça allait. Elle était froide, pas totalement insensible, si ça avait été le cas, elle aurait laissé la parcelle détruite magiquement on ne sait trop comment – et qui serait sûrement réparé de la même manière – lui tomber sur la tête. De fait, même si elle n’éprouvait pas le besoin de poser la question, elle se demandait comment allait Emma, si elle avait eut mal… Penser n’est pas agir vous me direz, mais c’était pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1742
Âge : 25 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo, Faith Of Curty

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Ven 23 Avr - 13:43

Que Charisma ne lui réponde pas, ça ne la vexait ou surprenait pas spécialement, mais le fait est que du coup, elle restait un peu plantée là les bras ballants, sans trop savoir ce qu'elle comptait faire. Lorsque sa camarade s'approcha d'elle, elle crut un instant qu'elle allait finalement lui répondre, histoire de briser le silence. Ce ne fut pas le cas. Ne s'attendant nullement au geste de Charisma, Emma s'écrasa lourdement par terre dans un petit cri de douleur. Hé ! Mais elle n'eût même pas le temps de s'énerver pour avoir été poussée aussi brusquement ou se plaindre, qu'une multitude de gravillons venait s'écraser à l'emplacement même où elle se tenait inconsciente de tout danger une fraction de seconde plus tôt. Wow. Roulement de tambour, voici venir le jeu des onomatopées ! Mais Emma était vraiment trop interloquée pour dire quoi que ce soit d'autre de toute façon, c'était vraiment moins une !

Comble de surprise, un petit elfe de maison fit alors son apparition, tandis qu'Emma observait toujours Carry d'un regard mi-impressionné mi-reconnaissant. Elle ne pensa même pas à intervenir lorsque l'elfe commença à s'excuser à coups de petites lamentations suraiguës, ou encore lorsque Charisma le congédia comme s'il s'agissait de l'un de ses larbins. En temps normal, elle aurait sans doute dit quelque chose, ne serait-ce que pour défendre l'elfe, mais en l'occurrence, elle venait d'échapper à un attentat (prémédité ?) dont il était visiblement responsable. Et si elle était indulgente, elle l'était bien moins quand on manquait de l'assommer à coup de gravats. Quant à la façon qu'avait Charisma de traiter les autres, eh bien elle ne pensait pas franchement être en mesure d'y changer quoi que ce soit de toute manière. Elle avait ses larbins, et Emma était contente de ne pas en faire partie.

Quoiqu'il en soit, Emma se décida finalement à se relever, ce qui était probablement mieux que de rester assise par terre le derrière endolori. Ceci dit, elle n'en était pas non plus à sa première chute, et ce n'était pas non plus la première fois que c'était dû à un autre élève. Elle jeta un regard inquiet à sa camarade, qui même après le départ de l'elfe était restée comme prostrée, les mains sur les oreilles. Est-ce que ça va aller ? Mais la jeune fille se reprit visiblement, retrouvant sa posture initiale et lui faisant que remarquer qu'elle avait été salie par l'effondrement. Fait auquel elle n'avait même pas prêté attention dans un premier temps, mais baissant le regard sur son pyjama, elle s'aperçut qu'effectivement, un nettoyage ne serait pas du luxe. Toujours aussi chaleureuse, ne put-elle s'empêcher de noter avant d'acquiescer. Je crois que de toute façon, je n'ai pas d'autre choix que de rester à présent, vu l'état dans lequel je me retrouve, commenta-t-elle d'un ton qu'elle voulait léger. Puis, se retournant à nouveau vers Charisma qui était occupée à se nettoyer elle aussi: Au fait... Merci pour tout à l'heure. Sans ton intervention j'aurais fini assommée sous les gravats. Elle lui adressa un petit sourire reconnaissant avant de se concentrer sur le nettoyage de ses vêtements, et accessoirement de ses pieds, victimes collatérales de la chute du plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 721
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Lun 26 Avr - 20:02

    « Oui, je vais bien. » Commença Charisma d’un ton froid tout en se massant légèrement les tempes. « Taisez-vous un peu, une à la fois, vous me donnez mal à la tête ! Je ne comprends même pas ce que vous dites ! » Bien sûr ce n’était pas à Emma qu’elle parlait mais aux voix qui au lieu d’être une et unique – celle avec qui Charisma conversait la plupart du temps – s’étaient multipliés et provoquaient un brouhaha intolérable dans sa petite tête brune. Carry s’approcha de sa trousse de toilette, prit une fiole de potion et l’avala aussi sec. « Voilà tout ce que vous gagnez, je vais vous faire taire par la force. » Lorsque Charisma prenait des médicaments contre la migraine, l’endormissement du centre nerveux de la douleur faisait aussi disparaître les voix, toutes, du moins un temps. Un comme lorsqu’elle dormait. En effet, lorsque Charisma rêvait, elle était seule dans sa tête, c’est du moins l’impression qu’elle en avait.

    En attendant que la potion fasse effet, elle prit le parti d’ignorer ce que lui disaient les voix ainsi que le mal de tête et elle attrapa sa crème hydratante pour s’en enduire les jambes. Elle en était là de ses opérations lorsque Emme reprit la parole pour la remercier. Charisma tourna son regard indifférent vers elle et fit un léger petit signe de tête.

    « De rien. Vous avez seulement eu beaucoup de chance que les voix l’ai senti venir. » Mais depuis elles lui tambourinaient dans la tête ce qui était passablement désagréable. Continuant son opération hydratante (très important, surtout lorsqu’il faisait humide dehors), elle réfléchis quelques minutes. Peu à peu, le calme revenait dans son esprit mais au final, ce silence lui faisait toujours un peu peur. Elle n’en avait pas l’habitude, elle qui avait l’impression d’être dans le bruit presque perpétuel. En général, le silence l’angoissait, lui faisait peur. Quand personne ne parlait, elle avait l’impression que des images se permettaient de remonter à la surface. Elle revoyait l’incendie comme si elle y était et au lieu des voix, c’était le cri – lointain – de sa mère en train d’agoniser qu’elle entendait. Autant dire qu’elle préférait les voix.

    Pour ne pas laisser une telle chose arriver, elle reprit la parole. « Et comment allez-vous ? Pas de mal ? » Question qui ne faisait en réalité que l’effleurer mais elle ne voyait guère quoi dire d’autre. Finalement, elle aurait peut-être dû laisser l’elfe rester et continuer à s’excuser sans cesse. Il aurait fait un peu de bruit.

    S’asseyant sur une chaise, elle mit les mains sur ses genoux et finit par tourner la tête vers sa camarade. Aucun de ses larbins n’étant disponible à une heure aussi tardive, elle ferait l’affaire. Elle lui devait bien ça après tout non ? C’était pour la sauver d’un gros coup sur la tête (pas mortel certes, mais douloureux certainement) que la cacophonie avait commencé !

    « Pourriez-vous me parler s’il vous plaît ? Le médicament contre la migraine me… rend nerveuse. » Ce n’était pas tout à fait le terme, mais elle ne trouvait pas mieux.


{510}

[ 524 mots ]

BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1742
Âge : 25 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo, Faith Of Curty

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Sam 1 Mai - 22:40

Allait-elle bien ? Elle n'en avait pas l'air en tout cas, mais Emma n'allait pas non plus remettre en question ses propos, elle semblait se reprendre et quoiqu'il en soit, c'était toujours ça. Ce qui était un peu plus inquiétant en fait, c'était ses paroles tout à fait dénuées de sens. Mais ce qui était clair, c'est que Charisma ne s'adressait pas à elle. L'avantage d'être en deuxième année à Serdaigle, c'est qu'à présent elle était bien consciente que Charisma avait tendance à parler toute seule. C'était... Surprenant au début, un peu flippant même, mais on s'y habituait au final, plus ou moins. Quoiqu'il en soit, Emma ne montra pas de signe de surprise cette fois, se contentant de continuer son bilan des dégâts comme si la situation était tout à fait normale. Charisma était spéciale c'est sûr, mais elle n'avait pas de souci avec elle, bon c'était pas la grande amitié ou quoi, mais ça allait, même si quelquefois elle n'était pas très à l'aise en sa compagnie. Comment réagir quand quelqu'un dit tout haut des propos qui n'ont ni queue ni tête ? Emma avait décidé d'opter pour la neutralité. Comment ? Charisma parle toute seule ? Vraiment ? Naaan ! Sérieux ?

Lorsque sa camarade parla de faire taire les voix par la force, la petite Serdaigle releva néanmoins la tête, juste à temps pour voir Charisma engloutir tout le contenu d'une fiole. Automédication ou traitement ? Etait-elle censée dire, faire quelque chose ? Oui, Emma était curieuse de savoir ce que contenait cette fiole, et surtout, elle se demandait si elle n'avait pas tort de ne pas réagir. Mais le fait était que se mêler des affaires des autres n'était pas dans ses habitudes, et surtout qu'après tout, Charisma devait savoir ce qu'elle faisait, non ?

Les voix ? Qu'est-ce qu'elles avaient avoir dans tout ça ? Emma jeta un regard intrigué à sa camarade. « Ah... Oui ? » Ne pas prendre un ton incrédule. Ne pas faire comme si sa camarade était cinglée. Il y avait probablement une explication logique à tout ça, forcément. Pas sûr. Mais dans l'instant, l'idée était surtout de ne pas paraître dénigrer les propos de l'aiglonne, ce n'était pas en partant comme ça que ça ferait avancer les choses. Qu'elle entende des voix, ça d'accord, mais que ces mêmes voix puissent pressentir des évènements ? Là par contre, elle décrochait. « J'ai eu de la chance en effet... Mais comment ça "senti venir" ? » interrogea-t-elle avec une pointe de curiosité. Non non, la question ne portait pas sur lesdites voix, une chose à la fois. C'était plus cette histoire de pressentiment qui la surprenait pour l'instant.

« Je vais bien, plus de peur que de mal on va dire, c'était juste ! » Charisma venait-elle réellement de l'interroger concernant sa santé ? Si la situation avait déjà quelque chose de surnaturel, là ça devait vraiment... Etonnant. Mais en bien... Sûrement. Elle n'avait pas l'air particulièrement inquiète en tout cas, pas pendue à ses lèvres, soucieuse de l'état peut-être particulièrement grave dans lequel elle se trouverait, mais c'est l'attention qui compte, n'est-ce pas ? Finalement, tout allait bien. Enfin, jusqu'à ce que Charisma ait de nouveau l'air d'aller plutôt mal. Emma s'approcha de la chaise où elle s'était assise, réfléchissant à toute vitesse. De quoi pouvait-elle bien lui parler ? Peu importait, il lui fallait un sujet, et vite. « Oh euh oui, bien sûr. Enfin, tu ne préfèrerais pas aller à l'infirmerie, si ça ne va pas ? » demanda-t-elle en scrutant le visage de la jeune fille. C'était donc ça, le contenu de la fiole, un médicament contre la migraine. Pourquoi avait-il un effet pareil ? « C'est que je ne sais pas trop de quoi te parler à vrai dire... Tu aimes lire ? Le Quidditch ? Non ce n'est pas un bon sujet de discussion... Peu importe, va pour la lecture. J'ai commencé ce livre moldu l'autre jour, je ne sais pas si tu lis des auteurs moldus ? Mais en tout cas, leurs auteurs imaginent vraiment des histoires incroyables... Un ours polaire qui parle t'imagines ? Sans parler de ces animaux qui représenteraient l'âme des humains... C'est assez fascinant en fait ! ... Heum, je ne sais pas si me laisser monologuer est une très bonne idée en fait... » s'arrêta-t-elle en se mordillant la lèvre, gênée. Comment ça paniquer ? Si peu ! Les situations comme ça, elle préférait éviter, lorsqu'elle se mettait à parler elle ne s'arrêtait plus et ça donnait... Eh bien à peu près ça !

[764]

BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 721
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Ven 14 Mai - 12:06

Charisma eu un léger haussement d’épaule, que ces roturiers étaient ennuyeux avec leurs questions. Toutefois, les voix s’assourdissant de plus en plus, elle n’avait guère d’autres choix que de répondre pour que la conversation ne s’interrompe pas. Le silence… Charisma n’avait pas peur de grand-chose, de ça et du feu seulement. A noter que quand elle serait grande, elle comptait bien avoir l’électricité pour utiliser les appareils à musique des moldus et surtout éviter ainsi d’avoir des flambeaux et une cheminée. Le feu, il n’y avait pas pire… Rien que d’y repenser, elle revoyait la silhouette de sa mère en train de se consumer dans leur maison. « N’y pense pas… » Murmura la voix lointaine qui lui tenait habituellement compagnie. Elle s’évaporait peu à peu, en même temps que l’esprit habituellement si vif de Carry s’embrumait.

« Elles m’ont dit que le plafond allait s’effondrer. Elles ont commencés à s’affoler et à faire beaucoup de bruit, beaucoup trop de bruits. Mais bien sûr, vous n’avez pas entendu, personne à part moi ne les entend… » Termina Charisma d’un air absent, repensant à ce que sa mère lui disait quand elle était petite. Carry, ma chérie, tu n’es pas folle. On ne voit pas le vent, pourtant, on sait qu’il existe, pour tes pressentiments, je sais que c’est la même chose, je n’entends pas comme toi, mais je sais que tu dis la vérité, sa mère était la seule qui ne l’ait jamais jugée, jamais trahie, la seule personne pour qui Charisma éprouvait encore des sentiments, malheureusement, c’était aussi la seule personne qui ne soit plus de ce monde.

« Ce qui n’a guère d’importance, je me fiche complètement de ce qu’on peut penser. » Le ton était cinglant. Dans Poudlard, l’avis sur Charisma était partagé. Certains (ses larbins entre autre) trouvaient Carry originale mais charismatique, belle et fragile, ça leur donnait envie de la protéger, l’autre parti voyait seulement qu’elle parlait toute seule et la traitait de folle. Même pour quelqu’un d’aussi désintéressé de l’opinion d’autrui que Carry (après avoir été vendu par son père, elle n’attendait plus grand-chose de l’espèce humaine), ce n’était pas agréable. Cela renforçait son attitude hautaine, comme une carapace pour se protéger du monde.

« Tant mieux. J’espère que l’elfe qui a fait exploser l’étage au-dessus va se faire sévèrement punir. » Même si Carry n’avait pas le caractère assez mauvais de sa cousine Dawn, elle n’en était pas moins une petite aristocrate sans pitié quand elle jugeait qu’on empiétait sur son territoire, et un elfe qui fait s’écrouler un pan de la salle de bain *ok, juste du gravas en fait*, elle ne trouvait pas ça respectueux du tout. Il aurait été son elfe qu’elle l’aurait envoyé nettoyer le château entier tout seul en guise de punition.

« Que voulez-vous que l’infirmière fasse pour moi ? Je n’ai mal nulle part, il y a seulement ce silence… » Elle ne poursuivit pas, cherchant à contacter la voix, mais elle était trop loin, comme si un mur était dressé entre elles.

Fermant les yeux, elle écouta Emma parler de ses lectures, elle les rouvrit pour répondre « Je l’ai lu aussi, je n’aime guère l’héroïne, trop impétueuse. » Puis, portant son regard vers la fenêtre « Qui sait, les ours polaires qui parlent existent peut-être, après tout, il y a bien des araignées géantes douées de paroles dans la forêt interdite. » Puis, comme Emma commençait à douter du bon vouloir de Charisma en ce qui concernait l’écoute, elle la rassura « Vous pouvez tout à fait monologuer, le son de votre voix a quelque chose de… rassurant. » Ok, n’importe quelle voix aurait fait l’affaire, mais bon, Carry était trop nerveuse pour être désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 1742
Âge : 25 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Estefania Kostas, Dahlia Lloyd, Tempérance Biel, Maximilien Bowman, Roy Bradley, Maïlys Di Bartolomeo, Faith Of Curty

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Mar 18 Mai - 23:09

Tout en écoutant les explications de Charisma concernant les voix, Emma se hissa sur le bord du lavabo, laissant ses jambes se balancer négligemment et tâchant de conserver un air neutre. C'était difficile à imaginer bien entendu, c'était même assez incroyable, même pour des sorciers, mais ceci dit, elle ne voyait pas de raison de remettre en cause le bien fondé des propos de sa camarade. Après tout qui avouerait aussi aisément qu'il entend des voix au risque de passer pour un fou ? Et puis la Serdaigle parlait sur un ton si détaché, si évident, comme si c'était tout à fait normal, et finalement ça devait l'être pour elle, non ?

« Non, je n'ai rien entendu... Mais je leur dois une fière chandelle apparemment. J'ai eu de la chance que tu sois là... »
répondit-elle en se mordillant la lèvre. Oh bien sûr, elle n'en serait pas morte, c'était évident, mais se prendre des gravats sur la tête, ce n'était jamais très agréable. Et elle aurait bien pu finir à l'infirmerie d'ailleurs. Alors oui, elle avait eu beaucoup de chance, sinon quoi d'autre ? Si elle avait été seule, elle se serait tout pris et en plus, personne n'aurait été là pour l'aider. Enfin en même temps, si elle était entrée c'était parce que Charisma était là aussi alors peut-être que c'était un juste retour des choses ? Peu importait finalement.

Le ton soudain plus tranchant de Charisma fit tressaillir la petite Serdaigle, qui cependant ne commenta pas. Elle ne savait pas exactement quoi lui dire en vérité. Bien sûr que les gens en parlaient, après tout, ce n'était pas ordinaire quelqu'un qui entend des voix et qui leur répond tout haut. Mais elle ne participait pas franchement à ce genre de commérages, ça ne l'intéressait pas. Elle n'était pas amie avec sa camarade pour autant, elle la côtoyait ceci dit, et même si elle n'était pas toujours très à l'aise en sa compagnie, elle n'avait rien contre elle. Et le fait qu'elle entendait des voix... Même si ça l'intriguait, ça ne la concernait pas. Être observé comme un animal de foire, c'était loin d'être agréable, elle le savait, alors elle évitait de le faire vivre aux autres. Malgré tout, même si Charisma prétendait n'en avoir rien à faire, le doute subsistait quelque part. Quoiqu'on en dise, il y avait toujours cette part de soi en attente de la reconnaissance des autres, non ? Ou bien peut-être qu'elle s'en fichait vraiment, comment savoir. « C'est une bonne chose je pense, de passer outre le regard des autres. Même si ce n'est pas forcément évident de le faire... » Autrement dit, Emma n'y arrivait pas, aussi détachée et nonchalante voulut-elle se montrer. Ça comptait toujours au fond, fatalement.

Emma fronça les sourcils quant au commentaire que fit Charisma concernant l'elfe. Elle trouvait ça profondément injuste, de le traiter ainsi. Bien sûr ça devait aussi provenir de l'éducation qu'on avait inculqué à la troisième année mais, même, ça la dépassait. Mais elle ne dit rien, parce que ça lui semblait être un combat perdu d'avance. Elle ne se voyait pas lutter contre Charisma pendant des heures à ce sujet, ce serait peine perdue à ses yeux, alors autant laisser couler. Parfois c'était le mieux à faire.

« Je ne sais pas, elle pourrait te donner une potion pour le sommeil ou quelque chose, non ? Pour que tu puisses te reposer... Enfin tu es sans doute mieux placée que moi pour le savoir... » concéda-t-elle piteusement, prenant conscience que tout en parlant elle s'était levée et avancée vers la jeune fille. Elle ne savait juste pas quoi faire, Charisma avait l'air mal et la laisser dans cet état ne lui semblait pas être une bonne idée. Mais ce n'était pas comme si elle pouvait aller contre sa volonté après tout. Elle tâcha donc de la divertir comme elle le lui demandait, ce qui était toujours mieux que rien au fond. « Moi je l'aime bien. Elle est incroyablement courageuse et dévouée aux autres... Et j'aime surtout l'idée des dæmons, j'adorerais savoir comment serait le mien. Quant aux ours polaires, peut-être ! J'aimerais bien en rencontrer un dans ce cas un jour, ce serait fantastique ! » Elle était surprise que Charisma ait lu le livre, il était d'un auteur moldu après tout, mais finalement, peut-être l'avait-elle jugée un peu trop rapidement ? Et quoiqu'en dise la jeune fille, laisser Emma parler toute seule n'était pas nécessairement une bonne idée, sinon elle commencerait à divaguer, et ça pourrait partir très loin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 721
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   Lun 14 Juin - 9:19

Qu’Emma dise ne les avoir pas entendu était presque un pléonasme du mot personne contenu dans la réplique de Carry. Même la mère de la jeune fille, pourtant une personne très compréhensive et très douce, n’avait jamais réussi à capter les messages qui parvenaient jusqu’à l’esprit (un peu trop perturbé il est vrai) de Charisma. Un peu plus jeune, elle en souffrait, maintenant, elle était devenue trop froide et insensible pour s’en formaliser, ou tout au moins pour montrer une quelconque souffrance. Naturellement fière, elle n’avait aucune envie de supporter la pitié, même si les moqueries lui étaient désagréables, elle les préférait encore. De toute façon, il y avait toujours des personnes pour passer outre, heureusement !

« Ils n’ont pas beaucoup d’imagination, les remarques sont toujours les mêmes… ce qui les rend très facile à anticiper. C’est presque lassant en vérité. » Et oui, on s’habitue à tout… aussi bien aux voix, qu’à la solitude et au mépris. Carry se contentait des papillons attirés par la lumière de son assurance et de sa grâce pour alimenter son courage. Ils ne cherchaient pas à la comprendre pour aussi gentils qu’ils soient mais ils lui permettaient tout de même de ne pas perdre le peu d’esprit qui lui restait.

« Les médicaments me donnent déjà sommeil, ça ne saurait tarder. » fit-elle remarquer en papillonnant des cils pour rester éveillée. Elle allait par ailleurs bientôt quitter Emma – qui pourrait ainsi se laver ce qu’elle voulait – et rejoindre son lit douillet pour y plonger dans un sommeil profond. Il était rare que Charisma cauchemarde, elle avait le sommeil plutôt tranquille, après tout, les songes ne pouvaient pas être pire que sa réalité n’est-ce pas ? C’est du moins ainsi qu’elle le voyait, refoulant avec soin tout ce qui avait rapport avec son père ou bien avec l’incendie.

« Les ours polaires qui parlent semblent malheureusement assez agressif n’est-il pas ? » fit-elle simplement remarquer avant de se lever. « Nous verrons cela cependant je dois partir me coucher. » Elle repoussa ses longs cheveux châtains derrière ses épaules dans un geste franchement orgueilleux puis observa un moment Emma avant d’ajouter. « Bonne nuit à vous, nous nous verrons demain au déjeuner. » Ou pas, elle ne disait ceci que par politesse, en général Carry mangeait à Serdaigle avec Gaël, son sous-fifre number one, le number two étant à gryffondor. Bref, cette entrevue avait tout de même été globalement plus amicale que la plupart de celles que Charisma avait put connaître avec ses comparses féminines, de fait, elle pouvait se montrer satisfaite de l’avoir sauvé des gravats…. Ceci même si elle ne tenait pas à réitérer l’expérience !

{Terminé pour Carry}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bulles de Savon [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bulles de Savon [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lambert] Elle fait des bulles de savon telle une anzyme chassant le spleen
» [Soirée Mousse et Mandragore] Bulles et biéraubeurres (ouvert aux 4e à 7e année)
» Nuage de Bulles
» Apéro, petites bulles et tout et tout...
» Emrys | Sous l'océan, on déambule, on fait des bulles !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: