AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 La peur d'un cauchemar... [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Lun 19 Avr - 6:46

Depuis quelques nuits (pour ne pas dire 5 nuits), les cauchemars étaient au rendez-vous. Pourquoi et comment, Estelle ne serait le dire. Elle avait arrêté de calculé le nombre de fois qu’elle l’avait se cauchemar. Elle avait peur que son cauchemar réveille ses camarades du dortoir des filles. Si ce n’était pas déjà fait. La nuit dernière, elle avait presque criée dans son sommeil. À son réveille, la fillette était couverte de sueur. Elle en tremblait même. Estelle avait pris quelque minute pour réaliser où elle se situait. Bref, la Gryffondor avait pris un certain temps à comprendre qu’elle n’était plus au Canada dans la maison familial. Enfin son ancienne maison.

Elle manquait tellement de sommeil, qu’aujourd’hui elle s’était endormit sur son bureau pendant le cours d’histoire. Le même phénomène c’était produit durant le dîner. Elle était plus pâle que d’ordinaire et les cernes se lisaient facilement sous ses yeux bleus profonds. Son manque de sommeil avait bien sur questionné plusieurs de ses amis. Mais, Estelle s’en était sauvée avec une simple excuse. Celle qu’elle finissait tard ses devoirs et qu’elle dormait peu. Mais la véritable raison restait cachée à tous.

Il était à présent tard, les Gryffondor étaient tous monté se coucher. Enfin peut-être, elle ne les avait pas vu tous monté. Estelle dans son pyjama à motif de mouton, c’était assise devant le foyer. Une part d’elle ne voulait pas allez se coucher, l’autre ne désirait que sa. Malheureusement, elle savait que se cauchemar la hanterait une nouvelle fois dès que ses défenses tomberait. Elle tremblait à la simple idée de le refaire. Il y a bien longtemps, quand les cauchemars la prenaient, elle allait se réfugier dans le lit de son frère protecteur. Mais aujourd’hui, elle ne pouvait plus car un océan les séparait à présent. Estelle avait, bien lové sur ses jambes, sa chatte Hiver. Comme si l’animal se doutait des craintes de son maître et que par sa présence, tenait de la rassuré. Son regard se perdit dans les flammes mourantes du foyer. Estelle laissa échappé un soupire.

Au même moment, quelqu'un sorti du dortoir...


Dernière édition par Estelle DesRêves le Jeu 27 Mai - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Mar 20 Avr - 20:48

Quoi qu’on puisse en penser en la regardant agir toute la journée (et parfois même la nuit), Nina se préoccupait beaucoup de ses amis et n’était pas seulement intéressée par sa petite personne et ce qu’elle pouvait avoir à dire. Puisqu’il faut être au moins deux pour parler, la demoiselle prêtait beaucoup d’attention à ses interlocuteurs et à ce qu’ils pouvaient bien avoir à lui dire, même si ce n’était pas par le biais de mots. Ayant vécu huit ans avec Camille, bien avare de paroles, elle savait s’en passer pour comprendre une personne, pour peu que cette personne veuille bien être comprise et qu’elle la connaisse un minimum : notre petite lionne n’était pas encore légilimens, et ne lisait pas non plus dans les pensées des autres comme dans un livre.

Or, depuis plusieurs nuits, Nina avait remarqué que son amie Estelle, l’une des si bien nommées trois Imparfaites, dont la célébrité n’avait d’égal que le niveau de magie (soit quasi nul), se levait bien souvent à une heure où elle aurait dû dormir comme tout le monde. Et Nina, que faisait-elle éveillée, me direz-vous ? C’est tout simplement que sentir de l’activité dans la chambre l’éveillait également et elle passait plusieurs minutes à se demander ce qu’avait son amie. Insomnie ? Possible, mais ça pouvait aussi bien être autre chose, peut être de plus grave. En tout cas, cette nuit là, elle ne put réprimer sa curiosité : elle attendit un peu après avoir vu Estelle descendre dans la salle commune, puis se leva et la suivit, tentant de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller les autres filles de première année.

Une fois en bas, Nina aperçut la crinière brune d’Estelle dépasser légèrement d’un fauteuil, juste assez pour que la blonde comprenne que son amie était assise, face à la cheminée et qu’elle avait sans doute le regard perdu dans les cendres ou dans un livre comme elle avait déjà vu faire tant d’autres élèves depuis six mois qu’elle était à Poudlard. Il faut dire que la cheminée – surtout quand elle était allumée – avait quelque chose de réconfortant. La chaleur, la lumière, la présence autour de soi des autres Gryffondor, tout cela était fait pour que les jeunes sorciers de Poudlard se sentent le mieux possible dans leur salle commune. Mais là, par contre, la grande pièce étant vide, l’ambiance était quand même sensiblement différente. En tout cas, Nina s’approcha de son amie, et dit doucement :

- Estelle…est-ce que ça va ?

Nina ne sut qu’ajouter : ce n’était clairement pas le moment de partir dans une longue diatribe : pour une fois, ce n’était pas à elle de parler : son rôle allait sans doute être d’écouter ce que son amie avait à lui dire, si jamais elle le voulait, bien sûr. Elle n’allait pas la forcer à parler, et puis de toute façon la demoiselle en était incapable : à quoi bon ? Si son but était de réconforter Estelle, ça n’était pas en la forçant à faire quelque chose dont elle n’avait envie qu’elle réaliserait son but. Elémentaire, mon cher Watson.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Mer 21 Avr - 4:17

Estelle n’était pas du genre à parlé d’elle. Elle n’avait jamais été du genre à étalé ses état d’âme ni même son passé. Bien souvent (pour ne pas dire ¾ du temps) il faillait lui posé les questions pour avoir une réponse. Habituellement s’était elle qui écoutait ses les autres. Elle n’avait jamais parle (enfin une fois) de se fameux jour où elle avait appris qu’elle était une sorcière, de se fait la seule parmi son frère et sa sœur. Bon Maybel s’avait le gros de l’histoire mais c’était tout. Elle n’avait pas eu la force d’aller plus loin. Car contrairement à la Poufsouffle, elle avait encore ses parents. Elle se considérait chanceuse pour sa. Malgré le fait qu’elle ne voyait que sa mère aujourd’hui.

Le regard d’Estelle s’était perdu dans les flammes mourantes (pour ne pas dire morte) lorsqu’un autre élève descendit du dortoir. Elle était tellement dans la noirceur de son âme (Enfin c’est juste un très mauvais souvenir) qu’elle sursauta quand la lionne Nina lui parla. Elle prit une longue minute, peut-être deux avant de réalisé le sens des paroles de son amie. Devait-elle s’ouvrit pour une fois? Après tout c’était sa l’amitié? Avoir confiance en elle, et parlé librement de nos malheurs comme de nos bonheurs. Elle regarda Nina un moment avant de parler. Par ou commencer?


- À vrais dire pas vraiment, …. Je ne sais par ou commencer…

La jeune Gryffondor échappa un soupire. Son esprit était embrouillé. Il était clair que Nina était tout le contraire d’elle. Estelle était la muette et Nina la bavarde. C’était un fait clair et comprit de leur entourage. Un drôle de duo pour ne pas dire trio a cause de Maybel( Elle aussi était bavarde mais moin que Nina selon Estelle) qui en fascinait quelques uns. Par contre, cette nuit c’était peut-être le contraire qui allait se produire. Estelle deviendrait bavarde.

- Je fais des cauchemars ses derniers temps, toujours le même. Je t’ai déjà vaguement parler de mon frère et de ma sœur n’est-ce pas?

Ce n’est pas qu’elle voulait éviter la conversation, mais elle devait savoir si elle en avait parlé ou non. Ses amis savaient qu’elle avait un grand frère et une grande sœur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Jeu 22 Avr - 23:08

Bon, de la première réponse d’Estelle, elle aurait pu s’en passer, Nina. Elle l’avait bien deviné, que son amie n’était pas au mieux de sa forme. Rien que le fait de se lever en pleine nuit n’était en soi pas normal. C’est vrai, quoi ! Après tout, les lits de Poudlard n’étaient vraiment pas désagréables. Bon, certes, ça ne suffisait pas à obliger un élève à rester couché dessus à l’heure de dormir, et c’était encore plus vrai si la personne en question avait des problèmes sur le cœur comme ça semblait être le cas de la lionne ce soir là. Mais il était vrai que la jeune Moreau l’avait demandé à son amie, donc il était normal qu’elle lui réponde. Bref, passons à des choses plus concrètes.

Nina contourna Estelle et alla s’asseoir en face d’elle dans l’un des autres fauteuils si moelleux. Là encore, cependant, ce n’étaient pas les fauteuils qui étaient importants : en ce moment précis ils ne représentaient qu’une commodité pour discuter, parce que rester debout, quand on a des choses importantes à se dire, c’est comme faire un concours d’équitation en étant debout sur la selle, bref, ce n’est pas pratique. En plus, la brune était déjà assise et la blonde n’aimait pas parler aux autres de haut. Autant être de taille égale autant que possible, surtout que sur le coup, ça l’était, possible. Et puis bon, on est quand même toujours mieux assis, non ? C’était du moins l’avis de la jeune lionne, qui bien que sportive, aimait aussi paresser de temps en temps.

- Allez, raconte-moi, dit Nina d’une voix douce, de la même façon qu’elle avait abordé son amie quelques minutes auparavant. Mais finalement, quand Estelle se mit à parler, il ne sembla pas à la blonde que c’était de son fait et que l’autre lionne s’y était décidé toute seule, ce qui n’était de toute façon pas si mal.

Le frère et la sœur d’Estelle. Effectivement, Nina se souvenait en avoir parlé avec sa camarade un jour, très rapidement, pendant le cours de sortilèges, alors que Flitwick était occupée dans un autre coin de la classe et que Camille ne regardait pas, pour une raison dont la blonde ne se souvenait plus et qui finalement ne jouait dans ce cas là pas une grande importance. Toujours en était-il que Nina en avait profité pour présenter au moins de vue son frère adoptif à son amie et lui avait demandé si elle-même avait des frères ou des sœurs. Donc elle était un minimum au courant. Mais bon, après, on ne pouvait pas franchement dire qu’Estelle était une grande bavarde, ce qui forcément limitait les connaissances de notre petite lionne curieuse.


- Oui, tu m’en as parlé, vaguement. Ils sont en rapport avec tes cauchemars ? Si c’est toujours les mêmes…tu crois pas que ça pourrait être un signe ou quelque chose du genre ?

Nina résista à la tentation de continuer plus avant sa théorie, se rappelant que ce n’était pas à elle de parler. Cependant, elle croyait quand même à la possibilité qu’elle venait d’évoquer. Peut être que ce cauchemar signifiait vraiment quelque chose, qui sait ? Après tout, s’il y avait des cours de divination à Poudlard, ce n’était sans doute pas pour rien !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Sam 24 Avr - 1:54

Il y avait bien un avantage d’être encore debout à cette heure si tardif. C’était de pouvoir choisir le fauteuil qu’on préférait. Les aînés des Gryffondor avaient rapidement appris que si on voulait être bien assit fallait arriver tôt ou très tard. Elle avait donc pris celui près d’un foyer (Estelle l’adorait) et Nina venait de s’asseoir sur celui qui était le plus près d’Estelle. Selon les griffons, les plus confortables étaient tout près que feu. Enfin bref, on pouvait rarement s’y asseoir avec les anciens élèves. Mais bon, les fauteuils ne sont pas vraiment important dans les futures confidences d’Estelle. «Allez, raconte-moi!» avait-elle dit sa compare. Elle savait que Nina mourait (façon de parler) d’envie de connaître la suite. Après tout Nina était une vraie Gryffondor. Tout comme elle d’ailleurs. Pourquoi n’avait pas une telle soif de curiosité? Peut-être que le Choixpeau Magique c’était trompé sur son choix? «Oui, tu m’en as parlé, vaguement. Ils sont en rapport avec tes cauchemars ? Si c’est toujours les mêmes…tu ne crois pas que ça pourrait être un signe ou quelque chose du genre ?» La petite lionne laissa échapper un petit sourire suite au commentaire de Nina. Peut-être que c’était un signe quelque soit. Tsé le genre à dire faut que tu retourne à la maison avant qui soit trop tard! Enfin bref, elle continua sont récit…

- Effectivement, ils sont dans se cauchemar. Je suis plus jeunes, je viens juste d’avoir 7 ans, Thomas, Azélie, papa et maman vienne de me chanté bonne fête, puis je me retour à jouer au Pirate avec Thomas! Jusque la c’est plus un beau rêve qu’un cauchemar. Mais soudainement, le sol s’écroule son mon poids! Pourtant j’suis pas très lourde.

Estelle s’arrêta de parler un moment. C’était la que tout changea! Le décor, l’ambiance, le temps… Il fait si sombre qu’elle a de la difficulté à y voir ses mains. Elle avait la gorge sèche. Elle reprit son courage pour continuer l’histoire.

... le décor change subitement, je suis dans un trou et je vois au dessus de ma tête, la maison de papa, maman. La maison flottait au dessus de moi avec la terre sous le sous-sol, un peu la même chose quand on déplante un arbre et qu’on lui laisse la terre à la racine! C’est la seule lumière depuis le fond du trou. Il a tout sorte de squelette dans se trou. J’essais de sortir, rien à faire, j’y retombe toujours! Et Azélie, Thomas et papa sont la dans cour à jouer sans moi. Je leur crie, j’essais d’attiré leur attention, mais rien… Thomas et papa viens me voir au rebord du trou. Il me répète tout temps « Qu’ils ne veulent pas de moi, que je suis aussi folle que maman, la magie ça excite pas!» …

Estelle avait presque les larmes aux yeux. Elle savait que se n’était pas le plus terrible des cauchemars. Mais elle n’y pouvait rien, il la hantait souvent. De plus s’était pas tout se qu’ils lui disent dans son rêve… Elle rapprocha ses jambes près de son corps tout en chassant Hiver (son chat) de sur elle. Elle entoura ses genoux de ses bras et y déposa son menton.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Mar 27 Avr - 22:13

Comme souvent dans de telles situations, et même si ça fait un peu cliché, le temps semblait s’être arrêtée. Nina s’était enfoncée dans son fauteuil et écoutait patiemment son amie, qu’elle sentait mal à l’aise. Logique : la blonde avait compris depuis un certain temps que son amie n’était une grande bavarde, en tout cas pas la plus grande bavarde de Gryffondor, rang de toute façon difficile à atteindre, tant la jeune Moreau dominait la compétition, si compétition il y avait vraiment. Il est plus simple de dire qu’il n’était tout simplement pas dans le caractère de la jeune lionne de parler, et encore moins de parler d’elle. Or, en ce moment où elle semblait y arriver, la blonde comprenait qu’elle devait se taire et attendre que son amie lui signifie qu’elle avait finit pour lui parler, pour la réconforter si nécessaire comme ça semblait être le cas.

Effectivement, le début du cauchemar d’Estelle ressemblait plus à un rêve, voire à une scène de la vie de Nina, qui avait eu la chance d’être heureuse avec ses parents et ses deux frères adoptifs. Et effectivement, la suite était nettement moins marrante. Bon, d’accord, tomber dans un trou, on avait déjà vu pire, mais généralement, un rêve qui commence comme ça ne finit pas très bien, du moins c’est ce qu’en pensait la jeune Gryffondor. D’ailleurs, son amie s’était arrêtée de parler et la blonde compris qu’elle avait du mal à continuer. Sans doute que ça devait être assez horrible pour l’en dissuader, pour la retenir de se livrer un peu plus. Encore une fois, Nina resta cependant patiente et silencieuse, son regard marron posé sur sa camarade. Le temps n’avait toujours pas repris son cours et les deux filles étaient toujours dans une sorte de bulle, loin de la tour de Gryffondor où leurs autres camarades dormaient profondément, inconscients de ce qui se passait dans la salle commune (et, il faut bien le dire, ils s’en foutaient sans doute).

Enfin, Estelle repris, et Nina compris ce qui embêtait vraiment son amie dans ce cauchemar. Effectivement, entendre son père et son frère lui dire qu’ils ne veulent pas d’elle était assez horrible, tant que la blonde en frissonna. Heureusement pour elle, ça ne risquait pas de lui arriver, ou bien il fallait qu’il se passe quelque chose d’inconcevable. Mais bref, elle ne devait pas s’occuper d’elle : on parlait d’Estelle, pas de la jeune Moreau, et la brune avait visiblement besoin de réconfort : elle semblait rapetisser et s’enfoncer dans son fauteuil. Nina se leva et s’assis à côté d’elle, sur l’appui-bras. Elle étendit le sien, de bras, pour entourer les épaules de son amie.


- Allez, ça va aller, hein. C’est qu’un cauchemar, rien de plus. La magie…c’est magique ! Ceux qu’en pensent les autres, on s’en fou ! On est des sorcières, et ça personne peut le changer, si ça leur plait pas, tant pis pour eux !

Nina s’empêtrait un peu dans ce qu’elle voulait dire, ne sachant pas vraiment comment réconforter son amie. Elle ne savait si ses paroles allaient aider la brune, ni si ce cauchemar venait d’une histoire vraie, tant elle connaissait si peu d’elle et de son passé. En tout cas, elle restait auprès d’elle pour la soutenir par sa proximité, la chaleur de son bras.


[552 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Mar 27 Avr - 23:29

La petite Estelle (quoi que s’était loin d’être faux) vit son amie s’approché en douce. Enfin façon parler parce que se n’était en fait pas sa mais de la douceur de la part de Nina. La lionne blonde s’assis sur l’appui-bras. Estelle la regarda avec un certain intérêt. Que faisait Nina? Est-ce qu’elle agira comme sa grande sœur Azélie, qui la chatouillait toujours dans se genre de situation pour la faire rire? Elle fit une grimace sous l’image de Nina-Azélie qui la chatouillait. Mais se ne fut pas le cas, Nina l’avait mis son bras sur son épaule. Tien, elle faisait du Thomas avancé! Elle laissa échapper un sourire. « Ceux qu’en pensent les autres, on s’en fou ! On est des sorcières, et ça personne peut le changer, si ça leur plait pas, tant pis pour eux» avait dit la lionne blonde. Bon elle ne savait pas la raison de se cauchemar, mais tout même son commentaire la fit rire. Il était marrant.

- Tu es drôle!

La présence de Nina l’avait calmé. Comment un tel miracle aurait pu arriver qu’on on sait à qu’elle point qu’elle sait être bavarde? C’était simple, l’amitié. Estelle pouvait comté sur Nina et Nina sur elle. Estelle lui fit une petite place pour Nina. Un appui-bras n’était pas la place idéale pour s’asseoir. Même si Estelle avait cette mauvaise habitude là. Dans la salle commune, on pouvait entendre voler une mouche. Le silence avait reprit son droit dans la salle. Malheureusement pour lui, il allait le prendre encore une fois.

-En fait, mon cauchemar me fait en quelque sorte revive un mauvais souvenir. Dans ma famille, il n’y a que moi et ma mère qui sommes sorcières. Papa, Azélie et Thomas sont moldus. Par contre quand ils se sont mariés, maman n’a pas dit à papa qu’elle était sorcière. Quelques jours après mon anniversaire de 7 ans, j’ai joué dans les bois avec mon grand frère. Mais une place dans les bois, le sol s’est écroulé sous mon poids. Thomas n’était pas avec moi quand sa c’est produit, il était à la cabane.

Tout en racontant l’histoire, Estelle revivait la mésaventure

- Moi sous la chute ben, j’ai perdu connaissance. Mes parents et Thomas m’on chercher pendant des heures. Puis je me suis réveillé avec un de s’est mal de tête d’ailleurs. J’ai cherché à sortir de moi-même, mais rien à faire. Je n’y suis jamais arrivé. Puis j’ai entendu leurs voix criée mon nom. Une grosse lumière est apparue au dessus de moi. À se moment je ne savais pas que la magie existait. Et c’est la que toute a éclaté.

Les larmes coulèrent sur ses joues claires. Elle senti Nina la serré contre elle encore plus fort. Elle ne pouvait plus rien faire pour les arrêter de couler. Estelle était le genre à pleuré pour sortir ses émotions. Elle trouvait cette par poche. Par contre, il y avait un très gros avantage. Elle arrivait à dormir après. Quand elle pleurait à chaude larme comme présentement, souvent après elle s’écroulait de sommeille. Pratique parfois!

[ 512 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Dim 2 Mai - 0:14

Drôle ? Ca n’était pas la réponse à laquelle Nina s’était attendue, mais après tout, c’était peut être vrai Sans doute même, vu de l’extérieur, soit ce soir là par Estelle qui était seule avec elle dans la salle commune de Gryffondor, les autres lions étant pour la plupart en train de dormir sur leurs deux oreilles (je me demande d’ailleurs encore aujourd’hui comment c’est possible, question existentielle, n’est-ce pas ?). Bref, la blonde avait bien l’impression d’avoir parfaitement réussit sa mission qu’elle avait acceptée en suivant son amie, soit la consoler un pue, ou du moins raviver son sourire et son rire. Malgré son étonnement, la demoiselle était donc finalement assez contente d’elle-même.

- Oui, je sais, on me le dit souvent.

Pure fanfaronnade avec le sourire qui va avec. Il n’y avait pas grand monde qui aurait pu lui dire ça, et il ne fallait en premier lieu pas compter sur Camille, avec qui elle passait encore le plus clair de son temps, bien que Maybel et Estelle, entre autres, l’occupent également pendant assez longtemps chaque jour, surtout les week end d’ailleurs, puisque les professeurs prétendaient monopoliser tous les jours de la semaine pour débiter leurs cours généralement rébarbatifs ou inintéressants, et là il faut bien avouer que c’est choisir entre Charybde et Scylla, Binns et Sinistra. Certes, la blonde de Gryffondor avait une conception toute particulière de l’école, c’est ce qu’aurait opposé son frère à cette réflexion, et avec raison. Mais revenons-en aux faits : Estelle s’était un peu décalée, et répondant joyeusement à cette invitation sans équivoque, Nina s’assit à côté d’elle, tandis qu’un petit silence se formait entre les deux filles, bientôt de nouveau chassé par la petite brune. Encore une fois, la jeune Moreau écouta attentivement.

L’histoire racontée par Estelle, qui était la vérité cette fois-ci, n’était pas franchement plus réjouissante que le cauchemar. Tomber dans un trou dans la forêt, rester seule, perdue, pendant un temps certain qui même cours devait paraître énorme, la peur au ventre, sans savoir quoi faire….bref, une situation que Nina ne voulait vivre sans aucun prétexte. Et puis l’apparition subite de la magie qui en rajoutait par-dessus le marché. Nina, elle, avait toujours su que ses parents étaient sorciers, et qu’elle avait de grandes chances de l’être de même. Elle avait vu l’utilisation quotidienne de la magie, avait vécu avec. Et puis, l’année précédente, Hugh était parti à Poudlard pour faire sa première année. Six mois plus tard, Camille et elle recevaient leur lettre. Elle s’en souvenait comme si ça s’était passé la veille. Tout le contraire donc de ce qui avait pu arriver à son amie dont le père ignorait a priori tout de la magie.

Les larmes commencèrent à couler sur les joues d’Estelle, mais à ce moment, Nina ne savait plus que faire pour la réconforter, je veux dire ce qu’elle pouvait faire d’autre, en plus de ces maigres mais victorieuses tentatives. Elle n’avait plus de mots, n’avait plus rien à dire à son amie. Elle n’en savait pas assez, et puis n’avait jamais été confrontée à une telle situation. La blonde avait l’impression d’avoir toujours été heureuse, d’avoir passé son enfance sans problème autre que de savoir ce que ses parents préparaient pour le repas de midi.


[543 mots]



TOUS COMPTES
BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Mar 4 Mai - 4:23

Depuis l’incident, Estelle c’était toujours demandé si la magie était bien ou non. Comment aurait pu en être autrement quand lors de sa première utilisation public (en fait se n’était pas la première fois qu’elle utilisait sa magie, mais sa c’est une autre histoire) avait mal tourné. Après tout se n’était qu’un acte désespéré de sa part (Si on pouvait dire sa). Sa toute première fois qu’elle avait usé de ses pouvoirs elle n’avait que 5 ans. Thomas et elle jouaient à cache cache dans la maison. Ne voulant pas être trouvé, elle utilisa un sort d’illusion. Elle fut donc parfaitement confondu avec les vêtements de la garde-robe La jeune Gryffondor du revers de sa main essuya ses larmes sur ses petites joues. En fait, elle était épuisé de pleuré comme une fillette comme l’aurait taquiné son grand frère. Elle avait les yeux bouffis et rouge par les larmes.

-Mon père à très mal prit que maman et moi sommes des sorcières. Il nous à chassé de la maison. J’ai donc du quitté le Québec pour venir habiter dans la maison familiale de mes grands-parents maternels.

Ses grands-parents étaient vraiment gentils. Après leur départ forcé du Canada, ils les avaient accueillit les bras ouvert. À vrai dire (se qu’Estelle ignorait), c’était qu’ils étaient heureux de savoir qu’au moins un de leur trois petit enfant était sorcier. Il lui avait même fait une chambre, sa propre chambre. Enfin, elle n’était plus obliger de la partager sa chambre avec Azélie. Mais malgré se gros avantage, les caprices d’Azélie lui manquait énormément. Azélie aimait écouter de la musique hyper fort, sauté sur son lit (Estelle aimait bien sa). Pour tout dire, Azélie adorait faire enrager Estelle. Comme toute grande sœur aime faire! Nina aussi avait des frères. Peut-être était-ce le même lien qui les liait. A plusieurs reprises sa mère avait essayé de voir ses aînés. Elle n’avait jamais réussit jusqu'à maintenant à faire venir Thomas et Azélie en Angleterre.

- Quand je suis arrivé en Angleterre, j’ai commencé à faire se cauchemar. C’était régulier le premier mois. Puis je ne l’ai pas refais jusqu'à se que j’arrive à Poudlard! Le premier soir où je la fait. Ben tu sais quoi, tu va rire! Je suis allée à la cuisine manger de quoi. Je me suis glissé en douce jusqu’à la cuisine. Par contre, j’ai rien mangé finalement. Sa doit-être à cause de la rencontre avec Colin! Bref, revenons à mes moutons! Se cauchemar à recommencer cette semaine. Je sais plus quoi faire! Peut-être que le fait d’avoir dit tout ça, sa va le chassé de mes nuits?

Estelle du interrompe son discoure plus que soudainement elle était prise avec une série de bâillement. La fatigue de sa semaine commençait sérieusement à se faire sentir. Tout à fait normal dans les circonstances. Estelle s’étira un moment tout en faisant attention de ne pas frappé son amie! Elle échappa un rire lorsque Nina fut attend par le bâillement. Bâiller était une action très contagieuse apparemment!

[501]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   Ven 14 Mai - 22:34

Toujours confortablement installée dans le fauteuil, Nina écoutait Estelle parler, raconter sa vie, lui dire ce que la blonde ne savait pas sur elle, ce qui représentait vraiment beaucoup de choses, la brune n’étant pas des plus prolixes sur elle-même, contrairement à l’autre lionne, qui elle aimait parler sur tout, elle-même faisait partie de ce tout. Ce que lui racontait son amie, elle n’avait pas eu à le vivre : ses deux parents étaient sorciers, ses deux frères étaient sorciers…la magie était dans le sang de sa famille, pour ainsi dire, mais elle savait par contre qu’Estelle n’était pas la première à qui ça arrivait. Les romans sorciers étaient pleins de ces histoires d’amour brisées par la magie parce que les moldus n’arrivaient pas à accepter la sorcellerie, bien que ce ne soit en fait que l’inverse de l’intolérance des sorciers envers ceux qui étaient dépourvus de pouvoirs. Deux facettes d’une même intolérance idiote qui avait faillit mener le monde à sa perte quelques années plus tôt, et si Nina était à l’époque bien jeune pour vraiment comprendre ce qu’il se passait, elle avait sentis la peur chez ses parents lors des rares moments où ils l’exprimaient devant les enfants.

- Ca a du être difficile, quitter tout, comme ça, être jetée dehors par son père…tout ça à parce que tu es une sorcière. Il ne doit pas savoir ce qu’il y perd, affirma avec conviction Nina, qui espérait ainsi réconforter encore un peu son amie, si seulement c’était possible. Ce qu’elle avait vécu…était tout simplement inimaginable pour la petite blonde. Elle ne parvenait pas à comprendre comment quelqu’un pouvait rejeter sa fille, normalement les parents aiment leurs enfants, non ?

Puis Estelle entreprit de raconter le début de sa vie en Angleterre, chez ses grands parents, avec sa mère, et séparée du reste de sa famille par tout un océan. Dure situation, que ce soit à cinq ou à quinze ans. L’apparition de cauchemars se comprenait alors très bien, même si elle n’en devenait pas plus souhaitable pour autant. La blonde trouvait quand même bizarre qu’ils soient revenus maintenant, à Poudlard, alors qu’ils n’avaient plus embêté la jeune Canadienne depuis assez longtemps. Pour aider encore un peu son amie, la lionne proposa, comme ça, une idée en l’air, qui mine de rien, à y réfléchir, faisait peut être plus peur que le cauchemar. Bref, c’était de toute façon à Estelle de juger :

- Dis, peut être qu’on pourrait en parler à Mordeus. Il sait peut être quoi faire, non ?

Puis, Nina remarqua qu’Estelle avait prononcé un prénom, Colin, qu’elle ne connaissait pas. Qui était-ce garçon ? Un garçon, qui, en tout cas, se promenait dans la cuisine assez tard dans la nuit, puisqu’il y avait rencontré la brune de Gryffondor en train d’essayer d’échapper à son cauchemar. Drôle de situation, mine de rien. En tout cas, la blonde essaya d’en savoir plus.

- C’est qui ce Colin ? J’le connais pas. L’est à Gryffondor ? Pas à Serpentard en tout cas, j’espère.

La bâillement soudain d’Estelle se transmis à Nina. Décidément, il était temps d’aller dormir si elles voulaient être en forme le lendemain matin.

- J’crois qu’il va être l’heure d’aller au lit. On remonte ? Les cauchemar devraient te laisser tranquille au moins pour cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peur d'un cauchemar... [Terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peur d'un cauchemar... [Terminer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]
» Que le cauchemar se termine ?
» Rêve et cauchemar. [Terminé]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: