AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Intrigante Rencontre [Charisma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Intrigante Rencontre [Charisma]   Sam 24 Avr - 19:52


Intrigante Rencontre

PV Charsima


    La cloche annonçant la fin des cours venait de sonner lorsque la porte de la salle de Métamorphose s’ouvrit violemment, et qu’une petite fille à la tête rousse se précipita à l’extérieur, laissant le professeur et les autres élèves de son cours stupéfaits, plutôt habitués à ce qu’elle soit la dernière à rester en cours pour poser des questions supplémentaires ou demander une correction intégrale et détailler de ses devoirs. Eve n’avait pas pris le temps de ranger ses affaires, s’était dépêchée d’attraper son sac et son parchemin avant de sortir.

    Le matin même, elle avait reçu une lettre de ses parents l’informant que sa petite sœur avait été hospitalisée à St Mangouste, au troisième étage, après avoir ingéré une trop forte dose la potion anti-allergène de sa mère qui avait recouvert son corps de plaques d’urticaires, dont la couleur changeait toutes les heures du rouge, au bleu, au jaune… Cette histoire l’avait inquiétée toute l’après-midi, si bien qu’elle n’avait quasiment pas pris de notes – chose rare, pour la Serdaigle on-ne-peut plus rigoureuse qu’elle était.

    Voilà pourquoi, aussitôt la fin de la journée annoncée, elle s’était ruée vers la volière afin de renvoyer un hibou à sa cadette. En sept minutes elle avait parcouru les couloirs du premier étage, bousculé un grand nombre d’élèves, emprunté autant de raccourcis, et monté quatre à quatre les marches menant au somment de la tour Ouest. Elle entra en trombe dans la volière, effrayant les volatiles, qui s’envolèrent dans la salle, déclenchant un concert de hululements et une pluie de plumes. Ce n’est qu’après s’être arrêtée quelques secondes qu’elle réalisa qu’elle était essoufflée.

    Qu’est-ce qu’il m’a pris de courir comme ça ?
    maugréa-t-elle en repoussant une mèche de cheveux de son visage. Je n’ai même pas écrit ma lettre. Elle souffla un coup, tentant de reprendre son calme. Certains hiboux paraissaient toujours affolés. D’un ton sec, elle leur aboya de se calmer. Puis, elle balaya la salle du regard, à la recherche d’un coin suffisamment propre pour qu’elle puisse s’asseoir et rédiger son courir. Ce n’était pas une mince affaire. L’endroit était totalement recouvert de fientes d’oiseaux, auxquelles s’étaient collées de petites plumes de toutes les couleurs. Rusard ferait mieux de faire nettoyer cette salle pendant les retenues, plutôt que de demander aux élèves d’astiquer les trophées, songea-t-elle.

    Après un énième soupir, Eve retourna finalement dans l’escalier qui, bien que tapissé de toiles d’araignées, était tout de même plus propre que la Volière. Elle sortit un nouveau parchemin de son sac, prit sa plume, et commença à écrire. Elle dut recommencer deux fois. Elle s’embrouillait de savait jamais commencer, et les rayures se superposaient. Finalement, après trente minutes passées assise sur une marche, elle enroula son parchemin, l’attacha d’une ficelle, et s’apprêta à se lever, lorsqu’elle entendit une voix monter dans la cage d’escalier. Sans y prêter attention, elle retourna dans la volière.

    Un volontaire pour un courrier express vers Londres ? lança-t-elle à l’attention des hiboux. Cinq vinrent se poser sur une barre en face d’elle. Elle choisit le plus gros, qu’elle pensait plus rapide, et commença à attacher sa lettre. Derrière elle, une élève entra, probablement cette même élève qui avait parlé dans l’escalier. Eve mit un moment avant de se rendre compte qu’elle n’était pas accompagnée.

    Salut… Euh… A qui tu parlais ? demanda-t-elle d’un air soucieux. Elle n’avait pas l’habitude d’accoster directement les personnes qu’elle ne connaissait pas, et encore moins celles qui étaient plus âgés qu’elle. Mais à vrai dire, cette fille ne lui était pas totalement inconnue. Elle s’était souvent faite remarquer dans la salle commune de Serdaigle, voire même dans le collège.

    Souvent, Eve entendait les autres filles de son dortoir ragoter sur elle, racontant ô combien elle était dérangée. Mais la roussette n’y croyait pas vraiment. Elle n’aimait pas qualifier les gens de fous. Encore moins quand elle ne leur avait jamais adressé la parole, et devait simplement se baser sur les on dit. Cette fille, lui semblait-il s’appelait Charisma. Elle ignorait son nom de famille. Dans le dortoir, ses camarades s’amusaient à la surnommer la Dingue ou la Folle. Eve n’aimait pas ça.




Dernière édition par Eve Fender le Sam 1 Mai - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ministère

Parchemins : 720
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Intrigante Rencontre [Charisma]   Sam 1 Mai - 14:07


    Charisma venait de laisser Damon pour aller écrire à son tuteur. Rectification, elle avait déjà écrit le petit mot, elle devait simplement l’envoyer. Néanmoins, le chemin restait le même, elle devait monter les escaliers pour aller jusqu’à la volière. « Tu aurais dû demander à quelqu’un, monter les escaliers est trop fatiguant. » ronchonna la voix dans la tête de Carry. Désormais habituée à cette compagnie invisible, la jeune Serdaigle rétorqua d’un ton froid « Il ne faut pas abuser de la gentillesse des autres, demander plus qu’ils ne peuvent donner conduit irrémédiablement à les faire fuir. J’ai encore besoin d’eux, ils peuvent servir. » Eux étant le petit groupe de larbins que Charisma utilisait pour évoluer dans Poudlard malgré sa différence. Car même si on la trouvait folle, Charisma ne subissait aucune brimade ni aucune moquerie ouverte. Elle était belle, elle était une Kostovak et mieux que ça, elle avait une présence indéniable. Cependant, elle parlait toute seule, ce qui avait quand même de quoi en étonner plus d’un, si ce n’était les faire fuir. Mais derrière cette carapace de froideur, Carry était aussi une jeune fille fragile et cette faille en elle faisait que ceux qu’elle nommait presque affectueusement ses larbins (car pour elle, ce n’était pas péjoratif) s’étaient donnés pour mission de la protéger ou, tout au moins, de l’aider. Comme elle venait de le signaler à la Voix, elle n’en abusait jamais. Sa domination ne s’en retrouvait qu’accentué car aucune cage n’est plus solide que celle qu’on se crée soi-même. De plus, la Serdaigle n’avait aucune confiance dans le genre humain, elle n’avait donc pas besoin qu’on lui promette d’être toujours là pour elle, elle savait que ce serait forcément faux.

    Arrivé à destination, elle se fit immédiatement abordée par une fille de sa maison. La question ne valut à sa propriétaire qu’un regard froid teinté de mépris. Carry n’était pas un modèle de douceur et de gentillesse, malgré tout, il ne faut pas oublier que les apparences sont souvent trompeuses et elle est bien plus que ce qu’elle veut bien montrer.

    « Tu le vois bien n’est-ce pas ? » Elle désigna le vide autour d’elles d’un geste exagéré, il n’y avait personne hormis les hiboux des élèves et de l’école. Cette fille la prenait-elle pour une idiote ? « Cette question est sans intérêt, pose m’en une autre, une qui ne sois pas aussi basse que ta personne peut l’être. » Oui, Charisma vivait la question d’Eve comme une attaque, normal après tout, elle lui demandait à qui elle parlait tout en sachant pertinemment que Charisma serait obligée de répondre qu’elle parlait à des voix ! Pour elle, ça ressemblait fortement à de la moquerie, elle prit néanmoins la peine d’ajouter.

    « Et pour information, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas quelque chose qu’il n’existe pas. » Le ton était sec, mais n’attendait pas de réponse. Elle se moquait bien qu’on la pense folle, elle savait bien, elle que la Voix lui parlait. Les Voix mêmes quand elles étaient plusieurs, et sans elles, Charisma ne serait pas là où elle en était. Bien sûr, elle paraîtrait peut-être plus normal… mais serait-elle seulement en vie ? Ceci était une grave question, et pendant qu’elle attachait le mot pour son tuteur, Carry se la posa un millième de seconde… mais contrairement à toutes les autres questions, celle-ci elle ne voulait pas en connaître la réponse.


{571}
BAVBOULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Intrigante Rencontre [Charisma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christian Vs Cena
» Liste des célébrités plastifiée : femmes
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]
» [DEFI 30 BAISERS] ~ Charisma Kostovak ~
» Charisma World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: