AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Soif de connaissance {PV Elizabeth}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   Ven 7 Mai - 13:29

    La jeune couleuvre, qui ne se voyait toujours pas comme une vipère comme les autres tant elle ne savait pas mordre et envoyait du venin, était en 5ème année à Poudlard. Bon, il était vrai que s’était depuis le début de l’année qu’elle était en 5ème année à Poudlard, mais elle n’y avait plus vraiment pensé jusque là tant elle se focalisait sur les changements qu’elle voulait apporter en sa personne. Changement qu’elle avait promis de faire à son amie Heaven et dont elle espérait qu’ils soient vu par son autre amie Maureen. Elle avait donc l’esprit totalement pour sa personne, totalement ou presque, qu’elle avait commencé à mettre un peu de coté les études. Juste un peu, il ne fallait pas lui en demander trop d’un coup non plus.
    Et ce n’était que cette semaine, après qu’un professeur ne décide de leur faire des examens blanc en vu de leur BUSE, qu’elle s’était souvenue l’année importante où elle se trouvait. Comment avait-elle pu autant oublier ses examens là ? Ils étaient à ses yeux bien plus importants que les ASPICS car ce n’était que d’après les résultats des BUSE qu’ils pouvaient choisir de nouvelles matières en option et en mettre d’autres de coté. Elle s’était tellement préparée à toutes les éventualités que finalement quand viendrait le moment de choisir, elle se disait qu’elle saurait facilement où se porterait ses choix.

    Mais les choses avaient changé au cours de l’année et finalement elle ne savait plus vraiment ce qu’elle voudrait faire plus tard. Frédérique était si brillante que toutes les portes s’ouvriraient pour elle. Mais ce n’était pas ce qu’elle désirait. Elle voulait faire juste ce qui lui plaisait. Et à bien y réfléchir, une seule chose lui plaisait : les études. Mais on ne pouvait pas étudier éternellement. Elle imagina la possibilité de devenir Professeur. Mais cet emploi lui semblait impossible au sein de Poudlard et cela la rendait triste rien qu’en pensant à cette éventualité. Aucun professeur ne comptait dans un avenir proche, quitter son emploi. Et la liste des prétendants à leur poste devait être interminablement longue. Il y avait d’autres écoles dans le monde, mais aucune aussi intéressante, prestigieuse et importante comme pouvait être celle d’Angleterre.
    Elle était dans une impasse.

    Elle s’était torturée donc l’esprit toute la matinée de ce premier jour du week-end qui semblait être redevenu pluvieux. Allongée encore sur son lit, et toujours vêtue de son pyjama, le petite déjeuner était passé depuis un moment quand elle décida enfin de bouger de cette pièce où pour une fois elle cogitait sur elle et pas sur une certaine personne en particulier. Ça changeait, mais ça ne voulait pas dire que s’était forcement mieux, ou forcement pire.
    Embrassant son chat qui s’était lové tout contre elle, après avoir pris sa douche et enfilé une tenue décontractée, elle fila immédiatement à la bibliothèque. Elle allait reprendre sérieusement ses révisions. Le reste viendra tout seul. La démarche malgré tout tranquille et nonchalante, ses mains dans ses poches et des mèches de ses cheveux bouclés se promenant sur ses lunettes, elle parcourut les couloirs de Poudlard se frayant un chemin à travers les groupes d’élèves qui n’étaient pas plus motivés qu’elle d’aller faire un tour en extérieur.

    Elle arriva enfin devant les portes de la bibliothèque et constata à quelle point elle était bondée. A croire que tout le monde avait décidé comme elle de profiter du mauvais temps pour réviser. Prenant un livre ou deux, ce qui n’était pas le plus difficile pour le choix, elle eut par contre du mal à trouver une seule place libre. Parcourant les lieux, elle tomba enfin sur table, plutot petite mais suffisante pour deux personnes, où une jeune fille semblait être en plein travail mais seule. Peut-être que son amie allait revenir d’un instant à l’autre. Mais qu’importe, elle allait lui poser la question afin de ne pas se retrouver stupidement debout pour travailler.
    Elle se racla la gorge pour montrer sa présence avant de prendre la parole.


    « Heu… salut… La place est libre… ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   Sam 8 Mai - 9:31

Si vous aviez cru que la 6ème année était l'occasion pour Elizabeth de se la couler douce, c'était bien mal connaitre le personnage. Effectivement Eli avait – à l'inverse de la plupart de ses camarades – eut la chance d'avoir toutes ses BUSEs l'an paassé et les avait toutes choisies pour sa 6ème année. Autant dire que se coltiner 9 matières aux ASPICs était un pari risqué, mais un pari qu'Elizabeth voulait relever. Après tout, pour être auror, il fallait d'excellentes notes et elle comptait bien les obtenir.

Quoique devenir auror, était une alternative qui commençait à se faner d'années en années dans l'esprit de la jeune fille. En effet, habitée par la passion du métier depuis toute petite, Eli commençait à ressentir les limites de celui-ci, le monde magique n'étant bien évidemment pas aussi dangereux qu'avant et les débouchés sur le métier se faisant assez rares. Elle y réfléchissait de plus en plus ces temps-ci, et les dernières vacances avec Jessie lui avait fait prendre conscience qu'elle avait d'autres capacités et donc, d'autres cordes à son arc.

Joueuse de Quidditch professsionnel, par exemple, qui semblait être un métier faite pour elle. Elle avait toujours été à l'aise sur un balai et bien que ses qualités soient assez sous-exploitée lors des matchs de Quidditch à Poudlard, Eli savait que si elle choisissait ça comme métier, elle s'y donnerait à fond et deviendrait forcément meilleure. Mais pour l'heure, c'était le temps de la réflexion, pas question de prendre de décisions attives, elle avait encore un an pour y réfléchir.

Eli était en effet en plein dans son cours d'Arithmancie, manifestement appris sur le bout des doigts depuis plusieurs minutes. Que faisait-elle encore là, alors ? Un stylo en bocuhe, Eli était pensive, et vu de l'extérieur, on la savait perdue dans ses pensées. Devait-elle faire des recherches pour son métier futur ? Ça serait sage en effet, même si celui que lui avait indiqué Jessie était en fait assez connu de la jeune Poufsouffle. Il ne coûtait cependant rien de contrôler.

C'est alors que quelqu'un interpella Elizabeth, qui avait mis un certains temps à occulter tout ce qui l'entourait, et donc le bruit environnement (parce que Pince avait beau être là, la bibliothèque était archi-pleine).

« Euh... Oui, oui, bien sûr ! Vas-y... »

La préfète retira ses affaires qui génait sur la table et près de la chaise que voulait emprunter la jeune fille brune. Fille qu'Eli connaissait déjà, de vue du moins, puisqu'elle avait un an de moins qu'elle. Serpentard, sans aucun doute, et Eli l'avait vue plus d'une fois avec Maureen, oui, c'était ça, elle l'avait déjà vue avec Maureen.

Eli se serait volontier replongée dans ses pensées Quidditchienne aucun rapport avec l'animal, non, mais cette interruption l'avait faite revenir sur terre. Et puis, inconsciemment, quand on avait quelqu'un à côté, quelqu'un qui venait d'arriver en plus, on avait toujours l'attente qu'il parle ou demande un conseil ou de l'aide, ce qui empêchait totalement de révasser à nouveau. S'octroyant une petite pause c'est indispensable, des fois, Eli articula :

« Tu as eut de la chance de trouver une place, j'ai rarement vu la bibliothèque aussi bondée... »

Tout en lui adressant un sourire Made in Eliland amical, comme elle le faisait naturellement si bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   Mar 11 Mai - 19:03

    Apparement, Frédérique venait de la surprendre en plein rêverie car elle mit un peu de temps à se rendre compte que s’était à elle qu’elle venait de parler. Elle espérait donc qu’elle ne la dérangeait pas. Mais elle fut soulagée quand celle ci lui accorda la possibilité de s’asseoir à sa table. Elle en fut soulagée car si elle avait refusé, elle se serait résignée de quitter les lieux et de travailler dans son dortoir qui se serait trouvée moins agréable et l’aurait obligé de transporter un bon nombre de livres afin d’avoir tout ce dont elle aurait besoin sous la main sans avoir à faire des vas et vient inutile. Elle jeta un œil sur les parchemins sur la tables et sur les cours que la Poufsouffle faisait et elle reconnaît des notes d’Arithmancie.

    Elle attendit qu’elle dégageait un peu ses affaires avant de poser les siennes sur la table en veillant à ne pas l’encombrer non plus. Sans aucune expression sur son visage sans pour autant se montrer froide avec elle, elle tenait à lui remercier le plus aimablement possible. Ce qui lui était ses derniers temps de plus en plus facile que d’être aimable et ouvert au monde qui l’entourait. Un seul mot sortit de sa bouche mais s’était mieux que rien.


    « Merci… »

    Quand elle releva le visage vers elle, elle reconnut aussitôt la jeune fille. Elizabeth Harris. Elle la connaissait de nom et pour ses performances en Quidditch. Elle était de loin la meilleure de tout Poudlard et sa réputation n’était plus à refaire. Mais à part ça, elle ignorait tout d’elle, comme son année par exemple. Elle avait, durant ses trois années de Quidditch avec Serpentard, eu l’occasion d’y avoir affaire sur le terrain. Elle ne l’avait touché avec ses Cognards que deux rares fois ce qui était bien peu à coté de tout ce qu’elle faisait elle durant un match. Cela faisait un an qu’elle avait arrêté d’y jouer. Une trop longue année. Mais elle n’avait plus la même fougue qu’avant bien qu’elle continuait à adorer ce sport. Et puis les choses avaient changé et elle ne se sentait plus autant disponible qu’avant.

    En plus d’être un des meilleurs éléments de son équipe de Quidditch, la Poufsouffle était aussi préfète de sa maison. Elle avait tout pour attirer l’admiration de LeeRoy bien qu’elle soit dans LA maison que Serpentard était sensé détester bien que cette dernière commençait à avoir plus de connaissances parmi les élèves de jaunes que dans sa propre maison, ce qui restait un comble pour ses camarades.

    Donc, Elizabeth lui adressa un sourire des plus amicales, mais Frédérique se contenta seulement d’un signe de tête à la place d’un sourire. Aimable, elle savait faire à présent, mais sourire était toujours une affaire plus complexe pour elle. C’était toujours plus naturel pour elle de rester impassible que de sourire. Mais ça viendra, un jour.

    Suite donc à son sourire, elle engagea la conversation et bien qu’elle voulait réviser, même si pour LeeRoy ce n’était pas très utile puisqu’elle connaissait déjà que trop bien ses différentes leçons, elle était disposée tout de même à discuter avec Harris. Elle se devait donc de lui répondre sans casser la conversation qu’elle venait de lancer. Ce qui lui semblait toujours plus facile à dire qu’à faire.


    « J’ai rarement vu moi aussi la bibliothèque aussi bondée… Mais nous sommes en période d’examen et j’en fais parti alors je comprends pourquoi tout le monde cherche à venir ici…
    Tu as des examens toi aussi en fin d’année… ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   Jeu 3 Juin - 11:03

(Désolé pour le retard, j'avais pas vu que tu avais répondu ! U___U)

La jeune fille ne semblait pas hostile mais il y'avait ceci dit, bien longtemps qu'Elizabeth ne jugeait pas les élèves à l'inverse de d'autres aux couleurs de leur blason. Les intellectuels chez Serdaigle, les méchants chez Serpentard, c'était tellement surfait et Elizabeth était loin du monde Bisounours d'Eugénie dans lequel certains évoluaient et se plaisaient à ranger les gens dans des cases. Tout ça pour dire qu'il y'avait de tout dans chacune des maisons et que le Choixpeau Magique ne se contentait que de ranger les élèves par trait de caractère dominant, dans la quasi-totalité des situations du moins.

L'interruption de la jeune Leeroy (oui car Eli se rapellait de son nom, maintenant qu'elle revoyait son visage sur le trombinoscope des Serpentard) eut au moins le mérite de faire sortir Eli de sa la transe dans laquelle elle s'était plongée. Non pas qu'elle en ressentait particulièrement le besoin – c'était bon parfois de se perdre dans ses pensées – mais au moins, elle aurait l'immense satisfaction de ne pas passer pour une parfaite idiote aux yeux des élèves de la bibliothèque.

« C'est là qu'on voit ce qui n'ont rien fait de l'année et qui commencent à paniquer la veille de leurs BUSEs... Et oui, il est temps de se réveiller les amis ! »

Eli avait sortit sa phrase en machouillant le bouchon de son stylo moldu tellement plus pratique que les plumes, les Reynolds et en fermant son livre d'un geste de la main, sans trop réfléchir à qui elle avait dit ça. Puis, en regardant la jeune Serpentard Eli articula, les yeux écarquillés, se rendant compte de sa bourde :

« Enfin, je veux pas dire tous, hein ! Toi, par exemple, tu n'as pas l'air d'être le genre de fille qui s'y prend au dernier moment pour réviser ! Pas du tout même... »

Décidément, rester dans sa bulle lui réussissait beaucoup plus...

« Désolée, vraiment, ça m'éxaspère tellement quand je vois mes Poufsouffle de 5ème année s'amuser dans la salle commune au lieu de travailler leurs BUSEs, que j'ai tendance à généraliser. De mon temps, ma petite ..! »

Eli avait avoué sa dernière phrase en passant une main dans ses longs cheveux blonds, manifestement inquiète pour l'avenir des élèves de sa maison.

« Le mythe du Poufsouffle travailleur ne nous colle plus vraiment à la peau, on dirait... »

La préfète ne put s'empêcher de rigoler discrètement de sa remarque, puisqu'il était évident qu'on ne pouvait qu'en rire on pouvait aussi sauter d'un pont pour fuir cette déprimante baisse de régime jaune et noir, mais c'était nettement moins classe. Puis Eli se décida c'est pas trop tôt à répondre à la dernière question de la jeune verte et argent.

« Sinon moi, non, pardon, pas d'examens pour cette année. Les ASPICs, c'est pour l'an prochain ! Ça ne veut pas dire pour autant qu'on se la coule douce, chez les sixties ! Avec toutes les matières que j'ai à passer, j'ai pas trop intérêt à venir en touriste, en fait... »

Plus elle y pensait, plus l'objectif semblait irréalisable. Dire qu'elle avait fait tout ça dans le but d'être auror. Auror... Un métier qui l'attirait beaucoup moins qu'avant. A ce propos, il fallait qu'elle discute avec chacun des membres de sa famille pour voir ce qu'ils pensaient de la situation. Maman, papa, Jason et les autres seraient forcément de bons conseils... Parce qu'à l'heure où nous parlions, Elizabeth était aussi motivée pour devenir auror que pour devenir ramasseur de bouse de dragon en Roumanie. C'était dire ! Il fallait dire que les enjeux du métier avaient pas mal évolués en 6 ans, ce n'était rien de le dire et ça changeait considérablement la donne !

Alors qu'il y'avait des métiers bien plus divertissants, comme journaliste, joueuse de Quidditch professionel, et tant d'autres ! Tant de métier qui au final, ne requieraient pas tant de qualifications que ça... Pas autant que celui d'auror, dans tous les cas ! Mais maintenant qu'elle y était, il n'était pas question de baisser les bras. Elle aurait toutes ses ASPICs et de préférence avec des Optimaux, c'était nettement plus valorisant...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   Lun 7 Juin - 19:24

[ HJ : Pas grave, ça peut arriver à tout le monde de louper une réponse lol ]


Frédérique n’avait pas ris à sa remarque, ne sachant toujours pas faire sortir ses états. Mais si elle devait donner un avis, elle dirait qu’elle trouvait amusant sa remarque. Elle avait raison après tout, il fallait arrêter de rêver et il devait se réveiller un peu.

« Oui tu as raison… Je pense que si l’on panique pour les BUSEs, c’est que nous ne sommes pas sur de les réussir… Alors si on n’a rien fait de toute l’année, ce n’est pas en quelques jours qu’il faut espérer rattraper autant de retard… Moi je me contente de faire quelques révisions… Cela ne fait jamais de mal… »

Assise face à elle, elle avait sorti ses affaires et avait déposé au préalable les livres qu’elle avait sélectionné un peu plus tôt dans la bibliothèque. Alors qu’elle venait de posé à plat sa main sur la couverture rougeâtre d’un des manuels, elle observa la jeune Poufsouffle mâchouiller son stylo moldu. Elle trouvait cet objet toujours très curieux et si peu pratique vu qu’il fallait le jeter après utilisation, ce qu’elle ne trouvait pas commode. Une belle plume et un peu d’encre étaient toujours plus agréables, surtout quand on aimait l’art de l’écriture comme elle. Cela donnait un style très particuliers, que même les pattes de mouche se transformait en calligraphie, enfin, la plupart du temps.

« Tu n’avais pas besoin de te rattraper de la sorte… Je ne suis pas là pour te transformer en crapaud en cas de mot déplacer, bien que ça pourrait être amusant…
Il ne faut pas généraliser… On voit de plus en plus de personne qui sortent justement de leur généralisation… Tu ne trouves pas… ? Toi par exemple, tu as un parcours sportif digne d’un Gryffondor et pourtant, tu es de Poufsouffle… Alors que moi, au lieu de m’attarder sur mes études, je devrais être en train de préparer quelques mauvais coups avec une bande de camarade aussi louche les uns que les autres… ça, se serait généraliser… »


Elizabeth qualifiait les Poufsouffle de travailleur mais elle, elle ne les mettrait pas vraiment dans ce panier là. Jusque là, elle ne parlait qu’à des Poufsouffle, chose de plus en plus étonnante venant d’une vert et argent aussi fière qu’elle. Et les seuls qu’elle connaissait ne ressemblait en rien à des personnes adepte du travail, bien au contraire. Comme quoi, tout changeait et plus ça allait, plus ça se confirmait.
Elle laissa donc la jeune fille rire pour deux, ne le faisant pas elle, mais elle ne lui lança pas de regard mauvais, ce qu’elle ne faisait pas non plus. Elle gardait son air neutre, calme et posé. Elle ne voulait pas se montrer déplacer pour autant. Elle l’appréciait bien car elle l’avait tenu en grand respect quand elle avait eu l’occasion de jouer au Quidditch face à elle. Et bien qu’elle avait arrêté, et ce de manière de plus en plus définitive, elle lui gardait un même respect éternellement.


« Tu as de la chance d’avoir déjà passé tes BUSEs… Ce que je trouve le plus intéressant dans cet examen c’est ce qui nous permet ensuite d’avoir comme options par rapport à nos résultats… J’ai hâte de voir ce que je vais faire l’année prochaine… Bien que je pense prendre le plus de chose possible si je me base sur mes qualifications actuelles…
Ne crois pas que je me vante trop… Je pense savoir ce que je vaux… Enfin une particularité qui me rapproche des Serpentard, tu ne trouves pas… ? »


Et voilà, qu’elle parlait, encore et encore et encore. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait de parler. Parler de tout et de rien sans sous entendu, sans faire attention à ce qu’elle disait et sans avoir les pensées qui vadrouillaient ailleurs. Elle respectait Elizabeth et s’était une occasion pour elle de parler tranquillement de choses qui semblait les rapprocher un peu : les études.

« Tu devras passer quelles matières pour tes ASPICs… ? Tu envisageras quoi après Poudlard alors… ? »

Les questions lui semblaient intéressantes sachant qu’elle ne savait toujours pas de manière certaines ce qu’elle ferait elle plus tard…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   Dim 13 Juin - 21:44

[FIN du RP rapide après quelques MP échangés]


Eli elle trouve Fred plutôt sympathique malgré son premier abord assez réservé et a bien envie d'en savoir un peu plus sur elle ! Parce qu'entre nous, parler à la biblio ne donne pas une vraie discussion ^^
Et pour répondre à la question de Fred (vu qu'Eli a répondu en principe) Eli lui a dit qu'elle comptait devenir auror avant, mais que maintenant elle hésite grandement entre devenir journaliste et joueuse de Quidditch en professionel ! Elle lui a retourné la question d'ailleurs !


La petite apprécie toujours autant Eli, au niveau toujours de respect et admiration. Elle trouve toujours étrange de ne trouver que les Serpentard et Poufsouffle simpatique à ses yeux. Bien que pour ses derniers, elle ne les apprécie et supporte que pour Maureen.
(il est vrai que pour bien parler, la biblio n'aide pas !)
Frédérique pour sa part, elle ne saurait pas répondre à la question car avant la chute de Voldemort elle était attirée par les Mangemorts. A présent, elle change, et elle s'interesse par le monde de l'enseignement ou le monde ministériel au niveau sportif vu qu'elle adorait le quidditch... c'est une intellectuelle mais elle ne voit pas sa vie à la charge de quelqu'un bien qu'elle ne sache pas si elle pourrait commander un groupe...


Elle est encore jeune, les gens changent bien en vieillissant, tout est possible pour Fred !

Elle a ses BUSEs et ne sait pas quoi choisir comme options, donc elle pense tout prendre pour ne pas oublier quelque chose lol

Suivre le chemin d'Eli n'est pas toujours une bonne idée ! xDD
Eli l'encourage dans cette voie !


Frédérique se sent fière d'être ainsi encouragée par une personne comme Eli ce qui renforce ce qu'elle pensait d'elle !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soif de connaissance {PV Elizabeth}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soif de connaissance {PV Elizabeth}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie a soif de savoir [Terminée]
» Bois sans soif
» Constant-Aksel Baugarel. La soif de justice! Il n' y a pas philtre revigorant plus efficace que celui ci!
» Une soif de rp à combler ^^
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: