AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Vengeance & imprévu [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Vengeance & imprévu [PV]   Sam 8 Mai - 12:48


Le mois de juin arrivait à grands pas désormais, et le parc de Poudlard commençait à prendre des airs estivaux. Ajoutez à ça la fin des examens et le retour du beau temps, et on comprenait tout de suite pourquoi tant d'élèves se prélassaient dehors, joyeux et pleins d'entrain. De là à voir Tomas sautiller gaiement dans le parc en pleine contemplation de la nature, il y avait tout un monde, mais il fallait au moins admettre qu'il était plutôt de bonne humeur. Il l'aurait été encore plus d'ailleurs si le retour du soleil n'était pas synonyme de lieux extérieurs surpeuplés d'élèves plus ou moins supportables. Mais bon, ce n'était pas comme s'il y avait d'autres options, donc il faisait avec il faut croire. De toute façon, pour l'instant il se trouvait encore dans le château, réfléchissant à ce qu'il pourrait bien faire de son après-midi. La matinée était passée plutôt rapidement, il avait suivi ses cours plus ou moins assidument, et ce selon les matières, bien entendu, mais l'avantage, c'était qu'il avait quelques heures de libre cet après-midi, ce qui lui offrait donc la possibilité de faire à peu près ce qu'il voulait, mis à part travailler. L'idée pour l'instant, c'était surtout profiter de ses heures de trou, et non pas se tuer à la tâche, évidemment. Les devoirs qu'il lui restait, il les ferait dans la soirée...

Le jeune homme attrapa un T-shirt et s'approcha de la fenêtre du dortoir, affichant une moue ennuyée. Il aurait voulu aller courir, mais vu le monde qu'il y avait ça allait être juste impossible et même gonflant. Esquiver les première années occupés à se balancer des Bombabouses n'était pas dans ses activités favorites, loin de là, alors le mieux, ce serait finalement de se changer et de descendre tout simplement, pour le reste, il verrait sur le moment. Un quart d'heure plus tard, il se retrouvait dans le grand Hall portant négligemment son uniforme parce que finalement, il n'avait pas d'autre choix, et se demandant s'il saurait vraiment supporter les jacassements des autres élèves. Sérieusement, il y avait des fois où c'était tout simplement au-dessus de ses forces. A la base, il était quelqu'un de solitaire, et de peu bavard, et s'il était ainsi, c'était loin d'être par timidité, mais parce qu'il était très rapidement lassé par les paroles souvent creuses et inutiles de ses camarades. Depuis peu, il était clairement un peu plus au contact des autres, mais ça ne changeait rien à ses idéaux. Quoiqu'il en soit, maintenant qu'il était là, autant profiter du soleil, et voir s'il trouvait quelqu'un qu'il appréciait suffisamment pour passer un peu de temps en sa compagnie.

Distraitement, il prit la direction du lac, sans trop porter attention aux élèves qui l'entouraient, se demandant peut-être aussi si une certaine personne serait là. Arrivé à quelques mètres des eaux, il aperçut effectivement la silhouette d'une Gryffondor qu'il connaissait, mais pas celle sur qui il aurait cru tomber. Mais après tout, il n'avait pas parlé avec la jeune fille en question depuis si longtemps qu'un petit bonjour ne pouvait pas lui faire de mal, si ? Il connaissait Giada depuis bien trop longtemps suffisamment longtemps pour savoir que ses oreilles devraient peut-être souffrir de cette rencontre, mais au fond, il l'appréciait assez pour accepter de subir ça à petite dose. Enfin bien sûr, elle était limite, non, complètement hystérique, et elle parlait beaucoup trop, mais elle n'était pas méchante au final ! Il ne manqua pas de se souvenir que la dernière fois qu'ils s'étaient vus à cet endroit précis, la situation avait fini de manière plutôt... Pittoresque, mais après tout, pas de raison pour que ça se reproduise cette fois... Enfin à voir. « Salut Giada », lança-t-il tranquillement au moment où il arrivait juste derrière la jeune fille. Et là c'est le drame. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est ce qui arriva ensuite...


Dernière édition par Tomas Habsbourg le Sam 15 Mai - 21:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Jeu 13 Mai - 14:33




Giada avait occupé sa journée comme toutes les autres... ou presque ! Oui, ou presque. En effet, si elle était allée en cours et qu'elle avait discuté avec des amis, elle avait su, dès qu'elle s'était réveillée, qu'elle avait quelque chose d'important, et même de très important à faire. Et c'était donc la raison pour laquelle elle était partie en direction du lac de Poudlard dès que ses cours étaient terminés. Elle avait marché très vite, afin d'arriver au lac le plus vite possible et, dès qu'elle était arrivée, elle s'était installée par terre, afin de pouvoir réfléchir en toute tranquillité. Elle s'attendait à ce qu'il y ait beaucoup de monde, mais non, heureusement, il n'y avait personne d'autre pour le moment. C'était une chance, d'ailleurs, puisque de cette façon elle ne serait pas déranger. Elle pensait qu'il y aurait au moins quelques élèves, puisqu'il faisait tellement beau, mais non. Et ce n'est qu'une heure plus tard que le lac et surtout le parc de Poudlard commencèrent à s'animer, ce qui, d'ailleurs, énerva Giada, qui n'avait toujours pas trouvé de solution à son problème.

Mais de quel problème pouvait-il bien s'agir ? En fait, le problème était assez simple, c'était la solution, qui était plus difficile à trouver. Giada se souvenait très bien du jour où, tandis qu'elle s'était trouvé un nouvel ami, celui-ci n'avait eu aucun scrupule à la faire tomber dans le lac de l'école, et elle n'était pas prête de l'oublier. Ainsi, elle avait décidé de trouver une idée qui pourrait être amusante, et aussi qui lui permettrait de rattraper ce que Tomas avait fait. Lui envoyer du jus de citrouille dans la Grande Salle ? Ca n'a pas marché. Essayer de lui faire cracher des limaces ? Ca n'a pas marché. Après plusieurs idées pas très géniales, Giada avait finalement laissé tomber et, déprimer, elle se disait que, finalement, jamais elle ne réussirait à trouver une idée géniale.

Enervée et une nouvelle fois déprimée, elle commença à marcher le long du lac, ne faisant pas trop attention à où elle allait, et essayant de trouver une autre idée. Mais alors qu'elle était perdue dans ses pensées, elle entendit quelqu'un l'appeler, ce qui la fit sursauter. Elle fit demi tour pour voir qui l'appelait et, alors qu'elle comprit qu'il s'agissait de Tomas, elle dérapa. Son pieds glissa sur l'herbe humide, et elle se rendit alors compte qu'elle était bien trop près du lac. Pour retrouver un peu d'équilibre, elle attrapa le poignet de Tomas par réflexe, espérant ainsi ne pas tomber une fois de plus à l'eau. Mais à peine quelques secondes plus tard, elle était déjà sous l'eau. Tomas l'avait lâchée ? Il avait osé la lâcher ? Mais alors qu'elle s'énervait presque tout en essayant de revenir à la surface, elle se rendit compte qu'elle n'avait toujours pas lâché le poignet du jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Sam 15 Mai - 22:23

Giada était spéciale, enfin pas forcément étrange quoi, mais juste différente des gens qu'il fréquentait habituellement en fait. Elle était bavarde, très bavarde... Trop bavarde. Elle parlait beaucoup trop, et ça en était même insupportable pour un garçon comme Tomas, qui ne pouvait absolument pas endurer les bavardages inutiles. Du coup, la première fois où ils avaient commencé à vraiment sympathiser, eh bien, la jeune fille avait fini par rendre une petite visite aux poissons du lac. Pas qu'il ne l'appréciait pas, mais elle parlait et parlait encore, et disons qu'accidentellement, il l'avait fait tomber. Et c'était vrai ! C'était parfaitement accidentel ! Sauf que paranoïaque comme elle était, elle le jugeait coupable de ce malheureux évènement. Enfin, depuis, un an avait passé, alors naïvement, le Serdaigle se dit qu'elle devait avoir lâché l'affaire. C'est vrai quoi, après un an, il y avait prescription non ?

C'est donc tout à fait innocemment et paisiblement qu'il s'approcha de la Rouge et Or. Il était de bonne humeur, alors autant en profiter pour discuter et parler du bon vieux temps, enfin si ça pouvait être modéré de la part de la Gryffondor, il ne dirait pas non. Mais quoiqu'il en soit, ses intentions étaient tout à fait louables lorsqu'il arriva près du lac, et qu'il interpella Giada. Que risquait-il à part une migraine à force de l'avoir écoutée parler ? S'il avait su ! La jeune fille eut un brusque sursaut, se tournant vers lui, et avant qu'il n'ait pu comprendre ce qui lui arrivait, il sentait une main s'agripper à son poignet. Tout s'était passé tellement rapidement qu'il n'avait même pas eu le temps d'essayer de rattraper la Rouge et Or, qui venait tout juste de glisser. Elle, en revanche, n'avait pas manqué pas de s'accrocher à lui, ce à quoi il ne s'était nullement attendu. Aussi n'eût-il pas le réflexe de la tirer en arrière, et il fut entraîné avec elle dans le lac dans un énorme splash. Avec une chute pareille, pas de doute que les alentours avaient dû être arrosés.

Le contact avec l'eau froide fut assez désagréable, mais fort heureusement, le garçon échappa au plat, ce qui aurait été un comble. Ceci dit, il se serait bien passé de cette douche forcée. A peine prenait-il conscience de ce qui s'était passé qu'il s'apercevait qu'on serrait toujours son poignet avec force. Il immergea de l'eau, et localisa aussitôt la coupable de cette mésaventure, à qui il lança un regard noir. « A quoi tu joues Rowle ? Maintenant on est tous les deux trempés. Génial » marmonna-t-il avec mécontentement, tout en se dégageant de la prise de la jeune fille. Là, ce n'était clairement pas de sa faute, ça devait être cette fille qui était maudite, oui. Dès qu'elle s'approchait un peu trop près du lac, elle tombait dedans. C'était ce qu'on disait n'être pas douée. Pas douée du tout même. Il grimaça. L'eau était froide et elle n'avait pas l'air particulièrement propre. Maintenant, il pouvait à peu près comprendre pourquoi elle avait été si furieuse la dernière fois. Mais même ! Ça ne justifiait pas le fait qu'elle l'avait fait tomber à l'eau ! « Complètement cinglée ! » continua-t-il en se tournant à nouveau vers elle, tandis qu'aux alentours, les élèves semblaient profiter joyeusement du spectacle. Énervé de s'être laissé chuter aussi aisément, il donna un coup dans l'eau, éclaboussant malencontreusement Giada au passage. Boah, vu comment elle était trempée, ce n'était pas une éclaboussure qui allait changer quoi que ce soit à la situation !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Mer 19 Mai - 17:05

Il fallut quelques secondes pour que Giada réalise réellement ce qui lui arrivait. Elle était tombée dans le lac de l'école, encore une fois, et ce, encore et toujours, à cause d'une seule et unique personne : Tomas. Sans attendre, elle remonta à la surface. Heureusement, l'eau n'était pas profonde, à l'endroit où elle était. Elle ne mit pas bien longtemps avant de voir Tomas un peu plus loin, qui lui exposa tout d'abord son mécontentement. Encore sous le choc d'être tombée à l'eau, elle ne remarqua même pas les élèves qui, bien au sec près des arbres, riaient d'eux. Après tout, cela ne la dérangeait pas tellement, ou en tout cas elle ne s'en formalisait pas. D'ailleurs, elle n'écouta pas vraiment non plus Tomas et, ignorant tout d'abord ce qu'il venait de lui dire, Giada enleva les cheveux qui s'étaient emmêlés sur son visage, afin de voir son interlocuteur. Une fois fait, elle croisa les bras devant elle et dit quelques mots, d'une voix calme.

- Bonjour, Tomas. Moi aussi, je suis heureuse de te voir, lui lança-t-elle avec un sourire froid.

Attrapant entre ses mains ses longs cheveux, elle commença à les essorer, les serrant dans tout les sens pour qu'ils commencent au moins à sécher un peu. C'était l'inconvénient, quand elle tombait dans le lac, sans trop savoir ni pourquoi ni comment, mais au moins, maintenant, elle commençait à en avoir l'habitude puisque, pour la deuxième année consécutive, elle était tombée à l'eau. Les circonstances n'étaient bien évidemment pas les mêmes, mais cela n'était pas très important. Un instant, elle se demanda si il n'aurait pas été plus simple de réessayer d'envoyer du jus de citrouille sur Tomas, dans la Grande Salle. Quoi qu'il en soit, elle n'y pensa pas plus longtemps, et c'est en continuant d'essorer ses cheveux qu'elle reprit :

- A quoi je joues ? Et toi, alors ? Pourquoi m'as-tu fais sursauter comme ça ?

Giada était assez surprise que Tomas réagisse de la sorte, surtout qu'elle ne l'avait vraiment pas fait exprès. Mais au fond, elle le comprenait un peu. Après tout, elle se souvenait encore de sa réaction lorsqu'il l'avait faite tomber dans le lac l'année passée. Quoi que non. En fait, elle ne comprenait pas. Si elle avait réussis à se rattraper de justesse, et qu'il n'y avait eut que Tomas qui soit tombé à l'eau, les choses auraient été différentes. Mais dans ce cas, ils étaient tous les deux tombés, et Giada pouvait être tout aussi énervée que lui.

Cependant, elle se dit que, finalement, ils étaient plus au moins à égalité. Pour cette fois, tout du moins. Ainsi, elle laissa de côté sa mauvaise humeur, et elle pensa que, peut-être, ils pourraient se réconcilier en allant prendre un chocolat chaud dans les cuisines de Poudlard. Après tout, même si c'était presque l'été, l'eau était assez froide, et cela ne pourrait pas leur faire de mal. Mais les derniers mots de Tomas la firent changer d'avis du tout au tout. Comment osait-il dire ça ? Vexée mais surtout un peu triste, ce qu'il venait de dire la rendit furieuse. Elle le regarda alors de nouveau, avant de parler.

- Cinglée ?! Fulmina-t-elle. Parce que, en plus, tu oses dire que je suis cinglée ? Tu m'excuseras, mais tu n'as même pas été capable de me retenir. Si tu es tombé, c'est donc de ta faute, termina-t-elle, victorieuse, avant d'essayer de sortir de l'eau.

Mais Giada eut à peine le temps de faire quelques pas qu'elle sentit de l'eau froide et même gelée ( tout du moins, d'après ce qu'il lui semblait ), arriver violemment. Evedemment, ses cheveux étaient de nouveau emmêlés, mais c'est à peine si elle prit le temps de les enlever de son visage. Elle fit une nouvelle fois demi tour, comme elle l'avait fait avant de tomber dans l'eau quelques minutes plus tôt, mais cette fois-ci, lorsqu'elle fit face à Tomas, elle lui lança un regard tout aussi sombre que surpris.

- Tu l'as fais exprès ! Dit-elle.

Et, sans attendre, elle lui envoya à son tour de l'eau en plein visage. Giada n'avait pas beaucoup de force, il fallait le reconnaître, mais elle y avait mis tout son coeur.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Ven 21 Mai - 22:48

Tomas n'était pas content, pas content du tout. Peut-être qu'il aurait pu bien prendre les choses, à la rigolade même, ou en tout cas ne pas en vouloir à Giada, bien sûr qu'il aurait pu, même si ce n'était pas vraiment dans son caractère de prendre les choses comme ça, comme elles venaient sans s'en plaindre. Non, ce qui le dérangeait, c'est qu'il avait le sentiment que c'était intentionnel de sa part. Bien sur, elle avait sursauté, ne paraissait pas se réjouir de la situation –comment le pourrait-elle ?– mais ces temps-ci, il avait remarqué que les accidents surprenants se multipliaient. Un pichet de jus de citrouille qui se déverse sur son voisin de table, s'écoulant à seulement quelques centimètres de lui, un sort de crache-limaces qui atteint un de ses camarades alors qu'ils étaient en train de discuter... Et à chaque fois qu'il se retournait, Giada n'était pas très loin. Il n'était pas paranoïaque, non, mais là ça faisait quand même beaucoup de coïncidences. Peut-être qu'il avait eu tort de croire qu'elle avait laissé tomber l'histoire du lac après tout. Peut-être qu'elle avait la rancune tenace. Et dans ce cas là, il avait de bonnes raisons de lui en vouloir !

Il la laissa se dépatouiller toute seule avec ses cheveux qui lui couvraient le visage. Lui n'avait pas ce genre de problèmes fort heureusement. Le ton froid de la jeune fille ne l'atteignit pas plus que ça, et son propre ton n'était pas beaucoup plus agréable de toute façon. Il lui adressa un sourire tout à fait factice, plissant les yeux. « Mais moi de même voyons. Si tu savais à quel point ça me fait plaisir d'être tombé sur toi. » Tout dans le sarcasme. Il n'était pas vraiment en colère, du moins il ne criait pas, il n'était pas tout rouge. Il était tout simplement aussi impassible que d'habitude. Mais il lui en voulait vraiment ! Combien de fois faudrait-il qu'il s'excuse pour qu'elle arrête de lui en vouloir ? Bon, peut-être qu'il ne s'était pas réellement excusé, mais c'était tout comme. On ne pouvait pas attendre de lui qu'il s'excuse à tout bout de champ aussi ! A côté, les élèves présents paraissaient assez enchantés de la tournure des évènements, mais très honnêtement, il n'en avait absolument rien à faire. Il ne s'était jamais soucié de ce qu'on pouvait penser de lui, alors ce n'était pas maintenant que ça allait changer. Pas sûr que faire une scène dans le lac peu ragoûtant de Poudlard faisait partie du manuel du bon héritier, mais après tout, rien à faire !

Pourquoi il avait... Quoi ? Alors là ! Cette phrase le laissait tellement perplexe qu'il ne put retenir un léger rire. Etait-elle sérieuse ? Elle le rendait encore une fois coupable de la situation, n'est-ce pas ? Oui, bien évidemment. C'était juste incroyable. Elle était incroyable, c'était d'un risible quand on y pensait ! Il prit le ton de celui qui explique à un enfant en bas âge un peu lent du cerveau que deux et deux font bien quatre et non pas trois. « Voyons voir, je t'ai aperçue. Et, attends, ça va peut-être te paraître surprenant, mais j'ai réalisé qu'on ne s'était pas vus depuis un bout de temps et que c'était l'occasion de te saluer. Alors, machiavélique comme je suis, je t'ai dit bonjour. Oui, c'est criminel, je sais » accorda-t-il avec ironie. Comme s'il avait prévu qu'elle allait se jeter dans l'eau et l'y jeter lui aussi par la même occasion ! Si elle était sous tension, il n'en était pas responsable, pourquoi était-elle aussi agitée aussi !

Lorsqu'il prononça le mot cinglée il sut qu'il avait fait une bourde. Pendant un instant, il crut distinguer de la peine dans ses yeux, avant que la colère ne prenne le dessus. Giada en colère = Tomas a du souci à se faire. Pour être énervée, elle l'était, et pourtant il ne pensait pas avoir franchi une ligne particulière en la qualifiant de cet adjectif. Après tout, cinglée, elle l'était, non ? Bon, l'argument n'était peut-être pas très recevable en fait. Mais ce n'était pas non plus une injure, c'était dans le sens douce folie quoi, un peu timbrée sur les bords mais on l'aime quand même, bref rien de bien méchant. Il ne pensait pas que ça la vexerait autant. Et encore une fois, c'était de sa faute. Il fronça les sourcils, s'adressant à elle plus calmement cette fois. « Si je n'ai pas pu te retenir c'est à cause de ton poids de cachalot parce je ne pensais pas que tu allais te jeter dans l'eau et, m'agripper au passage pour m'entraîner avec toi. Je n'ai pas de troisième œil vois-tu, je ne peux pas prédire toutes tes maladresses » conclut-il quand même assez sèchement. Non mais sérieusement, on avait pas idée de tout le temps rejeter la faute sur les autres comme ça. Même si en l'occurrence, il était peut-être un peu responsable ? Certes, il aurait pu signaler sa présence plus discrètement. Mais au fond, il n'avait fait que la saluer, rien de plus ! Quoiqu'il en soit, cela signifiait au moins que l'accident n'était pas réellement intentionnel, elle avait réellement glissé, ce qui le calmait un peu.

N'empêche qu'il était toujours agacé d'être tombé aussi aisément, et qu'il le fit savoir... En faisant gicler l'eau devant lui assez brutalement, ce qui ne sembla pas plaire à Giada. Non, ça ne lui plut pas du tout. Un regard noir, une nouvelle accusation, et un nouveau jet d'eau glacée en plein visage. Il pencha la tête sur le côté, lui lançant un regard d'abord surpris, puis de défi. « C'est faux. Mais par contre, je l'ai fait exprès. » et d'un large mouvement du bras, il envoya une vague d'eau sur la jeune fille. Quoi ? Elle pensait sérieusement qu'il allait se laisser faire sans rien dire ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Dim 23 Mai - 11:08



Giada essorait ses cheveux et c'est alors qu'elle remarqua que la majorité des élèves présents près du lac de l'école regardait avec beaucoup d'amusement la scène qui se déroulait sous leurs yeux. Ce n'était certes pas très courant de voir deux élèves tomber dans le lac comme ça, et encore moins ne pas sortir immédiatement. De plus, ces deux élèves commençaient à discuter, même si ce n'était pas forcément le meilleur endroit pour ça. Après tout, l'eau était assez froide, malgré le mois de Juin. Mais Giada n'en avait pas grand chose à faire. Elle n'avait d'ailleurs jamais vraiment fait attention à ce que les autres pouvaient penser, que ce soit d'elle ou d'autres choses, et ce n'était très certainement pas aujourd'hui que ça allait changer.

- Quelle rencontre fracassante, n'est-ce pas ? Dit-elle en rigolant un peu.

Elle n'avait pas vraiment fait attention aux sarcasmes présent dans les mots et dans la voix de Tomas, tout simplement parce qu'elle pensait que c'était mieux ainsi. Et puis peut-être que ce serait mieux de rire un peu, plutôt que de s'énerver. Enfin, même si elle se doutait que Tomas était très certainement déjà agacé d'être tombé. Elle essorait toujours ses cheveux lorsque le ton qu'employait Tomas la faisait changer d'avis. Ce n'était pas parce qu'il était tombé dans le lac qu'il devait se croire tout permis, quand même ! Après tout, il était tout aussi responsable que notre jeune Rouge et Or d'être tombé, alors il n'avait pas à lui en vouloir. Et surtout, il n'avait pas à être énervé contre Giada, surtout quand elle, elle ne l'était pas contre lui. Elle avait d'ailleurs beaucoup plus de raisons d'être énervée, d'ailleurs.

- Je sais bien que tu ne me disais pas bonjour pour me terroriser. Et puis il m'en faudrait quand même plus que ça, tu t'en doutes certainement. Ce que je veux dire, c'est que tu aurais quand même pu t'assurer que je n'allais pas sursauter comme ça, lui expliqua-t-elle. Mais cela me fait tout de même plaisir que tu ais voulu me dire bonjour. C'était très gentil de ta part.

Même si elle n'était pas très contente que Tomas lui parle ainsi, Giada avait été contente qu'il vienne lui dire bonjour. Enfin, même si elle ne le réalisa qu'une fois qu'elle était tombée dans le lac.

- Si j'ai attrapé ta main, c'était justement parce que je pensais que tu pourrais me retenir, et non pas parce que j'espérais que tu allais tomber à l'eau. Nous sommes peut-être au moi de Juin, mais l'eau est encore très froide. Comment j'aurais pu deviner que tu allais tomber dans l'eau toi aussi ? Et puis, tomber une fois dans le lac de l'école m'a tout à fait suffit. Tu ne penses quand même pas que je pourrais m'amuser à tomber dans le lac ? Je n'ai pas fais exprès de tomber, et encore moins de t'entraîner dans ma chute. Tu n'as donc pas à être énervé contre moi. Alors, essaye d'être un petit peu moins... disons... cassant, quand tu parles.

Elle attendit quelques instants, avant de terminer.

- Et un peu moins grognon, aussi.

Pourtant, si Giada ne s'amusait pas à tomber dans le lac, cela ne la dérangeait pas vraiment de discuter bien tranquillement avec Tomas. Enfin tranquillement... elle n'avait tout de même pas aimé la façon dont il lui avait parlé, et c'était la raison pour laquelle elle lui avait répondu sur le même ton, en tout cas au début, car après, elle avait retrouvé son calme. Elle attendit quelques instants, continuant d'essorer ses cheveux, puis elle reprit.

- Et je ne me suis pas jetée à l'eau, Tomas. J'ai glissé parce que j'étais trop près du bord, c'est tout. La maladresse n'a rien à voir là dedans. C'était juste... un manque de stabilité, termina-t-elle après un instant de réflexion.

Lorsque le jeune Serdaigle lui envoya de l'eau, la jeune fille eut à peine le temps de se tourner pour ne pas que l'eau lui arrive en plein visage. Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, Giada n'était pas vraiment énervée et, quand elle fit de nouveau face à Tomas, elle était plutôt calme, voire même très calme, trop calme.

- Tomas, nous avons tout de même passé l'âge de ces enfantillages, tu ne penses pas ? Dit-elle, tout à fait sérieuse.

Et elle tenta de nouveau de sortir de l'eau, avançant de quelques pas pour gagner le bord de l'eau. Pourtant, alors qu'elle continuait d'avancer, elle s'arrêta très vite pour envoyer une nouvelle fois de l'eau sur le jeune Bleu et Bronze et, juste après, elle éclata d'un rire cristalin. Bien sûr, elle avait dit cette phrase uniquement pour rire, même si elle avait essayé de rester sérieuse lorsqu'elle la disait. Giada n'en voulait plus vraiment à Tomas, et elle s'amusait même de la situation. C'est pourquoi, à peine après lui avoir sourit, elle lui envoya toute l'eau qu'elle pouvait. Mais alors qu'elle bougeait l'un de ses pieds, elle glissa une nouvelle fois, se trouvant de nouveau sous l'eau. Finalement, notre jeune Gryffondor allait peut-être éviter de s'approcher trop près du lac, à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Mar 25 Mai - 22:08

D'abord les sarcasmes, ensuite les rires. Cette fille était une contradiction à elle toute seule, il n'arrivait tout bonnement pas à la suivre. Un coup elle s'énervait, un coup elle redevenait à peu près normale –si tenté qu'elle ait véritablement un état normal !– et lui dans tout ça, il ne savait plus vraiment s'il était énervé ou pas. Si, au final, elle n'avait vraiment pas fait exprès de l'entraîner dans le lac, il n'avait pas de raison de lui en vouloir, à première vue. Ceci dit, restaient les autres incidents, ceux qui s'étaient comme par hasard produits à chaque fois qu'elle était à proximité. Mais finalement, si Giada s'était calmée, il n'y avait pas de quoi poursuivre. Il n'appréciait pas particulièrement les disputes, et la voix de la jeune fille avait tendance à partir dans les aigus lorsqu'elle s'énervait, son strident qu'il n'appréciait guère. Aussi prit-il le parti de laisser tomber tout ça. Bon, il ne rit pas avec elle ceci dit, tout simplement parce qu'il ne trouvait pas la situation drôle, non, tomber dans le lac à une heure de pointe, ça ne l'amusait nullement. A la rigueur, peut-être que dans un avenir proche, il repenserait à ce moment et qu'il sourirait, qui sait, même s'il en doutait fortement. Non, pour l'instant, il ne voyait pas de quoi s'amuser, et il ne comptait pas se forcer à rire pour détendre l'atmosphère. Déjà, ça sonnerait faux, et ensuite, ce n'était pas la peine. Il passa simplement la main dans ses cheveux trempés, afin de les rejeter en arrière, avant de lever les yeux au ciel. « Je ne te le fais pas dire. » Fracassante oui, est-ce qu'il fallait vraiment que chacune de leur rencontre se passe ainsi ?

Suite aux paroles suivantes de la Rouge et Or, Tomas haussa un sourcil, un brin stupéfait. Elle le rendait à la fois responsable de sa chute, puisqu'apparemment, il aurait du prendre des mesures de sécurité avant de la saluer, mais en même temps, elle lui était reconnaissante d'être venue lui parler ? Il était paumé oui, il n'y comprenait rien, est-ce qu'elle le blâmait ou bien étaient-ils quittes ? Quoiqu'il arrive, il ne comptait pas porter le chapeau tout seul. Question de fierté, elle n'allait pas le rendre responsable en enveloppant le tout de paroles conciliantes, non. Enfin, peut-être qu'il valait mieux juste laisser tomber et sortir de ce fichu lac en paix. « Attends mais quelle idée de se promener aussi près... » Il se ravisa, il n'avait pas spécialement envie de passer l'après-midi dans l'eau, avec Giada lui expliquant en long et en large pourquoi il avait eu tort de lui dire bonjour aussi vivement. «D'accord. Oui, la prochaine fois je t'enverrai un hibou avant de t'appeler, pour limiter les dégâts. » proposa-t-il très sérieusement. Autant éviter la raillerie, ça ne ferait que prolonger cette histoire. Ceci dit, il ne voyait pas vraiment comment il aurait pu faire autrement pour l'appeler.

Il devait reconnaître que son explication tenait la route. D'accord, toute cette catastrophe n'était pas préméditée, et finalement tant mieux, parce que sinon il lui en aurait voulu, et il n'avait pas particulièrement envie d'avoir une amie en moins parce qu'elle se montrait trop rancunière ou immature. Tout ça n'était qu'un accident, doublé d'un malentendu finalement. Pas de quoi en faire tout un foin donc. Il soupira. « Ok, d'accord. Mais c'est toi qui as commencé ! C'est juste qu'au début j'ai cru que... Je sais pas, que tu m'en voulais encore pour l'année dernière et tout ça. Bref, beaucoup de bruit pour rien, hein ? » Giada n'était pas une psychopathe, plus de rancœur, ils sentiraient tous les deux le chien mouillé lorsqu'ils auraient quitté l'eau, bref tout allait bien dans le meilleur des mondes. Enfin, jusqu'à... Grognon ? Comment ça grognon ? Il n'était pas grognon ! Pas aujourd'hui en tout cas ! Mais qui serait empli de joie et de bonne humeur après être tombé dans le lac de l'école ? « Je ne suis pas grognon. » marmonna-t-il en fronçant les sourcils. Et elle alors ! Elle était mal placée pour le critiquer non mais !

« Qu'est-ce qui t'as pris de sursauter comme ça aussi, on a pas idée d'être aussi tendu ! T'as cru que c'était le diable ou quoi ? » lança-t-il d'un ton plus léger. Il n'était plus irrité non, il était plutôt entre la taquinerie et le sérieux. Faire des bonds pareils, ça n'était pas normal, qu'on se le dise. Ou bien peut-être que pour quelqu'un comme elle, ça l'était. Quoiqu'il en soit, si elle avait eu un meilleur contrôle d'elle-même, elle n'aurait pas sursauté, ni glissé, ni entraîné Tomas avec elle. Question d'entraînement oui, et de maîtrise. Tout à fait.

S'ensuivit une bataille d'eau assez épique, néanmoins entrecoupée d'une intervention de la Gryffondor marquant la futilité de ces mouvements d'eau. Malgré tout elle lui renvoya aussitôt une autre salve une fraction de secondes plus tard. Tomas, lui, n'était pas en reste, bien qu'il dut se stopper lorsqu'il s'aperçut que Giada avait disparu, ce qui était plutôt problématique. Il se précipita en avant, repêchant la Rouge et Or ou plutôt l'aidant à immerger. « T'es vraiment pas douée » remarqua-t-il sur le ton de l'évidence. Puis, ayant noté ses tentatives infructueuses pour se hisser hors de l'eau, il reprit: « Bon, je t'aide à sortir de l'eau ? » Pas qu'il ne s'amusait pas à la voir essayer encore et encore, mais il avait quand même connu mieux comme lieu de discussion. La terre ferme par exemple.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Ven 28 Mai - 19:18



Tomas aurait du, d'après ce que pensait Giada, faire plus attention et s'assurer qu'elle ne sursauterait pas, avant de lui dire bonjour. Cependant, elle se rendait bien compte qu'elle était peut-être un peu responsable elle aussi.

- J'ai pas fais attention où j'allais, je pense..., dit-elle sans vraiment faire attention à ce que lui disait Tomas.

Elle essorait toujours ses cheveux, et elle n'avait pas spécialement envie de se disputer une nouvelle fois avec lui.

- Un hibou ? Pourquoi pas, oui. Et puis, c'est toujours sympa de recevoir du courrier, dit-elle en ne sachant pas trop s'il se moquait d'elle ou pas.

Giada pensait que la discussion s'arrêterait là, mais au final pas du tout. D'ailleurs, aux dernières paroles de Tomas, Giada ne rigolait plus du tout. Elle essayait cependant de garder un air tout à fait calme, mais elle ne savait pas vraiment si c'était le cas ou non. Après tout, elle ne s'était absolument pas attendu à ce qu'il lui parle de ce dont il avait été témoin depuis quelques temps déjà, surtout que Giada n'était même pas sûre qu'il y ait fait attention.

- Que je t'en voulais encore pour m'avoir faite tomber dans le lac l'année dernière ? Mais quelle idée as-tu là...

Ca y est, Giada était démasquée. Il avait très certainement découvert que ce n'était pas pour rien que des bols de jus de citrouille se baladaient dans la grande salle, au petit déjeuner. Et puis, il avait certainement du découvrir aussi que les gens qui commençaient à cracher de plus en plus de limaces à Poudlard, ce n'était pas pour rien non plus... Mais elle ne comptait cependant pas tout avouer. Enfin, elle avait pensé à ne plus y faire attention, et donc elle ne reviendrait pas sur le fait qu'il l'ait faite tomber dans le lac l'année passée. Cependant, elle voulait bien lui faire comprendre qu'elle ne lui en voulait plus du tout, même si, bien sûr, elle lui en avait voulu longtemps. Ainsi, elle commença son explication, plus ou moins claire, d'ailleurs, espérant qu'il ne repenserait plus à ces petits... accidents qui étaient arrivés à Poudlard dernièrement.

- Enfin... heu... admettons que je t'en ai encore voulu... Mais ce n'est qu'une supposition, hein ! Précisa-t-elle en lui lançant un regard pas très rassuré. D'accord ? Donc... heu... Oui. Je disais donc que... heu... si je t'en avais encore voulu pour ça, maintenant, ce serait tout à fait normal que je ne t'en veuille plus... Après tout, ça fait longtemps...

Elle lui lança de nouveau un regard, pas du tout rassurée, et ne sachant pas trop si son discours avait été utile ou non. Au fond, il fallait reconnaître qu'elle s'était quand même un peu embrouillée, et elle espérait que Tomas n'ait pas fait plus attention que ça à ce qu'elle disait. Peut-être que, s'il le lui demandait, elle lui dirait qu'elle avait un lien avec tout ça...

- Mais tout est de l'histoire ancienne, de toute façon, n'est-ce pas ? On n'en parle plus ! C'est le mieux de toute façon ! Et puis, ça fait longtemps, maintenant, alors c'est plus la peine d'y faire attention ! Dit-elle en parlant de plus en plus vite, la voix partant plus ou moins dans les aiguës.

Une bataille d'eau suivit la dernière phrase de Giada et, tandis qu'elle essayait d'envoyer le plus d'eau possible à Tomas, elle glissa une nouvelle fois, se retrouvant sous l'eau en moins d'un instant. Elle ne savait pas trop si c'était à cause de quelques algues qu'elle se retrouvait une nouvelle fois avec les poissons, ou tout simplement parce qu'elle n'avait pas fait attention à là où elle marchait, mais dans tous les cas elle n'eut pas le temps d'y penser plus, car Tomas avait déjà attrapé son poignet, et il l'aide à retrouver la surface. D'accord Giada n'était peut-être pas très douée, mais ce n'était pas vraiment de sa faute.

- C'est pas ma faute... C'est le sol qui glisse, c'est tout..., dit-elle, désespérée d'avoir une nouvelle fois glissé. Et je veux bien que tu m'aides à sortir de l'eau, oui.

C'était décidé, la prochaine fois que Giada irait se promener, elle resterait à au moins cinq mètres du bord de l'eau. Après tout, il n'y aurait très certainement que ça qu'elle pourrait faire pour qu'elle ne perde pas une nouvelle fois l'équilibre.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Sam 29 Mai - 11:12

Tomas jeta un regard interloqué à la jeune fille lorsqu'elle acquiesça concernant sa proposition de lui envoyer un hibou à l'avenir. Etait-elle sérieuse ? Elle en avait l'air en tout cas. Visiblement, elle était partante. Effectivement, il n'avait pas usé de sarcasme cette fois-ci, mais le second degré était implicite, tout à fait ! Sauf qu'elle n'avait pas dû saisir la subtilité de l'expression. Il fit disparaître aussitôt son air ahuri, histoire d'éviter qu'elle lui en veuille une fois de plus pour une raison absurde. Un seul problème ridicule à fois, merci bien. « Hm, oui... C'est vrai. » acquiesça-t-il finalement avec peu de conviction. Et qu'on n'aille pas lui dire qu'il ne faisait jamais d'effort, n'essayait-il pas d'être conciliant pour une fois ?

Lorsque le jeune homme aborda le sujet de l'année précédente, il ne s'attendait absolument pas à ce que Giada réagisse comme ça, et ses paroles la rendirent d'autant plus suspectes. Son ton paraissait bien trop assuré pour être naturel, c'était vraiment l'impression qu'il avait. Mais en même temps, il n'avait pas vraiment envie de passer pour un parano en l'accusant une nouvelle fois. Et s'il lui laissait le bénéfice du doute ? Elle avait l'air de vouloir s'expliquer en plus, alors pourquoi pas. Il haussa finalement les épaules, secouant la tête bien que son regard continuait à scruter le visage de la Rouge et Or d'un air méfiant. « Oui, je ne sais pas, ça m'a traversé l'esprit un instant... » admit-il, décidant de jouer à fond son rôle puisqu'il n'avait pas de meilleure idée. Il préférait ne pas abattre toutes ses cartes d'un coup, aussi gardait-il ses observations concernant les derniers incidents en date de côté, pour plus tard.

La suite de ses paroles ne le mit que davantage sur la piste. Cette fille était coupable, ça se voyait comme un nez au beau milieu de la figure. S'il avait pensé lui accorder la présomption d'innocence dans un premier temps, eh bien là, c'en était fini. Sauf que la voir aussi paniquée était si drôle qu'il pensait faire durer le dialogue encore un peu plus longtemps. Après tout, si elle essayait de lui faire cracher des limaces, lui pouvait bien profiter de son embarras quelques minutes, non ? Il dut résister pour ne pas sourire. Surtout, ne pas se trahir. « Oui, oui, une supposition. Tout ça est hypothétique, bien entendu. Mais, tiens, toujours dans la supposition. Si jamais tu voulais toujours te venger –ce qui n'est pas le cas bien sûr– que ferais-tu ? Moi, si j'étais à ta place, j'essayerai le coup du pichet de jus de citrouille tu sais ? Celui qui se renverse malencontreusement sur sa victime sous le regard de toute l'école » suggéra-t-il en lui adressant un sourire tout à fait innocent. Mais elle avait l'air tellement à cran qu'il commença à se demander si il était vraiment aussi effrayant. Il ne s'en rendait pas compte au final, il n'y faisait pas attention, mais que craignait-elle ? Qu'il s'énerve peut-être, mais il avait dépassé ce stade à présent.

La culpabilité en trois étapes. D'abord, la négation, puis on débouchait sur l'émission d'hypothèses farfelues, et enfin, et c'était sans doute le plus drôle, le passage en vitesse grand V, à croire que Giada venait d'avaler un TGV, et, les ultrasons. Ultrasons qui lui percèrent pratiquement les tympans, au moins ça. Et il sut qu'il était temps de mettre fin à cette mascarade, avant qu'il ne soit devenu irrémédiablement sourd. « Stop » l'arrêta-t-il en posant une main sur son épaule. « On se calme. Je sais tout, ok ? Alors arrête les couinements, s'il te plait. » Et il était très sérieux, il ne survivrait pas à une deuxième attaque auditive comme celle-ci. Il soupira, réfléchissant à la situation. Bon, bien sûr, elle avait essayé de se venger –alors qu'il n'y avait pas lieu de se venger !– mais, elle avait échoué, et voir les incidents arriver aux autres l'avait quand même diverti, en quelque sorte. Et maintenant, ils étaient tous les deux tombés dans le lac. C'était le moment d'aller de l'avant, non ? « On laisse tomber tout ça ? » proposa-t-il en esquissant un demi sourire. C'était un peu comme un départ à zéro en quelque sorte, sans coups bas cette fois !

Le sol qui glisse... Hm, étrangement, il avait du mal à adhérer à cette théorie. Il lui lança un regard prudent, mais ne la contredit pas. Mais il était tout bonnement incroyable de voir le nombre de fois où elle avait réussi à couler en seulement quelques minutes. Alors que lui n'avait pas glissé une fois, elle devait vraiment avoir des problèmes de stabilité. Des problèmes graves. J'appelle l'asile ? En tout cas, il passa outre, et se décida à l'aider. « Je te fais la courte échelle ? » Sans attendre de réponse, il s'avança à proximité du bord et se courba quelque peu, bien décidé à la faire sortir de l'eau. Au début, la voir s'écraser mollement était plutôt amusant, à présent ça devenait surtout navrant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   Sam 5 Juin - 12:46





Ca lui avait traversé l'esprit ? Oui, de toute évidence, Giada devait être démasquée. En tout cas, elle se doutait que ça pouvait être le cas. Tomas était quelqu'un d'intelligent et il était très certainement très vite arrivé aux conclusions. Surtout que Giada n'aimait pas du tout le regard qu'il lui lançait. Ce regard, d'ailleurs, il voulait bien dire qu'il la soupçonnait de quelque chose, même si elle ne savait pas vraiment de quoi. Ou plutôt si, elle savait, mais elle n'était pas encore certaine que Tomas en avait lui aussi connaissance.

- Tu essayerais vraiment de renverser du jus de citrouille sur quelqu'un ? Vraiment ? Quelle idée... surtout que ce n'est vraiment pas discret, termina-t-elle pour elle-même, se souvenant encore de sa désastreuse tentative de jus de citrouille renversé dans la grande salle.

Cet essai n'avait pas été des plus glorieux, il fallait le reconnaître, mais d'un autre côté, Giada était plus ou moins contente que cela n'ait pas marché. Après tout, il lui en aurait très certainement voulu, si le jus de citrouille s'était renversé sur lui, et Tomas aurait eu tout à fait raison.

- Tu n'es pas très imaginatif, Tomas, dit-elle en lui lançant un regard qui signifiait très clairement « je suppose que tu sais mais j'en suis pas tout à fait sûre quand même ».

Après tout, cette mauvaise blague, elle l'avait déjà faite, donc ce n'était vraiment pas original. Mais Giada se doutait bien que Tomas ne disait pas ça pour rien, au contraire. En effet, tandis qu'ils parlaient de ce que Tomas pensait, ce dernier parla tout à coup de ce que Giada pourrait faire si elle lui en voulait encore. Cela avait donc un étrange lien avec les catastrophes que Giada avait provoquées à Poudlard. Avant cela, elle avait bien sûr essayé de lui assurer qu'elle ne lui en voulait plus, maintenant, mais de toute évidence, elle ne s'était pas très bien exprimée, et Tomas avait compris ce que Giada ne voulait pas qu'il comprenne. Ou alors elle n'avait pas été très discrète, ce qui était très certainement la réponse la plus logique à tout cela. D'ailleurs, cela n'aurait pas été étonnant. Après tout, elle était tellement angoissée à ce moment là qu'elle avait très certainement parlé beaucoup plus vite que d'habitude, avec une voix plus aiguë, et très certainement de façon pas très cohérente non plus.

Cela confirmait donc ce que Giada pensait. Tomas savait que Giada était la cause du jus de citrouille renversé, et des limaces. Et ce qu'il venait très certainement de comprendre de nouveau, c'était que si elle avait fait ça, c'était parce qu'elle lui en avait voulu de l'avoir poussée dans le lac de l'école, l'année dernière à la même époque. Après tout, il comprenait vraiment pourquoi, maintenant, surtout qu'il était à son tour tombé.

- Tu sais tout ? Ah bon ? Et comment ça se fait ? Pourquoi tu ne me l'as pas dis avant ? Tu aurais quand même pu me le dire plus tôt.

Giada faillit lui demander « Et tu comptes t'excuser ? », mais finalement elle se dit que ce n'était peut-être pas une très bonne idée. Au fond, il ne s'était pas vraiment excusé, en un an, alors ça n'allait pas être à ce moment là que ça allait changer, surtout qu'il venait de comprendre et de lui avouer qu'il savait que c'était elle, la cause de tous ces mystérieux accidents survenus à Poudlard. Mais Giada pensait toujours qu'il lui devait des excuses. Alors elle n'hésiterait pas à le lui rappeler un jour, même si ce n'était que dans quelques temps.

- Mais je ne couine pas, précisa-t-elle.

Elle n'aimait pas beaucoup ce terme, et donc elle le lui avait plus ou moins fait comprendre. Giada ne couinait pas. Mais elle n'y fit cependant pas plus attention que ça. Allaient-ils laisser tomber tout ça, comme le proposait maintenant Tomas ? Pourquoi pas. Après tout, même si elle lui en avait voulu, Giada appréciait beaucoup Tomas, alors, ils pourraient très certainement être amis, enfin, vraiment amis, plutôt. Elle réfléchit donc un instant, même si sa décision était déjà prise, puis elle lui fit un sourire, avant de répondre.

- D'accord, on oublie tout.

Puis, quelques instants après, elle glissa de nouveau dans le lac, très certainement à cause des algues. Désespérée, elle accepta l'aide de Tomas.

- Oui, merci.

Ils sortirent donc enfin de l'eau, et Giada commença à essorer une nouvelle fois ses cheveux, envoyant des gouttelettes d'eau sur Tomas, comme si de rien n'était. Bien sûr, c'était juste pour rire. Elle s'assit au soleil dans l'herbe, afin de sécher un peu.

- C'est mieux de ne pas être dans l'eau. C'est plus pratique pour discuter, tu ne penses pas ?



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vengeance & imprévu [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vengeance & imprévu [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue
» Imprévu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 9-
Sauter vers: