AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Un chapeau volant [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyVen 18 Juin - 19:57

Un chapeau volant [PV] Carry04 Un chapeau volant [PV] 350jxva

    Charisma faisait sa promenade journalière au bras de son tuteur. Son bracelet était légèrement grisâtre, signe qu’elle était d’humeur mélancolique, voire maussade. Elle en observa d’ailleurs la teinte quelques secondes avant de soupirer. La solitude ne la dérangeait pas mais son bracelet était bien la preuve qu’elle n’était qu’une humaine comme les autres, au bout d’un moment, elle finissait par s’ennuyer.

    Il y avait bien son tuteur mais pour tout dire, à part lui faire essayer toute sorte de tenues destinées à la faire ressembler à une jolie poupée, il ne l’occupait pas beaucoup, il ne lui parlait même pas ! Quant aux voix, elles étaient plutôt calmes récemment, toujours là bien sûr, mais peu causantes. C’était bien le signe que cet été était à mourir d’ennui…

    Les rues étaient toutes les mêmes… Ils se baladaient non loin de l’entrée du chemin de traverse et tous deux juraient avec les autres passants. En effet, son tuteur portait un costume impeccablement repassé sans un plis de travers, tant et si bien que ça ne faisait pas très naturel, et elle… et bien… son tuteur lui avait demandé de passer une robe longue à manches courtes très XIXème siècle avec sa dentelle blanche sur un tissu uni bleu marine. Ses cheveux étaient relevés en un chignon bas et elle portait aussi un chapeau pour protéger son teint laiteux du soleil. Il ne manquait plus que l’ombrelle et le petit chien et elle se sentirait dans une de ces peintures qu’elle avait pu admirer au musée.

    Une rafale de vent la tira de ses pensées – un peu vide au demeurant – et fit s’envoler son chapeau. Instinctivement, elle lâcha le bras de son tuteur et courut après son bien. Ce n’était pas qu’elle y tenait particulièrement mais elle avait saisi l’occasion de bouger un peu… seule. La présence d’Andrew l’oppressait, lui rappelant que son père l’avait vendu à cet homme, sans regret, ni scrupule…

    Sans s’en apercevoir, alors que son chapeau roulait sur le pavé à s’en salir (il serait importable), elle se perdit dans le quartier sans s’en rendre compte et quand sa course se stoppa, c’est parce que son chapeau s’était enfin arrêté aux pieds de quelqu’un. Elle commença par ramasser son bien et par tenter – vainement – de le épousseter, puis, elle leva les yeux sur la personne qui lui faisait directement face. Wade Jarvinen… Il était de sa maison à Poudlard, un sorcier comme elle autrement dit. Le hasard joue parfois des tours, c’était amusant qu’elle tombe sur quelqu’un de son pensionnat dans un Londres aussi fréquenter.

    « Bonjour monsieur Jarvinen. » Carry n’étant pas le genre de fille à demander des nouvelles (d’ailleurs, à part quelques ‘passez moi le sel s’il vous plaît’ ils n’avaient jamais dû se parler avant), elle n’ajouta rien, mais observa par contre les alentours. « On s’en perdu. » fit remarquer la voix dans sa tête, ce que Carry prit mal, elle était assez intelligente pour le remarquer non ??? Ignorant donc la petite voix, elle fixa Wade de son regard vide et terne et dit simplement « Je crois que je me suis perdue. » C’est sûr qu’avec sa robe d’époque, elle s’était plantée de quartier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyVen 18 Juin - 22:50

Wade avait un mal de crane affreux et avait une allure de clochard. Il avait bien tenir l'alcool, ce qu'il avait ingurgité durant la soirée l'avait mis à terre. En effet, il s'était lancé un défi avec ses potes, en vacances il avait du temps à perdre, tenter d'entrée dans un bar pour y commander de l'alcool. La chose n'était plus vraiment difficile à notre époque, on pouvait facilement avoir accès à toutes boissons alcoolisées qu'importe l'âge, malgré sa minorité, Wade s'était infiltré dans un bar sans soucis vers minuit, sûrement que sa taille lui donnait un avantage face aux autres mais finalement tout le monde y était passé.

Ce n'est que lorsqu'il se rendit compte qu'il était complètement pompette qu'il quitta le bar pour marcher dans les quartiers de Londres la magnifique. Cette ville n'était que plus belle en pleine nuit par les magnifiques lampadaires d'époques qui illuminaient les pavés sombres de la capitale. Il marchait d'un air un boiteux, jetant des regards distraits de ci de là, voguant en plein milieu des routes et par bonheur il n'avait actuellement croisé aucune voiture. Il commençait à regretter d'être sorti du bar alors que tout ses amis y étaient restés, brusquement il se retourna, il avait le dos complètement cambré et posa sa main en visière sur son front, elle atterrit finalement dans ses yeux et il poussa un cri de douleur.

Il s'était retourné pour prendre la route dans le sens inverse mais malgré son état, il comprit que bourré il n'irait pas bien loin et que son sens de l'orientation n'était pas des plus aiguisés. Il finit par s'asseoir sur le trottoir le plus proche, il tentait de garder les yeux biens ouverts mais la fatigue eut raison de lui et vers 3 heures du matin il s'endormit sur un bord de route. Ce genre de situation ne lui était jamais arrivé auparavant, bon, il s'était déjà retrouvé complètement bourré et par chance cette fois-ci il n'avais pas vomit, mais jamais seul pommé à trois heures du matin, encore moins dormir sur le trottoir. Cette nuit là, sûrement à cause du manque de confort des lieux, il eut le sommeil agité mais malgré tout il dormit pendant plus de 10 heures sans jamais qu'un passant ne daigne l'importuné. D'un autre côté, il avait un aspect plutôt répugnant et ses vêtements ne tarderaient pas à se couvrir de crasse, Londres n'est pas une ville très propres et la présence importante de volatiles donne un effet tacheté aux pavés.

Une fois réveillé, avec un temps de réaction de trente longues secondes, il sursauta d'un coup, l'odeur de l'alcool lui montant au nez. Il avait très mal à la tête, il finit par se rendre compte qu'il avait dormit sur un trottoir, tant bien que mal il essaya de dépoussiérer ses vêtements sans parvenir au moindre résultat. Il vérifia tout de même qu'il ne s'était pas fait voler sa baguette et par chance il l'avait toujours sur lui. En attendant d'être mieux réveillé, il préfère déambuler dans les quartiers.

    ‹‹ Oh... Excusez-moi Mamzelle ! ››

Il venait tout juste de bousculer... un lampadaire et mit un temps fou à comprendre que c'en était un, il ignora cet instant de solitude pour continuer à marcher, son allure était répugnante, il était toujours courbé sur lui même, passait constamment sa main sur son front et puait l'alcool. Il commençait à regretter d'avoir bu autant d'alcool, et surtout d'être le seul imbécile à s'être retrouvé à l'extérieur.

Il marchait depuis quelques centaines de mètres déjà lorsque quelque chose atterrit à ses pieds. Il se pencha vulgairement même s'il avait retrouvé une allure un peu plus droite, il reconnut un chapeau et en peu de temps survint la propriétaire, toute droite sortie d'un tableau impressionniste. Il se frotta les yeux se demandant s'il était en train de rêver encore ou non. Il se foutu une baffe pour se réveiller devant les yeux quelques ébahis de la jeune fille.

Elle l'interpella alors par son nom de famille, il se pencha sur elle voir s'il la connaissait, au bout d'un long silence qui commençait à se faire lourd il se redressa l'air benêt et fier de lui, comme un homme préhistorique qui aurait compris que les pommes poussaient dans les arbres, il reconnut une jeune fille de Serdaigle à ses traits faciaux particuliers. Elle lui dit qu'elle était perdue et tout ce que fit Wade c'est acquiescer. Oui elle était perdue et alors... Encore une fois, de longues secondes passèrent avant qu'il comprenne la demande d'aide implicite de la phrase.

    ‹‹ Et bien moi aussi figure-toi ! Tu es de Serdaigle ? Moi aussi !! ››

Décidément il était encore plus débile qu'il le montrait... Et en plus vraiment inutile pour la jeune fille dont il ne se rappelait pas le nom.

C'est assez particulier, si ça ne convient pas n'hésite pas '(':
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyDim 20 Juin - 20:33

    Mince, voilà qu’elle rencontrait quelqu’un de son école et que… lui aussi était perdu ! Erf ! Si ce n’était pas un manque de bol flagrant ça, Carry demandait à ce qu’on lui explique ce que c’était ! Néanmoins, le quartier n’étant pas aussi bien fréquenté que celui qu’elle avait quitté quelques rues plus loin pour courir après son chapeau, elle devait admettre que pour aussi pathétique qu’il soit, la présence d’un individu de sexe masculin à ses côtés pouvait toujours servir. Pourquoi pathétique ? Et bien… il avait la tête de celui qui a dormi dehors quand même ! Elle ne se doutait pas que c’était vrai cependant.

    « Laisse-le donc, nous retrouverons notre chemin toutes seules. » Lui murmura la voix. Carry leva les yeux au ciel et répondit tout fort « Ne sois donc pas stupide ! » sans rien ajouter d’autre. Suite à quoi, elle jugea utile de se présenter puisque son camarade ne semblait pas la resituer. Fallait-il avoir la berlue quand même, elle était loin d’être invisible avec ses étrangetés et sa petite cour personnelle, presque entièrement composée de garçons un peu crédules et trop gentils.

    « Serdaigle, effectivement. Je suis Charisma Kostovak, j’entre en quatrième année. » Tout en parlant, elle lissait les plis de sa jolie robe d’époque – qui l’encombrait mais ce n’était pas une raison pour être débraillée – et tendit son bras au jeune homme. « Bien, venez, il faut retrouver notre chemin. » Directive ? Rien qu’un peu ! C’est qu’elle ne tenait pas à rester là des lustres non plus, elle avait d’autres choses à faire ! Ou pas en réalité mais son tuteur allait s’inquiétait et d’ici une heure il enverrait chercher la garde nationale si elle ne se bougeait pas pour le rejoindre.

    Pleine d’entrain pour quelqu’un qui était aussi paumée, elle analysa la situation. Ce n’était pas brillant puisque Wade ne semblait pas fiable comme garçon (elle aurait jurée sentir une odeur d’alcool sur lui !), il n’était même pas propre… mais il n’avait pas l’air dangereux, elle verrait à s’en débarrasser dans les règles de l’art (de la politesse), une fois sortie de cette ruelle putride. Elle envisageait même de lui offrir l’hospitalité, elle ne savait pas ce qu’il en était de sa vie après tout, mais elle doutait que quiconque soit heureux de voir arriver un adolescent dans cet état. Une douche et des vêtements propres ne seraient pas de trop ! Mais ils en étaient loin.

    « Nous pouvons peut-être demander à un passant où nous nous trouvons, à moins que nous ne cherchions une bouche de métro. Je n’ai jamais pris le métro mais il parait que c’est fort amusant. » En même temps, tant que c’est nouveau, tout amuse Carry, c’est ce qu’il y a de bien avec elle malgré son air froid – au mieux neutre – qu’elle conservait encore en faisant la conversation sur un ton presque badin. Après tout, le silence lui faisait peur, alors elle était toute prête à discuter et si ce n’était pas avec Wade, se serait avec ses voix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyMar 22 Juin - 14:36

Cette jeune fille était étrange, il arrivait à le déceler malgré son manque de discernement du à sa gueule de bois qui heureusement pour lui, ne tarderait pas à s'effacer pour ne laisser place qu'à de terribles maux de tête et de dos, dormir à l'extérieur et confort n'était pas des mots qui allaient ensemble, particulièrement lorsqu'on est un sorcier mineur, pas apte à utiliser la magie en dehors de Poudlard. L'étrangeté de la jeune fille provenait en particulier de sa robe d'époque mais ça il l'avait remarqué précédemment, mais surtout par l'impression qu'avait Wade que la jeune fille était à la fois ici et ailleurs, en effet, elle avait un regard bizarre et donnait l'impression d'être toujours en pleine réflexion intérieur, c'est en réfléchissant sur ce point que Wade commençait à retrouver ses esprits, il jeta alors des coups d'oeil alentours voir s'il pouvait se repérer ce qui était heureusement le cas, il reconnaissait un rond point qui terminait la rue. Il s'apprêtait à informer la jeune fille de leur emplacement quand elle s'écria quelque chose, Wade n'eut pas le temps de comprendre ce qu'elle venait de dire mais ce qui était sur c'est que lorsqu'il se retourna, elle fit comme si elle n'avait rien dit. Wade pensa alors qu'elle se foutait royalement de sa tronche et commençait à avoir l'impression que c'était une caméra cachée. Il jeta des regards dans tout les coins où il y aurait pu y avoir des caméras et aussi sur le corps de la jeune fille. Il n'y trouva rien mais fallait mieux être prudent, Wade riait toujours aux éclats face à ces émissions de pièges, il préférait regarder les émissions moldus, les sorciers décelant trop souvent le piège, mais il redoutait éperdument d'être un jour pris pour cible de ces canulars.

La jeune fille se présenta et Wade se rappelait d'autant plus l'avoir croisé mais ils n'avaient jamais discuté alors de toute manière... Elle lui tendit son bras, Wade hésita, il remarqua qu'il puait l'alcool encore plus que sa tenue pouvait laisser paraître, mais il lui prit quand même le bras par politesse. Elle parla d'un ton un peu autoritaire, Wade n'avait pas vraiment encore eut le temps de s'exprimer et lorsqu'il s'apprêtait à le faire elle prit de nouveau la parole. Elle proposa de demander leur chemin à un passant ou bien de prendre le métro, elle ne l'avait jamais pris, ce qui n'était pas le cas de Wade et le peu de fois qu'il l'avait pris, il le regrettait amèrement. De toute manière, à moins qu'elle ait couru après son chapeau pendant plusieurs heures, le métro n'était pas une nécessité. Wade se décida alors finalement à informer la jeune fille.

    ‹‹ Je pense savoir où nous sommes finalement... Où dois-tu te rendre ? Je t'y accompagnerai si tu veux et on passera par le métro si ça te tiens à coeur. N'importe quel cheminée me suffira pour rentrer chez moi. ››

Après tout, il n'était pas contre lui faire découvrir une petite part du monde moldus qu'il connaissait plutôt bien. Et puis ça leur permettrai de discuter un peu. Wade sortit un paquet de bonbons à la menthe de sa poche, en prit un et tant qu'à faire, en proposa à la jeune piaf en lui tendant le paquet ouvert.

    ‹‹ Bonbon ? ››
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyJeu 24 Juin - 15:36

    Charisma jeta un rapide coup d’œil à l’heure. Hum… pas bon ! Elle allait être en retard pour le thé. Elle, personellement, elle s’en fichait. Entendons nous bien, elle adorait prendre le thé, mais l’heure n’avait guère d’importance à ses yeux. Elle en avait pour la mascarade qu’aimait jouer son tuteur en revanche. Il pensait que fixer des rituels leur permettrait de plus ressembler à une vraie famille. Carry, pleine de bonne volonté, n’osait lui dire qu’elle ne pouvait pas le voir ainsi puisqu’elle avait déjà une famille. Son père l’avait vendu, elle était tout à fait d’accord avec ce fait, mais il restait sa vraie famille. Elle n’avait pas besoin d’un faux habitat car plus jamais elle ne se sentirait chez elle. Si, à la limite, elle appréciait Poudlard et son pensionnat car elle y était au même niveau que les autres. Là-bas, on se fichait pas mal qu’elle n’ait pas de mère, que son père soit un salaud fini… La plupart des élèves avaient connu la guerre et tous avaient perdus un membre de leur famille, elle ne faisait pas figure d’exception contrairement au milieu guindé où Andrew évoluait. Passant la main dans ses cheveux (celle qu’elle avait de libre bien sûr), elle posa ensuite son regard inexpressif sur son autre poignet, celui où elle portait le bracelet si précieux qui indiquait (à titre d’information) son humeur. Il était moins gris mais il paraissait toujours assez neutre. Charisma avait trouvé une distraction, mais pas une suffisante pour être pimpante non plus.

    « Il faut que je rentre chez mon tuteur. C’est l’heure du thé. » Notez qu’elle n’avait pas dit chez moi mais bien chez son tuteur. Du point de vu de la jeune fille, c’était très important. Elle n’était pas anglaise, mais russe ! Non mais ! Enfin, elle trouvait du charme à l’Angleterre, c’est certain, mais tout de même… elle aurait aimé retourner sur ses terres natales, celles de sa mère aussi.

    « Il est sur le chemin du retour. » Murmura la voix. Carry opina du chef dans le vague.
    « Il sera là-bas avant moi. Doit-on prendre le métro pour rentrer ? » demanda-elle finalement pour Wade avant de lui donner l’adresse du dit tuteur en espérant très fort que ça dirait quelque chose à son camarade. Tandis qu’ils avançaient dans la rue, certains passants les observaient. Il est vrai qu’ils formaient un tableau disparate, mais ça ne dérangeait pas Charisma qui avait l’habitude de faire abstraction du regard des autres (en parti parce qu’elle parle souvent toute seule).

    Wade lui proposa un bonbon, mais elle le refusa poliment du geste, on ne savait pas où il avait traîné vu l’allure du serdaigle.
    « Si vous avez faim, il y aura des petits gâteaux avec le thé. » Bah quoi ? C’est quand même plus nourrissant que des bonbons à la menthe. Elle n’avait jusque là jamais invité personne à entrer chez son tuteur – de son école bien sûr, les domestiques c’était habituel -, Wade n’était pas franchement l’invité idéal mais puisqu’il aurait besoin de la cheminée de toute façon… en parlant de cheminée !


    « Au fait, vous avez bien dit que vous utiliseriez la cheminée ? » Non mais parce que des cheminées, il n’y avait qu’une de non condamné chez Carry… cela ne devrait pas poser de problèmes mais il faudrait une autorisation d’Andrew pour entrer dans son bureau, quant à Carry, il y avait peu de chance qu’elle aide Wade à rentrer dans ces conditions. En effet, elle ne supportait pas de s’approcher de flammes vives… mais ceci était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyMer 30 Juin - 0:22

Avant de gentiment refuser l'offre de confiserie de Wade, la jeune fille lui expliqua qu'elle devait rentrer chez son tuteur, qu'elle vive chez un tuteur paraissait déjà assez étrange pour Wade, pas de parents, vivre sans vraie famille, mais en plus elle devait rentrer pour l'heure du thé... l'heure du thé ! Il ne put s'empêcher d'afficher un sourire amusé en repensant à une anecdote... Pour renforcer l'esprit de famille à cause de disputes entre Wade et sa soeur, leur mère avait essayé d'instaurer cet instant familial, l'effet fut positif, Wade et sa soeur se sont rapprochés en cherchant avec quels ingrédients pimenter le thé de leur mère. Inutile de dire que cela ne tenu pas longtemps.

Son étrangeté était confirmée aux yeux de Wade, encore plus lorsqu'elle se mit à dire qu'il serait rentré avant elle, comme si elle venait d'avoir une illumination ou d'entendre une voix. Wade ne put s'empêcher de la mater grossièrement, elle était si bizarre comme jeune fille, il n'était pas parfait lui c'est clair, d'ailleurs ce mélange attirait tout les regards des rares gens traversant ces rues. Il écouta attentivement l'adresse qu'elle lui dictait, jeta un regard aux panneaux et se rendit compte qu'ils n'étaient vraiment pas éloignés de sa destination. Lorsqu'elle lui demanda s'ils devraient ou non prendre le métro, Wade hésita un instant, cela leur ferait perdre un peu de temps mais elle paraissait vraiment enjouée à le prendre, d'un autre côté il aurait aimé rentrer rapidement et visiblement sa nounou l'attendait...

Finalement il hocha les épaules comme pour un petit oui et se dirigea sans mots dire vers le métro, à tout les coups elle n'aurait pas d'argent moldus sur elle et c'est lui qui devrait payer les deux places... D'un autre côté elle venait de lui annoncer qu'elle lui offrirait des petits gâteaux et du thé, pour un ventre sur pattes comme Wade ça valait tout les billets de métro du monde.

    ‹‹ Effectivement j'ai bien dit cheminée. Ne t'inquiète-pas, j'ai de la poudre sur moi. ››

Ils arrivaient finalement dans les sous-sols après que Wade ait payé les places. Le métro ne correspondrait pas vraiment à l'univers de la jeune fille et n'avait visiblement pas été nettoyé depuis la dernière fois que Wade l'avait pris, en gros il y a trois mois de cela. Toujours avec la manie d'attirer les regards de tout le monde, les deux jeunes piafs étaient assis sur un banc, attendant le prochain métro, Wade avait une attitude un peu lasse et peut-être même désagréable, il pourrait déjà être en train de manger des biscuits et du thé pour en suite aller dans une cheminée et sentir les flammes que soit dit-en passant il adorait, ça c'était du moyen de transports alors que le métro n'était qu'un nid à microbes où pullule une population moldus déprimée de la journée qu'elle vient de passer.

Pas terrible désolé il est tard et je suis pas très inspiré x')
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyMer 30 Juin - 18:40

    Charisma observait le métro avec curiosité. Elle ne semblait ni fascinée, ni effrayée, juste curieuse. La crasse même était l’objet de son questionnement mais cela restât intérieur jusqu’à ce qu’ils s’assoient pour attendre et que Wade lui réponde au sujet des cheminées. Gardant le nez en l’air pour observer les voûtes métalliques, Carry opérait un calcul muet pour décortiquer tous les mystères de cette architecture. « Si mes souvenirs sont bons, le métro a été construit en 1863… mais je me demande ce qu’il en est de cette rame. » Quant à ce qui était de la cheminée. « Ce n’était pas la poudre qui me souciait monsieur Jarvinen, mais bien la cheminée. » Elle n’eut pas à s’expliquer plus longuement puisque le métro arrivait. Charisma le regarda rouler avec une lueur de joie dans les yeux qu’on ne lui voyait habituellement pas… mais elle adorait les découvertes ! Toutefois, elle dût bien admettre que ce moyen de transport n’était pas idéal pour voyager. Non seulement elle fût obligée de s’accrocher à son camarade pour ne pas se faire renverser par la foule mais une fois à l’intérieur, quelqu’un marcha sur la dentelle du bas de sa robe et en déchira un bon morceau.

    « Dommage. » Remarqua-t-elle avec froideur. Elle l’aimait bien il est vrai, mais c’était surtout pour plaire à son tuteur qu’elle s’habillait ainsi, elle-même ne portait que peu d’intérêt aux vêtements. Mettre ce qui passait était déjà un acte qui prenait du temps sur des activités bien plus amusantes !

    Quand ils sortirent du métro, elle se repéra un moment avant de désigner un grand immeuble privé plus haut que large. « C’est ici. » L’endroit semblait vieux (et il l’était), il avait un certain standing sans pour autant respirer la grande richesse. Disons que ça donnait surtout l’impression d’une petite bourgeoisie aisée. C’était déjà pas mal me direz-vous mais lorsqu’on rencontrait Charisma, on pouvait s’attendre à bien plus ! Mais si les Kostovak étaient une grande famille de sorcier – assez huppée – en revanche le tuteur de Carry avait de l’argent mais aussi beaucoup de frais, il vivait donc bien mais avec modestie… sauf lorsque cela concernait sa pupille.

    Carry entra dans la maison et aussitôt un petit elfe lui enserra les genoux d’un air angoissé. « Oh mademoiselle ! Mademoiselle ! Comme j’ai eu peur ! Monsieur va être si soulagé ! » Carry lui tendit le chapeau et haussa les épaules. « Tout va bien Dorémi, je m’étais seulement un peu perdue. Pourrais-tu s’il te plaît préparer du thé pour mon camarade ? Et prépare lui des vêtements propres, il ne peut pas être présenté à Andrew comme ça. » Dorémi s’en alla en ronchonnant de sa petite voix aigu sur les dangers de Londres pour une demoiselle fragile comme sa maîtresse…

    « Je vais vous conduire à la salle de bain. Mon tuteur vous recevra pour vous prêter sa cheminée juste après le thé. » Elle leva les yeux quelques secondes « Oui, c’est ça. Pour le moment il est en train d’annuler l’avis de recherche, il faut qu’il se remette. » Au début, elle ne pensait pas demander à Wade de prendre une douche – elle comptait seulement la lui proposer s’il la désirait – mais Andrew était très stricte et c’était la première fois qu’il rencontrerait quelqu’un de Poudlard, Charisma ne pouvait pas laisser Wade donner une impression déplorable de son école sous peine d’avoir des ennuis.

    « Si vous avez des questions, je me ferais une joie d’y répondre après votre douche. Je vais me changer moi aussi si vous n’avez besoin de rien. » Elle attendit la permission de déserter jusqu’à sa chambre comme toute maîtresse de maison se devait de le faire. En vérité, elle réfléchissait à tout autre chose, notamment à s’acheter un livre sur le métro londonien. Cette fille n’avait un sens des priorités que très superficiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyMer 30 Juin - 20:15

Wade posait son regard sur le jeune fille bien curieuse face à tant de … métal. Cela le fit sourire, il devait bien admettre que la première fois qu’il vint ici il fut tout autant surpris et curieux, mais l’heure n’était pas à la rêverie, le métro venait déjà d’arriver et ils ne pouvaient se permettre de rater celui-ci les p‘tits gâteaux attendent !, Charisma, avant d’y monter, tenta d’ajouter une date de plus à la longue liste qu’il se devait déjà de connaître pour l’histoire de la magie, matière qu’il détestait, celui-ci, il l’avait déjà oublié. Il se contenta d’acquiescer pour paraître informé et se contenta de répondre.

    ‹‹ Certainement plus tard… ››

Oui, Wade allait très loin dans les raisonnements. Il s’empressa de monter dans l’engin en espérant pouvoir se dégoter une place ou au moins une pour Charisma il lui arrivait d’être galant, en faite il se sentait un peu responsable de la jeune fille même si c’était elle qui tenait les rennes, n’empêche qu’elle eut quand même à s’accrocher au bras de Wade pour rester stable, le pire survint lorsque quelqu’un marcha sur la dentelle de la jeune fille à l’en déchirer sa robe, la jeune fille se contenta d’un simple dommage mais Wade ne comptait pas en rester là, il aurait bien voulu lui mettre un coup dans les dents seulement il allait paraître encore plus saoul qu’il ne l’était. Il se ravisa et se contenta de marmonner des insultes à l’égard des gens dans le métro. La jeune fille aurait dû mal à garder un bon souvenir de ce trajet si en plus elle se fait arracher ses vêtements, d’un certain côté tant mieux, elle éviterait de reprendre le métro et ça diminuerait les risques qu’elle ait des problèmes, déjà qu’elle se perdait dans les rues de Londres...

Une fois enfin sortis du métro, Charisma désigna un immeuble rétro avec assez de cachet pour faire de Charisma une petite bourgeoise. Les deux s’empressèrent de s’y rendre, Wade commençait à ressentir une certaine gêne du fait de devoir partager un thé avec des gens de la haute société dans cette tenue. Ils arrivèrent à destination rapidement et Wade était toujours aussi soucieux. Un elfe de maison affolé vint ouvrir la porte, Wade lui adressa un sourire qu’il ne remarqua pas, trop occupé à se rassurer lui-même et à regarder sa maîtresse, Charisma l’invita à me proposer des vêtements puis me guide vers la salle de bain, Charisma était visiblement tout aussi soucieuse que Wade qu’il fasse bonne impression. Wade une fois dans la douche profita de cet instant de solitude pour réfléchir à la situation, il devrait se dépêcher de rentrer tout de même, non pas que sa mère ne soit pas habituée à ses disparitions mais ses tâches ménagères n’étaient pas effectuées et cela lui serait retiré de son argent de poche sinon. Il ne manquerait aucunement de politesse bien sûr, il ne presserait pas ni le tuteur ni Charisma. Sa solitude fut interrompue par l’arrivée de l’Elfe de Maison dans la salle qui déposa des vêtements propres d’une certaine classe qui lui donna l’impression d’être de retour à l’école. Il enfila la chemise et le pantalon qui lui étaient attribués ainsi que la ceinture, tous un peu petits pour lui, il ne s’attendait pas non plus à ce que les vêtements apportés lui soient faits sur mesure, ils appartenaient sûrement au tuteur.

Wade finit par sortir de la salle de bain attendant quelqu’un pour le guider.
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 744
Âge : 26 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyLun 5 Juil - 20:08

    Puisque Wade semblait tout prêt à aller dans la douche, Charisma le laissa seul et rejoignit ses appartements où elle passa un jean taille basse, un débardeur et une tunique semi transparente qui lui tombait jusqu’à mi-genoux. Ce n’était pas la tenue qu’elle aurait habituellement passée pour prendre le thé mais elle ressentait le besoin de se sentir à l’aise. Elle s’était aussi un peu débarbouillée, se sentant un peu sale après le passage dans le métro bondé. Elle avait donné sa robe à réparer à Dorémi, en lui précisant bien que cela n’avait aucune urgence, qu’elle ferait ça à l’occasion. Dans le langage des elfes de maison, cela signifiait que la priorité était pour le moment leur invité.

    Charisma se regarda dans la glace et après une minute d’hésitation détacha ses cheveux. Maintenant, elle faisait un peu plus normale. Elle passa machinalement les doigts sur ses boucles châtaines et s’assit devant sa coiffeuse d’un air préoccupé. « Tu t’inquiètes trop. » Lui souffla la voix. « C’est que c’est la première fois que quelqu’un vient ici. » Son tuteur jugerait Poudlard à Wade et Charisma ne connaissait pas assez le jeune homme pour lui faire une confiance aveugle. « Explique lui dans ce cas. » Charisma grimaça mais repensa à cette éventualité. Peut-être qu’elle devrait effectivement simplement exposer le problème à Wade et qu’ainsi il pourrait agir en conséquence. Carry n’avait pas un nombre de connaissances très élevés dans Poudlard mais que Damon par exemple ne puisse jamais venir ici pour, à la base, un incident de chapeau envolé… et bien… cela contrarierait fortement notre jeune Serdaigle.

    Décidant de sortir, elle croisa Dorémi « Votre invité est prêt mademoiselle, le thé aussi. » Ce qui valut à l’elfe un signe de tête qui valait un remerciement. « Suivez-moi s’il vous plaît. » Dit-elle ensuite à Wade, le guidant dans le petit salon où les attendait le thé et, surtout, les fameux petits gâteaux. Dorémi était, comme tous les elfes de maison, fine cuisinière, ils étaient délicieux. Néanmoins, Carry n’avait pas très faim pour l’instant, elle préférait siroter son thé.

    « Mon tuteur va nous rejoindre d’ici quelques minutes. » Douze pour être précise, Andrew était un homme toujours très ponctuel. « Avant qu’il n’arrive, il faut que vous sachiez qu’il m’a acheté, je suis sa propriété. De fait, il tient énormément à mon intégrité morale et physique. Comprenez-vous ? » Elle parlait avec détachement et froideur, telle la Princesse de Glace un peu frappée qu’elle était à Poudlard, fidèle à sa réputation en somme. Il était rare qu’elle parle de son adoption par Andrew… de sa vente. C’était très difficile pour elle car elle en gardait une profonde amertume. Mais il valait mieux prévenir que guérir, de plus, ce n’était pas non plus un secret d’état. En Russie, tout le monde était au courant que le cadet des Kostovak avait vendu sa fille pour redresser sa société et qu’avant ça il l’avait délaissé alors qu’elle avait assisté à la mort de sa mère, ce qui avait rendu Carry à moitié folle. Bien entendu, ce résumé manquait des détails qui nuançaient toute l’histoire, la rendant non moins tragique mais moins pathétique, toutefois, les informations qui circulent dans les bonnes sociétés ne s’embarrassent pas des détails. Charisma était une enfant vendue pour une poignée de rouble, telle était la seule et implacable vérité.


{562}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] EmptyLun 5 Juil - 21:31

Wade attendait sagement devant la porte de la salle de bain, il commençait à prendre conscience qu’il se devait de se montrer avec une attitude qu’il réservait pour des événements particuliers, comme par exemple un mariage important, un dîner de gala ou tout plein de truc auquel il ne préférait pas se rendre, il savait qu’il se montrer souvent un peu grossier et maladroit et il n’était pas le mieux pour ce genre de truc. Malgré ses origines aisées il n’avait jamais chercher à s’intégrer à ce monde qu’il considère un peu comme un monde de paraître où les sentiments ne sont pas vraiment affichés. Il trouvait cependant que Charisma paraissait un peu plus vraie et sincère, c’était étrange mais il l’appréciait bien… Il jetait des regards aux extrémités du couloir quand il vit apparaître brièvement la tête de Dorémi qui venait sûrement voir s’il était prêt. En effet puisque Charisma vint le chercher quelques minutes après, elle avait une tenue bien moins … étrange si l’on puit dire et cela renforçait l’idée de Wade quant au fait qu’elle soit sincère, et oui parfois on juge un peu par l’apparence… Toujours en le vouvoyant, la jeune fille le conduit au salon qui était un endroit ravissant, convivial et luxueux, c’était charmant et Wade s’y sentit de suite à l’aise, il s’installa au près de Charisma un peu hésitant, tout plein de petits gâteaux lui étaient présentés en plus du thé, il hésitait à se servir mais ça ne se faisait pas non plus de refuser quelque chose d’offert, non ? Il se contenta de prendre sa tasse de thé pour boire une gorgée et il la reposa, il se tenait droit et souriant, de la meilleure manière qu’il puisse quand Charisma lui annonça la venue prochaine de son tuteur.

C’est en suite que les choses se gâtèrent… En effet la jeune fille lui expliqua qu’elle était la propriété de cet homme… Il l’avait acheté… Un sentiment de répulsion naquit au sein de Wade en vers un tel homme… C’était si étrange, elle n’est pas un objet… Et même si elle en était un, qui voudrait s’en séparer ! Mais elle avait l’air de l’apprécier tout de même… C’est vrai que d’un côté il était normal d’affectionner la personne qui s’était occupé de nous et qui nous aimait… Elle parlait de manière si froide… Wade ne réussit pas à comprendre comment elle avait pu… énoncer ceci de manière si… détachée… Elle aurait pu avoir le regard sincère que les gens ont lorsqu’ils annoncent quelque chose de grave ou un regard un peu triste comme ceux qui ont du mal à exprimer les mots… Seulement elle lâcha la phrase comme ça… Il était un peu en état de choc, mais au lieu de se l’inonder de questions comme il aurait pu le faire dans d’autres termes, il se contenta d’hocher la tête et de s’exprimer avec un sourire léger.

    ‹‹ Dans ce cas, je me montrerai sous mon meilleur visage. ››

En espérant que cela suffirait pour le tuteur… Il n’arrivait toujours pas à se faire à l’idée qu’il s’était offert une gamine… mais prenant conscience de la pression qu’il avait, il reprit une gorgée du thé pour se requinquer, le thé était très bon et Wade ne s’en était pas rendu compte… Ce qui ne lui ressemblait pas, il était soucieux…

558
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Un chapeau volant [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un chapeau volant [PV]   Un chapeau volant [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chapeau volant [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un chapeau volant [PV]
» Lu Tchèt volant dèl Vêye du Vèrvî
» le cerf volant
» A méditer... L'alcool au volant qu'en pensez vous???
» Courtoisie au volant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: