AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty
MessageSujet: L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!   L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! EmptyLun 5 Juil - 0:07

L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Codyyy10 L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! 2n7phdc


    Sans surveillance les élèves fainéants de Poudlard serait vraiment libre quant au fait de faire ses devoirs ou pas, malheureusement pour eux, il y a ce qu'on appelle les heures d'études, obligatoires pour tous les élèves de Poudlard, ces deux heures dans la journée sont là pour obliger les élèves à travailler sérieusement. Aucune exception n'est faite pour aucun élève. Il y en a un bien sur un que ça ne dérange pas c'est bien Cody. Il préfère vraiment l'ambiance de ces moments d'étude à celle de la bibliothèque où il va sinon pour travailler. Car entre les quelques bavardages rapidement interrompu par les yeux perçants du professeur chargé de surveiller les élèves et le raclement incessant
    de la gorge d'Irma Pince la bibliothécaire, il n'y avait pas photo.

    Cette vieille peau à vrai dire épiait sans arrêt Cody le prenant pour son frère Zack et pensant à tout moment que le jeune homme risquait de faire une quelconque tache sur ses merveilleux ouvrages. Lui il ne demandait qu'à finir ses devoirs tranquillement et c'est " Hum Hum..Que faites vous avec ce livre? " toutes les cinq minutes. Alors pour lui les heures d'études étaient divines, elles lui permettaient de faire un maximum de travaux en un temps record.

    Il descendit donc les quelques étages qui séparaient sa salle commune de la grande salle pour arriver ensuite devant les portes de l'immense pièce et de s'y engouffrer quelque peu en avance. Plus tôt il y était mieux ce serait. Bon, il n'était pas si en avance que ça
    puisqu'il y a déjà une bonne trentaine d'élève. Le professeur chargé de la surveillance était le professeur McGonagall. C'était sans doute celle qui tolérait le moins les bavardages et tant mieux.



    Il prit place à la table la plus remplie (histoire de bien combler les trous) à côté d'une demoiselle bien charmante et il commença par sortir ses affaires. Le premier devoir qu'il allait faire était sa métamorphose justement, il fallait rédiger une page sur les effets d'un sortilège vu en classe à ne pas utiliser. Décrire les effets secondaires qu'il entrainait et les effets qu'il aurait du y avoir. Il commença par un brouillon au crayon à papier et écrivit une sorte d'introduction sous forme schématique

    * Alors on commence par ça...puis par ça....Et zut *

    Il s'était trompé dans ce qu'il voulait faire mais gribouiller ça n'était pas son truc. Il fouilla dans son sac qui était déjà assez en bordel pour qu'il en rajoute une couche afin de trouver une gomme. Niet rien nada (comme par hasard). Il se pencha sur sa voisine de table la charmante demoiselle et il lui demanda:

    " Dis, tu n'aurais pas une gomme s'il te plait ? "

    Une gomme, oui il avait besoins d’une gomme car user de magie était interdit et en plus il ne connaissait aucun sortilège qui permettait de remplacer la gomme. Il espérait vraiment que la demoiselle en avait une histoire de pouvoir continuer son travail dans la lisibilité, puis après tout, qui n’avait pas de gomme hein ?! Enfin à part lui.

    [505 Mots]


Dernière édition par Cody Andersen le Lun 5 Juil - 0:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!   L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! EmptyLun 5 Juil - 0:10


“ Gerbille, Cody & les Tortues aérodynamiques „
rencontre grâce à une gomme-carotte

L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! 30sc01g L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Mux301

Hainoa sortit un emploi du temps froissé de sa poche, et essaya de l’aplatir pour mieux voir ce qu’elle avait griffonné d’une main maladroite. Heure d’étude ? Oh chouette, elle pourrait continuer sa lecture ! Les heures d’études étaient celles que la petite lionne préférait, étant donné que les professeurs ne vérifiaient qu’en surface ce que faisaient les élèves. Du moment qu’ils écrivaient ou lisaient leurs cours, personne ne venait les embêter. Or Hainoa, qui aimait faire ses devoirs à la dernière minute en comptant sur la lumière divine préférait vaquer à ses occupations tandis qu’une salle remplie d’élèves travaillait. C’était si agréable de s’amuser tandis que les autres bossaient comme des malades ! Hehe.

Etant donné qu’il lui restait un bon quart d’heure avant d’aller en étude, la jeune fille se faufila jusqu’à la bibliothèque, et y emprunta un nouveau livre, tout en choisissant celui qui ressemblait le plus à un manuel de cours. Elle n’était peut-être pas très futée, mais elle avait bien compris qu’un livre à la couverture tape-à-l’œil se ferait repérer bien vite (en fait, disons qu’elle avait déjà testé, et s’était faite pincer par le Professeur Rogue… enfin celui en chair et en os, pas le fantôme ni la tapisserie ! ). Après qu’elle soit passée au comptoir de Madame Pince pour que celle-ci lui permette de monopoliser ses précieux ouvrages pour une durée bien déterminée, la fillette rejoignit -son nouveau jouet sous le bras-, la salle d’étude.

Pour le moment, il n’y avait que très peu d’élèves, et le Professeur McGonagall, qui l’accueillit avec son expression sévère habituelle. En lui disant bonjour mécaniquement, la jeune fille se dirigea vers sa place habituelle (c’est-à-dire entre les premiers rangs et le milieu de la salle. Pas trop près pour se faire repérer, ni trop loin pour se faire soupçonner). Elle posa son sac par terre, et manqua de se casser la figure lorsqu’elle voulut s’assoir. Elle jeta ensuite un regard circulaire à la salle genre « vous n’avez rien vu, rien entendu », puis sortit ses affaires, l’air de rien.
Du coin de l’œil, Hainoa était sûre d’avoir vu le Professeur McGonagall se retenir d’éclater de rire.

La Gryffondor commença par sortir sa plume de son étui, la trempa dans l’encre noire puis écrivit quelques mots sur un morceau de parchemin. Toujours les mêmes, qu’elle avait appris par cœur dans le but de tromper l’ennemi : c’est-à-dire, de faire genre « si, voyez, je travaille » si jamais un professeur passait derrière elle. Un début d’introduction, donc, que Barny Harper, son grand ami, Le Succulent –à comprendre : Harry Potter, le Survivant- lui avait passé, en échange d’un peu de silence.
Puis elle posa son livre sur la table, l’ouvrit, et commença à lire, sans jeter de coup d’œil à la Directrice des Rouge et Or (ça ferait trop suspect). Elle sentit que quelqu’un avait pris place à côté d’elle, mais n’y fit pas trop attention, bien trop absorbée par la première page de La Tortue aérodynamique de Patagonie –encore un livre super passionant !-.

Ce ne fut que lorsque son camarade de banc lui demanda une gomme, que la petite blonde daigna lever la tête vers celui qui avait osé perturber sa lecture. D’abord de mauvaise humeur, Hainoa s’adoucit lorsqu’elle remarqua que le garçon était blond cheers. Oh ! Un compatriote ! (n’importe quoi ! xD).

« Ouais j’en ai une, attends voir… »

Puis elle fouilla dans sa trousse, et en ressortit sa petite gomme en forme de carotte orangée.

« Tiens, voilà. » dit-elle tout en la lui tendant.

Sauf que la gomme-carotte fut interceptée par son honneur Gerbille, la gerbille d’Hainoa ! L’animal se mis hors de portée de sa maîtresse (c’est-à-dire de l’autre côté de Cody), et commença à grignoter ce qu’il prenait vraiment pour un légume ah tu vois, maître indigne, tu me donnes pas assez à manger donc je bouffe ta gomme. Prenant un air outré, et mettant ses mains sur ses hanches, la petite dit :

« Gerbille ! Rend ça tout de suite, ou je te fais cuire à la poêle ! »

Un petit « hum hum » de McGonagall lui fit savoir que la surveillante l’avait repérée. Mazette ! D’autant plus que Gerbille venait de grimper sur l’épaule de Cody, et commençait à…

« Fichtre ! Enlève-le ! Il veut marquer son territoire !! »

[ 730 mots ]
CHOIXPEAU
TOUS COMPTES

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!   L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! EmptyDim 25 Juil - 15:07


    Des animaux, Cody n'en avait jamais eu et pourtant il n'avait rien contre eux. Juste une mère pas très à l'aise avec. Lui, il aimait jouer avec le chien du voisin. Avec son frère ils gagnaient même leur pain à aller le promener. Un bâtard à tête de bull dog qui a beau faire peur, il est en fait très très gentil. Enfin en tout cas, il n’avait rien contre les animaux, jusqu’à maintenant. Rappelons les faits, un sympathique garçon de dix sept ans, étant dans sa dernière année à Poudlard avait demandé pendant l’heure d’étude une gomme à sa voisine de table afin qu’il puisse effacer une erreur sur son brouillon de devoir de métamorphose. Il aurait mieux fait de s’abstenir bien que la demoiselle à sa droite fut très consentante. Elle fouilla dans sa trousse pendant qu’il articula le mot : « Merci ».

    Il se retrouva cependant vite choqué par l’allure de la petite gomme qu’elle lui avait tendue. Une gomme orange vif et à la forme peu commune. Habituellement dès l’adolescence, les élèves cherchent justement à ne pas retourner en enfance pourtant cette fille qui avait sortit une gomme en forme de carotte digne d’une élève de primaire, ne faisait pas gaffe à cette règle. Après chacun ses gouts, Cody n’était pas venu à Poudlard pour juger les gens contrairement à d’autres dont il ne citerait pas le nom.

    Il compta accepter volontiers la gomme qu’elle lui proposait lorsque soudainement, enlevé par une force rapide et maléfique, il retrouva la carotte entre les mains d’une gerbille. Un animal vorace qui comptait rapidement s’attaquer à la fausse carotte. Il appartenait à la demoiselle ça c’était sur puisque celle-ci, mains sur les hanches le gronda fortement. En vain, elle ne réussit qu’à avoir un raclement de gorge de la part du Professeur McGonagall qui l’avait maintenant dans sa ligne de mire. Cody lui tira légèrement la robe pour l’inciter à se rassoir sur le banc. En dehors de ça, il ne tenta pas d’arrêter l’animal, avec la demoiselle, le vacarme avait déjà été fait, il ne voulait pas en rajouter.

    Le jeune homme allait laisser la jeune fille régler ses affaires et quant à lui il se remettrait à son devoir, tant pis, il barrerait pour cette fois cependant, alors qu’il commençait à griffonner sur sa feuille de parchemin, l’animal se servit de son bras comme ponton pour monter jusqu’à l’épaule du blondinet où il s’arrêta. Cependant ça n’allait pas pour faire un bisou au jeune homme qui y pensait (naïf comme il était hein). Le cri de la demoiselle vint rapidement surprendre le blondinet qui comprit que lorsqu’il sentit un liquide couler sur son bras que l’animal était en train de….en train de….faire ses besoins sur son épaule. Heureusement sa robe de sorcier était étanche mais quand même.

    « Merde ! » lâcha-t-il.

    Il regarda la bête d’un regard dégouté avant de l’enlever de son épaule et de la poser sur la table. Le professeur McGonagall leva un sourcil derrière le jeune homme. Entre les cris de Hainoa et puis le brouhaha causé par les autres élèves qui avaient une pleine vue sur la scène, elle n’avait plus d’autres choix que d’intervenir et elle avait bien sur entendu le juron du blondinet. Cependant plutôt occupé à retirer sa robe, il ne fit pas attention au professeur qui les regardait toujours avec attention. Il laissa tomber sa robe de sorcier sur le banc puis commença à la nettoyer à l’aide de sa baguette.

    « Monsieur Andersen vous comptez faire attention à moi quand ? »

    Le jeune homme se raidit. Le ton sévère du professeur de métamorphose le surprenait toujours et il se mit à rougir. Il se retourna vers elle, s’excusa, plaida l’incident animalier tout en ne dénonçant pas le responsable et attendit qu’elle reparte vers la table des professeurs où elle avait une vue d’ensemble sur les élèves. Il scruta Hainoa et lui demanda : « T’étais obligé d’emmener ta bestiole c’était sur le coup assez génant. »

    Il ne disait pas cela méchamment mais l’attraction que cette scène génante avait attirée n’était pas pour lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!   L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! EmptyLun 9 Aoû - 0:25

Malheureusement, Hainoa n’avait pas été assez rapide pour éviter le terrible désastre. Gerbille avait uriné sur l’épaule de Cody, et le Professeur McGonagall venait de les foudroyer du regard, les lèvres plus pincées que jamais. La petite blonde prit un air innocent, tandis que le Serdaigle tentait de s’expliquer avec la Directrice, qui, après leur avoir jeté un dernier coup d’œil meurtrier, s’en retourna à son bureau. Les élèves alentours pouffaient de rire en montrant bien peu discrètement le jumeau Andersen du doigt, mais un froncement de sourcil d’Hainoa suffit à les faire taire. Après tout, c’était la maîtresse d’une terrible bestiole qui marquait son territoire sur tout et n’importe quoi –dont les élèves, ils venaient d’en avoir la preuve-. Il valait mieux donc ne pas trop la titiller, dans ce cas-là. La petite blonde pouvait très bien décider de lâcher le terrible monstre de Gryffondor sur les gens qui auraient l’audace de lui déplaire somptueusement. Même si bon, connaissant la réputation d’Hainoa, on pouvait bien se douter qu’elle n’était pas plus effrayante qu’un petit caniche. Ca aboie, ça embête, mais ça ne mord pas Rolling Eyes. Bref. Les élèves en étude se calmèrent petit à petit, et continuèrent de vaquer à leurs occupations. Hainoa, elle, n’avait pas le cœur à retourner à sa lecture –même si celle-ci était passionante !-

Regardant Cody enlever sa robe, passablement agacé, et entreprendre la rude tâche de la laver avec sa baguette magique, Hainoa lui tira légèrement la manche tout en gazouillant timidement : « Je peux te le laver si tu veux, c’est de ma faute »

Pauvre petite ! Elle était au bord des larmes ! Un air peiné sur le visage, la petite blonde se demandait si le petit blond –son compatriote !- allait lui en vouloir, et ne plus lui adresser la parole jusqu’à la fin de l’heure d’étude. Diantre alors ! Elle qui adorait papoter avec des gens qui lui ressemblaient physiquement –c’est-à-dire cheveux clairs et jolis yeux-, comme s’ils faisaient partie d’un petit groupe, ou d’une même famille. C’était marrant, quand même ! à chacun sa façon de s’amuser. M’enfin. Cody ne semblait pas vouloir de l’aide de la jeune fille, qui, attrapa par la peau du cou Gerbille et le fourra dans sa poche avec pour ordre formel de ne plus en ressortir. Le rongeur tenta de protester en sortant son museau et en reniflant frénétiquement, mais la Gryffondor était déterminée à le bouder jusqu’à la fin de l’heure d’étude ! Tant pis pour lui, il n’avait qu’à pas se montrer impoli avec le blond ! Screugneugneu !

Gerbille sembla avoir compris, car déjà il se mettait en boule pour un petit somme dans la poche d’Hainie. Au moins, il avait appris qu’il valait mieux ne pas marquer son territoire sur sa maîtresse, sous menace d’être privé de flocons d’avoine pendant une durée indéterminée ! Se reconcentrant donc sur Cody, le problème « Gerbille » étant réglé, Hainoa posa sa gomme carotte sur le coin de table du Serdaigle, tout en disant à voix basse :

« Tiens la gomme, si tu en as toujours besoin… »

Comme le Bleu et Bronze avait recommencé à écrire son devoir, Hainoa doutait qu’il en ait réellement besoin, mais n’ajouta rien de plus. Après tout, s’il voulait prendre la peine de lui parler, il le ferait. Elle n’allait vraiment pas le forcer. Cody, cependant, ouvrit rapidement la bouche pour reprocher à Hainoa d’avoir amené Gerbille en étude. Se recroquevillant, elle répondit sur un ton d’excuse :

« Désolée, normalement, il reste tranquille pendant les cours… »

Puis, tentant de changer de sujet, elle chuchota, tout en vérifiant que le Professeur McGonagall ne les regardait pas :

« Psst, tu as vu au fait ? McGonagall, elle a un épi. »

Hainie, ou comment détourner la conversation en une leçon !

[ 640 mots ]
[ sorry pour le post minable, un topo alors qu'on peut pas parler, c'est dur o.O ]

VAMPIRE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!   L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! EmptyMar 24 Aoû - 23:58

    Ressemblait-il au méchant que l'on voit dans les histoires? Il n'aurait peut être pas du y aller aussi fort avec la jeune fille mais soyez compréhensifs quoi, sa gerbille lui avait uriner dessus. En tout cas cette Hainoa en avait du charisme, elle avait réussit à faire taire toutes les mauvaises langues après le passage de Mcgonagall la classe. Et Cody l'en remercia quand même d'un petit: " Merci. " Enfin, d'un air de grand frère et parce qu'il se sentait vraiment mal en vue du visage presque larmoyant de la jeune fille, il s'excusa et joua celui qui pardonnait.

    " Je suis désolé, je n'aurais pas du m'énerver comme ça. Puis, de toute façon ça n'est pas ta faute, c'est la vie animale. "

    Il esquissa un charmant sourire à la demoiselle puis tenta de retourner à son devoir pendant que la jeune fille rangeait son animal dans sa poche....Oui oui son animal dans une poche. A croire qu'on comprend son envie d'évasion...Une poche le pauvre ça devait être vachement étroit lorsqu'on voyait l'immensité de Poudlard. Elle lui proposa sa gomme au cas il en aurait toujours besoins il refusa poliment d'un signe de tête tout en la remerciant. Bon, alors le devoir de métamorphose...Le titre c'est bon, l'introduction aussi, le développement...On a le plan. Bon on pouvait bien se détendre un petit peu et discuter avec cette charmante demoiselle qu'était malgré sa Gerbille, Hainoa. Ou pas, il était vrai que parler en salle d'étude n'était pas vraiment possible et il le savait. C'était drôle non comme retournement de situation. Cependant après de nouvelles excuses, la petite blondinette décida de tenter la discussion même en chuchotement. De toute façon tout le monde chuchotait alors autant se le permettre aussi. Le problème ce fut le sujet. Un sujet qui déstabilisa vraiment le garçonnet.

    " Heu entre nous j'ai pas vraiment pris la peine de regarder les chemins de Mcgo! Mais peut être...maintenant que tu le dis...Enfin ça te tente de sortir je pense qu'en vue de l'heure on peut se le permettre. "

    Il lui avait proposé ça pour qu'il puisse parler en toute liberté comme ça ils devenaient un peu plus libre. Et puis s'il voulait parler de l'épi de Mcgonagall ça allait être plus pratique vous ne pensez pas? En tout cas Cody n'attendit pas la réponse de la jeune fille, il rangea ses affaires et commença à se lever. Allez Hainoa on attends plus que toi. Bien évidemment garde bien ta bestiole dans ta poche en espérant qu'il ne fasse pas ses besoins sur toi ce serait ballot.


[Tu m'excuses de la petite taille? xD]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty
MessageSujet: Re: L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!   L'heure d'étude n'est pas pour les bavards! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» Salle d'étude d'Anabase
» l'âne qui donne l'heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: