AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 A la pêche aux écrevisses , -visses, -visses [PV Damon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
Anonymous




A  la pêche aux écrevisses , -visses, -visses [PV Damon] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A la pêche aux écrevisses , -visses, -visses [PV Damon]   A  la pêche aux écrevisses , -visses, -visses [PV Damon] - Page 2 EmptySam 14 Aoû - 14:16


Le 5 ème année oui, merci de me le préciser, pas comme Fred’ qui m’a laissée écrire Fayr avec une orthographe révoltante par 3 fois #SBAF# Mais je t’aime Fred’, hein ?, après avoir promis cette fois-ci de se montrer plus discret que d’ordinaire je m’en fous du papillon, mais à cause de toi, Rusard a failli nous chopper ! Il criait dans tout le château qu’il nous mettrait la tête dans la cuvette de Mimi Geinarde ! Je sais que t’as l’habitude, mais moi non ! s’allia à Hainoa pour leur excursion jusqu’aux serres. La petite blonde se sentit gonflée d’importance lorsque son émissaire l’appela ‘commandant’, et elle tapa négligemment sur la tête de Daemon pour bien montrer qu’elle en était ravie. non, je le jure, je le tabassait pas !. Une fois devant le futur appât, Damon resta assez en retrait canaille, tu as les pétoches et tu veux que je passe devant, c’est ça ?!. Ce fut donc Hainoa qui s’occupa d’assommer la pauvre plante.

Après lui avoir définitivement réglé son compte, la Gryffondor conserva son gros grimoire à portée de main, histoire de dégommer tous les autres végétaux qui oseraient s’attaquer à elle –bon d’accord, à ‘eux’-. On ne savait jamais ! En l’absence du Professeur Chourave et du très sexy Edric Harris, malgré son nom de famille de pain de mie, la serre se comportait assez librement. Et il n’était qu’une question de temps avant que l’autorité administrative ne retrouve un élève inconscient sur le sol froid de l’antre des plantes, recouvert d’une substance louche comme l’Empestine, et avec des Kumquats à la place des oreilles. en fait c'est déjà arrivé, mais je suis sûre qu’ils ont étouffé l’affaire Peut-être même que les premiers sur la liste seraient Hainie et Damon ! Gulps !

Avec prudence, Daemon s’avança vers le cadavre inerte de la plante –« J’espère qu’elle va bien », souffla Hainie- et se saisi de la malheureuse victime qu’il fourra dans un sac plastique dans le but de la jeter dans une décharge publique. Pas de preuve, pas de procès avant de quitter les serres. La petite blonde jeta un dernier coup d'œil aux restes d’arbuste, en essayant de ne pas penser à la réaction du Professeur Chourave et du Professeur Harris certainement chercheraient-ils activement ces fichus élèves qui avaient osé couper une plante aussi grossièrement. Puis elle referma précautionneusement la porte de la serre. Avec un mouchoir imbibé de jus de citrouille –à défaut d’alcool, on faisait avec ce qu’on avait à portée de main-, la cheftaine nettoya la poignée, histoire d’effacer toute trace digitale suspecte. Enfin en même temps, il y avait tellement de personnes qui entraient et sortaient dans la serre tous les jours ne serai-ce que pour quelques plants de tomates qu’il aurait été impossible aux professeurs de savoir qui avait commis ce méfait révoltant. Rassurée, et contente d’avoir mené à bien leur mission, Hainie suivit Daemon qui était déjà retourné près du lac.

Là, il déposa le gros cadavre flasque de la plante –qui n’agitait même pas une seule de ses tentacules. Comme quoi, un Manuel de Biologie Végétale, c’était fichtrement assommant- et interrogea la blondinette sur la meilleure façon de s’en servir comme appât.
Pour y répondre, la 6 ème année sortit de son sac le livre sur les écrevisses, dont elle feuilleta frénétiquement les pages.

« Huuum. Normalement, ce sont des morceaux de viande avariée qu’on met, donc à peu près de la taille d’un steak. Tu es avariée, toi ? » Elle regarda la plante tandis qu’elle s’adressait à elle. Celle-ci n’émit aucun son, ni ne remua aucune feuille, ce qui prouvait bien qu’elle était caput. Par pure précaution, Hainoa lui assena un nouveau coup sur la tête, histoire d’être sûre de l’avoir bien achevée et en plus, c’était marrant de frapper une plante sans défense « Je pense qu’on peut la découper, histoire de faire des morceaux de taille équivalente à celle des steaks. Du genre heu… comme ça. »

Hainoa écarta ses mains pour indiquer à Damon la taille des futurs morceaux de plante, mais ne se précipita pas vers celle-ci pour la tailler en pièce. Jetant un coup d’œil soucieux à son émissaire, elle lui demanda :

« Heu… on ne risque rien à la toucher avec les doigts ? Elle n’est pas venimeuse ? Va-y, passe d’abord, je te suis après ! »

[ 732 mots ]

VAMPIRE
Revenir en haut Aller en bas
 
A la pêche aux écrevisses , -visses, -visses [PV Damon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !
» i thought you should know... • Ft Damon S. McGrégor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: