AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




[Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Empty
MessageSujet: [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]   [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] EmptyMar 13 Juil - 11:01

[Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Mini_100620091617667170 [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Faithou08

Pff, pff, Faith poussa un soupir tandis qu'elle passait un énième coup de chiffon sur l'une des tables à proximité du bar. C'était bien plus fatigant que prévu, cette histoire de petit job. Et ça lui prenait de nombreuses nuits dans la semaine, sans compter les transplanage incessants qui avaient franchement tendance à la crever. Elle détestait transplaner en plus, c'était une sensation plus que désagréable, qui lui donnait, de surcroît envie de rendre tout son déjeuner à l'entrée du club. Mais il faut croire qu'à force elle finissait par s'habituer. Désormais elle avait à peine la nausée quand elle arrivait. Si ça c'était pas un miracle ! Sans parler du boulot qu'elle avait à la fac, les devoirs, les cours... Oh elle ne s'en plaignait pas à peine, après tout c'était ce qu'elle avait voulu. Mais elle n'avait clairement pas prévu qu'il serait aussi difficile de tout concilier. Elle ne voyait presque plus personne en dehors de ses amis moldus et d'Elea ! Et parlons-en de la blonde non, ce n'est pas dit avec agressivité, c'est faux ! Oh elle était adorable, Faith ne disait pas le contraire tout dépend du point de vue, c'était loin d'être le souci ça, elles n'avaient aucun problème d'entente. Ce qui était plus dérangeant, c'était les longues pauses qu'elle s'autorisait et le travail supplémentaire que se tapait donc l'Anglaise pour éviter que le patron ne leur tombe dessus. Oh oui, parce que la tête d'Elea ne serait clairement pas la seule à tomber, elles travaillaient en équipe actuellement. Elle aurait pu piquer une crise, mais elle ne s'en sentait pas le courage, c'était loin d'être dans son caractère... Donc elle faisait avec.

L'ex-Poufsouffle réalisa avec un certain soulagement qu'elle venait de nettoyer la dernière table, ce qui était une bonne chose étant donné que son dos commençait à la faire un peu souffrir. Non non, ce n'était pas dû à l'âge, mais essayez un peu de rester courbé pendant une demie heure telle une petite mémé qui nettoie toutes les tables de l'étage, et vous verrez tiens ! Mais bon, au moins c'était ça de fait. Elle vit volte face et se tourna vers le bar, où elle repéra Elea en compagnie du nouveau DJ, qui était visiblement plutôt agréable à regarder. Elle balança son chiffon sur la tête d'Elea dans un coin, près du bar et s'empressa d'attraper un plateau, en espérant que les clients de ce soir tiendraient mieux l'alcool que ceux de la soirée précédente. Les mecs bourrés étaient juste incontrôlables, et elle commençait à croire que c'était toujours sur eux qu'elle tombait.

Pas de chance pour Faith, la soirée s'annonçait longue en perspective. Un quart d'heure d'aller retour entre le bar et les tables, pour servir les clients présents, et pour l'instant tout allait bien. Pas de problèmes notoires, pas encore de chutes de verres pour une fois, Elea se montrait assez efficace, bref elle gérait. Mais voilà qu'un vieux à l'air un peu louche et surtout déjà très imbibé fit son apparition. Un vieux bourré ? Sérieusement ? Pourquoi ne tombait-elle jamais sur les jeunes, beaux, gentils, sobres ? Ah ils n'existent pas ? D'accord ! Aller, on prend une grande inspiration alala l'air frais et printanier de la boîte de nuit enfumée ! et on y va. Un grand sourire, un poli mais dynamique « Que puis-je vous servir ? » et pour toute réponse un son non identifié proche du gloussement. Okay, retraite stratégique, je répète, retraite stratégique ce gars est possédé ! Non, pas de panique, il était déjà plus que pompette, elle pouvait bien lui laisser trente secondes pour reconnecter ses neurones. Et la réponse fut plus que traumatisante... « T'es libre ce soir ma jolie ? » accompagné d'un sympathique sourire vicieux à souhait. Génial. Et maintenant elle attirait les vieux pervers ? Elle fit presque aussitôt un pas en arrière, question de sécurité, adressant un vague rictus au client, qui pouvait le déchiffrer comme bon lui semblait. Elle tourna lentement la tête vers Elea, le mot "SOS" pouvant clairement se lire sur ses lèvres. Et pendant ce temps, voilà que le vieux insistait.

« ... Aussi tentante que soit cette proposition Je... ne suis pas intéressée... monsieur qui pourrait être mon père » répondit-elle vivement, soucieuse de stopper le délire tout de suite. Elle venait d'atterrir dans la quatrième dimension ou quoi ? Mais le type n'avait pas l'air de vouloir lâcher l'affaire... Abandonnant donc son cas pour l'instant, elle partit prendre d'autres commandes en attendant de trouver une victime quelqu'un d'autre pour s'en occuper. Mais les œillades qu'il lui lançait à chaque fois qu'elle passait devant lui commençaient à la mettre franchement mal à l'aise. « Allez chérie, te fais pas prier ! » "Tuez moi tout de suite, tuez moi tout de suiiiite !" Bon sang ! Elle n'en pouvait plus. Finalement, elle se planta devant lui, lui garantissant que même s'il devait être le dernier homme sur terre, elle ne cèderait pas à ses avances grotesques, et luttant contre l'envie de lui envoyer une baffe en pleine face. Le client est roi, tout ça tout ça... Mais c'était comme parler à un mur. Cherchant des yeux un secours quelconque, elle repéra Elea qui passait à quelques mètres d'elle.

Elle était trop désespérée pour penser à une autre solution. Sans attendre, elle attrapa la jeune femme par le bras et... L'embrassa, sous les regards médusés des clients alentours dont le DJ haha. Le tout ne dura qu'une fraction de seconde, elle ne lui avait pas roulé une pelle non plus, qu'on se calme tout de suite ! Ce n'était qu'histoire de faire déguerpir le collant là. Elle se retourna ensuite vers le vieux et lui lança un dernier « Voilà, satisfait ? Je préfère les femmes ! » avant de tourner les talons et d'aller s'asseoir au bar. Un instant, elle songea qu'il était bien heureux qu'Erwan n'ait pas assisté à ça, avec les sous entendus qu'il faisait déjà avant...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]   [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] EmptyMar 13 Juil - 22:14

Aaah ce qu’Elea aimait bosser dans une boite de nuit *_*. En même temps qui ne le voudrait pas. On rencontrait du monde, on se vidait la tête, on écoutait de la bonne musique et on prenait des pauses quand on le voulait *paf*… Bon le dernier point.. C’était que pour Elea ça. [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] 421503 .. En même temps on ne pouvait pas trop lui en vouloir, elle était toujours aussi populaire, donc quand il y a du monde qu’elle connait, faut qu’elle prenne de ses nouvelles. Le client est roi ! –et c’était les paroles de Faith Cool.. Les seules paroles qu’elle avait écoutées des monologues de son amie en fait *paf*-. Bon Elea Mayan n’était pas parfaite comme serveuse, mieux que ça elle était flemmarde, avant besoin de quelqu’un sur son dos pour faire des efforts, et Faith assumait ce rôle à la perfection la plupart du temps –elle tenait pas tant que ça à sa vie ! *paf*-. Donc voilà ce que la serpentard faisait dans sa vie professionnelle.. serveuse et barmaid. Le point qui lui déplaisait dans ce job c’est qu’il fallait être souriante avec TOUT le monde, même avec les nuls, les boutonneux, les moches, les gros, les relous… Touuut un tas de personnes qu’elle n’aurait jamais calculé en temps normal. Mais bon, il fallait faire avec et puis voilà u_u.. Elle était bien payée, servait des verres, tenait l’alcool et prenait des pauses ! Duuuuuur…

Bon là pour l’instant, elle était en train de parler avec le magnifique dj de la boite –qu’elle espérait se faire parce qu’elle était trooop hot x_x- oh bien sûr, elle n’était pas la seule à l’avoir remarqué, toutes les femmes et les jeunes filles qui se ramenaient pour prendre un verre essayaient de le draguer tsst. Certaines soo… vilaines. Mais bon l’espoir faisait vivre. Elle, elle espérait juste oublier cette histoire de bébé, ce Nate qui n’en avait rien à foutre d’elle, ce Damian qu’elle n’arrivait pas à oublier et tous les malheurs qui ne cessaient de s’abbattre sur sa pitoyable vie d’ex perfect. Qu’est ce que c’est Hard de devenir adulte sérieux. X_x Peu importe si vous étiez une queen avant, il faut passer par les mêmes étapes que les autres et vivre la dure réalité u_u.


« On sort ensemble demain tous les deux ! »

« Manière plutôt intéressante pour me le demander »

« Manière plutôt intéressante pour me dire que tu adorerais »

« 13h au san lorenzo.. »

« Italien.. Intéressant »

La blonde décrocha au jeune homme un magnifique sourire. Qu’est ce que ça pouvait être sex de prononcer ‘Alejandro’ n’empêche.. Aussi sex que plonger son regard dans le sien et se laisser prendre à son jeu. Elle ne comptait pas le garder trop longtemps, une nuit ou deux et elle pourrait passer à autre chose..
Sa pause finie –non mais c’était une vraie pause là, et super importante *paaf*- Elea parcourut la salle en direction du bar, parce que cette nuit F tenait le poste –très important aussi Cool- de serveuse. Mais avant même qu’elle arrive à destination la brune à laquelle elle pensait à cet instant lui sauta dessus et l’embrassa… Euh elle avait raté un épisode o_o
Zut ses chances avec le Dj tomberaient à l’eau.. Quoiqu’une image de bi ça fascinait tout autant les mecs *tsst sals pervers !*. Les paroles prononcées par la sœur d’Erwan aidèrent la blonde à clarifier la situation dans sa tête. *Ah d’accoooord d’où le sos à peine audible* *paf*
Elea jeta un regard vers le vieux c*n qui n’avait pas arrêté de draguer F. –euh vu sa tronche c’est compréhensible qu’elle ait pété un câble *paf*-

« Vous avez comprit là où j’appelle la sécurité pour le faire comprendre de force ? »

Sérieux mais c’était une boite de jeunes normalement. Les vieux il fallait qu’ils restent chez eux auprès de leurs femmes à écrire leurs testaments… C’est trop tard à cet âge de vouloir vivre sa vie U_u


« Je crois qu’en tant que serveuse vous devriez être plus aimable… On ne vous a jamais dit que vous deviez le respect aux clients ?.. Surtout quand ils ont beaucoup d’argent ? »

Il leur fit son plus beau sourire jaune avant de finir par un

« De vous à moi, c’est moi qui pourrait vous créer des problèmes.. A moins que vous ne trouviez un moyen de vous faire pardonner mes chéries.. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




[Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]   [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] EmptyLun 19 Juil - 11:56

Faith avait tendance à être impulsive, et en l'occurrence, c'était assez facile à deviner lorsqu'on voyait comment avaient soudainement évolué les évènements. La réflexion, elle la laissait généralement pour plus tard, pour après qu'elle ait commis ses erreurs et ses bourdes. Certes, ce n'était pas forcément très intelligent mais qui a dit que Faith était intelligente ? il lui était difficile de faire autrement. C'était toujours par réflexe qu'elle agissait, c'était dans sa nature, et il y avait peu de chances pour que ça change un jour. Elle suivait son instinct, ses inspirations du moment, et malheureusement, même lorsqu'elles celles ci n'étaient pas très bonnes.

Et là, c'était exactement comme ça que ça s'était passé. Elle était fatiguée, lasse, en clair elle en avait marre, et tout ce qu'elle souhaitait, c'était finir son service, pas bien compliqué à suivre pour l'instant. Et voilà que ce client vieux et éméché se mettait à la draguer ouvertement, en lui jetant des regards à faire frissonner d'horreur n'importe quelle personne saine d'esprit, et en insistant malgré ses refus. Supporter les propositions du vieux sans broncher pendant toute la soirée, sans tressaillir, était tout simplement au dessus de ses forces. Elle voulait qu'il arrête, qu'il se taise, qu'il se trouve quelqu'un d'autre à harceler genre Elea par exemple, elle a l'air intéressée. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était finir son service tranquille. Elle cherchait une solution pour se débarrasser du pervers, et son regard s'était posé sur Elea. Le reste s'était tout simplement fait tout seul, c'était la première idée qui s'était imposée à son esprit. Le moyen de décourager le vieux, au risque de passer pour une folle auprès de la blonde. Que risquait-elle ? Il suffirait qu'elle explique la situation à Elea ensuite.

Quand elle s'approcha d'Elea, elle vit très clairement la surprise dans son regard. Bon effectivement, elle l'avait un peu attrapée sans crier gare, qui plus est pour l'embrasser, ce qui était loin de faire partie de leurs habitudes, ne nous leurrons pas. La brune n'était nullement attirée par la jeune fille, aussi le baiser fut plus que bref, juste le temps de faire illusion. Et puis, il y avait cette petite voix diabolique dans sa tête, qui lui avait soufflé que le DJ regardait peut-être dans leur direction à ce moment là, et qu'elle serait ainsi vengée du boulot supplémentaire qu'elle se tapait. Pas méchante non, ni démoniaque, mais disons que c'était un petit plus, parce qu'il n'était pas juste qu'elle drague l'espagnol pendant qu'elle récurait les tables et se faisait draguer par un type ultra louche ! Enfin, à tous les coups, ça ne réduirait en rien ses chances avec le latino, donc elle ne lui portait aucun préjudice !

Elle s'était éloignée sans même un regard de plus vers le client, ce qui n'était pas le cas d'Elea. Visiblement, la jeune fille avait bien rapidement saisi le problème et Faith lui fut sincèrement reconnaissante de son soutien. "Bon ben Elea, tu te débrouilles là ? Je vais aller prendre un cocktail moi pendant ce temps !" Elle parla même d'appeler la sécurité, ce qui était généralement une arme suffisamment dissuasive pour virer les clients les plus lourds... Mais tout ne fonctionna pas comme prévu. Il ne voulait pas lâcher prise ce type, et le pire ce fut l'allusion à peine dissimulée derrière le "moyen de se faire pardonner". Cette fois impossible de se contenir, elle en avait juste marre de ce gars. Elle leva les yeux au ciel, furieuse et revînt se placer aux côtés de la blonde. « Et on peut savoir de quels genres de problèmes vous voulez parler ? Vous avez conscience que ce que vous faites là, c'est du harcèlement, non ? Rien ne nous oblige à respecter les gens comme vous » cracha-t-elle avec mépris. Non mais sérieusement, il se croyait où là ? Elle était serveuse et rien de plus, et elle en avait assez de perdre son temps à lui parler et à repousser ses avances ridicules. « Je crois que vous vous trompez en ce qui concerne ce club, vous feriez sérieusement mieux de dégager. » Elle avait une terrible envie de cogner sa tête contre une table là tout de suite. Et dire que la soirée était bien partie... L'idéal, ça aurait été qu'il parte de lui-même, sans faire de scène, mais il n'avait pas l'air du genre conciliant malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]   [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Boîte de nuit] Les aléas du métier [PV]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Nuit tranquille..
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: