AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Un frère abusif ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Un frère abusif ? [PV]   Mer 21 Juil - 7:58

    Camille était un frère possessif. Le pire dans tout ça ? Il n’était même pas le vrai frère de Nina. Toutefois, il se considérait comme tel. C’était selon lui le seul point à retenir.

    Ce jour là, il avait justement remonté les bretelles à un pauvre type (selon lui bien sûr) qui parlait de Nina en des termes qu’on ne devrait pas utiliser à propos d’une jeune fille de seulement douze ans. A Gryffondor, Camille faisait peur, on disait même de lui qu’il aurait plus sa place chez les vipères. Calme, silencieux, avare de paroles, il n’était pas spécialement aimable non plus avec qui n’était pas sa sœur. Preuve en était que Hugh était venu lui parler après ça et qu’il s’était fait sacrément engueulé par son frère aîné! Ceci dit, c’était entré par une oreille et ressorti par l’autre. Camille n’en avait rien à faire de ce que Hugh pensait, il se croyait dans son bon droit en protégeant sa sœur.

    « Tu sais, ça ne fait pas forcément plaisir à Nina ce que tu fais. » Lui dit Hugh. Camille lui jeta un coup d’œil maussade et retourna de nouveau le regard vers les flammes de la salle commune. Il y avait pas mal de monde autour d’eux, cela n’aidait pas Camille à se montrer plus ouvert ou bavard. Il s’était refermé comme une huître et envoya balader Hugh sans ménagement « Mêle toi de tes oignons Hugh. Regarde là-bas, y’a Ziegler, va donc jouer au toutou avec et fiche moi la paix. » Son frère s’empourpra et lui balança la gazette à la figure avant de tourner les talons, mais pas en direction de la préfète – qui pour l’heure discutait avec l’autre préfète Fredericke, et le capitaine de l’équipe de Quiddtch, Mike -.

    C’est alors que Nina fit son apparition. Camille la regarda un moment s’approcher et, quand elle arriva à ses côtés, marmonna « Tu es venue me gonfler pour ce que j’ai fais tout à l’heure toi aussi ? » Il espérait bien que non ! Ceci dit, même si c’était le cas et même s’il se révélait que Hugh avait raison, jamais Camille ne cesserait de vouloir protéger Nina. Il était peut-être un frère abusif mais il connaissait pire que lui… et au moins, le plus souvent, il était discret. Attention Nina, Camille n’est pas de bonne humeur, il risque d’être pire que d’habitude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Sam 24 Juil - 1:56

La journée avait parfaitement bien commencé pour Nina. En découvrant son emploi du temps – elle ne se souvenait jamais de quel cours elle avait à quelle heure – la demoiselle avait remarqué qu’elle évitait les potions et qu’elle avait en plus sortilèges, le cours où discuter par excellence. De fait, elle n’avait pas eu à supporter des heures de cours sans distraction. La demoiselle avait d’ailleurs réussit à s’arranger pour être assez proche d’Estelle et donc échapper un peu au sérieux de son frère Camille. Ce n’est pas qu’elle n’aimait pas être à côté de lui – sinon elle changerait de place - mais plutôt que le jeune Gryffondor n’était pas le meilleur pour faire passer au plus vite les heures de cours : son objectif était de la faire réussir, pas de la distraire en parlant avec elle.

Comme d’habitude, Nina avait passé la journée avec, outre les professeurs, Camille et les deux autres Imparfaites qu’étaient Estelle et Maybel, même si c’était toujours plus difficile pour la seconde qui n’était pas à Gryffondor, mais à Poufsouffle. Elle avait parlé quelques minutes avec Mike, le capitaine de l’équipe de sa maison, dans laquelle elle venait d’être acceptée, et c’était bien tout. La demoiselle ne prêtait que rarement attention à ce que les autres pouvaient bien dire d’elle, ou aux histoires qui se racontaient : elle comptait sur ses amies et ses frères pour lui dire si jamais elle loupait quelque chose d’important. Le reste, elle s’en fichait. La jeune lionne ne comptait pas se laisser assombrir sa journée à cause de quelques langues de vipères, ou de vipères tout court.

A la fin de la journée, Nina avait abandonné son frère une petite heure afin de passer un peu de temps avec Estelle et Maybel, deux filles que Camille acceptait bien, en général. Il les connaissait plus ou moins et semblait les apprécier, ou du moins ne pas les détester. Puis la demoiselle avait finit par rentrer, accompagnée de ses deux amies. Maybel les avait laissé au niveau de la grande salle, puisque sa salle commune se trouvait non loin des cuisines, et Estelle était ensuite partie vers la bibliothèque afin d’emprunter un livre, si bien que la fille Moreau était retournée seule à la salle commune, dans laquelle, sitôt entrée, elle ne mis pas longtemps à apercevoir ses frères. Hugh était avec des élèves de son année, et Camille – quelle surprise – était seule. Elle s’approcha naturellement de lui, mais fut bien surprise par le ton avec lequel son frère adoré l’accueillit. Bien entendu, la lionne démarra elle aussi au quart de tour.


- Non mais si tu veux pas de moi, dis le tout de suite, hein ? D’abord, je sais même pas de quoi tu parles, mais comme apparemment c’est sensé m’énerver, tu vas me le dire tout de suite, hein !

Oh et il avait intérêt. Il était vraiment rare que Nina s’énerve avec son frère, mais elle détestait être accueillie de cette façon alors qu’a priori elle n’avait encore rien fait. Que Camille soit de mauvaise humeur, elle pouvait le comprendre. Moins, en revanche, qu’il se défoule sur elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Lun 9 Aoû - 0:56

Camille observa un moment sa sœur sans rien dire. Il trouvait étonnant que Hugh n’ai pas encore tout balancé et son caractère sans demi-mesure hésitait entre l’agacement et le soulagement. Si Nina n’avait pas assisté à son règlement de compte en règle peu avant, ce n’était pas plus mal, maintenant il pouvait toujours raconter tout ce qu’il voulait, non ? Enfin, ce n’était pas qu’il comptait cacher la vérité à sa sœur adoptive, mais arrondir les angles ne fait jamais de mal… bien qu’on sache que ce cher Camille n’était pas une référence en la matière, tout entier dans ses idées qu’il était.

Posant son regard clair sur sa sœur, il finit par pousser un tout petit soupir. Il posa un coude sur l’endroit du fauteuil prévu à cet effet et secoua légèrement la tête. Il avait visiblement abattu ses cartes trop vite, c’était une erreur que même un débutant ne ferait pas. Hors, Camille (qui ne manquait pas de confiance en ses propres capacités) venait de parler avant de prendre le temps d’évaluer la situation, autant dire que cela ne lui ressemblait pas du tout. Il avait été tellement offusqué par les propos que l’on racontait sur sa sœur qu’il en avait oublié son légendaire flegme. Malgré le ton de Nina, il prit bien soin de le retrouver avant de reprendre la parole.

« Tu n’es vraiment pas assez attentive. » Elle ne faisait jamais attention à ce qui se passait, bien trop occupé à jouer à la dinette avec ses amies Estelle et Maybel, amies que Camille n’appréciait pas outre mesure, comme pour la plupart des êtres vivants, le verbe supporter serait plus adéquat. En effet, le jeune Moreau était un associable, un vrai, et il ne comptait pas remédier à ça. Nous l’avons dit, il s’aime comme il est, mieux que ça, il se considère dans son bon droit.

« Un idiot prétendu que tu faisais des… des choses… avec tous les garçons. Je lui ai fait passer l’envie de recommencer. »
La vengeance est un plat que Camille aimait déguster froid, il pouvait néanmoins faire des exceptions, surtout quand on insultait sa chère sœur. Il fit même un nouvel effort en reprenant la parole seulement après quelques secondes de silence « Hugh vient de me faire la morale à ce sujet, je pensais que toi aussi. » Trois phrases d’un coup, il venait limite de battre son propre record. Bien entendu, ce n’était pas tout à fait vrai, il pouvait (à l’occasion) se montrer très bavard. Avec sa sœur c’était quand même relativement peu souvent car elle-même parlait beaucoup et lui il aimait mieux l’écouter. Même si elle avait ses amies, il n’y avait sûrement pas plus patient et attentif que Camille pour Nina. Et, pensant ainsi, le brunet jeta un coup d’œil vers son frère aîné qui voulait signifier que lui par contre n’était pas franchement un modèle en matière de frère aîné. Elle venait de le trouver vraiment excécrable, et il l’était, faut pas se leurrer, mais pour Camille, le vrai frère indigne c’était bien Hugh et son je-m’en-foutisme à vous donner des frissons dans le dos. En bref, Camille n’avait ni regret, ni remord.

{531}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Lun 9 Aoû - 21:13

Le silence était venu s’installer entre les deux jeunes Moreau. Nina attendait toujours que son frère réponde à sa question, tandis que Camille ne semblait pas vraiment pressé de le faire, mais la demoiselle ne comptait pas lâcher le morceau de si tôt, même si pour cela elle devait se disputer avec son frère adoptif. Elle savait bien de toute façon qu’une fois passé quelques minutes de rancœur de part et d’autre, tout reviendrait à la normale. Malgré leur proximité, il était inévitable que les deux jeunes gens se disputent, du fait de leurs caractères trop différents, ceux-là même qui constituaient ce qui les rapprochait. Bref, cela donne une histoire bien compliquée alors qu’il m’aurait suffit de dire que la blonde n’allait pas hésiter à aller jusqu’à l’affrontement.

Nina soupira devant la remarque de son frère. Quoi ? Comment ça elle n’était pas assez attentive ? Qu’est ce qu’il pouvait bien en savoir, d’abord ? Et puis, cela dépendait des sujets : la blonde savait écouter tout ce qu’il fallait quand il le fallait sur ce qui concernait son frère ou ses amies. Pour le reste…quelle importance ? Ce n’était certes pas l’avis de Camille, mais après tout, où était le problème ? Le jeune homme était déjà bien assez attentif pour deux. Avec lui à ses côtés, la demoiselle ne risquait pas de louper quelque chose d’important, elle en avait là la preuve parfaite. Pourquoi donc devrait-elle se bouger elle ? C’est donc ce qu’elle signala à son frère adoptif :


- Bof, tu l’es bien assez pour moi…

Nina haussa les épaules alors que Camille se mettait enfin à table. Finalement, la demoiselle n’avait pas eu besoin de le tanner pour cela, et ce n’était pas elle qui allait s’en plaindre. Ainsi, elle évitait de râler pour rien et pouvait garder ses forces pour ce qui risquait de l’énerver vraiment dans ce que son frère allait lui dire. Qu’allait-il de nouveau lui réveiller ? Qu’elle ne devait pas parler aux garçons plus vieux ? Comme si elle allait l’écouter, elle faisait ce qu’elle voulait après tout, mais de quoi avait-il peur ? De toute façon, si elles s’en rapprochaient, les révélations de Camille ne l’accusaient pas elle, ce qui était déjà une bonne chose en soi. Ce qui n’empêche pas que Nina eut une réaction outrée.

- QUOI ? Qu’est-ce qu’il a dit ? Et c’est qui cet idiot ? Que j’aille lui refaire la face ? On va voir s’il sait vraiment de quoi il parle….et qu’est-ce qui peut lui faire dire ça ? Non mais sérieusement, il est c*n ou quoi ?


Puis, finalement, elle s’arrêta, prenant conscience que ce n’était pas ça, qui, finalement, devait la mettre en colère selon son frère, mais le fait qu’il s’en était occupé à sa place, ce qui n’était pas si faux. Elle ne s’en était pas aperçue tout de suite, mais c’était bien vrai qu’il y avait là quelque chose qui l’énervait particulièrement chez Camille : son don pour s’occuper de ses affaire. Après tout, il aurait pu simplement l’en avertir.

- Bon, Camille– Nina luttait pour ne pas se remettre à crier –|b]je suis très touchée, mais j’aurais pu le faire aussi, tu crois pas ? T’aurais pas pu me prévenir plus tôt ? Et à la limite, on lui aurait refait la face ensemble, mais tu sais bien que j’aime pas que tu fasses les choses dans mon dos. Surtout quand elles me concernent… Pis Hugh l’est pas mieux, m’a rien dit non plus lui, [/b]ajouta-t-elle en lançant un regard noir à son grand frère qui se trouvait dans un autre coin de la salle commune.


[610 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Mar 10 Aoû - 14:51

    Le jeune Camille faisait parti de ces enfants qui ont grandis trop vite et qui, par trop de maturité, ont compris très jeune que le monde était sale et les gens méchants. En dehors du décès brutal de ses vrais parents dont il ne se souvenait pas du tout, il avait eut une enfance des plus heureuses mais il avait hérité d’un caractère qui l’avait poussé vers cette découverte puis vers une certaine froideur. Partant du principe que l’humanité ne valait pas grand-chose lorsqu’elle était en groupe, il s’était laissé porter par son naturel jusqu’à détester tout le monde jusqu’à preuve du contraire… Et pour se faire accepter de lui pour de bon, il fallait s’accrocher car ce n’était pas lui qui ferait le premier pas.

    La méfiance découlait de cette philosophie non sans une certaine logique et il était clair que si quelque chose exaspérait Camille chez sa sœur adoptive c’était bien cette confiance qu’elle était prête à accorder au premier venu, ce manque d’attention qui pourrait très bien un jour la briser… chose qu’il ne permettrait pas, bien entendu. Il préférerait se fatiguer à la tâche plutôt que de laisser Nina courir le moindre risque. Au moins, maintenant, il avait une alliée pour l’aider dans cette importante mission, quelqu’un qui le comprenait, quelque part ça le consolait… et il se demandait si Alix avait autant de problèmes que lui avec son frère.

    « On est jamais assez attentif Nina. » Rétorqua donc naturellement Camille, comme on s’y attendait de sa part d’ailleurs. Il se demanda par ailleurs ce que penserait Corann de tout ça, il faudrait qu’il le lui demande à l’occasion.

    A propos du garçon qui avait insulté Nina, Camille n’avait pas pris la peine de retenir son nom (honnêtement, il espérait le croiser le moins possible), en revanche le pourquoi n’était peut-être pas si compliqué que ça à comprendre au fond. « Simple médisance de sa part, jalousie sûrement. » Ce n’était pas agréable de savoir une seconde année plus douée en Quidditch que soi non ? En Quidditch ou autre chose, en tout cas, ce devait sûrement être lié à la jalousie car la malveillance d’autrui est rarement gratuite, pas quand elle se base sur rien en toujours.

    Mais même si Nina était furieuse, elle en revint très rapidement à leurs moutons et au p’tit vieux *paf*, à l’agacement visible de Camille, enfin pour peu qu’on sache décrypter ses expressions. Ce n’était pas donné à tout le monde mais sa famille en était capable, normal, il avait grandi en son sein… avec Nina toujours à ses côtés. Nina la prunelle de ses yeux… qui ne comprenait décidément rien à rien !

    « Je ne me suis pas posé tant de questions. » Puis bon, c’était Camille quoi, comme si la pensée de parler était la première qui lui venait tiens ! Non, ce n’était vraiment pas son genre de faire un rapport et d’agir seulement après. La seule personne qui ait ce privilège était Alix et c’était parce que leurs manigances devaient rester secrète. La protection de sa sœur contre les personnes méchantes n’avait, à cet égard, pas besoin de tant de précaution. « Tourne la chose autrement une seconde. Si tu entendais des gens médire sur mon compte de manière aussi grossière, que ferais-tu en premier ? » Nina avait beau être bavarde, il doutait beaucoup que sa première idée dans une telle situation fût de le lui rapporter, après, qui sait hein ?


{580}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Mer 11 Aoû - 21:28

- C’est toi qui le dis…

Cinq mots lâchés comme ça, dans un souffle par Nina pour montrer que là-dessus, ils ne seraient jamais d’accord. Ou en tout cas pas avant un bon bout de temps, car la blonde n’était pas prête de changer d’avis sur la question. Elle persistait à penser qu’elle n’avait nul besoin d’être très attentive, puisqu’elle avait Camille pour ça. La preuve en était donnée en cours : grâce à son frère adoptif, elle réussissait plus ou moins bien interrogations et examens, même si pour le moment elle n’avait dû en passer qu’un à Poudlard. Mais n’allait pas croire cde qui n’est pas : la jeune Moreau ne prenait pas son frère pour un esclave de l’attention. Elle se reposait seulement sur lui pour toutes les choses sérieuses exigeant une grande force de concentration qu’elle ne pensait pas posséder. Bref, la demoiselle n’alla pas plus loin, ne souhaitant pas s’engager dans des débats où elle ne pensait pas être à son avantage contre son frère, qui revenait au lanceur d’insultes.

Les explications de Camille ne convainquirent pas vraiment Nina, mais elle n’avait pas d’autre choix que de les accepter, puisqu’elle n’avait pas été témoin de la scène, à son grand regret. Mais quand même, de quoi pouvait-on la jalouser ? D’être une Imparfaite ? Quand même pas, ce n’était pas comme si c’était un groupe super connu, populaire et célèbre. C’étaient juste trois amies qui avaient décidé de parodier leurs aînées que finalement elles n’avaient même pas connues. Donc ça ne pouvait décidément pas être ça, ou sinon, le mec devait aller se faire soigner à Sainte Mangouste. Qu’elle soit joueuse de Quidditch dès sa deuxième année ? Ce n’était pas si exceptionnel. Ou en tout cas plus autant qu’avant. Non, vraiment, la blonde n’arrivait pas à comprendre comment la jalousie avait pu provoquer de telles paroles, mais après tout son frère s’y connaissait mieux qu’elle en comportement, et puis la demoiselle n’oubliait pas que ce n’était pas le plus important dans la discussion qui les occupait, aussi se contenta-t-elle de hocher la tête.

Que Camille ne s’était pas posé de question avant de s’en prendre – verbalement s’entend – à celui qui l’avait insultée était évident aux yeux de Nina, qui l’avait bien compris ainsi, et c’était bien ça, le problème, comme elle ne manqua pas de le lui faire remarquer :


- Ben c’est c’que j’te r’proche ! Ce sont mes affaires, après tout ! Et puis…

Nina fut coupée dans son élan par la question de Camille. C’est que sur le coup, il avait salement raison : si c’était elle qui avait entendu aussi mal parler sur son frère adoptif, sûr qu’elle aurait agit avant d’aller en parler à qui que ce soit. Maintenant, n’allez pas croire qu’elle allait se laisser abattre si facilement : la demoiselle de Gryffondor ne comptait pas laisser le dernier mot à son interlocuteur qui n’était autre, au cas où vous ne l’auriez toujours pas compris, que son frère adoptif. Bref, la petite bavarde répondit sur un ton égal :

- Alors c’est simple : je lui aurais cassé la figure, j’aurais été te chercher, et on lui aurait de nouveau cassé la figure ensemble.

C’est qu’elle était d’humeur bagarreuse, Nina. Quand on l’attaquait comme ça, elle oubliait bien vite que finalement, elle était une sorcière ou que les autres étaient plus grands et forts qu’elle. N’écoutant que son courage (ou son inconscience), la Gryffondor n’hésitait pas à frapper. Mais là, elle n’en avait pas finit avec son frère :

- Enfin, c’est pas ça le problème ! T’aurais pu m’en parler, c’est tout, avant ou après, m’en fiche, mais t’attendais quoi ? Que ce soit l’autre idiot qui me le redise ?

Elle l’aurait, le dernier mot, même si ça risquait d’être difficile !


[635 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Jeu 12 Aoû - 22:21

    Restant comme à son habitude parfaitement impassible, Camille fixait sa sœur d’un air qui, pour le novice, était parfaitement indifférent. En réalité, il écoutait avec beaucoup d’attention ce que sa sœur lui disait, c’est toujours ce qu’il faisait parce que c’était sa façon à lui de lui prouver son affection alors même qu’il n’excellait pas dans ce domaine. Preuve pour ce dernier point en était qu’il continuait calmement à analyser la situation et à répondre sans sentiment et, surtout, sans céder de terrain à sa sœur.

    « Ce ne sont tes affaires que dans la mesure où tu es présente au moment des faits. » Elle n’avait qu’à pas être avec Estelle ou il ne savait qui d’autre. Bien sûr, cette dernière réflexion, il l’avait gardé pour lui, il ne voulait pas que Nina sache qu’en plus d’être encombrant, il était possessif. Les deux tenaient du même sentiment d’origine, Nina était le trésor de Camille et il ressentait le besoin impossible à maîtriser de la protéger de tout et de rien à la fois, parfois même d’elle-même… D’aussi loin qu’il s’en souvienne, ça avait été comme ça. Hugh et Nina en train de faire les fous et de ne penser à rien, Camille à l’arrière, aussi discret qu’imprévisible, qui les protégeait tous les deux des parents, des autres élèves, des mauvaises notes plus fréquemment. Surtout Nina, Hugh ayant un an de plus, mais s’il n’était pas là pour obliger tout le monde à réviser avant les contrôles de fin de trimestre, il y aurait eut du redoublement depuis longtemps chez les deux tiers des enfants de la famille ! Alors oui, peut-être qu’il en faisait trop, mais quand bien même il s’en rendrait compte (ce qui lui arrivait parfois, quand il voyait Alix comme le miroir de sa propre bêtise), il n’avait pas l’intention de changer de si tôt.

    « J’ai rabroué mais n’ait abîmé aucun nez, si on repasse devant le coupable, tu pourras toujours t’accorder ce plaisir. Cela suivra ta ligne de conduite. » Il posa de nouveau le bras sur l’accoudoir et observa sa sœur de biais, regardant aussi derrière elle ce cher Hugh qui, Camille n’en doutait pas, ne manquait rien de la scène. Que son frère n’en doute pas, Camille trouverait un moyen de lui rendre la monnaie de sa pièce rien que pour ce sourire narquois qu’il lui voyait… après tout, le benjamin de la famille connaissait tout de son cher frère. Et il était aussi bien plus mesquin que la moyenne. Mais ça, Hugh le savait déjà…

    « Comment te l’aurais-je dit ? J’ignorais où tu te trouvais… et Hugh semblait vouloir me griller la politesse. »
    On sentait aux mots bien pesé qu’il utilisait qu’il faisait de son mieux pour ne pas tomber dans la chamaillerie frère-sœur de base complètement ridicule. Enfin, c’est surtout que s’il se laissait aller de ce côté, il était sûr de perdre… il n’avait jamais été doué pour se disputer franchement, même quand il était petit, il préférait se taire que se fâcher, ça demandait trop d’impulsivité à quelqu’un comme lui il faut croire.


{517}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Sam 14 Aoû - 15:57

Nina poussa un grand soupir, parfaitement audible par son frère qui, décidément, était irrécupérable. Quand donc arrêterait-il de tout faire tout seul, surtout quand ça la concernait elle ? Déjà que la blonde voulait être plus souvent auprès de lui quand il en avait besoin, ce qu’elle ne faisait que trop peu par rapport à avant Poudlard, elle le savait, mais s’il ne faisait rien de son côté non plus, ça ne pouvait pas marcher. Surtout qu’en ce moment, ils se disputaient une fois sur dix. Vous vous dîtes peut être que ça n’est pas énorme entre frères et sœurs, mais pour les deux Moreau, c’était déjà pas mal et la petite blonde n’avait pas envie d’être en colère contre son frère, même si là, elle n’avait pas d’autre choix : les paroles de l’inconnu plus la réponse que Camille avait fait la mettaient hors d’elle.

- Ca parle de moi, donc je pense que je suis on ne peut plus concernée. Plus que toi, en tout cas, que tu ais été présent ou pas ! Nom d’une citrouille évidée, je sais me défendre toute seule ! Et pis…

Comme quelques instants plus tôt, Nina ne sut que dire. Il faut préciser pour ceux qui ne suivent pas qu’elle venait de répéter, ou peu s’en faut, des paroles qu’elle avait tenu juste avant. De la même façon, la blonde ne sut donc pas finir sa phrase, puisqu’il n’y avait rien à ajouter à cela. Si Camille ne comprenait pas, et bien tant pis pour lui. Ou pour elle, puisque de toute façon la Gryffondor était bien consciente que même si elle voulait lui faire la tête, ça ne durerait pas plus que quelques heures, tant elle aimait son frère adoptif bien plus qu’elle-même. Bon, d’accord, sans doute seulement autant, mais peu s’en faut. Comme bon nombre de filles et de garçons de son âge, et même plus âgés qu’elle, la jeune Moreau était quand même un minimum coquette et aimait avoir un peu d’estime pour elle-même.

Mais là n’est pas le sujet, revenons-en à ce qui nous importe vraiment.

- Chacun ses méthodes, mais au moins quand tu casses le nez de quelqu’un, il s’en souvient toute sa vie, ou en tout cas un bon bout de temps. Mais maintenant tout le monde va dire que j’ai besoin de quelqu’un pour me défendre ! Ca va être encore pire !

A ce moment, Nina ne doutait pas de la validité de son raisonnement, pourtant bancal (spéciale dédicace à Zéno) : qui donc allait s’étonner du fait qu’un garçon défende une fille contre un autre garçon ? Qu’un frère protège l’honneur de sa sœur ? Le sens de la justice de la blonde s’altérait parfois nettement quand cela la concernait, et quand ça l’arrangeait. Mais bon, à douze ans, cela reste facilement pardonnable, n’est-ce pas ?

- Mouais, maintenant c’est trop tard, tu l’as fait à ma place. Enfin bref, passons là-dessus, puisque c’est passé.

Je vous l’ai dit, Nina n’aimait pas se disputer avec son frère, surtout sur des détails ou des choses qu’elle ne pouvait plus changer. La Gryffondor n’avait pas de retourneur de temps pour modifier l’histoire. Par contre, elle pouvait éviter que ça ne se reproduise ainsi dans les jours prochains.

- Je sais pas, t’aurais pu trouver un moyen. Et Hugh l’est pas mieux, il attendait quoi ? ajouta-Nina en se retournant pour lancer un regard noir à son grand frère. Finalement, ils étaient tous pareils. Ne savait-elle donc rien faire elle-même ?


[587 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Indépendant

Parchemins : 397
Âge : 23 ans [08.07.88]
Actuellement : Etudiant en histoire naturelle.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Lun 6 Sep - 10:55

    Le fait est que chez les Moreau, on est assez têtu. Pourtant, Nina et Camille n’avaient aucun lien de sang, mais ils étaient pareils sur ce point là. Nina pouvait pester tant qu’elle voulait, il ne reviendrait pas sur ce qu’il avait fait, d’ailleurs, l’aurait-il voulu, ça n’aurait pas pu se faire. Il n’avait aucun retourneur de temps à disposition et puis, pour être franc, il n’en avait pas envie. Il ne mettait aucunement en doute la force de caractère ou la force tout court de sa sœur, il savait qu’elle était parfaitement capable de se défendre, mais c’était aussi son rôle de frère que de veiller sur son honneur quand elle n’était pas là pour le faire. Parce qu’il n’y avait rien d’autre à dire, Camille continua à regarder fixement sa sœur adorée mais ne répondit rien, elle ne savait même pas elle-même quoi dire, ce qui était bien le signe qu’ils tournaient en rond et qu’épiloguer ne serait qu’une perte de temps. Je suppose que vous imaginez autrement des chamailleries entre frère et sœur mais il se trouve que Camille déteste suffisamment parler pour ne pas se répéter… en plus de trouver que dire plusieurs fois la même chose revient à passer pour l’imbécile – sauf quand c’est Nina bien évidemment -.

    « Si cela avait été quelqu’un d’autre, ils auraient pu le dire, mais je suis ton frère, il n’y a aucune chance pour qu’ils jugent mon acte comme de la lâcheté de ta part… ils mettront ça sur le compte de mon… impulsivité ? » Ce dernier mot lui arracha un sourire parce qu’il savait bien qu’il n’était pas impulsif, ce n’était vraiment pas le qualificatif qui lui convenait le mieux.

    « Effectivement, nous verrons à arranger ça une prochaine fois. » En espérant cela dit qu’il n’y en ai pas, mais bon, il ne fallait pas être aveugle, quand on était dans un internat, c’était normal qu’il y ait quelques petits soucis de cet ordre, ça paraissait même assez naturel dans la mesure où ils vivaient ensemble pendant des mois et qu’ils étaient tous des pré-ados plus ou moins avancés et, donc, stupides. On sent direct que Camille a une haute opinion de la période de l’adolescence, faut dire que quand il voit son frère, il a un peu peur de finir par lui ressembler – mais qu’il se rassure, ça ne risque vraiment pas d’arriver -.

    « Et pour Hugh, il attendait qu’on s’engueule… quelque chose comme ça. » Hugh avait toujours été un peu jaloux de la relation de Nina et Camille, ils étaient différents mais très proches, beaucoup plus en tout cas que lui ne le serait avec son vrai frère. Bien sûr, ils s’entendaient globalement assez bien, mais Hugh n’était pas une exception pour Camille, alors que Nina si, pour lui, sa sœur adoptive était parfaite jusque dans ses défauts… et ce n’était pas le cas lorsqu’il s’agissait de son frère qu’il cassait dès que possible. Toutefois, pas de panique, les rivalités entre petit et grand frère, c’est tout à fait sain et normal – quand ça ne dépasse pas les bornes -.


{519}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   Sam 18 Sep - 23:03

[Désolée des éventuelles répétitions et incohérences, mais je n'ai ni le temps ni l'envie de tout vérifier ;]

Nina tournait en rond. Plus la conversation continuait, et moins elle avait de choses à dire. De toute façon, c’était peine perdue, elle le savait. Même si elle était de loin la plus bavarde de la famille, celle qui parlait le plus, elle ne pouvait vaincre la logique implacable de Camille dans une telle discussion. Avoir le dernier mot avec son frère adoptif relevait de l’impossible, ou peu s’en faut. La blonde avait beau être d’un naturel optimiste, elle savait aussi reconnaître qu’elle ne pouvait être supérieure sur tous les terrains, et là justement, elle n’y parvenait pas, d’autant qu’elle savait très bien qu’au fond, c’était lui qui avait raison, comme souvent. Camille parlait peu, mais réfléchissait toujours avant de le faire quand elle-même ne pensait que très rarement à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l’ouvrir, ce qui pouvait lui porter préjudice, comme dans un tel moment, heureusement pas dramatique.

- Ton impulsivité ? releva-t-elle l’air amusé. Enfin, on va dire que tu as raison, reconnu-t-elle enfin du bout des lèvres. Nina était une fille, ne pas avoir le dernier mot lui était donc insupportable ; mais sur ce terrain, Camille était imbattable. Elle devait abandonner ou détourner la conversation sur un angle plus favorable pour elle.

En plus, à bien y réfléchir, finalement, Nina se fichait pas mal de ce qui avait pu se passer. L’avis des autres, elle ne s’en souciait pas vraiment et que Camille ait réagi sans lui en parler avant l’embêtait un peu, mais elle ne pouvait rien y changer, alors pourquoi s’embêter pour si peu ? Il faut sans doute mettre cette réaction sur l’impulsivité de la blonde – la vraie cette fois, pas celle qui pouvait éventuellement être attribuée à son frère adoptif par les imbéciles trop nombreux qui peuplaient Poudlard. Enfin, ne laissons pas l’esprit du frère remplacer celui de la sœur qui, jusqu’à preuve du contraire, n’avait de problème avec personne. Juger les autres n’était pas son genre – du moins, elle n’était pas plus portée sur la chose que n’importe qui d’autre, puisqu’elle ne pouvait de toute façon s’y empêcher, surtout quand elle était avec ses amies. Comme n’importe qui d’autre.


- A part ça, passé une bonne journée ?

La tension retombait doucement, Nina commençait à se calmer. Elle n’avait pas le choix de toute façon, puisque sa colère ne menait à rien et qu’elle n’avait pas franchement envie de se disputer avec son frère, comme je l’ai déjà précisé. Elle avait déjà perdu trop de temps là-dessus, mieux valait donc y mettre un terme – même s’il aurait été plus intelligent de sa part de ne pas commencer. Ce n’était cependant pas ce qu’on lui demandait et elle n’allait pas changer de nature.

En revanche, il restait le problème Hugh. Enfin, problème…pas plus qu’avec Camille, Nina n’avait envie de se disputer avec son grand frère adoptif, et elle avait bien vu que continuer sur sa lancée ne l’emmènerait nulle part. Mieux valait donc laisser tomber cela pour lui rendre le coup une autre fois, quand elle en aurait l’occasion. L’arme Ziegler paraissait être dans ce domaine bien utile. En tant que fille et que bavarde, il ne devait pas être trop difficile à la blonde d’aborder la préfète sous un prétexte quelconque. Elle verrait en temps venu. Le sourire revint sur les lèvres de la lionne à cette pensée. La vengeance est un plat qui se mange froid.

- Rien de nouveau, quoi, dit-elle pour conclure.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un frère abusif ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un frère abusif ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un frère abusif ? [PV]
» « Toi que j'appellais mon frère, comment peut tu autant me hair ? Est-ce vraiment ton désir ?» •• PV ISRAËL
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans
» Recherche d'un frère ou d'une soeur pour un mâle [Archives]
» (?) Adam Levine ? frère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: