AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyVen 13 Aoû - 0:00

Le souper avait passé à une vitesse folle. Au souper, elle s’était gentiment assit près de sa sœur comme d’habitude. Il avait eu au menu pour le repas du soir, un délicieux pâté du poulet. Elle avait mangé avec appétit tellement qu’elle avait faim. Mais se qu’il était le plus surprenant était qu’elle n’avait presque rien dit. Après le repas, elle retourna sur le champ à la salle commune. Malheureusement pour elle, dans sa hâte de retourné à la salle commune, Gabrielle trébucha sur une de dalle du place qui était légèrement surélevée. Elle se releva doucement. Ses genoux était douloureux (Rien de plus normal, après avoir tombé).

En fait, si la jeune Poufsouffle était aussi pressé c’était qu’elle était loin d’avoir fini son devoir de Potion. Le professeur Slughorn leur avait demandé une dissertation sur la potion d’Amnésie. Elle avait complètement oublié se devoir. En fait, si aujourd’hui elle n’était pas allez à la bibliothèque. Jamais elle n’aurait capté une conversation d’autre élève qui discutait de leur devoir de potion. Ayant pour la X ième fois perdu son agenda, Gabrielle-Ann avait oublié son devoir. Par chance, elle avait laissé un bout de parchemin dans son manuel de potion sur lequel étaient inscrites les indications du devoir. « À quoi bon avoir un agenda si je le perd tout le temps » pensa la jeune Poufsouffle. Arrivé devant l’entré de la salle commune des Poufsouffle, Gabrielle-Ann entendit un autre élève plus âge donné le mot de passe. Elle si glissa par la suite. Elle couru jusqu’au dortoir pour y prendre son matériel scolaire. Puis s’installa sur un petite table pour y continué son devoir de potion. Gabrielle-Ann ne savait par où commencer. Tout se qu’elle écrivait semblait faut.« Cette potion a été créé pour oublier des choses… Elle est facile a faire… peut-être dangereuse…»

Elle ne voulait pas dire à sa sœur qu’elle avait besoin d’elle pour son devoir. Se serais de lui avouer qu’elle a encore perdu son agenda. La dernière fois, Camélia avait écrit une lettre à ses parents pour y dire qu’elle l’avait perdu. Sa mère lui avait écrit tout un roman sur l’importance de prend bien soin de nos affaires. L’heure semblait s’écoulé plus rapidement que ses phrases sur son parchemin. C’était la panique totale pour la fillette qui avait jusqu’à présent jamais eu de manquement dans son devoir d’élève exemplaire (la pauvre enfant…). « Par tout les diables, le temps est contre moi. » pensa la fillette. « Si Camélia apprend sa, elle sera en colère. » Par chance Camélia était venu l’interrompe que de fois. Sa grand sœur était persuadé que Gabrielle-Ann était une mordue de devoir. Elle avait su gardé son calme devant sa sœur. Malheureusement surement pas devant tout les autres. De plus, d'Halloween était tout proche… «Peut-être que sa sœur était en train de lui préparé un mauvais coup. » L’enfant se secoua la tête lorsqu’elle réalisa que son esprit vagabondait lors de son devoir de potion. Un élève, ou une élève remarquait son désarroi …


[506 mots]


Dernière édition par Gabrielle-Ann Armstrong le Ven 22 Oct - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptySam 14 Aoû - 17:00

Eva-Rose avait décidé de s’accorder une soirée de détente, c'est-à-dire avec ses cartes, et ce jour-là, ou plutôt ce soir là, c’était le jeu de tarot qui avait été choisit : la demoiselle comptait ainsi lier l’utile à l’agréable en s’entraînant ludiquement à la divination, matière qu’elle appréciait, et tout particulièrement, vous l’aurez deviné, la branche de la cartomancie. Vous ne croyiez quand même pas que la rouquine, même après une dure journée, allait complètement se désintéresser de tout ce qui pouvait avoir trait à l’école ou à ses devoirs d’étudiante à Poudlard. C’est un rêve éveillé que je n’ose plus faire de peur d’être déçue : n’ayant rien d’autre à faire, il fallait toujours que la Poufsouffle s’occupe avec quelque chose d’utile. En l’occurrence, tenir un journal de bord de ses prédictions pouvait servir dans un futur inconnu.

Eva-Rose s’était donc installée dans un coin vide de la salle commune, sur l’un des poufs, avec un plateau sur ses genoux pour pouvoir y poser les vingt deux cartes nécessaires. Puis elle commença à les tirer, au moment qu’il le fallait de la façon nécessaire, vérifiant de temps en temps une signification dans son manuel de divination quand elle n’en était pas sûre, puis notant parfois quelque chose sur un rouleau de parchemin posé à côté de son bras droit. En une petite heure, il avait finalement déjà été pas mal noirci par la plume qu’utilisait la jeune Watters, mais il restait encore beaucoup de place. La demoiselle continua donc ainsi quelque temps, jusqu’à ce que la signification d’un tirage l’interpelle.

Eva-Rose dut s’y reprendre plusieurs fois. Elle n’arrêta pas d’ouvrir son livre, histoire d’être sûre. Finalement, cependant, elle s’y résolut. Les cartes disaient bel et bien « quelqu’un ici a besoin de toi ». Mais qui pouvait-ce être ? Qui donc pouvait nécessiter son aide ? Il fallait vraiment être dans une situation désespérée. Non, décidément, la rouquine ne comprenait pas. Elle leva la tête et son regard parcouru la salle commune, qui s’était un peu remplie depuis qu’elle-même était arrivée. Et enfin, les yeux bruns de la jeune Watters s’arrêtèrent sur une mignonne petite aux cheveux châtains très longs, elle aussi isolée dans un coin de la salle commune et penchée sur ce qui semblait être un devoir. Eva-Rose ramassa ses cartes qu’elle rangea son sac en quelques secondes, ajoutant également son manuel et son rapport, puis se leva pour s’approcher de la première année.


- Salut, tu as besoin d’aide ?

Curieuse, parce que ça lui arrivait quand même de l’être, Eva-Rose jeta un coup d’œil par-dessus l’épaule de la petite. Potions. En première année, rien de plus facile pour la Poufsouffle si elle devait vraiment aider sa camarade, même si elle comptait bien surtout la mettre sur la voie et ne pas faire tout elle-même, sinon ça ne servait à rien. D’expérience, la rouquine savait que de mauvaises notes pouvaient mettre des coups de fouets salutaires à des élèves ayant des difficultés. Laura en était une preuve : ainsi, elle avait toujours réussi ses examens de fin d’année malgré une avalanche de mauvaises notes les mois les précédents. Enfin, elle n’était plus là maintenant, et ce n’était pas le sujet.

- Au fait, je m’appelle Eva-Rose, et toi ?

Il était beaucoup, beaucoup plus facile de prendre la parole devant des élèves bien plus jeunes.


[559 mots]

VAMPIRE
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyLun 16 Aoû - 18:03

La fillette n’avait pas remarqué l’approche de l’aîné. Son devoir de potion lui demandait tout sa concentration. Bref, avec les mouvements des autres élèves n’avait pas vu arrivé Eva-Rose. Gabrielle-Ann marmonnait pour elle-même depuis quelque minute alors quand la Poufsouffle lui demandait si elle avait besoin d’aide, la fillette sursauta. « Salut, tu as besoin d’aide ?» Gabrielle-Ann rougit sous la demande d’Eva-Rose. Elle savait parfaitement que de l’aide pour son devoir serait très utilise. Mais la fillette n’avait jamais aimé demander de l’aide en se qui concerne son apprentissage. Cette orgueils était venu un jour alors d’elle avait surpris un de leur conversation. Ses nouveaux parents s’inquiétaient vis-à vis elle. Ils avaient émis l’hypothèse qu’elle aille plus de difficulté de sa sœur Camélia en se qui concerne l’apprentissage, puisqu’elle avait grandi dans un orphelinat. Depuis se jours, l’enfant c’était mise en tête d’avoir les meilleures notes que sa sœur. C’était un barre très hautes que l’enfant c’était fixé. Malheureusement, elle n’aimait pas qu’on disent qu’elle est moins doué que les autres parce qu’elle est née dans un orphelinat. «Au fait, je m’appelle Eva-Rose, et toi ?» Gabrielle-Ann avait les larmes aux yeux. C’était des larmes de paniques que de tristesse. Sa réaction devait surement l’étonna elle-même. La fillette pleurait à chaude larme a présent. Elle sorti un mouchoir de son sac pour se mouché le nez. Elle prit quelque minute pour se calmé. Car même si elle aurait essayé de parlé, elle savait parfaitement qu’Eva-Rose n’aurait rien comprit à son charabia. Et puis, elle devait faire preuve d’une bonne éducation faire à sa compatriote qui lui avait si gentiment offert son aide.

- Je suis Gabrielle-Ann Armstrong! Première année, Poufsouffle. Petite sœur de Camélia Armstrong.

Elle ignorait quoi répondre face à la demande de son aîné. Ce qu’elle sorti, était une présentation bien nerveuse de sa pars. Puisqu’elle n’avait pas besoin de spécifier qu’elle était à Poufsouffle. C’était complètement inutile de sa part, étant donné qu’elle était dans la salle commune de Poufsouffle. Il était clair pour la petite Poufsouffle qu’elle ne pourrait terminer son devoir dans cet état de panique. Elle savait aussi qu’elle était responsable de son manquement. Pourtant, le devoir du professeur Slughorn était pourtant simple. La potion d’Amnésie était quelque chose de simple. Malheureusement, elle n’arrivait pas à mettre dans ses mots se qu’elle avait appris sur la potion. Elle regarda donc son interlocuteur droit dans les yeux.

- Oui ! J’aurais besoin d’aide… Snif! Snif!

Ses larmes s’écoulaient de plus belle sur les joues de l’enfant paniqué devant son manquement. Du dos de sa main, elle essuya les larmes. « J’ai encore perdu… Snif mon agenda… Snif! pi … oublier… dev… potion… ent… Snif! Du.. Devoir … Potion » Les reniflements de la jeune fille rendait incompréhensible se qu’elle voulait expliquer à sa compatriote. Elle reprit un autre mouchoir pour y vidé son nez. Elle du en reprendre deux autres pour y parvenir. Elle regarda de nouveau Eva-Rose.

- J’apprécierai beaucoup ton aide, merci Eva-Rose!

Le devoir de Gabrielle-Ann était principalement constitué de phrase simple, très banal. Il n’avait aucun ordre logique. Elle passait d’un sujet à l’autre pour reviens compléter une information commencé un peu plus haut. En gros, un petit désastre sur parchemin.


[541 mots ]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyMar 17 Aoû - 21:28

[La semaine des 500 est finie copine!]

La réaction de la première année surprit Eva-Rose, c’est le moins que l’on puisse dire. La petite s’était d’abord mise à rougir comme seule la rouquine savait le faire, mais ça n’inquiétait pas outre mesure cette dernière qui avait déjà connu – et connaissait encore régulièrement – cette situation. Non, ce qui effraya la cinquième année, ce fut que sa camarade se mette d’un coup, comme ça, à fondre en larmes. Pourtant, la demoiselle ne pensait pas avoir dit quelque chose qui eût pu provoquer cette crise. Elle avait beau se remémorer ses paroles, non, il n’y avait vraiment rien. En fait, elle lui avait même seulement proposé son aide. Ce pouvait-il que ce soit ça ? Non, pas croyable !

Gabrielle-Ann Armstrong qu’elle s’appelait. Un autre nom composé, comme le sien, quoi qu’un peu plus long. La première partie du prénom de la première année était en effet aussi longue que l’intégrale de celui d’Eva-Rose. Ah les parents ! Parfois ils ne réfléchissaient vraiment pas au moment de baptiser leurs enfants, alors que c’était une décision qui pesait sur le concerné toute sa vie ! En tout cas, même le nom de famille de la nouvelle ne disait rien à la rouquine, qui avait assez bien à s’occuper avec les élèves de son âge pour ne pas trop s’embêter à tenter de connaître les plus jeunes. A la limite les quatrièmes, comme Sophie, mais ce n’était qu’un pur effet du hasard et une exception. Bref, Camélia ne disait donc rien à la blairelle, qui n’en n’était pas moins prête à aider sa jeune camarade.

- Enchantée, alors, Gabrielle-Ann.

La petite avait cru bon de préciser qu’elle était de Poufsouffle, ce qu’Eva-Rose avait aisément deviné : outre le blaireau cousu sur la poitrine de la première année, il y avait le fait que les deux filles se trouvaient dans la salle commune des jaunes et noirs et qu’il y avait rarement des infiltrés qui venaient travailler ici, ça n’avait aucun intérêt. Bref. Quand Gabrielle-Ann confirma le besoin d’aide dans lequel elle se trouvait, la rouquine attrapa un siège pour s’asseoir à côté d’elle. La cinquième année regarda cette fois-ci le sujet avec plus d’attention, ce qui était nécessaire si elle voulait vraiment pouvoir aider sa camarade, sans quoi il valait mieux qu’elle retourne travailler au risque d’embrouiller sa cadette. Ce serait un comble, venant de sa part.

- Bon, la potion d’amnésie, voyons ce que tu as déjà écrit.

Eva-Rose attrapa le parchemin de Gabrielle-Ann pour voir le début du devoir. Inutile de dire que c’était…mauvais, très mauvais, même pour une première année, parce qu’évidemment, on ne pouvait attendre de quelqu’un qu’il écrive à onze ans comme quelqu’un de quinze ans, mais là, beaucoup de choses étaient à revoir. La petite semblait très stressée. Que se passait-il donc chez elle ? Etait-elle tant en retard que ça ?

- Au fait, tu dois le rendre pour quand ? Oh, aucune importance en fait, on va finir ça ce soir, tu en seras débarrassée, alors calme-toi, s’il te plait, tu ne peux pas réussir en tremblant comme une feuille.

Maîtrise de soi, toujours, très important. Eva-Rose, prit une grande inspiration, puis donna la sentence.

- Bon, va tout falloir reprendre du début, mais ce que tu as fait peur servir de brouillon. Il faut que tu notes tout ce que tu sais sur la potion d’amnésie. S’il en manque, je tel e dirais.

Avoir une bonne méthode était déjà un grand pas vers la réussite.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyDim 22 Aoû - 3:10

Gabrielle-Ann s’était quelque peu calmé, heureusement. Elle n’aurait pas pu avancer dans son devoir si elle serait restée en état de panique. Se qui l’aida à se calmé fut de voir l’aîné prendre une chaise pour si installé près d’elle. « Ouf » pensa la fillette, « se n’était pas une parole en l’air comme certain avait la manie de le faire.» Ensuite, Eva-Rose prit son devoir pour y lire son gribouillis. Gabrielle était quelque peu inquiète face à la réaction qu’allait avoir la cinquième année. La blairette lui posa une question sans réellement attendre une réponse. Elle avait raison sur un fait, elle tremblait comme une feuille.

- Il faut que je le remette demain après le diner. J’ai perdu mon agenda pour la X ième fois. J’ai entendu d’autre élève de mon groupe de Potion en parler. C’est pas très malin je sais. Cam va être furieuse si elle apprend que je l’ai encore perdu. C’est ma sœur.

Gabrielle-Ann baissa la tête tout parlant. Elle était dans le tord et elle savait très bien. Elle était décourager de savoir qu’elle devrait tout reprendre. En fait, c’était Éva-Rose qui avait raison. Elle regarda le feu qui brûlait tout doucement dans le foyer. Un tel spectacle la clamait lorsqu’elle était légèrement paniquée. Puis l’enfant se secoua la tête pour revenir à ses moutons, pour ne pas dire à son devoir. Maintenant, qu’elle était calme, elle pouvait enfin parlé normalement.

- Comment fait-on pour écrire un texte qui à du bon sens. Chaque fois que j’ai quelque chose à écrire, les professeurs me disent que mes idées sont désordonnées. J’aimerais bien réussir un texte! Mais je sais pas comment faire…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptySam 28 Aoû - 19:11

Ah oui, le devoir était pour le lendemain…C’était peu dire que Gabrielle-Ann avait eu de la chance de tomber sur Eva-Rose, et que cette dernière avait du temps, aussi, parce que ça allait devoir être du vite fait, bien fait. En effet, si la rouquine devait donner les méthodes et les informations nécessaires à sa cadette, ça n’allait pas être de la tarte. Heureusement qu’elle savait tout ce qu’il fallait savoir sur la potion d’amnésie et que la petite n’était qu’en première année : la difficulté n’était pas encore très grande, même si elle allait être grandissante à mesure que juin et les examens approchaient. Ce n’était cependant pas le problème actuellement. Pour l’instant, elle devait calmer la petite afin qu’elles puissent s’y mettre sérieusement, voilà qui n’était pas une mince affaire.

- Passons sur l’agenda, ce n’est pas si grave, il faudra juste que tu fasses vraiment attention au prochain. Tu as de la chance de te rendre compte que tu avais un devoir, donc on va s’y mettre sérieusement pour ne pas gâcher cette chance, ok ?

Si Eva-Rose avait apprit quelque chose grâce à ses amies, c’était bien qu’il ne fallait pas gâcher les chances offertes par la vie. Là encore, c’était plus facile à dire qu’à faire, surtout pour une fille timide comme la rouquine. Elle n’avait pas la facilité de parole et d’action que Laura, qui savait tirer le meilleurs de chaque situation, s’amuser à chaque instant, garder le sourire alors qu’elle avait toujours eu une vie moins facile que celle de la rouquine. La Poufsouffle admirait et jalousait un peu soin amie, qu’elle regrettait aussi de ne plus pouvoir voir autant qu’elle le voudrait, maintenant que l’ancienne Gryffondor vivait en Allemagne, bien loin de Poudlard. Le rapport ? Bonne question, je me suis emportée.

Bon, Gabrielle-Ann semblait s’être calmée et être à présent prête à bien travailler, ce qui était une bonne nouvelle, parce qu’Eva-Rose n’avait pas non plus envie d’aller se coucher à une heure impossible de la nuit, elle aussi allait en cours le lendemain matin, tout comme sa collègue de première année. Elle n’était pas faîte pour donner des cours, du moins ne le pensait-elle pas, de toute façon il lui semblait être encore bien trop tôt pour penser à cela, même si le fait que les BUSEs approchaient commençait à la presser un peu. Il y avait déjà quelques prospectus qui traînaient dans la salle commune, mais je divague de nouveau.


- Il faut d’abord que tu regroupes ce qui va ensemble. Là tu présentes chaque ingrédient, mais entre, tu fais tout un développement sur la façon dont il faut le cuire, alors que ça vient après. En fait, il te faut d’abord une première partie où tu cite tous les ingrédients nécessaires et leur préparation avant le début de la potion. Tu comprends ?

Ca n’était pas vraiment compliqué, mais Eva-Rose pouvait comprendre que certains aient du mal à accepter certaines notions. Chacun était doué dans son domaine propre, c’était ce qui faisait la diversité de l’humanité, non ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyVen 3 Sep - 18:01

Eva-Rose avait mis le doigt sur un point important de la situation. Elle l’avait su malgré tout qu’il y avait un devoir à faire pour son cours de potion. C’était de que sa mère appelait le côté positif de la chose. Dans cette situation, même les plus dramatiques, il y avait sa part de positif. Il fallait simplement savoir le voir. Lorsque sa mère lui avait raconté tout ça, l’enfant n’avait pas tout comprit. Quoique normal pour une enfant qui n’avait que 9 ans à l’époque. Par chance, la Poufsouffle devant elle, lui avait faire remarqué un détaille qu’elle n’avait pas vu. La chance dans la perte de son agenda. Sans savoir, elle commençait à mieux comprendre les sages paroles de sa nouvelle maman. Eva-Rose d’une douceur d’ange lui expliqua tranquillement les erreurs de son devoir. L’enfant prit donc autre parchemin pour l’écrire. Elle commença par l’entête, avec le nom du professeur, le nom du devoir et le sien. Ensuite, elle inscrit la première catégorie. « Les ingrédients ». Elle regarda dans le dictionnaire l’orthographe du mot en question puisqu’elle avait la manie de l’écrire « ingrédiants». Ensuite, elle regarda dans son livre de potion chaque ingrédient pour l’inscrire dans sa liste.

-Voila, l’entête et la liste est fait, ainsi que la liste. Deuxième étape, la préparation des ingrédients.

Sous le regard de sa tutrice, Gabrielle-Ann repris sa liste d’ingrédients pour élaboré sur la préparation de chaque items. Elle expliqua que certain devait être frais d’autre était sans importance. Un bon trois-quarts d’heures venait de s’écrouler. Gabrielle-Ann posa sa plume un instant, pour s’étiré les bras. Pour une fillette active restée à la même place aussi longtemps lui donnait des fourmis dans les jambes. Puis, elle se leva pour marché un peu dans la salle commune.

- J’aime pas trop resté en place trop longtemps! Alors quand penses-tu jusqu’à maintenant? C’est plus claire non?

La fillette en posant sa dernière question viens se réinstallé dans le fauteuil face à son devoir. Eva-Rose lisait sa première partie du devoir. Il n’y avait que la liste des ingrédients et ensuite, elle avait élaboré sur la préparation de chaque ingrédient. Elle attendait avec impatience les commentaires de l’aîné. C’était loin d’égaler un élève de 6èmes années. Par contre pour une élève de première année c’était bien. Par contre, elle savait que le plus dure était à venir. Puisqu’elle devait décrire les étapes de la potion et s’est risques si une étape n’était pas faite correctement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyMer 8 Sep - 21:11

La petite était lancée, avec apparemment l’intention de suivre ses conseils, voilà qui était un bon point pour elle. Maintenant que la demoiselle était repartie dans la bonne direction, tout serait plus facile et tout se passerait bien mieux. Normalement, en tout cas. C’était ainsi que cela se passait pour Eva-Rose. Dès qu’elle trouvait le bon chemin dans les méandres du sujet, les mots lui venaient tout seul, comme lorsqu’elle écrivait pour elle-même, quand ça n’avait aucun rapport avec ses devoirs, cette dernière activité occupant malgré tout une bonne partie de son temps libre. Heureusement que les premières années ne venaient pas lui demander des conseils tous les jours, sinon elle ne s’en sortirait pas. Bon, c’est vrai, la rouquine s’était elle-même proposée pour aider la blonde, mais c’était une exception et il valait mieux que la nouvelle ne se répande pas trop, d’autant que c’était le boulot des secondes années d’aider leurs successeurs, non ?

Tout en gardant un œil sur le travail de Gabrielle-Ann, Eva-Rose attrapa un exemplaire du dernier numéro du Mandragueur qui trainait sur un fauteuil. Même si elle avait écrit deux articles dedans – des portraits du professeur McGonagall et de l’ancienne Gryffondor et joueuse de Quidditch Rowen Lone – elle ne savait pas vraiment ce qu’avaient produit les autres membres de la rédaction qu’elle avait rejointe sur le tard, à la demande de Sophie en manque de journalistes. La rouquine, qui avait déjà écrit un autre portrait pour le Hibou Bavard lors de sa première année avait évidemment accepté avec plaisir, sans pour autant trop s’intéresser aux autres à moins qu’eux-mêmes ne le fassent pour elle, ce qui était assez rarement le cas, avouons-le. La cinquième année avait là l’occasion de se mettre au courant, ce qu’elle fit donc sans tarder. Elle n’oubliait quand même pas de vérifier assez régulièrement ce qu’écrivait la nouvelle assise à côté d’elle.

Quarante-cinq minutes plus tard, alors que Gabrielle-Ann avait finit sa deuxième partie, Eva-Rose eut la surprise de la voir se lever pour faire un tour de la salle commune après s’être étirée. Un petit sourire vint flotter sur les lèves de la cinquième année. Paradoxalement, le travail intellectuel pouvait parfois être plus fatigant que le sport. Les muscles inactifs s’ennuyaient de ne pas être employés et faisaient souvent des caprices à la fin d’une étape. C’est le moment où le temps commence à paraître long, le devoir semble n’en plus finir. La rouquine avait également vécu ça, mais aujourd’hui elle n’en avait plus besoin : elle n’avait pas vraiment d’activité sportive et il lui fallait seulement étirer un peu ses jambes au bout d’une épreuve très longue, mais généralement elle tenait bon jusqu’au bout. Il était en tout cas certain que la première année en était encore loin, du bout. Elle revint s’asseoir, et lui demanda comment était son travail.

- Oui, je comprends. C’est vrai que c’est bien mieux, pour le moment. Il faut que tu continues comme ça.

Eva-Rose reposa le parchemin après l’avoir une nouvelle fois parcouru, puis fouilla dans ses poches. Elle en sorti deux paquets de chocogrenouilles, dont un qu’elle proposa à Gabrielle-Ann. Avoir du chocolat sur soi était très important, car c’était l’aliment le plus réconfortant qui soit. Il lui donnait du courage quand elle en avait besoin. Et puis, c’était tellement bon ! Pourquoi s’en priver ?

- Tu as mérité une petite récompense, dit-elle avec un sourire. Fais attention à ne pas tacher ton devoir, ce serait bête.

Plus que bête, même, d’avoir écrit tout ça pour rien.

[588 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptyJeu 9 Sep - 17:22

Sans la panique que lui avait causé son retard, la fillette aurait bien pu se débrouillé seule. Malheureusement, la fillette n’arrivait pas toujours à se calmé lorsqu’un imprévu arrivait comme un devoir oublier. Quoique sans l’aide d’Eva-Rose, elle n’aurait pas pensé à mieux regroupé ses informations. L’expérience de son aîné lui avait été très utile. Elle voulait tellement démontrer qu’elle était douée à l’école qu’elle se mettait trop de pression sur ses épaules. En moyenne, elle avait de bonne note, mais c’était jamais assez pour elle malgré tout se que ses parents lui disait. Un jour elle va comprendre mais pour l’heure, Gabrielle-Ann est trop jeune. Après c’être dégourdi les muscles, elle était retourné s’asseoir devant son devoir. Elle avait bien sur demandé se qu’Eva-Rose pensait de son devoir. Elle fut soulager d’entendre des commentaires positifs sur son travail. Puis la blairette lui offrit une chocogrenouille. Elle adorait ses petits chocolats qui sautaient - enfin, ils n’avaient droits qu’à deux sauts. «Tu as mérité une petite récompense. Fais attention à ne pas tacher ton devoir, ce serait bête. » Il était évident qu’Eva-Rose avait raison sur se point. Il ne fallait surtout pas qu’elle gâche tout ses efforts de la soirée en un instants Elle dépose son chocolat puis pris son devoir pour l’éloigné d’elle. Elle prit le temps de fermé son encrier et éloigna sa plume. « Chouette une récompense, j’aime ça! »pensa la petite Gabrielle-Ann.

- Merci beaucoup Eva-Rose!

Elle avait parlé en même d’ouvrir sa chocogrenouille. Avant que sa grenouille aille le temps de se sauvé, elle croqua devant, il laissant qu’une parti de corps. Elle senti les pattes arrières de la chocogrenouille sauté dans sa bouche. Ensuite, elle mangea le reste du corps. Elle adorait ça. Surtout lorsque sa sautait dans sa bouche. Une fois fini de la manger, elle regarda sa carte d’Helga Poufsouffle. La petite ne faisait pas vraiment une collection de carte de sorcier et sorcières célèbres, mais c’était la toute première fois qu’elle avait la carte de un des fondateurs de Poudlard. Quel chance d’avoir celui de votre maison en plus. Un grand sourire envahie son visage. Peut-être était-ce un début de collection? Enfin, il était claire qu’elle garderait cette carte le plus longtemps possible.

- J’ai eu Helga Poufsouffle, chouette! Merci beaucoup! Tu as eu laquelle? Dite, est-ce que tu as des surnoms? Ton nom est composé comme le mien, en moins long par contre, mais tes amis doivent de donné un ou des surnoms? Camélia utilise Gabbie, mais Gabrielle tout court fait l’affaire.

La fillette était vraiment ravie. Mais la c’était le devoir qui importait vraiment. La fillette reprit son parchemin sur lequel était son devoir au propre, ainsi que son brouillon. Elle serra la carte d’Helga Poufsouffle dans une poche de sa rode de sorcière. Elle prit le reste de son matériel nécessaire pour finir son devoir pendant qu’Eva-Rose répondait à son bombardement de question d’une vois calme et posé sans la moindre nuance d’impatience. Gabrielle-Ann avait la mauvaise manie de posé 56 milles questions en même temps. Parfois sa sœur se choquait contre elle. C’était un fait que la jeune Poufsouffle était un véritable moulin à parole.



[529 mots]

BÛCHE
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] EmptySam 18 Sep - 13:43

Eva-Rose prit un certain plaisir à voir que Gabrielle-Ann suivait chacun de ses conseils comme si elle était le Messie, ce qui pourtant n’était pas le cas ! La première année devrait faire attention à ça dans l’avenir, car certains pourraient vouloir s’en servir. La rouquine ne se précipita cependant pas pour lui en faire la remarque, puisqu’elle savait bien que la naïveté était un domaine dans lequel elle n’avait pas de leçon à donner. Laura lui avait bien assez fait remarquer depuis qu’elles se connaissaient qu’elle accordait bien trop vite sa confiance aux gens. Heureusement, elle n’avait pas eu à en pâtir pour le moment, mais qui pouvait prédire l’avenir ? Certes, la Poufsouffle y arrivait dans une certaine mesure grâce aux cours de divination qu’elle suivait depuis deux ans, mais ce n’étaient que des signes qui, finalement, ne disaient pas grand-chose.

- Il n’y a pas de quoi, répondit-elle simplement. Faire plaisir aux gens, voilà quelque chose qu’aimait Eva-Rose. La demoiselle ne comprenait pas comment certains pouvaient se délecter de la souffrance des autres et avait décidé de combattre cette attitude quand elle le pouvait. Malheureusement, elle était soumise – pour un temps encore – aux mêmes règles que tous les autres élèves. Elle n’avait pas plus le droit que les autres d’utiliser la magie dans les couloirs, et en dehors de son habileté dans ce domaine, qu’est-ce qui risquait en elle d’effrayer quelqu’un ? Enfin, il lui était tout de même arrivé de déroger à cette règle, bien que très rarement en cinq années passées à Poudlard.

Gabrielle-Ann avait rapidement ouvert le paquet de chocogrenouille et avidement mordu dedans avant que la friandise ne s’échappe, ce qui aurait également était dommage. C’était le problème des chocogrenouilles que de pouvoir se sauver, ce qui frustrait évidemment celui qui avait l’intention de la dévorer. C’était d’ailleurs peut être pour ça qu’elles contenaient des cartes : ce devait être des lots de consolation. La bouche pleine de chocolat, Eva-Rose entendit à ce propos la première année s’exclamer sur la chance qu’elle avait eu d’avoir Helga Poufsouffle, la fondatrice de leur maison.

En même temps qu’elle lui demandait quelle carte Eva-Rose avait eue, Gabrielle-Ann partit dans une longue tirade à propos des surnoms. Il était vrai que les deux Poufsouffle possédaient des noms composés, toujours assez longs à dire pour les autres, encore que celui de la première année l’était bien plus que celui de la rouquine. En tout cas, la petite voulu savoir si son aînée avait un surnom.

- Va pour Gabrielle alors – ce qui, elle ne le dit pas, restait au moins aussi long qu’Eva-Rose. Moi c’est Eva, généralement. Logique, en somme. Comme carte, j’ai eu Nicolas Flamel, tu la veux ?

Si elle connaissait – évidemment – le défunt plus vieux sorcier au monde, Eva-Rose ne savait pas si la carte était rare ou non. Elle n’en faisait pas la collection et la donner à Gabrielle-Ann serait toujours mieux que la jeter à la poubelle, ce qui en revanche était dommage, même si peu importait à la rouquine, dont les yeux bleus se fixèrent dans ceux de sa cadette.

- On s’y remet ?

Ce n’était pas qu’Eva-Rose n’aimât pas parler avec Gabrielle-Ann – pour une fois ça lui faisait du bien – mais plutôt qu’il fallait avant tout finir ce devoir. Cela valait en tout cas mieux pour la première année. Après, elles auraient tout le temps de discuter si cette dernière le voulait encore. Il y avait cependant des priorités, et les potions en étaient pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty
MessageSujet: Re: Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]   Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours 1 - Mise à Niveau en Potion (1ère année, tte section)
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» A la recherche d'un devoir ou de sommeil ?! [Mr Lewis]
» 1er devoir pour les 2ème année et autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: