AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Twenty minutes ago.[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyJeu 26 Aoû - 13:00

Twenty minutes ago.[PV] 11 Twenty minutes ago.[PV] 2ppj2ut

    Les Serpentards, le jeune garçon ne les connaissait pas vraiment. A part ceux de son année bien sur. Le reste, les plus vieux donc (ben oui il était en première année donc des plus jeunes Serpentard il n'y en avait pas), il n'en avait ajmais rencontré dans le sens où jamais il ne leur avait adressé la parole. Comme on dirait en japonais c'était ses " sensei " bien que le japonais n'est pas une langue qu'il apprécie. Il se baladait. Il se baladait parce qu'il n'avait rien à faire. Emeric était un garçon organisé, tous ses devoirs il avait profité de ses temps de pauses pour les faire. Ses amis disaient qu'il aurait du être chez Serdaigle. Mais il y a les faire aussi correct qu'on le pense et puis avoir tout bon. Pas sur que ses devoirs soient cent pour cent correct et puis tous les intellos n'étaient de toute façon pas envoyés à Serdaigle. Prenez pour exemple la célèbre Hermione Granger. Elle avait été à gryffondor et pourtant elle était beaucoup plus intelligente que des Serdaigles qu'il voyait plutôt galérer en classe.

    Il s'assit sur une rampe d'escalier. Il faudrait qu'il fasse gaffe à ne pas tomber mais d'après le préfet, des sorts avaient été lancés pour justement éviter les morts. Enfin bref, il se laissa glisser légèrement avant d'atterrir à l'étage du dessous ou quelques élèves de Poufsouffle discutaient tout en le reluquant des yeux. Un petit boys de Serpentard si haut dans le chateau c'était plutôt rare. Il esquissa un sourire à leur égard pour leur faire comprendre qu'il les avait vu. Le petit groupe retourna à sa conversation et Emeric continua sa descente des étages à califourchon sur les remparts des escaliers.

    " Espèce de petit garnement, descend toute suite ces escaliers normalement ou si je t'attrape je t'envoie en heure de colle. "

    Une odeur de moisissure, d'humidité et de vieux sandwich, c'était Rusard ça ne faisait aucun doute. Il arriva de nouveau à l'étage d'en dessous tandis que Rusard commençait à descendre les escaliers. Heureusement pour lui le chateau l'aida (si si je vous assure) et bougea les escaliers avant que le concierge ne l'atteigne pour le déposer à un autre étage. Emeric fila en vitesse en courant à l'étage du couloir de métamorphose. Il s'arrêta cependant dans sa course lorsqu'il s'apprêtait à se cogner contre quelqu'un.

    " Ouhla....Pardon! "

    La personne était une Gryffondor qui se contenta de lui dire que ce n'était rien. Au moins il ne se faisait pas reluquer. Il marcha un peu jusqu'aux prochains escaliers sur lesquels il tomba puis redescendit pour arriver dans le hall de l'école. Il traversa ensuite l'endroit pour descendre les escaliers des cachots et là cette fois si se cogna contre quelqu'un ne l'ayant pas vu à cause du torche éteinte.

    " Oups, excuse moi. "

    La personne était plus vieille que lui, c'était même un garçon. De Serpentard cette fois en vue de la couleur de sa robe. Emeric s'était excusé mais espérait quand même ne pas avoir d'ennuis. Sait-on jamais.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyMer 6 Oct - 10:41

Les Serpentards. Des êtres détestables, insupportables et on en passait. On aurait beau dire, c'était vraiment ce que Vincent était. Okay, oui, la jeune élève avec qui il sortait avait le don de le rendre meilleur. Fredericke avait, par on ne savait pas quel moyen, était capable de l'aider, encore et encore à faire face à tout le reste. Après, il était uniquement différent quand il était avec elle hein. Qu'on soit bien d'accord, les choses ne pouvaient pas être aussi simple que le reste. Ca ne le pouvait tout simplement pas non. Rien de plus compliqué que ça. Il était hautain, violent, impoli et détestable. Ce genre de gars que l'on aime à ne pas croiser, tout simplement. Qu'on soit bien d'accord, il n'y avait rien, dans son comportement, qui puisse laisser à supposer qu'il avait changé en présence de la Gryffondor. C'était aussi simple que ça. Qu'on soit bien d'accord, il n'y avait rien de plus étonnant que ça, absolument rien. Il avait sa fierté okay ? Et il ne la mettait jamais dans la poche. Ce n'était pas son genre du tout. Absolument pas. Mais oui, d'accord, quand Fredericke était avec lui, il pouvait paraître différent. Plus attentif à ses mouvements, plus proche d'elle, gentil, même parfois. Mais seulement avec elle. Qu'un crétin passe pour lui faire du tord et il le regretterait, c'était aussi simple que ça.

Un soupir, un mouvement du bras, une main passait dans les cheveux. Cela faisait combien de temps qu'il n'avait plus passé un moment en tête à tête avec Fredericke ? Ca semblait si lointain.. Lui qui n'avait jamais rien eu contre les préfets, voilà qu'il était capable de se mettre à détester ce poste. Oui bon, okay, il n'avait jamais eu beaucoup de mal à détester le monde entier. Bah quoi ? Il n'y pouvait rien hein ! On ne pouvait pas lui en vouloir pour si peu de choses. Voilà tout. Bon, okay, il avait quand même le chic pour être un peu trop sentimental par moment. Ce n'était pas de sa faute non plus, c'était juste qu'il ne pouvait pas s'en empêcher !

Et s'il y avait bien une chose qu'il fallait à tout prix savoir à propos de Vincent, c'était qu'il détestait quand on le bousculait. Ca avait le don de lui prendre la tête comme vous imaginez pas. Ce n'était pas tant de sa faute, c'était juste qu'il ne pouvait pas s'en empêchait. Et puis bon, si les gens se mettaient de temps en temps à regarder devant eux, ça l'aurait carrément arranger. Depuis un bail d'ailleurs. Mais non, on refusait encore aujourd'hui de faire attention à ce genre de détail. Alors que la vie était toujours plus simple quoi ! Mais non, les gens n'en avaient strictement rien à faire. Et c'était toujours aussi triste. Non mais c'était vrai quoi ! Il fallait qu'il les cogne après !

Alors ce pauvre type là, qui venait de lui rentrer dedans, et bah il allait vraiment comprendre sa douleur. D'accord, il ne lui avait pas fait mal, et okay, oui, la torche éteinte n'avait rien facilité. Mais il n'était pas Vincent Fayr pour rien, qu'on soit bien d'accord, il se moquait bien de tout ça. Totalement même. Donc... Il allait probablement quand même lui taper dessus. Bah quoi ?  « Non mais sérieux pauvre mec, tu ne pouvais pas faire attention ?! »

( 567 )

[CAVALERIE]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyMar 2 Nov - 21:00

Les Serpentards. Ce qu'il en avait entendu n'était pas vraiment beau, mais pourquoi en faire une simple généralité? Il n'en savait rien et en fait pour tout vous dire, il s'en foutait complètement par dessus le marché. Ce qui intéressait plutôt Emeric c'était de vivre sa vie sans qu'on ne vienne vraiment l'enquiquiner comme ses parents s'ils n'avaient pas été aussi peu autoritaires auraient pu le faire. Heureusement pour lui ça n'était pas le cas et du coup, il prenait clairement son pied. Cependant il allait voir qu'il y avait toujours quelqu'un qui pourrait lui imposer des limites mais surtout l'enquiquiner.

Rappelons donc les faits. Le jeune garçon descendait les escaliers sur la rampe lorsqu'il s'est fait prendre par Rusard. Cas typique de l'élève qui veut éviter l'heure de colle donc il court. Il traverse le couloir de Métamorphose puis descend en vitesse les escaliers menant au cachot et malheureusement choc....PAF...Il se cogne pour de bon. A ce moment il ne faut pas croire que c'était fait exprès. Au contraire, tout cela était la cause d'un seul objet, une torche enflammée qui ne l'était tout simple pas à ce moment là. Oi, tout cela n'était vraiment pas de sa faute mais alors pas du tout, sauf qu'il allait falloir l'expliquer au grand dadet face à lui qui franchement n'avait pas l'air d'être des plus sympathique.

Là je vous explique la différence entre quelqu'un de sympathique et...quelqu'un qui est comme le grand dadet. Une personne sympathique comprendre à peu près la cause du pourquoi de cet incident. Elle pardonnera le pauvre jeune bonhomme qu'est Emeric pour le laisser vagabonder jusqu'à sa salle commune et reprendrait son petit bonhomme de chemin. Une personne comme l'autre, va plutôt chercher les emmerdes. Sauf qu'en vu de sa petite taille, celui qui se fait le plus emmerder c'est bien évidemment Emeric.

L'inconvénient était là, il était jeune, et tout et tout du coup, niveau influence ou tout autre, il n'avait pas vraiment grand chose. En fait c'était la petite merde dans la couche de bébé si on voulait parler vulgairement et face à l'autre là en face de lui il valait pas grand chose il était d'accord. Cependant, tout ça, bien qu'il le savait, il était hors de question qu'il se laisse faire. Il n'avait pas fait exprès, il ne fallait pas abuser non plus.

« Ouai mais....non. Avec tout le respect que je peux avoir pour plus vieux que moi j'ai envie de dire qu'il faut pas pousser non plus. Un incident arrive vite lorsqu'il y a un manque de lumière. C'est pas ma faute hein...Tssss! »

Le dernier petit bruit n'était peut être pas obligatoire et pas forcément avantageux pour le garçon en plus de l'air désinvolte qu'il s'était donné pour répondre au grand garçon face à lui. Mais bon, en même temps c'est vrai quoi, ça n'était pas sa faute du tout alors ces répliques cinglantes il pouvait clairement se les garder pour jouer les mafieux autre part quoi. Pauvre mec, mais il lui en foutrait des "pauvres mecs" nan sérieux il se prenait pour qui quoi! Pour le roi du monde, non mais quand même quelqu'un de plus vieux n'est pas censé montrer l'exemple? Tsss...


[534 Mots]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyJeu 4 Nov - 20:47

S'il y avait bien une chose que tout Poudlard avait bien assez vite compris, et bien c'était avant tout qu'il ne fallait surtout pas prendre la tête avec le garçon nommé Vincent Fayr. Il était le symbole du fait que ouais, les Serpentard pouvaient être méchants. Il n'y pouvait rien hein, il avait toujours été comme ça, il n'y pouvait rien mais on ne pouvait juste rien faire de lui. Enfin bon, tous les élèves de sa maison n'étaient pas comme ça, mais cela ne changeait absolument rien. Au moins, lui, il était comme ça. Et c'était pour ça d'ailleurs qu'on ne l'avait jamais chambré sur le fait que ses parents ne l'aimaient pas, ni sur aucun autre fait. Enfin bref, tout ça pour dire que ce n'était qu'un détail parmi tant d'autres. Vincent était une grosse brute, un monstre, vulgaire et méchant. Et cela ne risquait pas de changer. Ni demain, ni jamais. Oui, voilà. Et ce n'était qu'une toute petite chose. Enfin bref, tout ça pour dire que le jeune homme n'en avait strictement rien à foutre de cette stupide lumière. Il n'en avait strictement rien à faire mais c'était tout simplement parce qu'elle n'avait pas besoin de tout ça. Oui, voilà, c'était aussi simple que ça. Il n'y avait rien de plus compliqué que ça, et justement pour ça et bien voilà, il se moquait bien que de savoir que ce con de Serpentard n'avait pas fait exprès. Tout ce qu'il savait, c'était que c'était un première année qui cherchait encore à faire le gros malin et c'était bien pour ça qu'il n'allait pas se laisser faire. « Qu'on soit bien d'accord, les premières années n'ont strictement pas de morale à me faire okay ? Alors tu t'écrases, tu t'excuses et tu traces ta route ».

C'était drôle, en général, ça avait le don de faire peur à quelqu'un, une personne avec des bras assez musculaire. Non mais c'était vrai quoi, Vincent, du haut de ses quinze petites années, était parfaitement musclé et avait des bras assez conséquent. Et pour cette raison, ça ne pouvait pas être si compliqué que ça quand même ! Bordel, c'était vraiment du n'importe quoi, totalement même. Mais bon, pour l'heure, là tout de suite, si ce garnement continuait à lui prendre la tête, il ne réfléchirait pas bien longtemps et il lui mettrait une patate dans les dents. Et au moins, comme ça ça serait réglé. Et plus vite qu'on ne pouvait le croire même.

Enfin bref, tout ça pour dire qu'il n'allait certainement pas se prendre la tête avec de vulgaire chose, ce n'était qu'un détail et ce n'était pas lui qui allait péter un câble... Quoique ahah, étant donné qu'il n'avait pas beaucoup de sang froid, il pouvait vite le perdre. Il n'y pouvait rien quand même s'il avait trop de sang chaud. C'était ainsi. S'approchant dangereusement du première année, il sortit sa baguette et lança un petit lumos, histoire qu'il ne puisse pas manquer un seul détail. Oui voilà. Si ça se trouvait, ce crétin n'avait même pas remarqué à quoi il ressemblait et donc, il n'avait pas remarqué que c'était Vincent qu'il avait en face de lui ! Impossible en tout cas qu'il ne le connaisse pas. « Si j'étais toi, je ferais mes excuses, là, tout de suite »

553
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptySam 6 Nov - 20:21

Il ne fallait pas le cacher, le jeune garçon n'était pas franchement rassuré face à tant de haine de la part de son ainé face à lui. Et les paroles de plus en plus menaçantes du mec là, n'était pas forcément douces. Tout partait d'un malentendu ou alors ce gars prenait vraiment tout au premier degré et se fâchait pour un rien. Serait ce de ce mec là dont on lui avait dit de se méfier? On avait parlé d'un grand assez costaud de cinquième année...C'était quoi son nom déjà? Valentin....Virgil...Vincent, oui voilà c'était Vincent Fayr. Le problème c'est que de peur de se prendre un poing le garçon n'osa pour le moment pas dire grand chose et la seule chose dont il était capable c'était de trembler de tous ses membres. C'était sans doute la première fois que ça arrivait.

Puis là il s'approcha de façon dangereuse (et je peux vous dire qu'il tremblait encore plus le pauvre Emeric) pointant sa baguette dans la direction du benjamin et la fit scintiller à l'aide d'un sortilège de luminosité. Un visage plutôt horriblement terrifiant, et il ressemblait trait pour trait à la description qu'on lui avait fait de la terreur, Vincent Fayr.

« OH! »

Il avait lâché ça assez violemment avant de reculer de quelques pas. C'était bel et bien lui. Il se demandait vraiment pourquoi il était tombé sur lui plutôt que d'être rentré directement dans sa salle commune. Ça aurait été beaucoup plus simple et moins dangereux pour sa santé et puis si ça se trouve, Rusard arrivait bientôt. Pourtant, il fallait bien le dire, il n'avait rien fait pour mériter ça quoi. Il s'était juste contenté de fuir un homme qui aurait pu l'embêter plus qu'autre chose mais finissait à cause d'une tête brulée par finir par être enquiquiner par quelqu'un d'autre. Mais pourquoi chercher les emmerdes alors qu'il suffisait simplement qu'il s'en aille. Il n'avait vraiment rien à prouver à dire que c'était le plus fort et pourtant à présent il demandait des excuses.

Bon, ok il allait s'excuser mais sans rien en penser au contraire il se disait qu'en aucun cas il avait à s'excuser mais à moins de vouloir finir avec un gros coquard en guise d'œil droit, il allait devoir le faire à contre-cœur mais la vie était faite de choses comme cela.

« Je suis désolé que la lumière ne soit pas une excuse assez valable pour éviter un poing de ta part. »

Silence. Le jeune garçon mit les mains devant sa bouche. Lapsus involontaire ou si vous préférez manifestation de quelque chose que le garçon aurait voulu refouler pour ne pas en faire part à ce Vincent. En clair il continuait sur sa lancé et là c'était de la pur provocation involontaire. Il pria les deux de finir en vie une fois les coups passés. Amen. Il se prépara à se protéger d'une quelconque attaque et n'ayant encore jamais été frappé dans sa vie cela allait sans doute s'avérer dangereux mais quelle plaie quand même ce garçon là hein, ce Vincent n'avait vraiment rien d'autre à foutre, vraiment rien.


( 519 )
EXPRESS
- Tout compté -


HRP: à ta guise Vincent #SBAFF# je le sens mal xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyLun 8 Nov - 11:34

Au moins, maintenant, Vincent était sûr que ce garçon, ce parfait petit crétin de première année, savait qui il avait en face de lui. Son espère de petit cri au moment où Vincent avait allumé la lumière, au moins, maintenant, il savait. Et c'était mieux comme ça. Il aurait été dommage que ce petit con perde la vie parce qu'il ne savait pas à qui il faisait face. On ne répondait surtout pas à Fayr. Il en était hors de question, et en plus de ça, ce n'était pas son genre. Il n'était certainement pas de ceux qui se prenait la tête à savoir que non, il ne fallait pas taper sur un première année. Ridicule, justement, c'était à l'âge de onze ans qu'il fallait leurs apprendre qui il ne fallait surtout pas emmerder. En l'occurrence, et bien ouais, Vincent faisait parti de ces gens, il fallait juste bien se le rentrer dans le crâne quoi ! Et certaines personnes avaient plus de mal que d'autres. L'avantage, par exemple, c'était que c'était un message qui était entré dans le crâne de Tobias. Même s'il avait du tenter de le tuer pour ça... Mais e n'était qu'un détail et il ne l'avait pas tué. Non mais quoi ? Oui bon, okay, c'était avant tout parce que Seth était arrivé et qu'il l'avait empêché de faire une connerie, okay ouais. Mais bon, il ne l'avait pas tué et c'était bien ça le principal, pas besoin de se prendre la tête avec tout ça, tout simplement. Et puis oui merde, il ne l'avait pas tué alors à quoi bon s'attarder sur le sujet ?

Et ce qui était bien, vraiment bien, lorsque l'on s'appelait Vincent Fayr, c'était que l'on avait tendance à faire assez peur aux gens. Bien sûr, dit comme ça, ça pouvait donner l'illusion au Serpentard qu'il était un grand méchant. Ce qu'il n'était pas non plus. S'il avait une copine, et s'il avait des amis, ça devait bien vouloir dire qu'il n'était pas un monstre non ? Mais ça pouvait quand même le faire rire que de voir les gens reculaient quand ils le voyaient. C'était d'ailleurs ce que ce première année avait fait quand il avait allumé sa baguette. Ca fit sourire Vincent, doucement. Et d'ailleurs, un petit rire moqueur s'échappa doucement de ses lèvres avant même qu'il ne puisse le retenir.  « Et bien alors... Je te fais peur ? ». Le plus drôle dans tout ça, c'était que certes, Vincent avait le physique d'un garçon assez balèze, il n'avait pas pour autant le physique d'un garçon difficile à gérer et tout ça. Ca ne pouvait pas tout de suite se voir, quoi, qu'il avait un sale caractère capable de prendre la mouche et de cogner sur les gens. Ce n'était vraiment mais alors vraiment pas flagrant. Mais bon, maintenant, sa carrure pouvait en effrayer plus d'un, évidemment.

C'était un petit comique en plus de ça, ce petit crétin. Que pouvait-il bien trouver de drôle au fait qu'il risquait de se prendre un coup dans la gueule ? Bien sûr, pour Vincent, il pouvait y avoir un petit quelque chose de drôle quoi. Mais ça, c'était une toute autre histoire bien sûr, ce n'était qu'un tout petit détail. Et puis non, il n'allait pas le cogner, pas sur une réplique de ce genre, c'était bien trop pathétique. Non mais c'était vrai quoi, si on regardait la chose d'un peu plus près, ça pouvait vite passer pour être compliqué, plus compliqué que n'importe quoi, bien sûr. Enfin bref, s'il continuait sur cette voix, oui, il allait finir par lui mettre un coup, mais pour le moment non, là, tout de suite, il pouvait parfaitement se retenir. Mais si ce première année continuait sur cette voix, ça allait vite exploser.  « Et bien vas y donc, continue comme ça et oui, tu l'auras. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyJeu 18 Nov - 12:39

Non, Emeric n'était pas un comique simplement que la manifestation de son inconscient le mettait dans une situation plutôt délicate. Il était complètement terrifié et regrettait un peu quand même que sa petite maladresse n'ait pas aidé à détendre l'atmosphère. Ca lui aurait fait du bien à ce grand dadet de ne plus trop serrer les poings. Surtout que finalement il se la pétait un peu le Vincent. Il était costaud, mais il n'était pas beau. Alors là franchement oui, il lui faisait peur mais pour plusieurs raisons. On éviterait cependant d'évoquer la mocheté du garçon pour simplement ne pas se recevoir un poing dans la gueule.

" Oui voilà tu fais peur. "

Il avait simplement murmurer cela, s'il l'entendait il allait faire quoi? Se vanter? Se vanter de faire peur à un peu tout le monde avec ses gros bras? Eh bien qu'il le fasse et qu'il le cogne le petit Emeric tiens. Ca lui ferait gagner quoi après? Rien du tout, rien du tout que la fierté d'avoir frapper un garçon plus petit que soit après avoir jouer les sadiques pour lui faire peur. Et pour qu'il le frappe il lui avait dit de continuer très bien il allait continuer. Sauf que...tout cela il le pensait seulement, il ne pouvait même pas dire un mot ou bouger un pied, il était tout simplement terrorisé par cette brute.

A son âge, il ne connaissait malheureusement aucun sortilège qui pourrait vraiment l'aider et la seule chose qu'il pouvait à présent espérer était l'arrivée de Rusard. Ah, dire que tout cela était arrivé à cause de Rusard qui lui courrait après. Non, Emeric n'était pas du tout en tort pour avoir dévaler les escaliers en y glissant. Celui qui était en tort pour le moment c'était tout simplement Vincent.

" Oh et puis merde, fais toi plaisir! "

Hum....Emeric lâcha un rictus intérieur. Non mais que venait il de lâcher là? Il n'en avait pas du tout l'intention. Non non non, il ne le voulait pas. C'est quoi ce bordel, la terreur lui faisait vraiment dire n'importe quoi. Certes il l'avait pensé mais pas de cette façon. Il incitait réellement le garçon à le frapper du coup là, il était en tort. Bon eh bien tant pis, il parait que les lits à l'infirmerie était tout aussi douillet que ceux de la salle commune.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyJeu 18 Nov - 15:39

Comme s'il était vraiment étonnant d'entendre ce mioche lui dire qu'il avait peur de lui franchement. Alors là, pas du tout, mais alors absolument pas non plus. C'était d'un ridicule en plus de ça... Et-ce qu'il avait vraiment une tête si effrayante ? Quand il e regardait dans la glace, tous les matins ( ainsi qu'à chaque fois qu'il passait devant un miroir), il regardait de tout près et non, il n'avait pas du tout l'impression d'être si effrayant que ça. Ca pouvait facilement paraître pitoyable même, et c'était une bien belle évidence qu'il ne pouvait pas s'empêcher de voir. Pour autant, ce n'était qu'un détail sinon, un minuscule et pathétique petit détail. Bref. Il était pas moche, plutôt pas mal et il aurait pu plaire à bon nombre de fille non ? Bah quoi merde ! Il avait des bras assez musclés, une carrure d'athlète pour un gros glandeur. Mais non, ça inspirait plus de terreur que de désir... Bon, okay, le fait qu'il ait le coup facile pouvait parfaitement joué. Et c'était justement ce qui rendait la chose bien chante. Pas tout le temps hein ! Mais la plupart du temps, c'était certain ! Enfin bref, après, ce n'était qu'un minuscule petit détail malgré tout. Bref ! Après, d'un certain côté, il était plutôt content de faire peur à ce môme qui ne méritait même pas de vivre ! Même si, en disant les choses comme ça, il pouvait facilement passer pour un parfait crétin bien sûr. Mais là encore, c'était une toute autre histoire bien sûr. Et c'était bien pour ça qu'il ne pouvait pas non plus faire comme si les choses pouvaient être faciles. Inspirer la terreur chez les gens avait du bon oui, mais pas toujours. Et il aurait volontiers apprécié de plaire à certaine personne de par sa juste valeur. Mais non, c'était probablement trop demandé. Malheureusement.  « Et si tu m'expliquais pourquoi et-ce que tu as si peur de moi que ça hein ? ». Oui parce que finalement, c'était bien ça qu'il devait lui dire en premier. Oui, voilà.

Et voilà qu'à nouveau, ce garçon était en train de l'inciter à lui taper dessus. Et bah tiens... Et face à ça, qu'est-ce qu'il était censé faire hein ? Non mais c'était vrai quoi, mine de rien, il était grand temps qu'il se remue les fesses. S'il continuait comme ça et bien oui, il allait se prendre un coup, mais à côté de ça, est-ce qu'il était vraiment bon pour Vincent de frapper sur un pauvre petit première année ? Ou alors les gens s'en moquaient ? De toute manière, il avait encore le droit de faire ce qu'il voulait et si un première année se mettait à le chercher, bah oui, il avait tout à fait le droit de taper dessus ! Ce n'était pas illégal, et aussi, ce n'était pas une si mauvaise chose non ? Enfin bon, de toute manière, c'était lui qui persistait à le pousser. Ce qu'il ne semblait pas comprendre, c'était que s'il venait à se prendre un coup, il risquait de vraiment avoir mal. Et de ce fait, ce n'était vraiment pas bon signe tout ça quoi.

Et d'ailleurs, il finit par se décider. Pas un coup trop violent bien sûr, parce que ce gamin ne lui avait rien fait et qu'il ne méritait pas non plus de se prendre une pépite dans les dents. Enfin bref, tout ça pour dire que ouais, ce n'était pas forcément une raison, mais malgré tout et bah … Ouais, voilà, ce n'était pas non plus une bonne raison mais si c'était le seul moyen de lui faire comprendre... Le coup partit, donc, un faible coup mais dans le nez et qui pouvait avoir une certaine ampleur tout de même. Il se posa ensuite contre le mur, un sourire en coin sur les lèvres.  « Comprends bien une chose, je ne suis certainement pas le genre de personne qu'il faille chercher tu vois le genre ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyDim 21 Nov - 21:07

Il était drôle l'autre à demander pourquoi Emeric avait peur. Soit il n'avait rien dans le ciboulot et là ça expliquait tout soit franchement il n'avait pas remarqué qu'en jouant les gros bras, qu'en montrant sa tête et en plus en insultant aussi violemment Emeric, il faisait plus peur qu'autre chose. Il lui avait posé une question et de peur de se prendre un coup dans la tronche, le garçon lui répondit.

" Ben tu joues les gros bras, tu mets l'ambiance en montrant ta tête à la simple lueur de ta baguette et puis tu gueules des insultes pour un simple incident. "

C'était franco c'était Emeric et Emeric était fou. De plus, incité la grosse brute à le frapper n'était sans doute pas la meilleure des choses à faire, il pouvait dès à présent creuser profondément sa tombe, si Vincent mettait la patate, il n'était pas sur de s'en sortir indemne. Cependant, oui, il se reçu un coup mais non, il n'était pas mort et le coup fut extraordinairement faible. C'était peu probable que la force de Vincent ait été mise tout entière dans ce coup, il avait du ménagé ses forces et simplement faire payer à Emeric le prix de sa pseudo insolence sachant que tout partait d'un simple accident de parcours.

" Ah p'tin! "

Il sentit un liquide dégouliné de son nez là où il avait reçu le coup. Il mit ses mains devant lui et le liquide tomba sur ces dernières. C'était chaud d'une certaine manière mais peut agréable. Emeric n'était pas très résistant pour son jeune âge du coup son nez s'était cassé bien rapidement. Puis, Vincent conclu son action d'une petite phrase. Si Emeric voyait le genre? Bien sur le genre grosse brute épaisse qui prend pas le temps d'avoir un minimum de compassion pour quelqu'un qui le bouscule accidentellement. Oui il voyait très bien le genre.

" Ouai je bois le genre. Grosse brute ébaisse quoi. C'est bas derrible et... "

Il parlait le nez bouché tentant d'arrêter l'écoulement du sang de son nez. Il fut cependant interrompu par l'arrivée de Rusard essoufflé. Il murmurait des choses comme des " Ah te voilà! ". Il avait vraiment tenté de le chercher eh beh. En tout cas Rusard s'empressa d'attraper Emeric mais en voyant que le garçon saignait du nez il n'avait pas d'autre choix que de le faire partir en direction de l'infirmerie sans adresser un signe à Vincent. En partant cependant Emeric le regardait d'un oeil mauvais. C'était la première et la dernière fois que ce genre de chose allait lui arriver, parole d'Emeric.

FIN DU TOPIC POUR EMERIC!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] EmptyMar 30 Nov - 13:50

Jouer les gros bras ? Oui, c'était ce qu'il avait toujours fait de mieux, même si pendant de longs moments, il n'avait pas voulu le faire. Parfois, on n'a juste pas le choix et il en avait été totalement conscient tout au long de sa vie quoi. Mais bon, dans tous les cas, il n'allait pas se prendre la tête pour si peu de chose, et ce n'était, de toute manière, pas du tout son genre. Il faisait de son mieux pour être à la hauteur de ce que l'on cherchait à comprendre de lui, si on pouvait vraiment dire ça comme ça. Ce dont il ne pouvait pas s'empêcher de douter. Oui, pour quinze petites années, il était considérablement plus musclé que la moyenne et il en était même parfaitement conscient. Par contre, pour ce qu'il en était du reste de ce que ce pauvre imbécile était en train de dire, Vincent n'était pas vraiment d'accord mais il se contenta de hausser les épaules parce que ce gamin était vraiment en train de lui prendre la tête de façon assez insupportable quoi. En clair, s'il continuait sur cette voie, bien sûr qu'il allait vraiment lui arriver des ennuis bien plus grave encore. Alors qu'il y avait, une nouvelle fois, fort à parier que ce n'était pas ce qu'il souhaitait qu'il lui arrive. Si ça se trouvait, il ne se rendait même pas compte de ce qu'il était en train de dire. Ce qui aurait réellement été d'un ridicule qu'il aurait pu passer pour un parfait imbécile... Enfin bref, il n'ajouta rien, absolument rien, oui, voilà.  « En même temps, si tu fermais un peu plus ta bouche, les problèmes, tu n'en aurais pas ou peu. Tu sais ça ? A ton âge, on devrait apprendre à se taire ».

Le sang se mit à couler du nez de l'autre imbécile bien plus vite que Vincent n'aurait pu le croire. Mais ça avait un petit quelque chose de drôle malgré tout et pour cette raison, le jeune Serpent ne put pas s'empêcher un seul instant de sourire, de son éternel petit sourire en coin. Au moins, maintenant que cet imbécile s'était pris un coup, il y avait fort à parier qu'il cesse de faire le malin. Et puis déjà, lorsqu'il se mit à jurer, cela suffit pour faire comprendre au jeune Fayr que oui, il avait vraiment eu mal. Mais c'était justement ça qui était si drôle parce que cette douleur, il fallait bien comprendre qu'il l'avait totalement mérité !  « Allez, dégage »

Et alors qu'il venait d'émettre sa volonté de le voir partir, Rusard repointa le bout de son nez et il fut enfin temps de prendre le large. Il emmena cet abruti de premier année avec lui, et enfin, le jeune garçon fut tout seul. Et c'était bien ça qui comptait le plus à ses yeux. Et il n'y avait rien de bien étonnant dans tout ça. Non mais c'était vrai quoi ? Il n'y avait rien de mieux que la solitude dans les moments où les gens se montraient désagréables. Et de toute manière à quoi bon, Vincent aurait beau dire tout ce qu'il voudrait, la solitude avait toujours été quelque chose d'important pour lui. De toute manière, il n'était pas suffisamment capable de se faire des amis pour penser autrement donc...

Il reprit doucement sa route, glissant ses mains dans les poches, cherchant à savoir ce qu'il pourrait bien faire. Quoi que bon, il ne fallait pas se mettre à s'imaginer qu'il avait réellement un programme hein ! Parce que non, ce n'était pas le cas. Il soupira, cherchant une idée mais rien ne vînt non plus. Malheureusement d'ailleurs. Alors il continua à chercher bien sûr, mais.... Pour l'heure, rien ne venait. De toute manière, il fallait juste attendre. Voilà tout.

TERMINE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Twenty minutes ago.[PV] Empty
MessageSujet: Re: Twenty minutes ago.[PV]   Twenty minutes ago.[PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Twenty minutes ago.[PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Twenty minutes ago.[PV]
» 1000 ans d'histoire en 11 minutes
» Notre Histoire en 2 minutes
» terminé | SEVEN MINUTES IN HEAVEN ? RORY
» News de 21 Twenty-One

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: