AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Bal de Noël 2000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Choixpeau Magique
Admin

Parchemins : 934



Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyVen 27 Aoû - 22:33

Le Choixpeau était comme chaque année posé sur son tabouret devant la table des professeurs, seule réelle table encore présente en ce jour particulier qu'était le bal de noël. Depuis des années maintenant c'était une tradition pour tous les petits sorciers venus profiter de la fête au détriment d'une journée de vacances en compagnie de leurs parents. Le vieux morceau de tissu repensait non sans une certaine nostalgie à ces anciens élèves qui avaient sauvé le monde magique il n'y a pas si longtemps que ça... Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley restaient des élèves marquant de ces dernières années et avant ceux aujourd'hui présents ils avaient foulés le sol de la grande salle étoilée. Mais notre bon Choixpeau, un brin nostalgique en cette belle journée d'hiver, pensait aussi à tout ceux qui ne vivraient pas ce noël pour n'avoir pas toujours su écouter ses bons conseils ou, d'une manière encore plus injuste, pour avoir manqué de chance lors de la Grande Bataille. Nous voici peu d'années après tout ça et le monde magique semblait à nouveau légèrement secoué, mais la secousse semblait si petite, si infime, qu'à part le seul vrai sage du château, personne ne l'avait encore remarqué. Préférant ne pas trop songer aux pertes que pourraient provoquer cette remontée du mal, il observait les élèves qu'il avait toujours soigneusement réparti et regarder grandir d'année en année. Ce n'était pas facile d'être un Choixpeau, on peut parler, bien entendu, mais que peut-on faire d'autre ? Finalement, c'est très limité. Bon, d'accord, on peut aussi donner une épée d'un des fondateurs de l'école à l'occasion, on chante de jolies chansons aussi, mais on ne danse pas, ça non, et le jour du bal on se retrouve à faire de la figuration en se dandinant légèrement sur son tabouret. MacGonagall veillait au grain derrière lui et il ne pouvait que plaindre l'élève qui oserait troubler les festivités... c'est que la nouvelle directrice n'était pas autant portée sur l'humour que son prédécesseur (et non, là, on ne parle pas de Rogue), heureusement que lorsqu'elle n'était pas dans son bureau, il pouvait faire la causette aux tableaux ! Mais bon, ce soir, c'était le jour des élèves, de la joie et du bonheur d'être réunis tous ensemble sans distinction de maison... Il est donc largement temps de laisser la place à ceux-ci et de laisser le Choixpeau s'éclipser, tout plongé qu'il est déjà dans sa contemplation et ses souvenirs...

Les enfants, le bal de noël est ouvert !


Bal de Noël 2000 Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyVen 27 Aoû - 23:31



Et oui voilà la soirée de l’année que tout le monde attendait avec impatience : le bal de Noël, certes cela avait de l’importance mais pour Mégane le plus intéressant c’était de passer la soirée avec Zack. A eux deux ils allaient bien se marrer, et c’est d’ailleurs ce qui plaisait le plus à la jolie rousse, en fait les robes, les fanfreluches, les slows et tout le reste ce n’était pas vraiment son truc, mais bon si la fête se déroulait comme l’année dernière pour la jeune Winston tout devrait bien se passer. Pis de toute façon, si il avait un problème le jeune Andersen protègerait le septième année, ou inversement si c’était Zack qui se faisait attaquer (*paf*). Ou dans le pire des cas, Meg’ foncerait dans le tas, ce qu’elle faisait parfaitement bien … M’enfin pour l’instant ce n’était pas le bon moment pour se battre dans le vide, en fait il fallait que la rousse se prépare et pour l’occasion elle avait demandé à Kayliah de la rejoindre dans les dortoirs de Gryffondor pas trop tard dans la soirée afin de l’aider pour ses cheveux. Quand on se coiffe la tignasse seulement d’un coup de peigne toute l’année, on ne sait pas forcément se servir d’un fer à lisser, quoi que il y avait aussi la baguette mais le temps que la rousse y pense, le bal serait déjà fini (*sors*).

Alors que la jeune Poufsouffle était en train de se coiffer dans la chambre de la jeune lionne, Meg' était toujours dans la salle de bain en train de se débattre avec sa jolie robe blanche. Pour cette année la rousse avait choisi quelque chose de simple, décontracté mais jolie et classe à la fois, en même temps juste en portant une robe la jeune Winston avait la classe. Pourquoi ?? Ah bah seulement parce qu'elle n'en mettait jamais (*paf*). Déclarant la guerre au fameux vêtement, la jeune Gryffondor remporta enfin la victoire lorsqu'elle arriva enfin à nouer la corde du bustier de sa robe autour de son cou. Soupirant après cette lutte acharnée, la lionne quitta enfin la salle de bain après vingt minutes d'occupation et tout ça pour mettre une simple robe xD. Lorsque sa cousine la vit, sa réaction fut immédiate, et pourtant la réflexion de la brune fit assez rire la rousse, puisqu'elle lui balança surprise : « Ohhh tu as des seins !! ». Légèrement déstabilisée, Mégane finit quand même par sourire à Kayliah, elle avait le don de dire les choses tellement naturellement que ce genre de réflexion ne semblait pas la choquer. En même temps-là il s'agissait de la jeune De Busworth, et avec elle tout ce qui était assez déplacé en général paraissait totalement naturel quand elle le disait. « Euh bah ... merci !! » Au contact direct des paroles de Meg', Kia comprit alors que sa cousine ne savait pas trop comment prendre sa remarque, la brune reprit alors : « Dans ma langue à moi, ça veut dire que cette robe te met à ton avantage et qu'elle te va à ravir !! C'est mieux ?? ».

Sans se faire attendre, la réaction de la septième année se fit sous l'impulsion, et la jeune héritière tira alors la langue à l'honneur de la petite Irlandaise, ce qui provoqua le fou rire incontrôlé de la petite jaune et noir. Etouffant un autre rire, Kayliah se dirigea vers Mégane qui venait de s'asseoir sur sa malle afin que sa cousine puisse enfin s'occuper de ses cheveux. Au bout de plusieurs minutes et de dizaines de juron différent, Kia laissa s'échapper un sourire de désespoir et là elle annonça à sa cousine : « Bon on va revenir aux bonnes vieilles méthodes !! ». A ces paroles, la Poufsouffle attrapa sa baguette et la pointa en direction de la rousse, et après quelques mots incompréhensibles l'indomptable touffe de la danseuse se transforma en une paire de jolies boucles tombant en cascade sur les épaules de la britannique accompagnée d'une légère mèche sur le côté. Sautant à terre, Mégane observa le résultat satisfaite : « C'est plutôt réussit !! En tout cas ça change de d'habitude, merci encore !! ». Se tournant vers sa cousine, Kayliah fit alors comprendre à la rouge et or que ce n'était rien mais qu'elle était surtout déjà à la bourre.

Remerciant à nouveau la blairotte, Meg’ sauta brusquement à terre en évitant le pied de son lit, et de là elle attrapa ses talons à la main dévalant par la suite les escaliers pieds nus à toute vitesse. Une fois dans la salle commune, la rousse chercha son partenaire … personne, il devait encore être dans sa chambre. Haussant les épaules, la jeune Winston emprunta les escaliers menant aux dortoirs des garçons, et une fois dans le couloir des septièmes années, la rousse défonça (enfin façon de parler xD) brutalement la porte du dortoir sans même prendre la peine de toquer. En entrant, elle fonça droit sur Zack et sans prévenir elle lui sauta sur le dos en déclarant : « Tu es prêt ?? On peut y aller ?? ». M’enfin pour ça, faudrait peut-être que la rousse descende de son perchoir …

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptySam 28 Aoû - 10:49

Bal de Noël 2000 136
[ Zeno Rowle - Hope Madrown ]

    Noël rimait souvent avec Bal à Poudlard. On ne pense pas aux cadeaux en premier lieu, quoique, ce n'est pas mal non plus comme événement de ce point de vue là, mais les élèves de la grande école de sorcellerie était plus centrés sur la fatidique question " Avec qui je vais aller au Bal ? " C'était, d'un point de vu Moldu, totalement loufoque ! Comment faire passer une misérable soirée devant une distribution de tout pleins de choses dont on rêvait durant une année entière ? Et bien, c'est simple, quand on est jeunes et inconscients, on préfère s'amuser et puis, ne pas passer pour un looser aussi. Zeno avait rapidement répondu à la fameuse question des élèves, celle des Moldus aussi au passage, il n'allait pas oublier que des cadeaux l'attendaient, tout de même ! Cela faisait déjà un moment qu'il avait hésité avant de se lancer et en fin de compte il avait réussi, de toute façon, il avait été obligé, sinon, ben sinon il serait passé pour un dégonflé, surtout vis à vis de sa sœur qui ne perdait pas une seule occasion pour rire de lui ... Quelle peste ! Il pouvait l'insulter de tous les noms, il était tout de même attaché à la plus jeune des Rowle. Mais passons ! Revenons plutôt à notre thème qu'est le Bal de la soirée. Les félicitations n'étaient pas assez nombreuses d'après le Gryffondor qui avait dû faire le premier pas pour cette soirée, même si cela lui avait paru déjà tracé, malgré son apparence assurée, il avait peiné à inviter Hope pour l'accompagner, qui avait dit que c'était facile d'inviter une fille ? Personne ! Et heureusement, car cela ne l'était vraiment pas ! Et preuve faite, voilà le jeune homme fier de son exploit, car oui, il s'agissait bel et bien d'un exploit d'après lui.

    L'heure de partir était arrivée, un dernier regard au miroir. Pfff, n'y avait-il rien d'autre à ajouter ? Non, il avait l'air pas mal dans ce costard, peut-être était-ce trop ? Au moins, pas de cravate ! Hors de question de mettre une telle horreur ! Ce genre de "vêtements" gâchaient bien souvent une chemise bien assortie, alors la décision avait été rapidement prise, pas la peine de s'encombrer de ce genre de choses. Les cheveux ? Oh et puis zut ! C'était bien comme cela, pas la peine d'essayer de trouver quelque chose qui clochait, puisque non, rien ne clochait ! C'était un bal, rien de plus. Oui, il valait mieux partir sur ce genre de raisonnement, histoire de moins stressé, car il était bien stressé, pauvre Zeno ... Il ne savait pas ce qui allait bien pouvoir se passer ce soir-là, il espérait qu'Hope ne fasses pas trop sa folle dingue, histoire de passer pour un couple normal qui ne ferait pas non plus tourner tous les regards vers eux dès leur arrivée, bizarrement, il était sûr et certain qu'il allait se passer quelque chose lors de cette soirée. On ne peut pas prévoir tout ce qu'il va se passer, mais sa cavalière n'était sûrement pas du genre à faire sa petite inconnue pour ne pas attirer l'oeil. Au contraire ! Et cela n'était pas très rassurant. Mais malgré tout, le Lion faisait confiance à Hope et espérait que ces nombreuses inquiétudes (oui, il y en avait beaucoup) n'allaient pas s'exaucer. Bref ! Avant de partir, une dernière question, fallait-il offrir le cadeau avant ou après le Bal ? Hum ... Après réflexion, après, voir même le lendemain, de toute façon, il lui dirait, de cette façon, elle ne pourrait pas mal le prendre. Ouais! Bonne idée ! Vous l'aurez compris. La soirée s'annonçait plutôt dinguo !

    Lorsque l'Italien arriva enfin dans la salle commune, il s'aperçut rapidement que cet endroit était un vrai enfer. Partout, les Gryffondors couraient dans tous les sens, quelqu'un était-il mort ? Non ? On aurait presque cru à la vue de cette panique générale. Il restait plus qu'une dizaine de minutes pour se préparer, c'était donc assez facile de commencer à stresser à l'idée de ne pas être prêts à l'heure, mais tout de même ! Il fallait rester calme. Le canapé et le fauteuil étaient tous deux occupés, ainsi que la plupart des chaises, les seuls tabourets qui auraient put rester encore disponibles avaient mystérieusement disparus, d'accord ... Bon, il fallait rester debout, génial ! Quelle début de soirée ! L'attente n'était pas particulièrement très agréable, mais, le choix n'était pas trop donné à Zeno. En tout cas, le choix de l'endroit avait été fait rapidement, juste au bas des escaliers du dortoir des filles, comme ça, dès qu'il apercevrait sa cavalière, il lui suffirait de l'intercepter. Simple comme technique ! C'était surtout pour ne pas passer des heures à se chercher inutilement ... Vous imaginez ? Au lieu d'aller s'amuser, ils seraient encore à savoir où l'autre se trouvait ... La honte ! Donc, maintenant, il attendait d'un œil attentif.

Revenir en haut Aller en bas

Adrien Sallers
Sport et culture

Parchemins : 363
Âge : 30 ans [05-01-1983]
Actuellement : Professeur de danse moderne


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMar 31 Aoû - 9:30

Bal de Noël 2000 Icone07 Bal de Noël 2000 Iconeady10


    Le bal de noël… Voilà qui n’était pas sans rappeler quelques moments plein d’amertumes à notre bon ami Adrien. L’an dernier, suite à ce bal, il avait embrassé pour la première fois celle qui était maintenant sa petite amie… mais ça n’avait rien eu de magique ou d’heureux, la demoiselle avait pris peur et l’avait ensuite fui pendant des semaines (pour ne pas dire des mois) ce qui n’avait pas été sans quelques contrariétés de son côté à lui, pas mal de chagrins et de colères de son côté à elle. Oui parce que des deux la plus enflammée était clairement Anabelle, Adrien était tout en mesure, il passait sa vie à se contenir : avec ses parents, avec Anabelle, avec ses amis... Toute une habitude d’indolence difficile à dépasser mais en vérité c’était surtout une façade, il avait fait un gros travail sur lui pour se donner cette apparence je-m’en-foutiste qui lui réussissait si bien. Autrefois, il suffisait de lui dire un mot de déplacé pour que tout à coup il se sente partir, fuyant les problèmes en tombant dans le mutisme… Du coup là, pour ce bal, il avait beau semblé plus cool que les autres mecs de son dortoir, il ne l’était pas tant que ça. Depuis son premier bal en troisième année, il s’y rendait avec Anabelle, en théorie donc pas de grosse surprise, sauf que voilà, ils n’y avaient jamais été en couple et ça, ça changeait tout !

    Si on posait la question à Ady, il ne saurait pas vraiment expliquer en quoi c’était si différent que ça, mais le fait est que rien n’était facile depuis qu’ils étaient ensemble… Il devait toujours faire très attention parce que même si Anabelle ne savait pas le tiers de ce qu’il avait pu faire avec des filles avant elle, elle avait quand même peur qu’il tourne pervers. Bon, pour être honnête, il savait que c’était pas tout à fait ça, mais il n’empêche qu’il ne pouvait pas avoir les mêmes gestes que quand il sortait avec Heaven ou celle-dont-le-nom-ne-doit-plus-être-prononcé. Pour cette dernière, il l’enviait, pas pour le côté familial parce qu’elle cumulait les problèmes, mais depuis qu’elle sortait avec Vincent au moins tout semblait couler de source. Après un premier trimestre à se prendre des vents comme à avoir quelques agréables surprises (ils arrivaient quand même à être sur la même longueur d’onde parfois hein !), il se prenait parfois à douter mais pas de ses sentiments, il savait d’une manière étrangement forte pour quelqu’un comme lui qu’il aimait sa petite amie… C’était plus de sa propre capacité à continuer à ne pas avoir un mot plus haut que l’autre et pas un seul geste qui serait jugé déplacé qu’il doutait.

    « Torture annuelle, allez, tu peux le faire Sallers. » Murmura-t-il en se regardant dans le miroir d’un air pas très convaincu. Au moins maintenant elle ne lui écrasait plus les pieds pour la valse, c’était toujours ça hein !

    Un dernier coup d’œil à sa tenue lui assura qu’il était prêt. Il portait un smoking assez classique mais bien taillé, noir avec une chemise blanche, il n’avait pas mis de cravate et les deux premiers boutons étaient ouvert, toutefois, aucun éclat argenté ne brillait à son cou, il avait enlevé tous ses bijoux (gourmette comprise) en dehors de son clou d’oreille qui était assez dur à remettre. A l’arcade, il avait mis un piercing magique complètement invisible, c’était celui qu’il portait la plupart du temps à Poudlard et pas seulement parce qu’Anabelle n’adorait pas mais plutôt parce qu’il considérait qu’il ne fallait pas pousser les limites du règlement intérieur, surtout qu’avec l’uniforme ça faisait ridicule.

    En résumé, il faisait plutôt normal et presque propre sur lui, cette idée lui arracha une grimace. Il n’y avait que pour Anabelle qu’il était prêt à jouer les pingouins, pas sûr qu’elle remarque l’effort mais c’était Noël, il fallait qu’il soit impeccable ce jour là parce que comme les citrouilles cela rentrait dans leurs traditions à tous les deux. Glissant dans sa poche le cadeau d’Anabelle qu’il voulait lui donner au bal, il partit vers le point de rendez-vous. Il arriva sans surprise le premier, les garçons se préparaient toujours bien plus tôt exprès pour être sûr d’arriver en avance. Ce qu’ils étaient galants quand même ! Sortant l’écrin de sa poche, il l’ouvrit et fronça les sourcils en le regardant. Elle n’allait pas aimer, elle allait encore le jeter… Il soupira et tourna la tête, c’est là qu’il vit Anabelle arriver vers lui, il referma vivement l’écrin et le rangea précipitamment dans sa poche, un sourire un peu crispé sur les lèvres. « Salut Belle ! » Hum… qu’est-ce qu’il faisait maintenant ? Dans le doute, il ne fit rien. Prudence est mère de sûreté pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMar 31 Aoû - 10:34

Bal de Noël 2000 Fred43 Bal de Noël 2000 Iconevince25


    « Hainiiiiiiiiiie ! Rends moi mon fer à lisser tout de suiiiiite ! » Fredericke fit une petite course dans le dortoir pour attraper sa copine de dortoir et récupérer son bien, bousculant au passage Marine et Billie. Les dortoirs en période de préparation pour le bal, c’était toujours quelque chose d’assez mémorable, d’assez ridicule aussi, même du point de vu de Fredericke qui y mettait pourtant beaucoup d’ardeur. Glissant jusqu’à son miroir, elle finit de lisser ses ondulations blondes pour que ses cheveux soient bien raides autour de son visage et elle s’observa avec une moue critique. Autant dire que dernièrement, Fredericke se trouvait affreuse. Elle avait les yeux cernés, le teint cireux et elle flottait dans son uniforme… heureusement la robe de bal avait été retouché pour être à sa taille et il y avait toujours le maquillage (gracieusement prêté par Marine) pour cacher le reste, mais Fred’ savait que tout ça, c’était seulement de la poudre aux yeux – au sens littéral comme figuré -. Elle savait que sa maladie était incurable, qu’il fallait vivre avec et tout… mais elle était aussi parfaitement consciente d’être un brin superficielle et donc de ne pas pouvoir supporter de passer des plus belles filles de Poudlard à un cadavre ambulant. Vincent ne faisait aucune réflexion même s’il surveillait peut-être un peu plus le contenu de son assiette que d’habitude (comme si c’était le manque de nourriture le problème !), ça n’empêchait pas Fredericke de complexer, surtout qu’elle ratait tout ce qu’elle faisait à cause de la fatigue. Elle n’avait pas eu la moyenne au dernier devoir de métamorphose (on lui avait donné un devoir de rattrapage vu son état de santé mais elle ne l’avait pas encore touché), elle était interdite de Quidditch et de Sterne depuis une semaine parce que dans les deux clubs elle s’était endormie en plein milieu, devenant tout simplement un danger ambulant… bref, Fredericke détestait se sentir aussi nulle, moche et surtout fatiguée. Elle pensait qu’avec les années ça la mettrait moins en rogne d’être comme ça environ deux mois par an mais non, pas du tout, c’était même encore plus frustrant maintenant qu’elle avait envie de plaire à son copain !

    De fait, elle savait que pour le bal, elle jouait un peu trop sur la provocation, elle allait se faire houspiller par ses amis et, surtout, par ses ennemis (mais ceux-ci ne viendraient sûrement pas lui parler) mais cela lui importait bien peu. Elle allait partir en vacances le lendemain avec son petit ami en Allemagne et elle trouvait important de lui plaire… ce qu’elle trouvait dur dans son état actuel, si elle ne se plaisait pas, comment lui plaire à lui hein ? Et bien en jouant la carte sexy, pas très intelligent c’était certain, mais ça restait quand même correct. La robe était très décolletée dans le dos mais à part le dos elle ne montrait rien justement, c’était purement suggestif, elle était moulante mais pas serrée (on aurait vu ses côtes sinon) par contre, elle était assez courte puisque c’était une mini robe, quant aux talons, ils étaient très haut. Heureusement que son sens de l’équilibre sur talon était plus fiable que son sens de l’équilibre tout court, on dit merci à feu sa maman pour ça, Fred’ portait des talons depuis un âge très jeune parce que ça faisait soi disant plus classe. Mais bon, ce n’était pas le moment de penser à sa mère, ça risquait de la déprimer encore plus.

    Un peu de gloss plus tard, elle se jugea prête, elle leva les pouces vers Billie qui finissait elle aussi et elle quitta la pièce pour rejoindre les escaliers du hall où Vincent serait (en théorie) en bas. Elle le chercha des yeux et le trouva finalement au bout de quelques secondes. Elle se fraya un chemin et se planta devant lui, lui accordant un sourire taquin « Salut beau gosse, tu attends quelqu’un ? » Elle savait que c’était pas bien mais elle comptait bien à ce que la soirée soit très longue pour Vincent…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMar 31 Aoû - 11:15

Bal de Noël 2000 Ru73pi Bal de Noël 2000 Iconenina02

    Camille n’aimait pas particulièrement les festivités communes à tous, la dernière activité avait été assez laborieuse parce que sa sœur adorée avait été poursuivie par ces garçons plus âgés qui n’avait (forcément) que des pensées fort mauvaises et qui ne plaisaient (bien entendu) pas à notre jeune seconde année. Notons que malgré ça, puisqu’il avait invité Nina genre deux mois à l’avance pour être tranquille, il avait fait un effort vestimentaire. Bon, allez à un bal avec sa sœur ce n’était pas vraiment un challenge romantique, c’était même tout le contraire (elle l’avait déjà vu dans des tenues franchement ridicules après tout et quand ils étaient tout jeunot – trois ans -, ils prenaient même leur bain ensemble) mais ce n’était pas une raison pour passer pour une tâche, sa sœur était belle, il devait donc être à sa hauteur. Non, Camille n’est pas objectif, il est même tout sauf ça, il admire tellement Nina que pour lui elle est juste parfaite à tout point de vu… on lui souhaite donc bien du courage pour la suite.

    Finissant de nouer sa cravate, il passa la main dans ses cheveux en bataille et descendit les escaliers pour retrouver Nina. Bien entendu, c’était moins la classe d’aller au bal avec sa sœur que de s’y rendre avec une septième année comme il l’avait fait l’an passé mais franchement pour lui c’était bien mieux… il adorait Corann, ne nous faisons pas d’illusion là-dessus, mais Nina avec lui, aucun autre mec ne viendrait l’importuner, il y veillerait. Comme il croisait Hugh dans le couloir, son frère lui fit d’ailleurs une remarque sur le ridicule de la situation… dernièrement, Hugh était assez désagréable en ce qui concernait la relation de Camille et Nina, il lui disait sans cesse qu’il était trop possessif, que c’était dérangeant… Camille ne voyait pas en quoi, connaissant Alix, il savait qu’il n’était pas le seul à vouer un culte à une personne de sa famille, c’était quelque chose qui pouvait arriver, et c’était très sain, na ! En plus, qu’est-ce que ça pouvait lui faire à Hugh que Camille ait un sister complex hein ? Lui il se pâmait bien d’amour devant Billie Ziegler alors que celle-ci n’en avait absolument rien à faire de lui, Camille aurait même parié ses gallions que la jeune fille connaissait mieux son prénom à lui que celui de son frère… Hugh était inintéressant, c’était comme ça ! Non que Camille ne l’aimât pas, mais la clémence ce n’était décidément pas son truc. Encore moins avec son frère, c’est connu que dans une fratrie les disputes ça arrive après tout !

    Arrivée à destination, il ne lui restait plus qu’à attendre Nina qui, il n’en doutait pas, ne tarderait pas à arriver.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMar 31 Aoû - 11:27


/ Tomas Habsbourg ~ Helena Smith /

Bal de Noël 2000 Icnetomascopy Bal de Noël 2000 1280974511_Helena


En retard, si ça continuait, il allait être en retard. Pestant contre l'univers tout entier, Tomas retrouva finalement sa deuxième chaussure là où elle avait toujours été, c'est-à-dire au pied de son lit. C'était pas ridicule, ça, de perdre une chaussure le soir du bal de Noël ? Bien sûr que ça l'était. Quelle misère. L'année précédente, il y était allé avec Cristal, et il ne se souvenait pas avoir connu une telle agitation. Mais en même temps, cette année tout était différent. Il sortait avec Helena désormais, et ils allaient au bal en couple, ce qui jusque là semblait logique. Il ne manquerait plus qu'il y aille avec quelqu'un d'autre qu'elle, tiens ! Mais du coup, voilà qu'il se sentait un poil tendu. Pas démesurément, il n'était pas hystérique et ne courait pas partout en gloussant –encore heureux !–, ça non, mais il avait étrangement du mal à retrouver ses affaires, ce qui était loin d'être dans ses habitudes. Il était l'impassibilité incarnée en temps normal. Quelle misère.

D'ailleurs, ce genre de mondanités, c'était moyennement son truc. Il se forçait pour ses parents en général et se retrouvait à saluer on ne sait qui, qui semblait le connaître, mais que lui n'avait jamais vu de son existence. Sans compter qu'à leurs soirées, il y avait généralement peu de jeunes. Bref, la grande joie. Effectivement, à Poudlard c'était très différent des soirées auxquelles se rendaient ses parents, mais dans le fond, la situation restait semblable. Sourire, faire bonne figure, être bien habillé... Ça en valait la peine parce qu'il allait au bal avec Helena, mais autrement... Boah ça pouvait toujours être marrant, qui sait ? Voir Giada détruire les pieds d'Axel était une occupation comme une autre pour une soirée passée à Poudlard. D'ailleurs, l'Allemand n'avait prêté qu'une attention modérée à son camarade de dortoir jusqu'à maintenant. Même en temps normal ils ne se disaient pas grand chose de toute façon, mais en l'occurrence, chacun allait au bal avec la meilleure amie de l'autre –qui était qui plus est à Gryffondor– et la situation avait quelque chose d'assez surréaliste. Et dire que quelques mois plutôt, Axel manquait de lui cogner dessus parce qu'il avait appris pour lui et Helena... Pas mal de choses avaient changé depuis, impossible de dire le contraire !

Fin prêt, l'Aigle se posta rapidement devant le miroir. Il avait opté pour un costard noir classique sous lequel il portait une chemise bleue, couleur de sa maison bien que ce ne fut pas tout à fait intentionnel, n'étant pas particulièrement attaché à celle-ci. Et c'est tout, pas de cravate ou de nœud papillon, il avait l'impression d'étouffer avec ces trucs, et surtout il mourait de chaud. D'ailleurs il finissait très souvent par l'enlever, alors autant prendre les devants en n'en mettant pas du tout, non ? A peu près satisfait de son reflet, il vérifia une dernière fois qu'il avait bien le cadeau d'Helena dans sa poche, puisqu'après tout c'était Noël et que, par principe c'était une fête à laquelle on s'offrait des cadeaux, et qu'oublier le sien dans son dortoir ne serait pas très malin. Mais le petit paquet était bien là, heureusement, et sans un dernier regard en arrière il put finalement dévaler les escaliers du dortoir pour se retrouver dans la salle commune des Aigles. Agitation, fébrilité, et gloussements, la tour des élèves les plus studieux et sérieux prenait des airs assez inquiétants en ce début de soirée. Pas question de s'attarder ! Des élèves toujours en quête de cavalier (ou de cavalière) traînaient encore par ci par là, observant chaque passant avec un regard empli d'espoir. Hop, c'était le bon moment pour disparaître !

Il jeta un coup d'œil à sa montre au moment où il arrivait dans le Hall. Pas de souci, il avait même réussi à arriver quelques minutes en avance. Mission accomplie ! Il ne lui restait plus qu'à attendre sa cavalière...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMar 31 Aoû - 15:12


~ Jenson Samuelson & Maïlys Di Bartolomeo ~

Bal de Noël 2000 Icnejenson2 Bal de Noël 2000 Icnemalys4

Bal, bal bal, ce mot résonnait aux oreilles de la jeune fille tandis qu'elle était occupée à se coiffer soigneusement devant son miroir. Elle adorait les bals ! Sentir tous les regards posés sur elle, en particulier ceux des garçons, danser, profiter de la musique... Elle trouvait ça génial ! Aussi avait-elle décidé d'être parfaite ce soir. Pas qu'en temps normal elle ne le soit pas, mais disons que là, il fallait marquer le coup, en quelque sorte. Et ce même si elle n'attendait rien de particulier de ce bal. Jenson était un ami, un bon ami, mais c'est tout, elle ne le voyait pas autrement ! Mais si Maï avait accepté de s'y rendre avec lui, c'était parce qu'elle savait qu'ensemble, ils ne s'ennuieraient pas, et qu'il ne se mettrait pas non plus à lui faire les gros yeux si elle n'était pas sympa avec un ou deux première années qui traînaient par là. Ils partageaient certains points communs, et c'était agréable d'être en compagnie d'une personne en sachant qu'elle ne passerait pas son temps à vous juger. Et puis ce n'était pas parce qu'elle était actuellement célibataire que ça signifiait qu'elle ne pouvait pas faire la fête !

En ce qui concernait sa robe, elle l'avait achetée pendant les vacances d'été, lorsqu'elle était à Milan, chez un grand couturier moldu. Ceci dit, elle était assez simple, en vérité, Maïlys ne faisait jamais dans l'extravagance. Tout dans la douceur, l'innocence, aussi bien dans son apparence que sa façon de s'habiller. Elle avait l'air gentille, et pourtant... Il était rare qu'elle le soit vraiment ! En tout cas sa tenue lui plaisait, et c'est tout ce qui comptait. Sa robe était noire et à bustier, et descendait jusqu'au dessus de ses genoux, rien de vraiment osé donc ! Seul un ruban de tissu blanc au niveau de la taille venait rompre la monotonie et apporter un côté plus sophistiqué à celle-ci. Satisfaite, Maï se permit un regard vers ses autres camarades, qui étaient elles aussi en train de se préparer. Elle sourit à Elodie avant de se concentrer sur sa coiffure. Elle avait choisi de laisser ses cheveux détachés au final, tout en ramenant la mèche de devant en arrière grâce à une petite pince, histoire qu'elle ne lui obstrue pas la vue. Plus qu'à enfiler ses chaussures, et elle était prête.

La blondinette repassa finalement devant le miroir, vérifiant qu'elle n'avait rien oublié, scrutant son visage d'un œil critique bien qu'elle se soit à peine maquillée. Un trait de crayon pour souligner son regard, et rien d'autre. Elle n'en avait pas besoin. Un coup d'œil vers l'heure lui indiqua qu'elle était légèrement en retard. Mais bon, comme Jenson et elle avaient rendez-vous dans leur salle commune et non pas dans le Hall comme les élèves dont les cavaliers appartenaient à une maison différente, elle avait encore une petite marge. Elle laissa un sourire se glisser sur ses lèvres en songeant que la soirée ne pouvait définitivement que bien se passer. Elle allait s'amuser, une fois par an à Poudlard, il leur fallait bien ça ! Et puis des bals comme celui-là, elle n'en aurait pas toute sa vie, encore trois tout au plus. Car non, elle ne comptait pas redoubler, ça jamais, elle assurait en cours, et oui ! Elle faisait même partie des meilleurs élèves de son année, c'est pour dire. Elle n'était pas passionnée par les études, mais ça restait quand même quelque chose d'important pour elle !

Fin prête, la Vert et Argent se décida finalement à descendre les escaliers qui la séparaient de la salle commune. Le seul souci maintenant, ça allait être de localiser son cavalier, mais fort heureusement, elle ne tarda pas à le repérer près d'un fauteuil aux couleurs de leur maison. « Coucou Jenson ! J'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre ! » lança-t-elle en se mordillant la lèvre. Mais après tout, n'était-il pas de coutume que les filles se fassent attendre ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMer 1 Sep - 11:16

Camille & Nina Moreau

L’excitation était à son comble dans le dortoir des filles de Gryffondor, et tout particulièrement dans celui des deuxièmes années, bien que peu nombreuses. Il faut dire que Nina, à elle seule, produisait du bruit et du mouvement pour cinq. Et elle n’avait pas commencé à se préparer : pour le moment, la demoiselle aidait Estelle, sa meilleure amie, à s’habiller à se coiffer, sans oublier d’ouvrir la bouche pour commenter les couples qu’elle savait s’être formés et qui allaient venir au bal main dans la main. Parce que oui, j’ai oublié de le préciser : ce qui causait tout ce brouhaha était bien le fameux bal de Noël de Poudlard, depuis longtemps devenu une tradition et très attendu par une bonne partie de la population féminine du château.

Ainsi, outre Fredericke Maiden la préfète et Vincent Fayr le Serpentard, on pouvait noter Adrien Sallers – ami notoire de la première – avec Anabelle Montgomery – ex-Préfète-en-chef révoquée pour une dispute plus que violente avec la même Gryffondor. Tout cela paraissait être intéressant à suivre pour la blonde, qui aimait en discuter avec sa camarade de deuxième année. Ah et puis évidemment, il fallait faire attention à Mike Con’Rad, capitaine de la Quidditch et précédent cavalier de Nina, qui était sensé venir avec celle connue comme la nouvelle, Tosca Levine. De tout cela, la lionne avait réussit à être au courant. Son air innocent et son flot de paroles lui permettaient généralement d’apprendre ce qu’elle voulait, pour pouvoir commérer ensuite avec ses Imparfaites amies.

Mais la vraie question, je ne l’ai pas encore posée : avec qui allait-elle, Nina ? Avec son frère, bien entendu. Camille lui avait demandé très tôt – quasiment au début de l’année, quand il n’y avait encore que lui pour y penser. La blonde et ses amies ne pensaient jamais à prévoir quelque chose ainsi. Pour rappel, l’année précédente, elle invité Mike en bas de l’escalier juste avant l’ouverture des portes. Elle n’avait personne, lui non plus, ils s’étaient amusés, et puis c’était tout. Nul besoin d’autre chose. Cette fois, la Gryffondor savait qu’on allait jaser parmi ceux qui étaient jaloux de son cher frère adoptif, mais elle s’en fichait, complètement. Sauf, évidemment, si elle entendait quelqu’un en parler. La personne en question ferait alors mieux de faire attention à son nez.

Estelle une fois prête, les deux filles échangèrent de place et ce fut à la jeune Canadienne de coiffer Nina. Rien de trop compliqué, juste quelque chose qui en jette, un chignon travaillé un minimum afin de montrer que malgré son insouciance, la lionne savait être classe quand la situation l’exigeait. Et puis, pour danser, ça ne gênait pas. Tant qu’elle n’avait pas à se cacher partout pour fuir Rusard, ça ne la gênerait pas. Une demi-heure plus tard, elle enfilait sa robe couleur nuit et jetait un coup d’œil à sa montre. Elle avait dix minutes de retard sur l’heure fixée, donc elle était à l’heure. Camille pouvait bien attendre, il avait l’habitude. Et puis malgré son excitation, elle n’avait jamais compté arriver pile poil en même temps que son frère. Ils avaient jusqu’à minuit, trois heures trente suffiraient bien pour danser et dévorer le buffet.


- C’est bon, on peut y aller.

Les deux filles descendirent bras dessus-bras dessous en riant d’avance et en se promettant d’observer attentivement tout ce qui allait se passer afin de pouvoir continuer la soirée dans les dortoirs une fois que l’heure fatale aurait sonné et que la musique se serait tue. Nina fit une bise à Estelle qu’elle abandonna dans le hall : il ne lui avait pas fallu longtemps pour repérer Camille.

- On se voit tout à l’heure !

Nul doute qu’elles auraient l’occasion de se croiser pendant la soirée. Calmement malgré son envie de sautiller, Nina s’approcha de Camille avec son grand sourire toujours sur les lèvres. Son frère n’était sans doute pas des plus excités par ce qui l’attendait, mais après tout c’était lui qui l’avait invité !

- Salut mon frère adoré, qu’est-ce que t’es beau comme ça !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 EmptyMer 1 Sep - 17:46

Shamee était très intimidée de se rendre au bal de l’école auquel, bien évidemment, personne ne lui avait proposé de l’accompagner. Shamee se tenait toujours éloigné des garçons parce que, de toute façon, elle devait attendre qu’ils lui adressent la parole les premiers et qu’elle aimait mieux la compagnie des filles qui, elles, n’étaient pas au-dessus d’elle dans sa hiérarchie personnelle. Elle pouvait donc leur parler plus librement et même, commencer la discussion plutôt que de laisser l’autre commencer. Le soir venu, dans son dortoir, toutes ses copines et elles se préparaient pour le bal. Shamee était enchantée et, pendant qu’elles discutaient, elle enfila sa jolie robe et se coiffa le plus joliment possible.

Spoiler:
 

Une fois prête, la petite Serdaigle se rendit dans la Grande Salle où tout le monde était réuni. Elle tremblait un peu à l’idée de devoir parler à quelqu’un ou de devoir faire quelque chose dont elle n’avait pas l’habitude. Mais Shamee était quelqu’un qui savait se rendre transparente et elle se fondit dans la masse sans aucun problème, faisant le nécessaire pour que personne ne la remarque ni ne cherche à lui parler.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Bal de Noël 2000 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2000   Bal de Noël 2000 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël 2000
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [2000 pts] Dreud !!
» Mordor 2000 points (GDA)
» [2000 points] Goff à patte !
» Dératisation express [Pv Mégane] 1999-2000
» Continental Team Differdange | Betonexpressz 2000 - Universal Caffe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: