AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Overbookée ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyMar 5 Oct - 7:52

Overbookée ! [PV] Iconeduo02 Overbookée ! [PV] Iconeduo01 Overbookée ! [PV] Iconeduo03
"A quoi reconnaît-on les gens fatigués ?
A ce qu'ils font des choses sans arrêt."
[Christian Robin]


    C’était un début de soirée humide mais tiède et Fredericke Maiden rentrait d’un pas lourd vers le dortoir. Elle avait besoin de vacances, elle se sentait épuisée. Ses paupières étaient lourdes en permanence et elle avait toujours cette impression désagréable d’avoir un truc qui cloche : un bourdonnement dans l’oreille, un muscle douloureux et j’en passe et des meilleures. Mais ne nous leurrons pas, le réel problème de Fredericke c’est qu’elle n’avait pas eu de tête à tête avec son petit ami depuis plus d’un mois ! Elle avait passé sa période où elle se disait qu’en temps de maladie, il l’aimerait moins parce qu’elle en devenait moins désirable physiquement, mais ne pas le voir n’était pas beaucoup mieux pour son moral qui traînait quelque part au niveau de ses chaussettes.

    Arrivée au dortoir, elle constata qu’elle était seule avec Billie, les autres filles n’étaient pas encore là. Si l’absence d’Hainie pouvait être considérée par l’Allemande comme très regrettable, ce n’était pas le cas – loin s’en faut – de Marine et June, les deux dernières demoiselles de la chambre 1 des sixièmes années. Fred’ était du genre sociable (bien que d’un caractère difficile) mais elle n’appréciait que très moyennement les pépiements de ses deux camarades sur les garçons (un par semaine, au mieux par mois, c’était lamentable) ou le maquillage (Fred’ ne se maquillait presque pas, aucun intérêt), au mieux c’était les fringues, auquel cas elles suppliaient l’allemande de les laisser fouiner dans ses affaires, puisque Fred’ avait beaucoup de vêtements mais portaient presque toujours les mêmes. Elle avait des goûts assez précis et aucun désir de se prendre la tête chaque matin, ceci d’autant plus qu’elles portaient l’uniforme la moitié du temps.

    « Salut… » Dit-elle en soupirant tout en se laissant tomber sur le lit. Si les deux préfètes étaient ensemble dans le dortoir à cette heure, c’est que d’autres maisons se coltinaient la corvée de ronde. En effet, les deux filles étaient rarement en soirée dans leur salle commune au même moment puisqu’il n’était pas rare qu’elles soient obligées d’aller faire des rondes ou accomplir tel ou tel tâche.

    Sortant Neige de sa poche, elle regarda son tamagotchi dormir, lui enviant cette sérénité. Ce devait être cool la vie d’animal virtuel animé magiquement, aucun souci, pas de problèmes de cœur… Tiens en parlant de ça !

    « Des news côté cœur ? Je ne t’ai pas beaucoup vu avec Jarvinen dernièrement. » En même temps, Fred’ avait l’impression de ne pas avoir de vie entre les révisions pour les examens, les clubs et ses devoirs de préfètes… son copain n’entrait même plus dans la liste, elle ne le voyait qu’aux heures des repas… et encore, parce qu’elle forçait un peu son emploi du temps à se plier à celui de Vincent à ces heures là… Elle n’avait même pas encore eu le temps de réfléchir à son cadeau d’anniversaire !!! Bon, d’accord, elle avait encore un mois et demi devant elle, mais l’anniversaire de Vincent était quelque chose de sacré et les années précédentes elle s’y préparait bien plus tôt que ça.

    « Moi… Vincent me manque… » Pauvre choutte va ! Qu’est-ce que devrait dire l’auteur hein ? Enfin, une soirée tranquille dans le dortoir et ce serait reparti pour un tour !


{546}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyMer 6 Oct - 10:04

Le salut tout mou et tout soupiré que Fredericke lui adressa fit tourner la tête de Billie dans sa direction. Non pas que l'humeur de la jeune brune soit meilleur hein. Mais on avait déjà pris l'habitude à la voir toujours comme ça ! Qu'on soit bien d'accord, rares étaient les fois où Billie était de bonne humeur. A croire que Poudlard ne voulait pas d'élèves plein de vie pour le poste de préfets. Enfin bon, Fredericke ne se débrouillait pas trop mal de ce côté là, à bien y repenser. Mais elle pouvait facilement avoir ses coups de mou, et qu'on soit bien d'accord, elle pouvait assez faire peur lorsqu'elle était malade. Même si, bien sûr, ce n'était pas de sa faute. Et ce n'était pas l'autre préfète qui était un poil trop pâle et un poil trop maigre qui allait l'embêter avec ça de toute manière, qu'on soit bien d'accord ! En tout cas, une chose était sûre, c'était que du côté de Billie, si le but avait été de tenter de la faire un peu plus sourire et tout ça, en lui donnant des corvées, ça avait carrément échoué ! Mais bon, on ne pouvait pas en vouloir au directeur d'avoir tenté quelque chose pour changer les choses ! Même si ça avait été plus que vain ! Qu'on soit bien d'accord, ce n'était pas en donnant encore plus d'activité à une fille fragile et plutôt faible, qu'on allait l'aider à aller mieux hein ! Mais bon, elle ne se plaignait pas ( et de toute façon, à quoi bon ) et elle ne disait vraiment rien.  « Bonsoir Fredericke, tu vas bien ? Tu m'as l'air mollassonne »

Fredericke sortit alors cette nouvelle technologie qui faisait fureur dans l'école. Pourquoi est-ce que Billie n'en avait pas ? Simple, elle n'avait pas vraiment pour habitude de se trimballer avec ce genre de chose, mais alors totalement. Et qu'on soit bien d'accord, elle avait déjà du mal à s'occuper d'elle-même, ce n'était donc pas pour avoir à s'occuper d'un autre truc à côté de ça, évidemment. Mais ce n'était qu'une question de point de vu après, bien sûr. Chacun son avis. Évidemment. En tout cas, elle n'y portait pas le moindre intérêt, et ça ne risquait pas de changer, vraiment pas.  « C'est si passionnant que ça ce truc ridicule ? ». Bah quoi ? Elle n'allait pas faire comme si elle s'y intéressait alors que ce n'était pas le cas non ? Et puis bon, autant, par la même occasion, essayer de comprendre. Ou en tout cas, un peu.

Côté coeur ? Pourquoi est-ce qu'elle enchaînait direct avec ça ? Et puis bon, okay, on ne la voyait plus trop avec Wade. Ce n'était pas de sa faute, elle avait beau le chercher, il ne venait pas... C'était comme s'il la fuyait depuis qu'il savait pour son frère... Encore un truc qui faisait qu'elle ne voulait pas que les gens en sachent quoi que se soit. Mais il savait, maintenant, et c'était peut être même pour ça qu'il ne semblait plus trop vouloir la voir ? De toute façon, tant pis ! Elle n'avait pas le moindre sentiment pour lui. Donc ça ne l'affectait pas tant que ça. C'était juste qu'elle avait pris l'habitude de prendre son pied avec lui, point final.  « Ouais... Peut être qu'il me fuit ? J'en sais rien en faite. Mais je m'en moque. On ne peut pas parler d'une histoire de coeur quand on parle de Wade de toute manière. Où j'en suis ? Au même point qu'avant. Sauf que je m'amuse au jour d'aujourd'hui. Que ça va probablement me donner une sale réputation mais je m'en fous ». Indiana ? Certes, il lui plaisait beaucoup. Mais c'était peut être encore trop tôt pour parler de sentiments ou de trucs de ce genre. Beaucoup trop tôt. Et elle était très bien comme ça. Vraiment très bien.

Mais elle ne put s'empêcher de sourire quand cette dernière se mit à lui dire que Vincent lui manquait. Il était vrai que l'on n'avait plus l'occasion de les voir très souvent ensemble, alors du coup, ça avait le don de faire bizarre. Après, elle n'était pas tout le temps avec Fredericke, donc elle ne pouvait pas dire qu'ils ne se voyaient jamais mais pour autant, on ne semblait pas vraiment beaucoup les voir.  « T'es mignonne. Tu m'as l'air très prise dis donc »

( 741 )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyVen 8 Oct - 11:06

    Mollassonne n’était normalement pas le genre d’adjectif qu’on, associait à Fredericke Maiden, il faut dire qu’elle était plutôt super énergique en dehors de ses périodes de maladie. Mais ça arrivait à tout le monde d’être un peu fatiguée et là c’était le cas de notre jeune préfète. Elle sortait à peine de ses crises du syndrome de Klein Levin, et elle devait rattraper tout ce qu’elle avait loupé plus continuer comme d’habitude toutes ses autres activités. Elle se sentait déchirée entre son besoin de se poser un moment (de préférence avec Vincent) pour se remettre et l’urgence de la situation dans laquelle sa maladie l’avait mise encore une fois. Vu l’état de fatigue dans lequel elle se trouvait, il semblait que ce fût la seconde option qu’elle ait privilégiée même si c’était difficile pour elle (et pour Vincent espérait-elle).

    « Ouai mais l’école a oublié que j’étais convalescente. Tu veux bien mettre quelque chose sur la lampe de chevet d’ailleurs. » Les personnes atteintes de KLS (Klein Levin Syndrome) supportaient très mal le bruit et les lumières fortes lorsqu’elles n’étaient pas complètement sortie de crise et qu’elles étaient éveillées. Fredericke savait que c’était très long cette fois ci puisque ça avait commencé un peu avant noël et qu’on était déjà en mars, mais les périodes de sommeil étaient moins longues alors ça avait tendance à traîner, un peu comme un rhume mal soigné. Toutefois, elle ne s’était pas endormie subitement depuis déjà trois semaines, elle ne se sentait juste pas trop dans son assiette et était fatiguée… normal puisqu’elle n’arrêtait jamais de courir partout pas vrai ?

    En revenant à Neige, elle lui mit un peu de nourriture pour quand elle se réveillerait et tourna ensuite la tête vers Billie qui lui posait une question à ce sujet. « Passionnant je ne sais pas, mais je trouve ça amusant. Avec Hainie, Nico’, Haven et Tobias j’ai de bons délires à ce sujet. » C’était le seul de ses passes temps qui ne lui prenait pas un temps de dingue d’ailleurs. Le Quidditch avec le match qui approchait c’était vraiment l’horreur et à Sterne on préparait le spectacle d’été qui aurait lieu pour l’inauguration de l’école de danse professionnel d’Adrien, fondateur de la troupe.

    « Une sale réputation ? Pourquoi ça ? » Fred’ s’était relevée brusquement, ne comprenant pas bien ce que voulait dire par là Billie. Il faut dire qu’on pouvait prétendre ce qu’on voulait au sujet de la blondinette, elle était très naïve et innocente en fait. Comme si ça ne suffisait pas, elle n’écoutait pas non plus les bruits de couloir car cela la dérangeait quand c’était d’elle dont il s’agissait (ou de la dernière victime en date de Vince’ aussi). En bref, Fred’ ne savait pas grand-chose de la réputation que Billie était en train de se forger, mais quoi qu’il en soit, vous pouvez être certain qu’elle la défendrait bec et ongle !

    « Entre mes épisodes de sommeil et tout le boulot que j’ai, j’ai presque plus le temps de le voir. Je mange à la table des Serpentards bien sûr, mais ce n’est pas pareil que d’être juste tous les deux. Vivement les vacances tiens… tu ne penses pas ? » Depuis qu’ils étaient ensemble (rectification, depuis que Vincent voyait un intérêt à ça XD) ils rentrait en Allemagne ou dans le cottage de Roze pendant les vacances. Cela leur permettait d’être ensemble et de se ressourcer un peu, surtout pour Fredericke qui se voyait ainsi déchargée de ses multiples obligations pendant quelques jours. « Enfin, avant les vacances va falloir que je rentre toute seule en Allemagne, j’ai des tonnes de trucs à régler. Franchement, je crois que dire que je suis très prise c’est encore un euphémisme. » Elle soupira et prit son coussin pour le serrer contre elle. Elle avait besoin de se consoler un peu même si un coussin, ce n’était pas aussi bien que Vincent ! Tiens, et où était son Monsieur Lapin au fait ? Une personne mal intentionné l’a brûlé parce qu’il prenait trop de place dans le lit Elle regarda de l’autre côté et vit sa peluche préféré qu’elle rajouta au coussin. Pas très glamour, mais elles étaient entre copines après tout.


{707}
Cavalerie
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyMer 20 Oct - 21:01

Il était vrai qu'en faite, Billie aussi avait la fâcheuse tendance à oublier de temps à autre, la maladie de Fredericke. C'était stupide bien sûr, et en soit, elle ne pouvait tout simplement pas s'en empêcher. De toute manière, ça n'avait rien de si choquant que ça. Qu'on soit bien d'accord, la Gryffondor qui se trouvait en sa compagnie ne semblait pas tant malade que ça ou en tout cas, c'était par période seulement. Elle s'excusa doucement puis elle glissa un bout de tissu sur la lampe qui refléta alors une lumière rouge, à travers le tissu. C'était bien moins éclairé mais au moins, la lumière était moins forte et on y voyait tout de même encore un peu. C'était bien ça le principal non ?  « C'est mieux comme ça ? ». Oui parce qu'il fallait toujours mieux poser la question bien sûr. Parfois, il y avait des choses qui ne pouvaient pas vraiment coller, c'était une évidence tiens. Et puis bon, Fredericke était une très grande amie alors si bien sûr, Billie avait la capacité de tout faire pour la rendre heureuse, et bien, elle ferait tout ce qui serait possible pour ça. Évidemment, elle n'était pas non plus la personne la plus tendre du monde, et cela, elle en était parfaitement certaine et elle avait toujours été comme ça. C'était justement pour ça que les choses n'étaient que rarement facile pour elle. Amour, amitié. Tout n'était devenu que fragile autour d'elle. Et que l'on soit bien d'accord, avec le temps, elle avait de plus en plus de mal pour s'attacher aux gens. Que cela soit bien ou non. Parce qu'on ne pouvait pas dire que se soit toujours facile quoi...

Pour ce qu'il en était du tamagotchi, Billie continuait à avoir un doute mais elle n'allait pas non plus se mettre à lui dire que ça semblait pourri et que ça ne servait à rien. Après tout, elle restait parfaitement consciente que les goûts de chacun pouvaient facilement changer. D'une personne à l'autre, on ne pouvait pas aimer la même chose, et c'était tant mieux, puisque comme ça, ça donnait plus de liberté à chacun. L'être humain était fait, justement, pour ne pas toujours aimer la même chose. Et c'était bien mieux comme ça. Parce qu'importe le monde qui nous entourait, au moins, on pouvait être sûr que chaque humain était différent. Et c'était mieux comme ça, parce qu'au moins, chacun était libre. Ca pouvait facilement sonner bizarre, mais aux yeux de Billie, il n'y avait pas de moyen plus simple de le dire. Chaque personne avait ses propres goûts, ses propres envies, et c'était ça qui le rendait unique. Et puis bon, du moment que derrière, il y avait du rire et de l'amusement, c'était les choses qui comptaient le plus. Helena aussi en avait un, et il était vrai que ça semblat lui plaire. Mais bon, qu'on soit bien d'accord, e n'était certainement pas moi qui allait en prendre un juste parce que j'en avais de bons échos. Il en était tout bonnement hors de questions !  « Ah bah le plus important, c'est que ça te plaise à toi bien sûr ! Du moment que vous vous amusez, il n'y a rien d'autre qui compte ».

Pour ce qu'il en était de la sale réputation, Billie ne put s'empêcher de sourire en se rendant compte que vraiment, Fredericke était pleine d'innocence. Ca pouvait vite paraître bizarre mais pour autant, c'était réellement touchant. Mais là, dans l'affaire qui les reliait, on ne pouvait pas vraiment qualifier ça de touchant parce que ça avait un petit quelque chose de gênant. Ca touchait à la réputation de Billie et disons le, elle était parfaitement conscience que de ce côté là, c'était un bon gros mensonge. Elle soupira doucement, et replia ses genoux sur elle et les enlaça de ses bras.  « Je n'aime plus. Je n'ai plus d'amour dans le coeur je crois ou en tout cas, il n'y a rien dans mon coeur qui puisse laisser espérer que je pourrais aimer à nouveau. Alors disons que j'ai... Tendance à privilégier les plaisirs de la chair. Et ce genre de chose est carrément mal vu ». Et encore, parce que mal vu, ce n'était même pas suffisamment fort.

Pour ce qu'il en était des vacances, il y avait tout un monde. Qu'on soit bien d'accord, elle n'était pas du tout le genre de personnes à vouloir être en vacances. Même si contrairement à beaucoup de monde, ce n'était pas parce qu'elle ne voyait pas ses amis. C'était juste la partie parents qui la dérangeait. Sinon, en soit, les vacances, ça lui plaisait plutôt bien, étant donné qu'il n'y avait pas le moindre devoir et tout. Mais bon, vu l'ambiance avec ses parents, elle ne pouvait pas être heureuse de rentrer.  « Pourquoi tu dois rentrer toute seule ? Ca ne peut pas attendre Vincent ? Et sinon, tu sais... Les vacances et moi, on n'est pas encore très copain »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyLun 1 Nov - 15:20

    Oui, merci Dit Fredericke en enlevant son bras de dessus ses yeux pour regarder son amie qui était dans le lit à côté. Quand même qu'est-ce que cette chambre était calme quand Marine et June n'y étaient pas ! Bon, quand Hainoa n'y était pas aussi, c'est vrai, mais la différence entre la blondinette amie de l'allemande et les deux autres filles du dortoir numéro un était évidente, en effet, Fredericke adorait Hainoa alors qu'elle ne pouvait tout bonnement pas supporter les deux autres... enfin, si, elle pouvait, mais pas quand elle était dans un état un peu branlebalan comme en ce moment. Un rien la fatiguait et surtout elle souffrait de ne pas voir suffisamment Vincent. Le voir aux repas c'était bien mais ce n'était pas assez, c'est bien connu qu'une femme en veut toujours plus ! Qui plus est, lui aussi était assez agacé par la situation, elle avait parfois l'impression qu'il était en train de prendre en grippe sa fonction de préfète... mais peut-être qu'elle se faisait simplement des idées, elle ne lui avait jamais demandé, elle n'abordait même pas son travail en sa présence, elle voulait que le peu d'heures qu'ils pouvaient se voir dans la semaine tout se déroule sans accro, il aurait été dommage de se fâcher alors qu'ils se voyaient déjà si peu... même si c'était le fond du problème, pour elle en tout cas, ça ne faisait aucun doute. Si Vincent était avec elle, elle avait l'impression que cela ferait bien longtemps qu'elle serait guérie, temporairement certes puisque la maladie était incurable et passait seulement avec l'âge, parfois après la trentaine, parfois plus tard... mais au moins la crise qu'elle avait essuyé dernièrement n'aurait pas été aussi longue. Saleté d'infirmière aussi ! Elle ne voulait pas que Vincent vienne dormir avec elle quand elle était plongée dans son sommeil maladif... c'était vraiment méchant, et pas du tout intelligent. Après, elle dit ça, elle dit rien de fait, elle le pense juste.

    Hum... oui, et puis, contrairement à mes autres clubs, ça ne me prend pas vraiment de temps, ça va encore. parce que la bestiole, il fallait s'en occuper, mais elle pouvait le faire n'importe où, donc c'était quand même assez différent du club de Quidditch ou de Sterne, le club de danse, où là il fallait absolument être présent aux entraînements. Idem pour le fan club de CS, c'était un autre genre et il n'y avait pas beaucoup de réunions mais quand il fallait s'y mettre, ça demandait du boulot parce qu'il fallait faire de la pub pour le groupe etc... D'ailleurs, sa cousine ne lui avait rien envoyé dernièrement sur le groupe, Fred' espérait que ce n'était pas mauvais signe, mais en même temps Roze s'occupait beaucoup de Lucas. A première vue, il n'avait pas hérité des mauvais gênes Maiden mais on ne sait jamais... il valait mieux veiller au grain, c'était plus prudent pour tous et surtout ça rassurait Roze, mère plus attentive qu'elle ne le laissait croire.

    Il est vrai que ce n'est pas très catholique, dans tous les sens du terme, toutefois, c'est ton corps, c'est ta vie, je pense que personne n'a le droit de te juger. Elle se releva et posa le menton sur son poing d'un air particulièrement concentré, comme si elle réfléchissait à un problème d'arithmancie particulièrement compliqué... Tu vois, moi, quand ça s'est su que j'avais.. enfin tu sais quoi, et bah je me suis fait insulter de tous les noms. Bien sûr, je n'en ai pas parlé et je ne me suis pas plainte parce que je m'y attendais, mais ça m'a fait réfléchir... Dieu aime toutes ses créatures, et par dessus tout il prône l'amour en lui-même, alors si je l'ai fais par amour, je n'ai pas de raison de culpabiliser. dans ton cas, c'est différent et on pourrait penser que ma théorie ne s'applique pas, mais les voies du seigneur sont impénétrables et si tu en as besoin c'est que ça a une raison d'être, tu la comprendras sûrement plus tard, et alors tout rentrera dans l'ordre. En attendant, les autres êtres humains n'ont aucun droit de critiquer car avant de regarder dans le jardin du voisin, on ferait mieux d'enlever ses mauvaises herbes du sien. Elle avait conscience que sa diatribe avait été un peu longue mais elle n'avait pas pu s'en empêcher, elle était du genre à se laisser emporter quand elle commençait à étaler ses grandes réflexions à voix haute. Fred' n'était pas réputé pour être très intelligente, et il était par ailleurs certains qu'elle ne l'était pas, du coup, elle pouvait se creuser la tête pendant des heures à vide, mais si ces longs moments à se poser des questions sur la sexualité avait réussi à amener des conclusions dans sa cervelle blonde c'était bien celle-ci : chacun fait ce qu'il veut dans les limites de la liberté de l'autre. pour ce qui était ensuite de sa religion, elle préférait penser que Dieu jugerait le coeur plus que les actes, et même si ceux de Billie pouvaient à première vu paraître répréhensible, comme Fred' l'aimait beaucoup, elle pensait qu'elle avait tout de même un grand coeur et que c'était le plus important.

    Pour ce qui était de Vincent, la jeune Allemande soupira... Elle aurait adoré que son petit ami vienne avec elle en Allemagne mais c'était plus que compromis. Tout d'abord, il n'aurait sûrement pas accepté vu que c'était tout ce qu'il détestait, mais au fond il aurait peut-être dit oui si Fred' avait avancé certains arguments... sauf que ça n'aurait pas été bien, et en plus elle avait des choses importantes à faire pour son propre avenir, elle ne voulait pas se laisser distraire, mettant en péril l'argument lui-même. Qui plus est, Roze aurait sûrement refusé de signer l'autorisation de sortie de son pupille, pour les raisons suscités. Si c'était pas galère tout ça quand même !!!

    J'aurais pu essayé de m'arranger avec Vincent mais au final ce n'était pas une bonne idée. Les histoires de noblesse, ce n'est pas du tout son truc. Et puis, ce n'est que pour un week-end, je pars le samedi soir et je rentre le dimanche soir... En revanche, en vacance, ce sera génial, on sera tous les deux... ce sera trop bien ! Elle poussa un soupir d'aise à cette idée puis chassa tout ça avant d'en revenir à Billie. A cause de ta famille ? Tu devrais vraiment aller les passer ailleurs tes vacances, avec des amis par exemple. Ne pouvait-elle pas aller squatter chez les Griffins ? Les cousins étaient ses meilleurs amis non ? Enfin, c'est pas comme si rester avec Seth était marrant mais Billie aurait toujours Axel pour relever le niveau après tout ! *Fredericke ou comment être toujours très objective*


{1 129}
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyJeu 4 Nov - 10:52

Il n'était jamais facile d'être malade. Et même si la jeune fille ne souffrait pas de ce que Fredericke pouvait avoir, elle n'en restait pas moins parfaitement consciente que ça ne semblait pas être facile. Un soupire s'échappa de ses lèvres alors qu'elle était en train de s'imaginer elle-même malade comme elle. Mais elle ne pouvait plus rien comprendre. C'était vraiment trop bizarre tout ça. Carrément trop bizarre. Elle aurait aimé pouvoir être là pour elle, pouvoir l'aider, la soutenir dans les épreuves aussi, mais elle ne le pouvait pas parce qu'elle n'en était pas capable et que ce n'était pas le genre de chose facile. Mais elle voulait vraiment montrer à son amie qu'elle était là pour elle et qu'elle serait, autant que possible, présente pour l'aider. Et elle espérait même qu'elle le savait. Elles étaient amis, et pour Billie, ça avait toujours été une chose sacré. Il ne fallait donc pas se mettre à croire qu'elle pouvait devenir amie avec n'importe qui. Elle n'était que rarement capable de se lier suffisamment fort à quelqu'un pour le considérer comme étant un ami. La confiance et tout ça, c'était le genre de chose qu'elle avait terminé d'accorder facilement depuis longtemps. Elle avait grandi, muri, et pour cette raison, elle n'était plus comme avant. Alors c'était comme ça, rien à faire contre, ni pour. Elle n'allait pas changé comme ça, si facilement. Et elle aimait être comme elle était. Ou en tout cas, elle tentait de se le faire croire et pour ça, ce n'était pas si facile que ça. Mais c'était ainsi, et lorsque l'on avait pas le choix, on ne l'avait vraiment pas. Billie avait affronté tellement de chose qu'elle ne pouvait pas toujours se faire avoir. Elle était devenue bien plus forte, elle pouvait affronter bien plus de chose, et c'était bien pour cette raison qu'elle ne se tromperait plus. Plus jamais ou en tout cas, pas si ça ne devait pas se produire... Elle essayait, elle faisait face, autant qu'elle le pouvait même.

Pour ce qu'il en était de cette petite technologie que Fredericke avait entre les mains, elle n'avait pas tord, ça ne pouvait pas prendre beaucoup de temps, évidemment. Au moins, elle s'en occupait quand c'était nécessaire et pour le reste, elle pouvait l'oublier. Ce n'était pas comme Sterne par exemple, donc oui, Billie pouvait parfaitement comprendre que ça pouvait prendre moins de temps. Pour autant, ce n'était pas pour ça qu'elle allait se lancer dans ça. Ca ne l'intéressait pas. Et elle n'était, d'ailleurs, dans aucun club, donc rien ne lui prenait son temps mis à part son poste de préfet. Donc, il n'y avait pas de soucis à se faire du côté là, et tant mieux ! Enfin bref, pas de prise de tête non, aucune. « Oui, c'est sûr. Mais ce n'est pas pour ça que je vais me plonger dans ça. Mais c'est à chacun de faire ce qu'il a envie de faire, c'est évident ! » Et puis de toute manière, si ça se trouvait, Billie l'aurait tué au bout de quelques heures sans même le faire exprès, elle n'était pas vraiment douée avec les animaux. Et ça, elle s'en était rendue compte bien vite. Donc elle n'avait jamais eu d'animaux, et elle se portait très bien comme ça. Au moins, elle était tranquille quoi ! Et elle avait peur de souffrir à cause des animaux, et c'était pour ça qu'elle avait peur, c'était vraiment pour ça. Alors elle restait éloignée des bêtes et elle se portait très bien comme ça. Bref.

Pas très catholique, c'était le cas de le dire. D'ailleurs, en vérité, elle ne savait même pas pourquoi est-ce qu'elle s'était mise à penser comme ça, pourquoi d'un seul coup, elle s'était mise à faire ça, c'était vraiment trop bizarre et ce n'était peut être pas la meilleure idée à faire. Trop étrange. Enfin bon, pour autant, elle n'allait pas non plus se mettre à penser que c'était bien non plus ! Mais ça lui plaisait comme ça. Elle avait probablement trop souffert de ses sentiments et elle ne voulait pas que cela se reproduise. Ca avait le don de pouvoir lui faire peur. Et ce n'était pas ce qu'elle voulait. Joshua, Nate. Tant de souffrance pour si peu de chose. Alors oui, aujourd'hui, elle était avec Wade et c'était plus simple, beaucoup plus simple. Et c'était pour ça qu'elle s'était lancée dans cette relation. Uniquement pour ça. Après, quant à savoir si c'était l'idée du siècle, c'était une toute autre histoire. « Oui, je sais bien que ce n'est pas très catholique, mais étant donné que je n'ai jamais été très croyante, je m'en moque un peu oui. J'ai trop souffert avec mes sentiments, et je n'ai pas envie que cela se reproduise. Ca viendra peut être oui, un jour. Mais pas aujourd'hui, ni demain. Pour l'heure, je suis très bien comme ça. »

Fredericke était croyante. Certes, la jeune Ziegler s'était longtemps demandé comment on pouvait être croyant. Mais si ça permettait à certaines personnes de vivre plus facilement, et bien tant mieux, ce n'était pas lui qui allait se prendre la tête avec tout ça. Billie ne jugeait pas, elle ne le supportait tout simplement pas alors elle ne se le permettait pas. Oui, voilà. Elle se moquait du regard des gens, qu'on la juge, qu'on s'intéresse à elle, elle n'y avait jamais porté le moindre intérêt, mais depuis la mort de son frère, lorsque des gens se permettaient de parler dans son dos, ça avait réellement eu le don de lui prendre la tête, encore plus que l'on ne pourrait jamais le croire. Mais c'était comme ça, et justement, pour cette raison, on ne pourrait rien changer. Enfin bon, dans tous les cas, de toute manières, de nos jours, les gens ne semblaient même plus capable de s'empêcher de porter un jugement, et c'était bien pour ça que c'était à ce point pathétique. « C'est à croire si les gens ne peuvent pas s'empêcher de continuellement juger. C'est pathétique, tu ne trouves pas ? Mais bon, si ça les amuse à ce point de parler dans le dos des gens et bien soit... Il y a les people pour ça. A quoi bon chercher encore et encore à juger les personnes qui nous entoure quand y a des célébrités qui sont là pour ça. Non ? » Il était vraiment très drôle de voir comment Fredericke pouvait à ce point aimer Vincent. Mais c'était touchant et tout autant mignon. C'était un truc comme ça que Billie aurait aimé connaître, et c'était arrivé. Mais à cause de ses erreurs, elle ne connaissait plus ça, elle n'en avait plus la chance. Et c'était bien dommage. Un jour, oui, peut être. « Ah bah voilà ! Prends ton mal en patience Fredericke, tu verras, le temps ne passe pas si lentement que ça »

Passer les vacances ailleurs... Oui, elle avait déjà passé des vacances chez Matt, et ça lui avait vraiment fait du bien. Pour autant, elle n'aimait pas dépendre des gens. Et c'était fini, à la première occasion, elle se trouverait un appartement et le tour serait joué. Elle avait de l'argent de côté, elle avait également l'argent que Kayne avait mis de côté. En soit, elle n'avait pas trop de problème d'argent, même sans compter sur ses parents. Et elle pourrait tenir avec un appartement au moins une année. Après, elle pourrait trouver un travail, il fallait juste qu'elle trouve quelque chose pour ses vacances pour le moment. Et même si c'était assez stupide de louer un appartement pour des vacances, dans le fond, ça lui faisait assez plaisir. Et c'était bien ça qui était le principal. Au moins, elle ne verrait plus ses parents. « Of, ne t'en fais pas pour ça, je suis majeure sous peu tu sais. Je compte me prendre un appartement aux prochaine vacances. J'ai économisé, et j'ai l'argent que... Que Kayne avait mis de côté avec ses petits travaux. Fini les vacances familiales. »

1336
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous




Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] EmptyMar 23 Nov - 7:42

    Fredericke s’allongea sur le dos et mis sa peluche sur ses yeux, elle avait encore mal à la tête, elle ne se sentait décidément pas très bien… Dans l’idéal il aurait fallu qu’elle aille à l’infirmerie mais elle n’avait pas le temps d’être consignée pendant des semaines là-bas, en fait, ça ne faisait que lui ajouter encore plus de travail après, lorsqu’elle était de retour. Il y avait des préfets qui ne foutaient rien, ça faisait presque peur et c’est toujours les mêmes qui bossent après, on s’approche de la situation irl je trouve, alors personne n’allait se porter volontaire pour faire son travail à elle, c’était clair.

    « Tu te prends trop la tête je crois, l’amour ce n’est pas quelque chose qu’on peut contrôler, ça peut te tomber dessus même demain, c’est comme ça, tu devras faire avec. Et peut-être même que tu aimeras ça au final… » Fredericke était complètement désespérée le jour où elle s’était rendu compte qu’elle était amoureuse de son meilleur ami, ça l’avait épouvantée parce qu’à l’époque elle était trop jeune pour comprendre qu’en vérité il était très facile d’échapper à ses fiançailles avec Franz (elle avait 13 ans à l’époque et elle était encore très innocente la pauvre), mais au final tout s’était très bien passé puisqu’elle filait maintenant le parfait ( ?) amour avec Vincent.

    « Malheureusement, au cas où tu n’aurais pas saisi, à Poudlard les people c’est nous ma belle. » Les préfets, les joueurs de Quidditch, les filles qui se faisaient remarquer par leur beauté… Pas de bol pour Fred’, elle était tout ça à la fois ! Même si pour la beauté, ça restait une question de goût hein, elle en avait conscience, mais il n’empêche qu’en étant joueuse de quidditch et préfète, elle avait toujours été sous les feux des projecteurs et c’était sûrement pareil pour Billie qui était préfète depuis un moment déjà.

    « Va dire ça à Vincent. » Grommela-t-elle sous son nounours (qui est un lapin en fait mais s’pa grave). Si elle vivait mal la situation et était bien trop occupée pour poser des questions à son copain, elle se rendait bien compte quand elle le croisait dans les couloirs – donc en dehors de leurs rendez-vous – que son humeur n’était pas au beau fixe… quand on vit à deux, dans le même rythme, depuis des années, ce n’est pas facile de changer… mais c’était peut-être mieux quand même qu’il prenne l’habitude d’être moins avec elle, elle partirait avant lui de l’école après tout.

    « Tant mieux alors, mais c’est triste d’en arriver là… » Elle bailla ensuite et s’excusa aussitôt « Pardon… je suis morte… » Attention, elle n’allait pas tarder à sombrer ! C’est que même si elle luttait, elle était quand même malade, mais dormir un peu ne pouvait pas lui faire de mal, ce n’était pas comme si elle était en train de s’évanouir n’importe où dans le château, elle était déjà dans son lit et personne à part Billie ne le saurait…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Overbookée ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Overbookée ! [PV]   Overbookée ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Overbookée ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Overbookée ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet Clos année 10-
Sauter vers: